Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 87
  1. #31
    First : attention, je critique pas l'intention! C'est une excellente idée qui mérite qu'on s'y attarde (c'est beau qu'un article comme ça soit publié dans un magazine de JV d'ailleurs!)! Pour ça que je prends la tête, désolé...

    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Certains d'entre vous font comme si par ma toute puissance j'allais imposer à tous les jeux vidéo un mécanisme de justice, et que vous alliez vous retrouver contraint et forcer à subir des règles et un tribunal, c'est étrange quand même !
    Il y a une mal-compréhension je crois! Je n'ai jamais prétendu que cette idée allait amener contraintes aux jeux vidéo! Ni même qu'elle priverait le joueur de s'amuser à être une ordure...

    J'en suis même partisan, de cette idée, pour tout dire, par amour de l'immersion et du journalisme total, mais c'est la roleplayïte qui me reprend. Aussi essayais-je juste d'étendre ce principe à la façon de jouer du joueur "lambda", en me demandant si cela était applicable pour lui sans trop introduire de "réalisme juridique". Autrement dit, jusqu'où est-ce qu'on pourrait pousser le sceptre de la justice sans abîmer les parois fragile du chétif joueur innocent?

    Le roleplay, c'est aussi pouvoir jouer une ordure chaotic evil et assumer qu'elle se fasse chopper et jouer son passage devant un Tribunal, à nouveau pour tenter d'échapper à la justice. Mais si le joueur n'a pas envie de ça, pas de problème, il a DIABLO pour s'amuser.
    Et justement, où est la limite? Est-ce qu'il n'y a pas un "milieu" entre les deux? Si je reprends ta distinction joueur/éditeur, c'est là un problème pour l'éditeur!
    Constat : en général (je me permets de généraliser, vous m'excuserez ; je suis mégalomane aussi, entre autres "-mane"), les joueurs aiment les jeux immersifs. D'évidence y incorporer un simili de justice ne peut que le rendre meilleur! La question que devrait se poser l'éditeur serait du type : je veux faire telle sorte de jeu, jusqu'à quel point j'incorpore un "réalisme juridique" sans risquer de "forcer" le joueur?

    Faisons une distinction sommaire entre les jeux. Tu seras d'accord pour dire qu'il y a une sorte de gradation, et que l'éditeur doit placer le curseur quelque part là-dedans :

    1. Diablo/TQ - zéro notion de justice, parce qu'on ne peut pas entreprendre d'action répréhensible (on ne peut pas tuer ce vieillard croûlant de Caïn juste pour de rire), juste éclater des types et c'est ça qu'est bon.
    2. TES (depuis Arena!)/GTA - simili de justice pour un peu plus d'immersion (course-poursuites effrénée CHIPS-like, mais gradation hasardeuse dans la réponse de la justice) ; on peut y faire nimp' mais on peut se faire engueuler, pour des raisons pas intuitives et avec qq conséquences
    3. la même chose qu'en 2, mais avec des mécanismes mieux rodés et des conséquences faibles pour le joueur
    4. jeu avec représentation "quasi-réaliste" de justice inside (sans toutefois contraindre le joueur en terme de "temps de jeu" ou de "procédures" compliquées, on est d'accord!), plus exigeant en terme de conséquence...un exemple, ça existe?

    (C'est une classif rapide, et je pense que la compléter avec des intermédiaires serait fort louable...mais là, j'ai déjà le cerveau qui chauffe) En fait, la difficulté viendrait des MMOs, où on crée une simulation de "tissu social"...dans ce contexte, qu'est-ce que le joueur trouve foune et qu'est-ce qu'il trouve contraignant? Comment est-ce que l'éditeur interagit avec la façon de joueur du joueur?

    Pour ce qui est du joueur tout seul...
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Quant aux joueurs, et bien, c'est une question de roleplay.
    Tout à fait!

    Voilà, c'est pas très structuré et j'ignore si ça a bcp de sens mais bon...Ah si! J'ai cru voir qqn parler de réputation aussi - j'aurais bien aimé creuser le concept, et le relier à celui de "justice dans les JV", parce que c'est aussi une manière de gratifier/punir le joueur, mais là je peux pas j'ai piscine.

  2. #32
    Bon, on m'a notifié que mes interventions étaient trop agressives, donc je vais faire la même mais en plus cool.

    Vous le dites vous mêmes, selon les jeux, la justice est présente ou pas, donc je crois que les développeurs/producteurs connaissent parfaitement le problème (et qu'il y a déjà assez de jeux pour que tout le monde y trouve son compte). Quant aux comportements entre gens dans les MMO, y a des règlement et des chartes, voir des serveurs où il est impossible d'attaquer un autre joueur (c'est encore plus simple), et en dernier recours des regroupements de guilde, donc s'ils veulent règlementer/s'organiser, ils le peuvent.

    Et si c'est pas implanté partout, c'est soit parce que (du point de vue des producteurs) c'est pas rentable, soit ça n'a aucun intérêt, soit ça n'intéressera pas la majorité des joueurs (qui jouent aux jeux vidéos pour s'évader dans des mondes différents).

    La modification des style des jeux vidéos, on a vu ce que ça donne. Le contenu payant, les portages consoles, etc ... Si demain je suis obligé de répondre de mes actes dans un jeu vidéo parce que j'étais en train de tuer des monstres pas loin d'un endroit où un mec s'est fait buter par un ennemi invisible, tout ça parce que ledit mec a eu envie de jouer sur un serveur PVP et qu'il fait un caca nerveux parce qu'il supporte pas de s'être fait tuer (encore un consoleux ) ? Mais où on va ???

  3. #33
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Non pas du tout hors sujet au contraire! Tous les univers imaginaires sont les bienvenus ! Vas y pose tes questions/expose ton projet.
    Voilà donc le petit projet que j'ai rédiger de moi-même :

    La Compagnie des Six.


    Composition de la compagnie :


    Les 6 fondateurs :

    -Chef :
    -Berenziah'do'Larren (Alias Slan) : Trésorière secondaire, Négociatrice.
    *Titres : Spécialiste Médecin, Maître Alchimiste, membre de la haute noblesse elfique (haute-elfe), mage élémentaire grade 5.
    *Symbole : Etoile à 5 branches.
    *Race : Haute-elfe.

    -Baraz'Dum : Trésorier principal, Guerrier Kraën.
    *Titres : Elève maître nain (Specialiste), Spécialiste marteau, Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Marteau runique.
    *Race : Nain.

    -Siegfried Arkos : Guerrier.
    *Titres : Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Ecu frappé d'un dragon.
    *Race : Humain.

    -Kelian : Acrobate, Eclaireur Urbain, Récolteur d'informations.
    *Titres : Heureux possesseur d'un domaine non loin de Thalussa (village), Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Trèfle à 4 feuilles.
    *Race : Humain.

    -Wuthan'do'Elvenion : Guerrier.
    *Titres : Spécialiste en armes bifides, membre de la haute noblesse elfique (haut-elfe), membre du corps d'élite des danceurs de Grythal.
    *Symbole : Ronce.
    *Race : Haut-elfe.

    -Yson : Archer, Guerrier, Eclaireur.
    *Titres : Maître archer, spécialiste en armes bifides, sous-officier de l'armée.
    *Symbole : Arc.
    *Race : Demi-elfe.

    Autres membres :

    Officiers (Platine) :

    Sous-officiers (Or) :

    Membres (Argent) :

    -Vos : Archer, Eclaireur.
    -Malkin : Guerrier.
    -Amrak : Guerrier, ancien sous-officier de l'armée.
    -Guerrit : Guerrier.

    Nombre total de membres : 10.

    Informations diverses :


    *Personne à contacter pour un contrat : Berenziah'do'Larren.

    *Personne à contacter pour un postulat (Vous serez ensuite redirigé vers un des 6 fondateurs selon votre compétence de prédilection) : Berenziah'do'Larren.

    *Lieu de chute : Elvenion.

    *Banque de compagnie : Oui.

    *Parrain : Conseil de l'arbre sacré. (Uzae)

    *Exploits de la compagnie/Contrats effectués :
    -Combat et attaque de la forteresse amazone lors de leur vendetta.
    -Sauveurs de l'arbre sacré Elfe (Uzae).
    -Amis de la cours de Lumière.

    *Types de contrats acceptés : Rien d'illégal dans le lieu ou s'effectue le contrat.

    *Genres acceptés au recrutement : Tout sauf sang Gobelinoîde.

    *Expérience minimum requise : Au cas par cas.

    *Signe distinctif : Anneau ciselé (en Durgamion pour les fondateurs, argent pour les autres membres) représentant sur sa face circulaire les 6 symboles des fondateurs.

    *Système de répartition des richesses : Les objets magiques reviennent aux fondateurs, une paye équitable est dispensée entre tous les membres, de plus des primes (Sous forme d'argent, montures, équipement) peuvent êtres convenues pour des actes hors du commun.

    *Paye minimum : 10 pièces d'Or par jour. (Pour la compagnie)

    *Comment nous contacter : N'importe quelle enclave de la guilde des mercenaires sur le continent civilisé.

    *Actes entrainent le bannissement de la compagnie : Au cas par cas.

    *Actes entrainent une montée en grade :
    -Possession ou acquisition d'un titre. (Spécialiste, Maître ou bien Grand Maître)
    -S'être distingué des autres par un haut-fait.
    -Être engagé dans la compagnie depuis un certain temps, et donc avoir acquis une certaine ancienneté.

    NB : Une montée en grade est précédée d'un conseil entre les 6 fondateurs afin que tous donnent leur avis personnel sur la personne en question, s'en suit alors une cérémonie en cas d'avis positif et unanime, ou la totalité de la compagnie (Ou au moins les 6 fondateurs) est présente afin de voir la nouvelle bague remise par le chef de la compagnie.

    *Système de grades et de paye en rapport avec la matière dont est fait l'anneau :
    -Argent pour les membres. Paye de 2 pièces d'argent par jour. (Soit le salaire normal d'un mercenaire)
    -Or pour les sous-officiers. Paye de 3 pièces d'argent par jour. (Possession d'une monture requis)
    -Platine pour les officiers. Paye de 5 pièces d'argent par jour. (Possession d'un titre minimum requis)
    -Durgamion pour les fondateurs.

    NB : La paye journalière ne comprends ni l'hébergement, ni la nourriture.


    En gros, pour résumer, il s'agit d'un univers médiéval-fantastique amateur (SUPRA de son petit nom, pour ceux qui pourraient avoir envie de s'y intéresser un peu), ce jeu se caractérise par des fiches de personnages, des caractéristiques, des compétences et un système de combat tres proche d'une simulation (C'est pas le "Lance ton D20+attaque, ah, tu passe sa CA, fait tes dégâts...).

    Dans ce joli petit univers (Comme dans la plupart des JDR si on y réfléchit bien), nous en avions plus qu'assez d'êtres un simple groupe de PJ liés par le fil blanc du destin. (Enfin, de la campagne)

    Donc, je me suis sympathiquement proposer de crée une petite compagnie (Slan), mais voila, certains points comme les détails qui caractérisent le renvoi, l'embauche, de plus il aurait été assez rigolo que je puisse tourner la ligne "Contrat acceptés" en ma faveur (Je suis un peu assassin sur les bords ), mais bon, je m'y connais pas du tout, et j'avoue être assez a court d'idée... (Sachant que le groupe est 75% bon, puis 25% neutre, je suis la seul raclure Evil, elfe noir en prime , c'est vrai quoi, pourquoi combattre le système quand on peut l'utiliser ? )

    En gros, si quelqu'un a une idee ou une suggestion, je suis tout ouvert

    Merci d'avance

    PS : Ils ont déjà tous accepter de faire partie de la compagnie (Avec moi en tant que chef, les Evils domineront le monde... hein ? Quoi ? C'est déjà le cas ?!)
    PPS : Pour le nom de compagnie, j'en ai pas trouver de mieux sur le coup, donc oui vous pouvez vous moquer
    ...Vous auriez un Régulateur de Magnétoshpère Hydroélectrique ?

  4. #34
    Citation Envoyé par Baal-84 Voir le message
    Et si c'est pas implanté partout, c'est soit parce que (du point de vue des producteurs) c'est pas rentable, soit ça n'a aucun intérêt, soit ça n'intéressera pas la majorité des joueurs (qui jouent aux jeux vidéos pour s'évader dans des mondes différents).
    Quand on a lu l'article concerné, on a vu qu'il n'est pas question d'implémenter la loi réelle dans un JV.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  5. #35
    On ne va nulle part puisqu'à nouveau il ne s'agit pas d'imposer le mécanisme ni d'obliger un joueur à répondre de ses actes, mais de le proposer. Faudrait que ça finisse par rentrer ça quand même. Ensuite, les éditeurs proposent déjà souvent ce mécanisme de justice, sauf que c'est assez foireux en général. Rien n'empêche de crédibiliser tout ça. Quand un éditeur veut proposer un mécanisme de mariage par exemple, ou une pénalisation du comportement du joueur, ça peut être amusant de proposer qq chose qui soit crédible tout en restant fun.

    Bon maintenant, on arrête s'il vous plaît de dire que l'article est bien ou pas bien, on se concentre sur ceux qui ont des questions pour le mettre en application ou qui veulent faire part de leurs expériences.

    Elderath par exemple, c'est intéressant ce que tu racontes. C'est exactement le genre de questions qu'un éditeur devrait se poser. Mon jeu sera plutôt tendance Diablo ou plutôt phoenix Wright ? Et si je veux que les joueurs risquent d'être punis par la loi, comment rendre ça plus amusant ?

    Prenons exemple sur GTA. Pour le même fun, pour la même exacte expérience, qu'est ce que ça coûterait de rendre les sanctions plus crédibles ? Non parce que le coup du vous êtes attrapés par les flics, la sanction c'est qu'on vous retire les armes et XX dollars, que vous ayez éraflé une voiture de cop ou tiré sur des passants, c'est chelou. Pourquoi pas un casier judiciaire ? Quitte à ce qu'un contact dans la pègre permette d'avoir des faux papiers pour éviter des pbs ? Pourquoi pas une saisie immobilière de votre super baraque que vous en avez bavé pour l'obtenir, que l'on offrira en compensation à la famille de la victime ?

    Et pourquoi pas un vrai (et rapide) passage devant le tribunal à partir d'un certain niveau d'étoiles ?

    Bref, sans nuire au plaisir de jeu, un éditeur peut crédibiliser son univers et il a même me semble-t-il intérêt à le faire s'il prend la décision au départ d'introduire de la justice dans son jeu.


    @ LE GLAUDE: Je viens de voir ton post je lis ça avec plaisir dés que possible.

  6. #36
    Citation Envoyé par noir_desir Voir le message
    Sinon à quand la classe avocat dans un jdr ou un monde virtuel.
    Ici

  7. #37
    Pour l'intro, j'avais - évidemment- pensé à Mary Shelley, mais la dernière phrase m'a tuer.

    Sinon, une remarque rapide, cher GMB, ne croyez-vous pas qu'il manque dans votre Grand Code l'exigence de l'indépendance de ceux qui jugent ?

    Et encore, une double indépendance.

    1.
    Tout d'abord, l'indépendance de la justice par rapport au pouvoir.

    En effet, pour que la justice soit plus que l'exercice de l'autorité (exécutif), elle doit être édictée par un pouvoir indépendant (législatif) et appliquée par une autre pouvoir également indépendant (judiciaire), (pour les autres que GMB, voyez avec celui qui était sur les anciens billets de 200Frs ... et ce n'est pas Jules César ! ou avec le John Locke avec des cheveux et non-vaporeux).

    On a souvent tendance à voir l'exécutif marcher sur les plates-bandes du législatif, ce serait tout de même regrettable qu'il englobe le judiciaire aussi.

    2.
    Puis, il ne faut pas oublier l'indépendance du juge (ou des juges) par rapport au litige qui lui est soumis.

    Et si la victime est la tribu dans son ensemble, il faut se reporter au Commandement IX, même si cela ne résout toujours pas l'indépendance du juge.


    Je m'arrête là car on pourrait discuter sans fin sur votre article, mais voilà le point qui semble le plus critique en cas d'absence avérée de ouichspirit.


    PS : et pourquoi un tribunal contradictoire ? ce ne serait pas mieux qu'il soit cohérent ?

    [/Yep]

  8. #38
    Citation Envoyé par BlueBird Voir le message
    Très intéressant. Merci de l'info.

    Citation Envoyé par Uchronic Voir le message
    Pour l'intro, j'avais - évidemment- pensé à Mary Shelley, mais la dernière phrase m'a tuer.

    Sinon, une remarque rapide, cher GMB, ne croyez-vous pas qu'il manque dans votre Grand Code l'exigence de l'indépendance de ceux qui jugent ?

    Et encore, une double indépendance.

    1.
    Tout d'abord, l'indépendance de la justice par rapport au pouvoir.

    En effet, pour que la justice soit plus que l'exercice de l'autorité (exécutif), elle doit être édictée par un pouvoir indépendant (législatif) et appliquée par une autre pouvoir également indépendant (judiciaire), (pour les autres que GMB, voyez avec celui qui était sur les anciens billets de 200Frs ... et ce n'est pas Jules César ! ou avec le John Locke avec des cheveux et non-vaporeux).

    On a souvent tendance à voir l'exécutif marcher sur les plates-bandes du législatif, ce serait tout de même regrettable qu'il englobe le judiciaire aussi.

    2.
    Puis, il ne faut pas oublier l'indépendance du juge (ou des juges) par rapport au litige qui lui est soumis.

    Et si la victime est la tribu dans son ensemble, il faut se reporter au Commandement IX, même si cela ne résout toujours pas l'indépendance du juge.


    Je m'arrête là car on pourrait discuter sans fin sur votre article, mais voilà le point qui semble le plus critique en cas d'absence avérée de ouichspirit.


    PS : et pourquoi un tribunal contradictoire ? ce ne serait pas mieux qu'il soit cohérent ?
    Si, je l'ai dit en passant dans l'article, mais ça m'a paru impossible à mettre en oeuvre, parce que pour être indépendant, le juge doit ne pas connaître la personne qui va être jugée. C'est effectivement un principe fondamental de notre justice, mais comment la mettre en oeuvre dans les univers fictionnels ? Impossible, car, par hypothèse, les joueurs se connaissent (ou en tous les cas, ça sera l'hypothèse la plus probable). Or, pour qu'un juge soit indépendant, il faudrait que ce soit un joueur qui ne connaisse pas le joueur jugé. Ce qui signifie que soit on a affaire à un groupe de très nombreuses personnes qui acceptent toutes de roleplayer la justice, soit on a plutôt affaire à un petit groupe de joueurs qui acceptent le roleplay judiciaire et là, ben, du coup, tout le monde se connaît.

    Et puis à nouveau, l'idée est de rendre le roleplay de justice un peu plus viable, et je crains que l'exigence d'impartialité du juge soit difficile à mettre en oeuvre.

    Et bon, honnêtement, le côté fun du truc c'est quand même d'avoir à juger l'elfe noir joué par Georges, que tu connais bien et qui a piqué en douce un anneau magique au nain joué par Gérard, que tu connais bien; non ? Tout le monde fait son roleplay c'est sympa. Juger un inconnu....c'est compliqué et pas forcément fun.

    Quant à l'indépendance du judiciaire, de l'exécutif et du législatif, c'est pareil. Trop compliqué et trop lourd à mettre en oeuvre. Ce qu'il faut c'est un système de création/modification de règles, comme indiqué dans l'article. Cela me paraît suffisant pour garantir un peu de chair juridique aux parties sans que ce soit indigeste.

    ---------- Post ajouté à 17h53 ----------

    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Très intéressant. Merci de l'info.



    Si, je l'ai dit en passant dans l'article, mais ça m'a paru impossible à mettre en oeuvre, parce que pour être indépendant, le juge doit ne pas connaître la personne qui va être jugée. C'est effectivement un principe fondamental de notre justice, mais comment la mettre en oeuvre dans les univers fictionnels ? Impossible, car, par hypothèse, les joueurs se connaissent (ou en tous les cas, ça sera l'hypothèse la plus probable). Or, pour qu'un juge soit indépendant, il faudrait que ce soit un joueur qui ne connaisse pas le joueur jugé. Ce qui signifie que soit on a affaire à un groupe de très nombreuses personnes qui acceptent toutes de roleplayer la justice, soit on a plutôt affaire à un petit groupe de joueurs qui acceptent le roleplay judiciaire et là, ben, du coup, tout le monde se connaît.

    Et puis à nouveau, l'idée est de rendre le roleplay de justice un peu plus viable, et je crains que l'exigence d'impartialité du juge soit difficile à mettre en oeuvre.

    Et bon, honnêtement, le côté fun du truc c'est quand même d'avoir à juger l'elfe noir joué par Georges, que tu connais bien et qui a piqué en douce un anneau magique au nain joué par Gérard, que tu connais bien; non ? Tout le monde fait son roleplay c'est sympa. Juger un inconnu....c'est compliqué et pas forcément fun.

    Quant à l'indépendance du judiciaire, de l'exécutif et du législatif, c'est pareil. Trop compliqué et trop lourd à mettre en oeuvre. Ce qu'il faut c'est un système de création/modification de règles, comme indiqué dans l'article. Cela me paraît suffisant pour garantir un peu de chair juridique aux parties sans que ce soit indigeste.

    Maintenant je précise pour les autres. Uchronic a raison, dans l'idéal, il faudrait cette double indépendance. Si quelqu'un a une idée pour mettre ça en place, je serais ravi de l'aider !!

  9. #39
    Me faites pas dire ce que j'ai pas dis, l'aspect juridique dans les jeux c'est très bien. Y a qu'à voir Morrowind qui a été cité plusieurs fois et que j'adore.

    Question : avec tous les mods qui existent pour les TES, est ce qu'il y en a beaucoup qui approfondissent le domaine juridique ?
    Réponse : non
    Les mods qui ont été faits ce sont des repaires de bandits, de nouvelles armes, des dongeons, etc ...
    C'est pas par hasard, ça n'intéresse pas plus les gens que ça c'est tout.

    Et s'il n'est pas question de transposer la loi actuelle, je vois mal comment on peut intégrer la justice dans un jeu sans s'inspirer de ce qui existe.
    Le message de Uchronic est tout à fait pertinent. Il faut des lois, certes, et un tribunal, et des avocats, mais aussi des juges indépendants, et pourquoi pas des huissiers si le joueur ne s'acquitte pas lui même de ses condamnations. Mais avant faut qu'il le sache, on lui fait signifier la décision ? Si c'est pour intégrer une justice "pour de vrai", ça va très loin. Et au final c'est juste barbant parce que c'est pas ce qu'on attend d'un jeu. Déjà que les producteurs amputent le jeu de parties intéressantes pour des contraintes de temps et d'argent ...

    Dans le genre "et si on rendait plus vrai", on peut aussi envoyer le héros faire son petit popo. Pourquoi est ce que ça existe pas à part dans les sims ? Parce que ça n'intéresse personne.

  10. #40
    Citation Envoyé par Le Glaude Voir le message
    Voilà donc le petit projet que j'ai rédiger de moi-même :

    La Compagnie des Six.


    Composition de la compagnie :


    Les 6 fondateurs :

    -Chef :
    -Berenziah'do'Larren (Alias Slan) : Trésorière secondaire, Négociatrice.
    *Titres : Spécialiste Médecin, Maître Alchimiste, membre de la haute noblesse elfique (haute-elfe), mage élémentaire grade 5.
    *Symbole : Etoile à 5 branches.
    *Race : Haute-elfe.

    -Baraz'Dum : Trésorier principal, Guerrier Kraën.
    *Titres : Elève maître nain (Specialiste), Spécialiste marteau, Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Marteau runique.
    *Race : Nain.

    -Siegfried Arkos : Guerrier.
    *Titres : Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Ecu frappé d'un dragon.
    *Race : Humain.

    -Kelian : Acrobate, Eclaireur Urbain, Récolteur d'informations.
    *Titres : Heureux possesseur d'un domaine non loin de Thalussa (village), Citoyen d'honneur de la ville de Thalussa.
    *Symbole : Trèfle à 4 feuilles.
    *Race : Humain.

    -Wuthan'do'Elvenion : Guerrier.
    *Titres : Spécialiste en armes bifides, membre de la haute noblesse elfique (haut-elfe), membre du corps d'élite des danceurs de Grythal.
    *Symbole : Ronce.
    *Race : Haut-elfe.

    -Yson : Archer, Guerrier, Eclaireur.
    *Titres : Maître archer, spécialiste en armes bifides, sous-officier de l'armée.
    *Symbole : Arc.
    *Race : Demi-elfe.

    Autres membres :

    Officiers (Platine) :

    Sous-officiers (Or) :

    Membres (Argent) :

    -Vos : Archer, Eclaireur.
    -Malkin : Guerrier.
    -Amrak : Guerrier, ancien sous-officier de l'armée.
    -Guerrit : Guerrier.

    Nombre total de membres : 10.

    Informations diverses :


    *Personne à contacter pour un contrat : Berenziah'do'Larren.

    *Personne à contacter pour un postulat (Vous serez ensuite redirigé vers un des 6 fondateurs selon votre compétence de prédilection) : Berenziah'do'Larren.

    *Lieu de chute : Elvenion.

    *Banque de compagnie : Oui.

    *Parrain : Conseil de l'arbre sacré. (Uzae)

    *Exploits de la compagnie/Contrats effectués :
    -Combat et attaque de la forteresse amazone lors de leur vendetta.
    -Sauveurs de l'arbre sacré Elfe (Uzae).
    -Amis de la cours de Lumière.

    *Types de contrats acceptés : Rien d'illégal dans le lieu ou s'effectue le contrat.

    *Genres acceptés au recrutement : Tout sauf sang Gobelinoîde.

    *Expérience minimum requise : Au cas par cas.

    *Signe distinctif : Anneau ciselé (en Durgamion pour les fondateurs, argent pour les autres membres) représentant sur sa face circulaire les 6 symboles des fondateurs.

    *Système de répartition des richesses : Les objets magiques reviennent aux fondateurs, une paye équitable est dispensée entre tous les membres, de plus des primes (Sous forme d'argent, montures, équipement) peuvent êtres convenues pour des actes hors du commun. Là faut préciser c'est trop flou pour être jouable: notamment, il faut définir ici ce qu'est une paye équitable: équitable est un mot typiquement à bannir dans un règlement, car ça veut tout dire et rien dire. Ce qui est équitable pour moi ne l'est pas pour toi etc...

    *Paye minimum : 10 pièces d'Or par jour. (Pour la compagnie)

    *Comment nous contacter : N'importe quelle enclave de la guilde des mercenaires sur le continent civilisé.

    *Actes entrainent le bannissement de la compagnie : Au cas par cas. Pareil, c'est beaucoup trop flou. Imagine un peu que ce soit comme ça IRL, notre Code pénal donnerait: "Est puni de 10 ans de prison tout comportement qui sera jugé illicite au cas par cas". Le citoyen lambda flipperait à mort ! Donc, pour une condamnation aussi grave que le bannissement, il faut dire quel est l'acte qui y conduira. Si tu n'as pas d'idée, prévoit au moins que le bannissement sera prononcé au cas par cas, uniquement à que si l'unanimité des 6 membres fondateurs est obtenue. Mais encore, c'est pas top. Non, prévoit des actes illicites qui te paraissent suffisamment graves pour entraîner un bannissement.

    *Actes entrainent une montée en grade :
    -Possession ou acquisition d'un titre. (Spécialiste, Maître ou bien Grand Maître)
    -S'être distingué des autres par un haut-fait.
    -Être engagé dans la compagnie depuis un certain temps, et donc avoir acquis une certaine ancienneté. Les 2 derniers points manquent de précision: "certain temps" et "certaine ancienneté", trop flou: dis clairement le nombre de mois/années que tu penses nécessaires pour monter en grade. Pareil pour la notion de "haut fait". Il faut la définir (tuer un monstre de X niveau de plus que le vainqueur, amasser XX pièces d'or, sauver XX personnes de la mort etc....)

    NB : Une montée en grade est précédée d'un conseil entre les 6 fondateurs afin que tous donnent leur avis personnel sur la personne en question, s'en suit alors une cérémonie en cas d'avis positif et unanime, ou la totalité de la compagnie (Ou au moins les 6 fondateurs) est présente afin de voir la nouvelle bague remise par le chef de la compagnie.

    *Système de grades et de paye en rapport avec la matière dont est fait l'anneau :
    -Argent pour les membres. Paye de 2 pièces d'argent par jour. (Soit le salaire normal d'un mercenaire)
    -Or pour les sous-officiers. Paye de 3 pièces d'argent par jour. (Possession d'une monture requis)
    -Platine pour les officiers. Paye de 5 pièces d'argent par jour. (Possession d'un titre minimum requis)
    -Durgamion pour les fondateurs.

    NB : La paye journalière ne comprends ni l'hébergement, ni la nourriture.



    En gros, pour résumer, il s'agit d'un univers médiéval-fantastique amateur (SUPRA de son petit nom, pour ceux qui pourraient avoir envie de s'y intéresser un peu), ce jeu se caractérise par des fiches de personnages, des caractéristiques, des compétences et un système de combat tres proche d'une simulation (C'est pas le "Lance ton D20+attaque, ah, tu passe sa CA, fait tes dégâts...).

    Dans ce joli petit univers (Comme dans la plupart des JDR si on y réfléchit bien), nous en avions plus qu'assez d'êtres un simple groupe de PJ liés par le fil blanc du destin. (Enfin, de la campagne)

    Donc, je me suis sympathiquement proposer de crée une petite compagnie (Slan), mais voila, certains points comme les détails qui caractérisent le renvoi, l'embauche, de plus il aurait été assez rigolo que je puisse tourner la ligne "Contrat acceptés" en ma faveur (Je suis un peu assassin sur les bords ), mais bon, je m'y connais pas du tout, et j'avoue être assez a court d'idée... (Sachant que le groupe est 75% bon, puis 25% neutre, je suis la seul raclure Evil, elfe noir en prime , c'est vrai quoi, pourquoi combattre le système quand on peut l'utiliser ? )

    En gros, si quelqu'un a une idee ou une suggestion, je suis tout ouvert

    Merci d'avance

    PS : Ils ont déjà tous accepter de faire partie de la compagnie (Avec moi en tant que chef, les Evils domineront le monde... hein ? Quoi ? C'est déjà le cas ?!)
    PPS : Pour le nom de compagnie, j'en ai pas trouver de mieux sur le coup, donc oui vous pouvez vous moquer
    J'ai mis dans ta citation en rouge ce que je changerais ou ce qu'il faut préciser pour que ce soit "jouable". Sinon, ton projet est très sympa.

    Pour les questions d'embauche/renvoi/contrat accepté, j'avoue ne pas avoir très bien saisi le sens de ce que tu recherches. Développe ici ce que tu veux dire.

    ---------- Post ajouté à 18h09 ----------

    Citation Envoyé par Baal-84 Voir le message
    Me faites pas dire ce que j'ai pas dis, l'aspect juridique dans les jeux c'est très bien. Y a qu'à voir Morrowind qui a été cité plusieurs fois et que j'adore.

    Question : avec tous les mods qui existent pour les TES, est ce qu'il y en a beaucoup qui approfondissent le domaine juridique ?
    Réponse : non
    Les mods qui ont été faits ce sont des repaires de bandits, de nouvelles armes, des dongeons, etc ...
    C'est pas par hasard, ça n'intéresse pas plus les gens que ça c'est tout.

    Et s'il n'est pas question de transposer la loi actuelle, je vois mal comment on peut intégrer la justice dans un jeu sans s'inspirer de ce qui existe.
    Le message de Uchronic est tout à fait pertinent. Il faut des lois, certes, et un tribunal, et des avocats, mais aussi des juges indépendants, et pourquoi pas des huissiers si le joueur ne s'acquitte pas lui même de ses condamnations. Mais avant faut qu'il le sache, on lui fait signifier la décision ? Si c'est pour intégrer une justice "pour de vrai", ça va très loin. Et au final c'est juste barbant parce que c'est pas ce qu'on attend d'un jeu. Déjà que les producteurs amputent le jeu de parties intéressantes pour des contraintes de temps et d'argent ...

    Dans le genre "et si on rendait plus vrai", on peut aussi envoyer le héros faire son petit popo. Pourquoi est ce que ça existe pas à part dans les sims ? Parce que ça n'intéresse personne.
    Bon, écoute, tu ne joueras pas à ce genre de jeu point barre et je m'en fiche que tu trouves la démarche inutile.

    Je souhaite que ce topic soit dédié à ceux que ça intéresse et qui ont des questions. Les autres, vous pouvez critiquer l'article sur le topic de l'éblouissant 211.

  11. #41
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    J'ai mis dans ta citation en rouge ce que je changerais ou ce qu'il faut préciser pour que ce soit "jouable". Sinon, ton projet est très sympa.

    Pour les questions d'embauche/renvoi/contrat accepté, j'avoue ne pas avoir très bien saisi le sens de ce que tu recherches. Développe ici ce que tu veux dire.
    C'est assez simple dans l'ensemble, on (Les autres PJ's et moi) forme une sorte de compagnie qui se fait embaucher pour divers contrats par des PNJ's, ces contrats peuvent être individuels (Dans le cas de scenario personnel pour un PJ en particulier) ou pour toute la compagnie (En général, c'est l'avancement dans la campagne en elle-même)

    Le renvoi le problème qui se posait a moi c'était principalement le fait que c'est trop vague de mettre "Au cas par cas", je vais suivre ton conseil pour mettre certaines limites, c'est vrai que sinon ca fait trop "libre"

    Le type de contrat acceptés, eh bien, dans cet univers il existe différents pays (Plusieurs parmi chaque race même), et chaque pays a son systeme de fonctionnement qui lui est bien propre (A la maniere des "états" américains, pour faire un rapprochement), par exemple commettre un meurtre dans la capitale elfe, n'en est pas un si c'est fait sous forme de défi, contrairement aux enclaves humaines ou toute forme de meurtre est bannie.

    Bref il y a tellement de règles spécifiques par rapport au pays (voir la région) qu'il est difficile de trouver un contrat qui convienne à tous (dans la mesure aussi ou on n'as pas tous le même alignement), on aurait presque besoin d'avoir un diplomate/juriste dans le groupe tellement le jeu y consacre une grande importance (La classe existe d'ailleurs, c'est un jeu beaucoup basé sur la diplomatie et le roleplay)

    Dans tous les cas merci beaucoup pour les conseils et l'aide apportée, que je vais mettre en application dés maintenant
    ...Vous auriez un Régulateur de Magnétoshpère Hydroélectrique ?

  12. #42
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Maintenant je précise pour les autres. Uchronic a raison, dans l'idéal, il faudrait cette double indépendance. Si quelqu'un a une idée pour mettre ça en place, je serais ravi de l'aider !!


    Mais c'est vous qui avez raison en m'attirant l'oeil sur le faible nombre de personnes dans une guilde/team/autres. Le but de ma réflexion n'était - évidemment - pas de recréer un système juridique identique au notre (inutile d'en appeler aux significations de jugements) mais juste de pointer le risque de déception de ceux qui seront jugés par leurs pairs.

    Le verdict de tes potes de guildes sera nécessairement entouré de suspicion de partialité en raison du passif des relations individuelles entre juge et jugé.

    Ceci étant, on peut envisager une collégialité (plusieurs juges) de juges élus voire ... un jury, avec un Président qui ne fait que contrôler les débats sans les conduire. Ca fait un peu penser à un système à l'anglo saxonne en fait. Je ne juge pas de sa valeur IRL, mais il serait peut être plus adapté à une petite communauté, non ?

    (j'imagine déjà un système de chat permettant le contrôle des plaidoiries et des objections-votre-honneur-on-place-les-mots-dans-la-bouche-de-mon-client :D).

    [/Yep]

  13. #43
    C'est intéressant. Mais alors il faut que tu prévoies un système basique d'engagement contractuel et notamment, de punition en cas de non respect du contrat. La personne qui signe avec ton groupe doit être consciente de ce qu'elle risque si elle ne remplit pas sa part du contrat (genre, payer les po/jours etc...).

    Je réfléchis de mon côté mais copie colle moi ta nouvelle charte modifiée qu'on regarde comment elle évolue et ce qu'on peut encore changer pour l'améliorer.

    ---------- Post ajouté à 21h22 ----------

    Citation Envoyé par Uchronic Voir le message


    Mais c'est vous qui avez raison en m'attirant l'oeil sur le faible nombre de personnes dans une guilde/team/autres. Le but de ma réflexion n'était - évidemment - pas de recréer un système juridique identique au notre (inutile d'en appeler aux significations de jugements) mais juste de pointer le risque de déception de ceux qui seront jugés par leurs pairs.

    Le verdict de tes potes de guildes sera nécessairement entouré de suspicion de partialité en raison du passif des relations individuelles entre juge et jugé.

    Ceci étant, on peut envisager une collégialité (plusieurs juges) de juges élus voire ... un jury, avec un Président qui ne fait que contrôler les débats sans les conduire. Ca fait un peu penser à un système à l'anglo saxonne en fait. Je ne juge pas de sa valeur IRL, mais il serait peut être plus adapté à une petite communauté, non ?

    (j'imagine déjà un système de chat permettant le contrôle des plaidoiries et des objections-votre-honneur-on-place-les-mots-dans-la-bouche-de-mon-client :D).
    Oui carrément. Il faudrait simplement déjà prévoir que la victime ne peut en aucun cas être juge de son affaire, pas plus que ses amis/familles les plus proches.

    Un système jury/magistrat qui contrôle pourrait effectivement être tout à fait possible à mettre en place.

  14. #44
    Citation Envoyé par Grand Maître B
    Oui carrément. Il faudrait simplement déjà prévoir que la victime ne peut en aucun cas être juge de son affaire, pas plus que ses amis/familles les plus proches.
    Un système jury/magistrat qui contrôle pourrait effectivement être tout à fait possible à mettre en place.
    Hmm...ça ressemble à une sorte de création de "guilde des juges/avocats" ça, non?
    Sauf qu'on pourrait imaginer qu'elle ne serait sollicitée que sur demande d'une guilde externe.

    Chacun des membres pourraient être élu par ses pairs et ferait un "copier-colle" de sa liste d'amis, consultée à chaque fois qu'il mènera une affaire, pour éviter ce lien direct victime/plaignant/juge.

    Quels seraient les freins à une telle structure mon p'tit Jean-Mimi?
    J'entrevois déjà une limite qui serait qu'on ne peut retracer les relations d'un membre de cette guilde à travers sa simple liste d'amis...d'un autre côté, la corruption peut être un risque volontairement "pris" dans le roleplay, quitte à être déchu de la guilde, etc etc...

    Ach, ce sujet me fait divaguer...

  15. #45
    Bon, voilà ce que cela donne une fois les parties concernées modifiées :

    *Système de répartition des richesses : Les objets magiques reviennent aux fondateurs, une paye du même montant est dispensée entre tous les membres du même grade, de plus des primes (Sous forme d'argent, montures, équipement) peuvent êtres convenues pour des actes non figurants dans le contrat de base.

    *Actes entrainent le bannissement de la compagnie :
    -Non respect des engagements du contrat de compagnie : Définitif.
    -Non respect du contrat d'embauche proposé à la compagnie : Définitif.
    -Meurtre (en dehors d'un contrat autorisé) : Définitif, et délation aux autorités concernées.
    -Comportement non civique (Rixe de taverne, ivresse trop fréquente ou en temps de travail, vol, etc...) : Temporaire, un mois, si récidive, définitif.

    *Actes entrainent une montée en grade, ou bien étant un pré-requis pour monter en grade :
    -Possession ou acquisition d'un titre. (Spécialiste, Maître ou bien Grand Maître)
    -S'être distingué des autres par un haut-fait. (Sauvetage d'un autre membre, idée pertinente permettant l'avancement d'une mission, donation a la compagnie, acquisition d'informations sur une mission, etc)
    -Être engagé dans la compagnie depuis 1 an pour le grade de sous-officier, 2 ans pour le grade d'officier, et donc avoir acquis une certaine ancienneté.

    Je bute un peu sur les actions pouvant entrainer le bannissement, étant donner le nombre de possibilité existantes... Je pense avoir retenu le principal, cependant sur le coup c'est les seules me venant à l'esprit.

    J'espère avoir été suffisamment précis...
    Dernière modification par Le Glaude ; 26/04/2010 à 23h50.
    ...Vous auriez un Régulateur de Magnétoshpère Hydroélectrique ?

  16. #46
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Bon, écoute, tu ne joueras pas à ce genre de jeu point barre et je m'en fiche que tu trouves la démarche inutile.
    Et bien tu te trompe, les jeux complets et complexes, j'adore, et y a belle lurette que je me suis déjà penché sur la question, étant moi même juriste et bidouilleur de jeux. Mais c'est de la complexité et donc du temps de travail qu'aucun producteur n'acceptera de financer d'autant plus que la majorité des clients ne s'y intéresse pas. Et je dis pas ça parce que ça me plait de te contredire, mais c'est clairement l'orientation du jeu vidéo dans sa globalité. Jolis graphismes, facile à jouer, 100% fun, 0% prise de tête. Dans certains jeux jeux qui ont été cités, le seul aspect juridique sert à ajouter à l'aspect bourrin. Se retrouver avec un hélicoptère de la police à ses trousse pour le fun de le descendre à coup de lance missile, c'est pas vraiment l'idée que je me fais de la justice dans les jeux De toutes façons les joueurs qui vont tenter une action risquées, s'ils se font choper, ils vont faire un quick load dans 99% des cas, même ceux qui apprécient la richesse du jeu qui PERMETTRAIT de se retrouver en prison, "mais faut pas déconner, suffit de faire F9". Je suis le premier à le faire, je vais certainement pas jeter la pierre !

    Si vous voulez que ce soit des joueurs qui incarnent la justice, dans les MMO par exemple, faut penser à toute l'organisation que ça nécessite, et à la légitimité du truc. En France la justice est légitime parce que c'est c'est une fonction régalienne de l'état. Tu subie, t'as pas le choix, sinon tu va en prison. Dans un jeu, le mec il subit pas, il résilie son abonnement et il va voir ailleurs.
    En admettant qu'il soit d'accord sur le principe de la sanction, ce qui serait déjà exceptionnel en soit, y a deux possibilités. Soit c'est des officiels du jeu qui s'en occupent, mais personne ne prendra le risque de se mettre des clients à dos. Soit ce sont des joueurs qui le font. Et là c'est clair qu'entre la mauvaise foi, le copinage, etc ... Elderath le dit, et ça se vérifie dans les groupes de jeux de rôle, même parmis les plus sérieux, régler les litiges c'est ce qui y a de plus compliqué et la plupart du temps ça fini à l'usure dans un topic locké, chacun restant sur sa position, surtout celui qui a fait la connerie, en position de force parce que tant que rien n'est décidé, il n'a pas de sanction (il aurait tout à perdre à se montrer raisonnable, surtout si c'est un haut level indispensable). C'est une position de semi anarchie où les groupes les plus nombreux et les plus hauts lvl (bref les nolife et les kevins) font ce qu'ils veulent (en général des conneries) et où plus sérieux sont les plus lésés. Y a des exemples contraires, mais si les joueurs sérieux fuient les MMO remplis de kevins c'est pas pour rien, et la plupart se retrouvent dans des serveurs anti TK où le loot se partage tout seul, et donc où la question ne se pose pas. Et mieux vaut qu'elle ne se pose pas plutôt que de la mettre entre les mains de quelqu'un, la machine est bien plus objective qu'un arbitre.

    C'est un peu comme si je lançais un topic pour dire "faut plus de jeux faits pour le PC et sans aucune protection". Ca me fait plaisir d'y jouer mais je me fais pas d'illusions.

  17. #47
    Je ne suis pas un professionnel du juridisme, je n'en n'ait pas la prétention et je n'ai pas non plus la science infuse, il m'arrive de dire des conneries, de faire des fautes dans mes phrases, plus souvent que je ne le voudrait, et pourtant il se trouve qu'il existe en ce bas monde des gens, comme GMB, qui se proposent d'offrir leur aide à des personnes, comme ici, en ce moment.

    Regarde mon article, quel juriste ou personne ayant un tant soi peu de connaissance dans le domaine de la loi irait perdre son temps pour ça ? Quel juriste prendrait le temps de se consacrer à quelque chose qui pourrait paraitre insignifiant et sans valeur aux yeux d'autres ? Eh bien lui le fait, il m'aide pour cela car je n'en ai pas les connaissances, et je l'en remercie bien pour le temps que je pense précieux qu'il y consacre.

    Je ne peut pas dire si il a la prétention de vouloir modifier le fondement du jeu vidéo afin d'y implanter une partie juridique, mais ce n'est surement rien comparer aux merdes que sortent chaque année FDF ou les autres sectes du même type.

    On a tous un avis diffèrent sur le sujet, moi j'ai besoin d'aide pour des connaissances dans un matière ou je suis un néophyte total, et pour le moment il a combler mes attentes bien plus que je ne l'aurait espérer, et ça me suffit, il fait quelque chose de constructif et utile, c'est un fait.

    Alors arrêtes un peu de rabâcher, fait toi une raison, ton avis on l'as compris, mais t'es pas plus omniscient que moi et ta version de la vie-et-de-tout-le-reste est pas la vérité absolue de toute chose, get used to it dude.
    ...Vous auriez un Régulateur de Magnétoshpère Hydroélectrique ?

  18. #48
    En fait il faudrait que les sanctions soient suffisamment fun pour que tout le monde veuille souscrire au système. Par exemple obligation d'accomplir une quête ou un service qui en soi est suffisamment valorisant pour que la guilde estime positivement celui qui a lavé ses fautes. Bien sûr il faut en plus que le lesé soit dédommagé.
    Sinon, effectivement, purger une peine virtuelle certes mais réellement pénible ne donnerait pas envie aux joueurs.
    Dernière modification par Pronoein ; 27/04/2010 à 00h36. Motif: Ortho.
    Un bon pavé vaut mieux que deux tu trolleras.

  19. #49
    Citation Envoyé par Pronoein Voir le message
    Sinon, effectivement, purger une peine virtuelle certes mais réellement pénible ne donnerait pas envie aux joueurs.
    Bah regarde les peines de prison dans les TES (Morrowind, Oblivion, etc), tu te fait chopper, tu va en prison, avec un lockpick si tu jamais l'envie te prends de vouloir t'échapper, et je vois pas en quoi ce système ennui le joueur

    Sinon sympa les systèmes de peines par service ou dédommagement.
    ...Vous auriez un Régulateur de Magnétoshpère Hydroélectrique ?

  20. #50
    Citation Envoyé par Le Glaude Voir le message
    Bon, voilà ce que cela donne une fois les parties concernées modifiées :

    *Système de répartition des richesses : Les objets magiques reviennent aux fondateurs, une paye du même montant est dispensée entre tous les membres du même grade, de plus des primes (Sous forme d'argent, montures, équipement) peuvent êtres convenues pour des actes non figurants dans le contrat de base.

    *Actes entrainent le bannissement de la compagnie :
    -Non respect des engagements du contrat de compagnie : Définitif.
    -Non respect du contrat d'embauche proposé à la compagnie : Définitif.
    -Meurtre (en dehors d'un contrat autorisé) : Définitif, et délation aux autorités concernées.
    -Comportement non civique (Rixe de taverne, ivresse trop fréquente ou en temps de travail, vol, etc...) : Temporaire, un mois, si récidive, définitif.

    *Actes entrainent une montée en grade, ou bien étant un pré-requis pour monter en grade :
    -Possession ou acquisition d'un titre. (Spécialiste, Maître ou bien Grand Maître)
    -S'être distingué des autres par un haut-fait. (Sauvetage d'un autre membre, idée pertinente permettant l'avancement d'une mission, donation a la compagnie, acquisition d'informations sur une mission, etc)
    -Être engagé dans la compagnie depuis 1 an pour le grade de sous-officier, 2 ans pour le grade d'officier, et donc avoir acquis une certaine ancienneté.

    Je bute un peu sur les actions pouvant entrainer le bannissement, étant donner le nombre de possibilité existantes... Je pense avoir retenu le principal, cependant sur le coup c'est les seules me venant à l'esprit.

    J'espère avoir été suffisamment précis...
    Cela commence à prendre bonne forme mais ce qui me gêne c'est que j'ai l'impression que se trouve mélangé des règles concernant les membres de la compagnie (genre, les montées en grade, les bannissements etc...) et des règles concernant les PJ qui veulent employer la compagnie (la paye par exemple). Il faudrait séparer les 2 choses pour que ce soit plus clair.

    1 règlement pour les membres de la compagnie et 1 un contrat pour les extérieurs qui veulent employer la compagnie.

    Qu'en penses tu ?

    Sinon, j'ai regardé un peu SUPRA....ah, l'oeil noir, ça rappelle des souvenirs bon sang !

    ---------- Post ajouté à 08h11 ----------

    Citation Envoyé par Elderath Voir le message
    Hmm...ça ressemble à une sorte de création de "guilde des juges/avocats" ça, non?
    Sauf qu'on pourrait imaginer qu'elle ne serait sollicitée que sur demande d'une guilde externe.

    Chacun des membres pourraient être élu par ses pairs et ferait un "copier-colle" de sa liste d'amis, consultée à chaque fois qu'il mènera une affaire, pour éviter ce lien direct victime/plaignant/juge.

    Quels seraient les freins à une telle structure mon p'tit Jean-Mimi?
    J'entrevois déjà une limite qui serait qu'on ne peut retracer les relations d'un membre de cette guilde à travers sa simple liste d'amis...d'un autre côté, la corruption peut être un risque volontairement "pris" dans le roleplay, quitte à être déchu de la guilde, etc etc...

    Ach, ce sujet me fait divaguer...
    Oui très bonne idée en fait. Rien ne s'y oppose en effet. On peut très bien imaginer une guilde qui regroupe des joueurs qui jouent régulièrement et qui acceptent, de temps en temps d'assumer au service d'autres joueurs inconnus le rôle de magistrats/avocats et qu'il soit même rémunéré pour ça le cas échéant.

  21. #51
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Il me semble que Le Glaude n'a pas désigné la personne qui prend les décisions de justices (promotions ou reétrogradations), ou ai-je raté ce point ? Le boss ? Les fondateurs ? Les officiers ?

    Il me semble que le point est important.
    Il me semble aussi qu'il est important que ce ne soit pas la plus haute autorité, ni même l'autorité en second (fondateurs dans ton cas) qui juge. Car dans ce cas le jugement est incontestable.
    Pour exemple, dans une de mes guildes sur Anarchy Online, les affaires de ce type étaient confié aux officiers, qui eux-même étaient chapeautés par un général (donc en cas de contestation, conflit d'intérêt ou de personnalité, etc. on pouvait recourir au général). Le chef de guilde (au-dessus du-dit général) n'intervenait jamais, et tant mieux : il restait au-dessus de tout ça, neutre.
    Dans la pratique, les jugements n'étaient jamais remis en cause ; mais savoir qu'il y avait une possibilité de les remettre en cause permettait d'avoir des jugements harmonieux.

  22. #52
    Ah y a des choses intéressantess ici quand même.

    En tous les cas on voit que les deux cas les plus connus/joués sont ceux de Morrowind et de GTA, des jeux solos. Hors c'est un champ d'activité qui, je trouve, se prête moins à la création d'un système judiciaire qu'un MMO.

    Pour l'exemple personnel, j'ai déja rendu la justice (Batmaaaaaan) dans des guildes dont j'étais l'un des co-leaders, pour des actes aussi différents que haute-trahison, vol et recel, désertion... Toutes les décisions étaient rendues publiques via le forum de guilde ET de la communauté, s'en est suivi pour certaines des parties de RP (in et out game) que les joueurs de l'époque ne sont pas prêts d'oublier et des déchirements sur le forum de communauté (oh purée c'était bon). Le tout a été fait sans code ou système implanté, on s'est servi de nos connaissances de l'univers et de nos pouvoirs d'admin de guilde, de modo du forum de guilde (certains ont été bannis du forum pour des raison de RP et d'autres parce que c'étaient de bons gros trous du cul) et même dans les cas extrêmes de modération du forum communautaire.

    Et, encore une fois, rien n'était préparé. Seulement on a pris nos responsabilités, on a débattu sur les forums et via irc, on a jugé et ensuite on a défendu nos choix.

    Maintenant j'ai envie de dire que la balle est tout de même plus dans le camp des éditeurs mais que, étant donné le peu de joueurs ayant envie de ce genre de système trop bridant, ce n'est pas près d'arriver. Et si les joueurs le veulent vraiment ça reste du RP profond, intense et riche mais il ne faut pas s'attendre à avoir beaucoup de monde qui cautionne (déjà que le RP contraignant est assez mal vu...).

    Mais ça reste un débat intéressant.

    PS : désolé pour le style et les fautes probables mais je suis au taf.

  23. #53
    Citation Envoyé par Jeckhyl Voir le message
    Il me semble que Le Glaude n'a pas désigné la personne qui prend les décisions de justices (promotions ou reétrogradations), ou ai-je raté ce point ? Le boss ? Les fondateurs ? Les officiers ?

    Il me semble que le point est important.
    Il me semble aussi qu'il est important que ce ne soit pas la plus haute autorité, ni même l'autorité en second (fondateurs dans ton cas) qui juge. Car dans ce cas le jugement est incontestable.
    Pour exemple, dans une de mes guildes sur Anarchy Online, les affaires de ce type étaient confié aux officiers, qui eux-même étaient chapeautés par un général (donc en cas de contestation, conflit d'intérêt ou de personnalité, etc. on pouvait recourir au général). Le chef de guilde (au-dessus du-dit général) n'intervenait jamais, et tant mieux : il restait au-dessus de tout ça, neutre.
    Dans la pratique, les jugements n'étaient jamais remis en cause ; mais savoir qu'il y avait une possibilité de les remettre en cause permettait d'avoir des jugements harmonieux.
    C'est ce qu'on appelle le double degré de juridiction, c'est la possibilité de pouvoir faire appel d'un jugement obtenu.

    C'est envisageable en effet, mais il ne faut pas que ce soit trop lourd. Et du reste, même IRL, il y a des cas où le double degré de juridiction ne s'applique pas.

    Mais tu as raison, ça peut s'envisager. Ceci dit, Le Glaude n'en est pas encore là: il en est à la préparation d'un contrat pour les clients de sa compagnie et de la charte de sa compagnie.

    J'aimerais donc déjà que Le Glaude différencie droits et obligations des membres de sa compagnie des droits et obligations des clients de sa compagnie.

    On peaufinera ensuite la question de savoir qui peut dire qui a tort et qui a raison en cas de contestation.

  24. #54
    Pour l'instant, j'ai juste lu l'intro de l'article sur le 211, et je me demande si notre Grand Maître n'a pas un peu forcé sur les drogues. Mais je vais lire la suite quand même

  25. #55
    Ca, on ne sait pas.

    Par contre, c'est stupéfiant à quel point il est toujours sujet à des psychotropismes, comme dirait A. Lucy Eugène.


    Aaah voilà, j'ai trop lu d'articles de GMB.

    [/Yep]

  26. #56
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Cela me fait penser: quelqu'un a-t-il compris à quoi je fais référence dans l'intro de l'article paru dans le CPC 211 ?
    J'arrive un peu tard, mais bon .. je me garde toujours qlq articles pour la fin de semaine ..
    Et quelle ne fut pas ma joie de découvrir une référence si violente au magnifique Rocky Horror Picture Show ...
    Comptant parmi les plus vieux sans doute, et pour l'avoir animé plusieurs centaines de fois au non moins fameux Studio Galande (paris 5) j'avoue avoir versé une petite larme d'émotion

    Merci ..

    Sinon, un articles excellent, as usual

    pkz.
    ---
    Celui qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit

  27. #57
    Ah! Merci ça me fait plaisir

  28. #58
    Citation Envoyé par Augusto Giovanni Voir le message
    Maintenant j'ai envie de dire que la balle est tout de même plus dans le camp des éditeurs mais que, étant donné le peu de joueurs ayant envie de ce genre de système trop bridant, ce n'est pas près d'arriver. Et si les joueurs le veulent vraiment ça reste du RP profond, intense et riche mais il ne faut pas s'attendre à avoir beaucoup de monde qui cautionne (déjà que le RP contraignant est assez mal vu...).

    Mais ça reste un débat intéressant.
    Excellente analyse

    Je m'étais pas rendu compte qu'un juriste est nécessaire à certains pour faire un règlement de guilde, je prends note

    L'aspect le plus important dans l'histoire reste à mon sens l'ambiance dans la guilde (qui donnera envie à tous de rester) et le charisme/fermeté/objectivité des leaders (qui feront accepter les décisions). Comme tu le dis, y a des décisions à prendre, et des chefs de guilde dont c'est le boulot.
    Tu peux ajouter un système de règles, si les joueurs veulent pas les suivre un fois au pied du mur et que le chef n'a pas trop envie de les appliquer ... Tu pense que si des règles spécifiques avaient été ajoutées dans tes "déchirements", ça les aurait évité ?

  29. #59
    Citation Envoyé par Baal-84 Voir le message
    Excellente analyse

    Je m'étais pas rendu compte qu'un juriste est nécessaire à certains pour faire un règlement de guilde, je prends note

    L'aspect le plus important dans l'histoire reste à mon sens l'ambiance dans la guilde (qui donnera envie à tous de rester) et le charisme/fermeté/objectivité des leaders (qui feront accepter les décisions). Comme tu le dis, y a des décisions à prendre, et des chefs de guilde dont c'est le boulot.
    Tu peux ajouter un système de règles, si les joueurs veulent pas les suivre un fois au pied du mur et que le chef n'a pas trop envie de les appliquer ... Tu pense que si des règles spécifiques avaient été ajoutées dans tes "déchirements", ça les aurait évité ?
    Je ne peux pas répondre pour les autres, mais quand je jouais à WoW (h34r et que j'occupais le glorieux poste d'officier de guilde, on a eu plusieurs conflits à gérer et j'avoue que si on avait eu une charte de guilde mieux foutue, plus claire surtout, et que l'on avait eu l'idée de monter un genre de commission spéciale chargée de traiter le cas, ça se serait sans doute mieux passé.
    Peut-être que le charisme du GM aurait pu nous éviter des problèmes, peut-être qu'un meilleur recrutement aurait pu prévenir les débordements, mais à un moment donné, quand tu dois réunir 25 personnes par soir et que tu n'as pas forcément envie de te casser la tête à chercher LA personne idéale pour remplacer ton pote healer, tu prends c'que t'as sous la main, et à ce moment-là une bonne vieille charte bien blindée et une manière efficace de rendre la justice peuvent, à mon sens, t'épargner bien des crises avec force hurlements sur TS.

    Exemple: Kévin, 16 ans, a volé la claymore ultime, que 5 autres paloufs se disputent depuis des mois, sauf que ledit Kévin l'aurait probablement obtenue si on avait attribué ladite claymore régulièrement, puisque depuis 1 an il se donne à fond dans la vie de la guilde et qu'il joue tous les soirs. Face à cela, Marcel, officier, pense qu'il faut lui laisser la claymore, au contraire de Jean-Michel, officier et paladin prétendant à la claymore. Eude, GM, pense que Kévin ne doit pas être puni, ou alors juste réprimandé, il prend sa décision dans son coin et la rend sur le forum de guilde. Une tempête éclate alors, Marcel défend son GM, Jean-Michel quitte la guilde, entraînant dans son sillage 2 autres paladins, et se rend immédiatement sur les forums officiels du jeu pour y descendre sa guilde, accusée de favoriser le vol et de laisser triompher les tricheurs.

    Ce n'est pas une situation exceptionnelle, loin de là, et elle peut conduire à la fin d'un groupe de joueur qui ne se portait pourtant pas trop mal. Une manière d'éviter de tels problèmes pourrait justement être de judiciariser un peu certaines étapes de la procédure qui conduit à laisser sa claymore à Kévin, afin de rendre la décision finale acceptable pour tout le monde ou presque, puisque prise selon une procédure qui garanti au moins un tout petit peu d'impartialité et de prise en compte de tous les intérêts en présence.

  30. #60
    Ou alors, ne pas embaucher de Kevin ? Franchement, quelle idée...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •