Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 43 sur 54 PremièrePremière ... 33353637383940414243444546474849505153 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 261 à 1 290 sur 1611
  1. #1261
    Les jeux-couloir narratifs™ ne sont pas ma tasse de thé mais sur les conseils d'un ami et encouragé par promotion, je me suis quand même laissé tenté par A Plague Tale: Innocence. Ça m'a plu et ça semble être un bon représentant de son genre.

    Ça coche toutes les cases du cahier des charges : techniquement c'est au point, les personnages sont attachants, c'est très bien doublé (et pas grave si ça sonne pas tellement "d'époque") et l'histoire n'est pas crétine.

    Je donnerais une mention spéciale aux décors extrêmement réussis et il ne s'agit pas que de technique : j'ai senti un vrai travail d'artiste pour que l'ambiance du jeu traverse l'écran notamment dans les séquences les plus morbides comme la traversée d'un gigantesque charnier... c'est très impressionnant, effets spéciaux et millions de polygones mis à part.

    Évidemment le gameplay se résume à s'accroupir dans le gazon ou derrière un meuble ajouré pour devenir invisible. Pour balancer des cailloux en tout genre et déplacer des adversaires dotés d'une paire de neurones. Ça m'a paru inférieur à TLOU et si on compare à quelque chose comme les jeux Metro alors là...

    À éviter pour les allergiques mais pourquoi pas pour les curieux qui peuvent s'en faire un par an ?

  2. #1262
    Fini Dark Souls (la version Remastered tant qu'à faire). Ba c'était très bien jusqu'àà la moitié du jeu environ, et après je me suis vraiment forcé à le finir.

    Grosso modo la progression du début jusqu'à ce qu'on récupère le Calice est vraiment bien foutue, y'a un ordre plus facile mais ça fait vraiment organique, on débloque pas mal de raccourci, on se balade, on découvre pas mal de trucs. Y'a quelques boss sympa (gargouilles, Capra, les deux chevaliers dorés là, le golem qui est facile mais où tu as pas trop le droit à l'erreur), d'autres que j'ai pas compris (le papillon chelou qui m'a pas touché une fois et qui est mort en 2 combos... ou le boss du tableau qui est tellement lent qu'il suffit de lui coller le cul et de taper) et les autres sont corrects. C'est dommage que la plus grosse difficulté du jeu soit la caméra qui se fout toujours dans un coin merdique, mais globalement j'avais souvent envie de relancer le jeu en me couchant le soir, c'était donc bon signe.

    Puis on débloque le calice. Et ça se met à puer du cul de partout. Les zones deviennent ultra linéaires, plus du tout d'intégration avec le reste des niveaux (ba oui, tu peux te tp, pourquoi se faire chier à construire une zone compliquée), les zones ont presque toutes un gimmick allant de nul (new londo et sa malédiction), à relou parce que le jeu est turbo moche et que ça te crame la gueule (la lave), à carrément une idée de merde (déjà que votre caméra est pourrie, foutez pas une zone avec sol invisible et une autre sans lumière...) Bref, ces zones deviennent difficiles non pas pour leur level design où leurs ennemis, mais juste parce qu'on se bat 80% du temps pour orienter la caméra comme il faut, ce n'est pas amusant.
    C'est aussi la que j'ai du utiliser le wiki 2 fois (parce que j'avais bourré le loup tellement longtemps avant que je me souvenais plus avoir choppé un anneau, et pour vérifier si c'était normal la zone dans le noir).
    Et les boss sont tous nuls à chier. L'équilibrage est raté, tu peux facetank presque tous les boss vu qu'ils ont décidé de ne plus te faire mal si tu as foutu un minimum de points dans les PVs. J'ai du battre 80% des boss au premier essai dans cette partie (les boss dans la lave, sauf le dernier. Nito. Les 4 rois. Le machin dans la caverne de crystal. Le loup.). Mon plus grand compteur de mort, ça doit être un combat contre un golem dans la caverne de cristal et les chiens squelettes.
    Le boss de fin est aussi nul que ceux d'avant, aucun sentiment de satisfaction à l'avoir battu, seulement content d'enfin en avoir fini.


    Pour l'histoire, je suis ni pour ni contre la manière dont c'est "raconté". C'est cryptique, je pense que sans Wiki on peut pas en comprendre 10%, il faut passer des heures à lire les descriptions de chaque items pour comprendre quelque chose, sachant que y'a un nombre débiles de personnages. Au final, le jeu se fait très bien en ayant rien à foutre de tout ça, ce qui fut mon cas, et ça ne manque pas pour progresser.
    ༼ つ ◕_◕ ༽つ GIFF GAMBLER ༼ つ ◕_◕ ༽つ

  3. #1263
    Fini Carrion à l'instant.

    J'en avais pas entendu parler, j'ai juste vu le trailer sur steam et je me suis rendu compte qu'il était sur le Game Pass. Donc hop c'est parti !

    Bon ben je suis globalement assez déçu. C'est rigolo, on a une bonne sensation de puissance de contrôler un gros blob démoniaque, mais le jeu n'est qu'un grand couloir. C'est assez dingue parce qu'il y avait moyen de faire un sacré metroidvania dans le principe. Mais au final la boucle ça reste: Je visite une zone je vais au bout, je débloque un nouveau pouvoir, je retourne au "hub", et j'ai pas besoin de chercher, le nouveau passage accessible est juste devant mes yeux.... C'est un jeu qui m'a fait paraître stupide.... J'ai pas eu l'impression de réfléchir de tout le long....

    La plupart des combats peuvent se faire en bourrinant, même si plusieurs stratégies sont souvent viables, y'a pas tellement de challenge. Le système de sauvegarde est parfois très frustrant quand tu dois reprendre pas mal en arrière....

    Mais surtout comme tout est un long couloir, y'a pas d'évolution réelle de gameplay au fur et à mesure. T'avance bêtement, y'a aucun scénar, aucune narration environnementale, tu passes de salle en salle sans savoir pourquoi... Toutes les "énigmes" sont évidentes, puisque forcément si un élément est présent à l'écran, il doit te servir.... Même la fin est d'une platitude pas croyable, parce qu'on y arrive sans aucun crescendo....

    La maniabilité clavier / souris est pas mauvaise, même si on saisit souvent pas le truc qu'on veut. C'est totalement injouable au pad imho, j'ai commencé comme ça et j'ai abandonné au bout de 5 minutes.

    Je me suis forcé à la finir parce que je voulais quand même arriver au bout, mais franchement je vois pas à qui je pourrai le recommander.... Le seul truc qui le sauve c'est le visuel, et notamment l'animation de notre "personnage". Mais les décors mignons au départ sont en fait génériques à souhait, et n'étonnent jamais.... Très répétitif aussi visuellement.

  4. #1264
    Citation Envoyé par Woshee Voir le message
    Fini Carrion à l'instant.

    J'en avais pas entendu parler, j'ai juste vu le trailer sur steam et je me suis rendu compte qu'il était sur le Game Pass. Donc hop c'est parti !

    Bon ben je suis globalement assez déçu. C'est rigolo, on a une bonne sensation de puissance de contrôler un gros blob démoniaque, mais le jeu n'est qu'un grand couloir. C'est assez dingue parce qu'il y avait moyen de faire un sacré metroidvania dans le principe. Mais au final la boucle ça reste: Je visite une zone je vais au bout, je débloque un nouveau pouvoir, je retourne au "hub", et j'ai pas besoin de chercher, le nouveau passage accessible est juste devant mes yeux.... C'est un jeu qui m'a fait paraître stupide.... J'ai pas eu l'impression de réfléchir de tout le long....

    La plupart des combats peuvent se faire en bourrinant, même si plusieurs stratégies sont souvent viables, y'a pas tellement de challenge. Le système de sauvegarde est parfois très frustrant quand tu dois reprendre pas mal en arrière....

    Mais surtout comme tout est un long couloir, y'a pas d'évolution réelle de gameplay au fur et à mesure. T'avance bêtement, y'a aucun scénar, aucune narration environnementale, tu passes de salle en salle sans savoir pourquoi... Toutes les "énigmes" sont évidentes, puisque forcément si un élément est présent à l'écran, il doit te servir.... Même la fin est d'une platitude pas croyable, parce qu'on y arrive sans aucun crescendo....

    La maniabilité clavier / souris est pas mauvaise, même si on saisit souvent pas le truc qu'on veut. C'est totalement injouable au pad imho, j'ai commencé comme ça et j'ai abandonné au bout de 5 minutes.

    Je me suis forcé à la finir parce que je voulais quand même arriver au bout, mais franchement je vois pas à qui je pourrai le recommander.... Le seul truc qui le sauve c'est le visuel, et notamment l'animation de notre "personnage". Mais les décors mignons au départ sont en fait génériques à souhait, et n'étonnent jamais.... Très répétitif aussi visuellement.
    Je l'ai terminé aussi, et j'ai un peu le même avis.
    On a l'impression d'une ébauche/idée prometteuse mais traitée de manière trop classique. J'aurais bien vu quelque chose plus centré sur l'infiltration, à la manière de Mark of the Ninja ou DEADBOLT, histoire de débusquer les proies traîtreusement. Là il faut juste rentrer comme un chien dans un jeu de quille et massacrer tout le monde le plus vite possible.
    Citation Envoyé par nova Voir le message
    C'est crédible mamie chiffon qui dirige la moitié du monde alors qu'elle doit meme pas savoir ce qu'est twitter.

  5. #1265
    The Council

    un avis très mitigé sur ce titre, vraiment très bien pendant les 2/3 du jeu avec de l'énigme, de l'enquête et du mystère, puis le dernier tier (payant) qui vire au nawak, digne d'une telenovela :

    Spoiler Alert!

    - Émeline il faut que je te dise qu'Arthur est mon fils.
    - Arthur qui a épousé ma sœur Diane !?
    - Oui ils sont frère et sœur mais ne le savent pas. Leurs cœurs sont resté purs.
    - Mais alors Paul !?
    - Non, Paul n'est pas vraiment leur fils, Arthur est stérile. Comment te dire... si tu veux je suis à la fois son grand-père et père.
    - Oh mon dieu mais c'est Horrible !
    - Oui je sais Émeline, je me sens terriblement coupable de tout cela mais promets moi de ne rien dire à mère. Elle ne comprendrait pas.
    - Sniff, je vous le promets père.

    Ceci n'est pas un spoiler

    C'est vraiment dommage parce que l'ambiance est excellente et l'univers original, mais bon l'énigme de fin du troisième épisode a fini par suspendre "ma suspension d'incrédulité". Après c'est personnel mais le tournant que prend l'aventure m'a déplu, j'aurais préféré qu'on reste dans quelque chose de plus terre-à-terre (une société secrète avec comme membres des grands ou futur grands de ce monde ). Par exemple certaines personnes meurent ou disparaissent sans que cela ne semble susciter beaucoup d'émois, alors certes c'est justifié à un moment dans le jeu mais ça change complétement la nature de celui-ci.

    La sale impression aussi que le jeu me troll (avec la partie rpg), puisqu'on peut utiliser ses talents afin d'obtenir des indices sur une énigme, sauf que loin de nous aider cela peut instiller le doute sur la solution. Je suis pas sur que la logique suffise j'ai eu le sentiment parfois qu'il valait mieux être fin psychologue.
    Si je compare à un jeu du même genre (ou qui s'en approche le plus ) par exemple dans un Sherlock Holmes on a une énigme/puzzle qui correspond à une certaine logique, on découvre la logique (par tâtonnement ou par réflexion et on l'applique), ici on a comme une forme de choix multiples mais une seule solution. Alors on doit procédé par élimination et parfois intuition, plus que par raisonnement. Du coup ça m'a déplu parce que j'ai foiré pas mal d'énigmes (heureusement j'ai quand même réussi à avoir la fin désirée).

    Le systéme de talent (compétences) est pas mal, avec possibilité au départ de choisir sa classe (enquêteur, occultiste, politique) même si je suis pas sur de l'intérêt de se spécialiser, il faut dire qu'on gagne assez d'xp pour avoir assez de points pour couvrir pratiquement tous les talents, l'intérêt de monter un ou plusieurs talents en particulier c'est qu'après ça ne coute plus rien en points d'efforts (points actions).
    On a aussi des potions qui permettent de se soigner d'un malus, ou d'avoir un avantage, des points d'efforts, ou encore un coup gratuit. Le probléme c'est qu'il faut visiter plusieurs fois les mêmes pièces parce que les objets se découvrent au fur et à mesure, l'impression de grinder (surtout sur la fin), apporte une répétitivité certaine.
    Toute la partie RPG je dirais est assez déséquilibrée, aussi il y a à mon gout bien trop de talents, trop de points.

    Le jeu aurait gagné à être bien plus court (répétitivité des lieux, des personnages, du loot)et le chapitre 5 sert à rien uniquement à amener la conclusion. Il offre une rejouabilité certaine puisqu'il y a beaucoup de décisions avec des impacts sur le déroulement du jeu et plusieurs fins. Aussi une fois terminé on peut choisir le chapitre et la séquence que l'on souhaite.

    Techniquement (sur console)le jeu rame sans raison apparente avec des scintillements sur le fond de l'image et des effets d'escaliers sur les ombres, de plus les options sont réduites au minimum, pas de réglage de luminosité par exemple.
    Dommage parce que j'aime bien l'époque représentée et la direction artistique.


    Un jeu plutôt original et ambitieux dans l'esprit avec un backgroud "culturel" (histoire, art, géopolitique), une ambiance, une écriture, une interprétation, une direction artistique très réussie et une musique signé Olivier Deriviére qui apporte beaucoup au jeu.

    Reste à voir à qui s'adresse le jeu, nul doute qu'il ne plaira pas à tout le monde, après si vous aimez les jeux narratifs d'enquêtes, jetez y un coup d'œil car il a des qualités mais vu le demi fiasco du truc (ceci n'engage que moi) attendez plutôt une grosse promo pour le prendre.
    Dernière modification par banditbandit ; 31/07/2020 à 18h35.
    "Nombreux sont les chevaliers blancs" Lancelot du Lac

  6. #1266
    J'avais bien aimé personnellement mais on sent le manque de budget au fur et à mesure qui se fait sentir malheureusement.

    D'ailleurs pas mal d'idées qui sont présent dans le chapitre 1 et 2 passe à la trappe par la suite quasiment totalement. Dommage.

  7. #1267
    Oh shit, je l'ai sur mon DD depuis quelques semaines c'est le prochain jeu que je comptais faire j'étais tout excité, si c'est si décevant que ça ça m'ennuie.b
    Citation Envoyé par Guilk Voir le message
    Je n'aime pas la section Hardware de CPC pas hardware.Les images sont moches.
    http://www.studiochaudelande.com/ Quelques sons par date 2001-2002 2006 2011 2012-2014

  8. #1268
    Franchement, ça va, ça passe. Ce n'est pas un jeu fantastique mais il a ses bons moments.

  9. #1269
    Sonic Generations

    Et c'était heureusement plutôt court (5h) parce qu'à part 2/3 courses, c'était plutôt nul ! Je vois pas l'intérêt de coller un scénario et des personnages pétés sur ce genre de jeux, je comprends mieux pourquoi les gens préfèrent mario maintenant

  10. #1270
    Persona 4 Golden, avec près de 90h de jeu.

    Retrouver un J-RPG après une pause de plusieurs années sur le genre était sympathique.
    J'ai pris plaisir à l'aventure, mais j'ai néanmoins un coup de gueule à passer sur la fin du jeu. En effet, à un certain moment du jeu, on a des choix de dialogue à faire, mais si on ne dit pas exactement ce qu'il faut, on est redirigé vers une sorte de mauvaise fin.
    J'avoue que cela m'a bien sorti du trip, car après 70h de jeu, on se dit que ça commence à faire beaucoup, même si ce n'était pas désagréable, et on pense déjà au jeu suivant auquel on va jouer. Mais en fait, en regardant sur le net, on se rend compte que non, il faut en remettre une couche pour la vraie fin (en gros, 2 donjons supplémentaires et pas mal de blabla). Du coup, j'ai ressenti bien moins de plaisir à terminer le jeu, avec même un ressenti d'une certaine pénibilité et envie de vite en finir.
    Un peu dommage, même si le jeu était quand même sympa dans l'ensemble.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  11. #1271
    Citation Envoyé par Illynir Voir le message
    J'avais bien aimé personnellement mais on sent le manque de budget au fur et à mesure qui se fait sentir malheureusement.

    D'ailleurs pas mal d'idées qui sont présent dans le chapitre 1 et 2 passe à la trappe par la suite quasiment totalement. Dommage.
    Oui on sent que c'est un peu "étriqué", mais ça donne un coté rétro qui ne manque pas de charme, par exemple le passage d'une pièce à l'autre qui peut faire penser aux anciens Resident Evil.

    Citation Envoyé par SilverPig Voir le message
    Oh shit, je l'ai sur mon DD depuis quelques semaines c'est le prochain jeu que je comptais faire j'étais tout excité, si c'est si décevant que ça ça m'ennuie.b
    Ben si tu l'as déjà, lance-toi tu pourras rapidement te faire une opinion.
    "Nombreux sont les chevaliers blancs" Lancelot du Lac

  12. #1272
    J'ai fini Tacoma que j'ai eu (heureusement) gratuitement sur EGS, en 3 heures.

    Alors euh, je ne dirais pas que c'est un mauvais jeu car il n'y a pas de jeu en fait, juste une histoire dirigiste très mal raconté. Attention par contre, je n'ai rien contre ça, j'avais même plutôt apprécié What Remains of Edith Finch, sauf que ce dernier maitrise bien mieux la narration et avait des idées plutôt original pour chaque protagoniste.

    Dans Tacoma on a un système de réalité augmenté qui nous font vivre certains instants de l'équipage, on peut même avancer ou reculer le temps pour suivre certains personnages, mais il n'y a QUE ça et en plus c'est sous exploité. Le plus gros problème pour moi c'est surtout son histoire et ses protagonistes. C'est simple: Est-ce qu'on s'en battrait pas un peu les noisettes de ce qui leur arrive concrètement ?

    Sérieusement, j'ai eu zéro empathie, zéro sympathie, rien, que dalle, nada. J'ai juste eu l'impression de suivre 6 cassos qui pour une raison mystérieuse que je n'explique pas encore se retrouve dans une station orbitale qui au vu de leurs capacités intellectuels me semble fort peu logique, du coup j'ai eu une légère fragmentation de ma suspension d'incrédulité consentie on va dire.

    Et tout le monde couche avec tout le monde en 2088 ? Note que je n'ai rien contre ça, je m'en fout à dire vrai mais là c'était too much. Un couple lesbien, un couple homo qui ont un gosse et un couple normal, la plupart étant des hipster/hippies en plus quand on regarde leur effets personnels. Sur un équipage de 6 personnes, ils ont fait fort pour cocher toutes les cases LGBT en tout cas il semblerait. Encore une fois je n'ai rien contre ça, je ne voudrais pas qu'on interprète mal mon propos, mais là j'avais surtout l'impression que c'était forcé et surtout très très mal exposé.

    L'histoire en elle même n'est pas des plus intéressantes non plus, c'était un peu l'encéphalogramme plat tout du long, il ne se passe rien.

    Bref, pas convaincu pour un sou par ce "jeu" vous l'aurez compris.

  13. #1273
    Citation Envoyé par Illynir Voir le message
    J'ai fini Tacoma que j'ai eu (heureusement) gratuitement sur EGS, en 3 heures.

    Alors euh, je ne dirais pas que c'est un mauvais jeu car il n'y a pas de jeu en fait, juste une histoire dirigiste très mal raconté. Attention par contre, je n'ai rien contre ça, j'avais même plutôt apprécié What Remains of Edith Finch, sauf que ce dernier maitrise bien mieux la narration et avait des idées plutôt original pour chaque protagoniste.

    Dans Tacoma on a un système de réalité augmenté qui nous font vivre certains instants de l'équipage, on peut même avancer ou reculer le temps pour suivre certains personnages, mais il n'y a QUE ça et en plus c'est sous exploité. Le plus gros problème pour moi c'est surtout son histoire et ses protagonistes. C'est simple: Est-ce qu'on s'en battrait pas un peu les noisettes de ce qui leur arrive concrètement ?

    Sérieusement, j'ai eu zéro empathie, zéro sympathie, rien, que dalle, nada. J'ai juste eu l'impression de suivre 6 cassos qui pour une raison mystérieuse que je n'explique pas encore se retrouve dans une station orbitale qui au vu de leurs capacités intellectuels me semble fort peu logique, du coup j'ai eu une légère fragmentation de ma suspension d'incrédulité consentie on va dire.

    Et tout le monde couche avec tout le monde en 2088 ? Note que je n'ai rien contre ça, je m'en fout à dire vrai mais là c'était too much. Un couple lesbien, un couple homo qui ont un gosse et un couple normal, la plupart étant des hipster/hippies en plus quand on regarde leur effets personnels. Sur un équipage de 6 personnes, ils ont fait fort pour cocher toutes les cases LGBT en tout cas il semblerait. Encore une fois je n'ai rien contre ça, je ne voudrais pas qu'on interprète mal mon propos, mais là j'avais surtout l'impression que c'était forcé et surtout très très mal exposé.

    L'histoire en elle même n'est pas des plus intéressantes non plus, c'était un peu l'encéphalogramme plat tout du long, il ne se passe rien.

    Bref, pas convaincu pour un sou par ce "jeu" vous l'aurez compris.
    Oui, surtout qu'avant ça le studio avait fait Gone Home, qui avait encore moins d'enjeux scénaristique mais qui, dans mon souvenir, était vachement plus sympa...

  14. #1274
    Citation Envoyé par Illynir Voir le message
    Un couple lesbien, un couple homo qui ont un gosse et un couple normal
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  15. #1275
    Ouais, j'aurais pas dû le tourner comme ça après coup j'imagine, ça prête à confusion.

    Heureusement que c'était pas sur twitter.

    Dernière modification par Illynir ; 02/08/2020 à 10h52.

  16. #1276
    c'est pas tres woke tout ça !!

    Pour ma part je viens de finir Thronebreaker: the witcher tales , la campagne solo du gwent, en 40h, ce qui est BEAUCOUP trop long

    Ce jeu, j'avais envie de l'aimer, mais il est bien trop long (2 chapitres en trop, et même quand on fini le jeu il y a un épilogue avec encore des combats), et je me suis forcé pour le finir. A tel point que je me suis mis à mettre "Ackboo joue à satisfactory" sur le 2eme ecran pendant que je jouais.
    Je pense que ça vient du fait que ce n'est pas du tout le jeu auquel je m'attendais: c'est en fait un puzzle game de 40h et non un rpg avec des cartes, du coup, oui j'ai été surpris.
    Avec le recul, j'aurais dû jouer en mode histoire, car celle ci est trés bien et j'ai beaucoup aimé les personnages, qui peuvent quitter le deck selon nos choix. le jeu est globalement beau et intégralement doublé, et on prend plaisir à suivre les aventures de Meve et de sa bande.
    Apres, le jeu en lui même est quand même trés repetitif. Même s'il y a eu un gros efforts au niveau des combats pour fournir des objectifs ou des gimmicks différentes selon les ennemis, mais dans les faits quasi pas obligé de s'adapter et de changer son deck. ça ne m'est arrivé qu'une fois sur le combat contre le "boss final" où j'ai dû changer de combos. A part celui là les combats sont pas trés durs. Chaque actes a son théme mais vous aller bouffer du Nilfgardiens, soyez prévenus

    Les combats se divisent en 3 categories, grosso modo je dirais
    - 1/3 pur puzzle game avec une main pre-definie. Le but est de trouver LE SEUL ET UNIQUE ordre dans lequel jouer ses cartes et compétences. Il n'y a qu'une solution, ne cherchez pas à innover. C'est naze
    - 1/3 batailles courtes en un round gagnant. Là tout l'interêt du gwent et de l'attrition du deck s'envole, et le but est juste de claquer son combo et de poser toutes ses cartes. c'est pas plus mal en fait, vu que ça réduit la durée de vie
    - 1/3 en batailles normales en 2 rounds gagnants, sur le principe de base d'attrition du deck ennemi, où il est de bon ton de lui faire poser toutes ses cartes au second round (bon, certaines fois, ça ne sert à rien vu que le deck ennemi fait 100 cartes)

    A noter que contrairement au gwent classique, il n'y a que 2 lignes melée/range, que le placement sur celles ci n'a globalement pas d'importance, et qu'on n'a pas accès aux effets metéo, on ne fait que les subir
    A noter aussi que l'on a qu'une sauvegarde, qui est écrasée à chaque décision, pas possible de revenir en arriére (bon, j'ai eu une fin pas trop pourrie, ça va)

    Pour finir, attention, le jeu n'a pas l'air trés stable au niveau des cutscenes, il m'est arrivé plusieurs fois qu'il plante au lancement d'une cinématique (dont à la toute fin pour l'épilogue xD) et une fois j'ai même du me retaper le combat de fin de chapitre vu que l'autosave ne s'etait pas déclenchée

  17. #1277
    Pour me "woker" je viens de finir SuperLiminal.

    Petit jeu à énigme qui joue sur les perspectives. Sans trop en dire au risque de spoiler, disons qu'on peut faire varier la taille des objets selon l'angle et la distance à laquelle on les observe, ils peuvent nous servir de rampe pour passer un obstacle par exemple. Quelques autres mécaniques s'imbriquent dans ce concept que je vous laisse découvrir.

    C'est un jeu sympathique que j'ai fini en environs 1H30, c'est court, très court, et pas aussi retors que je l'aurais espéré, en vérité c'est même plutôt trop simple. La plus grande difficulté du jeu consiste à amadouer ses contrôles qui sont parfois assez approximatif pour manipuler les objets (et un peu frustrant par moment) mais également a accepter une technique assez naze.

    Oh non le jeu ne rame pas, vu ce qu'il affiche encore heureux, mais le jeu a un problème technique majeur selon moi, les mouvements et la physique sont calculé en 30 FPS, même en 144 Hz 144 FPS on a une espèce de "stutter" dégueulasse que je n'ai jamais résolu, malheureusement. Ça ne m'a pas empêcher de jouer au jeu mais ce n'est quand même pas génial. Décidément je ne suis vraiment pas fan du moteur Unity, il y a toujours des problèmes sur les jeux que je test qui l'utilisent.

    Le jeu s'essaye également à une narration type Portal avec des enregistrements. autant vous le dire tout de suite, j'ai trouvé cette partie du jeu très clairement raté. On est loin, TRÈS loin d'un portal. Le reste fait le job avec des petits effets sympa lors des énigmes, mais comme je vous l'ai dit ils ne vont pas assez loin et c'est parfois assez approximatif.

    Bref, jeu sympathique si vous avez une ou deux heure à tuer, si j'étais salaud je pourrais me faire rembourser le jeu vu que je l'ai fini en 1H30 mais vous savez tous que je suis incroyablement gentil.

  18. #1278
    Je viens de finir A Plague Tale Innocence qui était dans le gamepass PC.

    C'était super bien. Le gameplay est un peu répétitif mais l'univers, les personnages, la musique, l'intrigue sont aux petits oignons. Le jeu est linéaire mais on s'emmerde jamais et ça fait du bien au milieu des 3 millions d'open worlds qui sont sortis ces derniers temps.

    J'ai été happé par l'histoire du début à la fin, ça ne m'était pas arrivé depuis The Last Of Us. Je recommande chaudement, surtout au prix du gamepass. (et puis y a une démo, essayez )
    Un papa, une maman, un site Internet : www.julienbobbin.com

  19. #1279
    J'ai fini Orwell: Keeping an Eye On You, que j'avais eu en cadeau sur Steam.

    Je ne connaissais pas, bonne surprise. Le concept c'est un peu échelon 5 dans son canapé en fait, on enquête sur les gens pour déjouer des attentats.

    L'idée est bonne, la présentation aussi, mais j'ai trouvé ça trop assisté et trop guidé ironiquement. Ce n'est pas un mauvais jeu cela dit et ça a bien remplie son rôle pendant les 4/5 heures.

    Il y a un deuxième épisode d’après ce que j'ai vu, je ne sais pas si il corrige ou non ce problème mais malheureusement il est entièrement en anglais alors que le premier est en français (de très bonne facture en plus). Je n'ai pas de problème avec l'anglais mais là, maintenant, je n'ai pas envie de me chier chier avec la traduction de pan entier de texte qui compose majoritairement ce genre de jeu. Peut être plus tard.

  20. #1280
    "Fini" The Legend of Bum-bo, le dernier jeu d'Edmund McMillen, le créateur de The binding of Isaac. Je l'ai "fini" dans le sens où j'ai platiné le jeu,

    The Legend of Bumbo est un par-4 rogue-like, dans le sens où les combinaisons de motifs, similaires à Candy-crush, créent des effets (un objet à lancer aux ennemis, un mouvement en plus, une immobilisation, etc) mais donnent aussi du mana pour pouvoir utiliser ses sorts aux effets variés. Il y a en tout 6 personnages jouables avec diverses caractéristiques et capacités. Et des trinkets aussi.

    En gros, c'est sympa de rajouter une petite couche dans l'univers "étrange" d'Isaac mais comme d'habitude avec ce genre de jeu, la RNG vous fait parfois bien mal, vous lançant dans un niveau ou un boss infaisable avec votre build.

    Et ça devient encore plus compliqué avec le dernier perso, dont les caractéristiques sont tirées au hasard.
    Citation Envoyé par DakuTenshi
    Y'a pleins de trucs qui me dépassent .

  21. #1281
    Citation Envoyé par Illynir Voir le message
    Ouais, j'aurais pas dû le tourner comme ça après coup j'imagine, ça prête à confusion.

    Heureusement que c'était pas sur twitter.

    Tout dépend ? C'est quoi la norme en 2088 ?

  22. #1282
    Persona 4 Golden, après pratiquement 90h de jeu !

    Je m'étais rapidement fait chier sur le 3 dont l'histoire ne décollait jamais vraiment, et je me suis surtout laissé tenté par le 4 à cause de son petit prix à sa sortie.

    Et quelle claque
    Tous les défauts du 3 ont été corrigés. On a une histoire vraiment prenante, un rythme mieux maitrisé, pas mal de petites améliorations par-ci par-là dans le gameplay. Et surtout, le portage sur PC est tout à fait excellent.

    J'ai voulu tenté l'aventure en hard pour rendre les combats plus intéressants, et ce fut le cas. Les Persona proposent un gameplay vraiment différent des autres JRPG, j'ai du apprendre les mécaniques de jeu, maitriser le craft de personas et je ne me suis jamais ennuyé.
    Mais au final, tout cela on s'en fout un peu. Car Persona 4 finalement, c'est avant tout le plaisir de suivre des personnages, de voir cette bande de potes se crééer et vivre une aventure pleine de rebondissements dans une ambiance vraiment réussie grâce une très bonne bande son. C'est un peu cul-cul la praline par moment mais ça m'a quand même fait un bien fou, je me suis régalé du début jusqu'à la fin.

    Bref, je suis ultra-chaud pour un portage du 5 maintenant!

    Pour devenir mon coupaing: Steam, BattleNet

  23. #1283
    Terminé 11-11 Memories Retold dans le cadre du backlog event :
    Une aventure narrative bien faite qui nous plonge dans la 1ère guerre mondiale. J'ai bien aimé et débloqué une fin, mais par contre, je ne vais pas y retourner pour trouver tous les "collectibles" et avoir d'autres fins. J'ai fait mes propres choix et j'ai bien aimé le voyage, mais si je le refais, ce n'est sans doute par pour tout de suite.

    Un bon jeu que je recommande.

  24. #1284
    Je viens de terminer Undertale ( sur les conseils de mon fils oui oui ) et alors ouah. Quel RPG mes amis. De plus le côté bourré de références aux jeux de mon enfance sont tellement bien amenés , les combats originaux ( certains boss m'ont fait tourner la tête avec leurs patterns. Il a été développé par un seul homme ( Toby Fox ). Apparemment il aurait tout fait jusqu'à la musique. C'est très drôle , c'est bourré de bonnes idées. Les 3 runs se font vite ( oui y'a 3 runs , une run normale , un run pacifiste ( il faut prendre 0 point d'XP) et une run génocide ( vous aurez compris le but je pense ) et du coup tu redécouvres le jeu à chaque run car des choses changent. Comme je l'ai mis c'est bourré de références en veux tu en voilà mais jamais forcé et toujours bien amené , y'a des dialogues qui sont quand même à hurler de rire, les personnages sont tous aussi cinglés les un que les autres. Bref je recommande vivement même si je pense que certain doivent connaître déjà , il est sorti en 2015. Y'a des musiques épiques même si j'écouterai pas ça tous les jours , je me suis quand même acheté la BO. Il est a 10 balles sur Steam.

  25. #1285
    Je viens de finir Subnautica...
    Que dire...
    Déjà, le monde du jeu est merveilleux: avec sa faune, sa flore et ses regions extra terrestres, il a réussi à me débarrasser de ma talassophobie* (nos requins blancs sont des poissons rouges en comparaison avec certaines des bestioles qui vivent sur la planète où se déroule le jeu).
    Ensuite, son histoire qui se mêle sans prévenir avec l'exploration d'un monde inconnu est très belle et en plus elle a une portée particulière dans le contexte actuel.
    Et puis la rencontre avec certaines de ses espèces resteront gravées dans ma mémoire: c'est bien simple elles ont l'air tellement réelles que je ne pouvait pas m'empêcher d'arrêter ce que j'étais en train de faire pour les observer/admirer.
    Mais ce qui m'a ému aux larmes c'est la fin quand:
    Spoiler Alert!
    On dit adieu au poisson câlin avant de partir

    C'est vraiment un jeu magnifique, malgré deux défauts entachent à peine ce chef-d’œuvre:
    - La façon dont le jeu charge ses textures "par couche" casse légèrement l'immersion (mais une MàJ récente viens d’atténuer ça).
    -Le bug qui permet à certains grands prédateurs de se cacher dans certaine parois rocheuses
    Je le conseille à tous le monde.

    *la peur de se baigner

  26. #1286
    Fini Shadow Warrior 2 . Il y a beaucoup de mieux par rapport au 1, l'aspect exploration avec boss optionels est assumé. Les armes sont sympas avec un coté RPG où on peut se faire un "build" ( bon ok, le CAC c'est la vie :d je faisais quasi rien d'autre)
    Par contre gros soucis d'interface pour le loot, le coté "post apo" d'un monde cyberpunk post colision est bien, jusqu'à ce qu'on tombe sur ameona dont le perso est passé du "tragique" à une caricature oO
    Et cette fn à la con

    C'est bien defoulant et mieux que le 1. Bref, le 3 est en cour de dev, on le choppera à pas cher

  27. #1287
    Kingdoms of Amalur : Reckoning, après 70 heures de jeu qui - les 5 premières heures passées - m'ont accroché jusqu'au bout !

    J'étais réticente au début, j'imaginais même le laisser de côté tant je n'étais pas convaincue. Je venais de boucler Dark Souls, ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour commencer un jeu comme KOAR. C'est donc après une pause de deux mois, que j'ai relancé ce petit bijou. Et je ne regrette pas toutes ces longues sessions. J'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir cet univers médiéval-fantastique coloré, aux graphismes presque enfantins. La carte est très grande, recoupée en plusieurs régions, celles-ci avec des environnements qui se suivent mais ne se ressemblent pas. Ce qui est très appréciable. Les musiques d'ambiance sont agréables et pas omniprésentes. Je n'ai pas été gênée une seule fois.

    Bien sûr, KOA n'est pas un jeu parfait. Il a plusieurs défauts, à commencer par cette caméra trop proche du personnage. Ça m'a dérangé au début, mais je m'y suis habituée. J'espère que le remake qui sort bientôt règlera ce gros soucis, puisqu'on ne peut pas profiter convenablement des décors (bon après, je m'en fous parce que je ne compte pas le prendre, mais c'est surtout pour celles et ceux qui profiteront de Re-Reckoning pour découvrir l'aventure).
    À part ça, c'est un jeu trop bavard. Grand respect au travail d'écriture et de doublages effectués. Il y a des tonnes de textes, mais beaucoup sont finalement répétitifs. Les PNJ nous répètent la même chose, sous des formes différentes, ce qui rend leurs propos barbants. Résultat, la majorité du temps je ne leur posais plus la moindre question. Je m'intéressais seulement à la quête en cours avec eux, s'il y en avait une. Le reste, je m'en fichais. C'est aussi arrivé lors des quêtes en général, ça m'est arrivé de passer des dialogues tant je les trouvais ennuyeux et trop longs. Parce que mon seul objectif, c'était de terminer ces quêtes et de dézinguer tout ce qui bouge. Ah ça, la baston, c'est clairement le point fort du jeu. Avec le loot bien sûr, tellement d'items à dénicher, un vrai régal.

    Mais outre ses quelques petits défauts, ça ne m'a pas empêché de profiter de ce Kingdoms of Amalur à fond. J'ai bien aimé l'histoire, même si elle n'a rien d'extraordinaire.
    Résultat : niveau 40 (le max, dommage), personnage avec une Destinée "Philosophe" (niveau 5 de la "classe" polyvalente regroupant Puissance/Finesse/Sorcellerie). Mes armes favorites : les espadons, les dagues et les bâtons magiques. Puis un peu de lames faes, pour le plaisir.
    Quelques pouvoirs favoris également : Séisme, Éclair de Tempête, Lueur d'Ombre principalement. J'en ai bien sûr testé d'autres.

    En bref, un bon A-RPG orienté Hack n' Slash (ou inversement, comme vous voulez) que je recommande de faire au moins une fois.
    De mon côté, je vais le relancer un peu pour trouver les quelques "Pierres des Anciens" qui me manquent.

  28. #1288
    Et tu n'as pas vu sur internet qu'il existe un hack pour le FOV et une table CheatEngine pour, entre autres, réduire l'XP gagnée et rendre le jeu un peu plus difficile ?

    Étonnant de passer 70 heures sur un jeu avec un mauvais FOV et pas faire une petite recherche d'un fix.

    Mais clairement le blabla m'a tué sur ce jeu.

  29. #1289
    Citation Envoyé par dridrilamenace Voir le message
    mais une MàJ récente viens d’atténuer ça
    Je sais pas, à lire les comms' il paraîtrait que la dernière update cause autant de problèmes qu'elle en corrige. En l'occurence, ils auraient réduit le pop-in mais tué les perfs ?

    C'est dommage, techniquement le jeu mérite mieux, mais c'est pas non plus un naufrage, heureusement, pas suffisant pour gâcher le jeu (sauf pour les inconscients qui joueront en iron man sans faire de backups de leur sauvegarde et sont victimes d'un bug pénalisant voire bloquant. A vos risques et périls).
    "Il y a des enfants en Afrique qui n'ont rien sur leur compte GOG !". "Le prix de 60 boules c'est juste pour choper les cons, les riches, les fans de la licence et les hardcore gamers."

  30. #1290
    Citation Envoyé par Pluton Voir le message
    Et tu n'as pas vu sur internet qu'il existe un hack pour le FOV et une table CheatEngine pour, entre autres, réduire l'XP gagnée et rendre le jeu un peu plus difficile ?

    Étonnant de passer 70 heures sur un jeu avec un mauvais FOV et pas faire une petite recherche d'un fix.

    Mais clairement le blabla m'a tué sur ce jeu.
    SI si j'ai vu.

Page 43 sur 54 PremièrePremière ... 33353637383940414243444546474849505153 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •