Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 144
  1. #61
    Citation Envoyé par Willy La Lope Voir le message
    C'est encore balbutiant mais elle commence à avoir des notions, en tout cas il est pour moi hors de question de ne pas l'accompagner et je m'impose l'obligation de la coacher pendant ses séances sur le PC.
    Coacher ou surveiller?
    Moi en bon tonton indigne je mets mes neveux(5 et 6 ans) sur GTA IV; je vous rassure c'est juste pour la partie conduite.
    J'essaye de bien doser mes explications : leur expliquer des choses pour qu'ils progressent, mais leur laisser suffisament de place pour expérimenter d'eux-memes le plus de possibilités.

    En fait du point de vue de l'éducation je vois comme choses importantes :
    *volonté d'autonomie et de progresser : les nains on essaye d'en faire des adultes, mais si on leur donne ce genre d'envie, on se facilite pas mal le boulot.
    *qu'il ne faut pas avoir peur d'échouer
    *ergo qu'il ne faut pas hésiter à essayer plein d'approches différentes face un problème quite à échouer.( www.mavie.com c'est très con mais j'ai lu une étude qui disait que les humains étaient globalement moins performants que les pigeons pour résoudre un problème parce qu'ils refusaient de tenter d'utiliser une autre solutions que la première qu'ils ont tentée).
    *le gout de l'effort qui fournit les plus belles récompenses. Ce qui mène à la question de la difficulté, ça par contre c'est difficile à doser et c'est aussi une question de caractère. Là il faut s'adapter et faire du cas par cas. On ne met pas un mome de 3 ans devant War in the pacific en lui disant démerde-toi, "en te forçant un peu tu vas y arriver", en espérant en faire un génie.
    Le seul truc vraiment profond dans Mass Effect, c'est les décolletés.- M. Cacao
    "Médor se souviendra que vous ne l'avez pas nourri" - CruZer une alternative à la S2 de Walking Dead

  2. #62
    Je parle bien de coaching, sous forme d'accompagnement pro-actif.

  3. #63
    Pour un jeu de gestion pas trop difficile il y a peut être The Settlers II : 10th Anniversary. Le jeu en lui même n'est pas parfait mais suffisamment simple pour plaire à un enfant de cet âge.

  4. #64
    Sinon il y a les jeux d'objet cachés et worms (pris sur abandonware)
    Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait
    Free addict complet...

  5. #65
    Citation Envoyé par JazzMano Voir le message
    Pour les garçons, c'est Gothic 2 et puis c'est tout.
    +1.
    J'ai commencé baldur's gate à sa sortie, à 7 ans en sachant tout juste lire

  6. #66
    Citation Envoyé par Willy La Lope Voir le message
    Je parle bien de coaching, sous forme d'accompagnement pro-actif.
    J'ai démarré URU hier avec ma petite. Elle accroche bien et comme je l'ai déjà terminé, c'est nettement plus facile de la guider quand le besoin s'en fait sentir.
    J'ai remarqué qu'elle préfère les vues FPS que les P&C (point & click) classique en vue de côté. Pourtant elle a encore un peu de mal avec le fait qu'il faille regarder là où on veut aller. Bien souvent le curseur de la souris est si "bien" positionné qu'on regarde soit le plafond soit le sol: pour se diriger c'est vachement plus simple Mais je sens que ça commence à venir, après tout elle n'a joué qu'une demi-heure.
    En tout cas je suis surpris de voir à quel point elle peut faire preuve de pragmatisme et d'imagination aussi. C'est là qu'on voit tout le carcan des règles implicites dans un jeu du type et la limite du game design.

    Ce qui la confond le plus je pense c'est l'incapacité du personnage incarné à réaliser des actions normales et pour lesquels je suis bien en chien pour lui donner des explications crédibles quant au pourquoi on ne peut pas faire ci ou ça (en dehors des limitations techique ou de gameplay volontairement fixées). Surtout que finalement rien n'indique dans le jeu que telle ou telle action n'est pas envisageable.
    Par exemple quand il faut atteindre un endroit et qu'elle veut y grimper (le perso ne peut pas) ou même sauter sur un muret qui semble atteignable vu les proportions du perso et du muret (et d'autant plus viable que le perso a la faculté de sauter), mais non le gameplay ne le permet pas. Des trucs qui, à moi habitué du jeu et du P&C, me semblent tellement évidents mais qui sont pour elles en quelque sorte des aberrations.

    J'essaie de faire des parallèles avec les règles de jeu de société qu'elle connaît mais parfois c'est un peu bancal.
    PCSavegames.com

    Un site qui débloque...


  7. #67
    Je remonte le topic car je suis carrément botté par ce domaine.

    J'explique:

    Je suis instit et je me suis récemment trouvé avec un élève de 8 ans avec de gros problèmes logico mathématiques. Le genre de gosse incapable de résoudre une énigme simple ou de comprendre un problème du quotidien de type distribution de bonbons avec des bonbons qui disparaissent.
    J'ai beau retourner le gosse dans tous les sens, travailler avec lui individuellement, c'est une lutte de tous les instants. Il n'a pas de soucis d'intelligence ou de difficulté mentale. Il a un faible niveau mais lit bien, calcule facilement, connait sa grammaire assez correctement. Mais il bloque sur la compréhension et la résolution de problèmes logiques.
    Il faut trouver chez lui, dans son comportement et ses habitudes ce qui pourrait l'aider à progresser et le débloquer un peu.
    Comme tous les gosses il joue aux jeux vidéo. Et à Fifa, principalement. Et aux jeux de courses aussi. Et à GTA, un peu.

    Sauf qu'il s'agit de jeux où l'on est rarement bloqué, où notre progression n'est pas arrêtée par une impossibilité d'avancer. Il peut jouer, agir et se faire plaisir sans jamais être frustré puisque rien ne l’arrête.
    J'ai donc rencontré les parents et par chance le papa est joueur, Snes et Nintendo principalement. Alors quand on a parlé d'énigmes faciles à résoudre et de jeux de puzzle aventure, il a fait le lien.
    Par exemple, les premiers sanctuaires de Zelda BOTW me semblent l'exemple parfait du puzzle non punitif, assez simple pour qu'il réussisse mais assez touffu pour qu'il élabore une stratégie mentale de réussite. Enfin, c'est concret. Ce n'est pas un puzzle avec une mécanique abstraite, mais une énigme monopolisant pas mal de compétences, chez Link comme chez l'enfant.

    Je me trouve alors à me pencher sur une ludothèque accessible aux enfants, leur permettant d'entrainer leur logique de façon "concrète" et plaisante. Des jeux qui font bloquer et que l'ont doit débloquer. Sans subir la punition de la mort et de la répétition à outrance.
    Attention, il ne s'agit pas des réflexes, de la motricité fine ou de la coopération.

    Pour les plus petits, 5-6 ans, je pensais à

    -Season after Fall
    -Yono
    -Tearaway
    -Yoshi's wooly world
    -Little Big planet

    ça devient beaucoup plus simple avec l'age 7-8 où les classiques viennent nous aider:

    -Beyond eyes
    -Rime
    -Journey
    -Hue
    -leo's fortune
    -Unravel

    - et les plateformers classiques Rayman, Mario, Spyro

    puis 9-10

    -Stealth
    -The Cave
    -Monument valley
    -FEZ
    -Never alone


    et 12 sup

    -l'odyssée d'Abe
    -Brothers ato2s
    -Limbo

    etc...(à compléter )
    Dernière modification par Papi Pablo ; 07/05/2018 à 14h39.

  8. #68
    Je suis étonné de voir que tu ne parle pas de jeux à énigmes alors que tu as visiblement réfléchi principalement via ce prisme. Des petits jeux pas trop compliqué ET logique comme un Zack & Wiki ou du Snipperclips ne me paraît pas déconnant par exemple. Une raison spécifique à ça?

    Par contre, je trouve dommage d'écarter toute autre notion. Je dis peut être ça à cause d'un biais personnel (mon fils est autiste) mais je me sers aussi des jeux pour aider la motricité. Ça marche pas toujours, pour sur, mais j'ai quand même réussi à obtenir des résultats surprenant... Il aura par exemple fallu la wiimote pour qu'il intègre le pointage et l'exporte dans la vie de tout les jours. Ou une appli serpodile pour lui faire tenir un stylo (mais là, on sort du cadre du jeu pur).
    On fait aussi des choses «physiques» en parallèle mais c'est dingue de voir la différence de réception entre les deux «univers».

    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    -Limbo (peut être trop dark, 12 ans mini)
    Un jeu où on doit littéralement bouger un cadavre pour s'en servir de pont, ouais, j'pense qu'on peut dire que c'est un peu trop ^^.

  9. #69
    Ahaha oui, clairement.

    J'essaye d'axer principalement sur les jeux où l'énigme n'apparait pas en tant que telle. Mais cela dépend de l'enfant, s'il n'y est pas réfractaire ça peut très bien fonctionner. Pour mon élève par exemple, je sais que cela ne fonctionnerai pas.

    Bien sur que le jeu vidéo développe de multiples compétences chez un enfant et bien utilisé il devient un support extra.
    Simplement j'écarte toute autre notion que celle de la logique et des mécanismes pour justement tenter de ne travailler que cette compétence précise.
    C'est aussi pour cela que je parle d'un "cas", d'un exemple en particulier et que j'essaye de trouver ce qui pourrait l'aider à travailler ce qui lui fait défaut.
    Si je le mettais sur A Hat In Time, je pense que cela n'aurait pas d’intérêt. Il saurait quoi faire, où aller etc. Mais si il doit diriger un personnage enfermé tout seul dans une pièce avec trois cubes à pousser pour sortir, pas sur qu'il y arrive

  10. #70
    J'avais fais la proposition sur l'autre topic, mais Human Fall Flat semble coller assez bien (du moins le début).
    C'est des énigmes assez simples qui ne punissent pas l'erreur (appuyer sur un bouton, bouger une caisse, faire glisser un wagon sur des rails...). Ça demande un peu de dextérité mais rien d'impossible.

    à coté de ça c'est lumineux, rigolo et pas de lecture (si ma mémoire est bonne) et il y a un mode coop pour jouer avec l'enfant.

  11. #71
    En effet, je l'ajoute à ma liste pour l'essayer !
    Il est en plus multiplateforme.

  12. #72
    Du coup je reposte ici mon message et les réponses que j'ai eu:
    Hello !

    Des avis pour un jeu PC pour jouer avec mon fils de 5 ans ou pour lui seul ? J'ai testé 2 jeux Lego (Star Wars et City) mais il a beaucoup de mal à se déplacer avec le joystick de la manette, c'est presque injouable pour lui, surtout Star Wars qui demande de faire des sauts super précis par moment.
    Je sais pas s'il existe vraiment plus simple... Peut-être un jeu de course où le fait de toucher les bords ne soit pas trop pénalisant ?
    Citation Envoyé par Zapp le Grand Voir le message
    Pour son premier jeu, j'ai utilisé pour mes deux enfants le premier Super Mario Bros sur Nes. Avec un pad adapté assez petit, c'est assez génial pour leur inculquer les premiers outils en gameplay.

    Tu enchaines par la suite avec Super Mario World, l'épisode Snes.

    J'ai remarqué qu'ils étaient plus à l'aise avec la croix directionnelle plutôt qu'avec les sticks, tu peux regarder du côté de 8bitdo, qui font des copies démentielles des manettes SNES.

    Par la suite en coop, on a enchaine sur Castle Crashers, tres bon dans l'ambiance et au gameplay simple et addictif.
    Citation Envoyé par Kaede Voir le message
    Pas sûr du tout mais peut-être Divekick (1v1), One Finger Death Punch (solo) ?
    edit : si SMB ça passe alors je pense que ça devrait le faire aussi
    edit 2 : bonne idée Race the Sun aussi (plus bas), je plussoie. Pas hyper facile mais les parties sont rapides et on peut progresser à son rythme
    Citation Envoyé par Lambda19919 Voir le message
    Human Fall Flat? c'est peut-être plus compliqué à prendre en main qu'un lego mais la degaine des bonhommes l'a bien fait rire. En plus en coop tu peux faire la majorité du puzzle toi même et lui laisser une partie facile.

    Sinon Race the Sun, il n'y a que deux boutons. ça va vite, mais après quelques essais il est parvenu à finir les deux premiers niveaux.
    Citation Envoyé par frankymikey Voir le message
    Et pour avoir grandi avec à partir de 6 ans, je peux également te conseiller le même genre de jeux côté SEGA : Sonic 3 & Knuckles, sans doute le plus accessible de la saga, et qui permet de jouer à deux (enfin plutôt à un et demi) en local. Ou bien Sonic Mania, hommage moderne de grande qualité aux Sonic des années 90. Sans parler de la qualité des jeux en eux-mêmes, je sais qu'étant enfant, l'univers Mario ne me parlait pas du tout, alors que j'ai tout de suite adoré Sonic et ses z'animaux tout mimis.
    Citation Envoyé par Euklif Voir le message
    Utilise des concepts simples. 2D, style graphique pas trop chargée, ce genre de chose. Surtout s'il a du mal avec un stick. Les rpgs jap ou les jeux ne mettant pas en avant le mouvement peuvent aussi faire l'affaire. Ou des choses sur rail, comme audiosurf. La plateforme/aventure, c'est bien et «facile»... Mais on oublie que le but reste de se déplacer précisément .
    La Wii est parfaite pour les enfants pas à l'aise d'ailleurs. Si jamais ça t'intéresse, je l'ai ressortie il y a peu pour cette raison. Donc je peux peut être te donner des idées dessus ^^.
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Ton fils a 5 ans, il faut donc te diriger vers un jeu PEGI 3
    Il est à un age où il construit ses repères et ses réflexes en terme de projection. Il vient tout juste d'apprendre à se diriger lui même, donc diriger un avatar virtuel est un nouvel apprentissage qui doit se faire,à mon sens, sans brûler les étapes. Ce qui te parait évident pour toi ne le sera pas pour lui. Il lui faut des jeux simples, 2D si possible, avec un gameplay basique et non pénalisant.
    Je pense directement à Season after Fall et d'autres jeux du genre.
    Il faut aussi jouer avec lui, l'accompagner pour qu'il découvre les manipulations à faire, mais avec de l'aide.
    Le laisser seul devant le jeu après une simple introduction ce n'est pas le rendre autonome. Tu peux rester avec lui, faire autre chose mais pouvoir répondre à ses sollicitations. Le reste viendra plus tard.

    Evite les jeux décérébrants genre runners ou course. Il ne va pas réfléchir et va simplement utiliser ses réflexes. Même si c'est intéressant, c'est trop tôt pour lui. Il a besoin de comprendre qu'il est acteur et moteur du jeu. Pas simplement exécutant.
    Ne pas oublier aussi qu'il ne sait pas lire. Son interaction avec les symboles et le méta du jeu ne sont pas les mêmes. Il ne connait rien de tout ça et est en découverte constante.

    Super Mario c'est pas mal, mais un peu trop punitif. Je pense qu'il faut commencer avec des jeux sans mort du personnage. Plutôt privilégier le blocage physique avec une solution à trouver. C'est plus stimulant mentalement, très gratifiant et moins frustrant.

  13. #73
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Ahaha oui, clairement.

    J'essaye d'axer principalement sur les jeux où l'énigme n'apparait pas en tant que telle. Mais cela dépend de l'enfant, s'il n'y est pas réfractaire ça peut très bien fonctionner. Pour mon élève par exemple, je sais que cela ne fonctionnerai pas.

    Bien sur que le jeu vidéo développe de multiples compétences chez un enfant et bien utilisé il devient un support extra.
    Simplement j'écarte toute autre notion que celle de la logique et des mécanismes pour justement tenter de ne travailler que cette compétence précise.
    C'est aussi pour cela que je parle d'un "cas", d'un exemple en particulier et que j'essaye de trouver ce qui pourrait l'aider à travailler ce qui lui fait défaut.
    Si je le mettais sur A Hat In Time, je pense que cela n'aurait pas d’intérêt. Il saurait quoi faire, où aller etc. Mais si il doit diriger un personnage enfermé tout seul dans une pièce avec trois cubes à pousser pour sortir, pas sur qu'il y arrive
    Du coup tu penses quoi des Marine Malice/Pousse-Pousse qui sont des p&c créés spécifiquement pour les jeunes enfants par Ron Gilbert sur le mode "mon premier jeu d'aventure" ?
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  14. #74
    Y'a pas mal de bonne suggestions parmi les réponses des canards.
    J'ajouterai quand même, pour les 5-7 ans :
    - Les Lego Marvel Super Heroes et Avengers sont sympas, et tout mignons.
    - Lego City Undercover est pas mal, mais peut-être un peu plus compliqué pour son age.
    - Lego World est un gigantesque bac de lego. A mettre entre toute les petites mains (même si les menus sont pourris).
    - Sonic All Star Racing pour jouer comme les grands, avec Papa.
    - Un Scribblenaut, si tu veux l'initier à l'orthographe ?

  15. #75
    Quand je lis ici et là des canards qui mettent des gosses à partir de 7 ans devant GTA, je me dis que LEGO City Undercover a VRAIMENT raté son créneau. Pourtant, il est vraiment super en jeu libre pour les gosses.

  16. #76
    Citation Envoyé par Catel Voir le message
    Du coup tu penses quoi des Marine Malice/Pousse-Pousse qui sont des p&c créés spécifiquement pour les jeunes enfants par Ron Gilbert sur le mode "mon premier jeu d'aventure" ?
    Ahah, je ne connais pas. J'ai eu la chance de commencer le jeu vidéo à seulement 12 ans sur AOE, mes parents m'ayant épargné les écrans jusque là.
    Ceci dit, Ron Gilbert. Donc forcément je vais m'y pencher, je vais bien trouver ça qui traine dans une école avec nos PC sous XP...
    Je n'ai jamais été attiré par les jeux à visée "éducative". On fait assez de "scolaire" à l'école pour que le gosse s'en retape devant un écran. Je trouve cela plus intéressant d'utiliser ce support pour travailler insidieusement d'autres compétences, par le jeu.

    Sinon je suis assez étonné de voir les multiples conseils de canards, connaissant le jeu vidéo, mais ayant tout de même du mal à évaluer si tel jeu est valable pour tel enfant. Il semble difficile de prendre le recul nécessaire pour réévaluer un jeu, a partir d'un point de vue différent.

    Bien évidemment Overcooked est un jeu non praticable par un enfant de 5 ans puisqu'il est déjà difficile pour un adulte. Ce n'est pas qu'il ne peut pas y arriver, mais qu'il n'est pas prêt du tout.
    Comme World Of Goo. L'adulte va rapidement comprendre ce qu'il doit faire. Mais je doute qu'un enfant de moins de 10 ans y trouve un intérêt/y arrive.
    Et ce n'est pas sous estimer les capacités de l'enfant, mais essayer de trouver ce qui va être utile à son développement, à la construction de ses réflexes logiques et moteurs.

  17. #77
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Ahah, je ne connais pas. J'ai eu la chance de commencer le jeu vidéo à seulement 12 ans sur AOE, mes parents m'ayant épargné les écrans jusque là.
    Ceci dit, Ron Gilbert. Donc forcément je vais m'y pencher, je vais bien trouver ça qui traine dans une école avec nos PC sous XP...
    Ils sont tous sur Steam en VO et VF

    Et ce ne sont pas du tout des jeux "éducatifs", ce sont de purs p&c à la Monkey Island mais très simplifiés et avec des histoires adaptées (et plutôt chouettes).
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  18. #78
    Quand je lis ici et là des canards qui mettent des gosses à partir de 7 ans devant GTA, je me dis que LEGO City Undercover a VRAIMENT raté son créneau. Pourtant, il est vraiment super en jeu libre pour les gosses.
    Pourtant ça marche du tonnerre, mon grand adorait le jeu (jusqu'à ce qu'il bousille le cd ).


    Un jeu où on doit littéralement bouger un cadavre pour s'en servir de pont, ouais, j'pense qu'on peut dire que c'est un peu trop ^^.
    Il est plus à ça près si il joue à GTA.


    Sinon je suis assez étonné de voir les multiples conseils de canards, connaissant le jeu vidéo, mais ayant tout de même du mal à évaluer si tel jeu est valable pour tel enfant. Il semble difficile de prendre le recul nécessaire pour réévaluer un jeu, a partir d'un point de vue différent.
    Perso c'est simple, j'évite ce qui parait trop violent, flippant ou dégueulasse pour son âge (bon, ça l'empêche pas de me regarder jouer à Binding of Isaac).
    En ce moment, mon grand est à fond sur la Switch avec Kirby (parfait ! très simple et fun), Zelda (principalement pour tabasser du mob) et Mario Kart. Il a bien aimé Angry Birds aussi.
    ________________________
    GT / PSN / Steam : akaraziel

  19. #79
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Je remonte le topic car je suis carrément botté par ce domaine.

    -Limbo

    )
    Des jeux comme The Cave à 10 ans ou Limbo à) 12 c'est pas un peu trop euh..Déprimant (surtout Limbo) pour cet âge ? Parce que niveau histoire ou visuel y'a des trucs dérangeants, quand même. D'un côté je suis pour qu'on ne "surprotège pas" les enfants en voulant systématiquement soustraire à leur vie ce qui peut être angoissant, mais d'un autre côté y'a peut être des degrés à respecter. Après je me rends difficilement compte, parce que quand on était gamin on avait des dessins animés ou même films "pour enfants" qui aujourd'hui seraient à la limite du -12 ans, alors que j'ai l'impression que la tendance actuelle est plutôt au rose bonbon/éducatif creux en terme d'émotions (autre que le "rire" )
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  20. #80
    Je suis d'accord avec toi.
    C'est très subjectif et ça dépend énormément de l'enfant et de son creuset culturel. Limbo c'est clairement très noir, mais certains enfants trouveraient ça gentil (12 ans c'est le collège). Perso je l'ai mis pour la référence, le type de jeu. Mais je le trouve beaucoup trop "dur". The Cave, à partir de 10 ans et d'un certain bagage, ça passe carrément. Il y a tout un pan 2nd degré qui ne sera pas forcément interprété.

    Je sors justement de classe et un élève de 8 ans nous parlait de son expérience de jeu dans Little Nightmares, qui est pas franchement kikoo, et semblait très sincère et critique.
    Un autre, 9 ans, joue à Zelda BOTW de façon assez intensive et cela lui parait naturel.

    Il y a des parents qui trouvent normal de mettre leur gosse de 3 ans devant Totoro. Perso je trouve ce film bien plus effrayant et angoissant que pas mal d'autres. C'est aussi une question de point de vue, de ce qu'on pense laisser voir alors qu'avec notre vision d'adulte il y a de nombreuses choses qu'on ne remarque plus. Beaucoup se disent "Nan mais Totoro il est trop choupi".

  21. #81
    Citation Envoyé par Catel Voir le message
    Ils sont tous sur Steam en VO et VF

    Et ce ne sont pas du tout des jeux "éducatifs", ce sont de purs p&c à la Monkey Island mais très simplifiés et avec des histoires adaptées (et plutôt chouettes).
    Dans le genre p'n'c pour enfants il y a la série des Freddi Fish, avec VF pour les enfants qui lisent et peuvent se sentir un peu autonomes (je suis d'accord sur le fait de rester près d'eux quand ils jouent, mes neveux j'aimais bien "les laisser jouer" mais en même temps je participais on le faisait ensemble, on en discutait...)
    Je ne connais pas chaque épisode, seulement le 2, mais ils m'ont l'air tous bien notés. Ils grandissent vite et on jouait aussi aux jeux Lego donc on a pas eu le temps de faire d'autres épisodes.

  22. #82
    Freddi Fish c'est le nom VO de Marine Malice.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  23. #83
    Ah désolé, dans steam j'avais vu que ce nom.

  24. #84
    Citation Envoyé par Lambda19919 Voir le message
    J'avais fais la proposition sur l'autre topic, mais Human Fall Flat semble coller assez bien (du moins le début).
    C'est des énigmes assez simples qui ne punissent pas l'erreur (appuyer sur un bouton, bouger une caisse, faire glisser un wagon sur des rails...). Ça demande un peu de dextérité mais rien d'impossible.

    à coté de ça c'est lumineux, rigolo et pas de lecture (si ma mémoire est bonne) et il y a un mode coop pour jouer avec l'enfant.
    On est en train d'y jouer avec un copain de passage à la maison. C'est vraiment chouette. La prise en main est assez rapide et les mécaniques ultra permissives permettent de résoudre les problèmes rapidement sans frustration.
    On peut résoudre les puzzles seul mais à deux c'est plus facile si on coopère intelligemment et qu'on commence pas à se tataner la tronche à coup de poutre ou de rochers. L'aspect "baston" est même meilleur que gang beast dans le sens où la liberté d'action est plus grande et moins wtf.
    Je vais voir s'il est proposable à des enfants de 6 ans (me dites pas "bah oui moi j'y joue avec mon fils de 4 ans on l'a platiné". L'objectif est de faire coopérer 2 enfants sans qu'ils se fâchent en moins de 10 min.)

  25. #85
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    l'odyssée d'Abe
    En termes de logique je pense que c'est un des meilleurs de ta liste. Certains puzzles sont vraiment pas faciles et impliquent une certaine "charge mentale" de réflexion/calcul.

    Sinon World of Goo est également un jeu très intelligent.

    Et puis Heart of Darkness qui a des énigmes à la fois pas faciles et jamais insurmontables (je pense notamment à la dynamique oeuf/plantes à partir du moment où Andy a découvert son pouvoir)

    Si un jour j'ai un gamin j'aimerais bien qu'il y joue tiens. Au moins jusqu'au moment où la justice m'obligera à le rendre à ses vrais parents.

    Gnii ne pas réinstaller heart of darkness j'ai encore un backlog

  26. #86
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Dans mon métier, je croise souvent des enfants au comportement dévasté par leur rapport aux écrans.
    Comme je l'ai déjà dit, j'ai un avis différent -et surement biaisé- compte tenu de la particularité de mon fils. D'ailleurs, l'introduction des écrans (tablette principalement) viens de conseil pris directement auxprès des professionnels libéraux (orthophoniste, psychologue comportementaliste et psychomotricienne) suivant l'enfant.
    Donc j'avoue ne pas saisir ce que tu dis par là. Il me semble que la génération 1980-2000 a grandit avec sans grosses connaissances sur le sujet et, mis à part le cas très spécifique -mais envahissant- des réseaux sociaux, sans trop de problème majeur.

  27. #87
    L’écran à usage spécifique, comme tu en parles, je ne connais pas du tout, je n’ai aucune formation la dessus (étonnant non??! L’educ nat s’en fout complètement).
    Ce que je vois au quotidien ce sont des enfants ayant développé des troubles de l’attention dus à une trop forte exposition aux écrans. Ils sont devenus des spectateurs passifs et sont incapables de se concentrer sur une tâche manuelle avec un début et une fin.
    (Il y a un super envoyé spécial à ce sujet)
    Les spécialistes parlent d’une addiction.
    Ce n’est bien sûr pas en lien avec une pratique raisonnée comme celle de ton enfant.
    Utiliser l’écran comme un outil palliant à des besoins ça doit être très intéressant.
    Ce que je dénonce c’est l’écran comme solution occupationnelle et l’exposition trop précoce.
    Quand je vois l’état de mon neveu de 3 ans après du Skype avec ses grands parents ou un dessin animé long, il est absolument pas prêt pour autre chose.

  28. #88
    Ben aprés, c'est peut étre lié à mon fils et le fait qu'il soit autiste sévère.
    Pour tout te dire au début, on était pas super chaud patate... mais il se trouve que certaines aversions particulières, comme certaines matières ou les images morcellées (puzzles), ont fini par nous convaincre. Du coup, il y a pas mal d'apprentissage qu'on demarre/complète via le numérique (comme le pointage qu'il a acquis trés tard gràce à la Wiimote) avant de les transposer sur support physique. Il a en revanche pas mal de problème d'attention mais c'était déjà le cas avant : c'est un des axes de travail des pro's depuis ses 3 ans (il a 5 et demi). Les rassemblements et ce genre de chose, c'est encore très difficile pour lui. Même secondé par un timer pour le canaliser (très efficace pour les durées inférieures à 10 minutes mais beaucoup moins au dela).

    Je vais voir si je trouve ce fameux envoyé spécial sur le net. Le sujet m'intéresse vraiment car j'y suis confronté tout les jours ^^.

  29. #89
    Citation Envoyé par fenrhir Voir le message
    Le truc rigolo est que toutes les études scientifiques sur le sujet sont unanimes : c'est corrélé au temps d'écran, mais aucun lien de cause à effet à été prouvé, entre autres parce que la corrélation est encore plus forte avec "le gamin est laissé seul devant [tv/tablette/jeux/jouets/chambres/rien]" et que c'est avant tout ça l'origine des problèmes de développement.

    Ma copine (orthophoniste), en croise des gamins en effet shootés aux écrans depuis le plus jeune âge, et c'est un massacre. Mais le massacre est tout aussi dramatique chez les gamins
    - auxquels les parents ne parlent pas "parce que ce ne sont que des enfants",
    - qui n'ont jamais joué, parce qu'ils ne sont jamais au contact d'enfants, et dont les parents pensent qu'un enfant joue "naturellement" (même s'il est seul et sans aucun outil pour stimuler sa curiosité),
    - qui n'ont aucune sociabilisation (pas de nounou/crèche/maternelle/visite d'adulte autres que parents - ou alors gamin remisé dans sa piaule pendant que les adultes reçoivent, par commodité).

    Alors oui, le problème d'une tablette/console, c'est que ça occupe les enfants.
    Mais entre ça et le gamin qui est entouré de Lego Duplo et qui n'a jamais compris qu'il fallait les emboîter parce que, sans modèle (parental), il se contentait de les empiler ou de les jeter, chuis pas sûr que la solution "sans écran" soit préférable.

    C'est au final très inadapté de blâmer l'usage des écrans en tant que tel.
    Tout comme un écran va masque aux yeux des parents le fait qu'ils ne s'occupent pas du gamin, blâmer les écrans va masquer aux yeux des adultes la vraie problématique...

    En tout vos réponses sont très importantes pour moi, j'ai tendance à être péremptoire sur ces sujets. Et cela me permet d'étayer mes pensées/discours.
    Surtout face aux parents d'élèves.

    Euklif, diversifier les supports d'apprentissages on appelle ça la différenciation. C'est facile à mettre en place pour un spécialiste qui a peu de patients en simultané mais plus difficile en classe. Si des moyens supplémentaires étaient apportés en classes ordinaires (matériel et formation), je ne doute pas qu'on utiliserait d'avantage le numérique et les écrans.

    Le second préalable est pour moi le plus difficile, il s'agit de l'éducation des parents. Une autre paire de manches. (qui à mon avis commence par l'éducation des enfants, une histoire d'oeuf et de poule)

    https://www.youtube.com/watch?v=DyK4vxbAmwQ
    (y'a plein de choses à redire, notamment que le point de vue est donné sur des comportements extrêmes)
    Dernière modification par Papi Pablo ; 23/12/2018 à 19h36.

  30. #90
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Euklif, diversifier les supports d'apprentissages on appelle ça la différenciation. C'est facile à mettre en place pour un spécialiste qui a peu de patients en simultané mais plus difficile en classe. Si des moyens supplémentaires étaient apportés en classes ordinaires (matériel et formation), je ne doute pas qu'on utiliserait d'avantage le numérique et les écrans.
    Je me doute, c'est bien pour ça que toutes mes réponses concernent avant tout un parent et non un éducateur "quelconque". La discution étant partie de "les écrans, c'est mal", j'essaie juste d'indiquer qu'il y a moyen de les utiliser de manière "intelligente" ^^.
    La prof de grande section de mon fils doit gérer un double niveau -cp pour ne pas faciliter la tâche- en plus. Elle a du demander des formations pour l'autisme (qui n'ont été accordé que cette année) et me parlait justement des vieux tromblons qu'elle avait à disposition et qu'elle aurait justement voulu pouvoir changer. C'est super dommage car il y a des outils super qui lui éviterai parfois de grosses chargent de travail supplémentaire... Et ça reste quelque chose qu'il vaut mieux connaitre qu'ignorer vu leurs prépondérances dans nos vies.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •