Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 81
  1. #1
    Inspiré d'échanges récents dans le topic de la musique, parlons ici d'indus, au sens large et sans restrictions.

    Peut-être un petit aperçu vite fait avant toute chose ? Volontiers, mais je ne suis ni prof ni journaliste donc pas forcément très doué pour présenter les choses.

    Le terme est né en 1976, avec la création du label Industrial Records par le groupe anglais Throbbing Gristle. Le mot a en fait été trouvé par l'artiste/cinglé Monte Cazazza, avec l'expression "Industrial Music for Industrial People".
    A ce moment, l'indus était une réponse à la chute du punk, pourtant prometteur, dans la routine rock'n'roll. Il s'agissait donc d'un mouvement qui s'est démarqué dès l'origine du rock, du punk, de la pop et en fait d'à-peu-près tout. Ces artistes se définissent entre autres par des références communes : William S. Burroughs, Philip K. Dick, Aleister Crowley, H.P. Lovecraft, le Comte de Lautréamont...
    Jon Savage détaille ainsi en 83 les axiomes de l'industriel :
    -Une autonomie organisationnelle (usage de leurs propres labels et voies de distribution) ;
    -Un accès illimité à l'information : réexamination de tabous, propagande intensive et une très forte conscience du combat pour l'information ;
    -Utilisation de synthétiseurs et d'anti-musique : la musique n'est pas une fin en soi, mais il est important que la forme réponde du fond ;
    -Inclusion d'éléments extra-musicaux ;
    -"Shock Tactics : a time honored technique to make sure what you have to say gets noticed"...
    (à noter que Monte Cazazza n'a jamais prétendu avoir quoi que ça soit à dire ; aux dires respectueux de Genesis p-orridge de Throbbing Gristle, il s'agissait plutôt des actes désordonnés d'un maniaque psychotique camouflés sous un prétexte artistique).

    Voilà l'industriel tel qu'il était à sa création. Il faut aussi remarquer que la majorité des pionniers de l'industriel estimaient dès 1983 que le mouvement était mort, enterré, vendu et compromis.

    Quelques noms d'artistes fondateurs : Throbbing Gristle, Cabaret Voltaire, SPK, Mark Pauline (en tant qu'ingénieur et metteur en scène de n'importe-quoi ultraviolent, encore en activité, quoique diminué de quelques doigts, à travers le Survival Research Lab), Monte Cazazza.
    Pour plus d'infos sur cet industriel originel, voyez le numéro 6/7 du magazine Re-Search, intitulé Industrial Culture Handbook (1983).
    Cette source oublie un peu, à mon avis, de mentionner qu'en France, Die Form commençaient à se remuer, et que depuis trois ans en Slovénie, Laibach terrorisait le chaland et remuait la vase qui végète à la base de tout système politique.

    Aujourd'hui, cet héritage industriel est toujours actif. Genesis p-orridge, en tant qu'artiste-performer, perpétue la vision de Throbbing Gristle et de Psychick TV. N'importe quelle recherche google vous montrera de quoi est capable cet énergumène, mais je ne vais pas en parler parce que c'est HC.
    Laibach sont toujours en activité et sont à la tête d'un des groupuscules d'avant-garde les plus intéressants aujourd'hui à mon avis mais comme ils ne se cantonnent pas à l'indus, je n'en parlerai pas plus.
    Les techniques initiallement développées par les pionniers de l'industriel se sont diffusées dans la pop, et le succès d'artistes comme Marilyn Manson et Rammstein semble donner raison à la vision pessimiste des originels du mouvement.

    Oui mais ça serait trop simple, puisque, avec les belges de Front 242, l'Electronic Body Music a fait son apparition.
    Mâtinée de techno ou de metal, voilà en gros ses groupes-phares :
    Hocico, Grendel, Spetsnaz, Combichrist, Hanzel und Gretyl, Psyclon Nine, Tamtrum, etc.

    Une fraction goth s'est également emparée de l'héritage industriel, et en a tiré un truc assez sympa : voir Das Ich, Skinny Puppy, etc.

    Le metal, évidemment, s'est copieusement nourri de l'indus. L'exemple le plus pertinent à mon avis est celui de Ministry, un groupe qui a profité du grand motocultage orchestré par la Beat Generation pour pousser.
    On peut citer aussi KMFDM, ou même voir ce que le Black Metal a fait de l'indus, avec l'exemple de Blacklodge.

    Les portes ouvertes, ou plutôt enfoncées par l'industriel ont permis à la musique concrète de faire un retour remarqué : finalement assez proches des futuristes italiens comme Luigi Russolo, des groupes cultes comme Einstürzende Neubauten peuvent être d'une certain façon affiliés à l'indus, allez hop on est pas sectaires y'a encore de la place dans l'panier.

    Il existe aussi une fraction d'irréductibles, de durs, qui prônent un industriel très proche dans l'intention de celui de l'origine, avec un nihilisme des plus coriaces, celui de 80.
    A la tête de ces gens-là, moi j'ai envie (mais ça n'regarde que moi) de placer deux labels. Un allemand, Galakthorrö, qui produit notamment Haus Arafna, et un suédois, Cold Meat Industries, fondé par Roger Karmanik, plus connu sous le nom du type-qui-fait-Brighter Death Now, et qui produit Raison d'être, In Slaughter Natives, et pas mal d'autres.
    A noter aussi la mouvance Power Electronics, avec des artistes comme Pneumatic Detach, Feindflug ou encore Iszoloscope, mêlant bruitisme, rythmes dancefloor pour certains et fond industriel.

    Dans le grand vide laissé par la pulvérisation des valeurs se sont immiscés quelques personnages, créant au passage le néo folk mais c'est à mon avis un tout autre sujet, très vaste aussi, que je n'aborderai pas. Citons juste un nom, Current 93, parce qu'il roxx. Avis aux amateurs des écrits de Crowley.

    Voilà, j'ai essayé d'aborder un peu tout, maintenant on va tous linker comme des brutes et vont pas me laisser tout seul avec ce monumental TL:DR

    Alors il va sans dire que si quelqu'un a envie de me contredire ou pense que j'ai écrit une connerie, qu'il me le dise, et je corrigerai. Pareil pour les phôtes.

    Des livres intéressants qui causent plus ou moins du sujet ou qui sont cités par les groupes :
    REsearch #6/7 : Industrial Culture Handbook, V. Vale & Andrea Juno, 1983. (EN)
    Laibach & NSK : Interrogation Machine, A. Monroe, MIT press, 2005. (EN)
    Musiques Expérimentales : Une anthologie transversale d'enregistrements emblématiques, Philippe Robert, Le mot et le reste, 2007. (FR)
    Les auteurs de la Beat Generation sont très fréquemment cités : W.S. Burroughs (oui, je sais que c'est pas un beatnik, mais j'écourte), J. Kerouac, A. Ginsberg, B. Gysin.
    Beaucoup de références à Jean-Paul Sartre. La bibliographie de Throbbing Gristle comporte à-peu-près tous ses bouquins.
    Philip K. Dick, évidemment, et plus particulièrement A Scanner Darkly (Substance Mort).
    Les livres d'Howard Philips Lovecraft.
    Les manifestes Dada et surréalistes.
    Le manifeste L'Art des Bruits, de Luigi Russolo.
    Traité de bave et d'éternité, Isidore Isou.
    Je n'ai pas lu les bouquins Camion Blanc sur le sujet, mais il paraît qu'ils valent le coup.

    Des flims aussi. C'est arbitraire, mais je pense pas me gourer de beaucoup :
    Stalker, de Tarkovski.
    Les deux Mad Max, de George Miller (ouais, y'en a que deux).
    Lost Highway, de David Lynch.
    La Jetée, de Chris Marker.
    Dernière modification par pins ; 08/06/2010 à 20h08. Motif: ajout de quelques références à la fin

  2. #2
    Die Form

    Bah aller, dans le genre je conseille "Death & Horror Inc." :

    Citation Envoyé par dcao Voir le message
    en faite vous etes vraiment pas simpa !
    ces bon je me casse, vous etes nul et imature

  3. #3
    Excellent choix
    Je pense que eux s'inspirent pas mal de ce que faisait SPK :

    Avec une bassline bien catchy en plus.

  4. #4
    Il manque au moins Illusion of safety.

    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , 💩, , 🎮, 🎸 𝄢 🎹, 🥁, 🎼, , , blues, BOF, BOJV, , 👅, 👄, 8, 🎻, 𝄞, 🌽, 2, 80, 🎹, , , funk, fusion, 🎸, , 🏭, 🗻, 🎷, 🌴, 🍔, 💀 , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , 🍄, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  5. #5
    Je me fais abattre si je cite Nine Inch Nail?
    Sinon Front 242 évidemment avec Headhunter :


  6. #6
    Parfois, on pourrait y coller Legendary pink dots et Edward Ka-Spel.

    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , 💩, , 🎮, 🎸 𝄢 🎹, 🥁, 🎼, , , blues, BOF, BOJV, , 👅, 👄, 8, 🎻, 𝄞, 🌽, 2, 80, 🎹, , , funk, fusion, 🎸, , 🏭, 🗻, 🎷, 🌴, 🍔, 💀 , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , 🍄, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  7. #7
    Je me doutais que tu aurais des choses à rajouter, ducon !
    Oh je suis bien d'accord, il manque plein de trucs, mais je ne voulais pas trop faire un catalogue de groupes. J'ai pas non plus parlé de Lustmord, Esplendor Geometrico ou de Die Krupps, mais ils auraient certainement leur place quelque part dans le machin mal ordonné et foireux de mon premier post.
    Cela dit, je ne suis pas sûr d'étendre le genre aux Legendary pink dots, je les trouve un poil trop "rock" pour vraiment les compter. Mais c'est un avis personnel.

    Je me fais abattre si je cite Nine Inch Nail?
    Pas par moi en tout cas, j'ai toujours adoré NIN et le boulot de Reznor en général. Je l'ai pas cité par pur oubli, mais il a étendu une sorte d'indus plus "facile" à écouter tout en conservant pas mal d'aspects du mouvement originel, notamment en cachant des petits "easter eggs" dans ses albums.
    Moi je le trouve cohérent, plutôt intègre, et en plus il file ses albums gratuitement.
    (et pis moi, je préfère NIN à depeche mode )

    Pour poursuivre sur l'EBM à la Front 242 et Nitzer Ebb, il y a des groupes récents qui en font quelque chose d'assez marrant, notamment les suédois de Spetsnaz :

  8. #8
    Citation Envoyé par pins Voir le message
    (et pis moi, je préfère NIN à depeche mode )
    Oui mais leurs clips sont marrants (même si c'est surement pas le but!)

  9. #9


    Oi!BM comme dirait une de mes connaissances !
    Wok'n woll !

  10. #10
    Ah tiens oui, c'est rigolo ça Je connaissais pas du tout.
    Oï!BM, pourquoi pas, pourquoi pas...

  11. #11
    C'est plus une boutade qu'autre chose, sachant que ce groupe a écrit un titre s'intitulant "Skinhead fuck off !"
    Dernière modification par NounoursDTC ; 08/06/2010 à 20h15.
    Wok'n woll !

  12. #12
    La formule est de Jello Biafra, nan ?

    Sinon, je me rend compte qu'à la rubrique "metal indus" j'ai un peu oublié le groupe qui a défini les canons du style (et qui a d'ailleurs posé les bases d'énormément de choses) : Killing Joke, avec les album Pandemonium et Democracy :

    (plutôt metal/new wave pour celle-là )

  13. #13
    Et Metal machine music de Lou Reed ?
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , 💩, , 🎮, 🎸 𝄢 🎹, 🥁, 🎼, , , blues, BOF, BOJV, , 👅, 👄, 8, 🎻, 𝄞, 🌽, 2, 80, 🎹, , , funk, fusion, 🎸, , 🏭, 🗻, 🎷, 🌴, 🍔, 💀 , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , 🍄, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  14. #14
    Citation Envoyé par pins Voir le message
    La formule est de Jello Biafra, nan ?
    Je pense qu'ils ont du s'inspirer de ça oui ! Rigolo de voir ces deux mouvements (Oi! et EBM) se renvoyer la patate chaude façon "les nazis c'est pas nous".
    Wok'n woll !

  15. #15
    Citation Envoyé par ducon Voir le message
    Et Metal machine music de Lou Reed ?
    Ben ça ouais, même si du coup je me demande si on peut pas y voir une sorte de précurseur de ce que feront plus tard des groupes comme Earth ou Sunn o))) !

  16. #16
    Citation Envoyé par NounoursDTC Voir le message
    Je pense qu'ils ont du s'inspirer de ça oui ! Rigolo de voir ces deux mouvements (Oi! et EBM) se renvoyer la patate chaude façon "les nazis c'est pas nous".
    Bah ouais, ils sont tous dans la NS-JPOP maintenant
    It's the moped lads, they like to think they're bad
    It's the moped lads, if you hit 'em they'll tell their dads

  17. #17
    Citation Envoyé par NounoursDTC Voir le message
    Je pense qu'ils ont du s'inspirer de ça oui ! Rigolo de voir ces deux mouvements (Oi! et EBM) se renvoyer la patate chaude façon "les nazis c'est pas nous".
    C'est Laibach aussi qui avait eu une grosse polémique.

    Bon, duel : Rammstein, indus, oui ou non ? Vous avez 2h, calculatrice autorisée.
    Citation Envoyé par dcao Voir le message
    en faite vous etes vraiment pas simpa !
    ces bon je me casse, vous etes nul et imature

  18. #18
    Ah super ce topic je suis assez fan de l'indus !

    Par contre je suis + partisan de l'indus "facile" comme tu l'appelles : si je connais les débuts de l'indus et que je respecte les Throbbing Gristle & co, j'ai vraiment du mal à les écouter...

    En indus faut distinguer les différents courants aussi : entre l'avant-garde/experimental noise, l'ebm, la coldwave ou du metal indus, y'a un monde !

    Perso j'aime beaucoup l'EBM (Electronic Body Music, musique froide mais dansante), courant qui a beaucoup évolué (à tel point qu'on parle de "new ebm" ou "old school ebm"), quelques groupes & ziks :
    - Front 242 (headhunter) évidemment (d'ailleurs pour crâner en société sachez qu'on dit "deux-quatre-deux")
    - Apoptygma Berzerk (half-asleep), à leurs débuts (maintenant c'est très electro/pop, j'aime toujours mais c'est moins dans le sujet )
    - VNV Nation (airships), ebm très electro, ils appellent ça de la futurepop
    et d'autres comme funker vogt, hocico,...

    En metal indus, j'aime énormément :
    - KMFDM
    , groupe mythique avec plus d'une quinzaine d'albums studio et 25 ans d'ultra heavy beat . Ils changent très souvent de style au fil des albums.
    Selection vraiment au pif parce que tout est bon : juke joint jezebel, loving can be an art, virus,...
    - et Nine Inch Nails, Trent est un putain de dieu et pis voilà .
    D'ailleurs avec son nouveau projet, How To Destroy Angels en duo avec sa gonze, il vient de sortir un EP, gratuit comme d'hab, et plutôt sympa (bon c'est très "chill-out")

  19. #19
    Ah oui, ils sont assez abrasifs les Throbbing Gristle ! Personnellement j'ai mis du temps aussi, et c'est en passant par Psychic TV que j'ai finalement réussi à accrocher.
    Ceci dit quand je disais indus "facile", il n'y avait vraiment rien de péjoratif, c'est assez maladroit comme formulation et je m'en excuse.
    En fait j'ai chiadé la première partie sur l'indus originel et complètement bâclé la suite, désolé Content que tu remettes un peu d'ordre.
    A ma décharge, le terme "indus" est devenu une sorte de fourre-tout où on projette les groupes dès qu'ils samplent une machine ou font un clip dans une usines. Et après les gens se moquent de toutes les classifications, c'est vraiment trop-pinjuste.

    C'est marrant, j'aurais pas vu VNV Nation comme de l'EBM, mais pourtant ça se tient ouais. J'ai toujours un peu de mal avec leur "futurepop", que je trouve très "house music". Y'a pas de mal à ça, mais c'est pas vraiment mes goûts.

    How to Destroy Angels j'ai trouvé ça très inégal pour l'instant, ya du très très bon et quelques trucs

  20. #20
    Citation Envoyé par Nelfe Voir le message
    Bon, duel : Rammstein, indus, oui ou non ? Vous avez 2h, calculatrice autorisée.
    Je les considère comme un les Green Day (pre American Idiot) du mouvement metal industriel, un groupe passerelle vers des groupes plus "durs".

    Donc pour les teutons oui, mais leur public de base depuis Mutter, surtout en France, clairement pas.
    Wok'n woll !

  21. #21
    Est-ce vraiment important
    Mais c'est pas uniquement un groupe "passerelle", de temps à autres ils me surprennent positivement. J'écoute encore de temps en temps. Leur dernier clip là le truc porno, bah j'ai trouvé ça très marrant et plutôt osé pour un groupe qui est maintenant allègrement catalogué "pop".
    M'enfin dans leur message et leurs plaisanteries, moi, Rammstein, au risque de me faire lyncher, je les vois comme un groupe punk. Pour ce qui est de la musique, je dirais que c'est du metal/dance.

  22. #22
    D'ailleurs Killing Joke ils sont sensés sortir un nouvel album, même qu'ils ont repoussé leur date au Bataclan à Paris au 27/09 pour ça. Enfin je crois...
    Et puis ils ont fait Hosannas From the Basements of Hell, qu'est terrible aussi.
    Sinon Fear Factory, ça compte dedans ? Un de leurs albums, Soul of New Machine, c'est pas une référence du metal indus ? Et Godflesh ? Et puis les français de Punish Yourself ? Hein ? HEIN ?
    Parce que Punish Yourself... Voilà quoi. C'est, comment dire, TERRIBLE. Perso j'adore la "compil" Cult Movies / Sexplosive Locomotive (Dead Hills ) avec pleins de références à des films (ça peut paraître évident vu le titre, mais moi j'ai eu du mal à comprendre que Six dollars sixty six c'était un clin d'oeil à The Doom Generation...) et Pink Panther Party.
    Et pour les avoir vu en concert, c'est là aussi assez magique, même s'ils ont tendance à régler les amplis en foutant juste le son à fond... Mais putain, au niveau visuel aaaaaahhhhh ! Et le public bougeait bien aussi. A mort en fait. Et le saxophoniste... Bon j'arrête là.
    Sinon White Zombie c'est mieux que Rob Zombie tout seul, mais là c'est peut être un peu très loin de ce qu'on demande, je sais pas ?
    Putain... Ca en fait des souvenirs en tout cas. Skinny Puppy, Front 242...
    Petite fille, je voudrais passer ma vie avec toi !
    Petite fille, je voudrais passer toute ma nuit dans tes bras !

  23. #23
    Ah encore un KJ ?! Bordel j'adore ce groupe et j'ai toujours pas écouté Hosannah...
    Ils sont vraiment géniaux eux. Et en live c'est une de mes meilleures expériences.

    Ouiii ils comptent mais j'ai fait un choix rooh lala :D Ca intéresserait personne, une liste massive de groupes, si ? Hein ?
    Ah bon ?
    Ah, tout ça ?
    ...Bon. Un jour.

    Punish Yourself je suis assez d'accord, autant sur cd on peut s'en lasser (je dis ça pour les autres, pas pour moi ), mais en live c'est une sacrée valeur sûre.
    JAMAIS JE N'TOUCHE A LA SCHNOUFF

    Nan White Zombie c'est carrément plus industriel que Rob Zombie, même si les deux c'est du rock/metal. J'aime bien les deux, mais très franchement ce que j'aime dans White Zombie c'est ce que je retrouve dans Ministry. M'enfin electric head et boogeyman

    D'ailleurs...



    J'ajouterai bien un "" mais j'ai déjà fait exploser mon quota sur ce post.

  24. #24
    NEW STUDIO ALBUM ‘XIII: FEAST OF FOOLS' RESCHEDULED FOR SEPTEMBER 6th 2010 VIA SPINEFARM RECORDS UK; ACCOMPANYING UK SHOWS RESCHEDULED FOR OCTOBER…

    blablabla

    AS A RESULT of the new album moving back to September, the band have also rescheduled their two UK shows.
    Vu sur leur myspace, et d'ailleurs ya un mp3 à télécharger en exclusivité ici, avec en plus leurs dates de tournées.

    Sinon je suis carrément d'accord pour White Zombie.

    Ah putain en fait je viens de me demander, mais comment j'ai pu oublier de parler de Metal Urbain ? Nan mais là si c'est pas une référence... D'ailleurs c'était pas devenu un gros con le chanteur ? Ya un album sur deezer, je le trouve pas terrible perso, vaut mieux voir sur youtube. Bon ils ont fait Panik qui est super connue, Lady Coke aussi je crois, et pour le reste là j'ai la flemme de regarder en plus faut que j'aille en cours.
    Petite fille, je voudrais passer ma vie avec toi !
    Petite fille, je voudrais passer toute ma nuit dans tes bras !

  25. #25
    Il manque aussi les Young gods, des suisses.
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , 💩, , 🎮, 🎸 𝄢 🎹, 🥁, 🎼, , , blues, BOF, BOJV, , 👅, 👄, 8, 🎻, 𝄞, 🌽, 2, 80, 🎹, , , funk, fusion, 🎸, , 🏭, 🗻, 🎷, 🌴, 🍔, 💀 , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , 🍄, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  26. #26


    Débat àlacon : Jean Louis Costes pourrait t'il être rattaché au courant Indus ?

    Zavez 4h, le temps que j'aille répéter avec mon groupe de paink
    Wok'n woll !

  27. #27
    Moi, mon truc, c'est Antigen Shift, voilà.

    Awui, et aussi Navicon Torture Technologies.
    Geeks love opening boxes full of cool shit that will just be burned in an incinerator when they die.

  28. #28
    Pas Costes, il se fiche pas mal des catégories.
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , 💩, , 🎮, 🎸 𝄢 🎹, 🥁, 🎼, , , blues, BOF, BOJV, , 👅, 👄, 8, 🎻, 𝄞, 🌽, 2, 80, 🎹, , , funk, fusion, 🎸, , 🏭, 🗻, 🎷, 🌴, 🍔, 💀 , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , 🍄, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  29. #29
    Lui-même s'en branle probablement mais ouais, moi je l'y rattache mais en moins "mécanique", il fonctionne en solo avec tout ce que ça comporte d'implication personnelle, alors que les artistes de l'industriel, même les performers, agissent comme les porte-étendards d'autre chose et assez peu en nom personnel.

  30. #30
    Bon. Il faut que je me décide réellement à poster ici un jour.


    Vraiment.
    Born to be aigri.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •