Réseau CPC BIENDEBUTER.NET Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
+ Reply to Thread
Page 4 of 5 FirstFirst 1 2 3 4 5 LastLast
Results 91 to 120 of 129
  1. #91
    He vous êtes au courant du mode "Narrative" de ME3 ?
    C'est tout à fait le souhait qu'elle exprime, et mine de rien je comprend totalement la volonté de proposé ce mode de jeu surtout que ça n'empeche pas de choisir un mode plus classique hein...

    Concernant les JDR tu peux tout à fait faire de l'ambiance avec un système ludique ou l'inverse hein (même si c'est plus 'complexe'), les jdr c'est juste des canvas, on en fait ce qu'on veut ensuite en fonction des envies de la table.
    Tu peux faire une partie de D&D sans tirer un seul dé hein... En gérant tout de façon roleplay et en mettant l'emphase sur le scénario et l'intrigue.
    Okay le JDR c'est l'héritier des wargames, de Chainmail pour D&D par exemple, mais c'était il y a plus de 30 ans, le jeu de rôle c'est beaucoup diversifié depuis.

    Logos et Bannières pour Insert Coin ?
    | Herzatz Fish.6342 | 3DS : mrFish 0275-7829-7945

  2. #92
    Quote Originally Posted by mrFish View Post
    He vous êtes au courant du mode "Narrative" de ME3 ?
    Ouaip, d'ailleurs, je crois qu'il y a même l'option inverse: focaliser sur le combat sans trop se soucier des dialogues ou de l'histoire. A moins que j'affabule... ce qui est honnêtement très possible.
    Concernant les JDR, ce serait sympa qu'on nous ressorte le concept de Neverwinter Nights premier du nom, qui permettait d'avoir un MJ aux commandes pendant les parties. Mais je pense que l'heure n'est plus à ça, malheureusement. C'est con, parce qu'avec les moteur physiques actuels, ça pourrait donner des trucs sympas, genre interaction des persos avec le décor pour éviter les combats.

  3. #93
    Le nouveau NWN devait pas retrouver ça et être une sorte de MMO light (à la GuildWars) mais participatif ? D'ailleurs, il est devenu quoi ce projet ?
    TOUT EST SUPER GENIAL !

  4. #94
    Quote Originally Posted by Meuhoua View Post
    Le nouveau NWN devait pas retrouver ça et être une sorte de MMO light (à la GuildWars) mais participatif ? D'ailleurs, il est devenu quoi ce projet ?
    Ah Neverwinter.
    Il est devenu ... ça a été racheté par Perfect World.
    Je veux même pas en parler...
    D'un mmo original (instancié + création de joueur) on a toute les chances d'avoir un F2P classique.
    ²
    This, Jen, is the Internet.

  5. #95
    Quote Originally Posted by MrPapillon View Post
    Il peut y avoir du skip de combat si on joue un assassin de la nuit qui fait tout pour éviter les combats. Ou en étant très habile dans les dialogues en ayant les skills où il faut et en ayant de l'intuition et de la logique. Bref du skill, comme quand on joue stealth dans n'importe quel jeu.
    Oui, ce genre de possibilités existe déjà dans certains jeux, et pas d'hier comme Fallout 2 par exemple, mais demande pas mal de boulot en amont. De plus, je pense que pour rendre ce genre de solutions alternatives intéressantes, il faut forcément un relatif bon système de combat afin de justifier qu'on l'évite. Notamment en cas d'échec, lorsqu'il faudra lutter pour sa vie... ou fuir. On ne craint pas un combat qui n'existe pas, n'est pas dangereux.

    Sinon, je pense qu'il faut tout simplement oser penser à un autre genre de jeu dans un autre contexte que ceux portés sur la confrontation. Incarner un diplomate, un intrigant, un corrompu dans un jeu type cour du roi de France ou coursives du pouvoir par exemple. Ou du négoce ou de l'enquête. Mais faut oser. Or, le petit monde du jeu vidéo est de plus en plus défini par sa pusillanimité au fur et à mesure que les budgets nécessaires à leur création enflent. Bidule Machin 14° le Retour de la Vengeance de l'Oncle Germain et consorts... C'est mal barré m'est avis.

  6. #96
    Aaaah les articles de Shane Fenton, toujours un grand moment de "WTF !?"
    En tout cas merci pour le résumé des épisodes précédents, ça doit être un sacré boulot à chaque fois, avec ces trois url par ligne en moyenne !

    Cela dit, débat sur le bouton skip mis de côté, ce qui semble ressortir de tout ça c'est que l'ensemble 'gamers' est pointé du doigt.
    J'dirais quand même que les joueurs ne sont pas particulièrement haineux ou crétins.
    Enfin si, mais pas plus que le reste de la population.

    Pour moi l'ensemble "gamers" a cette particularité d'être à la fois beaucoup plus dense en terme de population, et aussi forcément beaucoup plus actif sur le net que, par exemple, l'ensemble "pêcheurs à la ligne" ou "danseurs de claquettes".

    Je pense que c'est avant tout de ces deux aspects : nombre et activité sur le net, que ressort cette impression de "gros tas d'cons".
    Lâchez un pavé dans la marre, quel que soit le thème, et quelle que soit la communauté intéressée, le flot de commentaires et réactions façon cromagnon arrive aussitôt sur la toile...

    Les gamers sont juste un peu plus efficaces que les autres pour faire ressortir leur connerie. Enfin j'crois.

  7. #97
    Quote Originally Posted by Pad Ranoïaque View Post
    Sinon, je pense qu'il faut tout simplement oser penser à un autre genre de jeu dans un autre contexte que ceux portés sur la confrontation. Incarner un diplomate, un intrigant, un corrompu dans un jeu type cour du roi de France ou coursives du pouvoir par exemple. Ou du négoce ou de l'enquête. Mais faut oser. Or, le petit monde du jeu vidéo est de plus en plus défini par sa pusillanimité au fur et à mesure que les budgets nécessaires à leur création enflent. Bidule Machin 14° le Retour de la Vengeance de l'Oncle Germain et consorts... C'est mal barré m'est avis.
    Entièrement d'accord. La plupart des jeux d'aventure - je ne parle plus des RPG - donnent l'impression que le personnage subit ce qui se passe au lieu de vraiment l'influer. C'est toujours très linéaire les point & click et compagnie. Il faudrait un genre de jeu d'action mais avec des actions non redondantes (pas de combat où l'on tabasse des gnomes ou de la résolution d'énigme). Ça existe presque déjà, mais rien de très marquant pour l'instant.

  8. #98
    D'après votre description, on pourrait effectivement penser que le genre existe déjà avec Fahrenheit et Hevy Rain, tout jugement de valeur mis à part.
    Last edited by Jorkens; 06/03/2012 at 21h48.

  9. #99
    Quote Originally Posted by Jorkens View Post
    D'après votre description, on pourrait effectivement penser que le genre existe déjà avec Fahrenheit et Hevy Rain, tout jugement de valeur mis à part.
    La plupart des jeux d'aventure n'ont pas un pet de combat ou de mécanique de gameplay précise et pourtant c'est bien des jeux vidéo non ?
    On peut toujours pleurer aux films interactifs, mais si les interactions y sont ludique dans un sens ou un autre, ça en fait des jeux video et pas des menus de DVD. C'est aussi con que ça.
    TOUT EST SUPER GENIAL !

  10. #100
    C'est très très linéaire, c'est bien de ça que je parlais. On fait pas de choix, on est sur un parcours prédéfini en avançant sans avoir besoin de réflexion. Ce sont des jeux avec peu de gameplay. Nous on parlais de jeux avec beaucoup de gameplay pour justement contrebalancer les dires de la nana de Bioware.
    Sinon on aurait ouvert un débat de 20 pages sur Heavy Rain encore et encore mais c'est has been.
    Last edited by MrPapillon; 06/03/2012 at 22h13.

  11. #101
    Le truc à mon avis qui l’amène à parler de ça, au delà de l'aspect "casu" de la chose et en me plaçant à la place d'un "narrateur", c'est cette systématisation dans le JV à couper la narration souvent bêtement pour caler un combat ou une phase de gameplay objectivement hors sujet ou superflu.
    Un peu comme dans un film de kung fu bas de gamme : le héros peut pas aller pisser sans qu'un ninja lui tombe dessus sans raison et l’amène à faire une démonstration (un peu masturbatoire) de ses talents martiaux.
    TOUT EST SUPER GENIAL !

  12. #102
    Quote Originally Posted by Meuhoua View Post
    On peut toujours pleurer aux films interactifs, mais si les interactions y sont ludique dans un sens ou un autre, ça en fait des jeux video et pas des menus de DVD. C'est aussi con que ça.
    C'est bien pour ça que je précise "tout jugement de valeur mis à part". Pour éviter que le sujet devienne un appeau à trolls. Le conditionnel c'était pour suggérer qu'on pouvait se poser la question, au vu des description précédentes, et continuer à creuser dans ce sens, peut-être en étoffant le gameplay, en l'étendant à d'autres genres, etc.

  13. #103
    Quote Originally Posted by Meuhoua
    Le truc à mon avis qui l’amène à parler de ça, au delà de l'aspect "casu" de la chose et en me plaçant à la place d'un "narrateur", c'est cette systématisation dans le JV à couper la narration souvent bêtement pour caler un combat ou une phase de gameplay objectivement hors sujet ou superflu.
    J'aurai tendance à approcher ça de tous les codes qui ont été créés dans le jeu vidéo pour baigner chaque jeu dans de la symbolique. Il y a longtemps c'était à cause de contraintes techniques, et maintenant ça devient tout un savoir-faire. Le livre a aussi ses codes, il y a des passages descriptifs parfois qui n'avancent pas l'intrigue. Dans les films, il y a des constructions précises pour les scénarios (en 3 parties, je me souviens plus comment ça s'appelle). Une série télé ou une sitcom ont aussi des constructions particulières. Le jeu vidéo a pris l'habitude d'avoir un style particulier qui peut aussi être un avantage pour la narration si c'est bien fait. Dans un Resident Evil par exemple, la lenteur et les phases de gameplay sont très importantes pour rentrer en immersion. Les mauvais jeux par contre utilisent ça uniquement comme un gimmick mais avec très peu d'inspiration.

    Quote Originally Posted by Jorkens
    C'est bien pour ça que je précise "tout jugement de valeur mis à part". Pour éviter que le sujet devienne un appeau à trolls. Le conditionnel c'était pour suggérer qu'on pouvait se poser la question, au vu des description précédentes, et continuer à creuser dans ce sens, peut-être en étoffant le gameplay, en l'étendant à d'autres genres, etc.
    Ouaip c'est exact. Si on met les jugements de valeur de côté, Heavy Rain a effectivement la démarche dont on parle. Si on étoffe les possibilités de ce jeu et de son prédécesseur en rajoutant une plus grande quantité d'embranchements et de possibilités, le concept pourrait être intéressant. On peut aussi remarquer qu'ils proposent une certaine fluidité contrairement à la plupart des jeux d'aventure "posés".
    Par contre même s'il y a un concept, j'ai du mal à y voir une solution parce que ça implique des coûts de dev gigantesques. Faire une mise en scène cinématographique avec des possibilités 100 fois plus étendues, j'ai du mal à voir ça possible. C'est pour ça que je garde ces deux jeux à l'écart.
    Last edited by MrPapillon; 07/03/2012 at 00h12.

  14. #104
    Dans le genre, pas besoin de péter plus haut que son cul façon D.Cage.
    Prenons Silent Hill Shaterred Memories, ça a tout d'un jeu d'aventure classique : t'explores un peu d'environnement à la recherche du chemin ou du script/objet qui déclenche la suite, puis quelques phases de jeu plus dynamique de fuite dans des cauchemars ; mais le tout toujours justifié par la narration, pas de déchet ou de trop plein (on retrouve bien quelques énigmes chelou dans les cauchermars, mais la plupart sont toute conne et "réaliste", genre tout simplement trouver la canette dans laquelle se trouve la clef ou utiliser le loquet de la porte dans le bon sens).
    Contrairement aux autres épisodes "survival horror", zero arme, zero combat, quasiment pas de mécanique de gameplay abstraite, mais sans non plus être hyper cinématographique ; c'est un vrai jeu d'aventure qui n'a pas l’arrière gout d'un film interactif sans pour autant lorgner sur le P'n'C ou le jeu d'aventure à la Cryo.
    TOUT EST SUPER GENIAL !

  15. #105
    Quote Originally Posted by mrFish View Post
    Concernant les JDR tu peux tout à fait faire de l'ambiance avec un système ludique ou l'inverse hein (même si c'est plus 'complexe'), les jdr c'est juste des canvas, on en fait ce qu'on veut ensuite en fonction des envies de la table.

    Tu peux tenter faire de l'ambiance et du roleplay avec du D&D, mais ce sera bancale dans la mesure où le système n'est clairement pas conçu pour et ça et ne vaudra jamais un jeu de rôle dont les règles sont conçues pour favoriser la narration.

    Et non, un jeu de rôle n'est pas juste un canvas... les règles font partie intégrante de l'expérience de jeu et les ignorer /modifier pour proposer une expérience différente signifie que tu ne joue pas au jeu tel qu'il a été conçu par l'auteur mais que tu joues dans l'univers de l'auteur avec tes propres règles... tu joues à un jeu totalement différent en somme.

    Et je n'ai jamais dit que le jeu de rôle se résumait à du dérivé de Wargames et n'avait pas évolué depuis 20 ans (d'ailleurs mon livre de chevet du moment, c'est Les Ombres d'Esteren), j'ai dit que des jeux ludistes comme Shadowrun, Donjon&Dragon, Pathfinder et j'en passe, sont des jeux où les actions des joueurs, que ce soit dans les combats et même en dehors, ne sauraient certainement pas se résumer à des statistiques et des lancés de dés.
    Last edited by Le Tyran; 06/03/2012 at 23h53.

  16. #106
    I will be the first, and you will go... oh wait.

  17. #107
    Bioware se fait charcuter par le Kevin qui se croit gamer parce qu'il a accès à un clavier ou à un pad... Je pense qu'on a là un parfait exemple de justice divine.

    Ils ont tout fait pour abaisser le niveau de leurs jeux pour attirer plus de clients: il ne faut pas s'étonner que, dans leur clientèle, il y ait des gens qui n'aient aucune décence. Bien fait pour eux.
    Quant à généraliser la communauté des gameurs à quelques gens qui ont plus de temps à passer sur les forums que devant un jeu ou au travail, heu, non. Désolé.
    Last edited by vectra; 07/03/2012 at 12h28.

  18. #108
    Tyranaus0r Okxyd's Avatar
    Location
    osité intestinale
    Au final le cause de ce bordel c'est que les "nostalgiques", pas forcément très finauds des RPG 90's, ont trouvé un moyen de personnifier ce qu'ils détestent dans les RPG d'aujourd'hui.
    Dans tous les cas je la trouve bien neuneu, quand on veut jouer les gros bras face à des communautés comme celles de 4chan ou Reddit il faut avoir des arguments à tous les niveaux, sinon il vaut mieux passer outre et ravaler sa fierté.

  19. #109
    La madame aurait bosser sur de bons jeux elle ne serait sans doute pas là.
    Quote Originally Posted by Monsieur Cacao View Post
    Je n'ai plus besoin de picoler depuis que j'ai une femme pour me soûler

  20. #110
    C'est pas la communauté des gamers qui lui ai tombé dessus, c'est celle des Twitters.
    Faut être conne aussi pour s'y inscrire... Je veux dire que comme elle était pas conne alors évidemment tous les cons du fessebouc lui sont tombés dessus. Si elle avait été une grosse conne comme eux ils l'auraient laissée tranquille.

  21. #111
    Faut pas garder des réflexes négatifs à chaque fois. Les twitters sont très appréciés des devs de jeux.
    C'est vraiment une histoire de nuances. Facebook est idiot, mais Google+ est un vrai outil et pareil les devs de jeux l'utilisent de plus en plus.
    L'objectif c'est d'avoir du flux RSS amélioré.
    Last edited by MrPapillon; 08/03/2012 at 07h29.

  22. #112
    C'est plutôt scénariste dialoguiste qu'auteur (on écrit auteur en français et auteure en québecois ).

    Sinon, peu importe qu'elle se prenne des tombereaux d'engueulades dessus ; dès lors qu'on a un peintre qui dit ne pas aimer peindre ou un prof qui explique détester enseigner , bref quelqu'un qui vient expliquer qu'elle n'a rien faire là sauf foutre le bordel et faire passer des idées qui ne sont pas liées au secteur d'activité, c'est mérité. Le comble de l'ingratitude allié à celui de la subversion. En plus, c'est vrai que Bioware Plastique est devenu bien nul.

  23. #113
    VIVE MARIA KALASH ds la rédac de CPC !!!
    (j'aime bien les rubriques casu et recette de cuisine)

    ben ouais quoi ....

  24. #114
    Quote Originally Posted by Cassecroute View Post
    Sinon, peu importe qu'elle se prenne des tombereaux d'engueulades dessus ; dès lors qu'on a un peintre qui dit ne pas aimer peindre ou un prof qui explique détester enseigner , bref quelqu'un qui vient expliquer qu'elle n'a rien faire là sauf foutre le bordel et faire passer des idées qui ne sont pas liées au secteur d'activité, c'est mérité.
    En plus d'être faux (il y a des tas de boulots qu'on peut faire sans prendre du plaisir à y faire, sans pour autant que le qualité du travail soit en cause, c'est même très courant de ne pas bosser juste pour le plaisir), c'est idiot, bosser dans le jeu vidéo et jouer sont deux activités différentes.

  25. #115
    Pour quelqu'un qui se prétend "auteur", je trouve qu'elle a un bien curieux langage et un étrange argumentaire. Tant pis pour sa face.

    C'est triste qu'elle serve de bouc émissaire à une compagnie qui s'ingénie structurellement à détruire tout gameplay et à casualiser toutes les choses intéressantes qu'elle produit. Pour ma part, je n'attends plus rien de Bioware depuis 10 ans et je ne m'énerve pas pour des jeux que je n'achète simplement pas. ME fait exception et ce fut une bonne surprise pour le 1, assez ternie dans le 2, et je me tâte franchement pour le 3.

    Quand on n'attend rien, on est rarement déçu. J'ai toujours Baldur en tête, et rien de ce qui est sorti du studio depuis ne peut rivaliser, même de loin. DA n'est qu'une daube sans intérêt, et ca me fait bien marrer d'entendre des "fans" se plaindre qu'ils ont réussi à gâcher le 2 par rapport au 1. Bioware peut toujours faire plus casual, tant qu'il pourra toujours faire plus de fric.

    J'attends le passage de leur MMO en free-to-play avec déléctation.
    Last edited by vectra; 08/03/2012 at 21h35.

  26. #116
    Wai mais moi j'ai un vagin et je bosse pour les jeux vidéos m'kay... J'écris même des histoires m'voyez
    Last edited by CaeDron; 08/03/2012 at 22h45.

  27. #117
    Perso je vois pas le problème sur le fait qu'elle n'aime pas jouer, écrire un scénario de jeux peut se faire sans... tant que l'univers est posé...

    C'est tout à fait possible (et bien souvent le cas) qu'un jeux ai une superbe écriture et un univers archi fouillé et une mécanique de merde, et il a souvent été dit: "dommage, j'aurais voulu continuer à y jouer pour connaitre la fin mais c'est trop chiant", en tant que scénariste qui pond un super univers, je comprends que lorsqu'elle vois des mécanismes qui ne lui plaisent pas aller dessus ça la déçoivent et qu'elle aimerais bien un bouton pour passer ses phases de gameplay afin que chacun profite de son histoire, quoi de plus normal.
    You have been scanned, assessed, understooooood !

  28. #118
    C'est parce que le scénar et le gameplay ne sont pas assez liés. Metal Gear Solid 1 à l'époque proposait un scénario entièrement construit sur du gameplay. Kojima en avait chié au niveau des concepts pendant des années. Et à force de perfectionnisme, il a réussi un jeu complet et cohérent et non pas une liste de features. En écrivant son scénar il ne s'était pas dit "ah c'est chiant, et si les joueurs pouvaient couper toutes les phases de gameplay ça serait si cool".
    Last edited by MrPapillon; 09/03/2012 at 00h09.

  29. #119
    Je suis pas sur que MGS soit le meilleur exemple. C'est tout de même un jeu dans lequel on se tape de véritable boss "à l'ancienne" avec des mécaniques et paternes un pwal tordu en plus du gameplay d'infiltration qui lui est justifié ; et qui se paye le luxe d'avoir au moins 50 % de cinématique dans son dernier épisode "canonique" (j'exagère à peine).
    Last edited by Meuhoua; 09/03/2012 at 00h49.
    TOUT EST SUPER GENIAL !

  30. #120
    Et bien pour ma part si justement. C'est un peu comme du Kill Bill, ça mélange plein de trucs différents, mais l'ensemble tient la route. MGS c'est gimmicks de jeu poussés à l'extrême, gameplay infiltration innovant pour l'époque, et très forte scénarisation mais utile. Les cinématiques de MGS 1 changent de style en permanence avec une grande maîtrise. Il y a des passages très dynamiques avec des personnages qui viennent et qui partent avec de la tension, mais aussi des passages très très descriptifs (explications sur big boss et le metal gear) mais qui passent aussi très bien et servent le rythme (la pression revient très vite après avec un retour violent du gameplay). Sans ces cinématiques, l'intensité des combats aurait été bien plus faible (même si le gameplay peut se suffire à lui-même vu les missions VR). Pour moi c'est justement ça qui est fort, MGS c'est pas la "réalité", c'est une réalité à part créée à partir d'un patchwork de trucs très différents (on part des références à des organismes gouvernementaux réels, à des caisses de munitions qui flottent au dessus du sol et un commando qui devient ami avec des loups en se faisant pisser sur sa boîte en carton).

    Avant le succès de MGS, Kojima avait affirmé aussi être totalement opposé aux cinématiques en précalculé : il voulait absolument garder une continuité entre gameplay et scénarisation. D'ailleurs ils faisaient beaucoup d'expérimentations avant la sortie de MGS et il y a eu vraiment beaucoup de réflexion sur l'ensemble de ce jeu. Heavy Rain essaye aussi un peu d'avoir une cohérence, mais n'essaye pas du tout de tendre vers du gameplay.

    Et je suis pas fan de Kojima et compagnie, les MGS suivants m'ont déçu. Mais le 1 était vraiment un gros tour de force rempli d'idées et de maîtrise.
    Last edited by MrPapillon; 09/03/2012 at 08h17.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts