Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 9 sur 9 PremièrePremière 123456789
Affichage des résultats 241 à 248 sur 248
  1. #241
    Tu pourras avoir de la chaleur si tu rentres en résonance sur les molécules d'ADN et/ou sur l'eau intracellulaire. En tant que telle je sais pas si les ondes sont à la bonne fréquence et avec la bonne puissance pour.

    Quand tu te brûle, tu tue la cellule, tu ne la fais pas muter.(oui parce que à la base pour cancer et compagnie, c'est des cellule immortelle et au développement anarchique donc il faut arriver à endommager assez des liaisons pour que le système de réparation ne marche pas (et que donc tu dupliques des mauvaises informations)

  2. #242
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Jaycie Voir le message
    Tu pourras avoir de la chaleur si tu rentres en résonance sur les molécules d'ADN et/ou sur l'eau intracellulaire. En tant que telle je sais pas si les ondes sont à la bonne fréquence et avec la bonne puissance pour.

    Quand tu te brûle, tu tue la cellule, tu ne la fais pas muter.(oui parce que à la base pour cancer et compagnie, c'est des cellule immortelle et au développement anarchique donc il faut arriver à endommager assez des liaisons pour que le système de réparation ne marche pas (et que donc tu dupliques des mauvaises informations)
    Tu réponds à qui ?

  3. #243
    Pour l'étude en question :
    Methods: Male and female Sprague-Dawley rats were exposed from prenatal life until natural death to a 1.8 GHz
    GSM far field of 0, 5, 25, 50 V/m with a whole-body exposure for 19 h/day.
    J'ai du mal à croire que ça soit représentatif d'une vie humaine ça non ?

  4. #244
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Pour l'étude en question :

    J'ai du mal à croire que ça soit représentatif d'une vie humaine ça non ?
    En termes de valeur de champ ?

  5. #245
    Et de durée d'exposition et de proximité non ?

  6. #246
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Et de durée d'exposition et de proximité non ?
    La proximité, c'est le champ, pour la durée je suis d'accord, les humains sont soumis à des champs de télécoms 24h/24, pas 19h/24.

  7. #247
    Citation Envoyé par keulz Voir le message
    Je ne savais pas que les UV non-ionisants pouvaient créer des liaisons (autrement que par le simple effet de brûlure, évidemment). Du coup, à partir de quelle fréquence les photons perdent cette nocivité ?

    Pour ce qui est du topic, autant c'est pertinent pour la culture générale et pour éviter de dire des bêtises (comme j'ai dû le faire ici même, du coup), autant il est question de radiations de télécommunications, donc on se situe très loin des énergies des UV et donc des effets dont tu parles. Donc je ne vois pas trop ce que ça change.

    Après, de manière générale, je suis d'accord qu'il faudrait quand même plus d'études, oui.
    Je réponds très en retard, mais en gros quelqu'un t'a bien répondu : l'exemple simple -> Les micro-ondes sont de l'autre coté du spectre visible, donc très trèèèèèèèèèèèèèèès en dessous de l’énergie des UV, et même en dessous de la lumière visible donc. Et pourtant comme ils rentrent en résonance avec les liaisons moléculaire de H20 ils peuvent l'échauffer. Tu peut évidemment détruire des chaines ADN avec des micro-ondes si tu le souhaite.
    Le soucis c'est que la façon dont les micro-ondes rentrent en résonance avec la liaison moléculaire OH est absolument reproductible sur d'autres liaison. C'est d'ailleurs le principe de l'IRM (fréquence bien en dessous des UV également) : entrer en résonance avec le noyau (et non plus avec des liaisons moléculaire).

    Le truc problématique dans tout ceci, c'est qu'a priori, il existe de nombreuses autres fréquences de résonance associée à tel ou tel molécules, dans telles ou telles configurations, etc etc... il est assez difficile d'affirmer que les ondes utilisées en radio-téléphonie n'en comportent pas.

    En fait la réponse à ta question est dans ta question :
    Je ne savais pas que les UV non-ionisants pouvaient créer des liaisons (autrement que par le simple effet de brûlure, évidemment)
    Ce sont des effets de brulures donc, puisqu'on parle d'élévation de T° . Mais un effet de brulure est potentiellement un risque d’altération de l'ADN. Une brulure simple sur la peau est d'ailleurs un facteur de risque courant de cancer de la peau.

    Le soucis c'est que ces effets sont difficilement quantifiable sur les ondes classiques des télécommunications vu que des brulures de cellules localisé peuvent apparaitre pour n'importe quel onde convergeant en un point avec suffisamment d’énergie, même si c'est court. Un bon gros paquet d'onde désynchronisé aboutit donc à des pics et des creux énergétiques qui n'ont rien à voir avec l’énergie moyenne. Ils existent pendant un temps très court et sont statistiquement aléatoire, mais c'est vers ça que les scientifiques ont des doutes actuellement. Car temps court potentiellement suffisant à endommager des cellules. Et cela en oubliant les problématiques de résonances que j'ai listé plus haut.
    Donc il y a de bien nombreux moyens d’endommager l'ADN avec des ondes bien en dessous du spectre visible

    Voila en gros ce que j'ai retenu des blabla auxquels j'ai assisté.

    Maintenant ces effet existent, mais pour les quantifier ils ne peuvent qu'observer car il difficile de savoir si il est bénin ou non, que ce soit pour l'estimation des impacts de convergence localisés courte ou pour les hypothétique fréquence de résonance, ce sont des choses difficilement quantifiable par la théorie quant à l'importance que ça peut avoir sur un humain durant 30 ans relativement à d'autres choses qui induisent des modifications ADN de toutes manières (rayonnement spatial par exemple, Radioactivité naturelle). A priori il semble y avoir une possibilité pour que l'effet soit malgré tout moins bénin que prévu. En tout cas d'un point de vue populations.

    Citation Envoyé par Jaycie Voir le message
    Quand tu te brûle, tu tue la cellule, tu ne la fais pas muter
    Ceci n'est pas du tout vrai. Les cicatrices de brulure, inflammations, brulures étendues, sont des risques classiques, constamment surveillés par les médecins, de cancer de la peau.

    Exemple :
    http://www.santetropicale.com/Resume/54707.pdf

    Notons qu'ils admettent qu'ils s'agit d'une complications connus, mais dont les mécanismes sont peu connus. Néanmoins il est facile d'imaginer que l’excès de chaleur en bordure ou profondeur d'une brulure aboutit à des dégâts partiels sur des cellules, suffisamment pour détruire une partie de leur ADN et induire une mutation, mais insuffisamment pour les tuer. Enfin ça peut être une piste de mécanisme, faudrait voir l'état de l'art du sujet.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Pour l'étude en question :

    J'ai du mal à croire que ça soit représentatif d'une vie humaine ça non ?
    Ce sont pourtant des valeurs en dessous de celles des champs autorisés :
    https://ondes-info.ineris.fr/content...tes_exposition

    Pour les radiofréquences, les applications les plus courantes sont celles de la téléphonie mobile. Il faut ici différencier les stations de base et le téléphone mobile :
    Pour une station de base de téléphonie mobile, l’ensemble du corps est exposé. Le paramètre de mesure est le niveau du champ électrique. Les valeurs limites à ne pas dépasser sont :

    pour une antenne GSM 900 : 41 V/m
    pour une antenne GSM 1800 : 58 V/m
    pour une antenne UMTS : 61 V/m
    pour le wifi et les fours micro ondes : 61 V/m
    pour la radio FM : 28 V/m
    La fréquence est pile celle utilisé. Et comme l'a noté Keulz, le champs est appliqué moins longtemps que sur un être humain "des villes".

    J'imagine qu'il faudrait interroger des cadors du domaine pour un dossier "sérieux" discutant des résultats du papier. Malheureusement ce n'est pas mon domaine de spécialité, mais à première vue, c'est plutôt propre, et des chercheurs qui en savaient bien plus long que moi sur le sujet le considère comme un papier majeur récent...
    Dernière modification par Nilsou ; 08/11/2018 à 03h06.

  8. #248
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    Je réponds très en retard, mais en gros quelqu'un t'a bien répondu : l'exemple simple -> Les micro-ondes sont de l'autre coté du spectre visible, donc très trèèèèèèèèèèèèèèès en dessous de l’énergie des UV, et même en dessous de la lumière visible donc. Et pourtant comme ils rentrent en résonance avec les liaisons moléculaire de H20 ils peuvent l'échauffer. Tu peut évidemment détruire des chaines ADN avec des micro-ondes si tu le souhaite.
    Le soucis c'est que la façon dont les micro-ondes rentrent en résonance avec la liaison moléculaire OH est absolument reproductible sur d'autres liaison. C'est d'ailleurs le principe de l'IRM (fréquence bien en dessous des UV également) : entrer en résonance avec le noyau (et non plus avec des liaisons moléculaire).

    Le truc problématique dans tout ceci, c'est qu'a priori, il existe de nombreuses autres fréquences de résonance associée à tel ou tel molécules, dans telles ou telles configurations, etc etc... il est assez difficile d'affirmer que les ondes utilisées en radio-téléphonie n'en comportent pas.
    Alors tu cites wikipedia en parlant de "résonance", mais :

    Citation Envoyé par wikipedia
    Il ne s'agit donc pas d'un quelconque phénomène de résonance.
    Mais en gros, pour résumer tout ce que tu dis, tu parles de risques liés à des échauffements des tissus en citant les personnes qui se sont fait bruler (au moins au 2e degré.
    Sauf que là est le problème, personne ne parle de brulure, alors ok, on peut imaginer que ce sont des cas extrêmes et que si l'échauffement est un peu moins important (premier degré) à l'échelle d'une population on verrai une incidence, sauf qu'avec les portables on est très loin de brûlures au premier degré. Je ne sais même pas si on chauffe de plus d'un degré ou deux.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •