Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13
  1. #1
    Bonjour à tous
    Je ne savais pas trop ou poster ça donc je me permets de créer un nouveau sujet directement :
    Depuis plusieurs années, j'aimerais pouvoir entamer une formation dans l'informatique. Actuellement je suis en suspension d'une formation qui n'a strictement rien à voir et je commence donc à réfléchir plus sérieusement à ce projet.
    Le seul soucis qui me vient à l'esprit est que j'ai fais un Bac littéraire et non pas scientifique....
    Est ce que c'est jouable quand même à votre avis ? J'avais en tête de faire un DUT par exemple, mais je vois sur leur site qu'ils ne prennent que des gens ayants faits un bac S ou autre (tout sauf littéraire quoi...)

    Autre précision, je suis larguée en maths comme pas possible, mais j'avais dans l'idée de me remettre bien dedans pour essayer de remonter un peu le niveau avec des cours particuliers par exemple... Y a t il ici des gens qui bossent dans l'info avec ce type de parcours ?

  2. #2
    Hello. L'avantage de l'info c'est qu'il y a pas mal de formations possibles, via Internet, cours du soirs, etc... Donc si tu ne trouves pas de DUT/IUT dans ta région qui accepte les bacs S ça devrait le faire quand même. Perso j'avais plus d'heures de math que la moyenne mais pas d'option scientifique (en Belgique) et ça ne m'a pas empêché du tout de faire info Selon les formations les cours de math seront plus ou moins poussés, mais je dirais que ça tire quand même vers le moins...

    Je vais finir avec une petite anecdote que j'aime bien placer. J'ai une connaissance chez Amazon qui dit toujours que le meilleur développeur avec qui il ait jamais bossé, il avait un doctorat en ancien anglais Donc ne te décourage pas!
    Citation Envoyé par Monsieur Cacao Voir le message
    S'il fallait chier une pendule à chaque fois qu'un truc n'était pas drôle, ce forum serait une putain de galerie commerciale de l'horlogerie.

  3. #3
    Ton bac date de longtemps?

    Avec l'évolution actuelle des règles d'entrée à l'université (Parcoursup, tout ça), les universités vont sans doute remettre en place des formations proches de ce qui existait autrefois (enfin, ça existe peut-être encore, mais chez nous on l'avait fermé), et qui étaient des formations "pré-licence", qui avaient pour objectif de donner une chance de réussite non négligeable en licence de sciences à des gens qui n'avaient pas un bac scientifique. Avec une forte motivation et un projet précis, c'est sans doute bien mieux.

    Après, ça peut aider à dépasser un manque d'intérêt pour les maths, mais si "largué en maths" ça veut dire que tu as du mal avec l'abstraction et les raisonnement logiques un peu poussés, je crains que les formations académiques en informatique ne te conviennent pas.

  4. #4
    En attendant ce type de formation, il y a aussi le DAEU B qui donne l'équivalent du bac S pour les gens en reprise d'études. C'est souvent en cours du soir et plus ou moins modulable en fonction des acquis et du projet professionnel.

  5. #5
    Citation Envoyé par Lupuss Voir le message
    Je vais finir avec une petite anecdote que j'aime bien placer. J'ai une connaissance chez Amazon qui dit toujours que le meilleur développeur avec qui il ait jamais bossé, il avait un doctorat en ancien anglais Donc ne te décourage pas!
    C'est ce que je me dis aussi, cette branche m'intéresse vraiment et je me dis que si j'en ai vraiment envie c'est possible


    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Ton bac date de longtemps?

    Après, ça peut aider à dépasser un manque d'intérêt pour les maths, mais si "largué en maths" ça veut dire que tu as du mal avec l'abstraction et les raisonnement logiques un peu poussés, je crains que les formations académiques en informatique ne te conviennent pas.
    Mon Bac date de 2013, et la dernière fois que j'ai eu des cours de maths c'était en seconde, autant te dire que ça remonte pas mal et que j'ai assez peu de reste haha... C'est pas vraiment un manque d'interet au contraire je regrette pas mal d'avoir lâché les maths si tôt...


    Citation Envoyé par Møgluglu Voir le message
    En attendant ce type de formation, il y a aussi le DAEU B qui donne l'équivalent du bac S pour les gens en reprise d'études. C'est souvent en cours du soir et plus ou moins modulable en fonction des acquis et du projet professionnel.
    Je vais regarder ça, merci beaucoup, en effet ça pourrait me remettre un peu a flot et me permettre d'accéder plus facilement à ces formations !

  6. #6
    Bonjour,

    Il existe aussi des formations (développeur web/logiciel) que tu peux faire en télé présentiel, de chez toi donc et qui ne demande pas de bac particulier ni d'avoir le bac d'ailleurs, tu sortiras avec un titre pro reconnu niveau 2 ou 3 je confonds à chaque fois équivalent au bac+2, juste avoir un bon esprit d'analyse et de logique
    En tête, la formation O'Clock mais y en a d'autres je pense aussi, suivant ta région tu peux en avoir aussi sur place

  7. #7
    Citation Envoyé par Stiouf Voir le message
    Bonjour,

    Il existe aussi des formations (développeur web/logiciel) que tu peux faire en télé présentiel, de chez toi donc et qui ne demande pas de bac particulier ni d'avoir le bac d'ailleurs, tu sortiras avec un titre pro reconnu niveau 2 ou 3 je confonds à chaque fois équivalent au bac+2, juste avoir un bon esprit d'analyse et de logique
    En tête, la formation O'Clock mais y en a d'autres je pense aussi, suivant ta région tu peux en avoir aussi sur place
    Il y a aussi je crois d'utiliser des crédits de formation pour "payer" ces formations si il en possède... Mais clairement le bac L n'est pas un problème.

    Je devrais d'ailleurs également m'y intéresser avant que mon compteur soit plein :D .
    Citation Envoyé par ajcrou Voir le message
    Oui, mais non.

  8. #8
    De mémoire, le DAEU B c'est prévu pour les gens qui n'ont pas le bac: "diplôme d'accès aux études universitaires", ce que le bac fournit (après, "accès" et "chances de succès" ce n'est pas la même chose, précisément).

  9. #9
    Citation Envoyé par Blewmind Voir le message
    Bonjour à tous
    Je ne savais pas trop ou poster ça donc je me permets de créer un nouveau sujet directement :
    Depuis plusieurs années, j'aimerais pouvoir entamer une formation dans l'informatique. Actuellement je suis en suspension d'une formation qui n'a strictement rien à voir et je commence donc à réfléchir plus sérieusement à ce projet.
    Le seul soucis qui me vient à l'esprit est que j'ai fais un Bac littéraire et non pas scientifique....
    Est ce que c'est jouable quand même à votre avis ? J'avais en tête de faire un DUT par exemple, mais je vois sur leur site qu'ils ne prennent que des gens ayants faits un bac S ou autre (tout sauf littéraire quoi...)

    Autre précision, je suis larguée en maths comme pas possible, mais j'avais dans l'idée de me remettre bien dedans pour essayer de remonter un peu le niveau avec des cours particuliers par exemple... Y a t il ici des gens qui bossent dans l'info avec ce type de parcours ?
    Ma réponse va être tardive mais peut être encore utile. Je suis développeur depuis une douzaine d'années avec un Bac L, quelques années en Deug de lettres sans diplôme et un DUT Informatique + Licence pro dans le milieu des années 2000.
    Je ne te cache pas que pour rentrer en DUT Info j'ai bénéficié du coup de pouce d'une personne dans le jury d'admission et c'était pas gagné. Les maths, surtout les stats, ont été pénibles étant donné que je n'avais aucune idée (et je n'en ai toujours aucune) de ce qu'est une intégrale, une dérivée etc Moi et ma calculette du collège on a pris un peu cher dans ces matières mais comme elles faisaient partie du docle "matières générales" j'ai pu compenser avec de bonnes notes en anglais, en droit, en éco... avec des 5 en maths avec un coef assez important j'ai quand même pu finir 10ème de promo la première année.

    Je ne suis pas vraiment persuadé qu'avoir fait les maths dans une filière plus scientifique ait spécialement aidé les autres membres de la promo, il y en a chez qui ça a sans doute développé l'esprit logique, oui, mais un grand nombre restait cantonné au niveau "j'applique la formule apprise par coeur". Les maths n'ont rien d'obligatoire pour développer ses capacités en algorithmie, de plus un bagage littéraire peut éventuellement aider à aiguiser la capacité d'analyse.

    La question est : est-ce possible de se faire prendre en DUT avec un bac L sans coup de pouce aujourd'hui ? Je pense que ça se tente. En ayant encore pas mal de liens avec l'IUT où j'ai été formé je sais que l'enseignement des maths y a été drastiquement réduit et le contenu des autres cours orienté vers des technos de plus en plus pragmatiques. Si c'est encore temps cette année, chiade à mort ta lettre de motivation. Montre que pour toi c'est une passion, que c'est ton projet professionnel, que tu as commencé à t'autoformer, que tu es prête à mettre les bouchées doubles pour compenser tes lacunes en maths etc etc Les jurys d'admission sont très sensibles à la motivation des candidats.
    Battletag curu#2118

  10. #10
    J'ai un autre exemple de collègue qui a fait un bac L et qui a pu s'orienter en DUT et surtout réussir (école, job).
    A la base, sans être bon ni mauvais en maths, il était passionné d'info à fond, voulait s'y consacrer pleinement et sans se faire chier à bosser en filière S vu qu'il bossait de l'info à la maison. Par contre, il était brillant en info dès le lycée, et avait plein de réalisations à montrer à l'époque pour justifier son choix.

    Il a surtout eu l'intelligence de ne pas mettre en avant un profil d'autodidacte anti-académique, mais bien de passionné talentueux prêt à apprendre la vraie informatique. Ca passe mieux, un conseil.
    En gros, l'info et surtout la programmation sont un moyen concret d'aborder les maths 'avec les mains', donc les maths sont tes amies en info; toujours. Mais tu n'as pas besoin d'être une brute en maths pour bien suivre; c'est juste que sans certaines bases de logique, raisonnement et rigueur de langage, ça va être difficile.

    Après, on peut faire carrière en entreprise sur un bagage technique conséquent tout en étant mauvais en maths, mais c'est vraiment se priver pour rien de plein de possibilités de carrière, y compris certaines les plus fun et celles qui paient le plus (et oui, j'ai été en entreprise pour vérifier ça). Et oui, un bon L, avec une rigueur d'analyse et un esprit de synthèse, ça a ses cartes à jouer s'il s'accroche.

    Encore une fois, c'est pas une raison pour dénigrer les maths: je rappelle que beaucoup de boîtes recrutent presque exclusivement des profils prépa-grande école. Donc même si elles restent ouvertes aux profils atypiques (surtout en période de pénurie), c'est certainement pas une tare d'être fait pour la voie royale.

  11. #11
    Toujours été une brelle en math pendant mon lycée, mais genre vraiment 2 fois la moyenne en 3 ans.
    Et pourtant j'ai essayé hein mais rien a faire.

    J'ai choisi d'aller dans une école d'info post-bac pour ne pas me farcir de cycle théorique (prépa) et j'ai tapé mon master en Architecture Des Logiciels en étant dans les premiers sans forcer.
    La prog, c'est pas des maths.
    Ca peut aider dans certaines situations mais c'est comme dire qu'il faut être un grimpeur pour laver des vitres.

    Le plus dur ca va être de trouver la formation qui t'accepte et que tu as envie de faire, après si tu aimes la prog t'en fais pas ca viendra tout seul.

  12. #12
    Heu si l'informatique c'est une branche des maths qui aura d'ailleurs mis un certain temps avant de prendre son indépendence.

    Si on prends la programmation avec des langages de haut niveau, les bases ce sont l'algorithmie et la logique (et la grammaire formelle si on creuse plus le côté "langage") on ne peut pas faire plus matheux.

    Les maths ça couvre pas mal de choses, et ce qu'on en voit au lycée n'est pas le plus indispensable en info.
    Ca peut aussi être un problème d'approche, ce n'est pas rare d'avoir des "mauvais en maths" qui se débrouillent très bien une fois qu'elles sont appliquées en physique, informatique....
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  13. #13
    Ca dépend de ce que tu appelles informatique. Si tu entends par là une discipline universitaire, de recherche ou de technologie de pointe, alors là oui on peut associer étroitement informatique et mathématiques.

    Mais pour ce qui est de l'informatique professionnelle cela recouvre maintenant une grande variété de métiers et de compétences différentes qui ne nécessitent trsè souvent pas de bagage mathématique particulier si ce n'est une base logique commune.
    Battletag curu#2118

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •