Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 46 sur 46
  1. #31
    J'ai commencé Where the water tastes like wine et ça parle vraiment vraiment beaucoup de lose, d'ailleurs l'intrigue démarre par une partie de cartes impossible à perdre mais qu'on perd néanmoins. Le jeu en lui même s'écarte même assez de tout ce qui s'approche du concept de challenge, d'ailleurs ...

    Et j'ai souvenir d'un article assez récent dans CPC qui parlait d'un jeu pour adulte dont les ventes s'étaient inexplicablement envolées -et dont j'ai oublié le nom sinon ce serait pas drôle- dans lequel une héroïne se fait déshabiller et abuser, après avoir perdu ses combats ... ce qui est une espèce de récompense pour le joueur, d'autant qu'il me semble que ça renforçait le personnage pour les prochaines rencontres. (mais bon, pas sûr que ça soit adapté pour une médiathèque ... )

    Et sinon ... n'importe quel Shoot them up, non ?
    Et aussi, dans fallout, l'épisode terriblement traumatisant (en tout cas pour moi) de la puce d'eau à 1$ qu'on ramène "pour rien".

  2. #32
    Tiens, les trucs pour rien qui traumatisent, ca me rappelle la mission dans Modern Warfare2, où on doit pirater un ordinateur tout en survivant a des vagues d'ennemis incessantes. Le niveau est très long, avec une mise en place bien chiadée, la défense est assez difficile, entre les soldats qui rushent, les snipers, le sgrenades, les renforts par hélico. Et tout ca, pour finir par se faire trahir par son supérieur, venu avec des renforts pour nous escorter, on meurt comme une merde, et les intel qu'on a récupérées seront utilisées par le bad guy

    J'avais trouvé le propos assez sympa aussi. Et le fait que le niveau soit un des plus durs de toute la campagne, dénote avec la finalité du scénario

  3. #33
    Dans les Skate 2 et 3 (plus trop sûr pour le premier) on décrochait des succès en se brisant les os.
    en fait il y avait même des épreuves uniquement dédiée à l'autodestruction de son personnage, et la physique y était modifiée pour maximiser les dégâts il me semble. En dehors de ces épreuves, notre personnage pouvait repartir sur sa planche presque aussitôt après s'être cassé un os, mais conservait cependant des égratignures pendant un moment.

  4. #34
    Dans Bomberman quand on meurt on peut faire chier les autres en les bombardants. Et pouvoir faire chier les autres je trouve que c'est une sacrément belle récompense

  5. #35
    On peut même faire exprès de mourir juste pour faire chier les autres.
    Youtube Steam BattleNet : Sao#2225 Origin/Uplay : Saopunch

  6. #36
    In BEACON, You Become The Enemies Who Kill You

    Si j'ai bien compris, en accès anticipé sur itch.io la semaine prochaine.
    [ Mumble : Face || Steam : ^___^ || Bnet : Face#22412 ]

  7. #37
    Citation Envoyé par Sao Voir le message
    On peut même faire exprès de mourir juste pour faire chier les autres.
    On avait dit qu'on arrêtait de parler de PUBG !!!

  8. #38
    Celeste est intéressant au rapport à la mort.

  9. #39
    Tas également The End is Nigh tiens. Toute la première moitié du jeu, c'est un die and retry impitoyable, très dur. On peut s'amuser à choper des "tumeurs" dans chaque tableau, c'est un bonus. Pas de game over.

    Sauf qu'à la moitié du jeu enorme twist, le jeu devient tout à coup beaucoup plus dur, et les tumeurs récoltées précédemment deviennent les "vies" de notre héros. Le rythme du jeu change instantanément, on fait plus attention, chaque essai est représenté par un fantome sur le parcours Et le rapport par rapport au die&retry et au game over est totalement différent.

  10. #40
    Lemmings

    Bon, le but n'est pas exactement d'envoyer ad patres toutes nos bestioles, mais c'est tellement mignon

  11. #41
    Citation Envoyé par Nono Voir le message
    Lemmings

    Bon, le but n'est pas exactement d'envoyer ad patres toutes nos bestioles, mais c'est tellement mignon
    Pas exactement en effet...

  12. #42
    Citation Envoyé par Nono Voir le message
    Lemmings

    Bon, le but n'est pas exactement d'envoyer ad patres toutes nos bestioles
    J'avais jamais compris le jeu, alors.
    [ Mumble : Face || Steam : ^___^ || Bnet : Face#22412 ]

  13. #43
    Sword and sworcery une histoire de sacrifice de l’héroïne. Elle meurt petit à petit au fil du jeu
    Let it die sur PS4 quand un de ses perso meurt, on doit l'affronter dans le niveau où il est mort pour le récupérer
    Extreme exorcism lorsqu'on meurt on réapparait, mais il y a aussi un fantôme de notre ancien perso qui apparait en reproduisant les mouvements que l'on avait fait.
    Zombie Panic Source On commence en survivant et se fait zombifier pour attaquer les survivants à notre tour.

  14. #44
    Y a aussi les classes de personnages qui progressent en étant blessés (le Sacrieur dans Dofus, le Répurgateur de Vermintide 2), plus ils prennent de dégâts et plus ils font mal.
    Citation Envoyé par Flubber Voir le message
    Mais du coup Oldnoobie c'est le Highlander d'Evolve.

  15. #45
    INK peut être ?

    Un petit jeu de plateforme die and retry où on ne voit pas les plateformes. Faire un double saut ou tuer un ennemi "peinture" les plateformes. Mourir le fait aussi.

    Bien entendu, quand on respawn la peinture reste, permettant ainsi de se faire un chemin et de permettre à ceux échouant plusieurs fois certains niveaux de se repérer et de l'accomplir plus facilement que la première fois qu'ils le réalisent sans pour autant donner de bonus tangibles.

  16. #46
    Il y a aussi Who's your daddy, qui se joue uniquement en 1 VS 1. Un joueur prend le contrôle d'un bébé qui doit mettre fin à ses jours avec des dangers domestiques, l'autre joueur est le père qui doit l’empêcher de mourir.
    Stayin' Alive est du même principe mais en 4 VS 4 avec des gens en fauteuil roulant et des soignants.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •