Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 45 sur 45
  1. #31
    Tour 6 / 1-7 OCTOBRE 1805

    Pas de grande nouvelle au global. Les quelques conscrits obtenus en rab grâce aux volontaires et autre enrôlements partent tous immédiatement dans les remplacements, impossible de dégager le moindre gras pour lancer des nouvelles constitutions.

    Front du Caucase :

    Raevsky réussi à se dégager des forces Tchétchènes et à refranchir la rivière, au prix d'une défaite et de pertes plus élevées.



    Bien sûr, les forces Tchétchènes reprennent aussi sec la province. Malgré la présence de stocks dans la redoute frontalière, la cohésion de la troupe de Raevsky est au plus bas et ne montre pas de volonté de remonter. Je le recule donc jusqu'à la ville d'après, qui dispose d'un dépôt niveau 2, et où le stack va attendre un chariot de ravitaillement.
    Plus au sud, malgré une activation et une attitude offensive dans une province où ils sont seuls, l'expédition Géorgienne ne parviens pas à prendre le contrôle de la province, va savoir pourquoi. Le chariot de ravitaillement s'épuisant, je le renvoie vers la capitale Géorgienne (dépôt niveau 2 également) pour refaire le plein, après quoi j'attendrais que la troupe de Raevsky soit prête pour faire une jonction plus rapide (en ciblant la capitale Tchétchène).
    Sauf bien sûr si l'Empire Ottoman décide de jouer au con au niveau de la Géorgie, comme le laisse peut-être soupçonner le mouvement de son stack depuis Kars.



    Front de Prusse

    Décidément, au niveau activation, quand ça veut pas ça veut pas. Mes DEUX armées (celle en Prusse et celle à Brest-Litovsk) sont toutes deux encore verrouillées pour un tour supplémentaire. Et pour quelles raisons vous demandez-vous ?



    Heureusement, pour la première armée (Kutusov), j'avais prévu le coup après le tour dernier, et il n'a plus que son QG, un officier 1 étoile, et un peu de ravito. Et toutes les unités que j'avais sorties au tour dernier ont donc bien été débloquées, ce qui m'a permis de refaire encore une passe sur mes divisions sur cette partie de la carte. Au final, j'ai assez de division assez costauds pour faire un gros stack bien méchant sous les ordres de Kutusov, mais comme il est bloqué je doit faire avec mes deux étoiles. Du coup, j'ai un stack assez méchant et un stack avec le reste beaucoup plus faiblard. J'hésite à désassembler mes QG surnuméraires pour essayer de récupérer des éléments d'artillerie en plus : c'est quelque chose de possible ? Ou il vaut mieux garder les QG surnuméraires de côté pour quand j'aurais besoin (et suffisamment de troupes pour) de monter des corps (ou même des colonnes) supplémentaires ?

    Entre temps, vu l'avance française, voici le plan de défense en Prusse :



    Malheureusement, il dépend pas mal de la conservation de la neutralité de la Prusse. Sans elle, c'est une autre paire de manche...

    J'hésite quand même un peu. Comme dit, je n'ai qu'un seul stack réellement valable, l'autre est plus faiblard. Dans l'idéal, il faudrait que l'Autriche puisse armer la défense de Presburg, mais je pense qu'il va se concentrer bien logiquement sur Vienne, et je ne sais pas ce qu'il pourra sauver d'une défaite à Vienne pour profiter du terrain à Presburg. Ou alors j'y met mon stack plus faible avec une défense "légère" (genre bleu-bleu), dans l'idée de se rabattre sur Austerlitz rapidement. Mon gros stack serait alors sur Brünn, quitte à reculer sur Austerlitz sans même combattre si la défense de Presburg est en difficulté.
    Il faut bien sûr que je prépare des retranchements sur Austerlitz, ainsi que sur Oswiecim et Cracovie. Si j'ai une unité légère de rab', je lancerai également des retranchements sur Littau, mais je pense pas en avoir suffisamment pour en plus préparer le terrain à Kostzen (du coup, si Seymos envoie une force de contournement trop importante, je ferait juste une défense légère à Littau et rien du tout à Kostzen). Je devrais pouvoir mettre en route des premiers renforts depuis Kiev vers Cracovie, ainsi que vers un petit chemin de passage au milieu des montagnes (non visible sur mon screen, plus à l'est).

  2. #32
    T'as bien de la chance d'avoir autant de QG, les Britanniques n'en ont qu'un seul et je peux pas en construire d'autres.
    C'est une unité très utile et précieuse. Il vaut mieux planquer ceux en surnombre, ça te servira probablement plus tard vu la longueur de la campagne et l'étendue de ton territoire.
    Et puis en empiler plusieurs dans une même pile n'apportera presque rien dans les combats.
    Je pense pas que tu puisses les éclater c'est une unité fixe. Cela dit, tu peux toujours essayer pour vérifier ce point et recharger si ça marche mais que tu ne veux pas au final.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  3. #33
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    T'as bien de la chance d'avoir autant de QG, les Britanniques n'en ont qu'un seul et je peux pas en construire d'autres.
    C'est une unité très utile et précieuse. Il vaut mieux planquer ceux en surnombre, ça te servira probablement plus tard vu la longueur de la campagne et l'étendue de ton territoire.
    Et puis en empiler plusieurs dans une même pile n'apportera presque rien dans les combats.
    Je pense pas que tu puisses les éclater c'est une unité fixe. Cela dit, tu peux toujours essayer pour vérifier ce point et recharger si ça marche mais que tu ne veux pas au final.
    Je ne peux pas en construire d'autre non plus, et ils ne peuvent effectivement pas s'éclater. Je vais donc les rapatrier vers l'arrière et les garder à l'abri.

  4. #34
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    quitte à reculer sur Austerlitz
    Tu es vraiment sûr que c'est une bonne idée d'aller à Austerlitz avec les russes ?

  5. #35
    Citation Envoyé par capitainefada Voir le message
    Tu es vraiment sûr que c'est une bonne idée d'aller à Austerlitz avec les russes ?
    Ca m'a fait rire aussi, si ça peut te rassurer.

    Au final, vu comment les choses se goupillent, c'est même assez peu probable que je combatte à Austerlitz. Je risque de remonter direct à Oswiecim pour éviter de me prendre une tenaille, vu que je n'ai pas assez de troupe pour assurer seul la défense ce Brünn, Austerlitz et Presburg, et que j'ignore même quelles troupes l'Autriche va réussir à réunir pour tenter de défendre Vienne.

  6. #36
    Tour 7 / 8-15 OCTOBRE 1805

    Dans le Caucase, rien ne va bouger avant encore au moins 2 tours.

    A l'Ouest par contre, ça se met en place. La France a capturée Salzbourg, et l'Autriche essaie de concentrer ce qui lui reste de force autour de Vienne, qui sera probablement assiégée d'ici une paire de tours. De mon côté, Bagration commence à s'enterrer à Austerlitz, et j'ai envoyé un piquet préparer des fortifications sur Presbourg si jamais je veux quand même que Bagration puisse tenter de profiter de la rivière en défensif. Ceci dit, il faut encore compter 1 à 2 tours pour atteindre ne serait-ce que le niveau 1 de retranchements, et j'aimerais autant que possible profiter du niveau 2.
    Dokhurov commence également les retranchements sur Oswiecim afin d'avoir une seconde ligne prête, mais Essen n'est pas encore parvenu à Teschen.
    Kutusov est toujours aussi ivre, il ne va donc vraiment pas falloir compter sur lui. Dommage, un 3-3-4 qui me permet de réunir 19 PC m'aurait été fort utile !

    La seconde armée d'Alexandre, à Brest-Litovsk, est désormais activée, elle. J'ai donc refait mes divisions afin de concentrer mes troupes en un seul stack, mais malgré la présence de nombreuses unités de Garde et les PC plus importants la puissance totale reste plus faible que la force de Bagration... Narmol (mais en même temps Bagration a de meilleurs stats, ça joue). Bref, je commence à l'envoyer vers le Sud, mais vu tous les marais et cours d'eau à traverser, j'ignore s'il arrivera à temps. Pour l'instant je le fait viser Przesmyl, qu'il mettra déjà un mois à atteindre : je pensais en faire ma 3è ligne de défense avec Lublin (si Seymos semble intéressé par Lublin plus au Nord), on verra comment les choses évoluent (et si je peux encore refaire mes divisions ).

    Le tour prochain, je devrais également pouvoir dépêcher des premiers renforts depuis Kiev, mais ils mettront également 20 jours juste pour arriver à la frontière Autrichienne - si tout va bien, j'aurais un nouveau stack de renforts à Kiev prêt d'ici-là.

  7. #37
    Vivement l'invention des chemins de fer !
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  8. #38
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Vivement l'invention des chemins de fer !
    Mais grave ^^' La plupart de mes fleuves navigables font Nord-Sud, donc pas trop ce qui m'intéresse pour l'instant, et la plupart de mes capacités de transport sont très à l'Est (je suis très léger à l'Ouest).


    Tour 8 / 16-21 OCTOBRE 1805

    Deux points notables qui me font hésiter sur la marche à suivre :
    - Salzbourg et Linz tiennent encore, et même si le premier stack Français arrive en vue de Vienne il reste un petit peu de temps pour que le gros de ses troupes n'arrive (surtout s'il prend le temps de prendre ces deux villes avant),
    - Cette poche de Kutusov est enfin activée.

    Voilà l'état des défenses :



    Les piquets ne sont là que pour préparer des retranchements, ils ont à peu près autant de chance de retarder Seymos qu'une boule de neige à résister à un coup de lance-flamme.
    Les retranchements de Presbourg, Brünn, et Austerlitz nécessitent encore 3 tours pour atteindre le niveau 2, Oswiecim 5 tours, Teschen 2 tours (j'ignore la logique...). Les retranchements plus à l'Est n'ont même pas encore commencés.

    Il faut donc que je décide urgemment si :
    - Je descend ma première ligne de défense sur Presbourg en laissant un piquet à la place de Bagration au cas où Seymos décide de passer par Brünn (en abandonnant le piquet de Brünn du coup, je n'aurais jamais le temps de ramener des forces de mon territoire pour essayer de tenir les deux axes simultanément),
    - Je fusionne la force de Bagration avec Kutusov et les deux brigades qui restaient à Dokhturov (qui mettront 4 tours pleins à arriver jusqu'à Presbourg, ou un peu moins de 3 jusqu'à Austerlitz, Dokhturov laissant alors un piquet à Oswiecim pour continuer les retranchements), en prenant le risque que Kutusov soit à nouveau bloqué quand j'ai besoin de battre en retraite sur Oswiecim mais qui permet d'augmenter la puissance de combat du stack de 20-25%.

    D'ici-là, Alexandre sera arrivé sur Przesnyl depuis Brest-Litovsk, et j'espère pouvoir lui faire patienter pour les renforts de Kiev, afin de muscler son stack un peu faiblichon. Par contre, ça laissera à ce qui restera de Kutusov/Bagration après les premiers accrochages la couverture du flanc Nord (Lublin) si Seymos tente une pince une fois débouché sur Cracovie...

    Vous en dites quoi ?

  9. #39
    La vitesse de retranchement dépend du nombre et de la nature des troupes (infanterie régulière > milice > cavalerie).

    Tu prépares une défense au nord du fleuve mais une fois Vienne capturée, rien ne dit que Seymos viendra t'y chercher. Il peut tout aussi bien faire obliquer le gros de son armée vers Buda et Ofen (objectif stratégique de l'Autriche) où se trouve plus de PV dans un terrain moins difficile, protégé sur son flanc gauche par le fleuve et faire la jonction avec Masséna.
    Personnellement c'est ce que je ferai afin de battre totalement l'Autriche et pouvoir tranquillement me tourner vers le nord par la suite. Donc pour choisir tes positions défensives il faudrait aussi te laisser la possibilité de passer rapidement à l'offensive si besoin.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  10. #40
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Tu prépares une défense au nord du fleuve mais une fois Vienne capturée, rien ne dit que Seymos viendra t'y chercher. Il peut tout aussi bien faire obliquer le gros de son armée vers Buda et Ofen (objectif stratégique de l'Autriche) où se trouve plus de PV dans un terrain moins difficile, protégé sur son flanc gauche par le fleuve et faire la jonction avec Masséna.
    Personnellement c'est ce que je ferai afin de battre totalement l'Autriche et pouvoir tranquillement me tourner vers le nord par la suite. Donc pour choisir tes positions défensives il faudrait aussi te laisser la possibilité de passer rapidement à l'offensive si besoin.
    Du coup tu préconise que je pousse ma défense sur Presbourg pour pouvoir menacer les flancs de Seymos s'il continue sans s'occuper de moi j'imagine ? Parce que clairement, je n'aurais pas le temps de faire les franchissements pour défendre Vienne, et Parndorf me semble très exposé pour pas grand chose (en tous cas tant qu'il n'a pas continué vers le Sud-est).

  11. #41
    Je pense qu'il faut attendre de voir où il va et te tenir prêt à avancer si une ouverture se présente plus tard. Mais clairement pas aller défendre Vienne maintenant où tu te ferais défoncer.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  12. #42
    Tiens, d'ailleurs, tirailleurs = irréguliers ou c'est encore autre chose ?

  13. #43
    Tirailleurs = réguliers mais légers (meilleur reco et tir mais un peu moins solides au contact).
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  14. #44
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Tirailleurs = réguliers mais légers (meilleur reco et tir mais un peu moins solides au contact).
    Ok, du coup j'imagine que je n'ai pas d'irréguliers dans mes forces.

  15. #45
    T'as peut-être des milices (M dans le symbole OTAN), des volontaires (V) ou des partisans (P), à voir.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •