Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 8 PremièrePremière 12345678 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 213
  1. #31
    Citation Envoyé par Maalak Voir le message

    PS : peut-on considérer Diablo comme un rogue-like ?
    Je crois pas. Mais rogue est clairement une inspiration pour les diablo like.


    Sinon pour shiren wii il y avait une critique poussait dans @Play:
    http://www.gamesetwatch.com/2010/03/...he_wandere.php


    Le jeu à des défaut mais les dungeons hardcore post fin du jeu semblent intéressant.
    Un peu comme la version DS, ou le dungeon le plus intéressant ( 100 niveaux, on commence au niveau 0 et sans équipement ) se débloque après avoir finit le jeu.

    Pour rester sur console, Z.H.P. Unlosing Ranger vs. Darkdeath sur psp est vraiment pas mal. Pas du tout orthodoxe, c'est fait par les créateurs de Disgaea donc faut s'attendre à du grind et à une histoire débile à souhait. Mais c'est vraiment intéressant. Même si il manque un vrai dungeon de roguelike où l'on commencerait vraiment à poil dans le jeu, il y a beaucoup de petit dungeon à thème et de metagame qui rendent le truc intéressant.

  2. #32
    Citation Envoyé par Septa Voir le message
    Oui mais ça a donné envie à un gars de Tigs de le faire vraiment du coup ça peut potentiellement sortir un jour.
    ( Pas le temps de retrouver le lien de suite )

    Interessant ça, merci de l'info! Si quand t'as le temps tu pourrais filer le lien je t'en serais reconaissant!

  3. #33
    Perso le premier rogue-like auquele j'ai joué c'était ADOM, et je le considère comme l'un des plus agréables à jouer.

    Récemment j'ai découvert Rogue Survivor, dans lequel on doit survivre dans un monde apocalyptique infesté de zombis. Bien foutu, avec des PNJ qui vaquent à leurs occupations et que l'on peut recruter, des mécanismes de jeu intéressants et un univers crédible.

    Si tu veux du hardcore, Iter Vehemens Ad Necem. TRÈS dur, mais quand même chouette, dans un univers marrant, et avec un gameplay assez profond.

    Et enfin Dungeons of Fayte, qui vaut surtout le coup à plusieurs. Pas très difficile, et pas vraiment un rogue-like, mais à tester.

    EDIT : et comme quelqu'un en parlait, Aliens Roguelike.
    Lire "Narushima" et "sympathiquement" dans la même phrase, c'est vrai que ça fait zarb.

  4. #34
    Double post juste pour que vous sachiez que le développeur d'Unangband a lancé, comme tous les ans, la compétition pour déterminer le meilleur rogue-like de l'année sur son blog de développement.
    Blog qui est assez intéressant à lire d'ailleurs, de temps en temps.
    Lire "Narushima" et "sympathiquement" dans la même phrase, c'est vrai que ça fait zarb.

  5. #35
    Au début, Diablo devait être un roguelike axé grand public. Le temps réel n'est arrivé qu'en cours de développement, pour rendre le jeu plus nerveux (et mieux vendeur, avec le succès qu'on connait et la naissance d'un nouveau genre).

    Le tour par tour n'est pas une condition sine qua none pour les roguelikes, pas plus que les maps générées aléatoirement (hello DoomRL). Un roguelike c'est avant tout un jeu riche, développé par un (ou des) passionné, et doté d'une excellente rejouabilité.

    [intermède off]

    Je vous conseille aussi un excellent site : http://roguebasin.roguelikedevelopme...itle=Main_Page

    C'est un wiki fort accès sur le développement, mais son orientation fait qu'il est justement très à jour sur les nouveaux jeux et nouvelles version. N'hésitez pas non plus à essayer les roguelikes plus anciens, comme... Rogue, qui reste très sympa et facilement jouable (sans prise de tête ou interface lourdingue).

  6. #36
    Dans la catégorie roguelike consolesque, Z.H.P. Unlosing Ranger versus Darkdeath Evilman est fort accrocheur pour ceux qui ont une PSP.

    http://www.1up.com/do/reviewPage?cId=3182139

    Le monde est en danger, pour changer, et pas de bol, le grand héro Absolute Victory Unlosing Ranger s'est fait renverser par une voiture alors qu'il se rendait sur le lieu du combat final.
    Avant de rendre son dernier soupir, il transmet son costume et pouvoirs à la seule personne à proximité, toi le joueur, jeune homme remarquable en aucun point et absolument pas à la hauteur.
    Mais bon, le destin du monde est entre nos mains, donc faut bien y aller.
    Forcément, ça ne se passe pas trop bien, et la grande partie de la trame principale consiste en fait à s'entrainer dans des donjons de difficulté croissante pour essayer d'avoir une chance de le battre.

    C'est souvent drôle, le système d'évolution du personnage est bien complexe et prêt à être abusé dans tous les sens (et les donjons hors de la trame principale sont là pour tester vos persos abusés), et la mort fréquente mais pas trop punitive.

    Beaucoup de donjons ont leur particularité (ponts qui ne durent pas longtemps, tempètes de sables qui font qu'on y va un peu à l'aveuglette), et le jeu fourmille de détails idiots (le générique de notre héro, que l'on entend dans certains donjons, change d'une phrase à l'autre selon notre accoutrement, passant du style bioman au trucs plus sombres, ou romantiques, ou juste bizarre).

  7. #37
    Et quid de Desktop Dungeon ?

    Du mini rogue-like assez sympa, et assez rapide pour se faire une partie hop hop au boulot, finaliste à l'IGF de cette année !

  8. #38
    Ouais, Desktop Dungeon c'est génial. C'est l'un de mes freewares favoris pour l'année 2010, et y'a des tonnes de modifications graphiques pour le faire ressembler à ce que l'on veut.
    C'est costaud tout en restant accessible, et y'a des heures de jeu à prévoir derrière.

  9. #39
    J'ai un peu la flemme de tout tester, si t'as des mods à conseiller je suis preneur ^^

    Sinon le gameplay se complexifie au fil du temps et des unlocks, ou bien ça reste relativement "simple" ?

  10. #40
    Citation Envoyé par Super_maçon Voir le message
    Nope, même si ça en est directement inspiré. Sans même parler de tour par tour, la génération de niveaux aléatoires associé aux morts permanentes sont des points indissociables du rogue like. Enfin, de ce que j'ai compris.

    Sinon j'ai fouiné dans vos petits liens là, et Rogue Assassin m'a l'air excellent. De l'infiltration pour aller buter un roi en évitant les gardes ( ou en les butant comme un fourbe ) ! Le tout avec une interface splendiose en 2D pour les chieurs comme moi, je dis qu'il a du potentiel.

    Omagad !

    Faut que je teste ça !

  11. #41
    Citation Envoyé par ninja67 Voir le message
    Omagad !

    Faut que je teste ça !
    Ayé je viens de tester, le concept est carrément super, le premier RL auquel j'accroche réellement. Cependant, il n'y a que le tuto de fini, le reste c'est juste une sorte de demo très courte, mais y'a du potentiel si le type continue à bosser dessus.

  12. #42
    Allez, petit (gros) up pour ce topic puisque je viens de trouver un nouveau roguelike sur Steam, Caves of Qud, dont les graphismes me rappellent furieusement le milieu des années 80, rallumant la flamme nostalgique.
    Certains l'ont-il testé et le cas échéant, qu'en ont-ils pensé ? Selon les avis Steam, ça semble bon, mais rien ne vaudra un avis de canard.







    Quel est l'état actuel de la version en Accès anticipé ?
    “Caves of Qud already has a tremendous amount of game, amounting to 50-100 hours of play. There are:
    Over 70 mutations and 24 player castes and kits
    Hundreds of monsters
    Dozens of overland regions with unique ecosystems
    Scores of conversable hand-crafted NPCs and infinite procedural ones
    Rich and varied sidequests
    Hundreds of items and a tinkering system to craft them
    Themed dungeons—ruined sectors of a fossilized arcology
    Diseases, storied artifacts, history books, the poetic ramblings of a mad goatman, cryogenic chambers, and cybernetic implants
    Most of the major systems are already in the game. The big missing piece is the resolution of the main plot, and that's our #1 development focus.
    Bon, par contre on va dire que c'est un "semi-roguelike" puisque le permadeath semble désactivable. Et j'ai un peu peur du côté "lassitude" qui peut s'installer, à la façon d'un ToME 4, à refaire des runs de type "rpg" en comparaison du classique mais toujours efficace simple donjon aléatoire de Stone Soup.

    Even If you play without the permadeath enabled it will take you a long time to finish what there is so far if you are a beginner (at least 50). Even if you really know where to go and what to avoid and what to look for it would still take around 10 to 20 hours as the game is pretty hard and there is much ground to cover. With permadeath you will cry many times
    Dernière modification par Maalak ; 13/08/2015 à 23h23.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  13. #43
    Je veux pas balancer mais y'a un certain Barbatruc qui l'a...

  14. #44
    Je joue peu aux "vrais rogue-like". Je préfère les "inspirés par les RL", comme :

    Cataclysm Dark Days Ahead (le meilleur jeu de survie quelque soit le support, RL, 3D, AAA, etc, selon moi). : http://en.cataclysmdda.com/
    Tales of Maj’Eyal (ToME), un "H&S au tour par tour" très riche et "moderne". : http://te4.org/
    UnReal, survie "réaliste" au pays des rennes et des ours. : http://unrealworld.fi/

    Pas joué à la version Alpha encore (30€), mais joué à la version prototype, par le créateur de X@COM :
    Cogmind : http://www.gridsagegames.com/cogmind/
    * Mon blog indécent sur les jeux indé... Jeux1d100.net et les vidéos qui vont avec : Chaîne YT JeuxIndecents *

  15. #45
    Dwarf fortress c'est trop BIIIIIEN <3

  16. #46
    Tiens, je profite de ce up sauvage par un alcoolique pour signaler que j'essaye depuis la semaine dernière Dungeonmans, et qu'il mérite que l'on s'intéresse à lui. Sans doute un peu trop facile pour les pros, mais très bien pour une initiation en douceur au genre.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  17. #47
    Je complète mon post précédent avec un petit retour sur le jeu Dungeonmans.



    Le principe de ce jeu est un semi-roguelike, c'est à dire que si l'on meurt, on recommence avec un perso qui pourra bénéficier d'un petit boost au départ en fonction de ce qu'auront développé les personnages précédents. Il est bien entendu possible de préférer recommencer totalement depuis le début, mais afin d'éclaircir ce point dès le départ, je tiens à préciser que le système est assez bien pensé et n'est en aucun cas capital comme dans un Pixel Dungeon où la mort de personnages précédents est quasiment obligatoire pour pouvoir progresser. Ici, on aura juste un petit avantage en stats et un équipement de départ un chouïa meilleur, mais on peut très bien s'en passer, on ramera juste un petit peu plus au démarrage si on veut passer outre, sans autre conséquence.

    Le jeu propose plusieurs classes de départ, s'étalant sur plusieurs niveaux de difficulté en fonction de celles-ci, puis toute une floppée de capacités, parfois bénéfiques, parfois équilibrées et parfois tenant avantage du malus, là encore en guise de niveau de difficulté que l'on veut s'imposer.
    A noter toutefois que si la classe de départ détermine les aptitudes de départ, il est tout à fait possible de développer les autres branches au fur et à mesure de l'évolution de son perso. Ceci ajouté au fait qu'il n'y a pas de variété de créatures-jouables comme dans Stone Soup fait qu'il y a un risque que l'on puisse tourner en rond un peu plus vite si on ne se force pas un peu à jouer vraiment le rôle de son perso.


    Classes de persos


    Attributs

    Une fois ces choix faits, on se retrouve dans l'académie des Dungeonmens (il faut croire que le "s" de fin fait style) que l'on va devoir développer au fil de la partie en y ramenant nos artefacts ou livres trouvés, ce qui permettra d'obtenir divers bonus, notamment pour les persos suivants (mais comme je le disais plus haut, sans que rien ne soit capital). Alors, on est un peu balancé en mode "débrouille-toi", et ce sera à nous de trouver comment par exemple créer les raccourcis pour lancer les sorts, ou les touches de déplacement. Bon, c'est assez instinctif (clavier numérique pour le déplacement, si on ne veut pas utiliser la souris) donc je chipote sans doute un peu, mais c'est pour le principe de le signaler.



    Après le blabla de présentation, on sort de l'académie et on se retrouve sur une carte du monde, façon ToME4, avec des villes et des donjons représentés.


    Ecran de voyage

    On se rend dans la ville la plus proche histoire de voir de quoi ça a l'air, et on se rend compte que c'est du très classique : 4 boutiques, avec ses marchands d'armes, de potions ou de potins dans l'auberge. Peu de choses à y faire dans l'immédiat hormis y vendre son loot, on y reviendra plus tard donc.


    Ville

    Il est temps de rentrer dans le fond du sujet en entrant dans le premier donjon, situé à deux pas de l'académie. Les amateurs de rogue-like se retrouveront là en terrain connu, avec le classique déplacement case par case sur lequel est calé celui des monstres, et 3 niveaux de profondeur à explorer afin de trouver en bas du dernier niveau le boss, assez classique avouons-le mais en mode boosté aux hormones.


    Et un boss en moins, un

    On découvre donc au fil de cette première exploration le fonctionnement de l'arme à distance, de l'utilisation de la magie, ou plus simplement du mode gros bourrin en corps-à-corps. Tout peu se faire à la souris, mais le combo clavier-souris m'a semblé le plus efficace. Et en parlant d'efficacité, le fonctionnement l'est totalement, on trouve vite nos repères et l'utilisation de la souris pour pointer nos cibles ou se diriger dans l'inventaire est extrêmement convivial pour le genre. On loote donc au fil de l'exploration toute une panoplie de pièces d'armures, potions ou parchemins, la plupart n'étant pas identifiés et nécessitant pour cela soit de les utiliser, soit d'utiliser un parchemin d'identification, à la façon de Stone Soup cité plus haut. Mais avant de le faire, je tiens à préciser qu'il n'est pas forcément intelligent de le faire dès le début du jeu pour une raison simple : si on ressort du donjon et que l'on va reparler au maître de l'académie, celui-ci peut identifier gratuitement tout notre équipement. Du coup, c'est un peu dommage car on ne se servira vraiment de nos sorts d'identification que plus tard, dans les donjons plus avancés et donc plus loin de l'académie par flemme d'y revenir.


    Hop, tournée d'identification

    Ce premier contact avec le jeu semble présager un jeu somme toute facile car les adversaires s'enchaînent globalement assez facilement, et on aura ainsi vite fait le tour du donjon. De plus, il est fort aisé de passer les tours dans le donjon afin de régénérer sa vie et son endurance ou mana, ce qui ajoute à la facilité de l'ensemble.

    Une fois vidé, on peut retourner à l'académie pour toucher notre récompense, donnant notamment des points d'attributs, avant de passer au donjon suivant. On trouve cependant là ce qui peut être le point faible du jeu : les donjons sont générés aléatoirement, et bien qu'il n'y ait pas de génération bloquante, il faut dire qu'elle est parfois assez étrange, avec par exemple des portes ouvrant sur un mur. En outre, on peut trouver une certaine redondance entre les donjons de même niveau qui paraissent sans âme. Heureusement, il y a quand même une certaine variété de décor selon le niveau de difficulté du donjon.



    On explore donc les donjons, et ce faisant, on agrandit la zone explorée, entrant ainsi dans des zones de plus en plus dangereuses. Au passage, il est à noter une originalité que j'apprécie assez : lorsqu'on désire entrer dans un donjon de trop faible niveau, on se voit proposer de nous donner directement le loot du boss au lieu de perdre notre temps à l'explorer. C'est pas plus mal, cela permet de ne pas trainer 107 ans dans des zones sans challenge.


    Trop facile !

    Parmi les zones que l'on peut découvrir, on y trouve bien évidemment de nouveaux donjons ou de nouvelles villes, villes que l'on peut faire progresser en leur fournissant des objets augmentant leur réputation, et ainsi la qualité globale des marchandises que l'on peut y trouver, mais aussi quelques embuscades surprises ou en zones bien identifiées, avec leur boss nous attendant en bout de route caché derrière ses troupes.



    Dans l'ensemble, si on fait attention, on progresse vite et bien, et on peut assez rapidement se sentir envahi d'un sentiment de puissance face à un jeu trop facile, en tout cas, c'est le sentiment que j'ai eu. Cependant, et c'est là un piège, il ne faut pas pour autant trop relâcher sa vigilance car on se rend compte à un moment que les créatures tapent un peu plus fort que ce à quoi on s'attendait dans notre facilité précédente, et on peut avoir vite fait de se retrouver entouré d'adversaires ou à ne plus avoir que le quart de sa vie parce que l'on n'a pas fait attention à la puissance de la bestiole qui nous tape dessus. En définitive, outre les capacités débloquées, ce qui fera essentiellement la différence, ce sera la bonne utilisation des parchemins et potions dans notre inventaire, et pour ma part, je suis bêtement mort alors que tout semblait facile pour avoir voulu économiser un parchemin, et on se maudit évidemment d'avoir été aussi bête à jouer le pingre sur ceux-ci.


    Bon, là, j'ai poussé un peu trop loin pour vous trouver de beaux screens.

    Quoiqu'il en soit, on a vite fait de se recréer un personnage, et grâce au petit boost de début cité plus haut, on a vite fait de retrouver un niveau correcte pour recommencer à s'amuser car le système est efficace et donc très plaisant à jouer.


    En définitive, je dirais que ce jeu n'est certainement pas une révolution ou aussi riche qu'un Stone Soup, mais il a clairement le mérite d'être extrêmement accessible, et sa difficulté permettra aux débutants du genre de se faire bien plaisir en en découvrant les mécanismes avant d'oser se lancer dans des jeux plus hardcore. Je ne saurais pas trop me prononcer si le jeu mérite d'être payé 15€, mais quoi qu'il en soit, c'en est un qui, à mes yeux, mérite clairement que tout amateur de Rogue Like lui donne sa chance, et il n'est pas exclu que même les pros puissent l'apprécier également de par la facilité de sa prise en main. Et qui sait, peut-être ces derniers pourront-ils dire que, contrairement à mes premières impressions, ce jeu n'est pas du tout aussi facile qu'il en a l'air.
    Dernière modification par Maalak ; 16/11/2015 à 21h05.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  18. #48
    Tiens j'avais pas vu que tu avais up sauvagement ce topic. J'en profite pour écrire qu'à l'instar de Caves of Qud qui a eu sa version Steam récemment comme tu le mentionnais (j'avais fait une vidéo d'intro), ADOM sort sa version Steam dans les heures à venir. ​J'ai testé la dernière release avant la version Steam et j'avoue que j'accroche pas du tout
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  19. #49
    ADOM est déjà achetable dans Steam. Mais comme tu le dis, cela ne fait pas du tout envie.
    Je vais déjà tâcher de finir de m'intéresser à Dungeonmans puis, lorsque j'en serai lassé ou qu'une promo se fera sur Caves of Qud, il y a des chances que je migre ensuite sur celui-ci, même si la perte de l'ergonomie de DMs est ce qui m'inquiète le plus lorsque je me lancerai dans ce jeu.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  20. #50

  21. #51
    Caves of Qud tu as une version gratuite sur leur site. Plus maintenue depuis 2013, en ASCII obligatoirement (mais de toute façon même sur la version Steam je joue en ASCII), mais gratuite. Il y a eu quelques modifs dans l'arbre de skills depuis, le rajout des réputations, mais tout le reste existait déjà, et notamment toute la trame scénaristique. Perso je l'ai bien écumée avant d'acheter la version Steam, je ne considère pas que ce soit une version tronquée, vraiment.
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  22. #52
    Ah non, par contre, j'ai vraiment un peu trop de mal avec l'ascii.
    Enfin, j'essaierai peut-être un jour et j'ai déjà un titre en tête pour ça, mais je ne me sens pas trop pressé de m'y jeter pour le moment
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  23. #53
    Franchement il y a de l'ASCII superbe et bien lisible, vu que c'est gratuit je t'invite vraiment à tenter le coup.

    Dans le même ordre d'idée, je suis pas sûr que quelqu'un ait cité Brogue dans ce topic, qui est pourtant aussi la quintessence du roguelike moderne.
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  24. #54
    Je crois que le seul truc qui fait que je n'y joue pas très souvent c'est que Brogue n'a pas de musique (ni de son). Du coup je trouve ça un peu tristounet.
    Par contre c'est vraiment un excellent jeu pour débuter et l'usage de la couleur rend les graphiques ASCII magnifique (alors que j'ai tendance à me détourner des RL sans tilesets)

  25. #55
    Je comprends pas j'ai trouvé ça
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  26. #56
    On a cité Sword of the stars The pit?: roguelike lite excellent qui s'est enrichi mais à base de DLC payant, un peu dommage.

  27. #57
    Oui j'avais vachement accroché, contrairement à Dungeon of Dredmor
    Maintenant apparemment beaucoup n'aiment pas
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  28. #58
    Citation Envoyé par ziltoïd Voir le message
    On a cité Sword of the stars The pit?: roguelike lite excellent qui s'est enrichi mais à base de DLC payant, un peu dommage.
    J'aime bien parce que le jeu garde la progression et globalise les recettes, donc plus on joue, plus on déchiffre des secrets, recettes, meilleur on sera pour les parties suivantes. L'utilisation d'armes est également intéressante, il faut que je teste les DLC, je les ai pris cet été et pas encore eu le temps de tester, de ce que j'ai lu ils ajoutent de bonnes choses, pas au point de faire changer d'avis.

    Ce qui me déplait, je trouve la part d'aléatoire vraiment trop importante concernant la nourriture. Il m'arrivait souvent de mourir de faim parce que j'avais plein d'ingrédients mais rien pour les préparer, ou à l'inverse plein de cuisines et aucun loot de recette de bouffe. Egalement un problème avec le craft, je sais que ce n'est pas facile à gérer, mais on se retrouve avec des tonnes de trucs à ramasser (il y en a peu que je trouve inutile) et pas de place pour les porter.
    Un peu comme Dredmor avant qu'ils ajoutent la pièce de stockage.

    Je ne suis pas contre un jeu où il faut faire un choix réel dans ce qu'on jette et garde, mais il faut faire autre chose que du craft basique pour que ce soit intéressant. Comme je disais je pense que ce n'est pas simple.

    Sinon je venais voir pour ADOM, parce que Steam me l'a proposé dans la liste de découvertes, et vous m'avez coupé l'envie malheureusement.
    Je n'arrive pas (plus en fait, je me souviens de jouer à Moria il y a plus de 20 ans) à faire des jeux en ASCII, alors du RL avec graphismes ça m'attire.

  29. #59
    Citation Envoyé par Yog-Sothoth Voir le message
    Sinon je venais voir pour ADOM, parce que Steam me l'a proposé dans la liste de découvertes, et vous m'avez coupé l'envie malheureusement.
    Je n'arrive pas (plus en fait, je me souviens de jouer à Moria il y a plus de 20 ans) à faire des jeux en ASCII, alors du RL avec graphismes ça m'attire.
    Pour ADOM comme j'ai écrit tu n'as pas à avoir d'état d'âme : joue à la version gratuite, qui date de quelques semaines, et qui dispose des même graphismes. C'est un RL qui date de 1994, et il paraît qu'il est très profond, donc on a peut-être un avis un peu superficiel.
    Si tu aimes les RL avec graphismes tu as aussi Tome4 dans le même genre. Là aussi il y a une version gratuite quasi-complète que tu peux tester.
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  30. #60
    Ah, merci, j'avais vu ton message concernant Caves of Qud, j'ignorais qu'ADOM aussi avait une version.
    Je vais regarder ce week end alors.

    Concernant Sword of the stars : the pit, si certains veulent tester, je me souviens avoir essayé la démo présente sur Steam avant d'avoir pris le jeu, je vois qu'elle est toujours dispo.
    Elle donne un aperçu correct sur les mécanismes du jeu, mais si c'est la même à laquelle j'ai joué, le jeu de base (bien avant les DLC) était déjà bien plus réussi et optimisé que la démo, notamment sur l'interface, l'utilisation de la souris...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •