1er jeu du développeur indé Québécois Sabotage et publié par Devolver, The Messenger est un hommage aux Ninja Gaiden ​sur NES:

- Utilisation du Pixel Art pour les graphismes: Check
- OST 8 bits: Check
- Phases de plateforme avec grimpette sur les murs: Check
- Ninja en kimono sombre qui balance des Shuriken: Check

Donc nous jouons un Ninja qui s’ennuie dans son village caché jusqu'à l'apparition du Roi-Démon, le Héros de l'Ouest nous confie donc une mission: amener un parchemin à travers différents niveaux à destination de 3 sages (d'où le titre).

Le jeu semble assez linéaire et facile au début, on acquiers divers Power Up au fur et à mesure de la progression (appui sur les murs, possibilité de planer, grappin etc...) et on peut débloquer des compétences de combat grâce à la multitude de gemmes reparties dans les niveaux. Il y a aussi des salles cachées optionnelles dans les niveaux avec à chaque fois un collectible à récupérer (un peu comme les fraises de Céleste mais en plus facile). Certains y trouvent un air de Shovel Knight.

Niveau graphismes c'est du rétro et c'est tout à fait ma came. Pour ceux qui aiment les sons 8bits l'OST est ouffissime. Il y a un certain humour sympa sans être gênant. Le seul bémol que je mettrait c'est qu'il a l'air un peu trop facile mais d'après certains avis le jeu se transforme en Metroidvania au fur et à mesure de l'acquisition des Power Up et il durerait 20+ heures (j'imagine pour le 100%).

J'aurai pu aussi mettre comme titre Ninja Gaiden X Céleste​.

Le jeu est dispo au prix de 16€79 sur Steam et GOG.

edit: et sur Switch aussi.