Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 4 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 105
  1. #1
    C'est pas moi qui le dit

    https://www.lemonde.fr/campus/articl...6_4401467.html

    Sinon, ça m'intéresserait bien d'avoir l'article au complet. Histoire de nourrir une polémique constructive bien évidemment
    Dernière modification par L0ur5 ; 13/10/2019 à 16h36.

  2. #2
    Ce recyclage annuel des articles à la rentrée des facs, quand ils s'aperçoivent qu'ils ont perdu 90% de l'effectif entre la 1ere et la 2e année.
    Change ta vie - Rejoins nous !

  3. #3

  4. #4
    Ah mais on ne fout pas une rame en GE ! C’est les vacances entre la prépa et l’emploi
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  5. #5
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Ah mais on ne fout pas une rame en GE ! C’est les vacances entre la prépa et l’emploi
    Les vrais sont déjà payés quand ils sont en école
    Change ta vie - Rejoins nous !

  6. #6
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Ah mais on ne fout pas une rame en GE ! C’est les vacances la biture entre la prépa et l’emploi
    Fixé (pour moi en tout cas). Il y aurait des choses à ajouter mais ça sortirai de la charte et j'ai suffisamment arrosé le fofo avec ça à une époque où on pouvait.
    Citation Envoyé par DeadFish Voir le message
    The Witcher 3. GTA chez les lutins, ou comment Gérardowski - immigré polonais et ancienne star du boulard dans les années 70 - part sauver le monde de Sauron avec sa bite et son Uno.

  7. #7
    Il y a donc des gens, c'est mentalité école primaire jusqu'au bout ?

  8. #8
    Citation Envoyé par znokiss Voir le message
    Fixé (pour moi en tout cas).
    J'ai un pote qui m'avait avoué que la GE l'avait rendu alcoolique, à force de picoler tous les soirs. Après c'était son choix. Vu de ma fenêtre c'était une minorité qui se bourrait la gueule au bar du campus tous les soirs, personne ne les y obligeait, pas même la pression sociale (il y avait plein de gens qui ne buvaient que rarement voire jamais).

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Les vrais sont déjà payés quand ils sont en école
    Tu connais les congés payés?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  9. #9
    Citation Envoyé par Ruvon Voir le message
    Il y a donc des gens, c'est mentalité école primaire jusqu'au bout ?
    La jeunesse est un état d'esprit

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    J'ai un pote qui m'avait avoué que la GE l'avait rendu alcoolique, à force de picoler tous les soirs. Après c'était son choix. Vu de ma fenêtre c'était une minorité qui se bourrait la gueule au bar du campus tous les soirs, personne ne les y obligeait, pas même la pression sociale (il y avait plein de gens qui ne buvaient que rarement voire jamais).

    - - - Mise à jour - - -



    Tu connais les congés payés?
    Je pense que j'ai plus de droits que toi
    Change ta vie - Rejoins nous !

  10. #10
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Je pense que j'ai plus de droits que toi
    Il est vrai que tu es en vacances en moyenne 365,25 jours par an
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  11. #11
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Il est vrai que tu es en vacances en moyenne 365,25 jours par an
    Imbattable
    Change ta vie - Rejoins nous !

  12. #12
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    J'ai un pote qui m'avait avoué que la GE l'avait rendu alcoolique, à force de picoler tous les soirs. Après c'était son choix. Vu de ma fenêtre c'était une minorité qui se bourrait la gueule au bar du campus tous les soirs, personne ne les y obligeait, pas même la pression sociale (il y avait plein de gens qui ne buvaient que rarement voire jamais).
    J'en ai vu.

    Par "biture", j'entendais faire la fête, m'éclater, etc.. l'alcool n'est qu'un moyen parmi d'autres. Mais des alcooliques de 20 ans et quelques, ouais, y'en a. Et les concours/distinctions/castes/bizutages (Faluchards FTW), c'est pour moi un des pires trucs des GE.
    Citation Envoyé par DeadFish Voir le message
    The Witcher 3. GTA chez les lutins, ou comment Gérardowski - immigré polonais et ancienne star du boulard dans les années 70 - part sauver le monde de Sauron avec sa bite et son Uno.

  13. #13
    Pour s’intégrer, il s’agit ainsi d’être intelligemment paresseux, en captant le maximum de savoirs, de savoir-faire et savoir-être en faisant le moins d’efforts possible

    C'était pas l'objectif premier de tout étudiant ?

  14. #14
    Le mec qui est vraiment intelligemment paresseux il ressent pas le besoin de s'intégrer. C'est les types en manque de reconnaissance qui ont besoin de ça.

  15. #15
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Le mec qui est vraiment intelligemment paresseux il ressent pas le besoin de s'intégrer. C'est les types en manque de reconnaissance qui ont besoin de ça.
    Mais comment tu vas trouver un travail après si tu n'as pas networké suffisamment hein ? T'es le genre de méritocrate qui pense qu'être compétent te donne droit à tout ?
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  16. #16
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Pour s’intégrer, il s’agit ainsi d’être intelligemment paresseux, en captant le maximum de savoirs, de savoir-faire et savoir-être en faisant le moins d’efforts possible

    C'était pas l'objectif premier de tout étudiant ?
    Les étudiants des grandes écoles seront toujours par définition de plus gros polards que ceux qui n'ont pas fait de grandes écoles, voire qui n'y sont pas allés tout court à l'école :genius:

    Mais ça pour s'en rendre compte il aurait fallu qu'on leur apprenne à penser par eux-mêmes

  17. #17
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Mais comment tu vas trouver un travail après si tu n'as pas networké suffisamment hein ? T'es le genre de méritocrate qui pense qu'être compétent te donne droit à tout ?
    Non. Je suis le genre qui constate qu'être incompétent m'a donné droit à quelque chose.

  18. #18
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Non. Je suis le genre qui constate qu'être incompétent m'a donné droit à quelque chose.
    Un compte sur cpc ?
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  19. #19
    touchay
    Citation Envoyé par Flad Voir le message
    Moi j'y compris rien.

  20. #20
    Je pense que ça dépend fortement des grandes écoles, mais ce qui est clair et qui est relativement connus, c'est que c'est effectivement souvent après la prepa un bon frein niveau intensité (ce qui n'est pas nécessairement un mal) et que ceux qui avaient besoin d'être un peu poussé pour bosser ne font parfois plus grand chose.
    Mais il reste d'excellents éléments en grande école quoiqu'on en dise.
    "Les faits sont têtus."


  21. #21
    C'est la saison... Le moment où on constate que le nivellement par le bas de l'université (L1 surtout, et L2 dans une moindre mesure) a juste renforcé les écoles.

    J'ai un Master de l'université de Caen basse Normandie.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  22. #22
    Après les écoles c'est variables. Il y a les bonnes, les moyennes et les pourries. Mais après quelqu'un de bon sera bon peu importe (ou presque) son école. Comme l'université du coup. Les effets pervers de caste sont pas si fréquents quand même.
    Après j'ai pas fait de L1 ou L2 ni de GE .

  23. #23
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    C'est la saison... Le moment où on constate que le nivellement par le bas de l'université (L1 surtout, et L2 dans une moindre mesure) a juste renforcé les écoles.

    J'ai un Master de l'université de Caen basse Normandie.
    Si nivellement par le bas il y a, je ne vois pas pourquoi ça toucherait plus les fac que les prepa.
    "Les faits sont têtus."


  24. #24
    Je trouve qu'on parle un peu trop de ce nivellement par le Bah
    Citation Envoyé par Flad Voir le message
    Moi j'y compris rien.

  25. #25
    Quand j'étais enseignant dans une (petite, soyons honnêtes) GE, j'avais clairement constaté que les élèves qui bossaient le plus, c'était ceux qui étaient admis sur titres (souvent en sortie d'IUT, parfois de Licence). Ils avaient un peu de mal au début qui était assez mathématique, mais ensuite ils faisaient vraiment des étincelles - et ce, à mon avis, en grande partie parce qu'ils arrivaient avec le bon état d'esprit: pas "ça y est on a fini la prépa, la vie va être cool", mais plutôt "c'est une occasion de continuer à progresser, pour peu que je m'applique". Ils avaient aussi souvent un complexe d'infériorité vis à vis de la majorité qui était issue de prépa: pas étonnant, statistiquement en sortie de lycée ceux qui allaient en IUT étaient un cran en dessous de ceux qui allaient en prépa.

    Bon, d'après ce que j'ai vu, maintenant les collègues de la même école sont devenus (un peu) plus durs, ils virent carrément, sans même un redoublement, ceux qui sont trop glandeurs. Il faut vraiment glander intelligemment.

    Quant à mon propre passage, quelques années avant, dans une autre école, plutôt plus prestigieuse... ben ouais, "polard" c'était pas franchement un compliment

  26. #26
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    j'avais clairement constaté que les élèves qui bossaient le plus, c'était ceux qui étaient admis sur titres (souvent en sortie d'IUT, parfois de Licence).
    Yep, les "polards" étaient rarement des ex-prépa*. Après les ex-prépa n'avaient pas vraiment besoin de polarder: mes révisions consistaient à lire 2-3 examens corrigées et ça passait tranquille. Quelqu'un ayant moins de facilités à comprendre les cours et réutiliser les TD devait certainement travailler plus.

    * En 3e année c'était différent. Certaines options nécessitaient beaucoup de boulot.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  27. #27
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Quand j'étais enseignant dans une (petite, soyons honnêtes) GE, j'avais clairement constaté que les élèves qui bossaient le plus, c'était ceux qui étaient admis sur titres (souvent en sortie d'IUT, parfois de Licence). Ils avaient un peu de mal au début qui était assez mathématique, mais ensuite ils faisaient vraiment des étincelles - et ce, à mon avis, en grande partie parce qu'ils arrivaient avec le bon état d'esprit: pas "ça y est on a fini la prépa, la vie va être cool", mais plutôt "c'est une occasion de continuer à progresser, pour peu que je m'applique". Ils avaient aussi souvent un complexe d'infériorité vis à vis de la majorité qui était issue de prépa: pas étonnant, statistiquement en sortie de lycée ceux qui allaient en IUT étaient un cran en dessous de ceux qui allaient en prépa.

    Bon, d'après ce que j'ai vu, maintenant les collègues de la même école sont devenus (un peu) plus durs, ils virent carrément, sans même un redoublement, ceux qui sont trop glandeurs. Il faut vraiment glander intelligemment.

    Quant à mon propre passage, quelques années avant, dans une autre école, plutôt plus prestigieuse... ben ouais, "polard" c'était pas franchement un compliment

    Si on parle bien de la fameuse ENSI pas loin du RU et de la BU, mes profs se plaignaient déjà du comportement des élèves il y a un paquet d'années de cela. J'y avais des potes qui me racontaient que les profs étaient bien dans le vrai.
    Mais c'est quelque chose que j'ai pu vérifier dans d'autres ENSI, à savoir que les prépas arrivaient avec un très bon bagage, et qu'ils reprenaient les trois années de vie qu'ils avaient perdu, surtout une fois qu'ils arrivaient dans une ENSI entourée de glandus de faqueux qui fêtent toutes les semaines leurs exams ratés.
    Ca m'avait choqué à l'époque de comparer mon parcours à des potes de lycée qui étaient loin devant au bahut, mais que je rattrapais étonnamment vite (sur le plan académique strict) une fois qu'ils étaient en ENSI.

  28. #28
    Les pougneurs, ce sont ceux qui visent les double-diplômes prestigieux avec les Stanford, Caltech et compagnie.
    N'en déplaisent à certains profs qui déplorent que les élèves décident de se la couler douce après la prépa, alors que, selon eux, il faudrait "bosser plus qu'en prépa" une fois entré en école...

    En dehors de ça c'est assez relax. Sinon l'article est réservé aux abonnés du monde, le début n'en dit pas beaucoup...

    Mentalité maternelle y en a encore mais c'est rare quand même.

  29. #29
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Si on parle bien de la fameuse ENSI pas loin du RU et de la BU, mes profs se plaignaient déjà du comportement des élèves il y a un paquet d'années de cela. J'y avais des potes qui me racontaient que les profs étaient bien dans le vrai.
    Ouais on parle manifestement de la même (et dans mon cas, mon expérience commence à dater - j'y suis arrivé il y a 20 ans et en suis parti il y en a 10).

    Ce n'est pas une attitude partagée par tous les élèves, heureusement. Moi ça me désolait surtout de voir que plein de jeunes qui avaient prouvé qu'ils étaient capables de comprendre des choses pas évidentes, et qui avaient du potentiel, le gâchaient en grande partie.

  30. #30
    Si ça se trouve, on s'est croisés alors

Page 1 sur 4 1234 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •