Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Un lopin de terres vierges, nues, avec quelques collines, des plans d'eau, et... c'est tout. Tel est votre héritage lors de vos débuts, et votre tâche consiste à apporter, et surtout maintenir, la variété de la vie dans ce lieu peu engageant. Equilinox est un jeu de simulation d'écosystème qui n'en est pas un.

    C'est développé par ThinMatrix depuis 3 ans, disponible (sans accès anticipé) chez Steam pour environ 8€50, et ça tourne sur Windows, Mac et Linux.

    Site officiel : https://www.equilinox.com/
    Page Steam : https://store.steampowered.com/app/853550/Equilinox/

    C'est bien connu, la vie commence par la touffe. De l'herbe. On fait des tas de trucs avec de l'herbe, notamment on peut la planter. L'herbe va alors transformer lentement son environnement stérile pour en faire de vertes collines. L'herbe, ça se mange aussi, et quoi de mieux que quelques moutons pour brouter toute cette tendre verdure ? Dans cette prairie, quelques fleurs s'y plairont certainement.



    Et puisque vous y êtes, pourquoi ne pas transformer un mouton en sanglier ? C'est simple, à condition d'avoir des pommes pour nourrir les grosses bêtes, et donc des pommiers. Et des cailloux, pour un environnement plus propice. Ensuite, il suffira de payer le prix en DP (Points de Diversité), d'attendre un peu, et voilà ! Le gentil mouton est devenu un magnifique sanglier.



    Le pommier va "évoluer" depuis un platane, mais il faudra d'abord sélectionner quelques plants de bonne taille, et modifier la couleur. Et puis, attention à l'altitude, trop bas ou trop haut, et les plantes périront avant d'avoir pu se reproduire.

    De ce bref exemple, vous constaterez que Equilinox n'est pas un jeu de simulation d'évolution, mais bien plus un jeu de gestion et de chaînes logiques, exactement en fait comme le font les plus communs des City Builders. Les éléments se débloquent petit à petit, et chaque nouvelle technologie permet l'élévation de structure plus complexes. Et bien là, c'est pareil, sauf qu'au lieu de mur et de béton, on élève des plantes, des animaux ou de champignons.



    Si le mouton rapportait quelques DP par minute par sa seule existence, le sanglier en rapporte un peu plus. Le cerf qui arrive ensuite, encore d'avantage. Et que dire du loup ou de l'ours ! Plus les animaux crées sont loin dans l'arbre pseudo-évolutif, plus ils sont coûteux et difficiles à obtenir, mais plus ils octroient de DP.



    La flore ou la fonge n'apporte pas directement de récompense, mais sont essentielles à l'établissement de la faune, terrestre, aquatique ou volante. Tout ne peut pas être crée depuis une autre espèce cependant, et parfois il faudra remplir quelques objectifs pour avancer afin que le jeu vous récompense en débloquant une nouvelle herbe (qui sont à la base d'un nouveau biome), ou une nouvelle espèce (par exemple, la volaille). Planter son premier pommier, obtenir trois sangliers contentés à plus de 90%, faire pousser un arbre bleu et autres joyeusetés, pour plus de 50 missions, progressives, au total.



    Environ une vingtaine d'espèces animales, et une centaine de plantes, champignons et roches sont ainsi à découvrir, puis à combiner au mieux afin de satisfaire les besoins de chacun. Habitat, voisinage, nourriture, altitude, vous serez bien occupé pour trouver de la place pour tout ce petit monde.
    * 1d100 ? Un blog indécent sur les jeux indé... Jeux1d100.net et les vidéos qui vont avec : PeerTube et YouTube *

  2. #2
    Et une vidéo de présentation qui va avec :

    * 1d100 ? Un blog indécent sur les jeux indé... Jeux1d100.net et les vidéos qui vont avec : PeerTube et YouTube *

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •