Réseau CPC BIENDEBUTER.NET Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
+ Reply to Thread
Results 1 to 18 of 18
  1. #1
    Orphée, ô cher époux,
    Quel dieu cruel, hélas ! s'acharne contre nous ?
    Le sommeil de la mort oppresse ma paupière ;
    Il me faut à jamais, pour la seconde fois,
    Dans l'éternelle nuit retourner en arrière :
    O cher Orphée, adieu ; je ne suis plus à toi !

    Tout la subtilité de Don't Look Back résidant dans son déroulement et dans son ressenti, difficile d'en dire quoi que ce soit sans risquer d'en spoiler une partie. Enfin, si-: c'est moche, c'est difficile et ce n'est pas bien long.
    Sans aller plus loin afin de ne rien gâcher, il mérite amplement qu'on lui attribue la dizaine de minutes qu'il ne dure, ne serait-ce que pour constater qu'un gros moteur 3D, un orchestre symphonique et un panel de couleurs s'étendant du marron déchetterie au vert décharge, la mode actuelle, ne sont pas nécessaires pour distiller une atmosphère digne de ce nom.
    -
    -
    Une variation plus qu'intéressante du mythe d'Orphée aux enfers, et des jeux cruels auxquels aiment s'adonner les Dieux de la mythologie.

    Voir la news (1 image, 1 vidéo )

  2. #2
    Pas insurmontable, et suffisament court pour pas nous pousser à casser notre clavier en deux... et en même temps vraiment intéressant.

    La fin fout les boules.

  3. #3
    Hop fini. C'est pas mal, ça occupe pendant la pause.

  4. #4
    Bah voila, les fondus du "old school", clopes roulées et allumettes, vont enfin pouvoir retrouver les plaisirs de la masturbation vidéoludique devant cette petite oeuvre d'art.

  5. #5
    Z'ont même pensé aux "succès" en plus !

  6. #6
    Je viens de verser une larme à la fin. Et de m'inscrire a Kongregate par la même occasion.


  7. #7
    Récolteur de clobibées le faucheur's Avatar
    Location
    Asnieres-sur-seine
    Ouch la fin !
    Toi aussi tu veux claquer du flipper dans toute la France ?

  8. #8
    Merde, j'ai rien pigé à la fin

  9. #9
    pas compris non plus.
    enfin bon tuer le chien, c'est bien.
    je suis contre les signatures. mais j'aime les pâtes.

  10. #10
    On peut m'expliquer la fin plz ?

    J'ai adoré mais je suis passé à côté d'un truc on dirait :/

  11. #11
    Tonton SouthCross va vous raconter l'histoire d'Orphée et d'Eurydice.

    Il était une fois dans la mythologie grecque un homme nommé Orphée qui perdit sa femme Eurydice mordue par un serpent. Fou de désespoir celui-ci décide d'aller chercher son âme en enfer. Il affronte Cerbere et Hadès et parvient enfin devant l'âme de sa bien aimée. Mais Hadès lui impose une condition, il ne doit regarder à sa chère et tendre tant qu'il ne seront pas sortis des enfers. Malheureusement pour Orphée, trop inquiet du silence de sa compagne, il regarde en arrière et Eurydice de disparaitre. (le con)

    Et pour la fin remanié de Don't look back je suppose que toute l'aventure ne provient en réalité que de l'imagination d'Orphée. Ou alors il est lui même mort en descendant en enfer.

  12. #12
    Raphi a donné une interprétation de la fin que j'aime bien.

    En gros c'est une punition divine qui boucle comme pour le Sisyphe et tout ça.

  13. #13
    Quote Originally Posted by Septa View Post
    Raphi a donné une interprétation de la fin que j'aime bien.

    En gros c'est une punition divine qui boucle comme pour le Sisyphe et tout ça.
    Oui, voilà, je quote ce que j'ai mis sur le profil de Septa:

    Personnellement, je vois ça plutôt comme un jeu cruel des Dieux: personne ne va en Enfer, à moins de mourir et de ne jamais en ressortir.

    D'ailleurs, il est en enfer, mais n'en sait rien, condamné à revivre éternellement sa quête, à l'image de Prométhée qui voyait son foie être dévoré tous les jours par un aigle. Et lorsqu'il pense être avoir réussi, lorsqu'il pense avoir quitté le monde démoniaque, il comprend alors qu'il est maudit, et que sa quête est vouée à l'échec, éternellement.

    La cruauté des dieux est sans limite, puisque on ne sait pas si c'est la première fois qu'il traverse l'enfer pour sauver sa bien aimée, ou si cela fait déjà une éternité qu'il s'y trouve.

  14. #14
    Je hais les jeux qui se croient malin à faire des tableaux comme ça:


  15. #15
    Jeu sympathique, la musique aide bien a l'immersion, et j'ai jamais réussis à m'énerver malgré quelque passage bien lourd .

  16. #16

  17. #17
    Fini ! Au fait qui c'est Ovide ?

  18. #18
    Publius Ovidius Naso
    Sauf que la citation est de Virgile.
    Horum omnium fortissimi sunt Jelbae

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts