Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28
  1. #1
    Salut à vous !

    J'aimerai vous posez deux trois questions à propos du parcours à avoir pour devenir ingénieur en sécurité informatique.

    D'abord, je dois choisir mon orientation pour l'année prochaine. Dois-je prendre une première technologique ou générale (en sachant que mon lycée ne propose pas la spé. NSI et sciences de l’ingénieur) ? Si c'est général, précisez moi les spé. à choisir et si c'est technologique, dites moi quelle filière S.V.P. Et sinon quel est le parcours "5 étoiles" pour devenir ingénieur en sécurité informatique ?

    Dernière petite chose: je suis dans une classe européenne (euro anglais). Je voudrais savoir si arrêter pour libérer des heures sur son emploi du temps serai une bonne décision, ou si continuer est un plus assez conséquent.
    J'attends vos réponses avec impatience ! Si vous voulez des propositions sur mes moyennes et tout, dites moi tout, je réponds à quasiment tout ! Merci à vous !

  2. #2
    Coin,

    je ne pourrai pas répondre sur les spé, car j'ai terminé mes études il y a plus de 10 ans et les noms ont tous changé au moins 3 fois depuis ^^.

    Parcontre pour l'anglais, je vais être direct : continue l'anglais. C'est une grosse plus-value, ne serait-ce que pour bosser un jour avec des collègues non francophones, bosser dans une grosse boite, ou partir à l'étranger. Encore aujourd'hui, beaucoup de français sont nuls en anglais (on est connu pour ça), et ça leur ferme des portes. Vraiment, tu ne perdras pas ton temps à être bilingue, et dis toi que ce ne sont pas quelques heures par semaine en plus ou en moins qui feront de toi un bon ou mauvais informaticien, donc ne sacrifie surtout pas l'anglais.
    Envie de creuser tranquilou des galeries dans DeepRock ? Steam : gros_bidule. Viendez nous rejoindre le soir (21h~22h), on est déjà 3 :-)
    Les utilitaires gratuits conseillés par les coincoins (googledoc)
    | Le thread qui en parle

  3. #3
    Salut !

    Ok, c'est noté ! Je te remercie !

  4. #4
    Ça fera toujours des points en plus aux concours

    Sinon pour les options au lycée j'en sais fichtre rien. Général plutôt que technologique je dirais, je ne pense pas que l'élitisme ait disparu depuis mon époque.

    Le parcours "5 étoiles" pour devenir ingénieur est prépa + grande école, alternativement prépa intégrée (ESIEE, ESIEA, etc.). Éventuellement les admissions parallèles après un IUT ou une Licence à la fac. Je ne sais pas quelles écoles ont une spécialisation en sécurité informatique, mais tu dois pouvoir trouver ça en cherchant un peu sur Google (au pire en te tapant les sites des différentes écoles faisant de l'info).
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  5. #5
    Hihi c'est vrai Le problème c'est que c'est du temps en plus pour les cours et ça charge un peu l'emploi du temps...Mais, c'est vrai que ça m'aide à me perfectionner

  6. #6
    C'est absolument vrai que continuer l'anglais est fondamental.

    Clairement il faut faire un bac général. Pour faire des études un peu longues en mathématiques ou informatique (master ou école d'ingénieur, ce qui est le niveau de ce que tu cherches), le mieux serait de garder Mathématiques et NSI jusqu'au bac. Si ton lycée ne propose pas NSI, c'est bien dommage; ça devrait être possible de t'en sortir, mais pas optimal.

    Des formations à l'université qui correspondent à la description "sécurité informatique", tu en trouveras au niveau Master, soit côté mathématiques (cryptologie, théorie des nombres) soit côté informatique (sécurité informatique). Avant il te faudra faire une licence, en maths ou en informatique, si possible avec une bonne dose de l'autre discipline parce que les deux servent. Dans mon université il y a un master CSI (Cryptologie et Sécurité Informatique, pas police scientifique à la noix), qui relève à la fois des maths et de l'info; il y a des formations comparables dans pas mal d'autres universités.

    J'imagine que des écoles d'ingé avec ce genre de spécialisation, ça doit exister; je ne suis pas aussi au fait du paysage. Les Master en université ne délivrent pas de titre d'ingénieur, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas faire un boulot d'ingénieur avec (le titre d'ingénieur est sous la coupe de la "mafia" de la CTI - commission du titre d'ingénieur).

  7. #7
    Le diplôme d'ingénieur est protégé, pas la fonction. On peut tout à fait se dire ingénieur et en occuper le poste sans en avoir le diplôme (il peut être un peu plus difficile de passer le filtre de RH idiots par contre).
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  8. #8
    D'accord, je te suis bien. J'aurai une question: quelle matière choisir alors pour les enseignement de spécialité ??
    Je te remercie sinon, tes infos sont précieuses !

  9. #9
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Le diplôme d'ingénieur est protégé, pas la fonction. On peut tout à fait se dire ingénieur et en occuper le poste sans en avoir le diplôme (il peut être un peu plus difficile de passer le filtre de RH idiots par contre).
    Ça passe quand on quitte la France, comme tous les traîtres que nous sommes .
    Citation Envoyé par Lt Anderson Voir le message
    Et viens pas me faire la leçon, tenshu, [...], j'ai le recul que tu n'as pas, alors que tu restes avec ton nez collé sur le mur de tes fantasmes politiques (de tes haines?).

  10. #10
    Citation Envoyé par YoggSaron Voir le message
    D'accord, je te suis bien. J'aurai une question: quelle matière choisir alors pour les enseignement de spécialité ??
    Je te remercie sinon, tes infos sont précieuses !
    Alors après avoir lu 2 ou 3 trucs sur les spécialités, mes conseils, dans l'ordre d'intérêt à mon avis :

    1/ Maths, ça t'y coupera pas.
    2/ Numérique et Sciences Informatique (change de lycée si besoin, franchement je pense que ça vaut le coup. Je l'ai fait à mon époque pour suivre Sciences de l'Ingénieur, impliquant de passer en internat, et j'ai pas regretté une seconde)
    3/ Sciences de l'Ingénieur
    4/ Physique Chimie (mais si tu peux faire les autres ça sera plus approprié)

    Si tu envisages une prépa (intégrée ou non) puis une école, il y a de forte chances que tu sois dans une prépa type maths-physique-SI, donc 1-3-4 ça le fera.
    Si c'est pour aller à la fac, ça risque d'être Maths-informatique vu que ce que tu veux faire ensuite, donc pareil, Maths et NSI ou SI. Mais tout ce qui est des sciences c'est bon à prendre.

    Ensuite pour la filière européenne, comme les autres, ça serait bien de continuer. J'avais un niveau pas si affreux jusqu'à la fin de mes études, et pourtant j'ai attendu d'avoir 30 ans passés pour arriver à me lancer dans des entretiens de recrutement en anglais (et pour les réussir).
    Je sais que j'ai raté au moins 1 belle opportunité à cause de mon niveau insuffisant, et sûrement quelques autres en me disant "ah bon c'est à l'étranger ils parlent pas Français c'est même pas la peine d'y penser".
    Alors oui j'ai fini par rattraper un niveau potable, mais c'est quand même la grosse lose quand tu n'arrives pas à dire un truc avec toutes les nuances que tu voudrais, ou qu'un collègue avec un accent un peu rude te parle et que tout ce que ton cerveau en ressort c'est "wat ?!!!"
    Donc clairement, si tu peux, continues. Les études que tu envisages contiennent souvent un stage à l'étranger, obligatoire ou conseillé, ou un semestre à l'étranger, ça sera un plus sur ton CV et pour ton aisance.

    Enfin, pour le parcours d'étude, comme le disait Praetor le titre d'ingénieur et le poste d'ingénieur sont 2 choses différentes, donc tu as le choix. Soit la Fac avec un début type "Maths - Informatique" et ensuite des spécialisations petit à petit en Informatique puis en Sécurité, ou en Maths puis Crypto.
    Soit une prépa puis une école avec une spécialisation Informatique ou Sécurité informatique si tu trouves.
    Après, même avec un diplôme en informatique généraliste ça ne t'empêchera pas de bosser dans la sécurité avec des stages bien choisis et des formations professionnelles complémentaires, je pense que la plupart des cursus sérieux incluent des bases en sécurité et en crypto, et je pense que les spécialisations étant relativement rares ça ne devrait pas poser de problème, et te permettre d'avoir plus de choix dans tes études.
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    scie pieds sous terre

  11. #11
    Ouch que des précieux conseils, je t'en remercie sincèrement !
    Pour les spécialités, je pense choisir mathématiques, physique et SVT (Je n'ai pas trop le choix en vrai...) parce que ma mère ne veut pas que je change de le lycée...A votre avis ça va le faire ?? Sinon, j'essaierai d'apprendre à programmer etc en parallèle pour compenser le manque (si vous avez encore des conseils, n'hésitez pas ! ).
    Pour les prépas et tout, je vais checker ça de mon côté, de toute façon, j'ai encore un peu de temps !
    Sinon, je pense continuer mes années au lycée au sein de la section européenne, ça m'apporte vraiment beaucoup d'avantage (d'après vos conseils et après avoir parlé à mon prof).

    Je vous en remercie infiniment, vous m'aidez franchement !

  12. #12
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Le diplôme d'ingénieur est protégé, pas la fonction. On peut tout à fait se dire ingénieur et en occuper le poste sans en avoir le diplôme (il peut être un peu plus difficile de passer le filtre de RH idiots par contre).
    Le titre, en fait. Ingénieur est à la fois un titre, protégé comme tous les titres, un diplôme, protégé comme tous les diplômes, et une fonction, et ça, comme c'est fait par l'entreprise, tu trouveras absolument n'importe quoi.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  13. #13
    Citation Envoyé par YoggSaron Voir le message
    Salut à vous !

    J'aimerai vous posez deux trois questions à propos du parcours à avoir pour devenir ingénieur en sécurité informatique.

    D'abord, je dois choisir mon orientation pour l'année prochaine. Dois-je prendre une première technologique ou générale (en sachant que mon lycée ne propose pas la spé. NSI et sciences de l’ingénieur) ? Si c'est général, précisez moi les spé. à choisir et si c'est technologique, dites moi quelle filière S.V.P. Et sinon quel est le parcours "5 étoiles" pour devenir ingénieur en sécurité informatique ?

    Dernière petite chose: je suis dans une classe européenne (euro anglais). Je voudrais savoir si arrêter pour libérer des heures sur son emploi du temps serai une bonne décision, ou si continuer est un plus assez conséquent.
    J'attends vos réponses avec impatience ! Si vous voulez des propositions sur mes moyennes et tout, dites moi tout, je réponds à quasiment tout ! Merci à vous !
    Général avec le MAXIMUM de mathématiques possibles. Et plutôt NSI et sciences de l'ingénieur que SVT. Perso, j'ai changé de lycée quand j'ai décidé de faire sciences de l'ingénieur, il y a 23 ans, putain déjà. Ensuite une prépa scientifique pleine de mathématique, une école d'ingénieur en informatique, j'aurai bien dit l'ENSICAEN coté monétique, mais c'est loin d'être la seule intéressante en info, mais c'est la seule à avoir une spécialité complète en monétique en Europe, vu que c'est elle qui accueille le pôle de compétitivité Transaction Electronique Sécurisée. Puis un PhD en sécurité info.

    EDIT : Ah et l'anglais n'est pas une langue étrangère.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  14. #14
    Hey !

    Le problème c'est que je ne peux pas changer de lycée...Je peux changer SVT par une autre matière ou c'est la meilleure chose à faire selon toi ?

  15. #15
    C'est quoi les alternatives à SVT?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  16. #16
    Mon lycée propose comme spécialités:

    Histoire géographie, géopolitique et science politique.
    Humanités, littérature et philosophie.
    Mathématiques
    Physique-Chimie
    Sciences de la vie et de la Terre
    Sciences économiques et sociales

    C'est tout !

  17. #17
    1) Math
    2) Physique-Chimie
    3) Sciences Eco (pour la culture) sera plus utile que SVT dans le cadre d'une carrière info

    L'IT, que ce soit de l'IA, du HPC ou de la sécu, d'une façon générale dans tout ce qui est un peu pointu en IT, c'est math+math+math+math+math...
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  18. #18
    Pour le moment peu de filières vont vraiment se limiter à recruter des bacheliers avec NSI, parce que d'une part ce n'est pas une spécialité présente dans assez de lycées, et d'autre part on manque encore un peu d'enseignants vraiment formés pour généraliser un enseignement de qualité suffisante. Donc tu devrais t'en sortir sans NSI, et ça ne devrait pas être un trop gros handicap pour être pris dans des formations post-bac. C'est juste que, pour quelqu'un qui sait déjà qu'il va vouloir faire des études avec de l'informatique dedans, c'est dommage de ne pas s'y lancer dès maintenant.

    Et oui, un (très) bon niveau en Anglais te sera hyper utile pour tout métier un peu technique et susceptible de t'envoyer à l'étranger. Tu auras des jobs intéressants en France, mais tu en auras beaucoup, beaucoup plus à l'étranger (les étrangers sont bêtement nombreux), et si tu n'es pas suffisamment à l'aise, tu te fermeras plein de portes pour rien. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas besoin de s'exprimer dans un Anglais nickel ni avec l'accent d'Oxford.

  19. #19
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    1) Math
    2) Physique-Chimie
    3) Sciences Eco (pour la culture) sera plus utile que SVT dans le cadre d'une carrière info

    L'IT, que ce soit de l'IA, du HPC ou de la sécu, d'une façon générale dans tout ce qui est un peu pointu en IT, c'est math+math+math+math+math...
    C'est noté merci

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Pour le moment peu de filières vont vraiment se limiter à recruter des bacheliers avec NSI, parce que d'une part ce n'est pas une spécialité présente dans assez de lycées, et d'autre part on manque encore un peu d'enseignants vraiment formés pour généraliser un enseignement de qualité suffisante. Donc tu devrais t'en sortir sans NSI, et ça ne devrait pas être un trop gros handicap pour être pris dans des formations post-bac. C'est juste que, pour quelqu'un qui sait déjà qu'il va vouloir faire des études avec de l'informatique dedans, c'est dommage de ne pas s'y lancer dès maintenant.

    Et oui, un (très) bon niveau en Anglais te sera hyper utile pour tout métier un peu technique et susceptible de t'envoyer à l'étranger. Tu auras des jobs intéressants en France, mais tu en auras beaucoup, beaucoup plus à l'étranger (les étrangers sont bêtement nombreux), et si tu n'es pas suffisamment à l'aise, tu te fermeras plein de portes pour rien. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas besoin de s'exprimer dans un Anglais nickel ni avec l'accent d'Oxford.
    Ok, de toutes façon, j'envisage de me perfectionner en programmation etc de mon côté pour combler le manque
    Et je décide de continuer euro anglais jusqu'en terminale, y a que du positif là dedans ! Merci encore

  20. #20
    Même avant l'apparition des enseignements de spécialité, la filière S-SI était très très minoritaire par rapport à S-SVT, et pour toutes les écoles et formations en informatique auxquelles je m'étais intéressée à l'époque, dans aucune ça n'aurait été un frein d'avoir faire S-SVT.
    Donc ça aurait été plus cohérent pour toi de faire NSI ou SI, mais c'est pas bien grave. Et comme dit Néo, ça te sera peut-être plus utile de faire Eco que SVT du coup.

    Te prend pas trop la tête avec le fait de "rattraper le niveau en programmation". Si tu as envie de le faire tant mieux, mais je ne pense pas que ça soit utile de te rajouter de la pression. Il sera à mon avis plus utile de te dégager du temps pour tes loisirs (si s'en est un tant mieux du coup) ou pour bosser tes cours. Les filières post bac ne considèrent pas comme un prérequis de savoir programmer, vu que c'est ce qu'ils sont censés apprendre (plus ou moins selon les spés mais ça reste l'idée). Au mieux ça sera une preuve de ta motivation en entretien ou dans une lettre jointe à tes dossiers d'admission, mais ne te prend pas la tête avec ça tu auras déjà bien assez à faire, et ta motivation peut être montrée de bien d'autres manières.
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    scie pieds sous terre

  21. #21
    Il n'y a rien à rattraper en programmation entre pré-bac et post-concours.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  22. #22
    Je crois que tout a été plutôt bien résumé. Je rajouterais un point sur l'Anglais. Perso j'ai toujours détesté ça, ce qui fait que j'ai un niveau médiocre en Anglais et même si je n'en ai pas réellement besoin au quotidien, ça aiderait (ne serait ce que pour fluidifier la lecture d'article). Après si tu aimes relativement bien ça, ça devrait passer. Sinon comme il a été dit même si tu fais svt ce n'est pas bien grave, d'autant qu'on fait de la SVT au lycée qui me semble vraiment primordiale pour les connaissances général.
    "Les faits sont têtus."


  23. #23
    Bonjour à vous,

    Je souhaiterais vous poser une question des plus importante pour moi : quel parcours dois-je suivre pour devenir journaliste dans le domaine du jeu vidéo ? Étant en première, je voudrais connaître le cursus à suivre pour accéder à ce métier.

    Merci d'avance si vous pouvais me fournir de l'aide !

  24. #24
    J'imagine que le mieux, ce sont des études de journalisme à la base. Je ne sais pas trop ce qu'il faut pour faire des études de journalisme, mais à la louche: de l'histoire, de la littérature, probablement de l'anglais...

    Pour la spécialisation dans le jeu vidéo, sans doute qu'un bon background technique ne peut pas faire de mal.

    Ah, et avoir une bonne plume est sans doute le plus important. Et ça inclut une orthographe correcte

  25. #25
    Ok, merci de m'avoir éclairé sur le sujet .

  26. #26
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    J'imagine que le mieux, ce sont des études de journalisme à la base. Je ne sais pas trop ce qu'il faut pour faire des études de journalisme, mais à la louche: de l'histoire, de la littérature, probablement de l'anglais...

    Pour la spécialisation dans le jeu vidéo, sans doute qu'un bon background technique ne peut pas faire de mal.

    Ah, et avoir une bonne plume est sans doute le plus important. Et ça inclut une orthographe correcte
    Alors je vais porter la parole d'Akboo peut être légèrement déformé. Mais de ce que j'ai compris, pour lui, l'orthographe n'est pas une priorité, le style primant sachant que les journalistes engagent des personnes pour les corriger (il utilise antidote aussi d'ailleurs).
    Après le conseil se Shoruso Phil reste important parce qu'on est jugé sur l'orthographe à bien des égard avant de décrocher un poste et qu'il y a une marge entre l'écriture SMS et l'écriture avec quelques fautes.
    "Les faits sont têtus."


  27. #27
    J'avoue, je pensais surtout à la mauvaise impression que fait une orthographe trop pourrie. C'est clair qu'un bon style, c'est plus difficile à remplacer.

    Ceci dit, je suis sans doute un peu old school, mais je continue à penser qu'une orthographe grammaticalement déconnante (ce/se, ça/sa, infinitif/participe, quand même/comme même, etc), c'est le signe qu'on n'a pas les idées très claires sur ce qu'on est en train de dire.

  28. #28
    Ils proposent pas ça à l'école 42 ?

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •