Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 5 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 124
  1. #1
    Allez, c'est une première, une AAR sur Minecraft, basée sur le serveur 2 de Tatsu, détruit fin octobre. Je viens de la télécharger et de me balader dedans et cela vient de m'inspirer ce petit truc. J'essaierais de repasser par les endroits connus et de faire visiter ce qui fut une belle aventure.

    Sommaire :
    EPISODE 1 : Un dur retour à la réalité.
    EPISODE 2 : Home sweet home.
    EPISODE 3 : Masyaf, la perle de la Terre de Tatsu
    EPISODE 4 : Autour de Masyaf
    EPISODE 5 : A la recherche de vieux amis et de lieux communs.
    EPISODE 6 : Au fil de l'eau
    EPISODE 7 : Black-Out -> Page 3
    EPISODE 8 : Au fil des rencontres -> Page 3
    EPISODE 9 : Les isolés -> Page 3
    EPISODE 10 : Versailles -> Page 4

    Carte des pérégrinations :


    EPISODE 1 : Un dur retour à la réalité.


    Depuis combien de temps n'étais-je pas revenu ici ? 4, 5 jours ? Une éternité dans le monde de Minecraft, une éternité qui m'avait pourtant ramené ici, à l'endroit même de ma première incursion dans ce monde.


    L'endroit a bien changé depuis. Au début, il n'y avait qu'une grande place sertie de pierres précieuses et d'or. Les montagnes alentours s'offraient à nous et l'on découvrait un grand panneau de règles. Le grand panneau existe toujours, seuls les alentours ont changé.


    Des souvenirs fusent dans ma tête : un dénommé "Tiax" se proposant de me faire la visite, des exclamations dans la cité naine, un chemin sinueux vers la ville, des bruits de pioches. Tout ceci était si lointain. On avait dit que tous les habitants avaient disparu, envolés. Ce premier moment me le confirmait. Un silence de mort régnait sur le monde, silence seulement rompu par ce qui ressemblait à des poules.

    Ma première sortie du bâtiment fut assez rude. Alors qu'avant l'enceinte faisait le tour de la place, elle était maintenant inégale, allongée artificiellement, comme boursouflée. Une odeur de brûlé me titilla les narines et je me précipitai vers l'origine des flammes.


    Quelqu'un avait cru bon de construire une forge à obsidienne où la lave était retenue par du bois. Les anciennes coutumes n'avaient plus droit de cité dans ce nouveau monde. Stupide idiot qui avait été jusqu'à modifier le vieux port en creusant n'importe où et en utilisant des matériaux prohibés et probablement volés. Si la sottise l'avait fait courir, cette personne aurait encore les cheveux dans le vent. Le petit port et ses alentours avaient été modifiés, pour le pire comme toujours et étaient désormais méconnaissables.


    Des bassins artificiels s'étendaient là où coulaient avant de paisibles ruisseaux. Une mine à ciel ouvert s'enfonçait dans la terre jusque dans les entrailles du monde. La folie des hommes.

    Une seule chose m'importait en cet instant : retrouver le confort douillet de ma citadelle, Chateau-Gaillard, qui trônait majestueusement au sommet d'un pic rocheux. Mais peut-être avait-elle, elle aussi, succombé aux défigurations causées par des constructeurs en herbe aussi petits que leur vision du futur. Je me mis donc en route qui devait m'emmener à travers les terres du domaine de la Biche enragée, première étape de ce long voyage de plusieurs jours.


    La biche enragée n'était qu'une légende bien sûr et j'avais été un témoin privilégié de la construction des chateaux de cette route. On entendait les pioches et les marteaux jusqu'au coeur de la nuit en ces temps où seul le travail bien fait comptait.

    Dernière modification par Esotsm ; 07/12/2011 à 21h07.

  2. #2

    La route s'étendait à perte de vue et l'on passait à côté de constructions insolites qui avaient conservé leurs secrets jusque dans la disparition de leurs constructeurs. Ce chateau, par exemple, trônait ici depuis longtemps et on lui avait mis des torches un peu partout. Je vous raconterais peut-être un jour l'histoire de l'entorcheur qui avait causé grand bruit en ville, mais à chaque jour sa peine et la mienne devait être de rallier le confort d'une maison douillette avant la nuit. Les habitants partis, les monstres étaient revenus et il ne faisait pas bon trainer la nuit.


    Le bastion ensablé n'était qu'une construction récente mais il portait la patte du plus grand architecte que ce monde ait connu. Centulus avait fait des merveilles et l'on reconnaissait son style aux toitures, domaine dans lequel il était passé maitre. La finesse d'une telle construction contrastait violemment avec la force brute que dégageait l'immense chateau de RogerMaxson situé juste à côté.


    Je me souviens encore du jour où, voyageant en bateau, j'étais tombé sur cet énergumène qui avait délimité un périmètre immense dans le sol puis sur la mer. Je l'avais, au début, gentiment tancé et remis en cause sa capacité à terminer ce chantier titanesque. Il m'avait répondu qu'il y passerait jours et nuits s'il le fallait mais qu'il aurait le plus grand chateau de la terre de Tatsu. Ce qu'il avait réussi.


    L'ayant aidé à quelques reprises en lui fournissant quelques matériaux, il m'offrit une parcelle dans le village intra-muros, parcelle sur laquelle j'érigea une jolie maison, près de la place de l'église.

    En franchissant le pas de la porte, des émotions m'envahirent. Tant de travail pour un monde qui avait finalement causé la perte de ses habitants. Le village n'était plus que l'ombre de lui-même, livré aux animaux qui s'y étaient désormais réfugiés.


    Je montai sur le toit de ma chaumière et contemplai la maison inachevée de Frutti de l'autre côté de la rue. Je m'amusais à l'observer de mon perchoir avant de tomber à côté de lui. Il ne restait plus personne maintenant. Juste des pierres, du bois et des torches brulant dans la nuit pour l'éternité.

    Fin de l'épisode 1

  3. #3
    La terre de Tatsu...

    Oh tu m'as fait verser une larme.

  4. #4
    Ça me fait penser que j'ai une Canardia - Genèse qui traine au fond de mon disque dur.

    Ainsi que l'Épilogue, qui traine au fond de mon cerveau lui.

  5. #5
    J'ai versé une larme.
    <Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.> Antoine De Saint-Exupéry

  6. #6
    Si vous êtes intéressés à remonter le serveur en local sans que tout crame c'est sur ce post : http://forum.canardpc.com/showpost.p...0&postcount=16

  7. #7
    Rah c'est beau, t'as pas le droit de nous faire ça, salaud

    C'est vrai que cette map c'est beaucoup de bons souvenirs. Et c'est vrai que personne à cru RogerMaxson quand il nous a dit "si si si, je vais faire un chateau de cette taille là".

    Et pis on voit ma maison sur la dernière photo, ça me fait plaisir

    Bref, la suite, fais nous même toute la map si c'est aussi bien écrit que ça !
    Citation Envoyé par Gancko Voir le message
    Enhor revient!!!
    Enhor sur Steam

  8. #8
    Tu as vu ton pauvre manoir le jour de la fin du monde ? il brulait de tous les côtés

  9. #9
    En voyant ce sujet, je me suis dis que ça serait sympa d'avoir aussi les vieilles versions de la map. Donc voilà :

    J'ai mis à dispo en download toutes les versions des deux maps précédentes qui étaient encore sur le serveur.

    http://www.tatsukan.fr/minecraft/MAPS/MAP1/ <--- En bordel au niveau des noms des backups
    http://www.tatsukan.fr/minecraft/MAPS/MAP2/ <--- A peu près correctement nommés. Pour ceux qui auraient fait des trucs qui ont étés détruits.
    Dernière modification par Tatsu-Kan ; 04/11/2010 à 02h57.
    Betaseries Minecraft communauté CPC - Carto GW2 : Alliance GC - Insert Coinz & Légion du Roi Dément En ville, on se méfie depuis que le zoo a relâché des fauves pour bonne conduite.

  10. #10
    ah ça c'est bien je suis arrivé le 4 octobre j'aimais bien le spawn comme il était en plein air... puis j'avais pas tout visité ça a tellement changé en 15 jours.... merci

  11. #11
    J'ai le projet de remettre la map d'avant si Tatsu me l'autorise.
    Et... MON BASTION!! J'ai jamais vraiment eu le temps de le finir

  12. #12
    Nice ! On te vois pas sur la nouvelle map ?

  13. #13
    Citation Envoyé par Esotsm Voir le message
    Je me souviens encore du jour où, voyageant en bateau, j'étais tombé sur cet énergumène qui avait délimité un périmètre immense dans le sol puis sur la mer. Je l'avais, au début, gentiment tancé et remis en cause sa capacité à terminer ce chantier titanesque. Il m'avait répondu qu'il y passerait jours et nuits s'il le fallait mais qu'il aurait le plus grand chateau de la terre de Tatsu. Ce qu'il avait réussi.
    Ca a été un gros test, je comtpe faire beaucoup mieux !
    Mais il avait quand même de la gueule !

  14. #14
    Citation Envoyé par Torn Voir le message
    Nice ! On te vois pas sur la nouvelle map ?
    J'arrive pas à me connecter. C'est pas un problème de whitelist, j'arrive juste pas. Et j'ai ma partie solo aussi. Mais je vais passer si mes problèmes de connection se résolvent.

  15. #15


    Citation Envoyé par Enhor Voir le message
    Et c'est vrai que personne à cru RogerMaxson quand il nous a dit "si si si, je vais faire un chateau de cette taille là".
    Ben d'ailleurs je le crois toujours pas : je savais même pas qu'il avait fini et qu'il avait fait une ville à l'intérieur! Faut que j'aille voir ça...

    Citation Envoyé par dim Voir le message
    ah ça c'est bien je suis arrivé le 4 octobre j'aimais bien le spawn comme il était en plein air...
    Faire un bâtiment au spawn était, je croyais, un bon moyen d'obliger les gens à passer devant les règles, voire, soyons fou, à les lire.

    Ca c'était avant que je me rende compte, deux ou trois jours avant la fin du serveur, que les gens qui spawnaient pour la première fois sur le serveur n'apparaissait pas DANS le bâtiment, mais SUR le bâtiment... et que du coup ils ne voyaient pas les règles! Tout l'inverse de ce que j'avais cherché à faire.

    Ca explique la sobriété du spawn de la map actuelle.

  16. #16
    Ha oui, au premeir spawn, on tombe sur la map, toute une image Suffit de faire un trou dans le plafond, et hop.
    Geek Faeries 2014, du 6 au 8 juin ! A 2h de Paris : Des invités de marque, un château, du gaming... Le Joueur du Grenier, Douglas Alvès, Bob Lennon. Mais aussi la série Noob, Pen of Chaos, Le Fab, et bien plus à venir !

  17. #17
    Oui mais c'est pas si simple... je pensais que le spawn correspondait à l'endroit où on atterrissait en tapant /spawn, et du coup j'avais fait un trou juste au-dessus, mais en fait, non. Le /spawn a été, je crois, défini manuellement par Tatsu dans les environs du spawn initial, mais pas forcément exactement sur lui. Et pour cause : le spawn initial n'est pas un endroit précis, mais une zone, dans laquelle le mec qui se connecte pour la première fois apparaît plus ou moins aléatoirement. Du coup, mon bâtiment aurait pas dû juste avoir un petit trou au plafond, mais carrément pas de plafond du tout. Et pour le coup, ça aurait plus été un bâtiment, mais des murailles... des murailles qui existaient déjà!

    Donc cette fois-ci je me suis pas trop foulé.

  18. #18
    Non non, j'y suis pour rien sur la différence entre le premier point d'apparition et celui du /home /spawn.

    Surement un coup de notch
    Betaseries Minecraft communauté CPC - Carto GW2 : Alliance GC - Insert Coinz & Légion du Roi Dément En ville, on se méfie depuis que le zoo a relâché des fauves pour bonne conduite.

  19. #19
    Citation Envoyé par ELOdry Voir le message



    Ben d'ailleurs je le crois toujours pas : je savais même pas qu'il avait fini et qu'il avait fait une ville à l'intérieur! Faut que j'aille voir ça...
    J'ai fait des emplacements et demandé aux gens de batir des trucs !

    Pour le spawn, il me semble que c'est seulement à la fin que les gens arriver au dessus.


    Citation Envoyé par Esotsm Voir le message

    http://tof.canardpc.com/preview2/b86...55d361d087.jpg
    Quelqu'un avait cru bon de construire une forge à obsidienne où la lave était retenue par du bois.
    En fait c'était une forge à Cobblestone !
    Lave + Eau + Obsidienne = Cobblestone !
    Dernière modification par Cowboy ; 05/11/2010 à 12h44.

  20. #20
    EPISODE 2 : Home sweet home

    L'arrivée de la nuit m'obligea à passer la nuit dans le chateau de RogerMaxSon et à me barricader dans ma maison. Du toit, je pouvais voir le soleil se coucher sur le chateau et les grognements se rapprocher.


    J'estimais cependant avoir quelques minutes devant moi avant que cela ne devienne trop dangereux et je décidai d'aller jeter un coup d'oeil dans les maisons alentours pour voir si je pouvais voler quelques vivres ou matériaux.

    La maison du dénommé Enhor attira mon regard. Soignée à l'extérieur, son intérieur était bien plus rustre, pour ne pas dire pervers. Il abritait dans son sous-sol un bar à strip-tease qui avait dû en voir des belles et des biens mûres.


    Le jour vint enfin et je pus me mettre en direction de Chateau-Gaillard. On indiquait désormais Masyaf sur les panneaux, la civilisation était parvenue jusqu'ici.


    Au début de Chateau-Gaillard, ce coin était désert et j'étais tombé sur un pic rocheux particulier au sommet duquel j'avais construit une petite citadelle. Le chemin ne s'annonçait malheureusement pas de tout repos. Un éboulis avait en effet barré la route et je devais continuer vers Masyaf pour me rapprocher de mon chez moi.


    En coupant à travers, je parvins enfin chez moi. La plaque gravée dans le bois racontait l'histoire de cet endroit mieux que mille mots. 10/10/2010.





  21. #21
    Du haut de la tour, on avait une vue du chateau et de certaines maisons, ainsi que d'un truc que je n'avais pas construit.

    Il avait dû être ajouté après mon départ. Un panneau indiquait seulement "En cas d'attaque de mobs, appuyez sur le bouton". Ingénieux système qui permettait d'allumer un phare lumineux pour avertir de l'arrivée d'un danger. C'était malin et probablement relié à Masyaf.

    Les maisons étaient toutes inhabitées, sauf une : ici s'était installé le dénommé Rémidot avant qu'il n'aille fonder sa propre citadelle un peu plus loin vers l'ouest. Il avait une réputation de voleur, chapardeur, kleptomane. Si vous aviez un diamant, il vous en volait deux. Au moins, dans sa maison, il se volait lui-même. Ici, il n'avait eu le temps que de construire sa cave à vin.


    Sur la promenade du fort, on distinguait nettement l'immensité du chateau de Roger Maxson et le clocher de l'église.


    Dans une de mes autres maisons, un autre trésor était dissimulé. Plutôt que de stocker mes diamants au vu et au su de tout le monde dans des coffres, j'avais utilisé les blocs pour créer une cascade, cachée dans l'une des maisons. Tout bon voleur qu'il était, Rémidot ne s'était pas aperçu qu'il avait creusé sa cave à vin à quelques mètres d'une fortune.


    En contrebas, tout en bas, on distinguait un amoncellement de pierres qui indiquait un autre projet dont j'avais eu vent lorsque je construisait Chateau-Gaillard. ELODry construisait le premier donjon d'un jeu vidéo qui l'avait profondément marqué au point de lui en laisser des séquelles permanentes qui se caractérisaient par un ajout systématique de "Ouais, mais Daggerfall, c'est mieux" à chacune de ses phrases.


    Un crochet dans la tour de garde et je me trouvais enfin chez moi. Les peintures sur les murs, mon jukebox et mes matériaux précieux. J'en profitai pour me faire une armure digne de ce nom. Après tout, demain j'irai à Masyaf, repaire de voleurs et de brigands. Si quelqu'un avait survécu à la purge, ce serait un de Masyaf.

    Fin du 2nd épisode.

  22. #22
    Toujours aussi cool
    Continue et t'aura ta place sur mon DD (Pas très gratifiant mais j'aime bien save les fan-fics)

  23. #23
    Citation Envoyé par Esotsm Voir le message
    ELODry construisait le premier donjon d'un jeu vidéo qui l'avait profondément marqué au point de lui en laisser des séquelles permanentes qui se caractérisaient par un ajout systématique de "Ouais, mais Daggerfall, c'est mieux" à chacune de ses phrases.
    C'est pas d'ma faute si c'est effectivement mieux

  24. #24
    Citation Envoyé par Esotsm Voir le message
    La maison du dénommé Enhor attira mon regard. Soignée à l'extérieur, son intérieur était bien plus rustre, pour ne pas dire pervers. Il abritait dans son sous-sol un bar à strip-tease qui avait dû en voir des belles et des biens mûres.
    http://tof.canardpc.com/preview2/eab...ad7030e4fc.jpg
    Intérieur rustre ? J'avais un petit jardin à l'intérieur ! Par contre pour le club de strip-tease, je dis rien. J'ai même quelques screens de certains modos en visite, et aussi dans le club libertin, mais j'en dit pas plus
    Citation Envoyé par Gancko Voir le message
    Enhor revient!!!
    Enhor sur Steam

  25. #25
    Citation Envoyé par Enhor Voir le message
    Intérieur rustre ? J'avais un petit jardin à l'intérieur ! Par contre pour le club de strip-tease, je dis rien. J'ai même quelques screens de certains modos en visite, et aussi dans le club libertin, mais j'en dit pas plus
    Avec des jeux de mots digne des grosses têtes

  26. #26
    La suite ..la suite
    <Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.> Antoine De Saint-Exupéry

  27. #27
    Citation Envoyé par Poulos Voir le message
    La suite ..la suite

  28. #28
    EPISODE 3 : Masyaf, la perle de la Terre de Tatsu...


    Le soleil se couchait sur Chateau-Gaillard et je m'apprétai à y passer la nuit, non sans avoir fait quelques petits aménagements pour me protéger. La seule issue du chateau avait été bouchée pour la nuit mais je n'avais aucun doute que la forteresse me protégerait efficacement contre les creepers et les squelettes. Construite au sommet de la falaise et suffisamment éclairée, leur spawn était rendu très compliqué ce qui ne m'empêcha d'avoir une petite frayeur en me retournant vers ce tableau dont j'avais oublié l'existence.



    Un petit tour sur les remparts me donnait en partie raison. Les zombies me regardaient avec leur air vide et j'entendais leurs grognements en contrebas. Chateau-Gaillard n'avait pas été conçue à la légère et elle brillait tel un phare dans la nuit de l'incompétence crasse.



    Seul un squelette troubla la quiétude de la nuit mais dont je me débarassai promptement. Au petit matin, je me mis en marche vers Masyaf, en espérant y trouver âme qui vive. Mon premier arrêt se fit dans une petite hutte construite en face de Chateau-Gaillard. Du bois, un concept sommaire et aucune pancarte n'indiquait sa provenance ou son utilité. Peut-être était-ce un poste de méditation créative devant ma formidable citadelle que l'on apercevait.



    Qui n'a jamais posé les yeux sur Masyaf n'a jamais vu la beauté à l'état pur et un petit frisson me parcourut l'échine quand elle apparut devant moi, superbe citadelle posée au sommet d'une montagne.



    Des échos du passé se bousculèrent dans ma mémoire et je me revis découvrant cette même montagne quelques jours auparavant. Je m'étais éloigné de ma citadelle pour explorer quand j'étais tombé sur un pic magnifique.



    Etant en pleine construction de ma citadelle, j'avais indiqué l'emplacement à un jeune homme venant tout juste d'arriver, un dénommé Torn. Il avait l'intention de construire un refuge pour que lui et ses "amis" Pykrou et Frutti y vivent, loin des persécutions que leur choix de vie peu orthodoxe avait provoqué. Il avait même eu ces mots, qui me restent encore en mémoire comme sur une photo retrouvée dans un vieux coffre et qui aurait jauni avec le temps.



    Ils n'avaient pas fait d'hotel de luxe mais ils y avaient passé du temps, creusant la nuit et créant le jour, leurs corps beaux et nus, ruisselant de sueur et dorés par le soleil. Mais le travail avait payé et Masyaf était un pur bijou. L'entrée me rappela que j'étais toujours l'un des citoyens d'honneur de ce village en compagnie d'autres.


  29. #29
    Rhalala c'est magnifique !
    J'espère que tu ne m'en voudra pas de te coller un procès pour calomnies !

  30. #30
    Comme dans toutes les parties de ce monde, Nonok y avait installé une échoppe. Cela me rappela une anecdote : un jour, j'étais parti explorer, armé de ma seule boussole et de ma pioche. Seul dans le grand monde, je voyageais le jour et me repérai la nuit grâce aux étoiles sans jamais voir la moindre torche briller. La nature à l'état pur. Quand je tomba finalement sur une petite habitation, un panneau annonçait laconiquement que ceci était une propriété de la Nonok Corps. Tout cela pour dire que la Nonok Corps était partout, même à Masyaf. Si encore elle faisait des prix avantageux...



    La place en imposait par son architecture délicate et recherchée. Jamais n'avait-on vu pareille sensibilité dans toute la Terre de Tatsu. Les maisons, richement décorées, s'imbriquaient parfaitement dans l'espace imposé et on venait de partout pour voir ses balcons et ses toits, typiques de l'architecte Centulus.





    J'y avais bien évidemment ma maison, une vraie maison de chef de tribu sur deux étages à la pointe nord de la citadelle. Elle attirait la convoitise de mes voisins (Torn pour ne pas le nommer) mais j'aimais à penser qu'elle était une source d'inspiration pour eux. Sous ma maison, RogerMaxson s'était également confectionné un habitat de chef, avec une vue imprenable.



    La mienne de vue n'était pas trop mal non plus. Elle offrait une vision globale de l'ensemble du village.



    Le soir venu, l'ensemble était encore plus beau. A n'en pas douter, Masyaf méritait son surnom.



    Fin de l'épisode 3.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •