Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 48 sur 48
  1. #31
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    mais surtout j'ai renvoyé la 21e Panzer division refaire le plein de matériel, c'est un peu ma seule réserve. Je veux qu'elle soit au top, mais j'ai merdé je l'ai deplacé par train jusqu'au dépôt
    Question conne : t'as vérifié que tu disposais bien du matos voulu dans ton pool ou que tu en produisais ?
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  2. #32

  3. #33
    OK... du coup, tu prévois d'installer des canons à neiges pour renforcer tes défenses ?

    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  4. #34
    J'hésite. Soit ça, soit chercher les faveurs du Dieu de la guerre en envoyant les italiens mourrir dans le désert, en offrande.

    Mais je sais pas laquelle des deux solutions est la mieux modélisé dans le jeu.




    Fait chier en tout cas, j'espère que j'ai bien quelques chars de dispo en remplacement.. Après c'est pas catastrophique non plus si c'est pas le cas je pense.

    Et j'espère que c'est pas pareil pour le support des aérodromes, certains manquaient de personnel du coup j'ai dropé du fret dessus pour qu'il soit transformé en bons hommes.

  5. #35
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Et j'espère que c'est pas pareil pour le support des aérodromes, certains manquaient de personnel du coup j'ai dropé du fret dessus pour qu'il soit transformé en bons hommes.
    Là c'est plutôt en jonglant avec le TOE des différentes bases que tu va équilibrer selon tes besoins :
    0% pour vider les supports des bases inutilisées
    100% pour essayer de la remplir au max
    AUTO pour que le jeu ajuste jusqu'au niveau des besoins actuels

    En général il faut régler ce TOE d'une base un tour ou deux avant d'y transférer une escadrille pour avoir déjà quelques supports sur place quand les avions arriveront.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  6. #36
    Mais y'a un pool de support du coup ? Ou bien ça se crée à partir du fret comme le ravitaillement ?

    Je ferai ça sur mon prochain tour, j'ai remarqué que par défaut certaines bases étaient en déficit malgré la présence d'avions.

  7. #37
    Y'a un pool et tu en "fabriques" aussi à partir du ravitaillement.
    Mais le plus rapide et économe (en conservant ton freight et tes camions pour d'autres usages) serait surtout de redéployer tes excédents (s'il en existe) vers les bases qui en manquent via le MAX TOE. D'ailleurs je viens de voir en faisant le test que si tu cliques sur sa valeur et qu'elle est sur auto, le jeu applique directement le % correspondant au besoin actuel de la base.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  8. #38
    Mais les excedents vont pas se teleporter tout seuls non ?

    Sinon j'ai un peu zieuter le fofo de Matrix, y'a apparemment moyen d'augmenter l'efficacité des escadrilles en jouant sur les pilotes, foutre les bons sur les chasseurs allemands, passer l'entrainement en manuel. Et la taille de l’aérodrome réduirait les pertes opérationnels aussi.

  9. #39
    Test et tu nous diras si la théorie marche aussi dans la vraie vie du jeu.

    Oui, y'a beaucoup de subtilités dans le domaine aérien et j'apprends aussi tous les jours.
    D'ailleurs le savriez-tu, plus les avions ont de moteurs plus ils ont besoin de grands aérodromes pour ne pas se crasher trop souvent comme des merdes ?
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  10. #40
    Je le saviez, enfin non pas que c'était liée à la taille de l'engin, mais que GROS AÉRODROME = MOINS CRASH

  11. #41
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Mais les excedents vont pas se teleporter tout seuls non ?

    Sinon j'ai un peu zieuter le fofo de Matrix, y'a apparemment moyen d'augmenter l'efficacité des escadrilles en jouant sur les pilotes, foutre les bons sur les chasseurs allemands, passer l'entrainement en manuel. Et la taille de l’aérodrome réduirait les pertes opérationnels aussi.
    Ah, il y a au moins un truc facile que tu peux faire vu que le scénario est court, c'est mettre l'entrainement des pilotes à 0 pour économiser du matériel sur les accidents de pilotage.


  12. #42
    28 Fevrier 1943 (tour 3) : Le Club Med






    Ambiance décontractée ce tour ci sur les bords de la mer méditerranée, les Ubermensch alternaient entre trempette dans la méditerranée et descente entre potos sur les pentes enneigés de l'Atlas. A la fraîche quoi.

    ET la PATATRA. Les américains décident que le ski c'est pour les tapettes, la seule façon de s'amuser à la montagne, c'est de tirer sur les gens. Sont vraiment pas sympas ces américains. Même reflexion pour les britons, faire des balades en dromadaires leurs suffisaient pas. Sont belliqueux ces anglo saxons.





    Les americains attaquent en 4 points, 2 attaques repoussent mes troupes. Et il occupe ensuite ces 2 hex, mais avec peu.. (par contre il a des supers bons ratios de pertes, notamment pour les blindés, pas bon ça)






    En Lybie, il a concentré une attaque à l'Ouest de la ligne Mareth, avec succès la aussi. Mais comme dans l'Atlas, il ne prend position qu'avec une partie de ses unités.. Mais il perd quand même 37 blindés dans l'affaire !







    Quoi qu'on fait alors ? Sur le plan aérien, je concentre quasi toute la Luftflotte 2 sur un point : La zone ou les americains ont concentré leurs blindés pour percé dans l'Atlas (c'est le rectangle ground attack au milieu). Quasi 250 bombardiers avec leur escorte reçoivent leur ordre de mission : frapper les unités, détruire le plus de canons et de chars possible pendant qu'ils sont concentrés dans une petite zone, j'imagine qu'il aura un peu de mal à récupérer des remplacements ici. J'ai envie d'émousser sa lance, qui plus est il n'est pas impossible qu'une contre attaque allemande se prépare dans le secteur..

    Le problème est qu'il neige, mais impossible n'est pas allemand, j'ai pas envie de le laisser consolider sa position.




    Le résultat :



    Je détruis à peine une dizaine de canons, quelques centaines d'hommes. En revanche il perd 56 chasseurs dans la défense tandis que moi j'en perds 18, ainsi que 3 bombardiers tactiques. :notbad:



    Le tour terrestre maintenant.

    Malgré la neige je décide de contre attaquer puissamment, mes panzer divisions ramenés à Sousse le tour précédent vont pouvoir participer à la battue ! Seymos a bien réussi à me repousser, mais il n'a pas vraiment exploiter la percée, du moins pas suffisamment. Les unités qui ont avancés sont en faible nombre. Je contre donc toutes mes forces en un point ! Le ratio de pertes m'est largement favorable, il perd 5 fois plus d'hommes, 4 fois plus de canons et 3 fois plus de blindés ( 120 pour 40 )






    Il a fait la même chose en Lybie avec les Anglais, on contre attaque en force aussi ici en utilsant mes deux div panzers que j'avais laissé en reserve derrière. La aussi les ratios sont bons, 1.5 fois plus d'hommes, 2 fois plus de canons et quasi 3 fois plus de blindés la aussi. Et cerise sur le gateau. La bataille aerienne qui a fait rage au dessus en appuie des troupes au sol lui a fait très mal. 12 chasseurs et 10 bombardiers alliés pour 3 et 1 coté Italien.






    En conclusion, très satisfait du tour, je lui inflige beaucoup de pertes avec des bons ratios. La contre partie est que mes divisions Panzers sont maintenant au contact, et ont subis pas mal de pertes malgré les ratios excellents. Et on sait bien que niveau remplacement, c'est compliqué pour moi.. (je produis 10 Panzers IV par tour )

    On le voit pas sur les screens puisque je l'ai fais après, mais le deuxième endroit ou il a percé en Tunisie, j'ai envoyé la division blindée italienne qui se trouvait plus au Sud les repousser, 600 tabors marocains. Mais l'idée est surtout de tenir un minimum le passage, pas envie qu'il passe en force et déboule au milieu de la Tunisie sur mes arrières. Problème, en contre partie j'ai due abandonné la position fortifiée qu'avait la division blindée italienne, pas le choix, je n'ai pas de réserves. Si il n'arrive pas à exploiter, je vais recevoir deux divs de 3000 chacune au tour prochain, ça devrait permettre de rééquilibrer.

    Petit bémol pour mes 2 contres attaques, bien que réussies, je ne peux pas reprendre ma position originelle, les fortifications sont détruites, donc je m'exposerai à une contre attaque massive comme il l'a fait. Je n'ai donc plus de fortifications, à 2 endroits, en contre partie, ces hex sont "renfoncés", et ne peuvent être attaqué que d'un seul hex, ça devrait le faire.

    Et une fois encore je fais un pont aérien depuis la Sicile pour ramener le plus de fret possible en Tunisie, mais c'est que dalle comparé au transport maritime. Ha oui, j'ai aucune vision, c'est la merde à ce niveau la.

  13. #43
    Ouch le ratio de pertes en blindé est impressionnant. Les bombardements ciblés infligent toujours assez peu de pertes, mais provoquent beaucoup de disruption, ça a du aider lors de la bataille.


  14. #44
    Yep je suis pas peu fier de mes contre attaques. Il ne refera pas deux fois la même erreur je pense.

    Je pense que j'ai pris un bon départ du coup.

  15. #45
    Juste pour le lolz tu peux prendre un screen du log de la bataille sur l'onglet 'Ground Combat' ? Exemple ci-dessous.



    Ça parait un peu abscons à première vue. Donc pour que ce soit plus clair :

    FPE : Tir par élément durant le combat,
    HPE : Hit par élément durant le combat,
    TOT : Total de cibles touchées,
    DES/DAM/DIS : Cible Détruite, endommagée, brisée.

    En haut les HITS sont divisés entre HE (explosif ou balle classique) et AP (tir antichar).

    Sur mon exemple, à la première ligne, on voit 2 Stug IIIb dont un seul à réellement participé au combat (0,50 en FPE, soit 50%, donc 1 tir pour les 2 Stug présents) et dans la colonne AP on voit que le tir a touché à 650 m et à disrupt une cible.


  16. #46
    Merci pour l'explication des acronymes. Je regardais juste l'onglet ground loss et air loss (étant donné que je captais rien aux acronymes justement).

    Je sais pas si je peux revenir sur mon tour pour voir les recaps, vu que j'ai déja envoyé le tour au serveur. Je regarde ça.

    - - - Mise à jour - - -

    Bon je peux pas, faudrait demander à Seymos du coup. Au prochain tour, les rapports de bataille auront disparus de mon coté.

    Je vous laisse lui demander, il va croire que c'est pour me foutre de sa gueule si c'est moi.

  17. #47
    7 Mars 1943 (tour 4) : La ligne Mareth tient bon ! (mais pour combien de temps ?)


    Commençons par voir ce qu'a fait l'ami Seymos :


    Au Nord je détaille pas trop, son attaque n'a pas vraiment porter ses fruits, il s'est acharné sur un seul point avec un ratio pas foufou, sur un terrain accidenté, avec un retranchement de niveau 2 pour moi. Malheureusement pour moi il ne perd pas grand chose, en revanche, mon niveau de fortification ne descend pas, et ça c'est très bon !





    En revanche en Lybie.. Il prend plus de pertes que sur l'offensive dans le Nord de la Tunisie mais mon niveau de retranchement passe de 3 à 1.. Ça fait un peu peur pour le tour suivant. Pour anticiper un peu, je fous la division Panzer qui avait souffert lors de ma contre attaque du tour précédent à Gabes, en refitt.

    Tandis que l'autre, plus fraîche reste en retrait de la ligne de la fortification en mode réserve (elle peut grâce à cette posture intervenir défensivement dans un rayon de 6 hex et offensivement dans un rayon de 3, sous réserve de succès à un jet d'initiative me semble il), et elle occupe et augmente le niveau de fortification sur place, au cas ou l'on serait forcé de reculer.






    Niveau aérien, dans les grandes lignes


    Le plan : Superiorité aerienne au dessus de mon territoire, quelques bombardements ciblés, un peu de reco dans un trou de vision et masse de support au sol, pour tenir le choc.






    Le résultat : Encore une fois, lors de mes phases d'attaques au sol, il perd surtout beaucoup d'avions, du fait de la concentration de mes groupes aériens. Les américains qui décollent pour intercepter mes nazis ailés semblent se faire swarmer. C'est pas le but premier, mais je prend !






    Concernant mes mouvements terrestres, j'ai déjà expliquer ce que j'ai fais pour le front Lybien au début du post. Pour la Tunisie, j'ai redéployé deux régiments du groupe d'armée Afrique fraîchement arrivés, 7000 hommes en tout, le long de la ligne de front. Pour le reste, quelques détails sur le screen.









    Et quelques petites stats sympa.






    Ha oui j'avais oublié, j'ai aussi éclatés des Français libres qui traînaient ou il ne fallait pas. CA fait toujours plaisir même si ça sert à rien.








    Pour conclure, ça tient en Tunisie, je suis assez content, mais j'ai un peu peur qu'il m'enfonce au prochain tour sur la ligne Mareth. J'aurai pu tenter une contre attaque dés maintenant, mais je pense qu'il est trop tôt, au tour suivant mon 2e régiment panzer à Gabes devrait être Op, on verra si il arrive à m'enfoncer à ce moment la (et si c'est le cas il aura une position avancée, plus simple de contre attaquer).

    Ce qui me surprend c'est qu'il ne tente pas encore de me déborder par la passe à l'Ouest de la ligne Mareth, soit c'est vraiment un bourrin, soit je le vois pas venir.

  18. #48
    Et si il tente un débordement, tu crains pas pour tes avions sur le petit aérodrome juste à l'Ouest de la ligne ?
    D'ailleurs n'oublies pas que tu peux aussi faire de l'interdiction au-dessus de tes propres troupes pour affaiblir ses attaques et freiner une éventuelle percée.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •