Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17
  1. #1
    Coin !

    Je fait un pari : que le rythme au taf se calme un peu par rapport à la 2è moitié 2018, et que j'ai un peu de temps pour faire un nouvel AAR en plus de la partie de WON (qui, 7 joueurs oblige, n'avance pas toujours très très vite).

    Pourquoi HOI 3 plutôt que le 4 ? Parce que je n'ai pas le 4 mais que j'avais choppé le 3 lors d'une promo il y a une paie et que je n'y ai quasiment pas joué. Et j'ai également chopé les DLC depuis, mais n'ai jamais joué avec. Du coup, ça peut être une bonne occasion de s'y mettre, surtout qu'a priori l'IA est quand même censée savoir un peu mieux jouer que sur les AGEOD...
    Et comme c'est, en gros, ma première partie, je prend tous les conseils !

    Je pensais initialement faire une partie avec le Brésil, comme recommandé sur le Wiki, mais apparemment les gens du topic des Wargameurs me conseillent plutôt de commencer avec l'Allemagne. Je soupçonne que ce soit pour rigoler à partir de '41 quand les choses deviennent sérieuses, mais il est vrai qu'une partie avec le Brésil, c'est un début très lent et un peu frustrant, de ce que j'en ai vu : les capacités sont juste dans un autre monde par rapport aux grandes puissances.

    J'ai regardé vite fait la situation initiale de l'Allemagne, et si je ne dit pas de connerie, la réoccupation du Rhin est faisable immédiatement et n'apporte quasiment que des bénéfices sans pratiquement de risque. L'Anschluss peut être accéléré via des espions (en boostant notre parti je crois), et derrière il y a aussi des événements pour annexer la Tchécoslovaquie sans difficulté. On passe ensuite à la Pologne, puis aux choses sérieuses.
    Du coup, est-il intéressant d'influer d'autres pays, notamment des Balkans (Hongrie/Roumanie/Yougoslavie/Grèce/Turquie) pour sécuriser le flanc sud, voire carrément les US pour essayer de repousser leur entrée en guerre ? J'imagine que pour le reste des pays de centre-europe (Belgique/Hollande/Luxembourg/France/Danemark), vu que ce sont nos premières cibles, inutile de s'embêter (sauf avec des espions pour diminuer leur unité nationale), et que pour l'Espagne et le Portugal il faut attendre la fin de la guerre civile Espagnole. Et quid de l'Europe du Nord (Norvège/Suède/Finlande, cette dernière étant la cible de l'URSS) ?
    Dommage qu'il ne soit pas possible de se séparer du Japon, je les laisserai bien se démerder avec les US pour rester peinard en Europe...

    D'ailleurs, puisque l'on parle de l'URSS : j'ai pas super envie de devoir me battre sur deux fronts... Du coup, à votre avis, mieux vaut se concentrer sur l'Angleterre (et donc développer une Marine forte) en essayant de maintenir la paix avec l'URSS avant de se retourner, ou à l'inverse d'espérer maintenir les US neutres et contenir l'Angleterre avec une sous-marinade pour pouvoir s'occuper de l'URSS une fois l'Europe occidentale plus sûre ?

    Et dans tous les cas, il va bien sûr falloir développer au max l'industrie, l'infanterie, les blindés, les doctrines Terre, et la chasse pour tenir la maîtrise du ciel...
    Ha, et l'ordre de bataille initial est un merdier pas possible, il va falloir tout remettre à plat et rationaliser un peu tout ça. Je pense mettre l'infanterie de second rang en garnison à l'Ouest et concentrer mes troupes d'élite à l'Est jusqu'à ce que la Pologne soit tombée, puis basculer et faire l'inverse.

  2. #2
    Drapal !

    Pour les conseils, ça va être compliqué, j'ai jamais vraiment joué à HOI3, contrairement à tous les autres jeux Paradox depuis EU3. Pas de chance.

  3. #3
    L'Allemagne est la meilleure école : premières guerres faciles, peu de naval à gérer, mise en place progressive de tes OOB. Et tu verras tout le charme (ou le dégout) de ce HoI3 c'est l'organisation et la constitution de tes OOB, qui dans mes souvenirs peut-être exagérés prenait autant de temps que le jeu en lui même

    En tout cas celui de Barbarossa te fera suer mais pour le moment tu vas commencer léger : de quoi réoccuper la Rhénanie intimider les voisins à tes frontières et progressivement te réarmer.

    J'ai toujours joué aux HoI très historiquement je n'ai pas souvenir d'avoir fait un Sea Lion mais une fois la France occupée tu es assez tranquille j'ai pas souvenir que les débarquements de l'IA soient une vraie menace. Tu pourras quasiment tout dédier à Barbarossa qui sera le vrai baptème du feu : soit tu prends une rouste rapide et monumentale en te rendant compte que tu ne perces pas, soit tu rouleras sur l'URSS. En général c'était assez quitte ou double. Tout ça dépendra surtout de la quantité et de la qualité de tes divisions et de l'usage que tu feras de tes indispensables super panzer divisions. Pour le coup à HoI3 tout était dans la micro et ta capacité à réaliser des percées et des encerclements rapides.

    Dans tous les cas bonnes chances, ça fait bien longtemps que je n'y ai pas joué mais j'en garde des souvenirs émus et des envies de me flinguer à chaque fois qu'il fallait réorganiser l'OOB terrestre et la marine
    ☭ War in the East / West. Command Ops. Armored Brigade. Decisive Campaigns. Flashpoint Campaigns ☭
    ☭ TOAW4. CMANO. Dominions 5. AGEOD. Paradox. Bloodbowl 2 - Steam

  4. #4
    Pour l'Angleterre pas besoin d'avoir une marine puissante si tu te sers des paras pour prendre un port. L'IA n'a pas l'habitude de bien défendre son île.

    Pour la Hongrie et la Roumanie, ces pays basculent dans l'Axe grâce aux events. Ensuite, envahir la Yougoslavie et la Grèce est une formalité. Par contre, je te déconseille d'impliquer la Turquie à moins de faire du Montagne. Ca va t'ouvrir un front supplémentaire donc le but est de tenir le Caucase sans déborder dans les Plaines pour attirer des divisions soviétiques supplémentaires et dégarnir le front Est. Tenir Baku est quand même un gros plus grâce à son apport en pétrole.

    Les US entreront forcément en guerre au plus tard fin 1942 à cause du Japon. Par contre tu peux empêcher l'entrer en guerre de l'URSS si tu as une armée terrestre très puissante. L'IA n'osera pas t'attaquer mais bon, une fois l'Europe mis à genoux, l'URSS devient une cible de choix.

    Laisse aussi l'Espagne neutre, ça t'évitera un autre front que les USA cibleront forcément. Par contre, si tu veut l'Afrique, il faut tenir Gibraltar et Suez, ça fermera complètement la méditerranée aux Alliés et ça te facilitera les choses. Si tu pousses jusqu'au Maroc pense à le verrouiller pour y éviter un débarquement américain. Bon le problème, c'est qu'à part repeindre ce continent en gris, il y a rien d'intéressant à récupérer.
    Dernière modification par Da-Soth ; 04/01/2019 à 12h13.

  5. #5
    Du coup pas vraiment besoin de s'emmerder à essayer d'influencer d'autres pays, c'est ce que tu préconiserais ?

  6. #6
    Oui ça sert pas à grand chose.

  7. #7
    Même Norvège / Suède ?

  8. #8
    Ce sont des démocraties, ça va être très dur de les faire basculer même si tu commences dès 36.

  9. #9
    Allez, on se met en route. Voici la situation de départ :



    Au Sud, inutile de s'inquiéter de l'Autriche et de la Tchécoslovaquie, les deux vont être annexés rapidement. L'Italie est avec nous, et la Hongrie, la Roumanie et la Yougoslavie penchent également vers nous "naturellement". La Grèce est résolument côté Alliés, mais ça me fait du buffer avant d'avoir à m'inquiéter d'elle, et elle est assez faible d'après vous. De l'autre côté de la Méditerranée, je ne sais pas trop pour l'instant, on verra déjà comment ça se goupille sur le début de la partie.
    A l'Est, la Pologne sera l'une de nos premières cibles, partagée avec l'URSS, qui sera la cible continentale finale une fois le reste de l'Europe dominée (et qui s'occupera probablement des pays Baltes).
    Au Nord, le Danemark se tourne vers les Alliés, mais sera également l'une des premières cibles. A voir quand exactement. De l'autre côté de la mer, la Suède et la Norvège nécessiteront des assauts amphibies et/ou aériens - à voir dans un troisième temps (peut-être Malmo est-il accessible depuis le Danemark sans avoir à mobiliser une flotte ?). La Finlande sera a priori la proie de l'URSS (en tous cas ils vont essayer).
    A l'Ouest, c'est le classique France/Luxembourg/Belgique/Hollande, qui viendra en second temps une fois la Pologne prise (vu qu'a priori de toutes façons la France me déclare la guerre à ce moment - il va d'ailleurs falloir que je construise la ligne Siegfried, au cas où). Pour l'Espagne et le Portugal, pareil, on verra plus tard, pour l'instant ils devraient a priori rester neutre.

    Si on jette un oeil sur les ressources, notamment stratégiques.



    Je suis en manque de matériaux rares et de pétrole. Je trouverai pas mal du premier dans les premières annexions : Autriche et Pologne. Pour le second, s'il y en a un peu dans les balkans, il faudra certainement pousser sur le Moyen-Orient ou l'URSS...
    Au niveau stratégique, je dispose de chevaux (bonus au ravitaillement), alu (bonus à la vitesse de construction des avions), roulements, et antibiotiques (bonus à la récupération des blessés). La Pologne m'apportera de l'Helium (bonus aux roquettes), et si je mène bien ma barque dans les Balkans (j'ignore si l'on profite des matériaux stratégiques de nos alliés d'ailleurs ?), la Tchécoslovaquie m'apportera une industrie automobile (bonus à la construction de blindés), et la Roumanie des raffineries (bonus à la conversion de pétrole brut). La France ne dispose d'aucune ressource stratégique en métropole, le royaume-uni principalement des choses liées au naval (et des antibio). Par contre, Espagne, Portugal et Suède disposent de Tungstène (bonus en combat contre les tanks) : ce serait très intéressant d'en sécuriser une source avant de se fritter avec l'URSS. De même, la Finlande dispose de fourrure (bonus en conditions hivernales), c'est intéressant pour lutter contre l'URSS.
    En Afrique, on trouve de l'Uranium (bonus pour les recherches nucléaires) et de l'or (bonus d'argent), mais c'est très loin au sud (et si je veux/peux jouer avec le nucléaire, il y a de l'eau lourde bien plus proche), donc pas très intéressé.

    Penchons-nous maintenant sur l'écran politique :



    Je change quelques ministres : la Défense passe à Schacht (bonus de production à la place de bonus à la détérioration des connaissances), l'Intérieur passe à Goebbels (bonus de leadership, donc aux recherches, au lieu du soutien au parti au pouvoir qui n'est pas franchement inquiétant), les services secrets passent à Frick (bonus à l'espionnage), et je change quelques chefs militaires (je gagne au niveau ravitaillement).



    Au niveau des lois malheureusement, je pourrais passer en industrie mixe (gros gain de production), mais je n'ai pas assez d'argent... Il va falloir exporter un peu de ravitaillement pour pouvoir !




    Côté Diplomatie, pas grand chose. J'essaie d'attirer le Brésil, histoire de détourner un peu l'attention des US quand ils rentreront dans la danse, et c'est tout. En Renseignements, je met la priorité sur le contre-espionnage interne, et dans une moindre mesure sur mes voisins ou menaces directes : Autriche pour augmenter le soutien à mon parti (Anschluss plus vite peut-être possible ?), France pour diminuer la cohésion nationale (plus facile à faire tomber), UK pour augmenter la menace du pays (effrayer des alliés potentiels). En Belgique, Pays-Bas et Danemark, je pense que je lancerais aussi une baisse de la cohésion nationale...



    Enfin pour ce post (et pour aujourd'hui), la recherche. Je commence par pas mal limiter l'Espionnage (j'ai pas besoin de millions d'espions) et les Officiers (je réaugmenterai quand j'aurais des lois plus favorables à la production d'officiers et que la guerre sera plus proche), et je bloque la Diplomatie à ce qui est nécessaire pour les quelques actions lancées (note : je devrais peut-être réajuster un peu, il faudra que je lance quelques routes commerciales). En l'état, j'ai de quoi faire 21 recherches à pleine vitesse et 1 à vitesse réduite (c'est Byzance à côté du Brésil !).
    Je regarde d'abord l'Industrie, puisque Agriculture et Education sont des points critiques (gain de manpower et de leadership) et les technos industrielles de manière générale sont importantes (amélioration de la production ou de l'efficacité des ressources), mais tout est déjà au niveau optimal (= grosses pénalités d'efficacité des recherches si j'essaie de rechercher les suivantes : il faut attendre 1937 pour pouvoir rechercher des technos "1938" sans malus).



    Au niveau chasseur (ma priorité au niveau aérien, pour garder la maîtrise du ciel notamment face aux bombardements Alliés), pareil, tout est déjà au top.



    Côté Infanterie, je continue à développer les technos : je vais en avoir besoin, ainsi que de pouvoir rechercher l'infanterie de marine et les paras.



    Chez les blindés, je me gave pas mal : ça va être très important pour moi. J'hésite un peu sur l'AA : historiquement, ce n'était pas super efficace, et je préférerais réussir à avoir la maîtrise aérienne via des chasseurs. Des connaisseurs du jeu pour me conseiller ?



    Côté Maritime, comme prévu, je met l'accent sur la sous-marinade.



    Les bombardiers ne sont pas ma priorité, mais je lance un minimum d'évolution quand même, ce sera nécessaire pour les paras.



    La doctrine terrestre est également un secteur où je me gave pas mal. Là encore, Europe oblige, ce sera très important pour moi, notamment tout ce qui porte sur les blindés et les armes combinées.



    Ca ne laisse plus vraiment de place pour les doctrines aériennes, mais ce n'est pas très grave : après tout, tout ce qui est chasseur est déjà au niveau optimal (à part tout ce qui est radar, mais comme je ne peux pas développer les radars avant encore quelques années...), et tout ce qui est bombardement n'est pas ma priorité pour l'instant.




    Et j'arrête là un post déjà blindé de screenshots ! A vos avis.

  10. #10
    le recherche est bien bordélique par rapport à HOI4

  11. #11
    Pour l'espionnage, je pense pas qu'il soit nécessaire de faire baisser l'unité de la France, elle est probablement déjà assez basse. La prise de Paris suffira. Tu peux essayer d'influencer le Venezuela par contre, je sais pas ce que ça donne dans le 3, mais dans le 4, gros producteur de pétrole, et fasciste. Ça pourrait être utile.

  12. #12
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Pour l'espionnage, je pense pas qu'il soit nécessaire de faire baisser l'unité de la France, elle est probablement déjà assez basse. La prise de Paris suffira. Tu peux essayer d'influencer le Venezuela par contre, je sais pas ce que ça donne dans le 3, mais dans le 4, gros producteur de pétrole, et fasciste. Ça pourrait être utile.
    Là le Venezuela est plus proche des Alliés :



    Mais en l'influençant suffisamment longtemps, ça doit être jouable (et ce sera utile quand j'aurais tout le monde sur le dos), même si ça risque de me coûter quelques convois coulés...
    Par contre, je ne sais pas quel est leur gouvernement dans HoI3, et donc s'ils tiennent des élections (histoire de savoir si les espions peuvent être utiles).

  13. #13
    Ha ouai, c'est pas aussi evident que dans le 4. :/

    Du coup je me demande si ça vaut le coup.

  14. #14
    J'ai regardé vite fait l'OOB. J'ai pas eu le courage de m'y attaquer ce soir. Je sens que je vais juste tout retirer, déplacer tous les pions sans aucune attache hiérarchique, et tout recréer en fonction des positions géographiques.

    J'imagine que contrairement aux affectations d'officier, il n'y a pas de bouton magique pour virer toute la structure hiérarchique ?

    Et toutes les divisions d'infanterie (tant que ce n'est pas de la milice ou des divisions tagguées comme Elite, type Alpine ou SS) se valent au début du jeu, il n'y en a pas des moins avancées technologiquement que les autres ?

    Côté Marine, je pensais séparer en flotte de surface côté Baltique et sous-marinade côté Mer du Nord. Ca garde ma flotte de surface relativement à l'abri de la flotte Britannique, et ma sous-marinade peut facilement allez mettre le zbeul dans la Manche.

    Côté aviation, je vais tout regrouper dans un grand aéroport pour refaire des assemblages plus cohérents. Je pense affecter un stack de 3 chasseurs à l'Est (je doute que la Pologne ai grand chose en terme de maîtrise aérienne), et trois stacks de 3 chasseurs à l'Ouest pour se couvrir de toute tentative de bombardement. Je vais voir ce que j'ai en bombardier et les coller à l'est en soutien aux troupes, probablement aussi en stacks de trois.

  15. #15
    Ok, je vais suivre ça.
    Je n'ai pas de très bons souvenirs du 3 moi (l'OOB ).
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    le chpt chinois de maintenant vaut bien la nba de 1990 !!

  16. #16
    Pour les sous marins oublie la Manche, ils vont pas faire long feu. Va plutôt dans l'Atlantique.

  17. #17
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    J'ai regardé vite fait l'OOB. J'ai pas eu le courage de m'y attaquer ce soir.
    Ca résume pas mal mon époque HoI3
    ☭ War in the East / West. Command Ops. Armored Brigade. Decisive Campaigns. Flashpoint Campaigns ☭
    ☭ TOAW4. CMANO. Dominions 5. AGEOD. Paradox. Bloodbowl 2 - Steam

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •