Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 13 PremièrePremière 1234567891012 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 373
  1. #31
    Excellente idée ce carnet de bord. J'hésitais à me remettre à Stalker avec Oblivion Lost mais ton engouement pour ce jeu m'a convaincu. Je finis Bioshock et c'est parti mon kiki.

    J'attends la suite avec impatience.

  2. #32
    Citation Envoyé par sissi Voir le message
    Compatible avec quel patch?? Faut finir le jeu??
    1.0004, non et c'est du tout bon.

    Encore Pluton, en lisant ton récit ça me fait des frissons. Ce sont des choses que jamais j'me serait dit en jouant, en général ça tourne autour du putain ou merde de merde pour les grosses situations stressantes hors là ça fout carrément les jetons de s'imaginer dans la peau de ton perso .

  3. #33
    POWNED les méchants militaires et tout les autres !

    Pluton ton récit et génial merci c'est très prenant. En espérant ne pas te voir mourir tout de suite quand même.

  4. #34
    Oubliez pas de mater la fin de la page précédente, j'ai ajouté les souterrains.

    Pour info, mon récit commence à prendre un poil de retard, et je suis un peu plus avant dans le jeu. Je veux pas crever on dirait.
    Dernière modification par Pluton ; 01/04/2008 à 19h57.

  5. #35

  6. #36
    Ouais bha c'est pas moi qui ferait un récit en tout cas...à peine commencer que je crève au bout de 5 minutes de jeu, par un connard de zombie ( Oblivion Lost ).

  7. #37
    Citation Envoyé par Mr.Pipboy Voir le message
    Ouais bha c'est pas moi qui ferait un récit en tout cas...à peine commencer que je crève au bout de 5 minutes de jeu, par un connard de zombie ( Oblivion Lost ).
    Hey cool ta userbar, j'adopte, merci !

  8. #38
    Citation Envoyé par Pluton Voir le message
    Hey cool ta userbar, j'adopte, merci !
    T'as du bol que c'est pas Copyrighté .

  9. #39
    Vivement le récit sur tetris!

  10. #40
    en collector?

    Le mod oblivion lost passe en version française?


  11. #41
    Citation Envoyé par tenshu Voir le message
    en collector?

    Le mod oblivion lost passe en version française?
    Oui, pour les dialogues intéractif rien ne change sauf les voix qui sont en VO ( Russe ). Et tu peux aller ou tu veux dans la Zone.

  12. #42
    Citation Envoyé par Mr.Pipboy Voir le message
    Oui, pour les dialogues intéractif rien ne change sauf les voix qui sont en VO ( Russe ). Et tu peux aller ou tu veux dans la Zone.
    cay génial!
    Je vais me le payer.


  13. #43
    Interlude I :

    Je rêve. Cette fois-ci, pas d'hélicoptère. Pas de vols d'oiseaux, pas de rats.
    Juste la Zone en son commencement.

    1986, Ukraine.

    Le désastre. La catastrophe. Le cataclysme. Ma jeunesse. Je suis né en 1972 en Roumanie. Mon père s'est mis à boire lorsque ma mère est morte en 1984 et j'ai quitté le domicile parental, la misère et les coups de ceinture de mon père à l'âge de 14 ans. Un oncle m'avait parlé d'une sacré opportunité. Il avait dans l'idée d'aller faire le pillard à Pripiat. La ville avait été évacuée à la hâte et tout les habitants avaient laissé leurs affaires, leurs vies derrière eux. Je n'étais pas sensé "faire le boulot" avec lui, mais j'avais promis de donner un coup de main et de trouver un job une fois à Korosten'.

    Hélas, la tentation était trop forte et mon oncle devait rentabiliser les excursions - longues, dangereuses et interdites - qu'il menait à la ville fantôme, voilà pourquoi je me suis retrouvé avec lui sur ces terres irradiées, à fouiller les demeures des plus riches. En cet endroit, les rencontres avec les autres pillards tournaient bien souvent en altercations sanglantes tandis que les contacts avec l'armée se soldaient presque toujours par la mort.

    J'étais alors en pleine croissance, et je me développais en fonction des conditions de vie plutôt hostiles, apprenant à me servir d'armes à feu et me forgeant un physique adapté à ce qui deviendrait bientôt la Zone. C'est également lors de cette période de ma vie que les premières douleurs se firent sentir à l'aine.

    - Tonton, y'a du sang dans ma pisse.

    ...

    Le réveil sonne.

    Dernière modification par Pluton ; 18/04/2008 à 15h14.

  14. #44
    Cinquième partie : le bâtiment administratif Agroprom

    Le réveil est douloureux, mon épaule me fait encore mal, mais l'hémorragie s'est arrêtée depuis longtemps. La blessure est superficielle, mon épaulière a bien absorbé le choc et la balle n'a fait qu'effleurer le muscle avant de ressortir.
    Je mange un morceau pour reprendre des forces, il est maintenant 00h45 et le moment me semble bien choisi pour sortir de ces maudits souterrains et aller chercher les documents qui doivent se trouver quelque part dans les bâtiments administratifs du centre.

    La sortie donne directement au milieu de la cour. L'obscurité est totale, un mince nuage masque la lune... quelques secondes seulement.
    La clarté blafarde de celle-ci sort soudain de sa gangue de vapeur et un rayon blanc vient frapper le canon de mon arme au moment où je prend appui sur le rebord du puis.

    Une balle passe à quelques mètres de moi, un tireur embusqué dans une tour m'a repéré. Son adresse au tir laisse à désirer, avec les ténèbres qui m'entourent, mais pour une entrée discrète - sur laquelle j'avais tout misé - c'est raté.

    Pas de temps à perdre avec lui, je sprinte vers le premier bâtiment que j'aperçois, avant de brusquement piquer à gauche.
    Merde ! Une sirène se met à hurler, et peu après des lampes s'allument un peu partout et commencent à danser dans les buissons et sur les murs des baraquements.

    J'entends les soldats se mettre à crier des ordres et qui commencer à me chasser. je me replie à l'angle du grand bâtiment central dans lequel les documents se trouvent, selon les indications du gros Sidorovitch. Les lampes se rapprochent, et un homme surgit au coin en courant. Je l'abats d'une rafale en pleine tête et serre les dents.
    Le second à passer le coin est beaucoup plus prudent. Sans sa lampe frontale bêtement allumée je ne l'aurai jamais vu ni entendu arriver car il avait pris la précaution de s'accroupir. Encore 5 hommes le suivent, et je mitraille comme un fou, dos au mur. Lorsqu'ils tombent à mes pieds, leurs doigts crispés lâchent parfois une ultime salve, et des fragments de béton arrachés au mur me pleuvent dessus.

    Pas un mot de part ni d'autre, juste l'échange brutal des armes à feu qui résonne dans la nuit. Un des nombreux chants de mort de la Zone. Instrument solo : la sirène qui semble ne jamais s'arrêter.

    Je dois recharger, mais d'autres hommes approchent, je tente le tout pour le tout et bondis par une fenêtre ouverte, à l'intérieur du bâtiment.

    A nouveau le silence, lacéré par le ouiouin de la sirène. Puis des voies s'élèvent : Sors Stalker ! Où est-il ? Samy, Jack, faites le tour et coincez-moi ce fumier !
    Intérieurement, je prie pour un blowout : j'ai quelques anti-rads dans une poche latérale de mon sac et je tiendrais sûrement mieux le coup que ces bidasses.

    Mais rien ne laisse présager la tempête, le temps est au contraire affreusement calme, et l'institut est baigné d'une blancheur livide.
    A l'intérieur de l'immeuble des voix se font également entendre, pas le temps de lambiner : si ces chers Samy et Jack font le tour pour entrer par devant et que leurs copains descendent les étages, je serais pris entre deux feux.

    Couloir principal, personne, les deux compères ne sont pas encore arrivés. Je prends à tout hasard l'escalier de droite.
    Une volée de marches, puis une autre, premier étage. La sirène me vrille les tympans. Un homme gronde un juron derrière un tas de caisses, il me semble entendre des voix qui viennent d'en bas, je continue mon ascension.
    Une volée de marches, puis une autre, deuxième étage.
    Une volée de marches, puis... une silhouette, une ombre à forme humaine qui se découpe sur la fenêtre de l'escalier. Tous deux retenons notre souffle, jusqu'à ce que celui, rauque, de mon AK retentisse et envoie l'ombre désarticulée voler par la fenêtre.
    J'imagine la tête de ses camarades lorsqu'ils vont le voir s'écraser à leur pieds. La sirène me rend fou.

    Comme entrée discrète, on a fait mieux.

    Encore trois volées de marches et je suis sur le toit. J'avise le haut parleur qui n'en fini plus de beugler et le réduis au silence d'une balle bien placée.
    Bien, on redescend.
    De retour sur le palier du troisième étage je me précipite et m'empare de la valise de documents, l'accroche en hâte à un mousqueton de ma ceinture. S'il n'y a que des revues pornos là-dedans, Sido, tu es un homme mort.
    Les voix se font pressantes en dessous, les militaires savent très bien ce qui a stoppé l'alarme et ont décidé de réduire au silence le trouble-fête. Retour sur le toit, vue imprenable. Un hélicoptère me rase et hurle des indications aux chiens de l'armée.

    Mes yeux cherchent désespérément une issue à ce guêpier, quand la lune réapparait encore, cette fois-ci pour m'indiquer les premiers barreaux d'une échelle de secours qui court le long du mur extérieur jusqu'au sol.
    Je me jette sur celle-ci en faisant glisser les rampes entre mes doigts. Pratiques ces mitaines en treillis.
    Au passage je vois par les fenêtre toute une escouade qui se précipite vers le toit. Amusé par le spectacle, je manque de me rompre le cou : l'échelle s'arrête trois bons mètres au dessus du sol.

    Réception sur mes genoux fléchis et mains au sol, je bondis en détendant mes quatre membres et je file par une brèche de l'enceinte extérieure.

    Entrée en fanfare, mais sortie en velours. Me voilà courant dans l'herbe, tandis que derrière moi éclatent les jurons des militaires arrivés sur le toit.
    Un gros nuage masque désormais la lune et devant moi s'étend une Zone d'encre de chine.


    Zone de nuit, Zone de ténèbres, Zone d'ombre... Ombres mouvantes. Résister à l'envie d'allumer sa torche demande un certain contrôle de soi.

    Je contourne les renforts qui arrivent par la route, de toute façon ils semblent bien occupés par un stalker solitaire qui a décidé de dormir d'un sommeil de plomb.

    La décharge : je fais le tour et évite les quelques bandits qui somnolent. A l'avant-poste du Devoir, j'écoute un des hommes chanter une ballade à propos d'une maison et d'une femme qu'il ne reverra probablement jamais. Mes nerfs se détendent je décide de finir la nuit par quelques heures de sommeil dans le wagon abandonné.

    Quand il fera jour, j'irai faire une visite au bar, premier vrai asile après le village du cordon. J'espère bien me refaire une santé et un moral d'acier une fois là-bas.




    Bilan :

    Equipement

    - Deux boîtes de conserve et un pain pour demain matin.
    - Une arme de poing améliorée
    - Mon fusil à pompe amélioré à deux coups.
    - Une petite mitraillette (la viper) avec deux chargeurs.
    - Un AKM personnalisé avec seulement deux chargeurs.
    - une veste de bandit améliorée avec une meilleure résistance aux impacts de balles.
    - Mon duvet
    - 6 medkits, (j'en ai trouvé pas mal dans la planque), quelques bandages.
    - 4 grenades offensives. 3 défensives.

    Moments de stress

    - La sortie du souterrain, avec un soldat qui m'a repéré immédiatement.
    - La visite des étages du bâtiment administratif, avec des voix dont on ne sait pas si elles viennent du dessous au du dessus.

    Moments chauds


    - Le carnage à l'angle du mur.
    Dernière modification par Pluton ; 03/04/2008 à 02h16.

  15. #45
    A peine debout, j'ai la flemme de lire toussa -_-sauf la 1e partie :D

  16. #46
    Moi j'ai tout lu, et sa rédaction s'améliore de post en post.

    Hâte de connaître la suite.
    I'll play fishing simulator. Luthier... you'll play with me. http://odieuxconnard.files.wordpress.../finalfbhr.jpg

  17. #47
    Citation Envoyé par L'Inkagoulé Voir le message
    Moi j'ai tout lu, et sa rédaction s'améliore de post en post.

    Hâte de connaître la suite.
    pareil pour moi sa prose s'améliore d'episode en épisode et me scotch a son récit en plus j'ai déja fait ces passages et c'est vraiment ca.
    vraiment tu a du talent pluton.
    la suite la suite .....
    Putain c'est ce que j'ai dis (ok c'était dis en TABOURET§§!) mais c'est ce que j'ai dis
    --Gripoil 2010-- Id Psn : ambrefr

  18. #48
    Mince quelle cinquième partie prenante.
    Ya qu'un truc qui me chagrine. Je suis pas allé plus loin dans le jeu...
    Merde la suite du récit va me spoiler tout le reste ( faut que je récupere ma boiboite et vite )

  19. #49
    Vraiment super!
    Je sais pas si je vais encore continuer à lire longtemps ton récit vu que tu es plus très loin de la où je m'étais arrêté, mais c'est vraiment super bien raconté!

  20. #50
    J'avoue que le jeu avec ses loading tous les cent mètres m'avait pas donné envie de pousser très loin. Là ton récit par contre me prends aux tripes et je me dis que je suis peut-être passé à coté de quelque chose de grand.
    Juste une petite note négative concernant quelques fautes d'orthographes qui seraient peut-être corrigées par un passage sous word...

    En tous les cas vivement la suite !

  21. #51
    Merci pour vos encouragements
    Je vois qu'il y en a pas mal qui arrêtent arrivés au bar hmm ?

    C'est dommage car, à part tout le côté romancé, les blessures et les paroles prêtées au personnage, toutes les situations sont exactement celles vécues dans le jeu.

    Bon, sinon je ne suis toujours pas mort, mais j'ai réellement failli hier soir je vous raconterai.

    Pour les fautes, désolé j'ai pas word chez moi, et relire sur écran... en plus je tape vers 2H du matin car j'ai besoin d'écrire ça juste après avoir quitté le jeu, pour l'ambiance. Je vais jeter un coup d'œil.

  22. #52
    Tu peux installer le correcteur orthographique de Firefox, sinon
    Athmos : Ça confirme ce que je suspectais depuis toujours, Ash_Crow est un vicieux. Son âme retorse ne vit que pour semer d'embûches le chemin des honnêtes canards, et sa fourberie n'a d'égale que sa profonde méchanceté. :fear:

  23. #53
    Je serais assurement dejà mort
    Ma chaîne YouTube: http://cpc.cx/lQZ

  24. #54
    J'me demande s'il y en a qui ont déjà réussi à arriver dans Agroprom sans se faire repérer par le sniper près de la sortie du souterrain; j'ai beau avoir essayé des dizaines de fois, de jour comme de nuit, rien à faire, à peine arrivé il essaye de m'allumer et l'alarme se déclenche


    En tout cas c'est toujours aussi chouette à lire, pourvu que le controler qui te réduira le cerveau en bouillie n'ait pas encore spawné

  25. #55
    Citation Envoyé par Azgh Voir le message
    J'me demande s'il y en a qui ont déjà réussi à arriver dans Agroprom sans se faire repérer par le sniper près de la sortie du souterrain; j'ai beau avoir essayé des dizaines de fois, de jour comme de nuit, rien à faire, à peine arrivé il essaye de m'allumer et l'alarme se déclenche


    En tout cas c'est toujours aussi chouette à lire, pourvu que le controler qui te réduira le cerveau en bouillie n'ait pas encore spawné
    Moi j'ai déjà réussi à faire agroprom tranquille, mais pas avec OL. Avec ce mod je me fais griller à tous les coups par le sniper.

  26. #56
    J'ai réussi, mais faut être rapide! J'ai rechargé plusieurs fois d'ailleurs...
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  27. #57
    Merci Pluton, je revis le jeu par ton intermediaire, ca fait plaisir

  28. #58
    En fait Pluton il est déjà mort 10 fois, mais bon arrêter le topic au premier post, ça aurait été tuer le concept dans l'oeuf

  29. #59
    Citation Envoyé par Akodo Voir le message
    En fait Pluton il est déjà mort 10 fois, mais bon arrêter le topic au premier post, ça aurait été tuer le concept dans l'oeuf
    Non. J'ai failli aux entrepôts, mais je suis encore vivant.

    Je
    veux
    pas
    crever.
    Dernière modification par Pluton ; 03/04/2008 à 16h53.

  30. #60
    Citation Envoyé par Pluton Voir le message
    Non. J'ai failli aux entrepôts, mais je suis encore vivant.

    Je
    veux
    pas
    crever.
    En meme temps on pourrait pas verifier

Page 2 sur 13 PremièrePremière 1234567891012 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •