Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 275 1234567891151101 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 8244
  1. #1
    Je ne sais pas si vous êtes au courant un peu de ce qui se passe en ce moment et depuis 3 semaines dans ce petit pays du Maghreb, mais j'ai voulu vous sensibiliser par rapport à ça parce que je pense que ça vous concerne sur plusieurs aspects.

    Au lieu de m'étaler sur un texte ou je ne saurai même pas par où commencer, je vous mets un lien et une copie du billet écrit par l'Arabe sur le blog "C'est la gêne"


    http://cestlagene.com/2011/01/06/fini-les-conneries/

    Si vous ne lisez pas trop la presse, si votre seul mode d’information est le journal de 20h ou les flashs radio du matin, vous ne saurez probablement pas de quoi je parle quand je dis: « Ce qui s’est passé à Sidi Bouzid, c’est important. ». Et je ne pourrai pas vous en vouloir, parce que personne ne vous parle de ce qui est sûrement l’événement le plus important de ces 20 dernières années dans le bassin méditerranéen.

    Depuis maintenant trois semaines et l’immolation par le feu d’un jeune vendeur à la sauvette, Mohamed Bouazizi, à qui la police avait confisqué ses produits, la révolte gronde en Tunisie. Partie de Sidi Bouzid, ville sans histoire du centre du pays, plus connue pour son taux de chômage spectaculaire que pour quoi que ce soit d’autre, les manifestations et rassemblements de foule commencent à gagner la destination de plage préférée des français, dans son ensemble, jetant les bases d’une révolte qui, si elle arrive à toucher toute la population Tunisienne, pourrait changer la face d’une nation qui ne vit qu’à moitié depuis 23 ans. Depuis l’accession au pouvoir de son président, Ben Ali, et de ses multiples « réélections ».

    La Tunisie, à part Djerba, Nabeul, Hammamet, le club Mickey où beaucoup d’entre vous ont passé un été ou deux, c’est aussi une économie « florissante », basée sur une classe moyenne assez importante et alimentée par une surconsommation générale. Quand on se balade dans les rues de Tunis, sur les bords de mer de Sousse ou dans la zone commerciale du Lac Palace, sur la route de la Marsa ou de Sidi Bou Saïd, il est difficile de réaliser que le fruit est pourri de l’intérieur. C’est parce que les Tunisiens font de leur mieux, depuis des années, pour garder la face. Derrière ces sourires, cette hospitalité, et cette joie de vivre communicative, la réalité est tout autre. Dans un pays qui compte autant de policiers que la France pour une population 6 fois moins importante (sic), un droit basique, la liberté d’expression, est bafoué chaque jour. Les événements qui secouent la Tunisie depuis trois semaines en sont un exemple criant.

    La révolte qui s’organise (et que certains comparent déjà à celle qui, en Roumanie, à mis à terre le régime Ceaucescu) est le fruit d’une politique d’abandon d’une grande partie du pays par un gouvernement qui veut avant tout contrôler son image et ses relations extérieures. Là ou le littoral et le tourisme sont fortement subventionnés, vitrines qu’ils sont du boom économique et social tunisien, le reste du pays est laissé à l’abandon. Comme dans beaucoup de républiques bananières d’Afrique, la fortune de quelques uns fait le malheur de tout le reste d’une population. Sauf qu’ici, les grands groupes industriels et commerciaux sont presque tous trustés par l’entourage et la famille et les proches du président Zine El Abidine Ben Ali.

    C’est cette situation, un taux de chômage chez les jeunes diplômés impressionnant, et un baillon perpétuel posé sur toute voix tentant de s’élever contre le régime en place, qui ont créé la poudrière à laquelle le suicide de Mohamed Bouazizi vient de mettre feu. Ce qui est en train de se passer est historique parce que, pour la première fois, les Tunisiens se soulèvent pour un ras le bol général. Ce qui est en train de se passer est historique parce que, pour la première fois aussi, le gouvernement semble dépassé. S’appuyant sur la répression, comme à son habitude, le premier réflexe de Ben Ali a été de faire de cette révolte un événement invisible, instrumentalisé par les « ennemis de la Tunisie ». Pas de média nationaux pour couvrir les évènements, pas, ou peu de médias internationaux, où, comme à leur habitude en Tunisie, intimidés ou étroitement surveillés. Contrairement à l’Iran l’année dernière, il semblerait que la chanson de Gil Scott Heron se retrouve ici confirmée. This Revolution Will Not Be Televised.

    Les informations, elles, arrivent par internet. Par les comptes Twitter et surtout Facebook de milliers de Tunisiens qui partagent, sans relâche, des vidéos des manifestations, des rassemblements, et de la répression. Là encore, le gouvernement tente d’endiguer le flot d’images pour ne pas écorner la sienne. Que ce soit par des articles sur des médias contrôlés « commentés » par des faux intervenants, ou par un bloacage pur et simple des accès internet de la population depuis quelques jours, ou pire, l’accès forcé aux boîtes mails et aux comptes Facebook de centaines d’activistes et d’opposants au régime, la chape de plomb que l’on tente de poser sur ces mouvements populaires est pesante. Anonymous, rassemblement d’ »hacktivistes » bien connus pour leur attaque ayant mis hors-service Amazon.com et Paypal.com, punis pour avoir censuré et empêché les paiements destinés à Wikileaks en Décembre dernier, ont maintenant tourné leur force de frappes vers les organes de censure internet Tunisiens.

    Tout cela se passe à 2 heures d’avion de Paris, dans un pays où vous aviez déja peut-être prévu de passer vos prochaines vacances. Dans un pays où la communauté internationale laisse une classe dirigeante corrompue et avide de gain personnel faire sa loi et renier à sa population ses droits les plus basiques, parce que la petite Tunisie est une amie de longue date. Un pays où mes parents sont nés et où, même si je suis aujourd’hui français, mes racines courent encore profond. Le fait même que je sois parcouru d’une angoisse palpable en appuyant sur le bouton « publier » du blog en dit long sur les méthodes et la situation en Tunisie. La peur des représailles pour dire ce que l’on pense dépasse les frontières. Même dans ce confortable salon du 9ème arrondissement.

    Ce qui importe plus que tout aujourd’hui, c’est que cette révolte à huis-clos ne le soit plus. Que les efforts et les cris des Tunisiens se fassent entendre pour que, lorsque la répression dure arrivera (et elle arrivera), Ben Ali et ses méthodes ne puissent laisser libre cours à leur violence à l’abri des regards indiscrets. Que le poids du regard du reste du monde pèse sur les épaules du gouvernement et donne des ailes aux opposants. Ce qui importe plus que tout aujourd’hui, c’est de prendre tout cela au sérieux, parce qu’il en va de la survie d’un pays, d’une nation, de sa population.

    Nous sommes en train de vivre un moment historique, et il me parait impensable que les principaux médias français ne s’en fassent pas l’écho. Il me paraît inimaginable que France 2, TF1 ou M6 ne soient pas en alerte permanente pour des événements qui secouent un pays qui a donné à la France une partie non négligeable de sa population. Un peuple entier est en train de se libérer. De se lever et de reprendre le contrôle de sa destinée. Un peuple qui en est là aujourd’hui parce que la France coloniale s’est mise sur son chemin, il y a de cela un siècle.

    Et il faudrait faire comme si de rien n’était?
    Je suis tunisien comme vous l'aurez deviné et je suis très inquiet par ce qui se passe. J'ai peur pour mon pays, car on est en plein dans un carrefour où le peuple demande simplement le droit à vivre dignement et à ce que les droits de l'Homme soient appliqués et où le pouvoir en place répond par la matraque et les menaces.

    C'est une situation des plus dangereuse où se mêlent dictature, népotisme, misère, corruption et donc plus que propice à ces tarés d'intégristes.

    Depuis 87, le seul but de ce gouvernement a été d’abrutir la population, éradiquer l’opposition, éliminer toute tentative de débat et détruire tout mouvement contestataire.

    En gros, le tunisien d’aujourd’hui est dans la misère à cause de la corruption, baigne dans un vide social, politique, idéologique etc… et se trouve obligé de dire amen au pillage systématique de son pays par une poignée de familles.

    En marge de cette lutte, il s'est développé aussi une guerre sur Internet.

    Anonymous a déclaré la guerre au pouvoir tunisien et a déjà hacké les sites gouvernementaux.

    Ce à quoi le pouvoir a répondu en arrêtant 4 blogueurs et 2 rappeurs tunisiens. Ils ont aussi piraté une quantité de compte facebook, twitter, mails etc...de citoyens tunisiens.

    Je ne sais pas où ça va nous mener, mais c'est en même temps bénéfique pour un pays où le totalitarisme règne depuis l'indépendance mais aussi dangereux parce que le spectre des illuminés surfant sur la misère n'est jamais loin
    Dernière modification par Nomad ; 09/07/2012 à 20h02.

  2. #2
    Ouep, vu ça aux infos. Ça a l'air plus hardcore qu'en Algérie, et c'est sur qu'une Grosse grogne comme ça, ya toujours un risque de récupération par des illuminés, comme en Algérie dans les 90's d'ailleurs. Tu y est en ce moment ?
    Every time we try to impose order we create chaos we create chaos

  3. #3
    Non mescalin.

    Je vis entre Paris et Tunis, j'y étais le mois dernier et j'y retourne en février.

    J'ai quitté parce que justement je n'en pouvais plus de vivre sans pouvoir penser, lire, écrire, parler, naviguer librement.

    Dernière modification par Nomad ; 08/01/2011 à 04h07.

  4. #4
    C'est très intéressant. Tu as des liens vers ces vidéos dont il parle dans son article ?

    edit : en fait en suivant le lien, y'a un tas de sources en bas de page.
    nu si découvert

  5. #5
    Si tu as facebook, Velgos, cette page est ouverte à tout le monde et toutes les vidéos des 3 dernières semaines sont sur le mur

    http://www.facebook.com/ma.tunizie?v=wall

    sinon, je peux en trouver ailleurs.

    Pour info, voici une rumeur qui a circulé sur twitter aujourd'hui :

    Flash Twitter: Le commandant chef de l'armée de terre, Rachid Ammar, a ordonné à ses officiers de ne pas participer à la répression des manifestants.
    Marianne en a parlé aussi et l'article est assez intéressant et révélateur :

    http://www.marianne2.fr/Tunisie-Le-p...t_a201383.html

    Un petit résumé de la cyber-guerre sur écrans(Libé)
    http://www.ecrans.fr/Arrestations-de...urs,11715.html

  6. #6

  7. #7
    Citation Envoyé par Froyok Voir le message
    Ton image dans ton 2eme post est renvoie à un 404.
    bizarre c'est juste l'image de l'article de Libé !!?

    tu es en Tunisie ?

  8. #8
    Non, non, bientôt en belgique.
    Bon honnêtement la il est trop tard, mais je lirais ça demain, c'est un sujet chaud en tout cas...

  9. #9
    Citation Envoyé par Froyok Voir le message
    Ton image dans ton 2eme post est renvoie à un 404.
    Froyok...



    Vu l'info depuis quelques jours oui, c'est vrai que c'est relativement peu suivi par la presse française, j'ai pas vu grand chose sur CNN non plus. Si y avait eu la neige là-bas, encore que, peut être...

    C'est curieux de lire "révolte similaire à celle dirigée contre le régime Ceaucescu" et autres descriptions de non-droit, j'ignorais que c'était à ce point-là, à nos portes en fait.

  10. #10
    J'avoue que ça fait bien peur par là-bas, et l'absence d'infos sur les grosses chaînes me donne envie de gerber. Faudrait probablement pas couper l'envie aux gens d'aller faire du tourisme par là-bas...

    L'Algérie par contre ça fait quand même pas mal de temps que ça déconne. J'ai souvenir d'un ancien collègue de travail en intérim, d'origine algérienne, qui est venu en France entre autres pour échapper au service militaire de son pays: a ce qu'il me racontait, pas mal de ses amis étant parti le faire ont juste "disparus" sans laisser de traces...J'ose pas imaginer la formation militaire qu'ils ont eux.
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  11. #11

  12. #12
    C'est pas une erreur 404...
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  13. #13
    Citation Envoyé par Anton Voir le message
    Froyok... http://ompldr.org/vNDNxeA

    Vu l'info depuis quelques jours oui, c'est vrai que c'est relativement peu suivi par la presse française, j'ai pas vu grand chose sur CNN non plus. Si y avait eu la neige là-bas, encore que, peut être...

    C'est curieux de lire "révolte similaire à celle dirigée contre le régime Ceaucescu" et autres descriptions de non-droit, j'ignorais que c'était à ce point-là, à nos portes en fait.

    Similaire parce qu'elle est partie d'un fait divers, un prêtre assassiné sauvagement par le régime de Caucescu, un diplômé de l'université et vendeur ambulant de fruits et légumes qui s'immole par le feu à cause du régime en Tunisie.

    Similaire aussi parce que le pouvoir tunisien en place n'a d'égal que les gouvernements de l'ex-bloc communiste dans sa façon de gérer ses citoyens.

    Similaire aussi parce que le mouvement est spontané et pas encore instrumentalisé par aucun bord. Mis à part l'ordre des avocats tunisiens et l'UGTT (équivalent de la CGT)

    Oui c'est à nos/vos portes, vous n'avez peut être pas idée à quel point nos pays(maghrébins) dépendent des vôtres : politiquement et économiquement.
    Exemple tout simple : si demain Sarkozy, Cameron, Berlusconi etc...décident que ça suffit Ben Ali ---> il dégage.

    Malheureusement, ils ne le feront pas, ils se taisent parce qu’ils ont une réaction/réflexion toute simple : « on s’en branle de la vie de ces tunisiens, ils sont loin, alors peu importe si ils sont tués pour leurs opinions, matraqués parce qu’il demande la liberté d’expression, embastillés car ils aspirent à ce que les droits de l’Homme soit appliqués dans leur pays ou qu’ils vivent dans un pays-prison…etc…tout ça n’a aucune importance à leurs yeux tant qu’ils restent chez eux et qu’ils ne virent pas islamistes.

    Seulement les dirigeants et médias occidentaux sont justement en train de servir mon pays sur un plateau en argent à cette bande d’illuminés.

    La Tunisie est en train de vivre une phase très importante de son Histoire et c'est pour ça qu'on a besoin de VOUS. Ne serait ce que vous informer et vous sensibiliser pour que ça atteigne vos hommes politiques ça pourrait déjà éviter un bain de sang ! Ou même encore nous aider dans la cyber-guerre qui s'est engagé depuis 3 semaines...

    ---------- Post ajouté à 11h05 ----------

    Citation Envoyé par Monsieur Cacao Voir le message
    J'avoue que ça fait bien peur par là-bas, et l'absence d'infos sur les grosses chaînes me donne envie de gerber. Faudrait probablement pas couper l'envie aux gens d'aller faire du tourisme par là-bas...
    Exact !!

    Il est plus que soutenu (cf message précédent). Vous êtes des petits consommateurs et nous sommes les petits animaux qui n'ont pas droit à la parole.

  14. #14
    Je suis un peu ça grâce à Korben, d'ailleurs il a publié un sujet hier > http://www.korben.info/tunisie-arres...-blackout.html

    Après ué, les médias type 20h n'en parle pas, mais les médias type 20h ce n'est plus de l'information depuis longtemps; il y a des tonnes de sujet qu'ils n'abordent pas, ils ne sont pas la pour faire réagir mais pour divertir. Et votre histoire n'est pas encore assez dramatique.

    Par contre quand tu dis:
    Citation Envoyé par Sheytane Voir le message
    Malheureusement, ils ne le feront pas, ils se taisent parce qu’ils ont une réaction/réflexion toute simple : « on s’en branle de la vie de ces tunisiens, ils sont loin, alors peu importe si ils sont tués pour leurs opinions, matraqués parce qu’il demande la liberté d’expression, embastillés car ils aspirent à ce que les droits de l’Homme soit appliqués dans leur pays ou qu’ils vivent dans un pays-prison…etc…tout ça n’a aucune importance à leurs yeux tant qu’ils restent chez eux et qu’ils ne virent pas islamistes.
    Bah oui, bienvenue sur terre. Je comprends que tu sois dégouté de cela, je le serais aussi à ta place, mais si c'était la France dans le même état tu vas me dire que la rue Tunisienne et les médias locaux se sentiraient touché?

    Je ne pense pas...

    Je ne dis pas que cette indifférence soit bien, juste qu'elle est un peu universelle, ne me dis pas que les Marocains ou les Algériens soient passionnés par votre sort, je peux me tromper mais je ne le pense pas.

    Et aussi, tu sais très bien comme moi que si un jour ou la France mettait son nez dedans on crierait à l'ingérence/néocolonialisme comme d'habitude (que ce soit vrai ou pas). C'est pour cela que si réaction il y a elle passera d'abord par la voix de l'Europe (puis appuyé par Paris, Berlin blabla comme d'hab).

    Et la ce sera aussi un prétexte pour les islamistes pour justifier leur prise du pouvoir. Enfin les islamistes, on sait de qui il s'agit, les gens les plus frustrés/stupide de la société qui se servent de la religion pour exister et rabaisser les autres.
    Les escrocs quel qu'ils soient (gouvernement actuel, islamiste, futur gouvernement (?)) trouveront toujours un moyen de justifier leur actes au près des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Il suffit pour cela de jouer sur la passion, de l'exacerber, c'est presque simple, les gens n'attendent que ça. Donc ce sera la faute d'ici de na pas avoir réagit ou la faute d'ici de s'être mêlé du truc.

    Aussi, si j'ai un vœux pour ton pays, c'est que si le pouvoir en place est délogé (oui parce que bon pour l'instant...), que ce ne soit pas de nouveaux tortionnaires qui prennent le pouvoir à la suite (comme cela arrive les 3/4 du temps suite à une révolution, on bouge des connards pour les remplacer par des pires finalement).

    Et ça, c'est entre les mains de votre peuple.

  15. #15
    Selon des amis tunisiens, la stratégie actuelle du gouvernement s'inscrirait dans la droite ligne de la politique du gouvernement vis à vis des intégristes.

    Selon leurs sources (aucune ne sera citée, je considère ces sources comme fiables, même si ce n'est qu'une intuition basée sur ce que je connais de mes amis et collocs et connaissant un peu leurs parents et milieux dans lesquels gravitent lesdits parents. En revanche, je précise que je ne garantit rien du tout je me borne à répéter un avis émis par plusieurs tunisiens expats de familles aisées.), les troubles seraient fomentés par un réseau d'intégristes dont Ben Ali voudrait se débarasser comme il s'est débarassé des miliciens barbus lors de l'opération Pan-Sahel entre 2006 et 2007 autour de Soliman (Si je ne me trompe pas et ne mélange pas les dates et villes.).

    La tactique gouvernementale viserait à laisser la situation dégénérer pour offrir au "monde exterieur" un aperçu de l'état des désordres et troubles auquel serait soumise la Tunisie en prétendant faire comme d'habitude la chasse au journaliste pour donner du cachet, et ainsi obtenir une position d'agressé, semblant prète à risquer jusqu'à la guerre civile pour avoir la double bénédiction des nations unies et de l'OTAN en prétextant des opérations-de-maintien-de-l'ordre© et en agitant le vieux spectre du nationaliste rodant sur son lit de lutte anti-terroriste, caution utile à tout état totalitaire voulant conduire une politique de répression, et laissant ainsi les mains libres à la coercition gouvernementale. Pis encore, les leaders des pays-blindés-de-thune aquiesceraient tous en coeur en félicitant le travail du gouvernement Tunisien pour sa détermination, ce faisant lui octroyant des aides et/ou certains accords commerciaux, qui, d'après un économiste de ces fameuses "sources" (Je n'aime pas la manière dont je formule ça, on se croirait dans un - mauvais- roman d'espionnage, alors que je ne veux juste pas citer les noms de gens qui m'ont confié des dires facilement qualifiables de séditeux et pouvant leur apporter de serieuses emmerdes surtout si ces prévisions s'avéraient exactes... Bref.), assurerait une croissance en Tunisie de plus 4% (J'sais même pas comment il pourrait prévoir ce chiffre, réel travail ou sorti de nulle part? ), en plus d'une crédibilité renouvelée du point de vue occidental et d'une rémission de la montée de l'integrisme qui se nourrit de l'inégalité de répartition des richesses.

    En quelque sorte, une patie de la population sacrifiée pour déséquilibrer la situation afin de permettre un mouvement de neutralisation des religieux ainsi que des opposants politiques trop gênants, une reprise en main du peuple, et, après avoir secoué la branche sur laquelle la pomme verte poussait, ramasser un fruit pas encore mur avant d'éviter qu'il ne devienne blet: Un déséquilibre contrôlé pour éviter une situation explosive à plus ou moins moyen terme.


    Voila, pour ce qui se dit dans le cercle des Tunisiens que je fréquente. Théorie du complot ou non, ce que j'en ai entendu ne laissait pas de doute quand à la conviction dont font preuve ceux qui ont osé me parler de ces "troubles".

    Bonne journée.
    Born to be aigri.

  16. #16
    Les désastres qui créent des opportunités, c'est la stratégie de certains (genre guerre en Irak).

  17. #17
    Il faut lire un journal Tunisien pour se rendre compte du truc.
    Sur chaque page il y a une ode à Ben Ali.

    Genre
    l'union des mères de famille Tunisienne rend grace à notre bien aimé président.

  18. #18
    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Je suis un peu ça grâce à Korben, d'ailleurs il a publié un sujet hier > http://www.korben.info/tunisie-arres...-blackout.html
    Je le découvert ce matin sur Facebook, pas mal du tout le mec !

    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Après ué, les médias type 20h n'en parle pas, mais les médias type 20h ce n'est plus de l'information depuis longtemps; il y a des tonnes de sujet qu'ils n'abordent pas, ils ne sont pas la pour faire réagir mais pour divertir. Et votre histoire n'est pas encore assez dramatique.
    Je pense que 5 morts, des dizaines de blessés et des arrestations arbitraires en pagaille sont plus que dramatiques pour un peuple aspirant uniquement à une chose : vivre dignement. Mais je comprends ce que tu veux dire, c'est aussi pour ça que j'essaye de faire le plus de bruit possible.

    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Par contre quand tu dis:

    Bah oui, bienvenue sur terre. Je comprends que tu sois dégouté de cela, je le serais aussi à ta place, mais si c'était la France dans le même état tu vas me dire que la rue Tunisienne et les médias locaux se sentiraient touché?
    Tout d'abord je ne le souhaite pas du tout mais alors pas du tout à cette chère France. Je ne sais pas comment exprimer ce que je vais dire sans m'étaler, mais il faut savoir que nous avons des liens solides avec la France. Du fait de la colonisation certainement, ou je ne sais pas, mais les liens sont là. Des exemples : le français est enseigné en même temps que l'arabe, il y a plus de journaux en langue française qu'en arabe, notre langue même, le tunisien est un mélange entre les deux voir les 3 avec l'italien...les panneaux dans les rues sont en français et en arabe...bref je me disperse, mais tu vois où je veux en venir ?

    Vos débats politiques et vos élections sont suivies par tout le monde y compris les médias comme si il s'agissait des nôtres.

    Il y a cette relation indéniable superlag. Je ne saurai pas l'expliquer sans te citer mon exemple : je ne me souviens même plus quelle langue j'ai parlé en premier : le tunisien ou le français...

    Bref.

    Citation Envoyé par superlag Voir le message

    Je ne dis pas que cette indifférence soit bien, juste qu'elle est un peu universelle, ne me dis pas que les Marocains ou les Algériens soient passionnés par votre sort, je peux me tromper mais je ne le pense pas.
    Les citoyens à coup sur et vérifié. Les pouvoirs en place et les médias beaucoup moins, pour justement éviter que leurs peuples respectifs se soulèvent à leur tour vu que les 3 pouvoirs se ressemblent énormément.

    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Et aussi, tu sais très bien comme moi que si un jour ou la France mettait son nez dedans on crierait à l'ingérence/néocolonialisme comme d'habitude (que ce soit vrai ou pas). C'est pour cela que si réaction il y a elle passera d'abord par la voix de l'Europe (puis appuyé par Paris, Berlin blabla comme d'hab).
    A mon tour de te souhaiter bienvenu sur Terre
    Le "paisible" coup d'état fait par Ben Ali en 87 a été d'abord approuvé par la France et le maintien de ce régime se fait encore et toujours grâce à la France.

    Citation Envoyé par superlag Voir le message
    Et la ce sera aussi un prétexte pour les islamistes pour justifier leur prise du pouvoir. Enfin les islamistes, on sait de qui il s'agit, les gens les plus frustrés/stupide de la société qui se servent de la religion pour exister et rabaisser les autres.
    Les escrocs quel qu'ils soient (gouvernement actuel, islamiste, futur gouvernement (?)) trouveront toujours un moyen de justifier leur actes au près des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Il suffit pour cela de jouer sur la passion, de l'exacerber, c'est presque simple, les gens n'attendent que ça. Donc ce sera la faute d'ici de na pas avoir réagit ou la faute d'ici de s'être mêlé du truc.

    Aussi, si j'ai un vœux pour ton pays, c'est que si le pouvoir en place est délogé (oui parce que bon pour l'instant...), que ce ne soit pas de nouveaux tortionnaires qui prennent le pouvoir à la suite (comme cela arrive les 3/4 du temps suite à une révolution, on bouge des connards pour les remplacer par des pires finalement).
    Pour le moment les manifestations ont pour sujets :
    -STOP à la corruption
    - Népotisme
    - vivre dignement
    - liberté d'expression
    - droits de l'Homme.

    Ce mouvement sera récupéré par ces tarés si et uniquement si le pouvoir en place ne répond pas à ces demandes et au contraire les répriment dans le sang. Malheureusement c'est ce qui est en train de se passer et c'est pour ça que j'ai très peur.

    C'est également pour ça que j'imagine qu'une intervention des gouvernements occidentaux pourrait mettre un frein à tout ça et permettre un dénouement pacifique.

    Totalement vrai pour ta dernière partie, et si tu veux savoir où j'en suis aujourd'hui, je pense même qu'à la limite tant qu'à éviter les extrémistes, autant se taper de nouveaux mafieux !!! !

  19. #19
    Saankaan, cette tactique ne marche plus.

    C'est la même tactique avec laquelle ce pouvoir s'est maintenu en place depuis 1990 et qui a fait que la classe moyenne a fermé sa gueule pendant tout ce temps.

    Par peur et terreur des intégristes. Moi même j'en faisais partie, on se disait tous ça : Tout sauf les intégristes.

    Mais là, c'est complètement différent, le mouvement est partie de personnes qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts, à vivre tout simplement.

    Le pire dans tout ça, c'est que la répression est en train de produire l'effet escompté : montée de l'intégrisme. Forcément avec des gens désespérés par l'indifférence général et les tirs à balles réels des policiers de leur pays, le terrain est libre pour les barbus.

    Je rêve de voir un dénouement à la façon Mauritanienne.

    Ely Ould Mohamed Vall (2005-2007)

    Le 3 août 2005, l'armée, au travers du Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD), prend le pouvoir pour, officiellement, « mettre fin au régime totalitaire du président Taya et mettre en place de véritables institutions démocratiques ». Ce putsch eut lieu alors que le président était sur le chemin du retour de Riyad où il avait assisté la veille aux funérailles du roi Fahd d'Arabie saoudite. Après un cours séjour au Niger et en Gambie, ce dernier se réfugie au Qatar où il obtient résidence permanente.

    Le nouvel homme fort du pays, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, a été l'un des plus fidèles compagnons de route du président déchu. En effet, responsable de la Sûreté nationale (police mauritanienne) pendant 18 ans, il était à la base de toutes les politiques de répressions successives. Le 21 avril 2006, il autorise l'ex-président Maaouiya Ould Taya, en exil au Qatar, à revenir dans son pays, lui interdisant toutefois de participer aux élections prévues dans le cadre d'une transition démocratique jusqu'en 2007. L'ex-président Maaouiya Ould Taya n'a toutefois pas regagné la Mauritanie.

    Conformément à ses engagements formulés lors de sa prise de pouvoir, Ely Ould Mohamed Vall ne se présente pas à l’élection présidentielle de mars 2007, ainsi que tous les militaires qui avaient participé au coup d'État. Aucun des candidats en lice n'avait pu obtenir 50 % des suffrages lors du premier tour. Un second tour a eu lieu le 25 mars 2007.

  20. #20
    Ça fait longtemps que les gouvernements Tunisien et Algérien jouent sur cette peur du barbu pour rester en place (avec notament des histoire très troubles dans l'armée). Ça a marché jusqu'ici, mais je ne pense pas que les gens soient encore dupes, surtout au bout de vingt ans de la même rengaine. Le risque, comme d'habitude, c'est que ça fasse comme avec le Hezbollah au Liban qui, en tant qu'organisation puissante, peux apporter un soutien non seulement armé mais humanitaire, voire financier à ces hordes de gens affamés et révoltés, et donc passer pour des sauveurs, tout en hatisant leur haine et en recrutant dans leur rangs des soldats tout acquis à leur cause.
    En effet, et comme souvent, la solution viendrait d'une prise rapide de pouvoir par les miltaires pour organiser une transition avant l'instauration d'un nouveau régime. Encore faut-il que la population ait assez confiance en son armée. Je sais que ce n'est pas le cas en Algérie vu l'historique, en Tunisie je sais pas.
    Every time we try to impose order we create chaos we create chaos

  21. #21
    Citation Envoyé par Sheytane Voir le message
    Saankaan, cette tactique ne marche plus.

    C'est la même tactique avec laquelle ce pouvoir s'est maintenu en place depuis 1990 et qui a fait que la classe moyenne a fermé sa gueule pendant tout ce temps.

    Par peur et terreur des intégristes. Moi même j'en faisais partie, on se disait tous ça : Tout sauf les intégristes.

    Mais là, c'est complètement différent, le mouvement est partie de personnes qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts, à vivre tout simplement.

    Le pire dans tout ça, c'est que la répression est en train de produire l'effet escompté : montée de l'intégrisme. Forcément avec des gens désespérés par l'indifférence général et les tirs à balles réels des policiers de leur pays, le terrain est libre pour les barbus.

    Je rêve de voir un dénouement à la façon Mauritanienne.
    Je comprends ce que tu dis.

    Mais je crains que tu ne sous-estimes l'inertie des systèmes de pensée des appareils gouvernementaux: Quand une tactique fonctionne, pourquoi en changer?

    Et quand bien même l'état d'esprit et le seuil de crédulité du peuple se modifierait, les "élites" ne le comprennendrait pas et resserviraient toujours les mêmes bonnes vieilles méthodes accompagnées de leurs salades habituelles sur lit de mensonges usuels et nappées de coulis d'hypocrisie au faste et à la crème de propagande.
    Born to be aigri.

  22. #22
    Citation Envoyé par Saankan Voir le message
    Je comprends ce que tu dis.

    Mais je crains que tu ne sous-estimes l'inertie des systèmes de pensée des appareils gouvernementaux: Quand une tactique fonctionne, pourquoi en changer?

    Et quand bien même l'état d'esprit et le seuil de crédulité du peuple se modifierait, les "élites" ne le comprennendrait pas et resserviraient toujours les mêmes bonnes vieilles méthodes accompagnées de leurs salades habituelles sur lit de mensonges usuels et nappées de coulis d'hypocrisie au faste et à la crème de propagande.
    Tu as probablement raison...

    Mon seul "appareil" de mesure sont mes amis, qui il y a à peine 1 mois se taisaient comme des cadavres(moi y compris) et qui l'ouvre à n'en plus finir.

    Si quelque chose devait en ressortir de tout ça, c'est que la peur est finie. Peur de la répression, peur de l'intégrisme, la terreur imposé par la police politique etc.....

    Il y a 1 mois, personne n'osait évoquer quoi que ce soit sur FB ou par mail ou sur twitter, aujourd'hui c'est différent.

  23. #23
    Citation Envoyé par Sheytane Voir le message
    Je ne sais pas comment exprimer ce que je vais dire sans m'étaler, mais il faut savoir que nous avons des liens solides avec la France. Du fait de la colonisation certainement, ou je ne sais pas, mais les liens sont là. Des exemples : le français est enseigné en même temps que l'arabe, il y a plus de journaux en langue française qu'en arabe, notre langue même, le tunisien est un mélange entre les deux voir les 3 avec l'italien...les panneaux dans les rues sont en français et en arabe...bref je me disperse, mais tu vois où je veux en venir ?

    Vos débats politiques et vos élections sont suivies par tout le monde y compris les médias comme si il s'agissait des nôtres.

    Il y a cette relation indéniable superlag. Je ne saurai pas l'expliquer sans te citer mon exemple : je ne me souviens même plus quelle langue j'ai parlé en premier : le tunisien ou le français...
    Oui je comprends. Ce que je voulais dire -et je conviens combien c'est triste sans doute-, c'est qu'il n'est pas de même ici. On aurait plutôt les yeux tournés sur les USA ou le Japon par exemple.
    On se tape pas mal des francophones, qu'il soit d'Amérique du nord, d'Afrique ou autre. Enfin c'est pas qu'on les dénigre, juste qu'on n'y porte pas spécialement attention.

    Les citoyens à coup sur et vérifié. Les pouvoirs en place et les médias beaucoup moins, pour justement éviter que leurs peuples respectifs se soulèvent à leur tour vu que les 3 pouvoirs se ressemblent énormément.
    Alors tant mieux, et oui je suis d'accords sur ta conclusion, enfin vu d'ici on va dire que le Maroc semble être le pays le plus vivable des trois mais au fond c'est assez semblable. Mais plus large encore c'est hélas un peu le sort de l'Afrique entière qui est semblable à cela.

    A mon tour de te souhaiter bienvenu sur Terre
    Merci ^^

    Le "paisible" coup d'état fait par Ben Ali en 87 a été d'abord approuvé par la France et le maintien de ce régime se fait encore et toujours grâce à la France.
    Ce Ben Ali, il était déjà riche avant d'avoir le pouvoir non? Il achète des armes Française ou autre sans doute nan?


    Pour le moment les manifestations ont pour sujets :
    -STOP à la corruption
    - Népotisme
    - vivre dignement
    - liberté d'expression
    - droits de l'Homme.

    Ce mouvement sera récupéré par ces tarés si et uniquement si le pouvoir en place ne répond pas à ces demandes et au contraire les répriment dans le sang. Malheureusement c'est ce qui est en train de se passer et c'est pour ça que j'ai très peur.

    C'est également pour ça que j'imagine qu'une intervention des gouvernements occidentaux pourrait mettre un frein à tout ça et permettre un dénouement pacifique.
    Je peux me tromper mais je ne pense pas que la France réagisse.
    Notre président actuel ne porte de l'intérêt et de la considération qu'aux puissant, son empathie ira naturellement à votre pouvoir mais pas au peuple (pas plus qu'il n'en a pour nous ici).
    De surcroit on parle d'Arabes et tu es sans doute au courant que nous avons un ministre à un des postes les plus important qui a été condamné pour racisme, enfin je veux pas noircir le tableau mais on peu raisonnablement penser qu'il ne se passera rien au mieux (au pire il y aura soutient officieux).

    Comme dit et comme je vous le souhaite, le destin de votre pays vous appartient, en espérant qu'il y ai des gens de bonnes volontés près à se battre pour votre liberté.

    En fait ça dépendra essentiellement du niveau d'éducation et autre, ce qui permet aux gens d'avoir de la considération pour eux même, et donc vouloir un avenir meilleur plutôt que simplement exprimer leur frustration.

    En cela c'est une bonne chose que les avocats, étudiants et fonctionnaire mènent la danse, ils pourront amener une vision plus juste au peuple et eviter au possible un drame.

    Par contre une question, un point super important, l'armé est totalement à la solde du pouvoir ou elle considère être l'armé du peuple ne serait-ce qu'un peu? Parce que beaucoup de choses vont se jouer à ce niveau.

    Et aussi, vous êtes sous quel forme de régime en fait? Qu'est-ce qui fait que vous en êtes arrivé la, que ces familles tiennent le pouvoir depuis si longtemps?

  24. #24
    Cela commençait à être trop gros.
    Enfin on a un peu parlé de la Tunisie au 13 heures de F2.

  25. #25
    Citation Envoyé par superlag Voir le message

    Ce Ben Ali, il était déjà riche avant d'avoir le pouvoir non? Il achète des armes Française ou autre sans doute nan?

    Par contre une question, un point super important, l'armé est totalement à la solde du pouvoir ou elle considère être l'armé du peuple ne serait-ce qu'un peu? Parce que beaucoup de choses vont se jouer à ce niveau.

    Et aussi, vous êtes sous quel forme de régime en fait? Qu'est-ce qui fait que vous en êtes arrivé la, que ces familles tiennent le pouvoir depuis si longtemps?
    Je réponds à ta première et deuxième d'un coup : il était général de l'Armée de terre et donc faisait partie de la classe moyenne et on peut dire qu'il vivait aisément.

    Le problème c'est la famille de sa femme. Ils sont partout et pas un seul entrepreneur en Tunisie n'est libre d'entreprendre sans passer par eux. Tout y passe, intéressement sur les bénéfices, racket, parts dans la boîte etc etc etc...toute pratique bonne pour ramasser ramasser et encore ramasser sans jamais être rassasier.

    On est sous une république. Le tableau n'est pas totalement noir non plus, voici quelques éléments uniques dans un pays arabe :

    - au lendemain de l'indépendance le premier président, Habib Bourguiba, a instauré le code du statut personnel. En résumé c'est un ensemble de lois visant à protéger la femme tunisienne. Interdiction de la polygamie, divorce possible uniquement sur demande de la femme, droit de vote, voile interdit dans l'administration etc....

    - Sécurité sociale calquée sur le modèle français

    - un syndicat des travailleurs fort

    - Exemple fin des années 50, Bourguiba fait une intervention télévisée en plein ramadhan pour boire un verre de jus d'orange et en exhortant les tunisiens remettre la religion à la place qu'elle méritait (privé, intime etc) car le monde d'aujourd'hui n'est pas adapté. Il militait pour un Islam progressiste et c'est de là que vient l'exception tunisienne.

    et une foultitude de mesures progressistes pour les années 60.

    Quand je vivais en Tunisie, pendant Ramadhan, les cafés, resto etc étaient ouverts en pleine journée et il ne venait à personne l'idée de désavouer ceux qui ne le faisaient pas...

    C'est à partir de ces signes là que nous tunisiens avons commencé à nous inquiéter


    Le seul point positif du pouvoir en place actuel est d'avoir su préserver ces acquis. Cependant, cette dictature à force de priver les tunisiens de leurs libertés a eu un effet complètement inverse. Misère et injustice ont poussé les gens à se tourner vers l'au-delà.

    Ces familles détiennent le pouvoir depuis 1987 et ont encore fin d'argent, c'est hallucinant.

  26. #26
    C'est juste quelques agitateurs, je rappelle que Ben Ali a été réélu il y a peu avec près de 90 % des voix tout de même

  27. #27
    La Tunisie est en feu, mon Dieu, je pleure comme un bébé

    14 morts assassinés par ces chiens en uniformes et armés.

    Je ne sais plus quoi faire ni quoi penser

  28. #28
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    30 ans, 30 ans, 20 ans, 17 ans, 12 ans. Y'a effectivement une épidémie de morts précoces en Tunisie .

    Je suis curieux de voir comment ça va évoluer. Il va falloir que la situation soit fixée avant la saison touristique, sans quoi l'affaire va connaître la médiatisation qu'elle mérite.

  29. #29
    Le Monde a relayé quelques nouvelles...

    http://www.lemonde.fr/afrique/articl...ens_id=1245377

    Quand le pouvoir étatique (quelque qui soit j'entends bien) se charge de contrôler les individus on peut difficilement s'attendre à autre chose comme forme de répression.

    Je rappel à tous qu'en Grèce un nombre important de personnes ont péri ou fini handicapé à cause des voltigeurs (milice armé en scooter).

  30. #30
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Courrier international :

    http://www.courrierinternational.com...avec-la-police

    Cinquante .

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •