Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 10 sur 11 PremièrePremière ... 234567891011 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 313
  1. #271
    Bragation a réussi a infliger beaucoup de pertes, ça contre balance les autres batailles.

  2. #272
    Il va être temps d'applique LE plan de Kutuzov. Il l'a proposé en 1805. Il l'a appliqué en 1812. Recule. Dévaste. Attends. Pas mal, ça, un plan RDA pour un Russe d'ailleurs.

  3. #273
    Bon, j'ai enfin le temps de m'y remettre et le courage d'ouvrir le tour.

    1-7 juin 1807

    Commençons par les nouvelles générales. La France continue de mettre en place des marionettes...



    Penchons-nous ensuite sur le front Prusse.



    Au Nord, la semaine débute par une tentative de sortie navale Prusse, qui bien évidemment est bloquée par ma flotte.



    Puis Barclay prend pied à Danzig. Il ne prend malheureusement pas la ville, mais repousse les troupes Prusse malgré des pertes sensiblement identiques.



    Plus au Sud, Davout viens refaire une passe sur Bagration avant que ce dernier ne parvienne à remonter sur Thorn. Malgré la position offensive, la supériorité numérique ennemie, et la considération finale comme une défaite, Bagration défend encore très bien son bout de gras et inflige des pertes bien supérieures à ce qu'il subit.



    Kutusov est quasiment arrivé à Brest-Litovsk, et Dokhturov qui assurant l'arrière-garde va le suivre.
    Barclay va prendre d'assaut Danzig, afin de continuer à appliquer la pression sur la Prusse, et l'inciter à accepter la paix blanche que je lui propose pour pouvoir me tourner vers l'aggression Ottomane.
    Malheureusement, même si Chataigne accepte, cela ne sortira pas Bagration de son encerclement français. Je vois trois voies de retrait possibles :
    - Vers l'Est via Modlin, en bousculant Gouvion qui est tout à fait prenable,
    - Vers le Nord, en bousculant la petite force Prusse sur mon dépôt,
    - Vers le Nord-Est en passant entre Modlin et le dépôt, en direction d'Espagne.
    Je pense que Flef' va voir venir les deux premières, qui sont le plus avantageuses pour moi, et déplacer Davout pour me fermer la voie Nord et Augreau pour renforcer Modlin. Mais même ainsi, c'est trop risqué pour moi de tenter de remonter sur Thorn : si Davout ne bouge pas, je vais prendre cher, et même s'il bouge je n'aurais probablement pas la puissance nécessaire pour prendre pied à Thorn avec la traversée du fleuve. Du coup, il va falloir prendre le chemin le plus long...


    Côté front Ottoman, pas grand mouvement pour l'instant.



    Une flotte est repérée au large d'Odessa, mais une flotte bien plus petite est détectée plus à l'Est et sera la cible initiale de ma flotte de la mer noire.
    Bohemond prétent qu'Odessa est affaiblie et ne va pas tarder à tomber, mais il n'y a pas eu la moindre bataille et mon stack est intact face à une unité adverse isolée que je vais m'empresser d'écraser. Il y a également un stack inconnu plus au Nord, mais le gros des troupes semble massé à la frontière Autrichienne... où d'autres stacks qui semblent ma foi assez respectables semblent également ce positionner.

    Pinkipou, tu pense profiter de ce conflit pour permettre à l'Autriche de grignoter un peu de territoire vers le Sud une fois que les troupes Ottomanes partent de mon côté, ou c'est juste au cas où Bohemond déclarerait également la guerre à l'Autriche ?

  4. #274
    Faudra penser à promouvoir Bagration, il l'aura bien mérité. S'il survit bien entendu.

    Je vais rentrer dans le lard ottoman direct. J'ai qu'un peu plus de 500 points de disponibles mais en face il n'en a visiblement qu'entre 300 à 400.
    De toute façon l'objectif n'est pas tant de lui prendre du terrain que de détourner ses troupes de ton territoire et d'user ses renforts.
    Sa flotte en face d'Odessa ne montre que des navires mais c'est possiblement une flotte de débarquement. Ou ça peut être l'autre qui n'est pas sur ton screen. Ou une autre flotte hors radars. Bref, fais gaffe aux janissaires des mers.

  5. #275
    8-15 juin 1807

    En résumé très rapide : la Prusse essaie de concentrer ce qu'il reste de ses forces, la France est sacrément douée pour lire mes mouvements, et l'Ottoman va peut-être commencer à se demander s'il n'a pas mordu un peu trop gros pour lui.

    On commence par l'Ottoman, sans carte globale vu le peu de mouvement.
    Ma flotte n'a pas réussi à intercepter la sienne (visiblement juste un petit navire isolée). J'hésite entre essayer encore ce tour-ci (on est censés être dans le même secteur) ou revenir essayer de voir ce que donne la flotte au large d'Odessa.
    Quant à Odessa, sa troupe débarquée a été littéralement anéantie sans la moindre perte de mon côté. Sa flotte n'a rien débarquée encore.



    En Prusse, je n'ai malheureusement pas réussi à prendre Danzig.



    Encore une fois, les pertes sont équivalentes. Ca serait peut être passé avec une position plus agressive, mais c'est trop tard, tant pis. De plus, Barclay est inactif ce tour-ci, donc il va falloir espérer que le levier que j'ai actuellement suffise à pousser Chataigne à jeter l'éponge.

    Plus au Sud, pas de bataille, mais j'aurais peut-être dû viser la solution Nord finalement. Flef' a renvoyé Davout sur Modlin, donc tout mouvement Est ou Ouest aurait très mal fini pour moi. Mais il a aussi envoyé Augreau juste au Nord de Modlin, là où Bagration passe. Par chance, pas de bataille pour l'instant... Et si j'était resté sur place, si Davout n'aurait pas suffit, Lannes arrivait derrière pour un 2è passage.



    Je vais continuer à repartir vers l'Est, en espérant que Chataigne accepte ma proposition...

  6. #276
    16-21 juin 1807

    La paix est signée avec la Prusse, reste la France. Ca m'embête, mais vu que la France a toujours l'accès à la Prusse, je ne peux pas vraiment y couper.
    Seul point à signaler sur ce front : un accrochage de plus entre Bagration et Davout. Encore une fois, malgré la supériorité numérique adverse, et la position passive de Bagration (j'espérais réussir à sortir de la province sans bagarre), je perd officiellement la bataille mais inflige des pertes plus lourdes que subies. Et je réussi à sortir de la province.



    Pour le reste, ce sera encore une paire de mois de marche pour revenir sur le front Ottoman...
    Côté mer noire, le navire adverse isolé a réussi à s'enfuir. Je vais donc me retourner vers le gros de la flotte adverse qui campe toujours à la même place.



    Toujours rien de neuf à Odessa, et le stack plus au nord n'a pas l'air de vouloir bouger. Je vais probablement commencer à envoyer de la cavalerie en avance de phase pour voir si je ne vais pas passer à l'offensive avec ce stack.



    Par contre, apparemment c'est l'Autriche qui a bien fritté l'Empire... Je vais laisser mon allié raconter son côté

  7. #277
    Pas de fritage ce tour-ci, l'unique armée autrichienne digne de ce nom est arrivée à Belgrade en fin de tour. Donc ça devrait être pour le suivant.
    Maintenant que les deux vassaux des Ottomans sont aussi en guerre, j'envoie la cavalerie légère et les partisans en reco dans leur territoire pour essayer de débusquer le gros de ses forces.
    Pour l'instant c'est ce qui m'inquiète car on ne sait toujours pas où il va porter son effort.
    Mad, t'as pas quelques petites barcasses à envoyer faire le tour des côtes de la Mer Noire pour tenter d'y voir plus clair dans son jeu ?

    Côté Rosbeefs, j'ai déposé toute la piétaille dans ses terres natales et renvoie mes flottes à la chasse aux quelques navires hollando-français qui se sont regroupés et aux flottes marchandes de Flefounet pour tenter de lui couper ses ressources financières.
    A noter qu'il a fait une proposition diplomatique pour obtenir la paix (très mal payée d'ailleurs) mais en bon ennemi héréditaire de la France, hors de question que je lui foute la paix de toute la partie. En tout cas pas tant que j'aurai la maîtrise des mers.

    EDit : j'ai aussi envoyé une proposition de paix à la Prusse qui, si elle est acceptée, sera probablement l'une des guerres les plus courtes de toute l'histoire britannique (un mois et demi).

  8. #278
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Pas de fritage ce tour-ci, l'unique armée autrichienne digne de ce nom est arrivée à Belgrade en fin de tour. Donc ça devrait être pour le suivant.
    Maintenant que les deux vassaux des Ottomans sont aussi en guerre, j'envoie la cavalerie légère et les partisans en reco dans leur territoire pour essayer de débusquer le gros de ses forces.
    Pour l'instant c'est ce qui m'inquiète car on ne sait toujours pas où il va porter son effort.
    Mad, t'as pas quelques petites barcasses à envoyer faire le tour des côtes de la Mer Noire pour tenter d'y voir plus clair dans son jeu ?
    J'envoie mon escouade méditerranéenne sonder le Bosphore en détachant un navire léger éclairer les côtes nord de l'Egée.
    Côté mer noire, j'envoie une barcasse faire le tour de la côte côté Caucase et le gros de la flotte va essayer de repousser la flotte Ottoman qui est sous Odessa avant de longer la côte dans l'autre sens (sauf si je prend une pilée).

    J'envoie aussi de la cavalerie de reco en Moldavie, à côté d'Ismaïl et de Galatz. S'ils ne trouvent rien, l'un remontera vers Iassy et Khotyn, l'autre continuera vers la Valachie.

  9. #279
    Quels sont les termes de la paix prusse russie ?

  10. #280
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Quels sont les termes de la paix prusse russie ?
    Paix blanche.

    Pas le choix avec Bohemond qui essaie d'en profiter par derrière. Mais sans le soutien de Flef', ça n'aurait pas été la même.

    Maintenant on va voir ce que va faire Chataigne quand Flef' va se retourner contre lui...

  11. #281
    Tu voulais pas refuser la paix blanche a la base ?

  12. #282
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Tu voulais pas refuser la paix blanche a la base ?
    C'était avant que Bohémond m'arrive dans le dos... Et que l'Autriche échoue à couper les lignes logistiques françaises.

  13. #283
    Et que Davout tente de t'écraser avec son 36 tonnes à réacteur.

  14. #284
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Et que Davout tente de t'écraser avec son 36 tonnes à réacteur.
    Ce qu'il a pu faire grâce à ses lignes logistiques pendant l'hiver

    Ceci dit, Bagration lui a bien piqué les fesses mine de rien. Il faut vraiment que j'essaie de le promouvoir et de lui filer une armée à lui.

  15. #285
    Oui, son dernier combat est d'ailleurs particulièrement impressionnant avec un tel désavantage numérique ET en étant passif. Une défaite comme on aimerait en voir plus souvent.
    Tu peux le nommer Héros de l'Empire Tsariste, il l'a bien mérité.

  16. #286
    Bon, la flotte de Bohémond m'a échappée. Par contre, tu doit avoir une meilleure vision maintenant, même si j'avoue que j'ai encore un peu de mal à identifier son axe d'effort...

    Vu le peu d'activité ce tour-ci (on crapahute pour se redéployer), je ne pense pas que je vais m'embêter à faire des screens, sauf si certains veulent voir la vision que l'on a du déploiement Ottoman.

  17. #287
    Voir peu c'est déjà un peu savoir.


    EDIT : Au cas où t'aurais pas vu, Bohemond a une flotte d'au moins 600 points dans Constantinople.
    Dernière modification par Pinkipou ; 19/09/2019 à 16h56.

  18. #288
    Je n'avais pas fait gaffe (mais j'ai juste survolé pour l'instant), merci de prévenir. Je vais regarder à combien se montent mes flottes dans le coin.

    Sinon, je peux désormais produire des ingénieurs, des sapeurs et des médecins (de mémoire). J'imagine que c'est respectivement pour les sièges et pour améliorer le taux de remplacement des unités endommagées (ou réduire les pertes) ?

  19. #289
    Les médecins sont un must-have car ils augmentent le % (15% de mémoire) de récupération de la cohésion de toute la force.
    Pour les ingé / sapeurs, ça peut faire un plus car je crois qu'ils baissent de 10% le temps de retranchement en plus de facilité les brèches ou la défense des forts. Mais vu qu'on dispose des cartes pour monter au niveau 4 et que les fortifications peuvent se conquérir à la volée on peut parfaitement s'en passer.

  20. #290
    'marrant, j'ai pas le détail des troupes à Constantinople moi.
    Ma flotte de la mer noire fait un peu plus de 600 points, celle de la méditerranée environ 200. Je continue à faire un peu de reco côté Egée et je les réunirait peut être, parce que mes amiraux sont pas fous...

  21. #291

  22. #292
    1-7 juillet 1807

    Le rapatriement des troupes continue, et la logistique commence à être un problème pour les gros stacks. Je sens que je vais devoir passer du temps à me remettre et que mes opérations contre l'Ottoman vont être limitées cette année.
    En parlant du Sud, juste une petite escarmouche à la frontière devant Odessa, et ma flotte méditerranéenne s'est fait bombardée en sortant du détroit des Dardanelles. La flotte ennemie est sortie de Constantinople, peut-être dans l'espoir de la poursuivre.

  23. #293
    Et une grosse armée ottomane (2400 pts) approche de Belgrade.

  24. #294
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Et une grosse armée ottomane (2400 pts) approche de Belgrade.
    J'avoue ne pas avoir trop regardé sur le front Autrichien. Tu veux que j'y détourne Bagration ?

  25. #295
    Non, je vais essayer de l'attirer en Europe centrale et attendre l'hiver.
    Par contre ce serait pas mal si tu pouvais envahir la Moldavie et la Vallachie pour tenter de les extraire du joug ottoman.

  26. #296
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    Non, je vais essayer de l'attirer en Europe centrale et attendre l'hiver.
    Par contre ce serait pas mal si tu pouvais envahir la Moldavie et la Vallachie pour tenter de les extraire du joug ottoman.
    C'est l'idée, je continue à pousser un peu avec la force qui protégeait Odessa, et c'est par là que je compte enfoncer une fois mes armées revenue et rétablies.

  27. #297
    8-15 août 1807

    Oui, il y a eu une ellipse, car à part du repositionnement (pas encore terminé) peu de chose s'est passé. Mais je commence à avoir quelques troupes qui permettent de faire quelques bricoles...



    La Moldavie est en mauvaise posture.
    Kutusov est arrivé dans le secteur est a pu prendre d'assaut Khotyn.



    La cavalerie légère a pu prendre Iassy et son dépôt lors d'un tour précédent, il va encore falloir pacifier la province.
    Après plusieurs accrochages depuis Odessa, Shepelov a contourné Ismail (car les forces étaient trop équilibrées pour prendre les fortifications d'assaut) et est allé capturer Galatz et son dépôt.



    La cavalerie légère va tailler des couloirs logistiques, pendant que Kutusov va descendre sur Ismail pour achever la Moldavie, puis en espérant que le gros de mes troupes soit enfin arrivé sur place, je vais pouvoir pousser sur la Valachie puis obliquer vers Constantinople.
    Je ne suis pas sûr d'avoir le temps de m'en occuper avant l'hiver, mais à l'Est une fois Baku occupé, je compte bien poursuivre sur Erevan et venir rejoindre la danse par l'arrière.

    Côté Autriche, je vais laisser Pinkipou donner le détail. Bohémond continue à s'enfoncer doucement vers le Nord, au lieu de se tourner vers moi...


  28. #298
    T'as bien résumé le truc : les Ottomans ont 3000 points de force qui s'engagent doucement dans le sud de l'Autriche et que je laisse faire, ma petite armée restante s'étant bien planquée en attendant l'hiver et l'obtention d'un minimum d'équipements pour la rendre opérationnelle au printemps (canons et chariots a minima).
    Pendant ce temps j'ai envoyé la cavalerie légère, les partisans et même les officiers en manque d'unité à commander (oui, mon armée est fortement inspirée de celle du Mexique) pousser la reco dans les Balkans jusqu'à Constantinople (y'a au moins 1000 points qui gardent l'approche nord-ouest de sa capitale). Et aussi un peu autour des frontières françaises pour surveiller ce que manigance le diable corse.

  29. #299
    C'est moi ou elle pue la défaite cette manœuvre ottomane ?

  30. #300
    C'est Bohemond qui nous a poussé tous les trois dans cette voie, on verra bien ce qu'elle donne pour les uns et les autres mais ça devrait rester limité car il n'a pas les moyens stratégiques de pousser loin ou dans toutes les directions.

    Le vrai danger se situe de toute façon en France, Flefounet devant être en train de préparer son retour en Europe centrale en comptant sur l'Ottoman pour lui faciliter le travail.
    Reste à voir si Bohemond va lui ouvrir ce boulevard ou être plus malin pour défendre ses propres intérêts à long terme.

Page 10 sur 11 PremièrePremière ... 234567891011 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •