Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 1 sur 1
  1. #1
    Encore un clone de Nuclear Throne, je voudrais tellement retrouver des runs de fou, du stress, du challenge, des morts injustes, du bordel... Haa !!! mais , il va faire le café ce jeu !



    Bon, j'ai une trés mauvaise syntaxe donc je pique ici https://www.tryagame.fr/test-to-hell...l-nuits-enfer/ , ce que vous lirez plus bas.




    To Hell With Hell est un pur jeu d’action indé, comprenez par cette simple assertion que rien dans le gameplay ne vous surprendra. De la vue aux contrôles en passant par des pouvoirs attribués par l’obtention de masques ou des bonus trouvés dans le décor ou sur les corps de vos ennemis, tout est déjà vu mais efficacement réutilisé, réassemblé et agrémenté d’un arsenal pléthorique pour que votre demi-démone nettoie les enfers pour réinstaller son papounet sur le trône.Mais, comme l’introduction laissait le supposer, il faut s’attarder sur la difficulté. Vous serez forcés à jouer en » facile » tant que vous n’aurez pas fini le jeu une première fois. Et en facile vous ne pourrez sauvegarder votre partie que 6 fois, le plus faible des démons nécessitera 3 ou 4 tirs pour être tué et les munitions seront comptées et pourront se faire rares. Quant à vos pouvoirs il se rechargeront en fonction d’une jauge se remplissant en tuant vos ennemis. Vous voyez donc toutes les variables de l’équation. Ajoutons que chaque masque augmentera significativement vos points de vies, mais qu’une fois détruits il vous faudra en trouver d’autres. Car votre personnage, sans masque est morte en deux coups et le patern de tir de certains ennemis est très stressant.Ajoutons que To Hell with Hell fonctionne sur le mode des rogue-like avec des niveaux générés aléatoirement, certaines runs seront donc beaucoup plus faciles que d’autres pour un même niveau.


    Ça tire de partout ou presque, ça explose dans tous les sens, les amateurs de jeux spectaculaires y trouveront donc leur compte sans trop de soucis. Le scénario tient bien évidement sur un post-it, mais ce n’est pas non plus ce qu’on lui demande, les musiques de leur côté ne resteront pas dans les annales mais elles font le taf.De manière générale on a bien l’impression d’être en enfer à défourailler (ou tenter de le faire) du démon par paquet de 24.


    Le point le plus sujet à débat. Dépendant entièrement de vos attentes en terme de challenge. To Hell With Hell est donc un jeu exigeant qui jouera avec vos nerfs. Comme écrit plus haut, la génération des niveaux (items et positions des ennemis inclus) pourra vous avantager ou non : le bon masque au bon endroit, la bonne architecture, les bons bonus, les bonnes armes obtenues et le niveau sera une promenade de santé, à l’inverse…


    To Hell With Hell est donc un condensé de ce qui se fait dans le genre, mais sans apporter de réelle nouvelle touche ou originalité. Reste un bon jeu, exigeant, dont la difficulté sera votre principale paramètre quant à son acquisition.





    et la page Steam :
    https://store.steampowered.com/app/860660/To_Hell_with_Hell/

    Bisoux à vous
    Dernière modification par Le Doyen ; 29/07/2018 à 13h04.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •