Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1



    En accès anticipé depuis le 3 août 2017 sur Oculus, Vive et WMR, ce jeu de simulation de combat d'avion quasi futuriste en VR de Boundless Dynamics dispose d'une très bonne cote et d'une communauté très active sur Steam. Genre de jeu pas forcément aussi accessible qu'un Ace Combat, il a été popularisé auprès du grand public par la série Fly Simulator. Prouvant ainsi la capacité des manettes VR à être très bien intégrée, la réalité du cockpit de ces aéronefs à décollage et atterrissage verticaux ( vertical take-off and landing VTOL) risque d'en bluffer plus d'un.



    La maitresse d'école:

    Au lancement du jeu, le joueur se retrouve assis dans une salle de briefing de l'armée de l'air. Bien pensé (et on devrait le retrouver dans de nombreux jeux), une simple pression de sa main droite sur un bouton de son bras gauche permet de recentrer son angle de jeu à la volée sans passer par les menus steam ou du casque. Le jeu vous permet ensuite, tout en anglais, de paramétrer pas mal d'éléments de jeux (disposition de l'hud, présence du vent, suppression de certaines collisions, ...) visant à ajuster la difficulté. Il faudra ensuite créer ou sélectionner un pilote faisant office de profile. Vous disposerez alors du choix entre 2 engins: le AV-42C et le F/A-26B. Le premier est donc un avion VTOL alors que le second est un chasseur bien plus classique. Une fois votre engin sélectionné, vous pourrez choisir le vol libre, le scénario (dont le début fera plus ou moins office de tutorial) ou les missions custom. Ces dernières, crées par la communauté, sont assez nombreuses et de qualité n'ayant rien à envier à celles de base.

    A l'arrivée aux commandes de votre avion, le sentiments entre deux chaises est cependant très bon. Le cockpit se compose d'une trentaine d'éléments, ce qui nécessite donc une exigence de prise en main sans être de la pure simulation. Par exemple, pour pouvoir décoller dans la première mission, il vous faudra activer une dizaine de boutons (mise en route des moteurs, paramétrage de l'HUD, paramétrage de la puissance moteur, lumières, ...). Le premier décollage fait son effet: l'immersion est très bonne. Les graphismes, sans être époustouflants, sont de qualité. Le jeu dispose de détails, comme les agents qui se mobilisent au sol, ou les volets sur l'aile de l'avion qui s'activent à notre demande, mais manque tout de même de contenu. Les étendues sont grandes, et souvent vides.





    Retirez l'antivol:

    La prise en main est bonne. Inutile de vouloir intégrer son joystick chèrement payé: chaque contrôleur représente une main du pilote. Pour les boutons, un simple clic maintenu permet de le locker. Il n'y a plus qu'à effectuer le mouvement souhaité (haut/bas, gauche/droite, rotation, ...) pour l'activer. Concernant le joystick de contrôle et le panel d'accélération, un clic permet de locker sa main dessus après avoir mis la manette dans la bonne position (debout pour le joystick de contrôle par exemple qui est alors utilisé en pivot). Le contrôleur se transforme alors en manette des gaz ou en joystick. Des réglages du fauteuil de l'avion comme de la position des outils sont disponibles directement en jeu (comme en voiture) afin de parfaire notre confort de conduite. Le cockpit dispose de plusieurs boutons dans la partie "auto-pilot" qui permettent de configurer les aides bien venues, comme l'aide au maintien d'altitude, ou la compensation des G.

    L'avancée dans les missions du mode histoire permettra de débloquer des armes. Ac
    tuellement, aucun engin déblocable, mais c'est clairement prévu par le développeur. Les missions démarreront tranquillement, le temps de prendre connaissance de l'ensemble des manœuvres possibles, pour évoluer de missions de transport vers des combats air-sol et air-air. Les spectaculaires décollages et atterrissages à partir de porte-avion comme les ravitaillements en vol sont de la partie. La difficulté est clairement au rendez-vous, sans pouvoir tout mettre sur mon manque de capacité à piloter. Le passage du mode VTOL au mode avion classique se fait aisément, et convient très bien aux différentes taches qui nous sont confiées.

    Au niveau audio, les bruitages sont corrects et réalistes. Des nombreuses voix ont été enregistrées pour les différents intervenants des missions.




    Conclusion:

    Pour 25,99€, il s'agit clairement d'un des meilleurs potentiels de la VR possible. Sur de bonnes bases, et pourtant très créatif, le seul développeur qui s'occupe du jeu ne peut pas progresser aussi vite que les grosses structures habituées au développement de jeux vidéos. La communauté est là pour faire progresser le jeu avec les outils qui lui sont fournis (l'éditeur de map et de missions), mais le reste devra venir du développeur. Un bon jeu pour ceux qui accepteront de prendre le temps de la prise en main!


    Edit:
    - on me souffle dans l'oreillette que j'ai oublié de parler de la gestion des commandes vocales aux alliés (en anglais) depuis windows 10 pour leur donner des ordres de combat
    Dernière modification par Brice2010 ; 02/04/2019 à 18h09.

  2. #2
    Je confirme, c'est de la qualité

    Un bon compromis entre simulation et gameplay adapté au mode full VR (appuyer sur les boutons avec les mains, etc).
    L'usage du manche à balais virtuel est un peu bizarre au début. Mais avec le système de réglage, lock, et poser la main, ça marche bien.

  3. #3
    Tant que j'y suis, j'ajoute quelques refs:

    - l'article d'Ackboo dans CPC
    https://www.canardpc.com/395/enfin-u...asquer-vtol-vr

    - une page du forum VR où on discute du sujet et des alternatives
    https://forum.canardpc.com/threads/1...-froid/page124

  4. #4
    Ackboo m'a convaincu de l'acheter.
    Reste à trouver du temps pour y jouer

  5. #5
    Ackboo est venu, je l'ai lu, il m'a convaincu.
    Apres quelque heures de jeu, j'arrive a décoller, mitrailler, rocketer, bombarder et tirer avec des missile avec laser, par contre la maitrise des radars /antiradar et le ravitaillement en vol pas encore.
    Manque plus qu'un multijoueur pour faire des missions ensemble!

    Edit:
    Attention aux nouveau joueurs: les premières heure de jeu sont assez exigeante sur l'oreille interne (encore plus quand vous roulez en rasemotte)
    Il faut plusieurs session pour que cette sensation disparaisse. Dans mon cas par exemple une bonne une dizaine de session de jeu (entrainement/vol libre) étalé sur 1 semaine ou deux pour que je ne ressente plus les vertiges.
    Dernière modification par Ornithorix ; 07/08/2019 à 15h21.
    pseudo en jeu: Kolik
    Proto de jeu en cours de dev: http://ursamajor-devblog.tumblr.com/

  6. #6
    J'ai passé quelques heures à m'ecouter la musique de hot shots et danger zone en boucle, j'ai enfin reussi à atterrir sur le porte avion.

    Par contre, après avoir fait toutes les missions de training du 1er avion (j'ai du passer 5min à survoler les cibles à degommer en vol stationnaire pour réussir), j'ai pas pigé comment marchait certaines armes.
    Les truc guidés par radar là, j'arrive pas à les tirer. J'ai essayé des bombes aussi, j'entends un bruit d'un truc qui semble s'ouvrir quand je tire, mais rien ne se passe.


    Y a des tutos qui manquent...
    Dernière modification par O.Boulon ; 01/03/2014 à 26h73

  7. #7
    Pour les tutos, faut mater les video youtubes. J'en avait regardé qui abordaient tout les aspect et il me semble que de sont des vidéo officielles.
    pseudo en jeu: Kolik
    Proto de jeu en cours de dev: http://ursamajor-devblog.tumblr.com/

  8. #8
    Un gros patch vient de sortir pour peaufiner le jeu
    https://steamcommunity.com/games/667...77809022337417

    Objectifs:
    - continuer à peaufiner le solo pour sortir une version 1.0 d'ici la fin de l'année
    - ensuite l'objectif sera le mode multi

  9. #9
    Ultrawings est très sympa, mais limite un peu débile en fait.
    Il faut grinder de la mission brainless pour atteindre des aéronefs plus intéressants: du coup, je risque de passer à VTOL plus tôt que prévu.

  10. #10
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Ultrawings est très sympa, mais limite un peu débile en fait.
    Il faut grinder de la mission brainless pour atteindre des aéronefs plus intéressants: du coup, je risque de passer à VTOL plus tôt que prévu.
    Oui c'est très sympa à petite dose. Y a un coté pilotwing plaisant, mais les missions sont vite répétitives. Et puis c'est dommage le coup de la rocket sur le planeur. J'aurais preferé une gestion (meme simple) des courant ascendants.
    Dernière modification par O.Boulon ; 01/03/2014 à 26h73

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •