Réseau CPC BIENDEBUTER.NET Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Closed Thread
Page 55 of 347 FirstFirst ... 5 45 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 65 105 155 ... LastLast
Results 1,621 to 1,650 of 10384
  1. #1621
    Quote Originally Posted by Da-Soth View Post
    Pour la mise en scène racoleuse qui a vieilli, tout ça et la photo, je ne comprends pas de quoi tu parles, je ne dois pas avoir l'éducation nécessaire.
    Pour les acteurs, j'en vois deux qui jouent la comédie, allez 3 si on compte la rookie, tout le reste sont des dummys. Il n'y aucune tirades à rallonge où de très longues scènes, je ne vois pas comment ils peuvent être en roue libre.
    Pour le Slow-Motion, étant donné qu'il s'agit des effets de la drogue, j'ai trouvé ça très anecdotique, sans réelle valeur ajoutée bien que pour une fois, à l'instar d'un Matrix, ces scènes sont justifiées.
    Pour le script, tu as raison. Mais là où cela m'a cassé les couilles dans un Sucker Punch ou un 300, la pilule est très bien passée pour Dredd. Peut être que le côté comics a aidé.
    Et tu ne parles pas de la brutalité des scènes d'action (sans acrobatie irréelle, c'est important pour moi) et du héros inexorable. Là où beaucoup de films d'action nous présente un héros invincible (et du coup chiant). Dredd nous montre un héros implacable.
    C'est pas une question d'éducation, c'est juste que c'est visuellement hideux. Les ralentis, les impacts de balle, la colorimétrie qui fait passer l'AMOLED de Samsung pour un modèle de sobriété. C'est kitch au possible avec des vieux effets en CGI pourris.
    Tu parles de Sucker Punch, je parlais de mon top 3 du moche au cinéma. T'as tapé dans le mille.

    Et pour les acteurs, entre la rookie avec 2 expressions, la méchante over-bad ass avec des mimiques ridicules et le black de The Wire qui a juste l'air d'attendre son chèque... punaise ils valent pas un clou dans ce film, t'as l'impression que le réal leur a fait lire le script 5 min avant le tournage. Pour Dredd c'est autre chose, cest le perso qui veut ça.
    Et le côté vénère je l'ai pas vu. Ça flingue comme dans un Call of Duty quoi, aucune hargne, aucun intérêt.

    Putain quand je repense au dernier DTV que j'ai vu (le dernier Universal Soldier), ça c'était de la série B bad ass!

  2. #1622
    Comme J.J Abrams reprend le flambeau de l'autre gâteux sur SW, je me suis dis que j'allais voir ce qu'il avait fait des mecs en pyjamas colorés y a pas si longtemps que ça.



    En résumé: Des lens flares, pleins, des tas. Des pistolets qui font piou-piou (mais 10min en tout). Du pathos à revendre, aidé par un caméo ultra lourd, genre fan service ultra putassier. Un héros qui aurait pu sortir de la nouvelle version de Tron pour la moto et le comportement bad boy t'as vu.

    Sinon, j'ai bien aimé, et je trouve l'ami J.J, pour tout ce que je viens de décrire, ultra qualifié pour pondre la prochaine séquelle de SW. En gros, c'était con comme un après midi chez Drucker, autant de bons sentiments. Mais contrairement au vieux au canap' rouge, je ne me suis pas trop ennuyé. et les SF étaient pas trop pourris. Par contre tout cela m'a semblé ultra générique.

    Et ces lens flares...
    Quote Originally Posted by DJCot
    Par la convention de Genève sans doute. Mais pas par la charte

  3. #1623
    Pareil ici, soirée Dredd




    Judge Dredd - une bonne stallonade. De l'action, du badass, de l'humour, des explosions, un complot, victoire à la fin sous les vivats. C'est simple et direct, mais je trouve toujours aussi sympathique. Et puis les émois du frangin sont intéressants, quand même. Bref pour peu qu'on soit fan du genre et qu'on kiff Demolition Man on ne peut que passer un bon moment encore aujourd'hui.




    Dredd - un huis-clos curieux. Déjà quelle surprise de découvrir au générique de fin qu'il s'agit de Karl Urban. Oui oui, ce second rôle abonné aux rôles pas très flamboyants alors qu'il pourrait vraiment faire mieux - l'espion russe de Bourne, Eomer, l'antagoniste de Riddick, tout ça c'est lui. Après en tant qu'homme masqué ma foi il ne fait pas trop honte mais on ne peut pas dire qu'il fasse montre d'un talent fou contrairement à par exemple Hugo Weaving dans V for Vendetta, mais en même temps le personnage ne permet pas le même jeu du tout.

    Alors ok les nombreux ralentis effectivement sont le parallèle de la drogue Slow-Mo - et de la violence gratuite, ne nous mentons pas mais à part ça, baahh... y a pas grand chose à sauver du film en fait. Perso je ne me suis pas ennuyé, la photo et la narration tranchent radicalement entre les 2 films, ce dernier fait bien plus contemporain par la faute de voitures actuelles, de motos grossièrement maquillées et de casque de Dredd ridicule par rapport à celui de Stallone, mais il y a aussi le fait qu'en 1h30 de film on passe d'une après-midi éclatante au matin rayonnant - je sais, je sais, apologie de la drogue et du temps qui passe plus vite quand on est sous pression isolé du monde - mais à part un rapide dératisage la seule excuse qu'il reste au film, la violence, n'est pas même super intéressante. Leena est une gentille psychopathe dont la dernière bravade trahira totalement le personnage incarné, et ne parlons même pas de l'action qui devient tout sauf claire au moment de l'arrivée des traitres. On a dû attendre le dialogue pour réaliser que le gars qui venait de se faire épingler au mur comme un con pour une fois c'était le héros, Dredd. Le genre de blessure dont on ne se relève généralement pas - on parle quand même d'une balle perce-blindage qui perce donc un mur et un gilet pare-balle, impact gros comme le poing - mais non, un coup de super-U du futur et roulez jeunesse. C'est à ce moment-là qu'on a définitivement décroché du film pour regarder le reste d'un œil goguenard.

    C'est dommage, le contexte et l'endroit et le huis-clos promettaient beaucoup mieux. On est bien loin d'un Escape from New York.

  4. #1624

  5. #1625
    Quote Originally Posted by Shub Lasouris View Post
    Les ralentis, les impacts de balle, la colorimétrie qui fait passer l'AMOLED de Samsung pour un modèle de sobriété. C'est kitch au possible avec des vieux effets en CGI pourris.
    Tu parles d'une scène en particulier là. C'est la descente chez les dealers. Parce que (les enfants, fermez vos petits yeux) :



    Pas de CGI pourri. C'est vrai que la scène de la descente n'est pas très réussie. A mettre au crédit du point de vue d'un camé et d'un budget de 40 millions de dollars. Bon peut être qu'ils auraient pu s'abstenir.

    J'ai bien aimé Cercei aka Ma-Ma, donc là on entre dans du subjectif.



    Perso elle m'a fait flippé.

    Pour le reste, c'est du dummy, même le mec de The Wire, aucun intérêt.

    Et le côté vénère

    Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas vu un mec aussi vénère. Quand les portes se sont fermées, j'ai eu peur pour les gangers, vraiment. Et pas parce que Dredd est invincible mais parce que c'est un Juge en colère.

    N'oublies pas :

    "In case you have forgotten, this block operates under the same rules as the rest of the city. Ma-Ma is not the law... I am the LAW."


    Après, je débats pas pour savoir si c'est un bon film ou pas. Peut être que c'est un navet. J'essaye de t'expliquer pourquoi j'ai aimé.

  6. #1626
    Quote Originally Posted by tenshu View Post
    Même le space jockey que tu cites, après un revisionnage du premier Alien c'est pas complètement abusé l'échelle est pas aussi différente puisqu'on découvre que c'est le géant + son poste de pilotage que l'on voit dans Alien.
    Bon je ne vais pas mettre tout en noir alors, je SPOILE comme un goret, venez pas chouiner.
    Si vous voulez le voir...

    Au contraire pour le space jockey, on voit dans Promé comment il s'installe et on distingue donc bien l'être de la machine, et en regardant Alien, le cadavre qu'ils trouvent un des personnages s'approche pour regarder et rien que son torse fait pratiquement une taille humaine assez petite. On est loin du compte.

    Pour les incohérences, comme ça de tête j'en ai pas mal, à commencer par la technologie beaucoup trop avancée.

    Ils arrivent sur une planète inconnue, les données ne captent rien, mais pouf, ils tombent pile sur une route, ça tombe bien.

    Aussi les 2 pétoches qui voient un cadavre préfèrent se sauver et retourner au vaisseau. Bon déjà avec la technologie qu'ils ont et la cartographie faite par les drones ils sont pas fichus de retrouver la sortie, alors que les autres en courant n'importe où le font très bien.
    Mais, et je le rappelle, ils ont eu peur devant une porte, alors que font ils dès qu'ils voient une bestiole inconnue, sur une planète inconnue, et à priori on se rend compte dans le film que ce serait le début des voyages spatiaux, ben le type essaye de la toucher.
    Alors qu'on voit bien qu'elle n'a pas l'air d'aimer ça. Pas débile déjà.

    David qui contamine le type on ne sait pas pourquoi, qui à son tour contamine la fille en s'accouplant avec mais il ne la contamine pas n'importe comment, elle tombe enceinte.
    Ben oui, sans ça le rapport avec alien serait encore plus limite.
    Encore un truc sans réponse, on ne sait pas pourquoi David fait tout ça puisque tout échoue et qu'il s'en cogne complètement.

    La machine qui la soigne est super performante mais elle a un souci. Elle ne soigne... que les hommes. Oui c'est la médecine moderne, faut faire des choix.
    Au départ ils avaient fait une machine qui ne soignait que les roux myopes à un bras, mais ça a fait un bide commercialement.
    La pieuvre qui en sort, en peu de temps et sans manger se transforme en monstre géant mais on est pas à ça près.

    Les dialogues autour de dieu/évolution sont bidons.
    "tu as encore la foi" ; "oui j'ai une âme toi t'es qu'un robot" gnanganagna

    Le pire c'est qu'on ne sait pas pourquoi ils ont créé les humains, et on ne sait pas pourquoi ils ont voulu les détruire, j'ai attendu tout le film pour rien.
    Une espèce aussi avancée n'avait pas besoin de faire un laboratoire d'armes biologiques sur une planète pour nous exterminer, ils n'avaient qu'à venir et boum.

    Et on sait qu'ils sont venus plusieurs fois puisque les peuples cités où on aurait retrouver la même image sur des gravures/peintures du type montrant les étoiles sont à des époques complètement différentes.
    C'est en partant de ce principe qu'ils font l'expédition, les étoiles montreraient la planète des "ingénieurs".
    Déjà on sait que 5 ou 6 étoiles dessinées en 2D ne suffisent pas à déterminer un endroit mais bon, au final il s'avère qu'il s'agit d'une planète où ils fabriquent des armes.
    Pourquoi indiquent ils la planète où ils font leurs armes chimiques aux peuplades humaines ?

    J'en oublie mais vraiment tout ça n'a aucun sens.
    Et la vision de l'alien pourri à la fin effectivement je ne serais pas étonné que ce soit une pression du studio (comme d'autres références).
    J'aurais vraiment préféré que Scott parte dans une nouvelle franchise, réinvente quelque chose.
    J'aurais pas plus aimé ce film mais au moins certains trucs n'auraient pas eu besoin de coller à une histoire déjà existante.

    Pfff j'avais dit que j'en parlerais pas mais fallait que ça sorte, il m'a vraiment énervé ce film. C'est de ta faute Tenshu.
    Des films que je n'aime pas il y en a plein, mais qui m'énervent c'est carrément rare.

  7. #1627
    Quote Originally Posted by Shub Lasouris View Post
    Putain quand je repense au dernier DTV que j'ai vu (le dernier Universal Soldier), ça c'était de la série B bad ass!
    Tiens on m'en a aussi parlé. Il faut que je le matte.

  8. #1628
    Judge Dredd premier du nom, c'est très 90's, c'est très Stallone. Ok, le scénario tient sur une feuille de PQ, les répliques du rigolo de service sont éculées, tu sens venir les événements 10 minutes à l'avance (le frère jumeau génétique, la peine de mort commuée en prison à vie, l'attaque du convoyeur par la troupe de mongolitos dans le désert de la Malédiction, avec 1. explosions, 2. les gardes qui perdent leur coordination et qui du coup 3. butent les pilotes...). Mais ça reste un bon film d'action efficace, avec une bonne ambiance et un bon rythme. Un bon divertissement qui se laisse volontiers regarder avec un bol de pop-corn.


    Dredd par contre c'est... dispensable.
    C'est violent, ça saigne, ça éviscère, ça gicle, c'est plutôt pas trop mal foutu de ce côté-là. Pour le reste... Ben c'est tout, y'a pas de reste, c'est juste un shoot 'em up au rythme inégal, et visuellement (mis à part les effets de ralenti) c'est quand même pas terrible.
    J'ai décroché avant la fin de la moitié du film tellement j'ai trouvé ça chiant.

  9. #1629
    J'aurais finalement vraiment dû le faire, ce pop-corn.


    Ca sera pour demain avec Master & Commander

  10. #1630
    Quote Originally Posted by Da-Soth View Post
    Tu parles d'une scène en particulier là. C'est la descente chez les dealers. Parce que (les enfants, fermez vos petits yeux) :

    http://uppix.com/f-tumblr_mg1pxwIY051196de500121837.gif

    Pas de CGI pourri. C'est vrai que la scène de la descente n'est pas très réussie. A mettre au crédit du point de vue d'un camé et d'un budget de 40 millions de dollars. Bon peut être qu'ils auraient pu s'abstenir.

    J'ai bien aimé Cercei aka Ma-Ma, donc là on entre dans du subjectif.

    http://uppix.com/f-tumblr_mbetzrlYA51196d5e00121836.jpg

    Perso elle m'a fait flippé.

    Pour le reste, c'est du dummy, même le mec de The Wire, aucun intérêt.

    Et le côté vénère

    Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas vu un mec aussi vénère. Quand les portes se sont fermées, j'ai eu peur pour les gangers, vraiment. Et pas parce que Dredd est invincible mais parce que c'est un Juge en colère.

    N'oublies pas :

    "In case you have forgotten, this block operates under the same rules as the rest of the city. Ma-Ma is not the law... I am the LAW."


    Après, je débats pas pour savoir si c'est un bon film ou pas. Peut être que c'est un navet. J'essaye de t'expliquer pourquoi j'ai aimé.
    Non mais laisse tomber, c'est l'effet canardpc.

    La première phase c'est l'engouement pour un film, ça envoie des pétales de roses et ça se masse en groupe à l'huile de jojoba.
    La 2eme phase c'est lorsque ceux qui s'imaginent mater le chef d'oeuvre underground du 3ème millénaire regardent le film et viennent déverser leurs petits bobos cardiaques sur le forum au travers d'expressions/théorie comme :
    James Bond suce des b... espagnoles c'est l'arc principal du dernier james bond / ma thèse sur le voyage temporelle réalisée en double aveugle ne permet pas de telles choses / ça manque de boobs / le film original de 1545 écrase cette bouse / les plantes sont en roue libre / le livre est écrit en anglais et le film est en français / je chie sur marion cotillard et sa peau de lépreuse / je m'attendais à un film plus intimiste de la part de Michael Bay / l'esthétique du film est mal filmée / Bébéalien a aimé le film donc c'est de la merde / dans le livre Bilbo se tape un gollem noir alors que dans le film il se touche avec Tom bombadil / Tarantino c'est hasbeen et facile, perso je préfère ce réalisateur Danois sans bras qui filme des noix de coco etc.

    C'est un peu notre version des comics, il y a un superhéro et son antithèse qui s'affronte dans un combat âpre, musculeux et moite, chacun se nourrissant de la haine de l'autre, se transformant petit à petit en monstre incontrôlable.
    Et même une fois leur joute explosive finie, il suffit d'une petite allusion pour que ces dieux renaissent de leur cendres et dévastent à nouveau le semblant de beauté qui semblait émaner de ce beau topic.

  11. #1631
    En même temps on parle ici d'un direct-to-dvd/BR, pas du dernier carton mondial Ça aurait déjà dû là te mettre la puce à l'oreille.

  12. #1632


    Quote Originally Posted by DJCot
    Par la convention de Genève sans doute. Mais pas par la charte

  13. #1633
    Quote Originally Posted by Anton View Post
    En même temps on parle ici d'un direct-to-dvd/BR, pas du dernier carton mondial Ça aurait déjà dû là te mettre la puce à l'oreille.
    Voilà pourquoi je me permets de débattre avec Shub alors qu'avec toi je n'y vois aucun intérêt.

    Tu ne dois pas connaitre l'historique de la production de ce film pour croire que ta punchline est pertinente.

    Et Judge Dredd, c'te goleri avec ses doubles dérouillées pour sélectionner ses munitions, son side-kick humoristique et son budget de 90 millions de dollars de 1995. Où Dredd possède une armure rutilante et une moto qui vole dans un Mega-City en forme d'Etoile Noire, enlève son casque, mate le boule de Hershey et reviens mettre en lumière un vrai faux-complot tout pourri.

    Après j'ai trouvé que c'était une bonne Stallonade de dimanche après midi tout a fait regardable. Mais à mille années lumières de ce Dredd sorti en 2012/2013, époque où on subit des Inception ou des Prométheus

    Voilà, tu peux sortir les pop-corns.

  14. #1634
    Quote Originally Posted by Da-Soth View Post
    Voilà pourquoi je me permets de débattre avec Shub alors qu'avec toi je n'y vois aucun intérêt.

    Tu ne dois pas connaitre l'historique de la production de ce film pour croire que ta punchline est pertinente.
    Je sais que t'as du mal dès qu'un message dépasse les deux lignes mais un peu plus haut t'as mon retour développé sur ce que j'ai vu.

    Et que répondre d'autre à "non mais c'est CPC, c'est normal que ce chef-d’œuvre bouleversant du 21e siècle soit ignoré par ces manants". On se fout complètement de "l'historique de la production". C'est pas le financement et la technique qui forge l'avis d'un téléspectateur mais le résultat devant ses yeux.

    Et le résultat devant les yeux de n'importe qui n'ayant pas de la merde entre l'écran et ses orbites, est que Dredd est un film ni raté, ni extraordinaire. Mais qui a de nombreux défauts et qui à part pour quelques fans du comic originel, sera oublié dès l'année prochaine.

    Console-toi, on est loin d'un Highlander XX, c'est déjà ça.

  15. #1635
    J'aime pas les comics en général, j'ai même jamais lu un Dredd. Mais je vais peut être m'y intéresser suite au film que j'ai vu.

    Quant à ton retour sur les films, tu m'as eu.

    Je me suis en effet arrêté à "Pareil ici, Soirée Dredd".

    ---------- Post added at 00h35 ---------- Previous post was at 00h33 ----------

    Quote Originally Posted by Anton View Post
    C'est pas le financement et la technique qui forge l'avis d'un téléspectateur mais le résultat devant ses yeux
    Encore faut il qu'ils puissent le voir en salle... Aux States, il n'est pas sorti en Direct DVD.

  16. #1636
    Quote Originally Posted by Durack View Post
    J ai vu Valhalla Rising, le guerrier silencieux et comment dire, c est ennuyeux , pas terrible , pas tres compréhensible, suis je le seul dans ce cas ? Quelque chose m'a échapé ?
    Jamais vu un flim aussi lent, et pourtant on a matté ça avec des potes un lendemain de cuite.
    La scène du bateau est insupportable de longueur, je dirais qu'elle doit bien durer 10-15 minutes...
    Et puis la fin en peau de zob, qui se barre en live totale sans aucune explication possible..
    De la putain de branlette de cinéphile, ya que les 2-3 scènes de combats qui sont bien.

    Beau résumé de malmoutt3 de ces quelques dernières dizaines de pages
    |(• ◡•)|/ \(❍ᴥ❍ʋ) | Deezer CPC | 71538460

  17. #1637
    Dredd je l'ai trouvé vachement plus bandant que tout ces films à la con qui se disent "action" (Avengers, le premier Expendables, les Michael Bay etc...), avec The Raid c'est vraiment (du moins de mon point de vue hein) le renouveau du cinéma d'action qui en met plein les mirettes. Peux-être trop de CGI dans Dredd mais bon.

    Sinon j'ai vue plusieurs films, dont 1 tip-top, un pas mauvais mais peuxfairemieux et un carrément moisis du cul.

    Le tip-top: Argo.
    Pouah, j'attendais le nouveau film de Ben Affleck avec impatience et je suis comblé. C'est bien filmé , bien écrit, bien interprété, tout le long le film fout une bonne tension... Bon ça reste un film calibré pour les récompenses, c'est pour ça que j'ai préféré The Town (et pour John Hamm ok). Mais c'est un excellent divertissement.

    Le peuxfairemieux: The Man With The Iron Fists.
    Déçu. Premier film d'RZA (membre du Wu-Tang Clan entre autres), c'était censé être un hommage au films de kung-fu d'exploitation des années 70... C'est moyen. Autant Lucy Liu est toujours aussi magnifique, autant les autres roles sont risibles. Batista est pas credible pour un sous, RZA est chiant... Russel Crow est toujours aussi bien par contre. Pour finir: c'est mal écrit. P´tain le scénario enchaine les scènes genre "arène", on se demande même plus au final pourquoi tout monde se met dessus. L'OST est génialissime et la réalisation ainsi que le montage s'oublie très vite.

    Le carrément moisis du cul: Silent Hill Revelation.
    Autant etre clair: je le savais depuis le début que cette suite serait ratée. Avec ce tacheron de Michael J. Bassett au commande, c'était évident. Je ne me suis pas trompé: Revelation est mauvais, extremement mauvais. Les acteurs savent pas ce qu'ils foutent la (seul Adelaide Clemens s'en sort, en plus d'être jolie et charismatique) mais les personnages secondaires... On a un Sean Bean froid comme la glace (et pourtant c'est un des acteurs qui me plait le plus à voir dans un film), Jon Snow sert à rien du tout, Carrie-Anne Moss c'est pareil, Radha Mitchel est juste la pour dire coucou.

    Le scénario est naze, ça veux reprendre le troisième jeu mais ça le ridiculise. Les créatures sont moche en plus d'être en CGI mal foutu (l'araignée mannequin, quelle horreur de technique...), l'ambiance du premier a disparu pour donner un coté teenage-movie qui n'a rien à foutre la. Le pire reste les clins d'oeil, vous en aurez tout le long du "film", et pas genre des clins d'oeil discret comme dans le premier (les plans de caméras, les boutiques...), non non, vous aurez droit carrément aux peluches Robbie pendant 1h40, à des noms appartenant au protagonistes des jeux... J. Bassett prend l'univers de Silent Hill et il en fait de la bouillie. Vazy que je te foute Pyramid Head en gentil et que je lui fasse faire un combat de Soulcalibur contre un autre monstre (avec en prime des ralentis de partout). La fin est risible tellement elle pousse loin le fan-service.


    Bref, je me suis senti trahi en voyant cette adaptation. Autant je reste un très grand admirateur du travail de Christophe Gans pour le premier Silent Hill de 2006 (que je considère comme un modèle d'adaptation et de film d'ambiance) autant celui-ci est une vraie merde. Alors c'est mal branlé et EN PLUS ça gâche le coté poétique et onirique du final du premier film (et oui vue que c'est une suite direct... Aaarrgh).

    Ça me tue que des réalisateurs aussi mauvais trouvent des financement, et dire que j'aurais besoins de seulement 3% du budget de cette daube pour concrétiser mon projet... Harf.

    PS: Je m"excuse pour le manque de mise en page et d'images, le traitement de texte sur IPad c'pas la folie.

  18. #1638
    Quote Originally Posted by malmoutt3 View Post
    Non mais laisse tomber, c'est l'effet canardpc.

    La première phase c'est l'engouement pour un film, ça envoie des pétales de roses et ça se masse en groupe à l'huile de jojoba.
    La 2eme phase c'est lorsque ceux qui s'imaginent mater le chef d'oeuvre underground du 3ème millénaire regardent le film et viennent déverser leurs petits bobos cardiaques sur le forum au travers d'expressions/théorie comme :
    James Bond suce des b... espagnoles c'est l'arc principal du dernier james bond / ma thèse sur le voyage temporelle réalisée en double aveugle ne permet pas de telles choses / ça manque de boobs / le film original de 1545 écrase cette bouse / les plantes sont en roue libre / le livre est écrit en anglais et le film est en français / je chie sur marion cotillard et sa peau de lépreuse / je m'attendais à un film plus intimiste de la part de Michael Bay / l'esthétique du film est mal filmée / Bébéalien a aimé le film donc c'est de la merde / dans le livre Bilbo se tape un gollem noir alors que dans le film il se touche avec Tom bombadil / Tarantino c'est hasbeen et facile, perso je préfère ce réalisateur Danois sans bras qui filme des noix de coco etc.

    C'est un peu notre version des comics, il y a un superhéro et son antithèse qui s'affronte dans un combat âpre, musculeux et moite, chacun se nourrissant de la haine de l'autre, se transformant petit à petit en monstre incontrôlable.
    Et même une fois leur joute explosive finie, il suffit d'une petite allusion pour que ces dieux renaissent de leur cendres et dévastent à nouveau le semblant de beauté qui semblait émaner de ce beau topic.
    J'ai pas attendu Canard PC pour regarder des films et me faire un avis dessus tu sais.
    J'ai passé l'âge de poster un avis contraire à la masse juste pour le plaisir tu sais.
    Mon avis sur Dredd est violent certes, parce que j'ai vraiment trouvé ça nul et j'explique un minimum pourquoi. Et Da-Soth a bien compris que j'allais pas commencer à le traiter d'abruti quand il m'a expliqué pour quoi il avait aimé. On est pas sur la même longueur d'onde concernant ce film, ça m'empêche pas de trouver son avis intéressant. Plus intéressant que ton post en tout cas.

  19. #1639
    Sinon je vous conseille Ultraviolet avec notre copine Milla.

    Et là pour le coup, vous verrez des CGI merdiques, des acteurs en roue libres, une colorimétrie au LSD....

    Bonne chance.

  20. #1640
    J'ai profité de mon achat pour le matter en br ce Dredd 2012

    Maintenant, Dredd, je kiff et ça m'a filé envie de m'intéresser aux comics. D'ailleurs, dans le combo BR3D+BR+DVD, y a un bouquin avec une histoire en noir et blanc Le côté scénario est largement plus poussé dans le Dredd de 95 même si le récent respecte le port du casque obligatoire (on ne voit pas le visage du héros).

    Maintenant ouais, c'est bas du front, le scénario est plus que limité mais on s'en bat les couilles : ça turbobute partout des méchants et l'ambiance est bien meilleure que dans celui de 95 (sauf le désert et les laboratoires scientifiques ) avec les pioupiou laser et les motos volantes.


  21. #1641
    Mais en fait y a même pas de débat sur Dredd, Anton a préféré la version Stallone.

    Ca devrait suffire.

    Sinon c'est jamais qu'un direct to DVD sympa et un film nanar avec Rob Scheinder, hein, on fait pas un comparo Citizen Kane/Casablanca.

  22. #1642
    Quote Originally Posted by BouhoO View Post
    Sinon je vous conseille Ultraviolet avec notre copine Milla.

    Et là pour le coup, vous verrez des CGI merdiques, des acteurs en roue libres, une colorimétrie au LSD....

    Bonne chance.
    Plus jamais.
    PLEASE STAY LEGEND

  23. #1643
    Quote Originally Posted by KiwiX View Post
    Le côté scénario est largement plus poussé dans le Dredd de 95 même si le récent respecte le port du casque obligatoire (on ne voit pas le visage du héros).
    Dans quel sens ? mieux fichu ?

    les séquences en Slo-Mo
    La coke est dans la coupelle, ta schneck est dans la poubelle ♫
    Quote Originally Posted by Franckii View Post
    Le swing c'est pour ma féminité et les flingues pour ma virilité

  24. #1644
    Quote Originally Posted by Draxx View Post
    Dans quel sens ? mieux fichu ?

    les séquences en Slo-Mo
    Bah sans spoiler, l'histoire autour des Juges (et pas seulement ceux de la rue), Rico qui a un côté sympatoche et puis la diversité des environnements. Pour un film de 95, c'est sympa. Y a que la tenue avec le slip doré qui fait un peu marrer mais on a l'avantage d'avoir de la combi moulante, même sur les nanas

    Et puis je préfère le bâtiment immense avec un aigle doré sur la façade qu'un bâtiment en forme d'aigle :argument:


  25. #1645
    Quote Originally Posted by DarzgL View Post


    Futur primé à Cannes.
    La vache, les avancées technos de ouf ! Les présentateurs ont presque l'air d'être des vrais !
    Last edited by la Vieille; 12/02/2013 at 10h23.
    Quote Originally Posted by Okxyd
    Ce jeu c'est le royaume de l'enculé... En fait faudrait trouver l'enculé originel, c'est lui le véritable responsable !

  26. #1646
    Ah mais j'ai mal lu, j'avais lu que tu trouvais le scénario de Dredd plus poussé que celui de 95 !derp
    La coke est dans la coupelle, ta schneck est dans la poubelle ♫
    Quote Originally Posted by Franckii View Post
    Le swing c'est pour ma féminité et les flingues pour ma virilité

  27. #1647
    Quote Originally Posted by BouhoO View Post
    Sinon je vous conseille Ultraviolet avec notre copine Milla.

    Et là pour le coup, vous verrez des CGI merdiques, des acteurs en roue libres, une colorimétrie au LSD....

    Oh ce film

    La fille avec des mains à la place des pieds...

    Le gazon qui tue...

    Tout le reste, trois fois avec supplément scénario bidon dont même Uwe Bowl ricanerait légitimement.
    Quote Originally Posted by Alain Soral
    Et aujourd'hui si Jésus était présent sur terre, il serait assis ici à côté de moi !

  28. #1648
    Quote Originally Posted by Dragonsaure View Post
    Oh ce film

    La fille avec des mains à la place des pieds...

    Le gazon qui tue...

    Tout le reste, trois fois avec supplément scénario bidon dont même Uwe Bowl ricanerait légitimement.
    Et les plans larges sur les bâtiments en carton
    PLEASE STAY LEGEND

  29. #1649
    Tiens, à propos des discussions sur le film féministe () Dark Thirty Machin, le mec qui a tué Ben Laden indique que le personnage joué par Jessica Chastain est bien une femme.

    Ce n'est que quelques jours plus tard qu'il apprendra l'objectif : Ben Laden et le Pakistan. S'ensuivent de nombreux briefings, notamment par l'agent de la CIA, "Maya", une femme "formidable", jouée par Jessica Chastain dans le film Zero Dark Thirty. Un film qu'il a vu et auquel il n'a trouvé que quelques défauts "mineurs".
    Les mecs, vous avez vu un documentaire sans le vouloir, faites vous rembourser
    Quote Originally Posted by Lt Anderson View Post
    Sérieusement.
    Tais-toi.

  30. #1650
    Ha !
    Il y avait plus simple !

Closed Thread
Page 55 of 347 FirstFirst ... 5 45 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 65 105 155 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts