Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11
  1. #1
    Bon d'après ce qu'a annoncé la rédaction, et d'après ce que j'ai lu dans les critiques anglaises, tropico 4 apporte quelques options supplémentaires à tropico 3 sans vraiment approfondir le gameplay.Le jeu se veut plus accessible aux débutants, ce qui rend les campagnes plus linéaires."Now, you know what you're supposed to be doing at all times. In a way, the game kind of takes you by the hand because the factions, nations, and even foreign businessmen you occasionally partner up with give you so much direction. This comes with pluses and minuses. While these nudges make the game easier to play--and a real treat for city-building newbies--they also make the missions seem a little more linear than you'd expect in this genre"

    Tout cela me donne pour le moment envie d'attendre que le jeu soit en promotion.Si vous avez acheté le jeu n'hésitez pas à poster vos retours.Je pense que je prendrai quand même le jeu parce que les city-builder pour débutant ça ne court pas les rues, et parce que j'aime l'esprit décalé, mais plutôt quand le prix sera en dessous de 10 euros.

  2. #2
    C'est comme Tropico 3 mais en moins bien.

  3. #3
    J'ai acheté le jeu, et ça ressemble beaucoup à du Tropico 3.5
    Le jeu reste toutefois excellent
    Quelques screenshots de ma part ici

    Au menu des nouveautés :
    - des désastres : tornades, tsunamis, volcans, marées noires ; à noter que quand un bâtiment est détruit il ne disparaît pas simplement, mais apparaissent des ruines et en cliquant dessus on peut recréer un chantier
    - pas mal de nouveaux bâtiments en plus de ceux de l'extension de Tropico 3 : paquebot de luxe, douanes, académie des sciences (qui permet de cloner el presidente en cas d'assassinat), station météo (prévoir les désastres), usine chimique, fabrique d'armes (qui impacte les relations internationales), centrale nucléaire, etc.
    - possibilité d'importer des marchandises, plus besoin de détruire votre usine de joaillerie quand le gisement d'or est épuisé, il suffit d'importer de l'or
    - apparition de l'europe, du moyen-orient et de la chine dans les relations internationales, ceux-ci sont moins importants que les USA et l'URSS (ils ne peuvent pas vous envahir et ne donnent pas d'aide chaque année)
    - chaque marchandise est liée à un pays (rhum c'est l'URSS, meubles c'est l'europe, pétrole c'est le moyen orient, etc.) ; si les relations sont trop mauvaises, c'est le blocus et on ne peut plus exporter ni importer de cette marchandise
    - je trouve qu'il y a beaucoup plus d'humour que dans Tropico 3 ; je trouvais déjà les dialogues du 3 très drôles, dans le 4 c'est encore mieux
    - des "missions" aléatoires qui permettent d'obtenir des bonus vis à vis d'une faction ou au niveau des relations internationales
    - possibilité de construire instantanément un bâtiment en payant une deuxième fois son prix de construction, pratique pour avoir rapidement d'autres bureaux des chantiers ou une caserne des pompiers quand un bâtiment est en feu
    - le bâtiment "ministère" permet de recruter des ministres dans la populace, on ne peut pas signer un décret si le poste de ministre associé est vacant
    - les compétences (du genre syndrôme de la tourette, paranoïaque, etc.) s'améliorent de manière permanente au fil du temps ; même en recommençant une partie on reste au même niveau que lors de la partie précédente
    Et c'est à peu près tout

    Au niveau de la campagne on est un peu plus guidé que dans le 3, mais ce n'est pas plus mal. On va d'objectifs en objectifs, mais ce sont des objectifs assez longs à accomplir comme "exporter 500 tabac" ou "accumuler x $ sur le compte en suisse" donc je trouve la campagne plutôt mieux que dans les 3 (mais je n'ai fait que 3 missions pour l'instant)

    Au niveau des trucs qui fâchent :
    - pas moyen d'annuler une mission (ou alors j'ai pas trouvé comment), quand vous acceptez ça vous engage pour tout le reste de la partie, ce qui peut être chiant vu qu'on est limité à 5 missions simultanées
    - bizarrement j'ai l'impression que les graphismes sont moins biens que dans Tropico 3

    À acheter si on aime les city-builders, tout de suite si on a les moyens, sinon quand le prix aura chuté
    Rust fanboy

  4. #4
    Tes screens me rassurent car j'avais eu vraiment très peur de la palette graphique en voyant des images sur gamersgate


  5. #5

  6. #6
    Dans la rubrique "petit truc qui cloche" y a aussi le fait que l'Europe soit appelée "Union Européenne" (le jeu commence en 1950) et qu'elle soit représentée par un anglais, le pays le moins impliqué dans l'UE.
    Niveau humour j'ai bien aimé le fait qu'ils s'en prennent aux américains (ça change des call of duty et cie.), car chaque intervention des américains contient une petite phrase comme "nous vous obligeons, librement bien sûr, à ..." ou alors "ou sinon nous allons vous envahir démocratiquement".
    Rust fanboy

  7. #7

  8. #8
    Je voudrais pas faire mon lourd mais y'avait déjà un topic

    http://forum.canardpc.com/threads/58...re.?highlight=

    Mon beau topic quoi
    Venons-en au cœur de ce monde invisible. Le monde invisible est impossible à cartographier objectivement.

  9. #9
    Citation Envoyé par Treith Voir le message
    Je voudrais pas faire mon lourd mais y'avait déjà un topic

    http://forum.canardpc.com/threads/58...re.?highlight=

    Mon beau topic quoi
    Il apparait pas dans la recherche du forum
    Rust fanboy

  10. #10
    je me tatais pour tester ce jeu (n'ayant joué à aucun tropico), mais ayant vu ce week end tropico 3 + DLC à 5 euros sur steam, et le peu d'évolution dans tropico 4 (d'après les différents tests et commentaires), ben je me suis rabattu sur le 3... à ce prix là pa sd'hésitation!!

  11. #11
    Pour compléter le retour de Tomaka.

    L'humour est vraiment très réussi. Un côté faussement débonnaire à la OSS117. Je me surprend à sourire sur des vannes entendues 30 fois.

    La campagne comprend 20 étapes. Le fil rouge est stupide. Le jeu est fastoche pour un killer du jeu de gestion sauf que... la mission 12, je l'ai refaite 3 fois.
    Et la je commence à gratouiller les menus et compulser les infos.
    J'ai tendance à penser que cela s'est corsé. Plein de subitilités sont apparues à mon sens: les techniciens sont difficiles à obtenir: ce n'est pas aussi simple que de monter les salaires des niveaux lycéen. Ils déboulent pas forcement. Il faut aussi que les conditions de vie soient favorables. "Portes ouvertes" fait débouler des tas de parasites qu'il faut entretenir.
    Donc même si les chaines de production sont toujours aussi rentables (meubles, cigares, rhum...), le contrôle de la population me parait plus subtil.
    Les relations avec les factions et les pays sont plus complexes sans atteindre tout de même une grosse difficulté.

    Ce qui est permanent: Ils n'ont pas assez modernisé l'interface qui est trop respectueuse des anciens épisodes. Mais d'un autre côté cela oblige à l'observation. Tu t'aperçois que la scierie est à la peine pour fournir l'usine de meubles à l'évolution du tas de planches. C'est amusant.

    Plein d'autres aspects auraient pu être rajoutés: gestion des bouchons, des transports en commun. Complexifier le gameplay pour le rendre plus corsé mais au final je passe de bons moments.

    En gros, ce n'est pas hardcore mais non plus foutage de gueule. La licence s'améliore, ce point est tout de même à noter.

    Seul bémol; un vrai jeu de gestion se juge sur le mode bac à sable mais j'ai pas essayé.
    Pétard... Où ai je foutu les clés du tank? (Général Bismuth 1548-1585)

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •