Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 37 PremièrePremière 123456789101113 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 1096
  1. #61
    Non mais dire que Tassimo c'est du très bon café c'est comme dire que les Senseo font du café... Et l'excellent chocolat chaud avec une machine comme ça mais nom de dieu !

    Raddi reprends toi vite !

    ---------- Post added at 17h24 ---------- Previous post was at 17h23 ----------

    Citation Envoyé par Captain Dread Voir le message
    P'tite question, vous sucrez votre café ?
    Ca fait 6 mois que j'ai arrêté, ben j'ai redécouvert le goût du café. Maintenant, hors jus de chaussette de machines, je suis incapable de boire un café sucré.
    Je sucre le café filtre mais pas mon Nespresso.

  2. #62
    Citation Envoyé par Augusto Giovanni Voir le message
    Non mais dire que Tassimo c'est du très bon café c'est comme dire que les Senseo font du café... Et l'excellent chocolat chaud avec une machine comme ça mais nom de dieu !

    Raddi reprends toi vite !
    Mais

    Je le trouve vraiment bon ce café, et je suis loin d'être le seul. Récemment je suis tombé sur un comparatif des machines à capsules et (bon, ça vaut ce que ça vaut ces trucs) Tassimo arrivait en tête pour le goût. Je connais pas Nespresso mais Tassimo fait déjà beaucoup mieux que mon ancienne cafetière, et en beaucoup plus rapide

    Bref j'en suis très satisfait.
    ceci dit j'ai peut-être un goût de merde aussi, qui sait.

    Ah et je sucre pas non plus.

  3. #63
    Oui, c'est déjà bien meilleur que la cafetière. Et on apprécie d'autant mieux les améliorations qu'elles sont graduelles.

    Tout est une question de budget, en fait. Dans le cas idéal, pour le riche qui a du temps libre, il faut compter environ 200 euros pour un bon broyeur de café et 600 pour une bonne machine (http://www.caffe-cataldi.fr/22-nuova-simonelli), plus du café à 20 euros le kilo minimum pour être au top. Youhou!!


    Sinon, je ne sucre pas systématiquement le café, et peu. Et en effet, quand j'ai un bon expresso bien serré qui fleure bon, j'ai tendance à le boire sans sucre, quitte à en rajouter un chouilla en cours de route. Le sucre modifie le goût et l'acidité, ce qui peut être un mal comme un bien selon le café... Un café bien amer sans un petit peu de sucre, c'est parfois hard. Et le café-cafetière, ben disons que le sucre améliore vachement le goût!
    Dernière modification par vectra ; 19/04/2011 à 18h35.

  4. #64
    Faiseur d'opinion personnelle Avatar de Goji
    Ville
    3<-
    Le café parfumé est-il une hérésie pour vous ?
    (je viens de faire couler un café-coco, un de mes préférés ^^)
    Vaping is a crime: we're killing tobacco

  5. #65
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Pour le coup du café avec du jus d'orange, je suis à fond à 100%. Je bois un jus d'orange pressé le matin, et je préfère le goût du café après le jus qu'avant: de ce point de vue, l'idée de faire des mélanges n'a rien de farfelu, bien au contraire! Si vous avez d'autres idées de mélanges, ca me tente bien... Le coup du poivre ou de la cannelle, ca a l'air génial aussi. Par contre, j'oserais jamais mettre ca dans le broyeur de la Saeco: s'il reste des traces, ca va me flinguer une dizaine de cafés au moins... Dommage, purée!
    La recette du café à l'orange, qui peut varier selon les foyers, est en gros celle-là :
    Une fois ton kawa préparé, pour chaque tasse tu rajoutes l'équivalent de :
    - entre 1/4 et moitié de tasse de jus d'orange pressé (la plupart des gens le font avec des petites oranges un peu aigre)
    - un morceau de peau d'orange non traitée (si orange en grande distribution, passe là sous l'eau avant de prélever la peau) en fond de tasse ; taille d'un ongle de pouce.
    - une cuillère à café rase de crème
    - une grosse pincée de cannelle moulue
    - un peu de panela, ou, à défaut, du sucre (si tu n'utilises pas de petites oranges aigre, mais une variétée plus sucrée, tu peux te passer de sucre).

    Tu peux le boire chaud, même si la majorité des gens le consomment sur glace, pour des raisons climatiques assez évidentes (aÿ qué calor).


    Pour le café au poivre, il ne faut pas utiliser ton broyeur, mais écraser quelques grains de poivre noir (Malabar, Kampot ... tout venant) au pilon, au fond de ta tasse, et verser ton café dessus. A noter qu'un café brûlant risque de détruire le goût du poivre, ou le rendre très amer.
    Croque un carré de chocolat noir. Le mariage poivre-café-chocolat, c'est divin.


    Citation Envoyé par Goji Voir le message
    Le café parfumé est-il une hérésie pour vous ?
    (je viens de faire couler un café-coco, un de mes préférés ^^)
    Je ne suis pas trop branché dogme du café, comme le sont certains. Il y a souvent, dans chaque groupe d'amateurs, des petits noyaux qui croient détenir la vérité "c'est comme ça et pas autrement".
    C'est encore plus vrai avec internet, qui permet à des gens de rencontrer d'autres personnes ayant la même passion, qu'ils ne pourraient sinon assouvir.

    J'ai juste tendance à penser que le café trop serré tue son propre goût (l'amertume masque les autres saveurs), comme le trop sucré au demeurant (le sucre anesthésie les papilles).
    Soit dit au passage, en matière de café comme de thé, sucrer avec du miel est moins pratique mais parfois plus sympa : il y a nombre de miels avec des goûts particuliers, qui imprègnent les breuvages.
    Par exemple j'apprécie les miels de citronnier et d'oranger, dont on sent bien la légère acidité des agrumes.
    Hoi batrakoi kroax kroax.

  6. #66
    Y'a pas un topic du thé ? C'est vachement plus hype le thé (et ça tâche pas), y'a même un Réseau Social basé sur le thé (www.steepster.com) !

    @Goji, un bon thé a l'orange avec un bon coup de miel dedans, en hiver contre les maux de gorge c'est juste la meilleure chose qui existe
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  7. #67
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Y'a pas un topic du thé ? C'est vachement plus hype le thé (et ça tâche pas), y'a même un Réseau Social basé sur le thé (www.steepster.com) !
    Non mais je m'y sentirai bien.

    Sinon avec vos conneries, j'ai bien envie de me prendre une cafetière italienne.
    Alors y'a des modèles à 20€ à Carrouf mais je me méfie.
    Je suis aussi tombé sur ça 62 boules glups.
    ça vaut le coup ou une Bialetti à 35€ suffit.

  8. #68
    Certes le matériel c'est important .... mais je vais faire mon intégriste prétentieux hautain : je suis étonné que si peu de monde ici accorde de l'importance à la "fraîcheur" du café.

    Le gout d'un café torréfié et fraichement moulu ça a rien à voir avec le reste. Quand il vient d'être moulu le café contient des arômes supplémentaires incroyables, acidulés et/ou profonds, et qu'on ne trouve évidemment pas dans les cafés achetés au supermarché, Nespresso compris, tout simplement parce que ça fait trop longtemps que ces cafés ont été moulus (ces arômes ne se conservent que quelques jours à température ambiante).

    Personnellement quand j'ai bu un café chez un mec qui venait de le moudre, ça a été une révélation

  9. #69
    Faiseur d'opinion personnelle Avatar de Goji
    Ville
    3<-
    L'odeur d'un paquet Carte Noire tout juste ouvert
    Je sais c'est du café lambda, mais cette odeur, chaque fois ça me donne envie de le vider dans mon gosier, faire couler l'eau chaude et m'étouffer avec.
    Vaping is a crime: we're killing tobacco

  10. #70
    Citation Envoyé par Jolaventur Voir le message
    Non mais je m'y sentirai bien.

    Sinon avec vos conneries, j'ai bien envie de me prendre une cafetière italienne.
    Alors y'a des modèles à 20€ à Carrouf mais je me méfie.
    Je suis aussi tombé sur ça 62 boules glups.
    ça vaut le coup ou une Bialetti à 35€ suffit.


    Au premier plan il y a eu une Alessi (la cafetière avec un bout doré), et une vieille Bialetti à droite (mais pas le même modèle que celui que montre Jolav, qui est le plus clasique).

    Honnêtement, je ne vois pas de grande différence. La Bialetti a eu une contenance moindre - mais ça doit dépendre des modèles, et je soupçonne son alliage de contenir un peu trop de fer-blanc, du coup la température est un peu chiante à gérer : montée en chaleur trop rapide, et continue à chauffer pas mal même une fois le gaz éteint.

    Ce qu'il y a de bien dans Carte Noire, c'est leurs pubs. Et les actrices
    Hoi batrakoi kroax kroax.

  11. #71
    Citation Envoyé par Aëlooker Voir le message
    La recette du café à l'orange, qui peut varier selon les foyers, est en gros celle-là :
    Une fois ton kawa préparé, pour chaque tasse tu rajoutes l'équivalent de :
    - entre 1/4 et moitié de tasse de jus d'orange pressé (la plupart des gens le font avec des petites oranges un peu aigre)
    - un morceau de peau d'orange non traitée (si orange en grande distribution, passe là sous l'eau avant de prélever la peau) en fond de tasse ; taille d'un ongle de pouce.
    - une cuillère à café rase de crème
    - une grosse pincée de cannelle moulue
    - un peu de panela, ou, à défaut, du sucre (si tu n'utilises pas de petites oranges aigre, mais une variétée plus sucrée, tu peux te passer de sucre).

    Tu peux le boire chaud, même si la majorité des gens le consomment sur glace, pour des raisons climatiques assez évidentes (aÿ qué calor).
    Ça je note, ça a l'air vraiment sympa.

  12. #72
    Citation Envoyé par Zebb Voir le message
    Certes le matériel c'est important .... mais je vais faire mon intégriste prétentieux hautain : je suis étonné que si peu de monde ici accorde de l'importance à la "fraîcheur" du café.

    Le gout d'un café torréfié et fraichement moulu ça a rien à voir avec le reste. Quand il vient d'être moulu le café contient des arômes supplémentaires incroyables, acidulés et/ou profonds, et qu'on ne trouve évidemment pas dans les cafés achetés au supermarché, Nespresso compris, tout simplement parce que ça fait trop longtemps que ces cafés ont été moulus (ces arômes ne se conservent que quelques jours à température ambiante).

    Personnellement quand j'ai bu un café chez un mec qui venait de le moudre, ça a été une révélation
    Chez Mc Donald's le café est moulu sur place. Il coûte pas bien cher, la quantité est correcte et ce petit plus fait qu'il est quand même très buvable.

    Mais personnellement à cause de vous je me tâte pour acheter une cafetière à piston ou italienne et le café qui va bien, si j'arrive à trouver un bon torréfacteur sur Strasbourg.

  13. #73
    Citation Envoyé par Zebb Voir le message
    Certes le matériel c'est important .... mais je vais faire mon intégriste prétentieux hautain : je suis étonné que si peu de monde ici accorde de l'importance à la "fraîcheur" du café.

    Le gout d'un café torréfié et fraichement moulu ça a rien à voir avec le reste. Quand il vient d'être moulu le café contient des arômes supplémentaires incroyables, acidulés et/ou profonds, et qu'on ne trouve évidemment pas dans les cafés achetés au supermarché, Nespresso compris, tout simplement parce que ça fait trop longtemps que ces cafés ont été moulus (ces arômes ne se conservent que quelques jours à température ambiante).

    Personnellement quand j'ai bu un café chez un mec qui venait de le moudre, ça a été une révélation
    Je suis d'accord !
    Les "spécialistes" s'accordent d'ailleurs à dire qu'un moulin est plus important qu'une machine.

    Et il ya non seulement la fraicheur de la mouture, mais aussi la fraicheur de la torréfaction qui entre en ligne de compte. Les plus acharnés ont même leur propre torréfacteur à domicile et achètent leur café "vert".

    Cataldi, cité plus haut, est aussi le torréfacteur "internet" que je préfère: délais courts, grande variété, pas de fond de cuve, bref, top.

  14. #74
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    C'est vachement plus hype le thé (et ça tâche pas),

    Euh...
    Horum omnium fortissimi sunt Jelbae

  15. #75
    Citation Envoyé par Twisted Voir le message
    Je suis d'accord !
    Les &quot;spécialistes&quot; s'accordent d'ailleurs à dire qu'un moulin est plus important qu'une machine.

    Et il ya non seulement la fraicheur de la mouture, mais aussi la fraicheur de la torréfaction qui entre en ligne de compte. Les plus acharnés ont même leur propre torréfacteur à domicile et achètent leur café &quot;vert&quot;.

    Cataldi, cité plus haut, est aussi le torréfacteur &quot;internet&quot; que je préfère: délais courts, grande variété, pas de fond de cuve, bref, top.
    Mais les mecs! Si je m'a payé une machine avec moulin intégré, c'est justement pour ca: avoir un café percolé juste arpès mouture!

    Très honnêtement, je saurais pas vous dire si cela fait une différence avec nespresso: j'imagine qu'ils broyent avec un bon moulin et passent tout ca sous vide dans la minute. Au niveau chimique, je ne sais pas ce qui se passe, je ne saurais pas dire si le café moulu artisanal est chimiquement meilleur. C'est mon impression personnelle, mais c'est probablement dû au fait que le nespresso est fait à partir de plein d'origines mélangées pour parvenir à un goût constant, alors que l'artisan (au hasard, Cataldi) différencie clairement les terroirs à l'intérieur d'une origine.

    Et oui, le café moulu perd très vite sa saveur. Le café conservé en grains devient dégueu en l'espace de deux mois après la torréfaction, même conservé en boite hermétique. Je tente des tests en ce moment avec des boites sous vide et à l'abri de la lumière, histoire de voir si ca marche mieux.


    Pour en revenir au moulin, je confirme que c'est une pièce cruciale: c'est en tous cas ce que disent les haxxors d'HFR. Cataldi recommande un moulin à 230 euros par exemple, et ce pour un usage personnel D'après ce que j'ai compris, le café ne supporte pas d'être moulu à trop grande vitesse (échauffements, coups avec les lames), et tire grandement parti d'un écrasement lent avec des meules. Bref, le petit broyeur à lames vendu en supermarché n'est pas l'idée du siècle: c'est ce que j'avais en tous cas, et je n'ai jamais réussi à faire un "bon" café avec. La Saeco s'en sort mieux, avec notamment une vis sans fin qui semble tourner beaucoup, beaucoup moins vite et surtout moins longtemps que mon ancien moulin.

    ---------- Post added at 14h25 ---------- Previous post was at 12h27 ----------



    ---------- Post added at 14h28 ---------- Previous post was at 14h25 ----------

    Citation Envoyé par Aëlooker Voir le message
    La recette du café à l'orange, qui peut varier selon les foyers, est en gros celle-là :
    Une fois ton kawa préparé, pour chaque tasse tu rajoutes l'équivalent de :
    - entre 1/4 et moitié de tasse de jus d'orange pressé (la plupart des gens le font avec des petites oranges un peu aigre)
    - un morceau de peau d'orange non traitée (si orange en grande distribution, passe là sous l'eau avant de prélever la peau) en fond de tasse ; taille d'un ongle de pouce.
    - une cuillère à café rase de crème
    - une grosse pincée de cannelle moulue
    - un peu de panela, ou, à défaut, du sucre (si tu n'utilises pas de petites oranges aigre, mais une variétée plus sucrée, tu peux te passer de sucre).

    Tu peux le boire chaud, même si la majorité des gens le consomment sur glace, pour des raisons climatiques assez évidentes (aÿ qué calor).

    .


    .

    Le café-orange: j'ai un peu foiré je pense. Mi-café, mi-orange, c'était vraiment raté. J'ai dû rajouter pas mal d'orange et surtout du sucre pour que ca devienne buvable. Mon orange était très peu sucrée donc, et j'ai pensé à mettre du sirop d'érable pour faire un peu comme le suc de canne recommandé. Sinon, le mélange tiède, c'est pas super non plus: il faudrait que je trouve un moyen de laisser refroidir le café avant de boire le mélange. Mais sinon, c'était intéressant, et donc à refaire en dosant mieux.


    Sinon, j'ai testé l'au minérale Mont Rocous, qui a un dépôt sec de 25mg/l contre 200 pour la volvic et jusqu'à 2000 et plus pour la contrex. Ca semble meilleur que mon eau de ville neutre, mais ca ne saute pas au visage non plus.

    Alors le café sur de la glace vanille: savoureux! Ca manquait clairement de sucre, mais question saveur, c'était bien riche. Ca forme assez vite une sorte de crème, un café au lait très arômatique... La vanille était peut-être un peu trop froide sinon, mais c'est un bon plan


    Pour la cafetière à piston, j'avoue que je me tâte: ca serait a priori un bon moyen pas trop cher de faire du café au boulot. Si vous avez des retours là-dessus, n'hésitez pas!
    Dernière modification par vectra ; 20/04/2011 à 15h18.

  16. #76
    Les moulins à café pijot ça vaut quoi?

    Genre ceux que l'on trouve sur cette page? http://www.peugeot-saveurs.com/saveurs-cafes/Accueil/
    Citation Envoyé par Wanou
    Attaquer quelqu'un sur un forum, c'est idiot. Si la personne que tu attaques est modo, c'est débile. Si en plus le gars en question tutoie la matrice, c'est carrément con.

  17. #77
    Citation Envoyé par Goji Voir le message
    Grand amateur de café, mon préféré reste le Helenico, ou café grec. C'est toute une histoire pour la préparation (une sorte de casserole avec un long manche), il y a plusieurs variantes (sans sucre, un peu sucré, très sucré, mais c'est dans la préparation, on ne rajoute pas le sucre soi-même), il ne faut surtout pas le touiller ni boire la dernière lampée car il y a beaucoup de dépôt. Mais point de vue goût c'est incomparable !

    Dans le même style, je suis un inconditionnel du café à la cardamome (c'est plutôt libanais/palestinien) qui se fait avec ce genre d'ustensile. C'est très comparable dans la préparation et la cardamome, mélangé à de l'arabica, donne vraiment un touche spéciale.
    Dernière modification par Lucaxor ; 20/04/2011 à 18h15.

  18. #78
    Miam, un topic sur le café. Une recette de café à la cannelle ? En bon fan de Dune, j'ai essayé quelques fois de faire du "café à l'épice", mais c'était assez dégueulasse.

    Sinon perso, c'est perco + grinder séparés. Je regrette vraiment pas l'achat, après les réglages galère du début, même les espressos dans la plupart des troquets sont pas terribles après.

    En général comme café je marche au moka sidamo de chez le torréfacteur du coin ( goût un pêu acidulé et assez "fleuri" à prix raisonnable ).

  19. #79
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Et oui, le café moulu perd très vite sa saveur. Le café conservé en grains devient dégueu en l'espace de deux mois après la torréfaction, même conservé en boite hermétique. Je tente des tests en ce moment avec des boites sous vide et à l'abri de la lumière, histoire de voir si ca marche mieux.
    Et au frigo/congélo tu as essayé ? Je ne sais pas ce que ça donne avec le grain...

  20. #80
    J'ai posé la question à un haxxor qui recommande plutôt la cave à vin. J'ai des torréfacteurs qui m'ont conseillé le congél pour du café moulu, et d'autres qui ne veulent pas en entendre parler. Je dirais que les derniers sont en majorité, mais bon...

  21. #81
    J'ai recommencé mon coup avec la glace à la vanille. Avec une glace qui commence à fondre, un expresso bien serré et bien sucré, c'est juste un délice!

    Reste à trouver le coup de main pour le café-orange maintenant!

  22. #82
    Comme beaucoup je donne 500 euros a nespresso par ans car je leur achète des morceaux d'alu autour de mon café.
    Je veux sortir de ce cercle vicieux, vu le budget économisé par an j'hesitais a prendre un gros robot a qui je donne a manger des grains, et le robot magimis a l'air sympa, des retours ?
    Ou sinon c'est mieux cafetière expresso classique voir classique + broyeur ?

    J'ai tenté les capsules vides, maintenant je donne moins mais remplir les capsules qui prennent l'air retire tous les interets du nespresso !

  23. #83
    Citation Envoyé par yaka Voir le message
    Comme beaucoup je donne 500 euros a nespresso par ans car je leur achète des morceaux d'alu autour de mon café.
    Je veux sortir de ce cercle vicieux, vu le budget économisé par an j'hesitais a prendre un gros robot a qui je donne a manger des grains, et le robot magimis a l'air sympa, des retours ?
    Ou sinon c'est mieux cafetière expresso classique voir classique + broyeur ?

    J'ai tenté les capsules vides, maintenant je donne moins mais remplir les capsules qui prennent l'air retire tous les interets du nespresso !
    Salut,

    Avec ma femme, on a fait le même calcul, on commençait a en avoir marre de lacher autant à Nespresso et en même temps on avait l'impression d'en avoir fait le tour et de ne même pas commencer à se former le goût au niveau des cafés.
    Dire "moi j'aime le bleu chez Nespresso", ça n'apporte pas grand chose
    Alors on a profité d'une promo et on est passé chez les "grands".
    Avec ça :


    et waouh, désormais on achète notre café sur internet (genre 15 Euros le kilo) et en l'espace de 6 mois on a rentabilisé la machine et on goûte à plein de crus différents, y'a vraiment moyen de se faire plaisir.

    La machine est impec pour les feignasses comme nous, tu colles le café en grain dans le réservoir, elle broit, passe et vire la mouture.

  24. #84

  25. #85

  26. #86
    cafetiere italienne bialetti et cafe illy... pis c'est tout!
    je sucrais mon cafe et puis il ya peu j'ai "stop" au sucre pour un mois.
    Maintenant j'arrive a le boire non sucre, et c'est pas mal du tout!
    Axel Breaker Jones
    Coach Debutant


  27. #87
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Citation Envoyé par Raoul Wolfoni Voir le message
    Citation Envoyé par Olive Voir le message
    Ou .
    Si dans ma cafetière italienne je souhaite mettre un café plutôt doux (comme ça de tête j'ai une notion de café brésilien) que je moudrais moi-même (doit y avoir moyen de trouver des moulins électrique pas cher) vous me conseilleriez quoi ?

  28. #88
    Comme l'a dit Clark, tu achètes du Illy Moka etpisaitout.

    Si tu insistes, un arabica d’Amérique du Sud, en faisant très gaffe à la mouture quand tu le passeras au moulin.

  29. #89
    Je ne connaissais pas clavreul ni café en grains.com, j'y jetterai un oeil . Pour info, Cattaldi fait de super cafés, et a été élu meilleur torréfacteur 2010 (parmi les candidats qui se sont présentés, je précise): http://www.caffe-cataldi.fr/

    Pour le broyeur, il faut impérativement éviter les trucs à lames. Je conseillerai de demander sur hfr (cf http://forum.hardware.fr/forum2.php?...0&new=0&nojs=0). Apparemment, c'est une étape cruciale, le broyage... Les modèles "qui vont bien" font facilement 130 euros si j'ai bien compris.

    Pour ce qui est du robot avec broyeur intégré, c'est un chouette compromis pour faire des expressos facilement avec un bon goût en sortie et du bon café en entrée. J'ai une Saeco Odea Go, vendue à partir de 260 euros: pour l'instant, j'en suis content. Et même en forcant la consommation, je ne me vois pas claquer 500 euros de café par an.

  30. #90
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Enfin, HFR ils ne boivent pas le café, ils le dégustent.

    En celà on est différents . Je cherche quelque chose de chaud et de bon. Alors que...

    Laissez le café refroidir 1 à 2 minutes puis brisez la surface du liquide en remuant de haut en bas lentement avec la cuillère à café.
    Humez alors rapidement la vapeur qui monte de la tasse et soyez à l'affût des effluves.
    Il s'agit de l'arôme direct (par le nez).
    Agitez un peu la tasse pour libérer encore les molécules volatiles.
    Les arômes sont-ils sucrés, aigres, floraux, épicés ?
    Remplissez ensuite votre cuillère de café et étudiez la couleur et la robe (transparence) du liquide.
    Elle doit être claire et homogène sur les bords de la cuillère (similaire à du caramel).
    Il est maintenant temps de goûter.
    Vous devez faire rouler le café en bouche pour qu'il atteigne toutes les parties de votre langue pour mesurer le sucré, le salé mais surtout l'acidité et l'amertume.
    L'équilibre entre ces deux saveurs fondamentales est un des maîtres mots pour juger de la finesse d'un cru et plus particulièrement de la qualité de sa torréfaction.
    Le café en bouche, aspirez un peu d'air et expirez par le nez.
    C'est cette analyse de l'arôme par voie rétro nasale (par le pharynx) qui apporte l'information la plus précise.
    Les composés volatils remontent vers la muqueuse olfactive et se dévoilent au moment de l'expiration. Ressentez-vous des arômes chocolatés, caramélisés, boucanés ?
    Vous devez aussi essayer de ressentir la matière (densité et viscosité du café qui vous donnera la dernière indication nécessaire pour définir le corps).
    Ce dernier élément est en quelque sorte la synthèse de toutes les sensations physiques du cru.
    Pour finir, la longueur en bouche doit être évaluée.
    Le goût intense du café doit persister sur le palais tout en restant agréable.
    Cette caractéristique qui est intimement liée à la consistance du corps du café est particulièrement marquée pour les grands crus cultivés en altitude.
    Je ne peux recevoir de conseils de tels amateurs. Ce n'est pas une vanne ni une moquerie. Si quelqu'un capable d'une telle poésie me dit "ton moulin c'est de la merde et tu brûleras (même pas torréfié) en enfer", je lui répondrais "ouais mais moi je veux juste du chaud et du bon ".

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •