Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 6 sur 6 PremièrePremière 123456
Affichage des résultats 151 à 180 sur 180
  1. #151
    Oué enfin si la télé c'était un tant soit peu représentatif de la réalité ça se saurait!
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Vous êtes encore plus cliché que le cinéma français que vous exécrez pourtant.

  2. #152
    Citation Envoyé par Tilt Voir le message
    C'est passé ça ?

    https://www.youtube.com/watch?v=XO4q9oVrWWw

    J'en suis à la moitié, long mais passionnant

    - - - Mise à jour - - -

    Je comprends pas ce que fou l'état.

    Y'a plus d'avion dans le ciel ! C'est très bien.....Ben non faut croire on donne 7 milliards à Air France.

    Les gens achètent plus de voiture ! c'est très bien ! Ben non on dépense des milliards pour sauver Renault.

    On fait l'inverse de ce qu'il faut faire.
    Le monde d'après c'est "dépensons pleins de brouzoufs pour retrouver le monde d'avant."
    Et toi tu aurais trouvé quel plan en 2 mois?

  3. #153
    C'est pas mon boulot de sauver le monde j'ai rien à proposer.

    Je constate juste que pendant le confinement on avait enfin des pubs pour des trucs qui avaient du sens.
    Mais là ha ye c'est reparti avec les bagnoles

    Et je constate que le monde d'après tout le monde à déjà oublié et c'était du bullshit
    Tout ce qui compte aujourd'hui c'est de consommer
    Dernière modification par Tilt ; 28/05/2020 à 22h56.

  4. #154
    C'était prévisible après. Fallait vraiment être naïf pour croire un instant qu'ils s'étaient tous achetés une conscience d'un coups de baguette magique ...
    Ça avait été la même en 2008 avec les même discours, fallait pas s'attendre à autre chose ici.

    Citation Envoyé par Nasma Voir le message
    Et toi tu aurais trouvé quel plan en 2 mois?
    Yen a beaucoup (et pas popol du coin, des grands scientifiques, économistes etc.) qui ont proposé et établis des listes fournies de ce qu'il fallait et ne fallait pas faire.

    Mettre 7 milliard dans Air France faisait partie du « ne pas faire » pour à peu prés tout ceux qui se sont penché sur le sujet, toute sensibilité politique confondue.

    L'audition de Gael Giraux au sénat était une très bonne base par exemple :

  5. #155
    Bon courage Tilt, la route est longue.
    Je te propose le Ladder of Awareness, ça m'a un peu aidé.

    Et sinon, cet article et ce post sont de bonnes synthèses des quelques menus problèmes à venir. Et vous avez pleins de sources, donc faites vous plaisir.

    Les liens sont en anglais par contre, navré.

    Pour les francophiles, je peux vous proposer cette interview haut niveau qui était assez intéressante.


    - - - Mise à jour - - -

    Et bien sûr, ne pas oublier le mot d'ordre des prochains mois / années :

    Plus vite que prévu !
    Citation Envoyé par Medjes Voir le message
    un gros con parlant des jeux de sociétés. "est ce que les jeux de sociétés reflètent bien la société ?".
    [Profil Sens Critique][last.fm]

  6. #156

  7. #157
    Citation Envoyé par Loddfafnir Voir le message
    Bon courage Tilt, la route est longue.
    Je te propose le Ladder of Awareness, ça m'a un peu aidé.

    Et sinon, cet article et ce post sont de bonnes synthèses des quelques menus problèmes à venir. Et vous avez pleins de sources, donc faites vous plaisir.

    Les liens sont en anglais par contre, navré.

    Pour les francophiles, je peux vous proposer cette interview haut niveau qui était assez intéressante.
    https://www.youtube.com/watch?v=kLzNPEjHHb8

    Et bien sûr, ne pas oublier le mot d'ordre des prochains mois / années :

    Plus vite que prévu !
    Ce sont de bons résumé mais je dirais qu'ils ont quelques défauts.
    D'abord, tout ces articles ne font qu'un constat sans solution. Je trouve que c'est négatif : toute situation, même désespérée, à une lueur d'espoir. Et vaut mieux croire en un espoir illusoire et tenter quelque chose avec 0.0000001% de chance de succès que de sombrer dans la déprime en s'asseyant dans un coin pour pleurer.

    Le premier article par exemple fait la promotion d'un genre de changement spirituel, classique de la réaction d'une part de la population anglo-saxonne, mais qui est un peu un appel à rester au niveau des réactions individuelle, avec le succès qu'on connait à ce genre de solution. Le premier article fait aussi l’impasse sur les solutions politiques, il fait en gros le constat que les gens bien informé sont peu nombreux dans la population et donc ont peu de chances d'être politique. C'est complétement naïf et simpliste comme analyse politique -> non seulement il y a de grande force d’intérêt qui font que les politiques au pouvoir ont bien moins de chance d'être écolo que la moyenne de la population, mais si on retire ces forces par un coups de baguette magique on se rends compte qu'en moyenne leur position leur permet d'avoir accès quand même à de bonne sources qui permettrait un changement rapide de paradigme. La question principale est d'alors d'identifier et de détricoter ces forces qui maintiennent l'état des choses au niveau politique et filtrent les politiciens (implicitement) au format de leurs intérêt (le statu quo).
    Là encore c'est typiquement anglo-saxon d'abandonner tout aspect politique, c'est plus précisément typiquement US au vu de la sclérose qu'est le milieu politique la bas sur ces sujets. Mais amha c'est piégeux de se laisser prendre au piège du « politique c'est nul/dysfonctionnel donc abandonnons le terrain politique » .

    Dans les deux cas, ce sont de bons articles de constat, mais on sent que ça a été écrit plus par des gens déprimés que combatif ...

  8. #158
    Vous croyez vraiment que ça allait changer ?

    Quand on voit que y en a qui jette leurs masques dans la nature, et autres déchets, alors que ça allait leurs coûter et que ça allait pas changer leurs mode de vie de les jeter dans une poubelle, vous croyez vraiment qu'il y aurait un changement global et que chacun allait changer leurs habitudes ?

    Certains on peur du virus et donc prennent leurs voitures au lieu des transports en commun. Certains achètent des maisons secondaires en campagne pour ne pas vivre un future confinement en ville (c'est ce qu'à dit une collègue de mon père qui connait quelqu'un qui travaille en agence), ce qui va inciter encore plus à la campagne.

    Et si on prend des lois trop radicales, genre limiter le nombre d'enfants, la consommation de viande ou le nombre de maisons secondaires, dans nos pays européens, on va crier aux scandales, que on est dans un pays libre. Et si on taxe plus ou que l'on ôte des avantages par exemple pour le troisième enfants, on va dire que ça affecte que les plus pauvres et que les riches peuvent continuer à faire ce qu'ils veulent.
    Venez voir mon site, Geek Passion, avec entre autres : Mon super casse brique - The Witcher 3 en 360°.
    Venez vider votre backlog grâce aux events du backlog sur cpc-backlog-event.

  9. #159
    Citation Envoyé par madgicsysteme Voir le message
    Et si on prend des lois trop radicales, genre limiter le nombre d'enfants, la consommation de viande ou le nombre de maisons secondaires, dans nos pays européens, on va crier aux scandales, que on est dans un pays libre. Et si on taxe plus ou que l'on ôte des avantages par exemple pour le troisième enfants, on va dire que ça affecte que les plus pauvres et que les riches peuvent continuer à faire ce qu'ils veulent.
    C'est un peu facile de mettre l'impuissance politique sur le dos des citoyens quand personnes n'a essayé ...

    Avec de bonnes explication la population accepterais sans doute. Et dans tout les cas il faut essayer avant de dire que c'est impossible.

  10. #160
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    C'est un peu facile de mettre l'impuissance politique sur le dos des citoyens quand personnes n'a essayé ...

    Avec de bonnes explication la population accepterais sans doute. Et dans tout les cas il faut essayer avant de dire que c'est impossible.
    Tu as besoin d'une bonne explication pour ne pas jeter tes merdes dans la nature alors que tu as des poubelles a portée de main a tous les angles de rue ?

    Je suppose que c'est latin de jeter ses merdes, et qu'on ne doit pas condamner les pauvres gens parce que c'est la faute des politiques qui ont intérêt a ce que les gens jettent leurs merdes n'importe ou ?
    Change ta vie - Rejoins nous !

  11. #161
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tu as besoin d'une bonne explication pour ne pas jeter tes merdes dans la nature alors que tu as des poubelles a portée de main a tous les angles de rue ?

    Je suppose que c'est latin de jeter ses merdes, et qu'on ne doit pas condamner les pauvres gens parce que c'est la faute des politiques qui ont intérêt a ce que les gens jettent leurs merdes n'importe ou ?
    Et aussi il ne faut pas mettre d’amendes à ceux qui jettent leurs merdes dans la nature car ça pénaliserait surtout les pauvres et les riches pourraient continuer à le faire.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  12. #162
    Faire une généralisation sur des projets de société en se basant sur un exemple ponctuel et très minoritaire (si tout le monde balançait ses déchets dans la rue je pense que nos villes auraient une autre tronche...) ça ne me semble pas la base d'un débat très intéressant...
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Vous êtes encore plus cliché que le cinéma français que vous exécrez pourtant.

  13. #163
    Citation Envoyé par madgicsysteme Voir le message
    Et si on taxe plus ou que l'on ôte des avantages par exemple pour le troisième enfants, on va dire que ça affecte que les plus pauvres et que les riches peuvent continuer à faire ce qu'ils veulent.
    Ici au RU, il n'y a plus d'allocs à partir du troisième enfant. Pourtant, personne n'a gueulé et les pauvres n'arretent pas pour autant de se reproduire comme de la vermine.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tu as besoin d'une bonne explication pour ne pas jeter tes merdes dans la nature alors que tu as des poubelles a portée de main a tous les angles de rue ?

    Je suppose que c'est latin de jeter ses merdes, et qu'on ne doit pas condamner les pauvres gens parce que c'est la faute des politiques qui ont intérêt a ce que les gens jettent leurs merdes n'importe ou ?
    Non, les anglo-saxons font ça très bien aussi. Faut voir l'état des bords ce certaines routes au RU. A coté, les routes françaises sont super bucoliques.
    Et pour l'explication, c'est possible sans tenir un flingue sur la tempe des gens. Au Japon par exemple, les gamins sont sensibilisés très jeunes à l'hygiène et à la propreté. En nettoyant eux-meme leurs salles de classe par exemple. La pression sociale s'occupe du reste une fois adultes. Radicale.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  14. #164
    Citation Envoyé par pseudoridicule Voir le message
    les pauvres n'arretent pas pour autant de se reproduire comme de la vermine.
    Tu t'intègres bien dans la haute société anglaise à ce que je vois.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  15. #165
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tu as besoin d'une bonne explication pour ne pas jeter tes merdes dans la nature alors que tu as des poubelles a portée de main a tous les angles de rue ?
    Sauf que je suis désolé, c'est typiquement une approche anglo-saxonne : la culpabilisation de l'individu plutôt que l'analyse et la correction du système.
    Très bon article sur le sujet d'ailleurs qui montre comment ça a commencé cette approche du vilain individu qui jette sa merde par terre. Spoiler : pour compenser la destruction de système généraux qui évitaient cette situation.
    Eh bien, recyclez maintenant !


    Si tu ne fait que culpabiliser le comportement individuel il n'y a aucune solution efficace, tu n'a plus que tes larmes et ta hargne pour rager sur tes contemporains.
    À l'inverse si tu analyse le problème sérieusement sous l'angle politique/sociologique il y a alors de très nombreuses solutions pragmatiques qui émergent.

    Un exemple pour ce cas précis :

    Constat : Les gens jettent des ordures. Au lieu de rager il faut se poser la question du pourquoi.

    Dés qu'on pose le pourquoi on trouve aisément les raisons principales qui aboutissent à cette situation :

    - Mauvaise éducation.
    - Sur-représentation du jetable dans les produits de tout les jours.
    - Modèle social qui favorise la consommation du produit de façon itinérante au lieu que ce soit sur place.
    - Absence ou gros manquement dans la distribution des poubelles sur le territoire.

    Tout ceci se corrige et plusieurs pays ont établis des stratégies efficace sur lesquels prendre exemple. Certaines stratégie existaient même dans le passé et on les a brisé pour des raisons économiques.

    Donc exemples de multiples solutions dans le details :

    -- Mauvaise éducation.
    -> L'état à la main mise sur l'éducation, des travaux d’intérêts généraux pour ramasser les ordures ou ce genre de chose peuvent être mis en place pour sensibiliser les élèves. L’expérience d'autres états montre que c'est très efficace et que les eleves finissent par organiser eux même des collectes de déchets. On sait donc que ça fonctionne de façon efficace.

    -- Sur-représentation du jetable dans les produits de tout les jours.

    -> C'est l'un des principaux problèmes. Des sociétés qui ont moins de jetable que nous dans les produits de tout les jours jettent moins, et à l'inverse des sociétés qui ont énormément de jetable dans les produits de tout les jours jettent plus. La loi de suppression/diminution des sacs plastique gratuit a par exemple eu un énorme impact sur les quantités de matières plastiques jetées au niveau individuel. Les solutions sont donc du même tonneau : remplacement de nombreux sacs par du bio-dégradable ou suppression carrément des sacs et du sur-emballage dans de nombreux domaine. La plupart du temps il n'est là que pour des raisons de grappiller des couts au niveau industriel et des raisons de marketing, mais beaucoup de sur-emballage sont aisés à supprimer par simple décision politique.

    -> De façon plus générale, une éducation au fait maison dés l'enfance dans les écoles via des activités pratiques (cuisine, couture etc. ) peut également aider à réduire drastiquement les consommations de repas pré-emportés et autres. Certains pays ont une consommation bien plus importante des repas fait maison et emporté au boulot plutôt que de sandwich acheté à l'arrache et autres canettes, l'analyse du pourquoi de leur situation peut aider à établir des changements de société dans ce sens.

    -> L'abandon du système de consigne par les états (voir article linké ci-dessus), qui était le système le plus efficace, est aussi grandement responsable. Il y a eu un changement observable avec de très nombreux déchets supplémentaires sur le bord des routes lorsque le système de consigne a été abandonné. Le système de consigne devrait pourtant faire plaisir à tout cynique qui se respecte : appâter les gens avec des gains pour qu'ils rendent leur déchet, quoi de plus efficace ?
    Le système de consigne marche très bien là ou il est déployé. L'histoire du système de consigne nous montre un recyclage quasi perpétuel, pour un cout dérisoire par rapport au recyclage actuel et pour une efficacité très très grande. -> Il suffit donc de faire le chemin inverse ici, remettre en œuvre le système de consigne et de "recyclage" local qui va avec, les canettes deviennent alors inutile (les canettes ont été introduites à la mort du système de consignes pour leur légèreté dans le transport, auparavant les indus emmenait directement les containers de liquide au niveau local pour re-remplir les bouteilles, donc pas de transport) et on peut même alors légiférer pour défavoriser leur usage.

    -- Modèle social qui favorise la consommation du produit de façon itinérante au lieu que ce soit sur place.
    Un analyste du cas du japon notait que le japon avait fait le choix de l'absence de poubelle public due aux températures qui rendrait vite ce genre de poubelle réparties sur la voie publique nauséabonde. Pourtant les gens jettent peu. Est-ce a dire que les japonais sont plus respectueux, d'un point de vue général oui (voir éducation), mais ce n'est pas tout, l'analyste avait montré qu'en fait tout était fait dans la structure de la bouffe au japon pour favoriser la consommation et donc la suppression des déchets depuis l'endroit ou on achète. En gros c'est le modèle du « vite acheté et mangé sur place » plutôt que du « vendu à la chaine à emporter ».
    Ce modèle n'est pas le fruit d'une orientation séculaire de la population dans cette direction, mais le fruit de politique lourde (très lourde) de détaxation des petits restaurants et de la nourriture vendu prête à consommer sur place etc. Mais aussi de responsabilisation des restaurant sur les déchets via un système de responsabilité locale du resto au niveau du quartier. Resto qui poussent donc à manger localement et à jeter localement ou à trouver des solutions pérennes pour l'emport. D’où un cercle vertueux.
    La copie et l'adaptation de ces politiques est une solution.
    Une autre solution, potentiellement tout aussi efficace, est de favoriser les cantines d'entreprises (détaxation totale, aides etc. => très bas cour => tout le monde va à la cantine).


    -- Absence ou gros manquement dans la distribution des poubelles sur le territoire.
    Ce n'est un secret pour personne, beaucoup de villes qui croulent sous les déchets jetés à la vite sur la voie publiques sont mal fournie en poubelle publique, et à vrai dire, la situation ne s'arrange pas.
    -> la solution là encore est aisé à concevoir (même si les solutions ci-dessus peuvent rendre inutile cette voie).


    Et voila là on est plus à râler sur les individus, comportement inutile et peu constructif, mais à analyser et imaginer des solutions. L'écologie politique quoi...
    Il est tout aussi intéressant d'analyser la question « Pourquoi ces solutions ne sont pas mises en places » . Certaine de ces solutions existaient à l’échelle de l'état auparavant, elles ont été détricoté et il y a des raisons derrière. Le système de consigne en l'exemple le plus parlant (voir article ci-dessus) mais ça s’applique à tout. L'analyse de comment les choses ont évolué, pourquoi etc. permet d'identifier les raisons qui maintiennent le statu-quo en place et les points de faiblesses qui permettent de retourner la situation. De même, d'autres solutions pourrait être mise en place relativement simplement et ne le sont pas, souvent il y a une raison forte derrière, qui n'est pas l'absence d'efficacité de la solution mais souvent des raisons purement de jeux d’intérêt et d'économie qui tendent à maintenir le statu quo.

    Et là je te le fais en 2-2, mais les gens qui font de l'écologie politiques font ce genre d'analyse dans des bouquins complets depuis des années. Un état volontaire aurait à sa disposition de très nombreux travaux pré-machés de ce genre pour changer les choses.
    Dernière modification par Nilsou ; 29/05/2020 à 17h47.

  16. #166
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Tu t'intègres bien dans la haute société anglaise à ce que je vois.
    Tu parles, je suis encore plus bas que la pire des vermines. Je suis un citoyen européen.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  17. #167
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    Dans les deux cas, ce sont de bons articles de constat, mais on sent que ça a été écrit plus par des gens déprimés que combatif ...
    Je ne pense pas que ces articles avaient vocation à être autre chose que des constats.

    Le premier notamment propose un prisme de lecture, et comporte toute une partie sur l'action politique :
    If one is inclined to choose the outer path, concerns about adaptation and local resilience move into the foreground, as exemplified by the Transition Network and Permaculture Movement. To those on the outer path, community-building and local sustainability initiatives will have great appeal. Organized party politics seems to be less attractive to people at this stage, however. Perhaps politics is seen as part of the problem, or perhaps it's just seen as a waste of effort when the real action will take place at the local level.
    Je suis tout à fait d'accord que les réactions individuelles ne sont absolument pas une réponse suffisante.
    Cependant, je trouve ton propos sur le possible changement rapide de paradigme au niveau politique très déconnecté de la réalité. Sachant que les 20 prochaines années sont déjà écrites au niveau climatique même si toute activité humaine disparaissait demain du fait de l'inertie, que le problème est connu de longue date, comporte d'innombrables boucles de rétroaction et que la situation générale ne donne même pas un semblant d'évolution dans la bonne direction, il ne faut pas se voiler la face.
    L'espoir de solution politique miracle ne vaut pas beaucoup mieux que l'espoir de solution technologique magique.

    Après je ne demande qu'à me tromper.
    Citation Envoyé par Medjes Voir le message
    un gros con parlant des jeux de sociétés. "est ce que les jeux de sociétés reflètent bien la société ?".
    [Profil Sens Critique][last.fm]

  18. #168
    Citation Envoyé par pseudoridicule Voir le message
    Tu parles, je suis encore plus bas que la pire des vermines. Je suis un citoyen européen.
    T'as du mal avec l'anglais, c'est ça? L'avantage en Suisse, c'est que la plupart des gens me prennent pour un romand, donc pour un citoyen de seconde zone, et pas pour un vil étranger criminel envoyé par les juges étrangers de l'UE pour saper les bases du modèle suisse. Bon, parfois on me prend pour un boche, c'est au même niveau qu'un citoyen européen en Angleterre
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  19. #169
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    -- Modèle social qui favorise la consommation du produit de façon itinérante au lieu que ce soit sur place.
    Un analyste du cas du japon notait que le japon avait fait le choix de l'absence de poubelle public due aux températures qui rendrait vite ce genre de poubelle réparties sur la voie publique nauséabonde. Pourtant les gens jettent peu. Est-ce a dire que les japonais sont plus respectueux, d'un point de vue général oui (voir éducation), mais ce n'est pas tout, l'analyste avait montré qu'en fait tout était fait dans la structure de la bouffe au japon pour favoriser la consommation et donc la suppression des déchets depuis l'endroit ou on achète. En gros c'est le modèle du « vite acheté et mangé sur place » plutôt que du « vendu à la chaine à emporter ».
    Ce modèle n'est pas le fruit d'une orientation séculaire de la population dans cette direction, mais le fruit de politique lourde (très lourde) de détaxation des petits restaurants et de la nourriture vendu prête à consommer sur place etc. Mais aussi de responsabilisation des restaurant sur les déchets via un système de responsabilité locale du resto au niveau du quartier. Resto qui poussent donc à manger localement et à jeter localement ou à trouver des solutions pérennes pour l'emport. D’où un cercle vertueux.
    J'ai toujours entendu (notamment de la part de japonais) que les poubelles avaient disparu des rues de Tokyo à cause de l'attaque au gas sarin en 1995. On m'aurait menti?

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    T'as du mal avec l'anglais, c'est ça? L'avantage en Suisse, c'est que la plupart des gens me prennent pour un romand, donc pour un citoyen de seconde zone, et pas pour un vil étranger criminel envoyé par les juges étrangers de l'UE pour saper les bases du modèle suisse.
    L'Angleterre, c'est comme la France, cad un beau pays peuplé de cons. Ils ont un désavantage par rapport à nous ceci-dit: ils sont super moches les pauvres.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  20. #170
    Citation Envoyé par Loddfafnir Voir le message
    Je suis tout à fait d'accord que les réactions individuelles ne sont absolument pas une réponse suffisante.
    Cependant, je trouve ton propos sur le possible changement rapide de paradigme au niveau politique très déconnecté de la réalité. Sachant que les 20 prochaines années sont déjà écrites au niveau climatique même si toute activité humaine disparaissait demain du fait de l'inertie, que le problème est connu de longue date, comporte d'innombrables boucles de rétroaction et que la situation générale ne donne même pas un semblant d'évolution dans la bonne direction, il ne faut pas se voiler la face.
    L'espoir de solution politique miracle ne vaut pas beaucoup mieux que l'espoir de solution technologique magique.

    Après je ne demande qu'à me tromper.
    J'ai pas dit que l'effet de ce changement de paradigme serait rapide. J'ai dit que le changement lui même de paradigme est potentiellement rapide.
    Après oui on va prendre cher dans les dents. Je ne pense pas qu'il soit totalement impossible de réduire ce « prendre cher ». Rien n'est impossible si tu veut, on peut toujours amoindrir le caca, déplacer intelligemment les population, mettre en place des politiques de restrictions des naissances à l’échelles mondiales. Prévoir et gérer la nourriture intelligemment. Etc...

    Après oui, si je voulais être honnête et faire des prédictions froide je dirais qu'on est foutu, mais ces prédictions froide ne servent à rien. Il vaut mieux réfléchir dans l'autre sens : dans les 0.000001% de chances qui traines, y-a t-il une voie qui limite le caca sans qu'on ne meurt tous dans un four ou dans un brasier nucléaire. Amha, il y en a. Des très improbable, mais pas impossible. Et il est donc du devoir de chacun d'aller vers ces micro passages. Enfin, c'est mon point de vue.

    Citation Envoyé par pseudoridicule Voir le message
    J'ai toujours entendu (notamment de la part de japonais) que les poubelles avaient disparu des rues de Tokyo à cause de l'attaque au gas sarin en 1995. On m'aurait menti?
    D'après ce que je sais il y a une histoire de température également. Note que la raison initiale importe peu, le fait est qu'une société sans poubelle peut jeter peu (le japon a d'autres problème par ailleurs, mais on s'inspire de ce qui marche) quand son fonctionnement au niveau de la bouffe sur le pouce est construit pour.
    Et ça, ce sont des raisons politiques derrière avec des lois précises etc.

  21. #171
    C'est vrai que y'a pas de poubelles au Japon.. La croix et la bannière pour jeter les trucs qu'on avait bouffé dehors.

    J'avais été demandé à une nana dans l'office de tourisme, elle m'avait fait une fleur, elle m'avait permis d'utiliser sa poubelle "pro".

    Sinon, on gardait nos détritus dans nos sacs à dos. Pression sociale et éducation, effectivement.
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Jean-Henry LeLiquid, l'ébouillanteur de Monéteau.

  22. #172
    https://onezero.medium.com/survival-...t-9ef6cddd0cc1

    "This single question occupied us for the rest of the hour. They knew armed guards would be required to protect their compounds from the angry mobs. But how would they pay the guards once money was worthless? What would stop the guards from choosing their own leader? The billionaires considered using special combination locks on the food supply that only they knew. Or making guards wear disciplinary collars of some kind in return for their survival. Or maybe building robots to serve as guards and workers — if that technology could be developed in time.
    That’s when it hit me: At least as far as these gentlemen were concerned, this was a talk about the future of technology. Taking their cue from Elon Musk colonizing Mars, Peter Thiel reversing the aging process, or Sam Altman and Ray Kurzweil uploading their minds into supercomputers, they were preparing for a digital future that had a whole lot less to do with making the world a better place than it did with transcending the human condition altogether and insulating themselves from a very real and present danger of climate change, rising sea levels, mass migrations, global pandemics, nativist panic, and resource depletion. For them, the future of technology is really about just one thing: escape."
    " As technology philosophers have been pointing out for years, now, the transhumanist vision too easily reduces all of reality to data, concluding that “humans are nothing but information-processing objects.”

    It’s a reduction of human evolution to a video game that someone wins by finding the escape hatch and then letting a few of his BFFs come along for the ride. Will it be Musk, Bezos, Thiel…Zuckerberg? These billionaires are the presumptive winners of the digital economy — the same survival-of-the-fittest business landscape that’s fueling most of this speculation to begin with."
    Camarade Geraltsky, on a un bunker de riche scientiste green-washers de l'ère carbone qui a ruiné notre planète il y a 40 ans, droit devant: feu à volonté !




    "Worse, as I learned, to call attention to any of this was to unintentionally cast oneself as an enemy of the market or an anti-technology curmudgeon."
    Ultimately, according to the technosolutionist orthodoxy, the human future climaxes by uploading our consciousness to a computer or, perhaps better, accepting that technology itself is our evolutionary successor. Like members of a gnostic cult, we long to enter the next transcendent phase of our development, shedding our bodies and leaving them behind, along with our sins and troubles.
    Tellement vrai.
    Citation Envoyé par Monsieur Cacao Voir le message
    *looong soupir*
    On s'en branle de l'écriture à la limite.

  23. #173
    'tain je me souvenais plus de ce détail c'est vrai.... Il y avait quand même des poubelles de temps en temps, prêt des magasins en fait.
    Bon c'était en hiver et on bouffait tout le temps au resto. Pour jeter mes mégots c'était juste relou.

    Effectivement l'été est chaud et humide, pas terrible pour les poubelles, mais bon c'est pas bien pire qu'ailleurs. Par contre dans les 7eleven et autre combini il y a autant de merdes sous plastiques que chez nous. Donc la structure de la bouffe, j'ai pas vraiment vu de différence....



    Sinon à priori c'est bien après 1995 et les attaques au gaz Sarin qu'ils ont tout viré. enfin plusieurs sources semblent confirmer.

  24. #174
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Pour jeter mes mégots c'était juste relou.
    En meme temps, fumer dans la rue au Japon est quasi impossible de nos jours. La meilleure solution reste de trouver un izakaya pour des grosses séances de chainsmoking en buvant du sake chaud.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  25. #175
    Je ne suis pas un gros fumeur, et je ne fume qu'en extérieur, même par moins 10. L'inverse des Jap qui fument encore dans les bars parfois.

    A part à Tokyo (il m'est arrivé de prendre quelques libertés, j'étais d'ailleurs pas le seul) ça ne posait pas de soucis.

    Le saké tiedasse c'est un des rares trucs que je n'ai pas aimé. Je crois que personne n'a vraiment apprécié dans notre groupe d'ailleurs.

  26. #176
    Un article qui traite des effets de la variation de concentration de CO2 de l'air qu'on respire sur nos capacités cognitives :
    https://www.advancedsciencenews.com/...-brain-on-co2/

    TLDR : à partir de 1000 ppm on commence à être sérieusement atteint. 1000 ppm dans le scénario RCP 8.5 du GIEC (grosso modo notre trajectoire actuelle) on les aura atteint avant la fin du siècle... Et cette fois ci ce problème concernera tout le globe. À méditer par les gens qui croient être à l'abri sur leur île où dans leur montagne.
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Vous êtes encore plus cliché que le cinéma français que vous exécrez pourtant.

  27. #177
    Citation Envoyé par Helifyl Voir le message
    Un article qui traite des effets de la variation de concentration de CO2 de l'air qu'on respire sur nos capacités cognitives :
    https://www.advancedsciencenews.com/...-brain-on-co2/

    TLDR : à partir de 1000 ppm on commence à être sérieusement atteint. 1000 ppm dans le scénario RCP 8.5 du GIEC (grosso modo notre trajectoire actuelle) on les aura atteint avant la fin du siècle... Et cette fois ci ce problème concernera tout le globe. À méditer par les gens qui croient être à l'abri sur leur île où dans leur montagne.
    Respirateur ou cité dôme.

    Plus sérieusement, il y a déjà une bonne différence d’espérance de vie entre les populations les plus riches et les moins riches de la planète.
    Une nouvelle différence entre ceux ayant les moyens de passé la majeur partie de la journée dans des lieux a atmosphère régulé et les autres condamnés a respirer l'air extérieur (j'ai hésité a troll avec air naturel mais je me contrôle) ne m'as pas l'air si impossible.

  28. #178
    Citation Envoyé par Helifyl Voir le message
    Un article qui traite des effets de la variation de concentration de CO2 de l'air qu'on respire sur nos capacités cognitives :
    https://www.advancedsciencenews.com/...-brain-on-co2/

    TLDR : à partir de 1000 ppm on commence à être sérieusement atteint. 1000 ppm dans le scénario RCP 8.5 du GIEC (grosso modo notre trajectoire actuelle) on les aura atteint avant la fin du siècle... Et cette fois ci ce problème concernera tout le globe. À méditer par les gens qui croient être à l'abri sur leur île où dans leur montagne.
    j'avoue que ce coup là... Je ne m'y attendais pas.



    "If we ever get into this dire circumstance, we may not have sufficient brain power left to solve the greenhouse gas problem which is beginning to play havoc with our climate"

    Déjà qu'on y arrive pas aujourd'hui.

  29. #179
    Citation Envoyé par Nasma Voir le message
    Respirateur ou cité dôme.

    Plus sérieusement, il y a déjà une bonne différence d’espérance de vie entre les populations les plus riches et les moins riches de la planète.
    Une nouvelle différence entre ceux ayant les moyens de passé la majeur partie de la journée dans des lieux a atmosphère régulé et les autres condamnés a respirer l'air extérieur (j'ai hésité a troll avec air naturel mais je me contrôle) ne m'as pas l'air si impossible.
    Oui mais il faut bien des gens pas trop idiots pour faire tourner leurs regulateur d'atmosphère. Et je ne suis pas convaincu que les riches acceptent de payer pour que leurs esclaves aient des conditions de vie similaires aux leurs. A moins qu'ils soient totalement ok pour qu'une bonne partie de leur "human capital stock" soit conne comme la Lune, du moment qu'ils effectuent leur tache. Mais ça, je n'ose y croire.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  30. #180
    Dernière modification par Loddfafnir ; 05/06/2020 à 10h10.
    Citation Envoyé par Medjes Voir le message
    un gros con parlant des jeux de sociétés. "est ce que les jeux de sociétés reflètent bien la société ?".
    [Profil Sens Critique][last.fm]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •