Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 41 sur 42 PremièrePremière ... 3133343536373839404142 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 201 à 1 230 sur 1233
  1. #1201
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Je suis interpellé par ce passage - question naïve, mais il y a vraiment des domaines de recherche dans lesquels la majorité des revues imposent aux auteurs de payer pour publier ? Dans la mienne (médecine), la plupart des revues "qui comptent" ne font payer ni soumission ni publication.
    Oui, par exemple, au Lancet il y a le Lancet mais aussi plein d'autres journaux liés au Lancet (spécialisés sur les infections par exemple, la santé publique ce genre de chose) et certaines d'entre elles sont payantes (généralement avec un mauvais impact factor, mais sur ton C.V tu peux écrire que tu as publié au Lancet).
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  2. #1202
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    un paragraphe story telling "les valeurs de votre établissement sont les miennes", je suis un peu embarrassée.
    "Y a Machin et Truc dans votre labo, on a des thématiques communes / complémentaires."
    "Y a Bidule et Chouette avec qui j'ai déjà plusieurs fois discuté et on a échangé qq idées."
    "Les thématiqus de MachinChose m'intéressent beaucoup."
    Si tu dois envoyer le même courrier à un établissement qui après va dispatcher à plusieurs labos, tu peux mettre une phrase pour chaque je pense. Et si ce sont des mêmes labos sur un même lieu, tu peux dire que tu peux "créer des passerelles" entre les labos. Là normalement c'est jackpot (ça ne vaut pas le "faire sauter des verrous" qu'on a mis 3 fois dans une demande ANR, mais pas loin !).

  3. #1203
    Le paragraphe en question, c'est vraiment au niveau de la tutelle elle-même, et de son affichage médiatique.
    Pas du tout sur un labo en particulier.
    Et la distribution sera certainement nationale ...

  4. #1204
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Canards qui recrutent, j'ai besoin d'un conseil !

    Je prépare un CV + lettre qui vont tourner par le RH d'un établissement de recherche français, qui va ensuite les dispatcher à des labos qui pourraient convenir.
    J'ai donc préparé cela avec quelqu'un qui s'y connait en CV.
    J'ai changé pas mal de choses pour coller aux mots clés qui parleraient à cet établissement de recherche, mais j'ai un soucis avec la lettre.
    La personne qui m'aide veut y mettre deux paragraphes qui sont : un premier pour "expliquer" ma motivation à faire de la recherche, et un autre plus bas qui explique pourquoi je voudrais postuler à cet établissement de recherche en particulier.
    Entre un paragraphe un peu bateau genre "je veux faire de la recherche depuis le Master" et un paragraphe story telling "les valeurs de votre établissement sont les miennes", je suis un peu embarrassée.
    Comprenez, dans ma branche, les CV, c'est n'importe quoi, genre raconte tes expériences de recherche significatives ... du coup je ne sais pas trop comment seraient reçus les dits paragraphes par les chercheurs/directeurs de labo.

    Vous en pensez quoi ?
    My two cents en tant que chercheur dans un établissement de recherche français (en physique), : je peux te dire que lorsque je recrute, je me contrefous complètement de l'éventuelle lettre de motivation du candidat. Ce qui compte c'est CV + publications uniquement. Et si ces pièces conviennent, je contacte directement (e-mail, skype, tél...) pour discuter et évaluer le niveau, la motivation.
    Une lettre de motivation ça ne sert à rien, ça peut avoir été écrit par quelqu'un d'autre... bref TL:DR en général ;-)

    Ce n'est que mon avis, bien sur.
    Bon courage!

  5. #1205
    Citation Envoyé par nekobasu Voir le message
    My two cents en tant que chercheur dans un établissement de recherche français (en physique), : je peux te dire que lorsque je recrute, je me contrefous complètement de l'éventuelle lettre de motivation du candidat. Ce qui compte c'est CV + publications uniquement. Et si ces pièces conviennent, je contacte directement (e-mail, skype, tél...) pour discuter et évaluer le niveau, la motivation.
    Une lettre de motivation ça ne sert à rien, ça peut avoir été écrit par quelqu'un d'autre... bref TL:DR en général ;-)

    Ce n'est que mon avis, bien sur.
    Bon courage!
    C'est triste d'un coté...
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  6. #1206
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Le paragraphe en question, c'est vraiment au niveau de la tutelle elle-même, et de son affichage médiatique.
    Pas du tout sur un labo en particulier.
    Et la distribution sera certainement nationale ...
    Je trouve ça assez absurde dans ce cas, mais bon, c'est pas nouveau les absurdités dans le monde de la recherche.
    S'il faut cibler tout une tutelle (du genre CNRS, INRIA, INRA, etc), ça n'a aucun sens ce paragraphe.
    Bon courage ...

  7. #1207
    Je le pense aussi, mais on ne demande pas les conseils d'un expert en CV pour lui dire ensuite qu'on est pas d'accord sans se renseigner un minimum

    nekobasu > ne me parle pas du CV ... j'en avais un bien, je crois, mais non il a fallu le revoir entièrement parce que mes compétences n'étaient pas assez visibles *soupir*
    Je pensais que je n'ai pas vraiment besoin d'expliciter ce que j'entendais par *exemple au hasard* statistiques spatiales ...

  8. #1208
    Expert en CV dans le monde académique ou expert en CV dans la vraie vie ?
    Car les CV académiques sont totalement différents des CV dans la vraie vie (de ce que j'ai compris de la vraie vie (pas grand chose donc !))
    Un CV académique (en sciences du moins), c'est "poste actuel, postes précédents, formation, liste de publis et prépublis, exposés", avec à côté un descriptif+programme de recherche (et un "teaching statement" pour les US).
    Si ton expert t'a pas dit ça, c'est pas un expert (et encore moins un expert CPC).

    PS : Pour les CV plus seniors, on ajoute les responsabilités administratives, responsabilités de cours, organisations de conférences...

  9. #1209
    Expert CV dans la vraie vie.
    J'avais "cursus" puis "activités de recherche" (avec actuelle et antérieures) puis "publis/prépublis/exposés" puis "compétences" avec les enseignements dedans, et ça a été réorganisé en :
    "cursus" puis "compétences" puis "activités de recherche" puis "publis & co".
    Avec une grosse révision de la présentation des compétences (aka scientifique et technique).

  10. #1210
    Mouais, je suis très dubitatif.
    La solution, c'est d'écrire à (ou appeler) un (même plusieurs en fait) collègue avec de l'expérience (si possible qui a déjà recruté sur ce type de postes) et lui/leur demander ce qu'ils recherchent. Et l'autre solution un peu moins honorable, c'est de trouver sur le net des CV qui semblent bien (en maths, 90% des gens ont leur CV sur leur page web, et un bon nombre laisse trainer son dossier de candidature postdoc/MCF)
    C'est comme ça que j'ai pu écrire mon premier CV, rédigé mon premier dossier, etc.

  11. #1211
    Je viens de parcourir les derniers messages et je rejoins les avis donnés. Je partage la dubitativité (ça s'écrit ça ?) de Vautour. Autant la réorganisation proposée ("cursus" puis "compétences" puis "activités de recherche" puis "publis & co") me parait cohérente, autant je suis sceptique sur l'utilité des deux paragraphes qui seront très génériques j'ai l'impression. Je peux me tromper sur leur véritable nature mais dans les CV que je lis pour recruter, si je tombe sur des textes génériques : au mieux je zappe et au pire cela me laisse une légère mauvaise impression.
    Rien ne me choque moi, je suis un scientifique ! - I. Jones

  12. #1212
    J'ai essayé de trouver des bons CV dans ma discipline
    Ça m'a déprimé
    Surtout les CV américains

  13. #1213
    Citation Envoyé par Helix Voir le message
    Je partage la dubitativité (ça s'écrit ça ?) de Vautour.
    Le doute peut-être ?
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  14. #1214
    J'ai le doute, du coup
    Rien ne me choque moi, je suis un scientifique ! - I. Jones

  15. #1215
    Je rebondis sur ces histoires de publications, dans vos domaines on valorise davantage une publication dans un sous produit du Lancet (par exemple) que dans une revue à haut IF (oui, je sais, ce n'est pas la panacée !) ? Le diktat de l'IF n'a pas encore pris partout ? J'avoue que dans mon labo c'est plutôt "en dessous de 10 ça ne vaut pas le coup", quel que soit la revue...

    Et pour le CV, je sais que dans certains domaines, il est de bon ton de noter le "Fund Raising", les bourses ou autres financements que tu as obtenus en ton nom pendant ta carrière.

  16. #1216
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Le diktat de l'IF n'a pas encore pris partout ? J'avoue que dans mon labo c'est plutôt "en dessous de 10 ça ne vaut pas le coup", quel que soit la revue...
    Non, ça dépend des disciplines.
    En informatique les revues ne comptent (presque) pas, d'ailleurs les IF des plus prestigieuses plafonnent autour de 1,5. On a surtout des conférences, et leur taux d'acceptation est une bonne première approximation de la "qualité" : 15% pour le haut du panier, 30% pour les confs honorables de second rang, 50% pour les confs write-only.
    En général quand tu as des résultats, tu commences par viser les confs 15%, puis après t'être fait bouler 2 ou 3 fois tu revois tes ambitions vers les confs 30%, et si ça veut vraiment pas tu te résignes à soumettre à une revue pour t'en débarrasser. De toute façon, le délai de traitement des journaux garantit qu'au moment de la publication, les résultats seront totalement obsolètes.

  17. #1217
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Je rebondis sur ces histoires de publications, dans vos domaines on valorise davantage une publication dans un sous produit du Lancet (par exemple) que dans une revue à haut IF (oui, je sais, ce n'est pas la panacée !) ? Le diktat de l'IF n'a pas encore pris partout ? J'avoue que dans mon labo c'est plutôt "en dessous de 10 ça ne vaut pas le coup", quel que soit la revue...

    Et pour le CV, je sais que dans certains domaines, il est de bon ton de noter le "Fund Raising", les bourses ou autres financements que tu as obtenus en ton nom pendant ta carrière.
    Ca dépend de ce que tu fais en fait. Dans le médical qui n'est pas de la recherche universitaire, on connait les grandes revues, mais de là à savoir l'impact factor des journaux moyens/nuls, faudra se lever tôt. Dans mon domaine, et au niveau français, ce qui compte c'est encore le copinage.
    Un chercheur un peu en berne au niveau recherche pourra toujours vendre son Lancet payé qui scientifiquement vaut pas grand chose à des labos un peu naïfs, chez des consultants ou une start up.

    Il y a deux diktats en jeu en recherche : l'IP et le nombre de publi. Quand t'arrive avoir un gros IP, tu fais ce que tu peux au moins pour beaucoup publier. (Là encore dans mon domaine). Je connais des jeunes chercheurs qui sont considérés comme des génies, parce qu'ils ont publié une fois dans une bonne revue, et après on leur a fait participé à plein de projets qui ont débouché sur des revues médiocres et on leur a fait saucissonner leur projet pour avoir le plus de publis possibles. Et puisqu'ils sont jeunes et ont publié beaucoup de fois, alors ce sont des génies et donc on les fait participer a des projets .... Effet prophétie auto-réalisatrice.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  18. #1218

  19. #1219
    Impact pactor
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  20. #1220
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Et pour le CV, je sais que dans certains domaines, il est de bon ton de noter le "Fund Raising", les bourses ou autres financements que tu as obtenus en ton nom pendant ta carrière.
    Oui mais je ne suis pas américaine/anglo-saxone, on a très peu d'occasion de lever des bourses dans ma discipline, en France

  21. #1221
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Oui mais je ne suis pas américaine/anglo-saxone, on a très peu d'occasion de lever des bourses dans ma discipline, en France
    Si tu avais obtenu ta bourse de thèse sur concours, ça peut rentrer là dedans. Tout comme les bourses pour congrès ou échange avec des labos (ça existe en France aussi).
    A un niveau doctorat + quelques papiers, ça peut montrer que tu sais rédiger des demandes de financement et prendre l'initiative de le faire.

  22. #1222
    Citation Envoyé par Marty Voir le message
    prendre l'initiative de le faire.
    Parce qu'on vous laisse des initiatives, vous, en doctorat ?
    Je n'aurais jamais pu faire ma propre expérimentation si mon comité de thèse ne m'avait pas soutenu. Et un de mes camarades à l'INRA, qui avait engagé une expérimentation avec le désaccord de son chef (alors que ça ne coutait pas grand chose et ne faisait de mal à personne) a vu son expérience ravagée par son chef pendant qu'il était à un congrès ...

    Je dis ça, quand je vois certains CV et mon parcours, je me dis surtout que j'ai été "mal encadrée" et "mal préparée" pour faire face à la concurrence.

  23. #1223
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Je dis ça, quand je vois certains CV et mon parcours, je me dis surtout que j'ai été "mal encadrée" et "mal préparée" pour faire face à la concurrence.
    Non mais forcément, si t'as pas fait la bonne ENS ou que t'as été classée deuxième à l'Agreg, ta carrière académique est foutue.

    Après, de ce que je vois des jurys de recrutement, on tient compte du contexte : on apprécie les gens qui ont su développer leurs sujets de recherche et leurs contacts sans avoir été tenus par la main tout le long par leur encadrant.

  24. #1224
    Citation Envoyé par Møgluglu Voir le message
    Non mais forcément, si t'as pas fait la bonne ENS ou que t'as été classée deuxième à l'Agreg, ta carrière académique est foutue.
    Ben en bio, je pense que tu t'approches de la vérité.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  25. #1225
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Parce qu'on vous laisse des initiatives, vous, en doctorat ?
    Je n'aurais jamais pu faire ma propre expérimentation si mon comité de thèse ne m'avait pas soutenu. Et un de mes camarades à l'INRA, qui avait engagé une expérimentation avec le désaccord de son chef (alors que ça ne coutait pas grand chose et ne faisait de mal à personne) a vu son expérience ravagée par son chef pendant qu'il était à un congrès ...

    Je dis ça, quand je vois certains CV et mon parcours, je me dis surtout que j'ai été "mal encadrée" et "mal préparée" pour faire face à la concurrence.
    L'INRA, ça m'étonne pas, ils doivent avoir trop peur que les étudiants fassent des découvertes qui vont à l'encontre du dogme.

    Plus sérieusement, jamais eu de soucis pour prendre des initiatives de collaborations ou de soumission pour demander des bourses diverses. C'est même valorisable je dirais.

  26. #1226
    Citation Envoyé par Marty Voir le message
    Plus sérieusement, jamais eu de soucis pour prendre des initiatives de collaborations ou de soumission pour demander des bourses diverses. C'est même valorisable je dirais.
    C'est mignon mais clairement pas applicable à mon expérience.
    Quand j'ai proposé de joindre X sur un papier parce qu'on le connaissait et qu'il nous apporterait un appui intéressant, la réponse de mes encadrants fut : "lol no, on finit le papier 1 avant de s'occuper du papier 2".
    Et là, je viens de me faire retirer d'une collaboration par mes encadrants alors que la personne qui l'a proposé n'est pas d'accord

  27. #1227
    Et du coup on vous "reproche" d'obtenir de l'argent pour le labo ? C'est exactement l'inverse chez nous ! Décidément la recherche en médecine est un monde de bisounours

  28. #1228
    Dernière modification par Molina ; 25/09/2017 à 16h53.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  29. #1229
    J'ai donné mon premier cours magistral de ma vie, 3 heures à parler et à expliquer des notions d'économies à un public non réceptifs et avec des médecins qui te prennent pour de la merde (bon faut dire que j'ai pas été tendre avec les médecins).

    La bonne nouvelle c'est que la responsable du master m'a dit que j'ai râté ma vocation vu que je ne veux pas devenir prof. Je suis claqué... Je devais bosser cet aprèm mais je suis incapable de me concentrer plus de 3 secondes...

    En fait, j'aime pas les étudiants. J'ai fait exprès d'être provoquant, avec des anedoctes marrantes et pas un ne réagit. C'était mieux dans mon temps
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  30. #1230
    Peut-être que tes anecdotes n'étaient pas marrantes en fait ?
    C'est le dur vécu des profs : penser que ses blagues sont amusantes. En fait non, on sait qu'elles ne sont pas drôles mais on profite du pouvoir qui nous est donné pour les raconter aux étudiants.

    Sinon oui, la commutation cours/recherche est compliqué au début. Après un peu de temps on s'habitue. Quoique non, j'ai des collègues qui n'y arrivent pas et qui filent sitôt leurs cours terminés.
    Rien ne me choque moi, je suis un scientifique ! - I. Jones

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •