Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 122 sur 136 PremièrePremière ... 2272112114115116117118119120121122123124125126127128129130132 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 3 631 à 3 660 sur 4079
  1. #3631
    Bon j'ai maté Klaus ave ma fille

    Mais...mais...mais...il est magnifique ce film ! J'ai a-do-ré !
    Envoyé depuis mon Motorola StarTac et Netscape Mail 5.23

  2. #3632
    Vu Le Traitre il y a quelques jours: pas très familier avec ce pan de l'histoire, j'ai apprécié le film, la sobriété formelle, l'absence de complaisance à peu près avec tout le monde (bon pour Tommaso, j'aurais peut être écrit autre chose sans la scène finale) et surtout les scènes de procès dans le bunker. A la fois drôle, wtf (surtout que ça a l'air de s'être passé comme ça dans la réalité) et glaçant.

    Vu Le Mans 66 hier : une de mes séances de ciné préférées de l'année. Je connaissais pas l'histoire et je suis pas spécialement fan de courses de voiture (ça m'a pas empêché d'apprécier Rush non plus) mais tu rentres direct dans l'histoire entre les passionnés de voiture et de course et les rouages de la grosse machine bureaucratique Ford. J'avais peur que ce soit trop long et c'est tellement plein d'énergie que tu sens pas le temps passer. Les courses de voiture sont bien filmées, pure adrénaline. Christian Bale est particulièrement bon.

    C'est p'tet juste parce que j'y suis allé plus souvent cette année mais j'ai l'impression que 2019 a été particulièrement prolifique, beaucoup de bons films...J'ai encore 3-4 films qui viennent de sortir que je veux voir là, pas plus mal cette grisaille permanente

  3. #3633
    Citation Envoyé par madfox Voir le message
    Je m'attendais aussi à autre chose après avoir vu le premier teaser. Mais je trouve qu'au contraire ils ont fait le bon choix de s'en éloigner. Le teaser donnait trop un effet miroir avec la belle et la bête ( vu le concept sauvage de Klaus).
    À propos, je me suis renseigné, et en fait ce teaser était plutôt un proof of concept pour montrer ce que le réal voulait obtenir. (cliquer pour lire la source). D'où le fait que rien n'ait été récupéré.

    I am Moanaaaaaaa !!! (et en version legit!)

  4. #3634
    Cameron donne des leçons de cinéma dans "Les Nuls":
    Le jeu vidéo est une chose trop grave pour le laisser aux canards

  5. #3635
    La vache, Color out of Space
    J'ai rarement vu Nicolas Cage autant en roue libre. Ça va encore finir en mèmes.

  6. #3636
    Citation Envoyé par jeanba Voir le message
    Cameron donne des leçons de cinéma dans "Les Nuls":
    https://www.youtube.com/watch?v=h1Zx...ature=youtu.be
    Mettons aussi Luc Besson (hum) et Sam Raimi :
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  7. #3637
    J'ai adoré La belle époque, un de ces films grands public qui fait plaisir à voir, où tu passes de l'humour à l'émotion en un clignement d'œil, Daniel Auteil donne toute sa mélancolie au personnage.

    Vraiment un très chouette film.

  8. #3638
    Fini de voir Baahubali 2.
    Toujours fun et portnawak.
    Les personnages principaux sont quasi tous des hulk/hawkeye capables d'exploits extraordinaires (Maciste et Hercule forment une sacrée paire de mauviettes à côté).
    Et franchement, vu le budget (même si c'est pas vraiment comparable vue la différence de niveau de vie entre l'Inde et les USA) pour un film de presque 3h, moi je dis bravo:
    A part 2-3 CGI dignes d'un jeu PC des années 90, ça reste très beau et très propre et les décors sont tous grandioses.
    Le seul truc qui me gave c'est l'utilisation à outrance du stop motion pendant les combats. Tain comment c'est relou...

    Par contre, j'avais complètement oublié qu'on finissait le premier sur un gros flashback qui continue sur le second, et je ne comprenais plus rien à l'histoire.
    Mais à part ça, c'est de la bonne, même avec les quelques (rares, heureusement) passages bollywoodiens.

  9. #3639
    Je crois pas avoir vu un blockbuster aussi réjouissant depuis celui-là, qu'est-ce qu'on s'était amusé

  10. #3640
    Basic Instinct

    Pas vu depuis 15 ans, et malgré le fait que Verhoeven soit un de mes réalisateurs préférés, j'étais resté sur une fausse idée de film avant tout connu pour son côté sulfureux.

    Eh bien c'est surtout un bon film, un bon thriller. En ce moment je regarde entre un et deux films quotidiennement, pas que du mauvais hein, et là dés les premières scènes j'ai été impressionné par la mise en scène, le soin apporté aux cadres, et la manière dont les acteurs délivrent leurs lignes. Sur ce dernier point je rejoins tout à fait un cinéaste dont j'ai oublié le nom et qui disait que désormais on a l'impression que la première fois qu'un acteur réussit à déclamer son texte sans bafouiller (encore que...), c'est dans la boîte, pas besoin de faire une autre prise, bref, que la direction d'acteur est devenue très optionnelle. Ici Michael Douglas et Sharon Stone (surtout cette dernière) sont excellents dans leurs rôles, les dialogues sont millimétrés et parfaitement joués.

    La scène de l'interrogatoire (je ne parle pas du décroisement de jambes) est d'ailleurs quasi une leçon de cinéma tellement elle est parfaitement cadrées et montée. La scène miroir avec la police des polices qui en découle est délicieuse.

    Vient s'ajouter en plus un très bon score de Jerry Goldsmith qui souligne parfaitement la tension de l'enquête.

    Bref, c'est certes sulfureux, mais c'est avant tout un bon film.
    Les avis des gens qui ont de l'expérience sont toujours bons à suivre.
    - Denis Diderot, premier expert CPC

  11. #3641
    Citation Envoyé par Les Larmes du Styx Voir le message
    Merci pour l'idée ! Je viens de la voir et c'était intéressant mais je suis un poil déçu... Comme tu le fais remarquer, ça a pris un bon coup de vieux en terme de rythme et le twist final se sent dés le début... Après, le lieu de la fête foraine est magnifique et donne lieu à de jolis plans. Comme tu le dit aussi le film lorgne du coté de l'expressionnisme allemand et aurait mérité d'aller plus loin dans cette direction (avec un peu plus de budget) pour exploiter au mieux cet environnement de fête foraine (plutôt que des séquences de cris à la Psycho qui ne marchent pas du tout).

    D'ailleurs, en parlant d’expressionnisme allemand, il faut absolument voir Le Cabinet du Docteur Caligari de 1920 pour tout les amateurs d'univers "Tim Burtonien". Même aujourd'hui, je trouve que ça reste une bonne claque dans le genre et ça a inspiré pas mal de réalisateurs !
    La chance que vous avez, de pouvoir découvrir ce genre de films dans de bonnes conditions. La croix et la bannière à l'époque pour voir ce fameux Carnival of Souls en VHS plus que douteuse.
    Par exactement le film qu'on ressort régulièrement, mais clairement un film qu'on peut laisser tourner dans le fond pour créer une ambiance.
    Plus que Burton, j'y avais surtout vu à l'époque une mine d'idées retrouvées / récupérées plus tard chez Romero, Hooper et surtout Lynch.

    Pas grand rapport, mais de repenser à ce film et à ceux qu'il a pu "influencer", je repense aussi au premier film de Jack Hill : Spider Baby, avec Lon Chaney Jr et Sid Haig, habitué des films de Rob Zombie récemment disparu, toujours en noir et blanc, assez joli par ailleurs. A voir pour les curieux.

  12. #3642
    Je confirme les avis positifs sur Klaus.
    Le début est vraiment amusant.
    La petite Saami est toute mignonnette, et j'aime bien qu'on ne la comprenne pas, mais qu'on sache qu'elle dit des choses sensées.
    L'histoire est plutôt bien faite, avec de bonnes idées.
    Pour une fois que j'aime un film sur le Père Noel !
    Dernière modification par jeanba ; 19/11/2019 à 10h41.
    Le jeu vidéo est une chose trop grave pour le laisser aux canards

  13. #3643

  14. #3644
    Citation Envoyé par Kaelis Voir le message
    Un côté ?
    C'est parce que le réalisateur avait du mal à imposer son angle.

  15. #3645
    Citation Envoyé par Kaelis Voir le message
    Un côté ?
    ça m'en bouche un coin d'oublier la moitié de mes phrases
    J'ai édité pour arrondir
    Le jeu vidéo est une chose trop grave pour le laisser aux canards

  16. #3646
    Citation Envoyé par DangerMo Voir le message
    C'est parce que le réalisateur avait du mal à imposer son angle.
    Surcoté sans doute
    Envoyé depuis mon Motorola StarTac et Netscape Mail 5.23

  17. #3647
    Tiens, je profite que Ruadir vive une forme d'épiphanie cinématographique en rattrapant des classiques pour parler de vieilleries.
    (NOTA : c'est à peu près le seul truc qui me rassure si je dois perdre la mémoire en vieillissant, redécouvrir des grands films avec un regard neuf).

    Je me suis revu hier soir Lenny de Bob Fosse, visionnage suivi de la lecture du bouquin de Blumenfeld vendu avec l'édition collector sortie chez Wild Side à l'époque.
    Envie de le revoir suite à mon rattrapage de Mrs Maisel sur Amazon récemment qui faisait de Lenny Bruce un personnage assez important dans le développement de ladite Mrs Maisel.
    Donc, un film qui tient toujours super bien la route, un noir et blanc classieux, Dustin Hoffman impérial, Valerie Perrine surprenante (alors que l'histoire ne retiendra d'elle en général que ses formes généreuses). J'avais par contre oublié à quel point le projet avait été vampirisé par Fosse qui en fait un nouveau chapitre de son autoportrait / auto-analyse, et qui forme donc un diptyque royal avec All That Jazz qui conclura sa décade prodigieuse.

    Pour rappel, ce film raconte, de façon assez éclatée, le parcours d'un type imparfait, génial et irritant, qui aura marqué durablement (mais à titre posthume) la contre culture américaine. Un comédien de stand-up extrêmement inégal, mais qui par son questionnement permanent de la société américaine aura eu des fulgurances monstrueuses qui lui amèneront une notoriété un peu biaisée, le transformant en monstre de foire dont le succès (relatif) précipitera sa chute. Même si le film peut être vu comme un manifeste pour le 1er amendement (dans un sens, Lenny Bruce aura eu raison avant tout le monde sur la libération de la parole, même si on peut débattre que la libération totale de cette parole a pu servir à terme d'outil de nivellement pour ceux qui ont vite compris qu'on contrôlait mieux une population qui se croit fondamentalement libre).
    Mais c'est surtout un espèce de miroir disgracieux que Fosse se tend à lui même, idée renforcée par le traitement cruel qu'il s'infligera quelques années plus tard dans All That Jazz où il se met carrément en scène à travers le personnage de Gideon / Roy Scheider : un type complètement imparfait, cruel, infidèle, drogué et maniaque, mais entièrement tourné vers la "création", en tant qu'artiste complet, total, qui n'accepte pas la compromission.

    Dustin Hoffman avait résumé le paradoxe mortel dans lequel s'était foutu Fosse, en course perpétuelle, au mépris de sa santé mentale et physique, vers une reconnaissance : "Il a passé sa vie à vouloir prouver qu'il était un artiste, alors qu'il en était un".

    Bref, pour les curieux de vieilleries, je ne saurai que trop recommander la doublette Lenny / All That Jazz (<- très haut dans mon top 10 de tous les temps).

  18. #3648
    Klaus, c'est sympa, mais c'est ultra conventionnel dans le déroulé. Même Disney n'ose plus cocher autant de cases "Children Movies Tropes". Tous les personnages, toutes les scènes sont vues et revues.
    - le héros branleur qui fait face à une épreuve pour changer
    - la mignonne du village qu'il va conquérir grâce à son coeur
    - le mec bourru mais au coeur d'or
    - la "trahison" du héros mais qui revient à la fin pour tout arranger
    - la fin larmoyante
    Tout est cousu de fil blanc.

    Il ne manque que les sidekicks qui font des vannes pas drôles, heureusement on y échappe.
    La musique c'est un peu nawak, du pseudo gangsta rap dans un film de Noël, perso je m'en passerais bien.

    Vu le public annoncé, fan de rediffusions des mêmes histoires encore et encore (non mais là ça fait trois fois aujourd'hui que tu regardes Toy Story, ça suffit mon grand), ça va passer, mais de mon oeil adulte et saturé de films pour enfants, j'espérais un peu plus d'originalité dans le scénario.

    Techniquement c'est très joli en revanche.
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  19. #3649
    Vu Joker hier, c'était insupportable d'ennui, entre le côté cringe puant l'artificiel et le fan service pour hipster en perte de repère ça a été une purge. Le film instrumentalise la figure du Joker en forçant à mort sur le pathos pour se donner une légitimité, ils auraient appelé ça "Arthur" personne en aurait entendu parler et le film aurait bidé.

    Partout dans mon entourage (donc du 20-25 ans) le film a été unanimement porté aux nues sur le thème : (voix d'artiste conceptuel avant gardiste) "naan méée tu vois c'est tellement progressiste, le film il casse les codes quoi j'veux dire enfin", juste non c'est de la daube et puis même sans ça c'est une question de principe, dans un pur esprit de contradiction, si on pense tous la même chose c'est que l'on ne pense plus rien. Heureusement sur CPC on est à l'abri .
    Steam : Wedgge - Uplay : Wedgge_ - Flickr

  20. #3650
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    La musique c'est un peu nawak, du pseudo gangsta rap dans un film de Noël, perso je m'en passerais bien.
    T'as oublié l'énorme morceau guimauve indispensable à ce genre de dessin animé en plein climax. Jusque là je trouvais ça cool que le film ne coche pas la case "personnages qui chantent" tous les quarts d'heure, justement. Le morceau rap, je trouvais ça marrant, et globalement j'ai ri quelques fois et jamais soupiré
    Je l'ai donc vu aussi ce week end, avec un gamin de 4 ans dans la pièce. Et je trouve que c'était plutôt bien foutu alors que je suis vraiment pas client à la base. Le côté naissance du mythe m'a bien plu, tout se goupille quand même astucieusement. Alors l'inconvénient c'est que, oui, le scénario est aussi lisible qu'un puzzle à 9 pièces quand on est un adulte … mais ça allait, y avait beaucoup de choses pour que je ne sente pas la lassitude.
    La fin m'a fait un petit peu peur d'avoir un traumatisme à gérer : c'est un peu dur de finir sur une disparition visuelle du père noël, même si l'audio dit l'inverse. Mais bon … je crois que le petit avait déjà un peu décroché du film à ce moment là et est passé direct à autre chose.

  21. #3651
    Disney+ c'est du sérieux :













    Avouez que ça fait envie, pas vrai ?
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  22. #3652
    Doux Jésus la trogne de Kurt Russel

  23. #3653
    Sur quelle affiche ?
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  24. #3654
    Mais

    Je l'avais remarqué que sur celle du singe avec sa tronche Kinder Chocolat.

  25. #3655
    Et c'est aussi lui qui joue l'otarie dans Sammy
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  26. #3656

  27. #3657
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    https://pbs.twimg.com/media/EG1pymBU...jpg&name=small

    Avouez que ça fait envie, pas vrai ?
    Million Dollar Duck, c'est un film sur le forum CPC?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  28. #3658
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Million Dollar Duck, c'est un film sur le forum CPC?
    Pour moi Dean Jones, le héros, restera le héros de la Coccinelle et de Quatre bassets pour un danois dans le genre films d'enfance

    Et d'ailleurs ironies du sort, il est le méchant d'un autre film de famille incontournable puisqu'il est dans Beethoven.
    On grandit au milieu des rōnins.

  29. #3659
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Disney+ c'est du sérieux :

    Avouez que ça fait envie, pas vrai ?
    Ah purée mais c'est des vrais films disney en fait.
    Au début j'ai pensé que c'était des copies "imitation des vieilles affiches Disney" pour je ne sais quelle blague.
    Il y avait plus simple !

  30. #3660
    Cliquez sur les images, y en a d'autres. Disney a produit (et continue ?) de sacrés nanars comme téléfilms à une certaine époque.

    - - - Mise à jour - - -



    Ce film, cette affiche, ce photoshop, ça respire la qualitance de toute part.
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

Page 122 sur 136 PremièrePremière ... 2272112114115116117118119120121122123124125126127128129130132 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •