Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33
  1. #1
    JdR et autres supports : Le topic des univers.

    EDIT sur l'OP : en fait, ici on parlera de Glorantha sous tous ses supports, on verra après pour les autres univers...
    Dernière modification par Uzz ; 17/10/2019 à 19h36.
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  2. #2
    Glorantha

    L’univers de Glorantha a connu plus de 50 ans de développement, depuis les premières nouvelles écrites en solitaire par le regretté Greg Stafford jusqu’aux ambitieux projets projets récents de Chaosium pour accompagner la nouvelle édition du jeu de rôle RuneQuest. L’univers s’est surtout développé depuis la fin des années 70 dans une vaste entreprise collective à laquelle ont contribué des générations d’auteurs, d’illustrateurs et de joueurs à travers le monde. Pratiquement sans roman édité, Glorantha est avant tout une création ludique.



    Un monde de cultures

    Glorantha excelle à nous présenter les nombreuses cultures qui y coexistent, chacune disposant de ses dieux et légendes, de sa propre cosmogonie. La tonalité de ces cultures s’éloigne du canon médidéval-fantastique en s’inspirant des société antiques. Des clans et tribus barbares du Sartar aux prilitifs Telmoris capables de se transformer en loups, des nomades monteurs d’animaux étranges de Prax au puissant empire Lunar lié au chaos, des royaumes dirigés par les sorciers en Fronéla aux matriarcats d’Esrolie (et croyez-moi j’en oublie), chaque peuple dispose de ses propres mythes et de sa propre magie. Les créatures inhumaines ne sont pas en reste : les Dragonewts se livrent à des étranges rituels en vue de se réincarner en dragon, les trolls sombres, les Uz, disposent de tout un panthéon de dieux de l’obscurité et voient leurs mythes et leur organisation sociale détaillée.

    Un monde façonné par le mythe

    Toutes ces informations mythologiques pourraient n’être qu’une longue liste de noms, du fluff à rallonge s’ils n’infusaient pas en permanence l’univers. Le rapport à la magie et aux dieux y est puissant et quotidien et chaque créature intelligente pratique une forme ou une autre de magie. Pour un paysan, le succès de la récolte de l’année tient autant de son travail et de la météo que de l’influence et des dieux et de la bonne tenue des rituels de fertilité. La météo elle-même n’est d’ailleurs qu’une manifestation de l’activité des dieux du soleil, du tonnerre et de la pluie et non la conséquence de phénomènes physiques. Chaque unité militaire a ses propres sorts pour gagner en performance guerrière, chaque culte local à ses secrets magiques etc.



    Runes et quêtes héroïques

    Les habitants de Glorantha disposent d’un autre lien avec ces mythes : la possibilité de prendre part à des quêtes héroïques. Il s’agit de se rendre dans le plan des héros (voire dans le plan des dieux) pour y revivre les mythes d’avant la création du temps, d’y incarner un héros des temps mythiques ou une divinité. Le quêteur peut ainsi renforcer la magie de sa communauté tout en approfondissant son rapport avec les composantes magiques de base de l’univers : les runes. Les plus audacieux utilisent même la quête héroïque non pour renforcer le mythe mais pour le modifier, apportant des bouleversements cataclysmiques à l’univers et en retirant des pouvoirs de nature divine.

    - - - Mise à jour - - -

    Et comment qu’on y joue ?

    Jeux de plateaux

    Le premier jeu gloranthien, White Bear and Red Moon, sa réédition Dragon Pass, son spin off Nomad Gods ainsi que leurs traductions françaises par Oriflam (La guerre des héros, Les dieux nomades) ne sont plus édités et n’ont qu’un intérêt archéologique.
    De nouveaux projets sont sur les rails :
    Glorantha : The Gods War, un jeu à grosses figurines proche de l’esprit de Chtulhu Wars et développé par le même Sandy Petersen.
    https://www.kickstarter.com/projects...ds-war?lang=fr
    War in Glorantha, des règles pour un jeu d’escarmouches avec figurines sont en développement.

    Une bizarrerie :
    Un jeu familial de Reiner Knizia, Khan of Khans. Le style graphique est assez inédit comme représentation des nomades de Prax. Disponible en anglais, édité par Chaosium.

    Jeux de rôle

    3 salles, 3 ambiances, autant de déclinaisons de règles commercialisées actuellement pour du jeu de rôle mythique.

    A tout seigneur tout honneur, Glorantha est bien sûr associé au RuneQuest depuis la première édition du jeu en 1978. Sans classe et sans niveau, basé sur un système de compétences, le système se distingue vite des clones de D&D et constitue la base du Basic RPG System (Appel de Chtulhu, Stormbringer…).
    La nouvelle édition de 2018, RuneQuest : Roleplaying in Glorantha chez Chaosium, est assez superbe graphiquement et de nombreux projets de suppléments sont en cours. Le système de jeu est assez exigeant et ne conviendra pas forcément à tout le monde. Une traduction française est dans les tuyaux par Studio Deadcrows.

    La gamme Herowars continue à être développée. Basée sur un système de jeu narrativiste qui ne m’a jamais enthousiasmé, la gamme a développé le de manière remarquable la région du Sartar, et propose des personnages qui ne sont pas des aventuriers errants mais des héros de leur clan, ancrés profondément dans leur communauté pour une campagne très immersive.

    J’ai eu un beau coup de coeur pour 13th Age Glorantha, qui adapte les mécanismes de 13th Age, une variante du système d20, à la Guerre des héros. Quelques belles idées de gameplay que je trouve très élégantes pour la narration des runes et l’idée de One Unique Thing à la création de personnage, associé à une grammaire des mécanismes de combat qui parle à tous les rôlistes, ça convient parfaitement pour mon groupe sur table. Par contre, peu de chances que ça soit traduit.



    Les bouquins de background

    Utilisables en jeu de rôle quel que soit le système, ou pour le plaisir de la découverte pour les amateurs d’univers virtuels.
    On a l’imposant Guide to Glorantha, avec ses 1000 pages en deux énormes tomes sera réservé aux fans pouvant se permettre d’investir plus de 150 €.
    Plus accessible aux débutants, le Glorantha Sourcebook et ses superbes illustrations constituera un guide bien plus abordable.

    Comme avec Chtulhu, Chaosium semble aussi miser sur le merchandising annexe, on retrouve sur Redbubble des t-shirts, des mugs, des coussins ou des housses de couette aux thématiques gloranthiennes. Il y a même un livre de coloriage !

    Jeux vidéos

    King of Dragon Pass , est disponible sur steam, sur GoG et en version portable sur Googleplay ou Appstore. On y joue un clan de la Passe des Dragons, avant la constitution du royaume. On y gère les complexes relations entre tribus, on y paye des ransons en vaches, qui mesurent la richesse et qu’on sacrifie aux dieux pour apprendre de nouveaux sorts. Les quêtes héroïques sont au rendez-vous, l’influence des 5 saisons…

    Reprenant le même système mais dans des époques gloranthiennes différentes et avec des nomades , Six Ages est disponible sur iOS et devrait sortir en 2019 sur d’autres plate-formes. Ca a l’air de beaucoup ressembler à KODP (peut être trop pour son propre bien) mais je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer.

    Ca fait beaucoup de choses dis-donc, tu conseilles quoi pour commencer?

    Avant de renoncer devant la masse de possibilités, je conseillerais de lire le webcomic de Jeff Richard et Kalin Kadiev Prince of Sartar
    http://www.princeofsartar.com/
    qui présente les protagonistes de la Guerre des héros.

    King of Dragon Pass est une très bonne porte d’entrée pour découvrir seul de l’intérieur la culture orlanthi, sa version portable coûte moins de 5 €.

    Quelques liens utiles

    L’éditeur historique, Chaosium, qui revient avec de grandes ambitions.
    https://www.chaosium.com/
    Le site glorantha.com
    https://www.glorantha.com/
    Un wiki assez fourni
    https://glorantha.fandom.com/wiki/Main_Page
    Le site des traducteurs français de RuneQuest
    https://www.deadcrows.net/
    Le fil de discussion sur le forum Casus NO. Beaucoup d’infos et de passionnés.
    https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=24&t=32792
    Dernière modification par Uzz ; 12/03/2019 à 20h26.
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  3. #3
    Merci pour cette belle description que de souvenirs de mj sur cet rpg

  4. #4
    Mon seul et unique souvenir de joueur de JdR...
    1986 ou 1987. La salle prétée par le le curé à mon copain enfant de coeur (s'il avait su...).

    La flèche en pleine poire qui a tuée ma partie au bout de 40 minutes.
    Jamais eu l'occasion de rejouer à un JdR avec des vrais gens.

    Mais je me rappelle bien de Glorantha...
    Citation Envoyé par Grosnours Voir le message
    Reconnaitre qu'on ne sait pas est un premier pas sur le chemin du savoir...

  5. #5
    Uzz, c'était juste pour te dire que je t'aimais

    Tiens sinon maintenant que j'ai lu ton speech, même si j'ai aimé RuneQuest d'amour tendre, je l'ai toujours trouve extrêmement punitif avec un système assez radical de coups critiques et finalement une difficulté assez importante de faire progresser des personnages qui peuvent mourir en un coup...

    Du coup je vois qu'il existe un système D20, je suppose que ça se rapproche d'un D&D. Parce que je me prends à rêver d'un "Terres de légende", qui était pour moi un des JdR les plus accessibles, dans Glorantha.

    Bon tu vas me dire que c'est déjà possible, vu que Glorantha est un univers et pas un jeu...
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  6. #6
    Tu vas me faire rougir
    Le système 13th age qui a sorti un supplément Glorantha est effectivement très proche de D&D, vu qu'aux commandes c'est Jonathan Tweet et Rob Heinsoo, lead designers respectifs de la 3ème et de la 4ème édition du vénérable ancêtre. Le système est assez chiant à mettre en place parce que détaillé sur deux bouquins différents (un pour le système 13th age, un autre Glorantha) ce qui ne simplifie pas la création de persos, d'autant que ça ne sera sûrement jamais traduit.

    RuneQuest bénéficiera d'un suivi en français, j'achèterai sans doute par pur fan-boyisme mais le système avec ses 80 compétences, son système de localisation de dégâts etc. me fait pas rêver. Si un jour j'ai un peu de courage, je verrai à rédiger un petit hack d20 reprenant les bonnes idées de Glorantha 13th Age en coupant un peu de gras. L'équilibre à trouver, c'est d'avoir un système assez simple tout en donnant à chaque type de magie et à chaque culte suffisamment d'originalité.

    La bonne nouvelle reste que Chaosium, depuis quelques années, a mis en place une vraie politique pour relancer l'univers qui avait un peu tendance à végéter. Ils sont quand même allé assez loin

    L'horloge rune de la lune.


    Le coussin Orlanth, dieu des tempêtes


    La mini-jupe sacrifice à Ernalda, déesse de la terre


    Le mug Zorak-Zoran, dieu troll de la haine
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  7. #7
    Le mug
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  8. #8
    J'ai voulu convaincre ma femme de refaire la déco de l'appart. Je comprends pas pourquoi, elle a posé son véto.
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  9. #9
    Citation Envoyé par Uzz Voir le message
    J'ai voulu convaincre ma femme de refaire la déco de l'appart. Je comprends pas pourquoi, elle a posé son véto.
    Tu aurais dû lui offrir la robe pour l'amadouer

    J'ai gardé les trois premiers suppléments de la 3e édition : les dieux de Glorantha, Genertela et les Secrets Oubliés je crois.

    Une mine d'or pour l'imagination
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  10. #10

  11. #11
    Ça fait vraiment plaisir de voir Chaosium faire de tels efforts pour remettre Glorantha et RQ sur le devant de la scène depuis maintenant 3-4 ans; du coup le jv était une étape logique, espérons que ça paie...

    Hâte de jouer canard sectateur de Humakt, ou matronne troll !

    Citation Envoyé par Uzz Voir le message

    Je connaissais pas cette image. C'est du Dara happa tardif ou du lunaire précoce ?

  12. #12
    Mon Hypemètre fait des tours de cadran.

    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  13. #13
    Maman troll en balade, par Joann Sfar

    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  14. #14
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  15. #15
    Pendant ce temps, le chemin de croix de Jeff sur la version mise à jour de Gods & Goddesses continue - entre deux réceptions de commandes d'artworks, il ne peut pas s'empêcher de rajouter des nouveaux détails dans les descriptifs des cultes

    Dernière modification par Ladioss ; 27/06/2019 à 14h43.

  16. #16
    J'ai reçu le précieux :



    (+extension Empires, pour les figurines de Sedenya et de sa chauve-souris géante <3)

    Si vous aviez loupé le KS il y a trois ans, c'est grosso modo le même gameplay de stratégie asymétrique que Cthulhu Wars sauf qu'on joue les différents panthéons durant la Guerre des Dieux (depuis le meurtre de Yelm jusqu'au Grand Compromis, soit l'age des tempêtes et les grandes ténèbres avec un embryon de gestion d'événements en plus pour simuler l'explosion de l'aiguille, la guerre contre le chaos et l'apparition du tourbillon de Magasta - d'ailleurs chose amusante, le joueur du panthéon du soleil débute la partie avec son dieu majeur bloqué aux enfers). J'en suis encore à déballer la chose et lire les règles (vu qu'il y a eu des ajustements depuis le proto du KS), et si globalement le gameplay semble équilibré, je suis très curieux de voir comment certains panthéons se comportent en jeu, notamment le chaos (déficit de points de pouvoir surtout en début de partie), les monothéistes (pas de dieu majeur dans ses unités) ou la lune rouge (dont la puissance dépends en grande partie du cycle lunaire - il me semble qu'il y avait déjà une règle similaire pour les lunars dans le wargame Dragon Pass, il y a trèèèèès longtemps -, cycle que tous les joueurs peuvent influencer).

    Reste plus que le plus difficile : trouver l'occasion d'y jouer !
    Dernière modification par Ladioss ; 13/07/2019 à 21h14.

  17. #17
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  18. #18
    https://www.gameontabletop.com/cf186/runequest.html

    J'ai vu passer ça sur mon FB, j'ai tout de suite pensé à Uzz
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  19. #19
    Prêt à parier que Uzz a claqué 100€ dessus dès le day one avec toutes les aides de jeu préco

    (toujours rien à propos d'une éventuelle et utopique VF du Guide to Glorantha ?)

  20. #20
    Citation Envoyé par Ladioss Voir le message
    Prêt à parier que Uzz a claqué 100€ dessus dès le day one avec toutes les aides de jeu préco

    (toujours rien à propos d'une éventuelle et utopique VF du Guide to Glorantha ?)
    Pas faux
    A priori le Guide to Glorantha en VF a pas l'air d'être d'actualité, je pense que Studio Deadcrow a déjà pas mal de taf' avec les traductions en cours... Y avait eu une discussion sur forum casus NO au sujet du coût d'une telle traduction, c'est pas gagné que le pavé soit viable en édition vf. Après, si la nouvelle gamme Runequest marche bien, ça peut changer la donne mais de toute façon c'est pas pour bientôt.
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  21. #21
    Carrément pas viable même. Et c'est bien dommage, car le guide est vraiment la pierre angulaire de cette renaissance autours de Glorantha - en plus d'être LA ressource permettant de jouer autre part que dans la passe des dragons...

    Citation Envoyé par Uzz Voir le message
    Après, si la nouvelle gamme Runequest marche bien, ça peut changer la donne mais de toute façon c'est pas pour bientôt.
    Ahahah pas bien de jouer comme ça avec les espoirs des gens

  22. #22
    Mais en vrai c'est le topic de Glorantha ici ? Comment ai-je put le rater ?

    Je suis aussi un heureux possesseur de The Gods War dont j'ai fait ma première partie officielle récemment (victoire des ténèbres). Le jeu fourmille de petit détails qui le rendent fidèle à la Mythologie Gloranthienne. Par contre il prend une place monstre et j'ai déjà du mal a faire tenir 4 joueurs autours de ma table rien qu'avec le jeu de base sans extensions. C'est pas pour aujourd’hui la méga partie à 8.

    Je doit avouer que la direction artistique du nouveau Runequest est absolument sublime. Dommage que les règles me laissent froid. Je suis beaucoup plus fan de la version Heroquest, plus appropriée à l’héroïsme épique que le vieux et très (trop) mortel basic system.
    ID PSN: Decarcassor

  23. #23
    Faudrait rajouter un tag [Glorantha] dans le titre du topic en fait. Bienvenu ! :D

    Je ne suis absolument pas fan du Runequest nouveau pour la même raison que toi (basic system dans sa version la plus lourde et "simulationniste"), même si à côté je suis le premier à reconnaître que de nombreux petits ajouts plus ou moins inspirées de Heroquest (les scores de runes) et Pendragon (les passions, la famille) ajoutent un tour "Gloranthien" plutôt bienvenu au gameplay. Mon problème, c'est que j'ai le même problème - mais inversé - avec Heroquest Glorantha, donc l'approche radicalement narrativiste heurte mon instinct de joueur : savoir que j'aurais plus ou moins de difficulté à défier Cragspider dépends en grande partie du rythme imposé à l'histoire via le système pass/fail, ça tue un peu l'amour.

    Du coup je suis encore et toujours à la recherche d'une alternative pour jouer avec mon groupe; 13th Age est hors de question (la multiplicité des règles et des pouvoirs un peu à la DD4 me hérisse), le vieux Pendragon Pass aurait pu me tenter mais à part une version tronquée très incomplète sur le net il faut partir à la pèche au vieux fanzine pour le trouver... du coup, je me demande de plus en plus si la solution n'est pas tout simplement de revenir à Hero Wars/Heroquest 1 - donc moins narrativo-drivé - mais en incorporant la tendance de HQ2 à alléger le nombre de mot-clés.

    ----

    Pendant ce temps chez Chaosium, on ne trouve rien de mieux à faire que de réactiver les anciens débats :D

    Yelmalio again or Why I Ruined Your Glorantha Redux.

    Greg once told tell me that to keep the goddess Glorantha alive and eternally youthful, he needed to be an Arkati Trickster Shaman. Now that that duty has fallen to me, I've donned my coyote mask and taken on the role. It is fitting that I've decided to revisit Greg's heroquest to discover Elmal, only this time to reject that god in favour of restoring the god he had supplanted - Yelmalio.

    Elmal was discovered to answer an important question for Greg's Harmast novel, a book that he worked on fitfully from 1989 until 2009 or so. Harmast was set in the late First Age, some 400 years after the Dawn. Greg posed himself the question - who was the Orlanthi Sun God before the Orlanthi encountered the Yelm-worshipers of Peloria?

    In the early drafts of the novel, the answer to that question was Yelmalio. Yelmalio was the last light that survived the Darkness. He held out throughout the Greater Darkness, although he became weaker and weaker, after being robbed by Orlanth, Inora, and Zorak Zoran, and then savaged by Chaos. But he endured and was not extinguished and was there to greet the Dawn.

    But that's the Third Age myth - what was the story at the Dawn? Greg concluded that the Orlanthi recognised this god as Elmal, who loyally protected the people of Dragon Pass throughout the Greater Darkness. When Orlanth left on his Lightbringers Quest, Elmal remained behind, "the loyal thane". At the Dawn, Elmal took the Sun Disk and carried it through the sky as the Sun God. Presumably, he is also Lightfore, the "little sun" that appeared in the Grey Age and who rises when the Sun sets, and sets when the Sun rises. This might mean that Elmal never died - he is always in the Sky. When he sets in the West with the Sun Disk, he immediately rises as Lightfore in the East, and vice versa.

    Let's fast forward to the late Third Age. We know that there is Yelmalio all over the place. Sun Domes in Sartar, Prax, and all over Genertela. We know he is the main Fire/Sky god worshiped in Dragon Pass - heck, he is in White Bear Red Moon and his most famous initiate Is Rurik Runespear.

    So where did Yelmalio come from? Greg's answers were properly contradictory, as is the nature of such things. He came from the elves. He came from Monrogh's Vision of the Many Suns. He was revealed by Nysalor at the Battle of fNight and Day. All are correct, all are partially false. Or least not entirely true. But equally, all contain some truth.

    Then came the real tough question - what is the status of Elmal in the late Third Age? And by that I mean Hero Wars Sartar. Greg let others answer that question as his interest was in the First Age. He didn't know.
    In the Cults Book, the time to evade the question is over. This is a game book, not a speculative collection off essays. So here's the answer: Yelmalio is the Sun God of Dragon Pass and the Lunar Provinces. The Yelm cult among the Grazelander Pure Horse People is the exception that proves the rule. Since the 1550s or so, even most of the solar worshipers among the Sartarites have agreed that Yelmalio is the god of the Cold Sun.

    Elmal is still present - as a subcult of Yelmalio. If you want to have your Elmal cultist who is allied to Orlanth and the loyal defender of the Orlanthi clan, you can. He just has the ignominy of being treated as a member of a special Yelmalio subcult. And the even greater insult of being largely ignored by the Sartarite Orlanth cult.

    But Elmal can endure. And who knows, he might endure long enough for Arkat to need to betray his gods and become a passionate devotee of something old, something new. Who knows - I mean it has happened before!
    https://www.facebook.com/jeff.richar...56995878909017

    Foutus illuminés Arkati, encore un de leurs coups !

  24. #24
    Citation Envoyé par Ladioss Voir le message
    Foutus illuminés Arkati, encore un de leurs coups !
    On en serait pas là si on avait écouté Nysalor quand il disait que Gbaji c'etait l'autre.
    Dernière modification par Fisc ; 28/08/2019 à 16h46.
    ID PSN: Decarcassor

  25. #25
    Ca c'est ce qu'ont voulu nous faire croire les Godlearners pour garder le secret de l'illumination en dissimulant la nature moniste dialectique de Arkat/Nysalor tout en servant de couverture à leur tentative de ressusciter Gbaji avec le projet Ralzakark

  26. #26
    Les detesteurs vont détester :




    J'aime toujours autant ses trollesses !

  27. #27
    C'est un style. Je suis effectivement pas sur d'aimer.
    ID PSN: Decarcassor

  28. #28
    Glorantha de retour dans les PC le 17 octobre avec la sortie de 6 Ages : Ride like the wind, un jeu construit sur le même modèle que King of Dragon Pass.

  29. #29
    UP, le jeu est sorti, mais j'ai été happé par Disco Elysium entre temps je testerai plus tard...
    Sur GOG, il est à 1€ de moins que chez Steam.
    Je suis désolé, cette signature n'est pas disponible à votre niveau d'accréditation.
    Le blood bowl, c'est bon mangez-en !

  30. #30
    Citation Envoyé par Uzz Voir le message
    UP, le jeu est sorti, mais j'ai été happé par Disco Elysium entre temps je testerai plus tard...
    Sur GOG, il est à 1€ de moins que chez Steam.
    Retour
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •