Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25
  1. #1
    bonsoir chers amis.... pas de bug, donc negundo=fatal error....


    M'empeche que je cherche cette fois si des infos sur les perturbations electromagnétiques et comment cela peut affecter un disque dur.

    Pour effacer toutes les données d'un disque dur, si j'ai bien compris on le fait passer dans un champ magnétique puissant...

    mais je me demande comment sont organisés physiquement les données... j'imagine qu'il s'agit de petit barreaux de férites qui sont dans un sens, et qu'on force a aller dans un autre sens à l'aide d'une bobine electromagnétique: la tête d'enregistrement.

    Mais ces barreaux de ferites ils sont orientés dans quel sens à la base? Ce sens est il donné par le champs magnétique terrestre ou cela n'a pas d'influence?

    Merci de vos réponses...

  2. #2
    j'espère que le champ terrestre a pas d'influence, sinon ça remet sérieusement en question le principe de stockage magnétique :D

  3. #3
    j'ai vu des stations avec disques dur dans des champs extremement intense (station de commande RMN recherche) et il morflait pas, alors le champ magnétique terrestre...

    non les "barreaux" (qui n'en sont pas vraiment) sont tous alignés dans le meme sens (moins la part de quantique-stat qui saoule) en usinage par le formatage de bas niveau.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  4. #4
    Idem...au boulot on avait des stations Sun pour contrôler des RMN et il n'y a jamais eu de problème. Par contre les écrans CRT Samsung qui se trouvaient à l'étage au-dessus morflaient...
    Avec les militaires il y a toujours quelque chose à craindre, à moins d’être mort.

  5. #5
    Regarde ce site il me semble que c'est expliqué mais j'arrive plus à retrouver où exactement.

    http://www.pcguide.com/ref/hdd/index.htm
    "si tout le monde s'etait dit "pour quoi faire ?" je pense qu'on tournerait encore sur 8086. Si tant est qu'on ait l'electricite ... " Franck@X86
    If all goes well will Dell sell Cells?
    <°)))><

  6. #6
    T'as aussi les bombes EMP (Electromagnetic Bomb).

    http://www.airpower.maxwell.af.mil/a...pp/apjemp.html

    Ainsi que les bombes au graphite.

    Les probabilités sont faibles pour qu'un de ces engins ne tombent sur ton système.

    Humour bien sûr...

  7. #7
    Ah interessant les EMP... car selon certain, la terre est en train d'inverser sa polarité...
    Si ce phénomène devait se produire (et l'on sait qu'il s'est déjà produit dans le passé garce aux roches volcaniques), cela pourrait il corrompre une certaine parite des données inscrites sur un disque dur?

    Je n'ai plus toutes les références en tête, mais on peut retrouver sur le net un article du national géographique qui parle de cela, un article du mois de novembre sur un site français édité en collaboration avec la nasa qui parle de ce phénomène.

    Enfin nouus savons depuis que nous avons trouver des mamouths congelés en sibérie, que ceux ci ont eu un coup de froid rapide, qu'à l'époque la sibérie beneficiait d'un climat tropical.

    Que l'inversion de la polarité de la terre se fait tout le 300 000 ans, mais qu'il semble que cela n'est plus le cas depuis 780 000 ans

    Que lorsque ce phénomène arrive, il est très rapide, les poles se déplacants en quelques mois, que ce mouvement commence doucement pour s'accélerer rapidement, et que les géologues sont en ce moment même en train de metre en place une mission pour "remesurer" d'ici quelques temps l'emplacement réel des pôles magnétiques....

    Mais que nous n'allons pas mourrir dans d'atroces souffarne cosmique, car notre atmosphère nous protégera du rayonnement solaire quoi qu'il arrive...

    Qui en pense quoi, après avoir vérifié ces informations sur GOOGLE (ou autres...)

  8. #8
    a moins que le champ magnétique terrestre n'augmente dans des proportions délirantes (plusieurs milliers de fois, et encore ...) le risque est nul pour ton disque dur (tu peux toujours reproduire le phénomène en pire avec de gros hps que tu place à coté de ton disque (pour avoir un champ magnétique puissant et variant rapidement)

  9. #9
    Bon je suis rassuré, enfin presque car il semblerait que les pôles magnétiques se déplacent de plus en plus vite, la communauté scientifique part a leurs recherches tout les 10 ans parce que c'est compliqué et qu'il fait froid... mais il semblerait que cela soit moins le cas puisque le pole nord serait désormais en sibérie (ou en alaska j'ai pas compris)... mais comme selon la théorie de l'inversion des poles il y en aurait plusieurs au moment de l'inversion il faudrait qu'ils commencent à s'activer un peu pour le chercher et savoir où il est quand même parce que là pour le coup c'est pas possible de suivre la progression par GPS (à moins que si, mais là je sais pas).

    Si jamais on a plusieurs pôles faudrait avertir les scouts y risquent de se paumer grave lors des ballades en forêts (j'vais surveiller les infos du coté des scouts pour vérifier si leur taux de perte augmente dans les prochains mois...)

    Bon plus sérieusement j'y comprends rien en electromagnétisme mais je crois que c'est normale vu qu'eistein à oublier de nous expliquer la nature des phénomènes ondulatoires...

    J'aimerais savoir s'il existe une formule pour connaitre la puissance électromagnétique dégagée par un cpu, vu qu'il y a du courrant (une tension de 5 volts si je dis pas de bétise...) et que ce dit courrant se ballade à la fréquence du cpu (si j'ai bien tout compris...) sachant que le cpu dégage un rayonnement (chaleur ) et qu'on m'a expliqué récement que la chaleur était aussi une rayonnement électromagnétique... mais si je prends mon thermomètre je peux mesurer la chaleur dégagée en un temps t , par contre la puissance du rayonnement electromagnétique dégagée comment on la calcule...
    En imaginant un CPU qui fonctionne à pleine charge pendant une heure, et pour me faciliter la tache en fonction des caractéristique de mon cpu, un Intel 640 (je note les noms des pro AMD qui sont morts de rire...)

  10. #10
    La température d'un corps dépend de l'agitation de ses particules.
    Tout courant électrique induit un champ magnétique.
    Calculer à un instant t la puissance magnétique dégagé par un CPU necessiterait de connaitre à cet instant l'ensemble des courants et leur intensité qui circulent dans les pistes du CPU, et la géométrie des-dites pistes (faire passer un courant identique dans 2 fils parallèles et accolés, chacun dans un sens, produit un champ magnétique global nul), la présence de matériaux faisant office d'écran magnétique, etc.
    Une partie de plaisir quoi, en général, on préfère la mesurer...

  11. #11
    alors si j'ai bien compris si j'ai 2 bobines elctromagnétiques identiques, que je fais passer un courrant continue dans un sens dans l'une et dans le sens opposé dans l'autre cela donne un champ électromagnètique nulle?

    J'ai une autre question farfelue, si la technologie HT du pientium 4 est activé, on simule 2 processeurs... mais cela a t'il une influence sur le champ électromagnétique généré par le CPU?

    Si je prends la théorie, comme le courrant va dans le même sens et qu'il y a 2 fois plus d'intensité vu qu'il traite 2 fois plus d'info faut bien 2X plus d'électrons non?(en imaginant que le HT fonctionne à parfaitement sur CPU a pleine charge pendant 1 heure).

  12. #12
    ouais mais nan parce que l'HT il utilise les mêmes circuits hein. ça permet de remplir tout le pipeline, pour pas gâcher de cycle ...

  13. #13
    Oui mais je ne comprends pas tout, c'est la raison pricipale pour laquelle j'utilise les forums c'est pour bénéficier de la connaissance des autres... je trouve que les forums sont le plus formidable outil d'apprentissage qu'il n'ai jamais existé.
    Moi je suis incapable de comprendre certaines notions clé de l'électronique, informatique...; Y a des fois des articles de X-86 où je ne comprends pas grand chose, cela ne m'empêche pas de les lire, car j'apprends ainsi toujours au mins un truc, et à force je comprends un peu mieux le fonctionnement de mon PC.
    Et quand j'ai besoin de référence précise, par contre là je préfère mon plonger dans certains bouquins de référence, car la source est là indiscutable (ce qui n'est pas le cas sur Internet où l'on trouve à boire et à manger...)

    Pour en revenir à ma question, si l'utilisation du pipeline est optimisée cela se traduit bien physiquement par un augmentation du nombre d'électron qui passent dans les circuits du CPU?

    Maintenant la question est de savoir si cela entraine une augmentation du champs electromagnétique? si je msesur sans HT j'ai un certain champ électromagnétique que je mesure... maintenant avec HT, on augmente le nombre d'electron passant dans le pipeline sinon je ne vois pas comment on fait?

    Mais si on augmente le nombre d'électron, on augmente aussi l'intensité du courrant?

    Mais augmente t'on aussi l'intensité du champ électromagnétique?

    D'ailleurs je me pose la question du champs elctromagnétique généré par l'utilisation d'un vrai bi-processeur? est il nul? augmente t'il diminue t'il?

  14. #14
    je pense que dans le cas de l'HT tu vas tendre en pratique vers la valeur théorique maximale. ça me semble assez juste qu'il y aura plus d'électrons à passer, étant donné qu'on remplit des trucs qui étaient censés être vide (mais en fait ils devraient pas :D).

  15. #15
    mais cette valeur on peut la trouver dans les données techniques du cpu sur le site d'intel?

  16. #16
    En fait je me pose la question parce qu'il y a un truc que je comprend pas avec ma carte mére, la gigabite I855 deluxe. elle est livrée avec leur carte censée stabiliser l'alimentation, l'U-DPS (j'crois que c'est ca le nom)

    Ce truc a 4 diodes (cela fait jolie dans mon PC), et l'allumage de ces diodes varie en fonction de l'alimentation fournie à mon cpu. Cette alimentation est censé refléter la charge de mon CPU, plus il travail, plus il consomme de courant.

    J'ai beau ne rien faire avec mon CPU, virer tout les processus inutiles, me deconnecter d'internet, mettre mon pc dans un état quasiment léthargique, la charge du cpu est minimal, ne faire aucun accès disque, l'allumage des diodes ne cessent de varier, tantôt une tantôt 2, et des fois une troisième (qui n'est jamais à sa valeur max).

    Bon je viens de changer l'alim, j'en ai profité pour mettre un ventillo en facade afin de refroidir mes disques durs et pulser de l'air frais dans la tour.
    Ainsi la température à l'intérieur de la tou a chuter progidieusement, avec l'aide de la nouvelle alim.
    J'ai un ventilo à l'arrière qui assure l'extraction de l'air chaud l'alim n'expulse pas l'air chaud à l'exterieur mais à l'intérieur de la tour ainsi elle est extraite par le ventilo arrière, j'ai une espèce de cheminé qui fait dégagé l'air chaud du CPU sur le coté de ma tour.

    Question refroidissement je dois être correcte, l'alim est stable même si elle n'est pas protéger par un onduleur.

    La question que je me pose est de savoir pourquoi ces diodes indiquent une activité du cpu alors qu'il n'est pas censé être actif?

  17. #17
    moi je vote pour un argument marketing basé sur le circuit imprimé d'une girlande de noel...mais je peux me tromper.

  18. #18
    Citation Envoyé par negundo
    Maintenant la question est de savoir si cela entraine une augmentation du champs electromagnétique? si je msesur sans HT j'ai un certain champ électromagnétique que je mesure... maintenant avec HT, on augmente le nombre d'electron passant dans le pipeline sinon je ne vois pas comment on fait?
    Mais si on augmente le nombre d'électron, on augmente aussi l'intensité du courrant?
    Mais augmente t'on aussi l'intensité du champ électromagnétique?
    L'HT, c'est plus l'émulation d'un second processeur, mais il s'agit d'un processeur logique (donc l'augmentation de la charge électrique n'est pas proportionnel, selon moi, comparé à un Bi-CPU classique). En plus, compte tenu de la finesse de gravure des CPU modernes qui touche le nanomètre, il s'agit de valeur infinitesimales, donc très faible, tant au niveau énergétique qu'au niveau des polutions électromagnétiques...

  19. #19
    Citation Envoyé par negundo
    En fait je me pose la question parce qu'il y a un truc que je comprend pas avec ma carte mére, la gigabite I855 deluxe. elle est livrée avec leur carte censée stabiliser l'alimentation, l'U-DPS (j'crois que c'est ca le nom)

    Ce truc a 4 diodes (cela fait jolie dans mon PC), et l'allumage de ces diodes varie en fonction de l'alimentation fournie à mon cpu. Cette alimentation est censé refléter la charge de mon CPU, plus il travail, plus il consomme de courant.

    J'ai beau ne rien faire avec mon CPU, virer tout les processus inutiles, me deconnecter d'internet, mettre mon pc dans un état quasiment léthargique, la charge du cpu est minimal, ne faire aucun accès disque, l'allumage des diodes ne cessent de varier, tantôt une tantôt 2, et des fois une troisième (qui n'est jamais à sa valeur max).

    Bon je viens de changer l'alim, j'en ai profité pour mettre un ventillo en facade afin de refroidir mes disques durs et pulser de l'air frais dans la tour.
    Ainsi la température à l'intérieur de la tou a chuter progidieusement, avec l'aide de la nouvelle alim.
    J'ai un ventilo à l'arrière qui assure l'extraction de l'air chaud l'alim n'expulse pas l'air chaud à l'exterieur mais à l'intérieur de la tour ainsi elle est extraite par le ventilo arrière, j'ai une espèce de cheminé qui fait dégagé l'air chaud du CPU sur le coté de ma tour.

    Question refroidissement je dois être correcte, l'alim est stable même si elle n'est pas protéger par un onduleur.

    La question que je me pose est de savoir pourquoi ces diodes indiquent une activité du cpu alors qu'il n'est pas censé être actif?
    l'U-DPS régule les tensions (en cas d'OC par ex).
    Les diodes, c'est comme les sondes de températures, faut autant s'y fier qu'à un Packard Bell...
    Ton CPU, même en IDLE, il bosse tout le temps un peu... Maintenant, peut être que les diodes ne reflètent pas uniquement la pseudo activité du CPU mais sont sensibles aux tensions (faire varier l'intensité lumineuse d'une diode, c'est facile).

  20. #20
    Sur un lien dans un autre topic (le flemme de chercher), y a des mecs qui installent XP sur des configs aussi faibles que possible... et ils vont jusqu'à à downclocker des Pentium (1) à 25 MHz.

    Tout ca pour dire que sur des confs pareilles, XP fraichement installé, fraichement booté, rien qui tourne, bref, "Idle", la charge CPU est stable, mais à 50%!. Donc, "Idle", c'est qu'une vue de l'esprit.

  21. #21
    C'est tres interessant comme recherche :D

  22. #22
    Je suis d'accord, c'est nul. Mais c'est pour appuyer l'argument que même en idle, le CPU bosse. Donc il consomme...

  23. #23

  24. #24
    Citation Envoyé par ylyad
    Je suis d'accord, c'est nul. Mais c'est pour appuyer l'argument que même en idle, le CPU bosse. Donc il consomme...
    mais moins :sarcastic:

  25. #25
    oui, mais là je crois que y avait pas débat :D

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •