Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 4 sur 4 PremièrePremière 1234
Affichage des résultats 91 à 111 sur 111
  1. #91
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    La cartouche fera au moins l'année. C'est pour imprimer 2-3 CV et un rapport.
    Est-ce que ça vaut le coup d'acheter une imprimante ? Dans mon ancienne fac on pouvait imprimer pour 4 ou 5 centimes la page depuis les salles infos, ça me semble plus rentable pour une utilisation occasionnelle.

  2. #92
    J'arrive un peu après la bataille, mais sur le topic de l'audiofoolery, autant j'ai moi même vu passer un certain nombre de gadgets inutiles (câbles secteur audiophiles, disques en carbone censés améliorer la réflexion du laser) ou de pratiques inutiles (comme le sens des câbles), comprendre que je les ai testés à l'écoute sans aucune différence perceptible, autant quelqu'un qui dispose d'une ouïe normalement constituée ne peut que reconnaître les différences qui existent entre les différents câbles, qu'on parle de câbles "HP" ou de câbles "de modu". Et si est très loin d'être systématique qu'un câble plus cher soit préférable à un autre moins cher, les produits qui ressortent le plus positivement d'écoutes comparatives sont rarement les moins chers.

    Après, bien sur, tout dépend du matos utilisé. Brancher un câble à 1500€ sur du matos qui vaut la moitié de ce prix, ça n'a pas de sens. Et il est bien évidemment pertinent de se poser la question du prix réel de ces câbles et de l'enfilade qui va avec.

    Mais prétendre qu'il n'y a pas de différence audible en se basant sur le bon sens "c'est des fils, lol", c'est bien méconnaître le sujet.

    Encore une fois, il y a tout un bullshit marketing assez désagréable autour de l'audiophilie. Mais techniquement, à l'écoute, les différences sont sensibles sur des composants comme les câbles "HP" ou les câbles "de modulation".

    Mais bien sur, ils est beaucoup plus confortable de se rassurer en se disant qu'un morceau de fil électrique fait aussi bien l'affaire. Après tout, "c'est branché, et ça marche".

  3. #93
    Citation Envoyé par HBK Voir le message
    J'arrive un peu après la bataille, mais sur le topic de l'audiofoolery, autant j'ai moi même vu passer un certain nombre de gadgets inutiles (câbles secteur audiophiles, disques en carbone censés améliorer la réflexion du laser) ou de pratiques inutiles (comme le sens des câbles), comprendre que je les ai testés à l'écoute sans aucune différence perceptible, autant quelqu'un qui dispose d'une ouïe normalement constituée ne peut que reconnaître les différences qui existent entre les différents câbles, qu'on parle de câbles "HP" ou de câbles "de modu". Et si est très loin d'être systématique qu'un câble plus cher soit préférable à un autre moins cher, les produits qui ressortent le plus positivement d'écoutes comparatives sont rarement les moins chers.

    Après, bien sur, tout dépend du matos utilisé. Brancher un câble à 1500€ sur du matos qui vaut la moitié de ce prix, ça n'a pas de sens. Et il est bien évidemment pertinent de se poser la question du prix réel de ces câbles et de l'enfilade qui va avec.

    Mais prétendre qu'il n'y a pas de différence audible en se basant sur le bon sens "c'est des fils, lol", c'est bien méconnaître le sujet.

    Encore une fois, il y a tout un bullshit marketing assez désagréable autour de l'audiophilie. Mais techniquement, à l'écoute, les différences sont sensibles sur des composants comme les câbles "HP" ou les câbles "de modulation".

    Mais bien sur, ils est beaucoup plus confortable de se rassurer en se disant qu'un morceau de fil électrique fait aussi bien l'affaire. Après tout, "c'est branché, et ça marche".
    Et je suppose que ces différences audibles se sont confirmées avec succès dans un test en double aveugle ? Rien à voir avec un effet placebo donc ?

    Évidemment personne ne prétend qu'il faut tout câbler au fil de clôture et que tout fonctionnera nickel (d'ailleurs le doc a bien montré une influence réelle sur les mesures relevées) mais de dénoncer un abus total sur cette prétendue influence réellement audible des câbles à plusieurs centaines d'euros.

    Au dessus de 10 euros le mètre on commence déjà à glisser doucement dans l'arnaque.


  4. #94
    Citation Envoyé par Super Menteur Voir le message
    Et je suppose que ces différences audibles se sont confirmées avec succès dans un test en double aveugle ? Rien à voir avec un effet placebo donc ?

    Évidemment personne ne prétend qu'il faut tout câbler au fil de clôture et que tout fonctionnera nickel (d'ailleurs le doc a bien montré une influence réelle sur les mesures relevées) mais de dénoncer un abus total sur cette prétendue influence réellement audible des câbles à plusieurs centaines d'euros.

    Au dessus de 10 euros le mètre on commence déjà à glisser doucement dans l'arnaque.
    Ce que certains ne semblent pas comprendre, c'est que le prix est sans importance.

    Quand tu achètes un ampli à 4000€, et que tu le branches sur des enceintes à 2500€, mettre 300€ dans un câble, c'est un peu une trivialité.

    Après, se pose la question de la pertinençe de tels prix. Un ampli à 4000€ est-il vraiment 4 fois meilleur qu'un ampli à 1000€ ? Difficile à dire. Si on prend des mesures brutes, on obtiendra difficilement de tels rapports. Mais on est ici dans une logique de haut de gamme qui fait que la performance réelle a moins d'importance que la performance ressentie.

    Au dit plus prosaïquement, quelqu'un qui a les moyens et qui perçoit la différence (même si celle-ci est uniquement psychologique) aurait tort de se priver.

    Pour revenir au sujet des câbles, ça fait un bail que j'ai du matos et que je traîne avec des gaziers qui ont eux aussi du matos. Et s'il y a bien une chose dont je suis sûr, c'est que sur le sujet des câbles HP (et dans une moindre mesure des câbles de modu), en double aveugle sur du matos que je connais un minimum je peux faire la différence entre deux câbles ayant des effets distincts. À 100%.

    Mais attention, la question n'est pas de comparer les prix, car à ce titre là et par expérience les câbles qui sonnent le mieux ne sont pas toujours les plus chers, loin de là même (à noter qu'un câble dans l'absolu ne peut pas être évalué, c'est en combinaison avec le matériel qu'il produira certains effets, et en fonction du dit matériel les dits effets peuvent être drastiquement différents).

    Mais pour avoir encore testé des câbles HP chez moi pas plus tard qu'il y a deux mois, je peux te dire qu'il aurait suffit de quelques notes pour que je puisse identifier mon câble de ceux que j'ai testé. Et oui, on fait le test en double aveugle quand tu veux. Quand en branchant un câble tu trouves que ton matos sonne comme une patate, et quand en retranchant le câble d'origine tu retrouves les sonorités que tu connais, ça ne peut pas être que psychologique. Surtout quand en testant un troisième câble tu retrouves des sonorités bien plus proches de celles que tu connais.

    Ou dit plus simplement, il existe des câbles qui sont "interchangeables" sans effet notoire, mais il existe également des câbles qui changent de façon non négligeable la sonorité d'une installation. J'en ai fait suffisamment l'expérience pour ne plus pouvoir en douter. Et peu importe l'explication scientifique.

    Et comme je l'ai déjà dit, j'ai également testé divers items comme des câbles secteur sans que je sois capable de percevoir de différence significative (comprendre qui ne puisse pas s'expliquer par un effet psychologique). Donc je ne pense pas être un bête "believer".

  5. #95
    A priori, le plus simple, c'est que tu te porte volontaire pour la suite de l'expérience. Vous serez au moins deux si la demande de Chowbi aboutit.

  6. #96
    Bah moi je veux bien, mais je ne suis pas sur Paris.

  7. #97
    Citation Envoyé par HBK Voir le message
    Bah moi je veux bien, mais je ne suis pas sur Paris.
    Demande toujours.

  8. #98
    Pour revenir sur les tests de switch et les garanties sur l'alim. J'ai un switch (D-LINK DGS-1008D) et mon alim ayant cramée, j'ai contacter le service client pour connaitre le prix d'une neuve, car la garantie était dépassée. Il m'ont juste demandé la ref de l'alim afin de m'en envoyer une autre.
    Bonne surprise. Du coup le prochain sera surement un D-Link

  9. #99
    Bonjour
    malgré mes 60 ans, je suis un petit nouveau sur ce site, même si je lis Hardware CP depuis le numéro 2.
    L'article sur les câbles m'a intéressé ,car j'ai été longtemps un "idiophile" (je le suis moins car c'est la musique qui me passionne). En effet, j'ai dépensé quelques dizaines de milliers d'euros en matériel HIFI au cours de mon existence et suis également tombé dans le piège des câbles onéreux.
    Je souhaite juste livrer ici quelques réflexions :
    - au sujet des câbles, je crois pouvoir dire :
    - les câbles secteur n'ont, ne peuvent avoir d'influence sur la sonorité et dépenser des fortunes pour de tels câbles, relève à mon avis d'une forme de snobisme bien exploité. J'ai essayé diverses marques dont un très onéreux câble MIT et n'ai pas été convaincu. J'ai cherché également à "nettoyer" le secteur en utilisant des transfos de séparation (750 et 630 VA) : tout au plus, pouvait-on remarquer un léger tassement de la dynamique avec le 630 VA. Ces transfos sont rangés dans un coin et ne sont plus utilisés. J'ai tiré des circuits d'alimentation spécifiquement réservés à la HIFI depuis mon tableau de répartition : pas de véritable changement, mais plus de facilité (on évite les multiprises à répétition. Par contre, et j'aimerais qu'on m'explique pourquoi le dimanche matin, le son me paraît plus propre, plus "libre" que lors d'écoute un autre jour et ce quelques soient les sources utilisées.
    - les câbles modulation : j'ai longtemps pesté contre l'agressivité de mes enceintes principales (des Galion VII Cabasse) et ai longtemps incriminé les câbles HP. Lors d'une réparation de mon ampli principal (Audioresearch V70), j'ai confié les câbles modulation et le préampli (ARC LS2 au réparateur en lui faisant part du problème : verdict au moment de la reprise du matériel : " vos câbles chient de l'aigu comme c'est pas possible". Depuis, 2 X 5 mètres de câble Audioquest Emeraude symétriques dorment quelque part dans une caisse et ont été remplacés par du bête câble micro (2 X 6 mètres tant qu'à faire) à 5 ou 6 euros le mètre et tout est rentré dans l'ordre. Je peux donc affirmer sans prétention qu'il y a bien des différences audibles entre les câbles de modulation et que les plus chers ne sont pas les meilleurs. En fait, ces câbles très onéreux me semblent tout sauf transparents. Il peut se faire qu'un heureux mariage (trop hasardeux à mon goût) permette d'arriver à un équilibre, le risque c'est que le changement d'un seul élément va tout remettre en question et on repart dans une nouvelle quête qui fait la fortune de certains.
    - les câbles HP : là aussi, j'ai dépensé des sommes que j'aurais préféré investir dans l'achat de musique, mais bon... Après avoir essayé des câbles Audioquest (un gros tuyau bleu foncé avec des brins rouges et noirs), Van den Hull Magnum Hybrid Halogen Free, et d'autres, je suis revenu à du câble Lucas en 2 X 2,5 mm. à quelques euros le mètre. L'audioquest n'est pas mauvais, mais accentue les aigüs et le Van Den Hull bride sérieusement la dynamique (phénomène sans doute moins sensible avec des enceintes dont l'efficacité est moindre que mes Cabasse qui affichent tout de même 93 dB / 1 W / 1 m.).
    - concernant les amplis à tubes : Je préfère les amplis à tubes et ce pour diverses raisons qui n'ont pas forcément à voir avec la ftdélité du son :
    - Les spécialistes expliquent, et je veux bien les croire, que la "douceur" du son tube provient du fait que ce type de technologie favorise les harmoniques de rang pair au contraire des amplis à transistors qui favorisent les harmoniques de rang impair, ressentis comme agressifs à l'oreille. D'autre part, il existe des montages à tubes dont la qualité de conception et de fabrication, en fonction des tubes utilisés montrent un spectre de distorsion harmonique plus régulier que d'autres (Cf. le livre "Initiation aux amplis à tubes" page 67, paru aux éditions fréquences). Je pense cependant qu'il est possible de faire aussi bien avec des transistors, sauf que là où il y a 3 ou 4 tubes sur le chemin du signal, il est vraisemblable que ce nombre sera largement multiplié avec des composants à base de silicium (ou autre ...) et que la multiplication des composants augmente les risques de distorsions en tout genre.
    - Les amplis à tubes, utilisent généralement peu de composants sur le trajet du signal (le Quad II utilise par canal : 5 tubes, 12 résistances, 6 condensateurs, 1 self,et 2 transfos pour une puissance maximale avoisinant 25 watts) à comparer avec les innombrables transistors, diodes, condensateurs utilisés dans les amplis à transistors. Les risques de panne sont de fait un peu moindres avec les tubes.
    - Je ne sais si des études ont été faites là dessus, mais le fait d'utiliser le "vide" au lieu d'un matériau, aussi pur soit-il, pour assurer la migration des électrons est peut-être aussi un élément à prendre en compte.
    - les composants s'usent avec le temps, le remplacement des tubes assure une nouvelle "jeunesse" au matériel (si les condensateurs ont tenu le coup). Heureux possesseur d'un Marantz 8B fabriqué en 1963, je peux assurer que les condensateurs - des Sprague extended life - sont d'origine et qu'un remplacement des tubes de puissance - 6CA7 - lui a redonné toutes ses capacités. Les transistors sont des composants fragiles (qui ne supportent pas bien d'être court-circuités par exemple) dont le remplacement, souvent possible, nécessite tout de même un passage en atelier, pas le tube dans une grande majorité des cas. Mais de toutes les façons, je préfèrerais toujours un bon ampli à transistors à mauvais ampli à tubes (et il y en a !).
    Au sujet des tests réalisés dans Hardware Canard PC sur les câbles secteur, aucune indication n'est donnée sur la nature de la musique utilisée pour ces tests. Un enregistrement de qualité d'instruments acoustiques tels que le violon, le piano ou le hautbois et/ou de voix, de sons naturels doivent permettre de mieux saisir les éventuelles différences (pour les tests à venir sur les Câbles modulation et HP car je doute qu'il y ait une quelconque influence de par la nature du câble d'alimentation). Sur des enregistrements de qualité, je peux (malgré une presbi-acousie qui me limite désormais à environ 10 - 11 KHz dans l'aigu) appréhender les différentes acoustiques des salles de concert, entendre clairement Glenn Gould chantonner sur son enregistrement des Variations Goldberg version 1981 (et sans vouloir soulever de nouveau le débat CD versus Vinyle, je trouve que l'on distingue mieux sa voix dans l'enregistrement sur vinyle - enregistrement réalisé en numérique, si je ne me trompe - allez donc y comprendre quelque chose !).
    Voilà modestement ma contribution au débat en espérant que la musique, la raison pour laquelle tout ceci existe, en sortira gagnante.
    Bien cordialement à tous
    JCG

  10. #100
    Pour le dimanche matin, c'est peut être car l'environnement est moins bruyant, route moins fréquenté par exemple, ou chackra plus ouvert
    Par contre pour la différence de qualité entre Vinyl et CD voilà peut être une piste de réponse : LES MAISONS DE DISQUES SONT INCOMPÉTENTES EN AUDIO. et c'est pas moi qui le dis. En plus cette mode me dépasse et me révolte, quand j'achète un CD qui a ce symptôme je rage, c'est pourtant pas compliqué. Meme moi, qui ne suis pas du tout calé en audio, je respecte cette règle de base, utiliser un maximum de la plage sans saturer.

  11. #101
    J'ai la chance d'habiter dans le fond d'une rue en impasse et double vitrage partout : j'ai toujours constaté ce phénomène quel que soit le lieu où j'ai résidé. Je reste convaincu que le courant secteur est en cause : plus grande instabilité liée aux différentes utilisations plus intensives en semaine (tension et/ou fréquence) ? je ne trouve pas d'explication mais je le constate. Quand à l'incompétence des maisons de disque, je serais moins radical mais je regrette tout de même la brièveté de présence des oeuvres dans les bacs des disquaires (là aussi, les gens compétents deviennent rares). Heureusement les journaux spécialisés ont depuis longtemps la bonne idée de glisser un CD comportant des extraits des oeuvres qu'ils récompensent : ça permet de se faire une idée. 60 à 70 % de ma discothèque s'est ainsi constituée au fil du temps. Pour avoir déménagé de nombreuses fois, je suis tout à fait d'accord pour dire que la pièce d'écoute est le premier et principal maillon d'une bonne chaine HIFI : il suffit d'écouter un CD comportant des fréquences glissantes et se déplacer dans la pièce pour s'apercevoir à quel point l'intensité sonore varie dans des proportions qui font passer les problèmes de distorsion de toute nature très nettement au second plan et les zéros après la virgule complètement ridicules.

  12. #102
    Je pense aussi que les ampli d'autrefois ne sont peut être pas protégés contre les agressions de maintenant (CPL, Wifi, DECT, GSM ...).

    Par contre ton ressenti Vinyl / CD se confirme. Voir ici avec le dernier Daft Punk en vinyl contre Qobuz Studio Masters Edition L'étendue dynamique est écrasée sur le master du CD.

    C'est quand même fou de voir qu'un support de 1940 (avec tout ses défauts) donne de meilleurs résultat qu'un fichier numérique actuel (88Khz/24bits quand même) tout ça a cause de la Guerre du volume.

  13. #103
    en matière de dynamique, j'ai écouté un jour sur des enceintes de très bonne qualité drivées par un ampli Conrad Johnson un disque 78 tours enregistré selon un procédé mécanique (avant l'invention du microphone, soit avant 1928 ou 1929 - les musiciens, en l'occurence un groupe de jazz Nouvelle Orleans, jouaient devant un énorme pavillon relié directement à un stylet graveur - on ne peut pas faire plus simple !) - l'étendue en fréquence était bien entendu tronquée aux 2 extrémités (peu de grave notamment), mais lorsque le tromboniste s'est levé pour entamer son solo, j'ai vraiment eu l'impression qu'il sortait des enceintes, tellement la dynamique était présente. Je passe sur les craquements (pas si présents que ça finalement). ça démontre bien que depuis longtemps il est possible de faire de bons enregistrements en matière de dynamique et que réduire la HIFI à l'étendue en fréquence ou à la distorsion est un leurre.

  14. #104
    sympas votre revu

  15. #105
    Il sort quand le nouveau CPC Hardware

  16. #106
    Citation Envoyé par ToFzeGaMeR Voir le message
    Il sort quand le nouveau CPC Hardware
    27 juin d’après DocTB, le 24 d’après Ivan. La semaine prochaine donc

  17. #107
    Je cours l'acheter, le cpc hardware est toujours intéressant et utile !
    "Qui fait le malin tombe du zeppelin"

  18. #108
    Les testeurs de la revue Diapason n'ont pas dû lire le dossier sur les cables audio ou alors ils ont une méthodologie subtile supérieure! Un match (un combat à mort?) s'impose!
    Par exemple sur les deux produits testés dans la page jointe extraite du numéro daté juillet-août 2013...
    Images attachées Images attachées

  19. #109
    Pas besoin de match, suffit de lire le texte.

  20. #110
    Haha, il faut absolument faire un nouveau hors série CPC Hardware, genre Brodule magazine et qui testerait des trucs encore plus improbables; avec un mail contact pour se les procurer.

    C'est presque sûr qu'il y aura des tas de demandes au premier degré pour se les procurer, y aurais même moyen de refourguer de vieilles alims carbonisées achetées pour les tests en tant qu'harmoniseurs de fréquences et ce au prix exceptionnel de seulement 10000€ 8999€.

  21. #111
    On à l'impression de se retrouver devant des pubs des année 80 de la presse (genre les lunettes pour voir a travers les vêtements ou la pierre du bonheur qui fera votre bonheur)

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •