Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 335 1234567891151101 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 10029
  1. #1

    J'ai vu que y'avait pas de topacs sur les futures élections américaines, et la rentrée étant entamée, on va commencer a rentrer dans la période de débats en tout genre, de luttes intestines, de marketing acharné, de pipo monstrueux, et autres joyeusetés


    /!\ Merci de ne pas discuter de politique française sur ce topic, y compris via des parallèles foireux /!\
    Dernière modification par Darkath ; 09/11/2016 à 09h18.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  2. #2
    Bonne initiative ce topic

    En ce qui concerne les States, on a déjà un record, celui de la campagne la plus chère de l'histoire : 6 milliards de dollars.

    Obama semble partir avec un handicap par rapport aux dernières élections :
    Début 2010, la Cour suprême des Etats-Unis avait autorisé les entreprises à puiser directement dans leur trésorerie pour financer des spots télévisés pour s'opposer ou soutenir un candidat.
    La Tribune.

    Au final, que penseront les gens de sa technique du "muddle through" comme dit Stiglitz ?
    C'est littéralement "patauger à travers".
    Se sortir d'une crise d'origine financière sans provoquer de clash Main Street/Wall Street, râler contre Pekin mais sans trop prendre de sanction (sous peine de réveiller le protectionnisme), bref, ménager la chèvre et le chou.

    Le bilan est pas tip-top : un américain sur six bouffe grâce aux food-stamps, les brouettes de pognon injectées dans le système n'ont pas franchement servies à grand chose et, crime de lèse Hummer, les ricains payent leur carburant de plus en plus cher.

  3. #3


    Yeah! YEEEEEAAAAAAAAAAAAAAH!
    You want to grab a politician by the scruff of the neck and drag him a quarter of a million miles out and say, "Look at that, you son of a bitch." — Edgar Mitchell, Apollo 14 astronaut

  4. #4
    Citation Envoyé par AtomicBondage Voir le message
    Yeah! YEEEEEAAAAAAAAAAAAAAH!
    Dans le même genre y a eu d'énormes applaudissements quand le présentateur a dit que le Texas était l'état qui a exécuté le plus grand nombre de personnes
    (j'ai vu ça dans le daily show, et john stewart derrière a dit que le public du débat était assoiffé de sang)
    Rust fanboy

  5. #5
    J'ai hâte de voir les candidats du Tea Party commencer leur campagne. J'en salive d'avance.

    Au fait, il y aura une primaire pour les républicains finalement ?

  6. #6
    Oui, la vidéo du dessus est un extrait du débat semblable à celui qu'on a eu pour le PS sur F2 hier (mais pour la droite US).

  7. #7
    Tu l'as vu ou le Daily show?
    Je hais mon niveau d'anglais..

  8. #8
    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Oui, la vidéo du dessus est un extrait du débat semblable à celui qu'on a eu pour le PS sur F2 hier (mais pour la droite US).
    Ah merci, je n'ai pas accès au video derrière mon proxy.

  9. #9
    Citation Envoyé par darktroll Voir le message
    Tu l'as vu ou le Daily show?
    Je hais mon niveau d'anglais..
    Tout bêtement sur http://www.thedailyshow.com/full-episodes
    Evidemment faut avoir fait quelques années d'anglais pour pouvoir comprendre
    Rust fanboy

  10. #10
    L'accent / vocabulaire ça va encore, c'est qu'il parle put1 de vite surtout par moment
    En fait la plupart du temps même ^^


    EDIT: Y'a les sous-titres en Anglais dispo , par contre c'est des sous-titres pour sourds, ils sont pas synchro c'est juste ultra chiant ^^

  11. #11
    Moi ya un truc que j'ai toujours du mal a comprendre, c'est le rapport Tea Party/Republicains. Pourtant j'ai un pote americain (et pro-tea party) qui a essaye de m'expliquer ca, mais j'ai toujours du mal.

    Donc, si j'ai bien compris, a la base le tea party etait a la fois contre les republicains et les dems (avec le fameux slogan "Too poor to be a republican, not stupid enough to be a democrat"). Et puis ils se sont infiltes dans le parti republicain et le bouffent de l'interieur. Au point qu'aujourd'hui le courant "Tea party" est majoritaire, et les republicains old school "a la george bush" sont en train de disparaitre.

    Mais du coup je comprend pas trop pourquoi des candidats qui se reclament toujours du Tea Party sont candidat des republicains (Sarah Palin) ou a la primaire republicaine. Et pourquoi cette primaire s'appelle parfois "primaire republicaine" ou "primaire Tea Party/republicains".

    Je veux dire, soit le Tea Party est un parti a part entiere (et donc on parle de primaire jointe republicains/tea party), soit c'est devenu un courant du parti republicain (et donc ils les bouffe effectivement de l'interieur, mais dans ce cas la ca reste le parti republicain, point). Mais qu'on me dise en meme temps que c'est un parti et que les republicains "old school" sont minoritaire dans le parti republicain actuel, je pige toujours pas.

    De meme Sarah Palin etait bien la candidate a la vice presidence du parti republicain non ? Les republicains avaient une republicaine-friendly-mais-pas-membre-du-parti-republicain comme candidate ?

    Si quelqu'un a mieux compris, je veux bien qu'on essaye a nouveau de m'expliquer. C'est comme le parti DL dans l'UMP alors ? Ou, fut un temps, le parti Cap21 dans le Modem ?

  12. #12
    De ce que j'ai compris c'est un courant mais pas un parti et ça ne le sera jamais. Car les gens quoi qu'on en dise, se tiennent à élire sagement gauche ou droite, républicains ou démocrate, systématiquement à chaque élection. Tout autre formation ne pourra atteindre la présidence. Donc les gens sensible à ce courant utilisent le mastodonte républicain pour progresser. C'est un peu comme ici où les idées du FN ont bien gagné la droite UMP, mais où personne ne prendra le risque de se marginaliser en étant au FN, il est bien plus simple d'utiliser l'UMP pour porter ces idées.

  13. #13
    Citation Envoyé par Clad Voir le message
    Donc, si j'ai bien compris, a la base le tea party etait a la fois contre les republicains et les dems (avec le fameux slogan "Too poor to be a republican, not stupid enough to be a democrat&quot. Et puis ils se sont infiltes dans le parti republicain et le bouffent de l'interieur. Au point qu'aujourd'hui le courant "Tea party" est majoritaire, et les republicains old school "a la george bush" sont en train de disparaitre.

    ?
    Euh non.

    Le Tea Party est très loin d'être majoritaire chez les Républicains. Et heureusement.

    Les Républicains c'est un courant ET un parti (contrairement aux partis en France) et donc ça va de l’extrême droite au centre droit. C'est un peu comme si, chez nous Le Pen et Bayrou étaient dans le même parti. Et Bush ce n'est pas le Républicain "old school" bien au contraire.

  14. #14
    Le "Party" dans "Tea Party" ne signifie pas "parti politique". Le nom vient de là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Boston_Tea_Party

    C'est un mouvement citoyen à la base qui a été récupéré par certains Républicains opportunistes (dont Sarah Palin). Ils surfent sur la vague en espérant à la fois prendre le contrôle du parti républicain jusque là dominé par des gens plus old-school (ex: John McCain) et du pays.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  15. #15
    Voilà, exactement.
    Le Tea Party est vraiment un mouvement grassroot (càd crée spontanément par la base) que les républicains penchant vers la droite ont récupéré/avec lequel ils ont fait alliance. Et c'est un mouvement effectivement très divers même si on peut considérer que le libertarisme (a.k.a. un État aussi petit que possible) est un socle commun. Ce qui permet d'avoir des candidats du type Palin et Bachmann (dont le QI réuni doit atteindre péniblement 100) et Ron Paul (dont on peut penser ce qu'on veut, mais qui est intelligent et cohérent) sous la même bannière.
    Vu le succès populaire du Tea Party et la deliquescence du parti républicain (c'est un tout petit mieux chez les démocrates), ce dernier s'est fait littéralement bouffé de l’intérieur, d'où l’énorme importance désormais du mouvement Tea Party dans celui-ci. Ce qui ne signifie pas que tous les républicains sont de cette mouvance, non c'est juste celle qui domine médiatiquement et politiquement (car grassroot = forte mobilisation populaire = victoire aux primaires et élections diverses) en ce moment.
    Devant cette vague, les élus républicains modérés ont tendance à se taire et suivre docilement histoire d'assurer leur réélection, mais certains renâclent.

  16. #16
    Ben tiens j'ai trouvé une vidéo du colbert report du premier débat
    http://www.colbertnation.com/the-col...perry-presents

    (pour tout comprendre, faut savoir ce qu'est un ponzi scheme)
    Rust fanboy

  17. #17
    Vivement que les républicains gagnent
    En quatre ans, l’Amérique ressemblera à Mad Max/Fallout/Stalker et on pourra passer trois semaines de vacances aux states en "Safari survival Post-apo" !
    Citation Envoyé par Rose Bifle Voir le message
    Quand on se balade avec une plume dans le cul au milieu d'une prairie, faut pas s'étonner de se prendre une cartouche dans le bec.

  18. #18
    Citation Envoyé par Grosnours Voir le message
    Voilà, exactement.
    Le Tea Party est vraiment un mouvement grassroot (càd crée spontanément par la base) que les républicains penchant vers la droite ont récupéré/avec lequel ils ont fait alliance. Et c'est un mouvement effectivement très divers même si on peut considérer que le libertarisme (a.k.a. un État aussi petit que possible) est un socle commun. Ce qui permet d'avoir des candidats du type Palin et Bachmann (dont le QI réuni doit atteindre péniblement 100) et Ron Paul (dont on peut penser ce qu'on veut, mais qui est intelligent et cohérent) sous la même bannière.
    Vu le succès populaire du Tea Party et la deliquescence du parti républicain (c'est un tout petit mieux chez les démocrates), ce dernier s'est fait littéralement bouffé de l’intérieur, d'où l’énorme importance désormais du mouvement Tea Party dans celui-ci. Ce qui ne signifie pas que tous les républicains sont de cette mouvance, non c'est juste celle qui domine médiatiquement et politiquement (car grassroot = forte mobilisation populaire = victoire aux primaires et élections diverses) en ce moment.
    Devant cette vague, les élus républicains modérés ont tendance à se taire et suivre docilement histoire d'assurer leur réélection, mais certains renâclent.
    C'est très bien résumé.

    Par contre, je réfute ton appellation de grassroot pour le Tea Party. Il y a quand même une masse d'argent colossale derrière ce mouvement, qui provient de nombreuses sources. On retrouve des organisations comme FreedomWorks ou Americans for Prosperity, qui refusent de divulguer l'origine de leurs immenses ressources financières, mais aussi une tripotée de milliardaires à l’éthique digne des Robber Barons d'antan.

    Il faut aussi parler de la machine de guerre médiatique mise au service de ce mouvement. Fox News en premier lieu, et autres médias du même tonneau (dont le putassier Drudge Report) mais aussi un branlée d'animateurs de talk-show radio tarés (Rush "batshit" Limbaugh & co), et l'inévitable cohorte de Pundits et autres bloggers.

    En fait, c'est une vrai nébuleuse que tisse l’extrême droite depuis des décennies dans le but avoué de miner et finalement détruire les avancés sociales du siècle dernier.
    Au niveau économique (New Deal, Social Security, EPA...), pour les milliardaires et les Corporations, mais aussi au niveau "culturel" (droits des femmes, des homosexuels, des minorités...), ce qui leur assure un soutien certain de la part d'un nombre important d'Américains moyens.

    C'est cette alliance entre la rapacité et la réaction qui assure le succès du Tea Party et en fait une arme puissante dans la Culture War que pense mener cette frange extrême de la droite américaine.
    "Quand les dieux ont crée l'être humain, ils lui ont laissé un sérieux vice de conception. Sa trop grande facilité à plier au niveau des genoux."

  19. #19
    Tu as raison, mais grassroot n'est pas antinomique avec énorme force de frappe financière. Je le vois ainsi : à la base le mouvement est reellement populaire (au sens premier du terme), et tous les milliardaires et autres lobbys de droite dure ultra-libérale y ont vu une occasion en or et l'ont massivement financé, ce qui a démultiplié sa diffusion. C'est effectivement nébuleuse le terme le meilleur, une alliance hétéroclite mais possédant quelques intérêts clés en commun.

  20. #20
    Hé, faut pas laisser le topic glisser en page 2 !

    You want to grab a politician by the scruff of the neck and drag him a quarter of a million miles out and say, "Look at that, you son of a bitch." — Edgar Mitchell, Apollo 14 astronaut

  21. #21
    Citation Envoyé par Grosnours Voir le message
    Tu as raison, mais grassroot n'est pas antinomique avec énorme force de frappe financière. Je le vois ainsi : à la base le mouvement est reellement populaire (au sens premier du terme), et tous les milliardaires et autres lobbys de droite dure ultra-libérale y ont vu une occasion en or et l'ont massivement financé, ce qui a démultiplié sa diffusion. C'est effectivement nébuleuse le terme le meilleur, une alliance hétéroclite mais possédant quelques intérêts clés en commun.
    Sans compter les Money-bomb dont a profité efficacement Ron Paul pour ses campagnes. Seulement il y'a 4 ans ses idées n'étaient pas populaires (avec l'escroquerie Obama et le crétinisme Mc Cain qui étaient, eux beaucoup plus populaires)

    La crise aidant, et Obama passant par là, l'idée de réduire l'état, et sa dette, sont beaucoup plus populaires maintenant.

    Après faut bien comprendre quand même que les Républicains (style Romney, Mc Cain, Bush etc.), c'est différent des Libertariens (Ron Paul), eux même différents (même si proches) des Tea Parties (qui pronent un retour aux sources, a la constitution, a l'esprit de George Washinton, Jefferson, Franklin, etc..).

    Et faut faire attention avec les appelations, j'ai lu le mot extrême droite sortir dans un post, faut bien se dire que ça n'a rien a voir avec l'extrême droite française. D'ailleurs la notion gauche/droite n'a pas de sens sur l'échiquier politique états-unien.

    Franchement, j'aime bien Ron Paul pour ses idées (même si elles ne sont pas populaires en ces contrées socialistes ) mais ce qui manque a ce pays c'est un mec de la trempe de Clinton. Voilà. Un mec qui n'est pas tombé dans les affres de l'étatisme sans limite de bush et obama, qui est resté modéré dans sa politique mais ferme, et qui a réparé les conneries de Reagan et Bush père.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  22. #22
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    mais ce qui manque a ce pays c'est un mec de la trempe de Clinton.
    You want to grab a politician by the scruff of the neck and drag him a quarter of a million miles out and say, "Look at that, you son of a bitch." — Edgar Mitchell, Apollo 14 astronaut

  23. #23
    Clinton a juste trompé sa femme, il a violé personne
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  24. #24


    http://www.huffingtonpost.com/2011/0...elections-2012

    Herman Cain met une branlée aux candidats républicains, lors du "Florida Straw Poll" (vote blanc organisé en floride) qui a eu lieu après le débat FoxNews-Google.

    Heureusement pour les américains, la rapide hausse de popularité de Rick Perry fut de courte durée, et le débat a mis en évidence tout le guignolesque du personnage (il a du beaucoup apprendre de George W Bush)

    Certains affirment que Herman Cain a distribué des pizzas pour faire pencher le résultat en sa faveur
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  25. #25
    On voit surtout que ces primaires sont un immense bordel où tour à tour tous les candidats remportent le straw poll. Bref, les électeurs républicains sont fortement divisés ce qui n'est pas un grand scoop.
    Bonne chance pour faire un quelconque pronostique valable.

  26. #26
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Clinton a juste trompé sa femme, il a violé personne
    Lui non plus.

  27. #27
    Concernant le Tea Party, je me demande si, en cas de désignation d'un candidat Républicain qui ne plairait pas au Tea Party, ces derniers ne créeraient pas leur propre party avec leur propre candidat... Une présidentielle américaine avec 3 candidats réellement en mesure si ce n'est de faire pencher la balance tout du moins de l'influencer notablement, ça s'est déjà vu... (la dernière fois en 1960 avec Byrd qui prend quelques grands electeurs)
    Evidement, ça ferait l'affaire des démocrates, mais je les crois suffisamment "extrémistes" dans leur démarche pour vouloir faire exploser le Partie Républicain pour le remodeler à leur image lors des prochaines élections...
    Tout a commencé par une nuit sombre, alors que je cherchais un raccourci clavier que jamais je n’ai trouvé.
    Citation Envoyé par Djal Voir le message
    Omar est drôle. Toujours.

  28. #28
    Citation Envoyé par Grosnours Voir le message
    On voit surtout que ces primaires sont un immense bordel où tour à tour tous les candidats remportent le straw poll. Bref, les électeurs républicains sont fortement divisés ce qui n'est pas un grand scoop.
    Bonne chance pour faire un quelconque pronostique valable.
    Bah ça dépend des états, ce qui est surprenant, c'est qu'un afro-américain soit si populaire dans un Etat du sud comme la floride.
    Par contre ça ne m'étonne pas du tout que Ron Paul remporte largement le straw-poll en californie par exemple
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  29. #29
    Et pendant ce temps la a New York :

    http://roarmag.org/2011/09/attempted...t-in-pictures/
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  30. #30
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Et pendant ce temps la a New York :

    http://roarmag.org/2011/09/attempted...t-in-pictures/
    You want to grab a politician by the scruff of the neck and drag him a quarter of a million miles out and say, "Look at that, you son of a bitch." — Edgar Mitchell, Apollo 14 astronaut

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •