Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
  1. #1
    Je suis à la traine, je viens de commencer de lire le nouveau numéro, et voilà-t-il pas que d'entrée, je tombe sur une news défaitiste de Louis-Ferdinand Sébum concernant les claviers bépo et leur mort déjà titrée.

    Tout d'abord je suis contente que le bépo figure dans cette nouvelle norme, ça veut dire que peut-être, le bépo sera proposé directement dans Windows, plutôt que d'avoir à installer un programme tiers.

    Ensuite, concernant la difficulté d'apprentissage, je comprends que les gens qui ont galéré à apprendre l'azerty flippent un peu, vu la débilité de ce clavier. Il faut reconnaitre qu'apprendre le bépo m'a pris, fiouu, deux jours, et qu'il a été entièrement intégré à mon flux de travail en deux semaines.

    On va juste rappeler brièvement que l'intérêt du bépo, ce n'est pas tant la rapidité d'écriture, que l'économie de mouvement et le fait qu'il contient tous les caractères français (et européens), comme le fait remarquer LFS à bon escient. Cela représente donc un risque considérablement réduit de problèmes de mains, de poignets, de coudes et d'épaules. Donc c'est particulièrement intéressant pour les gens qui écrivent beaucoup dans leur métier, comme le développement logiciel, la traduction (comme c'est mon cas), ou tiens, le journalisme

    Mais comme on dit, vous faites ce que vous voulez avec votre santé. Personnellement, mes douleurs de poignets ont quasiment disparu avec le bépo (et ça m'a rien coûté).

    Pour les jeux, ce qui est chiant, c'est que la plupart se basent sur le qwerty pour leurs binding par défaut, et faut se retaper toute la configuration à chaque fois. Mais certains, comme Ubisoft, offrent la même configuration, quelque soit la disposition de votre clavier (j'imagine qu'ils utilisent les codes matériels des touches), et c'est plutot cool de leur part.

    Et au final, le bépo ne mourra pas, pour la simple raison que ça ne demande quasi aucun effort à installer et que les gens qu'ils l'ont adopté ne vont pas arrêter sous prétexte que les autres veulent pas s'y mettre. Peut-être que le bépo gagnera du terrain petit à petit, peut-être qu'il sera bloqué à jamais à un certain plafond, peut-être qu'il gagnera subitement en popularité le jour ou le ministère de la santé reconnaitra la valeur sanitaire du clavier bépo et voudra réduire les dépenses orthopédiques de la sécurité sociale.

    Mais en attendant, continuons les sarcasmes, comme on se moque du camarade de classe moins populaire et pourtant plus intelligent que soi

  2. #2
    Salut eliz et bienvenu sur le forum.

    Pardonne moi une entrée en matière un peu directe, mais je trouve ton message perceptiblement (passif-)aggressif, ce qui n'est souvent pas le meilleur moyen pour ouvrir une discussion constructive. C'est d'autant plus étonnant que les sarcasmes sébumiens envers un sujet qui te tient à cœur semblent à la source d'icelui.

    Citation Envoyé par eliz Voir le message
    Cela représente donc un risque considérablement réduit de problèmes de mains, de poignets, de coudes et d'épaules.
    le jour ou le ministère de la santé reconnaitra la valeur sanitaire du clavier bépo et voudra réduire les dépenses orthopédiques de la sécurité sociale
    Je vois souvent ces affirmations très fortes dans les arguments en faveur du bépo.

    Or sur ce plan médical, la littérature est très parcélaire et non concluante (et ce pour le Dvorak. La littérature est inexistante en français).

    Il me semble pour le moment que ce sont des affirmations basées sur l'intention derrière le design de la disposition, et que le travail est à faire pour les confirmer ou infirmer.
    Je ne dis pas qu'elles soient fausses à l'instar des histoires de lumière bleue ou de protections anti-ondes, mais il s'agit d'une terra incognita.

    Je note aussi que beaucoup de dispositions alternatives utilisent les mêmes arguments de disposition créées scientifiquement, et ce en français (ex: Coeur 2.0) ou en anglais.
    En parcourant quelques publications, la méthodologie de l'évaluation est intéressante : répartition physique des appuis, distance parcourues par les doigts, parfois complétées par une pondération des doigts puissants. Pas de consensus scientifique sur ce point non plus, ce qui semble normal vu le peu d'études. (Cette thèse semble un bon point d'entrée pour aller plus loin.)

    Il faudrait que je creuse la question, mais à première vue les études sur les Troubles Muscolo-Squelettiques (TMS) pointent surtout la position des mains et bras comme facteurs clés, ce qui appellerait surtout à une modification de la forme physique des claviers plus que de leur disposition.

    il contient tous les caractères français
    Sur ce point, MAEL (Majuscules Accentuées Et Ligatures) permet d'avoir le même contenu sur clavier AZERTY sans rien changer. La disposition AZERTY NF Z71-300 de l'AFNOR le fait en bougeant quelques habitudes. Les QWERTY québécois, AZERTY belge et QWERTZ suisse n'ont pas non plus de problème.

    L'expressivité de la disposition est un point intéressant. J'ai remarqué que le QWERTY est populaire chez certains dévelopeurs français pour une raison simple : les languages informatiques ont été créés dessus. Sur ce point, le papier sur la disposition Coeur me semble apporter un argument intéressant dans le besoin d'utiliser une disposition qui sied à l'usage, c.-à-d. les langues et languages pratiqués.


    Le bépo me fait penser à l'Esperanto. Une idée intéressante mais dont les affirmations sont grandes, et plus espérées que vérifiées.

  3. #3
    Citation Envoyé par Aerdalis Voir le message
    .../...
    Le bépo me fait penser à l'Esperanto. Une idée intéressante mais dont les affirmations sont grandes, et plus espérées que vérifiées.
    Je partage exactement cette impression, qu'on retrouve aussi dans le ton du message d'eliz (dans lequel je vois bien plus de l'envie de voir le BEPO plus largement adopté en raison de ses supposées qualités que de l'agressivité).

    D'ailleurs le parallèle est bien trouvé
    Avec l'informatisation exponentielle des 20-25 dernières années, la disposition de nos claviers est devenue un apprentissage de base au même titre que sa langue maternelle. Donc avec toute la charge non objective qui s'y attache (je ne vais quand même pas dire affective ).
    Tu apprends à taper avec le layout le plus fréquent dans ton environnement culturel (en Licornie, l'AZERTY) et dans la génération des trentenaires et les suivantes c'est un apprentissage qui s'est fait très tôt (ma génération plus chenue a commencé à se servir massivement d'un ordinateur à la fin de ses études supérieures).
    Ergo (hahaha) comme les autres vieux je n'ai aucun attachement à un layout particulier et je switch (re-hahahaha) d'un layout à l'autre assez facilement (j'ai longtemps eu à passer plusieurs fois par jour entre AZERTY, QWERTY et QWERTZ) parce que ça a été des apprentissages "tardifs".

    Chez les gamins prépubères :frourras: l'apprentissage d'un layout se fait presque avant l'apprentissage de l'écriture manuscrite. Toute une série de réflexes s'ancrent donc et sont difficile à faire changer ensuite.
    Il faut absolument tenir compte de cet élément si on tient à observer l'usage des différents layouts et encore plus si on veut le changer.

    La familiarité avec le QWERTY de beaucoup de travailleurs de l'informatique (c'est comme travailleur du sexe, mais en digital ) s'explique à mon avis -pas si humble que ça- par l'écrasante domination hégémonique de l'anglais sur le domaine qui en fait la langue (et la disposition de clavier) par défaut. Tu la connaît forcément à la longue parce que quelle que soit ton layout, tu auras eu besoin de taper en QWERTY à l'aveugle.

    Hop, 2c pour le kickstarter du clavier reconfigurable à la volée avec des écrans oled sur les touches.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •