Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 85 sur 85
  1. #61
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    C'est sûr qu'au moins on aura des chômeurs sportifs.
    Un vivier de choix pour tes futurs troufions.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  2. #62
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Un vivier de choix pour tes futurs troufions.
    Sportif et pas très intelligent, a priori le coeur de cible, mais le diplôme du supérieur fait tâche. Ceux qui ont échoué en STAPS sont certainement de meilleures proies
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  3. #63
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Un vivier de choix pour tes futurs troufions.
    Rigole pas, on recrute effectivement des fournées entières de STAPS pour en faire des officiers jetables.

    Ça s'appelle des officiers sous contrat. Ils servent 10 ans, et après dehors. Sauf s'ils réussissent le concours de l'école de guerre. Mais comme on leur demande de savoir lire ET écrire, ils ne réussissent pas.

    Ça permet d'avoir du plastron pour les vrais officiers, et donc de maintenir l'illusion de la sélection

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Sportif et pas très intelligent, a priori le coeur de cible, mais le diplôme du supérieur fait tâche. Ceux qui ont échoué en STAPS sont certainement de meilleures proies
    Ceux qui ont échoué en STAPS font effectivement trouffions du coup
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  4. #64
    Je sais pas pour les écoles d'ingé, mais les écoles de commerce c'est vraiment une grosse enculade.

    Je regretterais toujours de ne pas être allé plutôt à la fac, pour ce que j'ai appris la bas.


    Et c'est regrettable de le dire, mais quand je parle avec les étrangers de leurs études universitaires (style anglo saxon dans 90% pays), ça à toujours l'air beaucoup mieux et flexible que le système français. Mais bon au moins chez nous c'est "gratos".
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  5. #65
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Je sais pas pour les écoles d'ingé, mais les écoles de commerce c'est vraiment une grosse enculade.
    Les écoles de commerce se classent en 2 catégories :
    - HEC
    - De. La. Merde.

    Devine par laquelle je suis passé ?

    Il est rare avec un diplôme d’ingénieur de ne pas trouver de job en sortie d'école ou de bosser au SMIC, alors que c’est courant après une ESC de surcroît payante (la plupart des écoles d’ingénieurs coûtent autant que la fac ou pas loin). Hormis les 3 parisiennes ou l’EM Lyon les écoles de commerce ne valent pas leur prix.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  6. #66
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Les écoles de commerce se classent en 2 catégories :
    - HEC
    - De. La. Merde.

    Devine par laquelle je suis passé ?

    Il est rare avec un diplôme d’ingénieur de ne pas trouver de job en sortie d'école ou de bosser au SMIC, alors que c’est courant après une ESC de surcroît payante (la plupart des écoles d’ingénieurs coûtent autant que la fac ou pas loin). Hormis les 3 parisiennes ou l’EM Lyon les écoles de commerce ne valent pas leur prix.
    Aucun soucis pour ma part en sortant d'école de commerce (la crise était finie depuis un bout de temps heureusement), mais j'ai le sentiment que c'est plutôt du a mes connaissances personnelles en web, qu'a mon diplome (qu'on ne m'a jamais vraiment demandé), qui est pourtant d'une bonne école reconnue (post bac).
    Tout ce que j'ai appris dans l'école c'est un peu de droit et de comptabilité et un échange en chine. Si t'enlèves l'échange et les stages ça aurait pu tenir en 6mois / un an (plutôt que 5)
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  7. #67
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Les écoles de commerce se classent en 2 catégories :
    - HEC
    - De. La. Merde.

    Devine par laquelle je suis passé ?
    C'est évident. Mais je n'aime pas la vulgarité.

    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Jean-Henry LeLiquid, l'ébouillanteur de Monéteau.

  8. #68
    Ca me rappelle "Le monde moderne a-t-il encore besoin d'étudiants en lettres" affiché à la Sorbonne. (et la réponse : "Oui, pour avoir des manifestants contre le front national" est de moins en moins valable)

    A un moment, il faudra bien se rendre compte que l'université sert normalement à former des esprits. Et qu'en France on l'utilise pour retarder la date d'entrée à Pôle Emploi. Du coup, c'est inefficace pour la mission officielle (la formation) et pour la mission cachée (cacher le chômage des jeunes).

    Mais tant que la seule solution politique proposée est de dissoudre le système qui fonctionne (les écoles) dans celui qui ne fonctionne pas (l'université). A la limite, l'inverse (les écoles universitaires), ça ne marche pas mal.

    Et oui, sur des domaines en extrême tension (les pisseurs de code, l'IA, la data, ...) ou spécifique (médecine (quoiqu'avec le nouveau système, on va voir apparaitre des prépas privées à médecine, non pas en // comme aujourd'hui, mais avant de rentrer en médecine), pharma, ...), le système marche pas si mal. Et il y a même des exceptions, comme Philippe Petitcolin, dont tout le monde rappelle qu'il est devenu patron de Safran avec une diplôme universitaire de mathématiques, oubliant au passant son diplôme de ce qui est devenu l'Executive MBA d'HEC Paris, le monde du travail manque de sympathie envers les universitaires (et c'est pas juste).
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  9. #69
    J'ai souvent une très mauvaise expérience avec des types de grandes écoles. Je dirais que j'en ai rencontré de deux types. La nana de science po. Et le mec qui sort d'une grande école.
    Et à mon sens, ces deux types posent pas mal de problème dans mon domaine (la santé).
    La nana de science po, elle va vouloir appliquer ce qu'elle appris en organisation sur tout et n'importe quoi, et te sortir des théories fumeuses alors qu'au départ le thème c'était la distribution des anti-cancéreux dans les hôpitaux français, qui en soit, n'appelle pas vraiment de théorie. C'est souvent des gens qui viennent avec leur gros sabot ne connaissant en rien le fonctionnement du système de santé (et qui en on rien à foutre la plupart du temps) pour... ben je sais pas trop, j'imagine monter les échelons. Je suis toujours très impressionnée par l'aplomb de tout ce qui se dit. Le truc, c'est que parfois ça passe... parce que généralement ils parlent mieux que n'importe qui d'autres dans les réunions et que personne ne veut casser l'ambiance en rappelant qu'il y a un truc qui s'appelle le code de santé publique.

    A l'inverse, le mec de l'ingé, lui il va te sortir des trucs de ouf malade vraiment pointu. En termes de math ou de programmation, c'est souvent hyper impressionnant, surtout quand on s'y connait pas (bon après... tu te rends compte que le mec appelle du datamining avec du deep-learning en projet multi état, une régression linéaire et une classification hiérarchique). Je moque un petit peu, mais ça reste tout de même assez impressionnant. Là où ça coince... C'est que du coup, ce sont souvent des mecs avec pas mal de financement...Et quand tu leur demandes "non mais c'est cool.. mais à quoi ça sert ?" ben la réponse est toujours la même ... "ah bah c'est plus simple, ça va tout rendre plus rapide et ça sera plus efficace". Ok... mais... pourquoi ? Du coup, il y a un décalage, les mecs font des outils que personne ne comprend, et s'attendent à ce qu'on les utilise. Du coup d'un œil extérieur, ça fait un peu ingénieur qui brasse du vent pour rien. Si tu sais pas pourquoi tu développes un truc, tu peux déjà arrêter et rembourser mes impôts. Et c'est souvent un crève coeur, parce que je les vois, les mecs ont habillé leur projet d'un semblant de médical pour avoir un financement, mais tu sens qu'en fait... c'était juste pour s'amuser avec leur math.

    Surtout qu'entre nous, les médecins sont chiants. Pour chaque cas, les mecs veulent un truc spécifique, pas un truc généraliste trop rapide et trop efficace.

    Les seuls mecs dont je bénis l'existence c'est souvent des doubles cursus. Le mec qui a fait l'X puis, puis pour donner un sens à sa vie est allé dans le médical. Il connait assez bien les problématiques réelles, et fait son truc en conséquence. Et étrangement, c'est souvent les moins casses couilles et les plus sympa.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  10. #70
    Comment tu peux avoir de l'empathie pour un mec qui a fait l'X ?
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  11. #71
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Mais tant que la seule solution politique proposée est de dissoudre le système qui fonctionne (les écoles) dans celui qui ne fonctionne pas (l'université). A la limite, l'inverse (les écoles universitaires), ça ne marche pas mal.
    (Ta première phrase ci-dessus n'en est pas une )

    Je ne suis pas d'accord que l'université soit un système qui ne marche pas. Compte tenu des missions qui lui sont confiées (former la masse, au moins en premier cycle), et des moyens, je pense même qu'elle réussit bien.

    Quand j'étais jeune et nouvellement entré dans une graaaande école prestigieuse, on nous avait tenu le discours selon lequel le système français marchait un peu de travers, avec les meilleurs étudiants dans un système et les meilleurs enseignants dans l'autre (respectivement, les prépas et les universités). C'est un peu réducteur, mais c'est pas complètement faux: la grande majorité des étudiants (et de leurs parents), dès qu'ils sont un peu doués, cherchent le meilleur moyen d'éviter l'université, et inversement, les enseignants-chercheurs, quand ils ont le choix entre un poste dans une université ou une école d'ingé, ont tendance à choisir la fac (hors écoles privées où le salaire explose, peut-être - encore que, chez nous l'école de commerce locale débauche les profs de la fac, mais ils ont tendance à garder le statut universitaire tout en doublant leur salaire).

    Je suis forcément le cul entre deux chaises: issu du système de prépas, où j'ai appris plein de choses très efficacement, je vois bien les inégalités de chances qu'il engendre (dans mon lycée de prépa, sur l'ensemble des Sup de mon année [6 classes] je crois bien qu'il y avait en tout et pour tout un fils d'agriculteurs; et dans ma promo d'école de 40, l'origine la plus modeste était un copain dont les parents étaient instits... à côté de ça, les enfants d'ingénieurs étaient légion!), et aussi les problèmes qu'il crée dans les filières universitaires (chaque année nos meilleurs étudiants nous demandent des lettres de recommandation pour quitter la fac et entrer dans telle ou telle école). D'un côté, je pense réellement qu'il vaudrait mieux avoir un système où l'université est réellement attractive et effectue le filtrage; de l'autre, je vois bien tout ce que j'ai appris pendant mes années de prépa, et je me dis que j'aurais eu du mal à ingurgiter autant de choses en étant à la fac -- et oui, "ingurgiter" est le bon mot, ça relevait quand même pas mal du gavage.

  12. #72
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Aucun soucis pour ma part en sortant d'école de commerce (la crise était finie depuis un bout de temps heureusement), mais j'ai le sentiment que c'est plutôt du a mes connaissances personnelles en web, qu'a mon diplome (qu'on ne m'a jamais vraiment demandé), qui est pourtant d'une bonne école reconnue (post bac).
    Tout ce que j'ai appris dans l'école c'est un peu de droit et de comptabilité et un échange en chine. Si t'enlèves l'échange et les stages ça aurait pu tenir en 6mois / un an (plutôt que 5)
    J'ai fait une année en BTS NRC et ma deuxième année en école de commerce parisienne.
    Le ramassis de branleurs connards dans ces écoles... c'est fou. Pour une formation clairement pas ouf, j'y apprenais pas grand chose...

    Et du coup j'ai commencé les taffs de commerciaux dans le bas de l'échelle, mais maintenant que je suis «monté» à un job tout à fait correct... et que je vois à quel point ce que j'ai appris en cours ne me sert à rien, mais que c'est surtout mon XP dans mon premier job de base qui m'a servi...
    Et quand je vois aussi tout les ramassis de tocards qu'on recrute qui ont fait école de commerce et qui sont même pas foutus de faire leur taff correctement, d'appeller un client etc... je facepalme à mort.
    Ah ça pour faire de l'admin ils sont forts hein, le boulot grave chiant et qui demande rien d'autre que de connaitre les process.
    Par contre appeller les clients, gérer la relation entre nous, le client, le partenaire, faire face aux merdes et escalades, on les voit plus, malgré leurs belles paroles.

  13. #73
    J'avais voulu suivre des modules de DEA qui étaient enseignés dans l'ENSI voisine, mais j'ai dû renoncer au vu du bordel en TD. Niveau maternelle...
    Je pensais que les ingés avaient voulu virer les universiteux, mais les polards de l'ENSI qui faisaient le DEA avec nous en double-cursus nous ont juré que c'était comme ça tout le temps
    L'un des polards a fini sa thèse et est parti faire médecine; concours réussi la première année...

  14. #74
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    L'un des polards a fini sa thèse et est parti faire médecine; concours réussi la première année...
    Ouep alors il y a de bonnes chances qu'on pense au même... il est aussi docteur en médecine maintenant.

  15. #75

  16. #76
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Ouep alors il y a de bonnes chances qu'on pense au même... il est aussi docteur en médecine maintenant.
    Je commence à penser que toi et Vectra devez connaitre Ma Dame...
    Vous parlez toujours du début de ce millénaire ?

    AMDS

  17. #77
    Oui, parfaitement.
    Et j'ai déjà quelqu'un en tête d'ailleurs...

  18. #78
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Oui, parfaitement.
    Et j'ai déjà quelqu'un en tête d'ailleurs...
    Par contre, elle, elle ne trouve pas

    AMDS

  19. #79
    Faudrait déjà qu'on parle de la bonne personne, mais je ne pense pas que quiconque de la promo de l'époque ait les moyens de me retrouver à partir des pauvres infos leakées ça et là sur CPC.

  20. #80
    Promo 2000

    AMDS

  21. #81
    Benji était de la promo 2001 (5è année), donc ça doit pas être ça...

  22. #82
    Ce midi, en bonne bourgeoise, je suis allée au restaurant.
    Il y avait à côté de moi trois jeunes. Ils m'ont pas donné leur CV, mais... vous voyez l'idée (ils parlaient de leur formation, donc on coche bien les critères Grandes écoles).
    J'ai commencé à prendre des notes pour des dialogues, parfois, tellement c'était hors sol.

    1 - Mais [prénom], elle est pas française, non ? Elle a un accent super fort, que je n'ai jamais réussi à identifier.
    2 - J'en sais rien.
    3 - Elle pourrait venir d'un pays francophone ?
    1 - Non, mais vous êtes sûrs que le français c'est sa langue maternelle ? J'avais un doute, quand même.
    2 - Ah je pense, oui.
    1 - Parce qu'elle a vraiment un accent très prononcé, quand même...
    2 - Non, je pense juste qu'elle vient du Sud.
    3 - Ou alors elle a eu un AVC.
    1 - Ah ah, t'es con.

    ---

    1 - Ah oui , je vous avais pas dit, mais je vois bientôt [prénom].
    2 et 3 - Oooooh trop bien, raconte-nous !
    1 - En fait on s'est rencontré à [établissement, hôtel, congrès ou je ne sais quoi, à l'étranger]. On a discuté, c'était bien.
    2 - Rassure-moi, tu t'es pas rendue compte après que c'était le chauffeur ?
    1 - Ah ah, non. Il est revenu en France plus tard que moi, donc bon...
    3 - Ça a été un peu une relation à distance, quoi.
    1 - Puis là, on s'est retrouvés assez naturellement à Paris tous les deux, donc on va se revoir.
    2 - Et du coup ?
    1 - Bah il est à Sciences Po, il a fait la passerelle avec HEC.
    2 et 3 - Ah ouais, c'est bien !


    Et puis après, je devais rentrer, donc je n'ai pas plus. Mais c'était assez divertissant, au fond.

  23. #83
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Les seuls mecs dont je bénis l'existence c'est souvent des doubles cursus. Le mec qui a fait l'X puis, puis pour donner un sens à sa vie est allé dans le médical. Il connait assez bien les problématiques réelles, et fait son truc en conséquence. Et étrangement, c'est souvent les moins casses couilles et les plus sympa.
    Il y avait une spécialisation en ABM (applications bio-médicales) dans mon école d’ingénieurs. Je l’ai prise.
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , ?, , ?, ? ? ?, ?, ?, , , blues, BOF, BOJV, , ?, ?, 8, ?, ?, ?, 2, 80, ?, , , funk, fusion, ?, , ?, ?, ?, ?, ?, ? , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , ?, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)
    Canard lecture

  24. #84
    Tout ça pour enseigner les maths aux incultes

  25. #85
    Ouais.
    Mais finir DRH avec un job à la con, non merci.
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , ?, , ?, ? ? ?, ?, ?, , , blues, BOF, BOJV, , ?, ?, 8, ?, ?, ?, 2, 80, ?, , , funk, fusion, ?, , ?, ?, ?, ?, ?, ? , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , ?, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)
    Canard lecture

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •