Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44
  1. #31
    On se demande dans quel monde parallèle les Francais ont cru que les ardennes étaient franchissables par les chars et ont mis la moitié de leurs forces devant alors que le bon sens indiquait que le terrain de prédilection des blindés c'était bien sûr la plaine belge. Vraiment c'est incompréhensible.
    Les troupes belges ont été laissés seule au massacre.

    Pourtant les allemands avaient fait la même chose en WW1 ca aurait du mettre la puce à l'oreille aux francais

    Dernière modification par Stelteck ; 30/10/2018 à 16h54.
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  2. #32
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Sympa ça ! Du coup qui porte la culotte ? L'agressif ou le défensif ?
    Je suis clairement le mâle alpha, mais j'ai plus beaucoup de troupes alors je sens que mon autorité s'étiole. Le premier tiers du jeu était pour moi, maintenant c'est au français de se battre.

    Citation Envoyé par Elemorej Voir le message
    Pour revenir au sujet, Pataplouf, tu crains en plus une embuscade dans les Ardennes? Ils ont assez de troupes pour ça?
    Peut être, mais le gros des panzer est au centre, alors même s'il attaque dans les Ardennes, on aura le temps de reculer. Les troupes françaises dans la coin sont particulièrement médiocres par contre.
    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

  3. #33
    Et c'est reparti, après une petite pause, une histoire de WE côté allemand et une autre plus rocambolesque de notre côté nuisant aux performances mentales de mon allié (je lui laisse le soin à mon de la raconter si ça lui chante).

    Jour 11

    Gand
    Au nord, les panzers effectuent une percée improbable, un hexagone laissé libre et c'est la catastrophe. Je commence à regretter d'avoir voulu sauver les quelques pions français en maintenant un front uni. Mes troupes les plus avancées ne pourront pas s'échapper et mon recul s'annonce délicat. A terme je pourrai surement dire au revoir à 50% de mes effectifs de départ... Mais je ne perds pas la foi, si les allemands se concentrent sur moi, on gagne du temps, et puis c'est important de rester positif en toutes circonstances. Pour couronner le tout, les troupes de l'autre groupe d'armée obliquent vers mes anglais. Mon armée est déjà K.O, si ça peut alléger l'assaut sur le français et nous faire gagner du temps, j'accepte mon destin.

    La vitesse à laquelle les allemands m'ont pris de court peut s'expliquer par plusieurs facteurs : Les leaders nazis ont des "cartes" pour accélérer leurs troupes, les panzers sont moins affectés par les zones de contrôle adverses et, surtout, dans ce scénario les allemands ne subissent pas le modificateur de 5 points de mouvement quand ils entrent dans un hexagone ennemi (15 points le mouvement au lieu de 20 sur 100 points + bonus lié au leader). Ils peuvent avancer tout aussi vite que moi, mais en plus ils peuvent encore attaquer derrière, alors que je me retrouve avec des unités fatigués ou qui subissent une perte de PA pour cause de commandement défaillant.

    Pour la peine, je recule et je déclare Bruxelles ville ouverte. Une si belle position défensive, si c'est pas malheureux .



    Charleroi
    L'offensive allemande dans le secteur fait une pause, les panzers se dirigeant vers mon front anglais. Pas grand chose à dire pour le moment... on avance dans les Ardennes.



    Jour 12

    Gand
    Comme prévu le désastre a lieu, mes troupes sont épuisées et je n'arrive pas à reculer autant que je le voudrais. J'essaye de garder la tête froide et je j'essaye de sauver ce qui peut l'être, j'envoie par train quelques unités détruire les ponts sur me arrières et bloquer l'infiltration des panzers autour de Gand. Si je le pouvais, je reculerais de 200 km, il reste 16 jours et ma défense est définitivement brisée, tout repose sur les épaules du français maintenant.



    Charleroi
    Décision est prise de contre-attaquer ! Les français regroupent leurs chars au Sud de Charleroi et pas un seul panzer en vue (ils sont tous autour de Bruxelles!). Objectif : faire peur aux allemands et gagner du temps en jouant la carte de l'offensive. Le risque étant que l'offensive soit ignorée et que les allemands poursuivent leur avance sur mon front. Ou alors que ce soit un échec complet et que ça ne fasse qu'accélérer les choses. Dans l'immédiat je suis confiant. Namur nous voilà !



    Analyse de la situation
    L'analyse est facile, c'est la merde. Le secteur nord est ouvert au panzers, mes anglais ont été dévasté, mais front centre et sud sont solides et n'ont pas encore été grignoté par la Blitzkrieg. Sur le screen ci-dessous, j'entoure en pointillé la zone que les allemands doivent atteindre (un peu près) pour revendiquer la victoire aux points de victoire. ils ont 16 jours pour le faire, c'est à la fois long et très court. Nos armées étaient à plein potentiel au début, nous n'avons plus les belges, ni les hollandais et les allemands doivent capturer une zone encore plus petite que celle qu'ils nous ont déjà prise. J'estime qu'il leur faudrait au moins 10 jours pour atteindre la limite de la ligne en passant par le nord sans arrêt aux stands. L'incertitude est du côté du front français, de leur propre doute quant à nos réserves et de notre capacité à détruire un maximum de ponts dans le sillage de ma piteuse retraite.

    D'un point de vue historique, nous avons une large avance, mais niveau pertes c'est pas la joie. Les mouvements futurs risquent d'être beaucoup plus rapides.

    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

  4. #34
    Les troupes encerclées vont se rendre ou bien il devra les réduire ? Si elles se rendent cela paraît compromis en effet car tu sembles bien n'avoir aucune réserve. S'il faut les réduire cela pourrait prendre du temps (même pas sûr, la Wehrmacht semble avoir le contrôle d'un axe de communication juste au sud de la poche) et t'en donner pour reconstituer un semblant de ligne. Malheureusement pour toi tu sembles avoir pris tout le poids de l'armée allemande dans ton secteur et ton comparse a eu trop peur pour lui-même tâter du terrain. Un scénario rêvé pour vos adversaires.

  5. #35
    Laissez-leur Charleroi, quand ils verront les énergumènes qui y vivent, les allemands retourneront à Berlin en un claquement de doigt.
    T'es bon et ton équipe aussi et vous n'avez pas de throwers ou de leavers et qu'en face ils sont pas plus fort et que c'est ta journée, tu montes.

  6. #36
    Citation Envoyé par 60691 Voir le message
    Malheureusement pour toi tu sembles avoir pris tout le poids de l'armée allemande dans ton secteur et ton comparse a eu trop peur pour lui-même tâter du terrain. Un scénario rêvé pour vos adversaires.
    +1 .
    Ils ont concentrés leurs forces mais vous moins bien. Du coup problème. Les troupes que vous avez dans les ardennes servent elles encore à quelque chose ?

    Après, peut être que le scénario rend votre mobilité difficile.

    Vous vous débrouillez bien mieux qu'historiquement en tout cas !!! Si le jeux est bien concu, les panzers devraient tomber en panne d'essence à un moment quand même.
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  7. #37
    Citation Envoyé par 60691 Voir le message
    Les troupes encerclées vont se rendre ou bien il devra les réduire ?
    Elles vont perdre en combativité, il devra les attaquer, mais dans 1 ou 2 tour, peut-être 3, il n'y a plus personne. Le problème c'est que je suis pris de vitesse, je peux reculer avec mon armée, mais je devrai à chaque fois laisser les unités mal en point ou mal commandées et les perdre sous le nombre. Je préfère maintenir un front à peu près cohérent, mais le problème c'est que je vais me faire encercler les unités en pointe. En bref le dilemme est insoluble, donc plutôt que de chercher à le résoudre, j'encaisse et je gagne du temps. Mon pauvre allié français ne peut pas y faire grand chose, je défends le secteur le plus éloigné du centre et tant que les Allemands perdent du temps là-bas, c'est toujours mieux que de les voir ouvrir une autoroute vers Paris.

    Par rapport à la situation historique, notre front est très bon, mais, à la différence des autres Opus, DC : Blitzkrieg n'intègre pas la fatigue du mouvement, donc le recul n'est pas forcément une bonne solution. Si on refuse le combat, c’est pour l'accepter plus tard face à des unités toujours au top de leur forme. Une fois que mon armée aura été anéanti, je ne sais pas vraiment à quelle vitesse vont débouler les panzers dans les plaines du Nord.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Stelteck Voir le message
    +1 .
    Ils ont concentrés leurs forces mais vous moins bien. Du coup problème. Les troupes que vous avez dans les ardennes servent elles encore à quelque chose ?

    Après, peut être que le scénario rend votre mobilité difficile.
    Exactement, on est en infériorité numérique et qualitative, donc à terme on perdra la bataille et notre mobilité nous condamne à privilégier l'éparpillement.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par silverragout Voir le message
    Laissez-leur Charleroi, quand ils verront les énergumènes qui y vivent, les allemands retourneront à Berlin en un claquement de doigt.
    Jamais Charleroi est la perle de l'occident civilisé face aux envahisseurs !
    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

  8. #38
    Jour 13

    Gand
    Le meulage continue, enfermé dans un cercle vicieux, je ne peux plus désengager mes troupes qui se font étriller sur place. Le gros de mon armée peine à se déplacer de plus de deux hexagones, quand en face les troupes sont toujours au top de leur forme. La défense par le recul est un impasse sur ce scénario, mon armée peut être considérée comme morte. Sur le screen ci-dessous la quasi totalité des mes pions seront détruits ou encerclés au prochain tour. Triste fin d'un bien belle armée.



    Charleroi
    L'offensive prévue est annulée... L'ennemi a reculé, en soi ce ne serait pas un problème, sauf que les unités dans le secteurs se voient frappés par la malédiction du commandement et ne peuvent presque plus se déplacer.

    Charleroi tient encore et toujours, les français commencent à faire les frais de ce que j'ai subi les tours précédents. Pour résumer, la défense tient à peu près, mais ses troupes s'affaiblissent et perdent leurs points de mouvement, dans l'incapacité de reculer et d'infliger le moindre dégâts ils se feront laminer sur place dans un ou deux tours. Tôt ou tard ils ne pourront plus se déplacer et finiront par se faire désintégrer. Nous en sommes à la moitié de la partie et nos positions n'étaient pas si mauvaise, mais face à l'impossibilité de reculer sans se faire rattraper et exterminer, il ne nous reste plus qu'à éparpiller nos troupes, détruire des ponts et espérer que nos adversaires n'arrivent pas à obtenir suffisamment de points de victoire, mais soyons honnête, sans armée à leur opposer, nous ne croyons plus guère en nos chances.



    Jour 14 et 15
    Mon tour est tellement rapide à jouer que j'ai cliqué trop vite sur fin de tour et je n'ai pas pu prendre de screen du jour 14. De toute façon la situation est telle qu'il n'y a plus grand chose à raconter au niveau des manœuvres. Mon armée a disparu et les français commencent à se faire broyer lentement par le feu et l'acier sans pouvoir décrocher. Maintenant je prendrai uniquement un screen de la situation globale.

    Je l'avais déjà expliqué, mais DC:Blitzkrieg n'intègre pas la fatigue par le mouvement, donc reculer face à la masse allemande ne sert à rien d'autant plus que nos troupes se déplacent moins vite. Dans Case Blue et Barbarossa (les opus suivants), quand une unité se déplace elle perd de la readiness et cette dernière a un impact très important sur le calcul du combat, bien plus plus grand pour l'attaquant que pour le défenseur. Céder du terrain permet donc d'épuiser sans trop de risques son ennemi quand on joue la défense. Ici rien de tout ça, le scénario de la campagne de Pologne que j'ai terminé avec Elemorej ne durait que 12 tours, donc le problème n'a pas eu le temps d'apparaitre. Mais trêve d'excuses, jamais je ne me rendrai, même si je sens bien que les français commencent à se décourager.

    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

  9. #39
    Mais ça a l'air déprimant ton jeu en fait
    Ceci devrait être une signature conforme nette lisse et propre comme un cul de bébé. Elle fait trois lignes en hauteur et j'ose l’espérer moins de 100 par 40... ou alors 200? Meeeeerde Je sais plus......!!!!!!

  10. #40
    C'est bon ils sont tombés dans le piège, Il est temps de lancer la contre attaque victorieuse avec la réserve mobile cachée !! Vive la France !!!
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  11. #41
    Citation Envoyé par Nicolus Voir le message
    Mais ça a l'air déprimant ton jeu en fait
    Comme tous les wargames quand on est du côté des perdants. Je n'ose imaginer l'état mental d'un mec qui perd ses porte-avions sur War in the Pacific après 1 an de jeu continu. Alors quelques pions, anglais de surcroit, quelle importance ?

    Citation Envoyé par Stelteck Voir le message
    C'est bon ils sont tombés dans le piège, Il est temps de lancer la contre attaque victorieuse avec la réserve mobile cachée !! Vive la France !!!
    Tout le potentiel blindé français est au top de sa forme en plus !
    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

  12. #42
    Impec. Comme ça les allemands pourront s'en servir lorsque la France aura capitulé.


  13. #43
    Ne désespère pas, tu as l'aviation française en plus !


    Tu as bien de l'aviation hein ?
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  14. #44
    Elle est totalement inefficace. En défense les pertes sont risibles et en bombardement... comment dire, on se sert (servait) de nos stacks de 200 bombardiers pour faire de la reco, comme ça on en perd une vingtaine au lieu d'en perdre une cinquantaine pour infliger 100 tués et 2% de readiness. Le problème s'intensifie au fur et à mesure de la partie, vu qu'à chaque fois qu'on perd une bataille aérienne, l'ennemi gagne de l'xp et devient toujours plus fort.

    La gestion aérienne est vraiment le parent pauvre du moteur. Le système est un copier/coller de celui d'Advanced Tactics et il marche très bien d'ailleurs, sauf que sur AT les avions ont une portée de 10 hexagones, pas de 250, donc on peut anticiper les actions adverses et s'adapter à la menace.
    Conan la série le JdR - FATE Accelerated

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •