Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15
  1. #1
    (Avertissement. Ceci est une analyse ExpertCPC(tm)(c)(r) réalisée au doigt mouillé. Prenez vos précautions avant toute manipulation. N'hésitez pas à corriger, commenter et compléter. Merci, keep up the good work and prevent accidents.)


    Dark Souls
    On va l'expédier en vitesse ok S'il a créé un genre à lui seul, il a aussi répandu partout son système de combat, mais, selon moi, c'est lui aussi qui a imposé la formule du metroidvania à la plupart des level designs même s'il a eu des précurseurs hors Metroid et Castlevania, tels que Shadow Complex et Batman.

    Minecraft
    Comme tous les mégasuccès, le LEGO 2.0 de Notch a engendré un trillion de clones, de Terraria à Stonehearth en passant par... les jeux LEGO officiels comme LEGO Worlds; la plupart du temps foirés et/ou jamais terminés (dernier en date : Cube World), mais il a aussi imposé le jeu de construction (et de destruction) comme nouveau moyen d'exploiter la puissance des machines. Sans Minecraft, on n'aurait pas eu Planet Coaster, Space Engineers, Besiege, voire Kerbal Space Program, et peut-être pas non plus des idées dérivées comme PC Building Simulator.

    Dwarf Fortress
    Le jeu expérimental des frères Adams est un tel foisonnement d'idées qu'elles ne pouvaient qu'irriguer tous les game designs (à commencer par Minecraft lui-même). De la plus petite (définir une zone comme dans Banished) à la plus essentielle : l'idée de gameplay et de narration émergents, de sculpture du monde, de gestion indirecte (elle-même issue de Settlers), mais aussi de génération procédurale et, surtout, c'est Dwarf Fortress qui réinvente le rogue-like (j'avais jamais entendu parler de Rogue avant 2011) et qui va faire d'un tiers des jeux qui ont suivi des rogue-machin, que ce fût pertinent ou pas. L'une de ses formules dérivées étant le Majora's Mask-like qui nous a donné les Minit et Outer Wilds. Et le pixel art dans les jeux indés, vient-il de là ?

    The Walking Dead : saison 1
    TellTale, après avoir repris le flambeau du jeu d'aventure (rendu épisodique dès Sam & Max), a contribué à le redéfinir grâce aux mécaniques narratives du jeu de rôle. Ils ont abandonné les énigmes qui n'avaient généralement pas grand chose à voir avec l'histoire se déroulant, et recentré le gameplay sur l'intrigue et les choix. J'aurais pu citer Heavy Rain avant lui, mais le jeu de zombies a eu une influence bien plus décisive en imposant le feuilletonesque dans le jeu à l'ère du triomphe de la série TV (on ne comptera plus les jeux découpés en épisodes), et les embranchements narratifs qui devinrent un grand casse-tête: illusion ou influence réelle ? Exemples: King's Quest, Life is Strange, Kentucky Route Zero...

    DayZ
    Si Minecraft introduit des mécaniques de survie, c'est le mod de Dean Hall, en l'affiliant à l'ancêtre Robinson's Requiem, qui lui donne les codes qui se répandront partout par la suite, de Don't Starve à Subnautica en passant par SCUM ou Raft. Sortir un jeu de survie dans les années 2010, c'est l'assurance de vendre direct 500 000 copies en accès anticipé sur Steam, et de ne jamais sortir de l'accès anticipé, car presque tous les projets sont des fiascos, faute de savoir exactement où aller (sauf The Forest, Rust et deux-trois autres). Brendan Greene sera assez malin pour en tirer l'idée du battle royale. Immersives ou chiantes, ces mécaniques de gestion de l'avatar se retrouvent jusque dans RDR 2, Kingdom Come ou Star Citizen.

    Batman Arkham Asylum
    En gros, tous les systèmes de combat qui n'ont pas été du Souls ont été du BTA à la Arkham. Les Mordor en sont sans doute le plus bel exemple. Quand ce n'est pas la formule entière qui est repompée par Spiderman.

    Wasteland 2
    Dès son Kickstarter, en sortant le RPG de l'ambition cinématique du AAA à la Mass Effect et en l'associant aux souvenirs de la 2D grand public de Fallout et Baldur's Gate, Brian Fargo donne le coup d'envoi d'un nouvel élan créatif. En envoyant le signal qu'on peut faire du RPG et le vendre pour un budget pas trop élevé, Wasteland a permis au genre de revenir sur lui-même, son état, ses progrès, ses régressions et par-delà, ses nouvelles possibilités. C'est ainsi qu'on a vu arriver les Age of Decadence, Underrail, Sunless Sea et compagnie, pour finir dans l'apothéose d'un Disco Elysium.

    Dear Esther
    J'ai cherché et il me semble que c'est le premier walking simulator moderne. Ces jeux faits presque intégralement de balade, d'exploration et de discute, et qui sont du coup plus centrés sur une expérience sensorielle, émotive ou intellectuelle, toujours plus proche du film interactif. A partir de là, tout a été possible : Gone Home, Firewatch, What Remains of Edith Finch, jusqu'aux trucs plus expérimentaux : The Stanley Parable, NaissanceE, et même Death Stranding. On n'est pas loin non plus des Walking Dead. Ca a aussi été un des principaux genres de la VR renaissante, bien adapté, codifié et moins coûteux.

    The Witcher 3
    S'il recueille les influences précédentes, Witcher 3 apporte sa pierre; d'abord en redéfinissant la mise en scène de type cinématographique, en se rapprochant de l'esthétique à la mode de la série TV type Game of Thrones, en lui donnant un supplément d'âme, un ton plus mûr - même s'il reste des scories très adolescentes. Ensuite, après Never Alone, en convainquant les développeurs d'une industrie de plus en plus mondialisée qu'il était possible de ne pas tout centrer sur les mythes anglo-saxons, même en reprenant leurs codes. Ainsi verra-t-on de plus en plus de jeux parler du pays de leurs créateurs : Aurion, Detention, Dandara...

    Team Fortress 2
    Le passage du jeu de Valve en f2p a permis d'en faire un phénomène et d'accroître grandement la base de clients de Steam. Une des raisons principales était sa DA cartoonesque issue de l'esthétique de l'animation américaine CGI, inédite dans un FPS, qui a largement contribué à attirer un public très élargi. Doit-on y voir le précurseur de l'esthétique smartphone ? En tout cas, ses successeurs Overwatch et Fortnite vont encore en élargir l'influence sur de multiples productions. Le gritty adolescent, c'est mal vu, l'ethéré-abstrait indé, c'est pour les hipsters. L'iconique coloré, c'est ça qui vend !

    Papers, Please
    No politics in my video games ! Ca va être compliqué depuis le jeu de Lucas Pope, premier vainqueur du GOTY CPC. En 2013. Les gamers sont désormais adultes, responsables, citoyens et électeurs. Ils ont leurs idées et n'hésitent pas à le dire sur twitter. Pope est sans doute le premier à articuler le gameplay de jeu vidéo autour d'une réflexion politique. Orwell, Not Tonight, Reigns, We the Revolution en sont les descendants directs, mais les questions se nichent désormais au plus profond du moindre AAA. Sans doute, là aussi, la marque de la série Game of Thrones, qui a introduit la politique politicienne au coeur de l'objet geek.

    Defense of the Ancients
    DOTA, en inventant le MOBA (et en tuant le père-RTS traditionnel au passage), aura été le marqueur d'un des genres les plus populaires de la décade. Comme dans le MMO, la plupart des MOBA ont fini par s'écrouler, ne laissant qu'un ou deux monstres s'écharper dans les arènes de l'eSport avec leurs foules ferventes et l'argent que brasse cette nouvelle industrie médiatique majeure. Il est difficile de passer à côté : si vous dites "je joue beaucoup aux jeux vidéo" à des gens qui n'y jouent quasi pas, il y a des chances qu'ils vous répondent "ah, League of Legends ?". Le jeu le plus joué au monde.



    En arrivant au bout de cette litanie, je m'avise que j'ai surtout parlé, en fait, de ce que je connaissais moi du jeu vidéo : essentiellement PC et occidental, pas mal tourné sur l'indé triple I ou le AA, délaissant pas mal de genres et de styles comme l'horreur ou le multi... donc non seulement j'ai pu dire des conneries, mais j'ai laissé de grosses lacunes. Qu'en pensez-vous.
    Dernière modification par Catel ; 01/02/2020 à 20h02.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  2. #2
    Y'a pas un thread similaire juste en dessous ?

  3. #3
    Similaire, mais pas la même chose. L'autre thread c'est le jeu qui a le plus marqué les joueurs. Là si j'ai bien compris, on parle de jeux pionniers qui ont changé le Jeu-vidéo en tant qu'industrie sur la décennie. C'est en fait assez différent. Et ca me parait un sujet beaucoup plus large. Parce que pfiou, il s'en est passé des trucs sur les 10 dernières années. Et beaucoup de jeux ont apporté leur pierre particulière à l'édifice. Par ailleurs leur influence a été de type différente.

    Genre Catel, tu cites Dear Esther et The Witcher 3. Dear Esther a effectivement marqué le début d'une vague de Walking Simulator. Après son succès a été plutôt confidentiel non ? A l'inverse The Witcher 3 est un jeu génial à bien des égards, mais j'ai un peu du mal à le considérer comme un jeu originel. Son influence est liée à son succès sans pareil. Et oui ils poussent les autres jeux dans une direction (quêtes intéressantes, un genre de narration, des thèmes matures), mais je dirais pas de la même manière que Dear Esther.

    Il y a plein d'autres jeux aussi. Tu parles pas du genre Rogue Lite ? Des Open World à la Ubisoft ? De Botw ? Des jeux d'énigmes à la Portal ? Des Farming Simulator ?

    Bon ta liste pointe plein de jeux intéressants, mais pour moi c'est vraiment un sujet très large ...

  4. #4
    Alors Dwarf Fortress, ce n'est pas vraiment du pixel art, mais plutôt de l'ASCII Art (si on peut appeler cette bouillie de lettres de l'art ). Le pixel art, c'est plus l'idée de retrouver des graphismes 2d de l'époque des consoles 16bits.

    :edit:
    Et histoire d'en remettre une couche, la décennie, elle se finit au 31 janvier 2020

  5. #5
    Citation Envoyé par olih Voir le message
    Alors Dwarf Fortress, ce n'est pas vraiment du pixel art, mais plutôt de l'ASCII Art (si on peut appeler cette bouillie de lettres de l'art ). Le pixel art, c'est plus l'idée de retrouver des graphismes 2d de l'époque des consoles 16bits.

    :edit:
    Et histoire d'en remettre une couche, la décennie, elle se finit au 31 janvier 2020
    Et il me semble que le développement d'Age of Decadence a commencé bien plus tôt que le kickstarter de Wasteland 2.

    Sinon, j'ai bien envie de rajouter Star Citizen, qui nous a accompagné pendant toute cette décennie.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  6. #6
    Star Citizen a plus tendance à absorber les influences qu'à les motiver. Son principal apport - le gigantisme de la simulation - il va se faire sentir sur des jeux de la décennie 2020, comme BGE 2.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  7. #7
    Je vois que tu cites des jeux plus anciens qui ont marqué la décennie selon toi (TF2, DotA), du coup je rajouterai MapleStory qui est réputé avoir introduit le système de lootbox en 2004 via des tickets vendus 100 yen permettant de débloquer des items en jeu.

  8. #8
    S'il a créé un genre à lui seul
    Je pense qu’il vaudrait mieux parler de style.

    c'est lui aussi qui a imposé la formule du metroidvania
    Ce n'est pas la formule du metroidvania que tu retrouves dans DS. Tu actives des leviers ou récupères des clés qui te donnent accès à d’autres portions du monde, tu ne gagnes pas des actions (nouvelle arme, nouveau mouvement…) qui te permettent d’y accéder. C’est très différent comme philosophie.
    Ca veut notamment dire qu’on ne refait pas les portions déjà effectuées pour tous les petits passages auxquels ce nouveau projectile ou ce nouveau dash aérien vont maintenant nous offrir l'entrée.

    Minecraft
    S’il ne fallait en citer qu’un !

    En gros, tous les systèmes de combat qui n'ont pas été du Souls ont été du BTA à la Arkham.
    Déjà BTA à la Arkham, pour moi ça ne veut rien dire. Aucun Arkham like n’a été un BTU. Ensuite, la liste des jeux (avec beaucoup de corps à corps en temps réel) que j’ai personnellement parcourus depuis 2010 et qui n’ont pas un système de combat empruntant, même un tout petit peu, aux Arkham ou aux Souls est la suivante :
    Spoiler Alert!
    Dead Rising 2, Karateka, Fable 3, Blazblue Continuum Shift, Shank 2, Mortal Kombat 9, 10 et 11, Dragon Age 2 et 3, Xenoblade Chronicles 1 et 2, Final Fantasy XV, Bayonetta 1 et 2, Bastion, Diablo 3, The Witcher 2 et 3, Phantom Breaker: Battle Grounds, Dead or Alive 5 et 6, Assassin’s Creed Black Flag, Unity, Syndicate et Odyssey, Castlevania: Harmony of Despair, DmC, DMC5, Metal Gear Rising, Dust: An Elysian Tail, Fight Night Champion, Tekken Tag Tournament 2, Charlie Murder, Double Dragon Neon, Resident Evil 6, WWE 2K14, Alice: Madness Returns, Darksiders 2, Dishonored, Ninja Gaiden 3 Razor’s Edge, The Dishwasher Vampire Smile, Dragon’s Dogma, X-Men Origins: Wolverine, The legend of Korra, Super et Ultra Street Fighter IV, Street Fighter V, Kingdoms of Amalur Reckoning, Yakuza 0, Skyrim, Monster Hunter Generations Ultimate et World, Dragon Ball FighterZ, Tales of Berseria, Fight’n Rage, Mother Russia Bleeds, Marvel Vs Capcom Infinite, Ys VIII Lacrimosa of Dana, Chivalry: Medieval Warfare, Nier: Automata, Warhammer: Vermintide 2, Speed Brawl, 99Vidas, Remember Me, The Takeover, Castlevania Lords of Shadow, One Finger Death Punch, Brawlhalla, Mound and Blade Warband, River City Girls, Gang beasts, Super Smash Bros Ultimate, Zelda Breath of the Wild, God of War 3 et 2018, For Honor…
    (et puis bon d’autres que j’ai plus en tête)

    Je sais que c’était une exagération, mais quand même ! Je pense qu’il serait plus juste d’écrire que jusqu’à 3% des systèmes de combat mêlée temps réel entre 2010 et 2020 ont été inspirés des Arkham ou des Soulsborne, et puis 97% l’ont été par d’autres titres plus vieux. Je trouve ça déjà énorme et je remets pas du tout en question l’inclusion de ces jeux, je les aurais mis moi-même. Ils étaient clairement à la mode sur cette période.
    Dans les faits, et c’est normal, Capcom reste encore celui qui aura surement influencé le plus de systèmes de combat (mêlée temps réel) sur la période 2010 – 2020.

    The Witcher 3
    Il a influencé quoi au juste The Witcher 3 (à part un peu Assassin’s Creed Origins) ? Pour moi The Witcher 3, c’est le contraire, le jeu à placer du côté de la synthèse. Un état du jeu vidéo à un instant t, qui reflète son époque.

    En tout cas, ses successeurs Overwatch
    Justement, je n’aurais pas mis Team Fortress 2, j’aurais mis directement Overwatch, et dans les 2 cas, je n'aurais pas pris cet angle (la DA cartonnée, c'est pas une mode 2010-2020, tu cites après DOTA, qui vient de Warcraft 3, un jeu "iconique coloré" de 2002, la même année t'avais aussi Timeplitters 2, Jet Set Radio Future, la suite de No One Lives Forever...). Si tu prends un peu de recul, et que tu regardes le paysage vidéoludique dans les années qui ont suivi TF2, rien ne change. Après Overwatch, tout le monde voulait sortir son hero-shooter, quitte à dénaturer des vieilles soupes comme Quake. Tu joues à un jeu comme APEX, qui n'a pas du tout le même gameplay, le même level design, le même feeling, et ben ça sent Overwatch à pleine narine.

    Maintenant le gameplay même d'Overwatch (dont la philosophie repose sur le concept de trinité qui nous vient des meuporg) restant unique, je ne l'aurais pas cité comme un influenceur majeur. Ubisoft avait déjà fait un gros travail de fond, pareil du côté de Riot Games, l'explosion des jeux multi avec ce pool de héros qu'on veut caractériser à mort était inévitable.

    Defense of the Ancients
    Voir LOL. On est dans ce cas un peu particulier où un suiveur a tellement pris d'ampleur qu'il s'est fait la figure de proue du genre. Comme dans le cas de Doom et de Wolfenstein 3D. Alors on parle pas de LOL-like, mais on a arrêté de parler de DOTA-like, ce qui est un peu pareil. On parle même plus volontiers de Aeon of Strife, du côté des puristes, que de DOTA. Moi, perso, je mettrais Future Cop LAPD à la place dans ta liste. Là tu gagnes easy +5 points d'anarchie et +10 points de classe absolue.

  9. #9
    Le genre qui a vraiment marqué la décennie à mes yeux c'est le rogue lite, mais pas grâce à Dwarf Fortress. Déjà le jeu n'est pas de cette décennie, mais c'est surtout un jeu de niche au gameplay éloigné des autres titres.
    Je regarderais plutôt du côté de Faster than light, binding of issac, Speelunky, Darkest Dungeon, etc.

    Pour la prise de connaissances des Rogue-like (et pas lite) par le grand public, là aussi je doute que Dwarf Fortress soit un bon élément. Je regarderais plutôt du côté de Dungeons of Dredmor.

    Aujourd'hui, nous sommes plus dans des mouvements lancés par Dead Cells (Rogue lite avec un gameplay action peaufiné) et Slay the Spire.

    Et niveau jeux de gestion, je pense qu'il y a plus moyen de parler de Prison Architect -> Rimworld -> Oxygen is not included.

  10. #10
    Et niveau jeux de gestion, je pense qu'il y a plus moyen de parler de Prison Architect -> Rimworld -> Oxygen is not included.
    Pour le coup, Rimworld est très inspiré de DF. C'est un peu "tien, si on faisait un truc du style de DF, plus joli et plus orienté gameplay que simulation"

  11. #11
    Pour les "rogue-lite" il me semble que rogue legacy et son système de progression a été un précurseur dans le genre, des jeux comme dead cell, dungreed et autre me semble fortement inspiré par ce jeux

  12. #12
    Citation Envoyé par Erkin_ Voir le message
    Le genre qui a vraiment marqué la décennie à mes yeux c'est le rogue lite, mais pas grâce à Dwarf Fortress. Déjà le jeu n'est pas de cette décennie, mais c'est surtout un jeu de niche au gameplay éloigné des autres titres.
    Je regarderais plutôt du côté de Faster than light, binding of issac, Speelunky, Darkest Dungeon, etc.
    Absolument. Si je me trompe pas Spelunky était le 1er non ? Et il a influencé toute une vague de mix "roguelite" autre jeu. Puisque Derek Yu a expliqué son idée comme reprendre le principe de Rogue et le mixer avec Super Mario.

    Citation Envoyé par Erkin_ Voir le message
    Et niveau jeux de gestion, je pense qu'il y a plus moyen de parler de Prison Architect -> Rimworld -> Oxygen is not included.
    C'est là que la définition de "jeu qui influence" est vague. Car en effet Dwarf Fortress c'est le précurseur de ce genre. Par contre la notoriété et "l'explosion" de ces titres, c'est pour moi seulement après Prison Architect en effet. Ca a même ramené des joueurs sur Dwarf Fortress rétroactivement. Enfin c'est ce que j'ai compris de ce qui c'est passé.

    Mais il y a clairement une différence "précurseur" et "influence". On peut être précurseur, se faire repérer par un jeu plus commercial, qui devient connu et une référence. Et du coup influence le jeu-vidéo, alors que c'est pas l'inventeur du genre.

  13. #13
    Et les véhicules simulator alors, personne n'en veut ?

    Livrer des trucs à travers la campagne avec son gros 33 tonnes, ça existait avant ? Quelques missions annexes de GTA San Andreas peut-être ?

  14. #14

  15. #15
    Catel, Iron tower a débuté the age of decadence en 2004 avec une démo en 2009,
    Sunless sea est un spinoff de fallen london (qui est sorti en 2009) et son kickstarter a commencé en 2013.
    La demo d'underrail date de 2012.

    Le kickstarter de Wasteland 2 s'est terminé en 2013. Et il est considéré comme un jeu moyen largement en deçà des promesses des dev. Il a inspiré quedalle en dehors de montrer avec poe qu'on pouvait financer des projets via le foulancement uniquement avec de la hype et le nom de dev anciennement renommés.
    Dernière modification par Timesquirrel ; 13/02/2020 à 10h42.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •