Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 16 PremièrePremière 1234567891012 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 469
  1. #31
    Mais non, c'est ça l'élégance et le bon goût, être incompris par les rustres, sa subtilité poétique hautement sophistiquée t'échappe encore ! Quand à dire du mal, s'ils sont grossiers et caricaturaux, tous ces pseudos dieux, qu'y peut il ?

  2. #32
    On peut être élégant et boire dans le crâne de ses ennemis tout en regardant bruler des gens.. C'est une question de détergent
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Surtout quand tu te retrouves en face d'un mec taillé comme un pilier de rugby (pour la carrure) croisé avec un basketman (pour la taille) et avec un caractère de bourrin qu'a coté Salakis ferait figure de violette délicate...

  3. #33
    Plus sérieusement, Dyce publie sa description demain. Ce sera le signe que le jeu aura commencé. Vous pouvez commencer à réfléchir à ce que vous voulez donner comme premier Ordre Divin et comme premier Don du Ciel. Pour des raisons de clarté, et comme je sais que vous aimez le RP et raconter la vie de votre peuple et de votre dieu, mettez en gras dans votre texte la partie concernée par ces deux actions.

    Je rappelle que l'Ordre Divin est une injonction pour que vos gus se bougent et fassent avec les moyens du bords, en fonction de leurs moyens, de leurs technologies, de leur culture, de leur magie si vous leur avez donné la possibilité de jouer avec les éléments par le moyen d'un don divin. Exploration pour chercher les bêtes alentour ou pour chasser ou pour attaquer un autre joueur (vous avez une force de 1 par gus, oubliez au départ. Et 20% max de votre tribu là-dedans), vous pouvez chercher des sources de nourriture, d'eau, essayer de vous mettre à la sculpture, construire des bâtiments permanents (qui seront sauvegardés...s'il s'écroulent pas sur votre tronche), apprendre l'écriture pour sauvegarder le savoir, produire de la richesse, chercher les minerais locaux. Les possibilités sont immenses, d'autant que vos 100 gus sont à demi-nus, et mangent des baies en tapant sur les bêtes sauvages avec des bâtons

    Quant au don divin, vous pouvez encore plus vous lâcher. C'est simple, tout est permis (mais attention, il ne faut pas que ce soit trop complexe (-2 ou -4 si c'est vraiment trop)). Allez-y pas-à-pas mais lâchez-vous. Augmenter la taille de votre population dans le but final d'en faire des géants, leur donner une magie, enchanter leurs terrains de jeu, essayer d'enchanter les bêtes alentours, nommer un druide / messie et lui donner des pouvoir, donner un artefact, donner des compétences spéciales et divines...

    Enfin, essayez bien évidemment de rester dans le thème de votre Aspect de dieu et de votre lieu de RP, et dans un minimum de RP pour justifier un tant soit peu vos décisions arbitraires de divinité. Voilà voilà, à demain

    Note de cartographie finale : le Fleuve des Lambeaux prend sa source dans les Montagnes Formidables, et traverse notamment les Collines de la Pendaison pour rejoindre la Plaine des Zélotes, et se jeter plus au sud dans l'Océan Lisse. Une nuée de cours d'eau coulent aussi depuis les Montagnes Formidables jusque dans la Merveilleuse Forêt. On trouve quelques marécages à l'ouest, là où la densité forestière est si forte qu'aucun être humain ne peut s'y aventurer. A l'est, au-delà de l'Oasis Mystérieuse, le Désert des Epices s'étend semble t-il vers l'infini, car aucun être vivant n'est revenu du périple pour en voir le bout.
    Dernière modification par CptSparke ; 19/02/2018 à 23h01.
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  4. #34
    Pour l'exploration, une carte serait pratique, non ?
    Aussi, j'ai vu sur le sujet anglais que les joueurs avaient le choix entre plusieurs races. Ici, c'est tous des humains ?



    En se penchant depuis son nuage céleste, Ixarys pu observer son peuple ramper sur son bout de terre, dans la Plaine des Zélotes. Un nom qui ne manquait pas d'ironie pour des pathétiques humains qui ne connaissait même pas son existence.
    Un Dieu dont le symbole était la hache, avec des humains qui se battait face aux animaux avec des bouts de bois pointus... Quel genre d'adeptes étaient-ce là ?
    Contemplant ses nombreuses haches, le divin Naga décida de commencer en douceur : son cheptel n'était aucunement capable de faire autre chose qu'encastrer un caillou triangulaire dans un bâton épais.
    Ainsi fut-il ! Ixarys n'alla pas dans la finesse, envoyant à toute sa population un songe, celui d'un homme faisant une hache primitive en pierre, puis l'utilisant, aussi bien sur des animaux que sur des arbres et du bois.

    Ainsi se déroula le premier ordre du dieu à la hache.
    Pour autant, d'autres problèmes se posaient : 100 humains constituaient un cheptel tout à fait ridicule, et inacceptable pour un dieu de sa carrure !
    Le Naga n'était pas renommée pour sa finesse, ce dont il tirait une grande fierté.
    C'est pourquoi sa solution fut la suivante : accroître la libido de sa population. Le dieu-serpent n'était pas doué en chimie, aussi se contenta-t-il d'augmenter les productions d'hormones afin d'atteindre ses objectifs, n'y allant pas de main morte sur les dosages : mieux valait plus que pas assez !
    Avec ça, si les Dzareks n'étaient pas surnommés "le peuple lapin", Ixarys allait devoir opter pour des solutions encore plus radicales...
    Dernière modification par Ixarys ; 20/02/2018 à 20h34.

  5. #35
    Breve description de Laeknir, divinité vénérée par le peuple des Dalek.


    Décrire son apparence n'est pas forcement évidente, vu qu'il en a souvent changé. Jeune, vieux, chevelu, chauve, gros,maigre....beaucoup de visages lui ont été donné. Dernièrement, sa representation la plus fréquente est celui d'une femme arpentant la Foret Merveilleuse à la recherche d'aventures.

    Seule point commun entre toutes ses représentation : sa couleur.....le bleu. Cette couleur est sacrée pour les Dalek qui vont toujours avoir sur eux cette couleur. Que ce soit en vêtement ou en peinture/tatouage. Ne pas porter de bleu est un crime impardonnable pénalement puni par la mise à mort immédiate du réfractaire.


    Laeknir est cependant un Dieu juste et droit. Chacun de ses actes est pesé, réfléchi et accepté par ses disciples.

    Laeknir hesite toujours a intervenir dans les conflits au sein de son peuple mais lorsqu'il décide d'agir, rien ne peut l’arrêter jusqu’à la complete EXTERMINATION du problème auquel il est confronté......le cri de guerre de ses disciples est d'ailleurs "EXTERMINATE".


    L'un des symbole de Laeknir est l'iris bleue (la fleur).
    Do not fear me. Ours is a peaceful race, and we must live in harmony...
    Ma Ludothèque

  6. #36
    Ixarys : Tous des humains vi, trop complexe pour le moment de réfléchir à d'autres races. Une carte serait pratique en effet : tu la dessines ? (on verra plus tard si je bidouille pas un truc dégueu sur Paint)

    Pour le don divin : très bien.
    Pour l'ordre par contre, il faut que ce soit un acte qu'ils fassent eux, sinon ça compte comme un don divin. Dans ton cas, tu peux leur chuchoter dans l'oreille de tenter d'unir une pierre et un bâton. Ou alors, si tu fais ta démonstration divine, ça compte dans un don divin, et tu as une chance de créer un artefact (une première hache légendaire), et à ce moment là tu peux toujours leur donner un autre ordre du coup. Je sais pas si j'explique bien

    Dyce : parfait. Le jeu a commencé. J'attends donc les ordres divins (chuchoter à l'oreille de votre tribu quoi faire sinon ils font rien) et les dons divins (faire des trucs de dieux).
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  7. #37
    Observant sous les traits d'un dattier ses nouveaux protégés amassés aux abords de l'Oasis mystérieuse, Xantosh ne peut s'empêcher de ressentir une pointe de tristesse à les voir s'occuper une poignée d'heures par jour à récolter baies et fruits issus de la végétation poussant dans et autour de l'Oasis, à flâner et deviser près des points d'eau le reste du temps. "Comment donc peuvent ils être si satisfaits d'eux mêmes et incurieux !" se demande il en regardant l'immense étendue du Désert des Epices qui s'étend alentour. Se mettant à réfléchir à la question, l'évidence le frappe : ils n'ont pas les moyens de penser autrement, au delà de l'Oasis. Le désert est inhospitalier, mais aussi trompeur, ses dunes se déplacent et la fournaise trouble la vue du mortel assez téméraire pour s'y aventurer ! C'est que lui, Déité toute puissante n'avait jamais eu ce problème...
    Xantosh décide donc que sa première mission sera de faire du désert non plus l'ennemi mais l'allié des Bigarros, une terre dont ils connaîtraient chaque détour et secret, et à laquelle les sédentaires des terres voisines habitués aux terres grasses et fertiles ne pourraient jamais s'habituer ni supporter, et donc ne pourraient jamais soumettre.

    Pour cela, il fit tout d'abord deux actions : il pénétra une nuit dans le hameau des Bigarros et inspira en rêve aux jeunes Bigarros les plus entreprenants la curiosité du mouvement des corps célestes, soleil comme étoiles, confiant qu'il était qu'a force d'observation ils sauraient bientôt se diriger et repérer grâce au ciel. Pour faciliter les choses il usa de la représentation sous les traits du soleil qu'ont de lui les Bigarros, et présenta les étoiles comme autant de ses petits frères et sœurs.

    Une fois ceci fait, il considéra que ce n'était pas assez, car le désert restait encore trop inhospitalier pour que les Bigarros se prennent d'envie de voyager avec leurs futures nouvelles connaissances. Aussi rassembla il son pouvoir divin pour transformer l'organisme de ses adeptes de sorte que celui ci ajuste sa température corporelle à l'environnement immédiat. Il espérait ainsi réduire non seulement la souffrance des pauvres Bigarros, mais aussi limiter leur déperdition d'eau (sueur).

  8. #38
    Vu pour l'ordre divin, je changerai ça ce soir.
    Sinon pour la carte, j'essayerai bien, mais c'est pas moi le MJ, du coup pour la faire, c'est un peu plus compliqué vu que j'ai pas vraiment en tête l'allure du monde.
    Toujours sur le forum anglais, le MJ avait fait sa carte sur un google docs, pas mal pour les modifications rapides, en plus des zolies graphiques en prime !

  9. #39
    Nërenthïrn aimait bien les souterrains sous les montagnes Formidables.. Il trouvait qu'on pouvait faire des choses très agréables à voir avec toute cette roche ! D'ailleurs, il n'était nullement gêné par l'obscurité grâce à sa vue. Par contre, pour les Crwuth, c'était une autre histoire..

    Le Dieu les trouvait dégoutants et stupide.. C'est vrai quoi ! Ils ne savent pas faire un mètre sans se prendre une stalactite dans la figure ! Ce n'est pas élégant du tout !

    Nërenthïrn se glissa donc dans leurs rêves et leur chuchotal'habile art de la taille des pierres. Afin de rendre leur caverne principale un peu plus élégante et digne d'abrité leur Divin seigneur

    Après cela, notre Dieu se demanda comment son peuple allait pouvoir tailler tout ça, sans torche tout les 50 mètres.. Il leur partagea donc un fragment de sa Divine vue. Leur permettant donc de voir aussi bien de jour, comme dans la nuit la plus sombre.

    Ainsi, les Crwuth se montrerait un peu plus habile dans leur environnement et le rendrait quand même plus classe !
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Surtout quand tu te retrouves en face d'un mec taillé comme un pilier de rugby (pour la carrure) croisé avec un basketman (pour la taille) et avec un caractère de bourrin qu'a coté Salakis ferait figure de violette délicate...

  10. #40
    Pour l'exploration, c'est plutôt l'exploration de vos alentours, donc plutôt dans votre terrain de départ. Vous pouvez trouvez des portails, des reliques, des cryptes souterraines, des artefacts, mais attention aux dangers du monde ! J'ai pris note de vos ordres et dons pour le moment, je processerai le tour quand j'aurai tout le monde, et je referai sur mon site un pitch de départ pour le monde de Tuxaria
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  11. #41
    Laeknir voit son petit monde se reveiller et avancer doucement dans l'ombre. Plissant des yeux pour tenter d'identifier ce qu'il y'a autour d'eux. Mais la noirceur de la foret les gênent.

    Comme premier cadeau divin pour se nouveau peuple, laeknir leur accorda la capacité de créer du feu, simplement en claquant des doigts. Ainsi, ils pourront allumer les ténèbres et s'aventurer dans la grande foret inconnue.

    Une fois la foret quelques peu decouverte, les Daleks trouvèrent un endroit pour s'établir. Une belle clairière. Ils y firent un feu de camp, puis commencèrent à ramasser des morceaux de bois assez solides. Ils trouvèrent également quelques pierres. Laeknir, par le bruit du vent dans les arbres, leur fit comprendre que mettre ensemble les pierres et le bois leur permettrait de créer des outils.....qui leur seraient très utiles pour avancer dans le temps.
    Do not fear me. Ours is a peaceful race, and we must live in harmony...
    Ma Ludothèque

  12. #42
    Ixarys : ceci dit, t'as rien à changer en fait. Tu peux leur insuffler le rêve de la pierre qui rejoint le bâton pour qu'ils se mettent à créer des outils, et leur donner plus d'hormones, et ton tour est fait. Je valide du coup ?
    C'était juste la formulation. Parce que si tu montes devant eux un instrument, c'est un acte divin, et ça crée nécessairement un artefact, donc j'étais pas sûr de ce que tu voulais vraiment. En tout cas Aëthius m'a envoyé un MP pour savoir s'il voyait juste dans ses ordres, et effectivement, c'est le cas, donc j'attends ta confirmation Ixarys pour process le tour, tu modifieras vite fait ton post pour qu'il soit plus dans les clous et vala
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  13. #43
    Je modifie ça maintenant, mais tu peux effectivement considérer que je leur insuffle l'idée de la hache si tu veux faire ton post MJ dès maintenant.

    EDIT : Modif' faîte

  14. #44
    Je vois ça

    Moi j'ai fait un article récapitulatif sur mon site, sur le god game en général, sur les jeux par forum, et sur les règles, que voici. Ca vous fait de la lecture pendant que je process le tour, qui devrait arriver ce soir ou demain

    Mais ça ne dispense pas Aëthius le sagouin de mettre son message sur le forum
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  15. #45
    Le voilà le voilà !

    Parce que la complexité n’est qu’une combinaison de choses simples, Aëthius décida d’être conciliant avec ce peuple et d’avancer pas à pas. Depuis sa dimension, il étendit sa conscience pour toucher celle de ces disciples. Primitive et désorganisée, se fut telles qu’elles lui parurent. Au moins y avait-il la cohésion de groupe mue par le désir d’appartenance et la peur de la solitude. « Bien. La force est issue de l’individualité mais se développe lorsqu’elle est partagée pour un plus grand accomplissement. » Il fallait leur apprendre à s’organiser, à s’adapter d’abord à leur milieu pour en tirer ensuite le plus grand profit.

    Il leur présenta alors sa volonté. Une nuit, l’entité pénétra la conscience de ces adeptes, et atteignit leur subconscient afin de toucher l’intuition. Il fit ainsi naître de ce contact un rêve, projeté depuis leur subconscient vers leur inconscient, et qui se présenta à ses suivants de la manière suivante.

    Des ténèbres se levèrent un peuple. Ils se trouvèrent au creux d’une vallée brumeuse très encaissée, bordée de montagnes à l’aspect inquiétant et leur sommet découpant un ciel froid. Apeurés ils se recroquevillèrent, mais un mot résonna à leurs oreilles : « Aëthius ».Une grande lumière frappa le centre de la vallée, dissipant la brume, éclairant les flancs des montagnes qui ne semblèrent plus du tout menaçantes, mais au contraire presque bienveillantes, comme des remparts face à l’adversité du monde extérieur. Le centre de la vallée s’éleva, les hommes avec lui, et une cité majestueuse commença à s’y dresser. Les hommes n’étaient plus des rustres mais se tenaient droits, souriants, le regard brillant d’intelligence, parés de vêtements aux couleurs chatoyantes et bordées d’or. Finalement, ils rejoignaient leur Dieu devenant eux-mêmes des entités célestes.

    Alors que les dernières images du rêve s’estompaient, une ‘courte’ phrase résonna dans les esprits du peuple endormi : « Equipe-toi ! La recherche de la technologie t’apportera le savoir nécessaire pour avancer.» Sur ces mots apparurent aux yeux des dormeurs les images d’instruments primaires d’une civilisation naissante. Un instrument tranchant pour sectionner le bois et un autre pointu pour briser la pierre.

    Avec les dernières forces qu’il lui restait, il tenta d’aider ses suivants en leur insufflant la vigueur, pour résister aux épreuves de leur monde. Il se retira ensuite dans son néant pour recouvrer des forces, gardant un œil sur ses protégés, espérant que ses ordres qui lui paraissaient si simples seraient compris par les Hommes.

  16. #46
    Bon je me suis motivé, mais ça prend du temps tout ça. Ne comptez pas sur moi pour faire un tour par jour surtout

    Printemps du Premier Cycle


    Le monde de Texuria ! Une terre hostile où la vie humaine ne devait jamais se développer, où d’anciennes civilisations reposent à l’ombre des tertres, où de sombres créatures rôdent, et où la sauvagerie domine, des Montagnes Formidables à l’Océan Lisse, de la Merveilleuse Forêt au Désert des Epices. Les rares civilisations à s’y être développées sont isolées du reste du monde, vivant à l’écart pour se protéger de la déréliction ambiante. Et pourtant ! Cinq dieux, échappés d’on ne sait où, d’une dimension quelconque, d’un univers éloigné, ont franchi divers plans en se battant les uns avec les autres. Epuisés, ils s’affaissèrent dans une dimension proche de celle de Texuria, non sans lancer leurs dernières germes de pouvoir sur la surface de Texuria pour modeler un peuple, capable de les vénérer, capable de les faire vivre encore pour l’éternité, capable de leur donner la force par leurs prières et leurs sacrifices afin d’éradiquer leurs adversaires et refranchir les dimensions pour retourner chez eux.

    La vie humaine était donc apparue sur Texuria ! Le Dieu du Soleil, Xantosh, rayonna de mille feux pour établir les Bigarros dans le Désert des Epices, près de l’Oasis Mystérieuse, dans le grand est. Ixarys, le Dieu à la Hache, lança ses germes, les Dzareks, dans la Plaine des Zélotes, au centre, traversée notamment par le Fleuve des Lambeaux, et entouré par les Collines de la Pendaison. Une forme bizarre participa à la cohue ambiante : Aëthius, le Dieu Complexe, établit ses Karn’Guds dans les hauteurs des Montagnes Formidables, au nord-est. Ce n’était rien face à la droiture légendaire du Dieu de la Droiture, Laeknir, qui établit se Daleks dans la Merveilleuse Forêt, à l’ouest. Alors qu’on pensait que le monde de Tuxuria s’arrêterait à ces quatre tribus humaines, une cinquième apparut dans les grottes des Montagnes Formidables, au nord-ouest. Les Crwuths, car c’était leur nom, étaient les créatures de Nërenthïrn, le Dieu de l’Elégance.


    a) Ixarys, le Dieu à la Hache (Ixarys) et les Dzareks de la Plaine des Zélotes


    En se penchant depuis son nuage céleste, Ixarys pu observer son peuple ramper sur son bout de terre, dans la Plaine des Zélotes. Un nom qui ne manquait pas d'ironie pour des pathétiques humains qui ne connaissait même pas son existence.
    Un Dieu dont le symbole était la hache, avec des humains qui se battait face aux animaux avec des bouts de bois pointus... Quel genre d'adeptes étaient-ce là ?
    Contemplant ses nombreuses haches, le divin Naga décida de commencer en douceur : son cheptel n'était aucunement capable de faire autre chose qu'encastrer un caillou triangulaire dans un bâton épais.
    Ainsi fut-il ! Ixarys n'alla pas dans la finesse, envoyant à toute sa population un songe, celui d'un homme faisant une hache primitive en pierre, puis l'utilisant, aussi bien sur des animaux que sur des arbres et du bois.

    Ainsi se déroula le premier ordre du dieu à la hache.
    Pour autant, d'autres problèmes se posaient : 100 humains constituaient un cheptel tout à fait ridicule, et inacceptable pour un dieu de sa carrure !
    Le Naga n'était pas renommée pour sa finesse, ce dont il tirait une grande fierté.
    C'est pourquoi sa solution fut la suivante : accroître la libido de sa population. Le dieu-serpent n'était pas doué en chimie, aussi se contenta-t-il d'augmenter les productions d'hormones afin d'atteindre ses objectifs, n'y allant pas de main morte sur les dosages : mieux valait plus que pas assez !
    Avec ça, si les Dzareks n'étaient pas surnommés "le peuple lapin", Ixarys allait devoir opter pour des solutions encore plus radicales...
    Ixarys, dans sa toute-puissance, décida de pousser son peuple par les rêves à construire les premières armes-outils, en encastrant un morceau de pierre dans un bout de bois. (3). Malheureusement, le songe n’a pas eu l’air très efficace, et les Dzareks se sont réveillés, ont tenté d’encastrer des pierres dans des bâtons, et se sont blessés. (« Maladroit » (un tour) : -1 pour les actions qui demandent un peu d’adresse et de sens pratique).

    Mécontent de cette bévue, le Dieu à la Hache fait en sorte d’accélérer le rythme de production des hormones de son peuple. (6). Toutefois, Ixarys est un peu rouillé, et son sort ne touche personne… Tout arrive.

    (3) Mais les Dzareks aiment explorer, et une petite expédition est partie dans la Plaine. (9). Ils découvrent un ancien portail oublié de tous. (2). Bien mal leur en prit. Le Portail Etroit, car c’est son nom, est un portail menant directement dans la Dimension Démoniaque. (10). Heureusement, ils ne l’activèrent pas grâce à une consigne express du chef. Il restera fermé tant que personne ne s’approchera de trop près.

    On compte trente naissances et dix décès cette saison. Un point en technologie est gagné.

    Population : 120
    Technologie : 1
    Caractéristique temporaire : Maladroit (-1 action d’adresse et pratique, 1 tour)
    Site spécial : Portail Etroit (démoniaque), fermé


    b) Xantosh, le Dieu du Soleil (Dacen) et les Bigarros de l'Oasis Mystérieuse

    Observant sous les traits d'un dattier ses nouveaux protégés amassés aux abords de l'Oasis mystérieuse, Xantosh ne peut s'empêcher de ressentir une pointe de tristesse à les voir s'occuper une poignée d'heures par jour à récolter baies et fruits issus de la végétation poussant dans et autour de l'Oasis, à flâner et deviser près des points d'eau le reste du temps. "Comment donc peuvent ils être si satisfaits d'eux mêmes et incurieux !" se demande il en regardant l'immense étendue du Désert des Epices qui s'étend alentour. Se mettant à réfléchir à la question, l'évidence le frappe : ils n'ont pas les moyens de penser autrement, au delà de l'Oasis. Le désert est inhospitalier, mais aussi trompeur, ses dunes se déplacent et la fournaise trouble la vue du mortel assez téméraire pour s'y aventurer ! C'est que lui, Déité toute puissante n'avait jamais eu ce problème...
    Xantosh décide donc que sa première mission sera de faire du désert non plus l'ennemi mais l'allié des Bigarros, une terre dont ils connaîtraient chaque détour et secret, et à laquelle les sédentaires des terres voisines habitués aux terres grasses et fertiles ne pourraient jamais s'habituer ni supporter, et donc ne pourraient jamais soumettre.

    Pour cela, il fit tout d'abord deux actions : il pénétra une nuit dans le hameau des Bigarros et inspira en rêve aux jeunes Bigarros les plus entreprenants la curiosité du mouvement des corps célestes, soleil comme étoiles, confiant qu'il était qu'a force d'observation ils sauraient bientôt se diriger et repérer grâce au ciel. Pour faciliter les choses il usa de la représentation sous les traits du soleil qu'ont de lui les Bigarros, et présenta les étoiles comme autant de ses petits frères et sœurs.

    Une fois ceci fait, il considéra que ce n'était pas assez, car le désert restait encore trop inhospitalier pour que les Bigarros se prennent d'envie de voyager avec leurs futures nouvelles connaissances. Aussi rassembla il son pouvoir divin pour transformer l'organisme de ses adeptes de sorte que celui ci ajuste sa température corporelle à l'environnement immédiat. Il espérait ainsi réduire non seulement la souffrance des pauvres Bigarros, mais aussi limiter leur déperdition d'eau (sueur).
    En tant que représentant d’un astre solaire, ce n’est que naturellement que Xantosh tenta avec ses pouvoirs d’inspirer son peuple à contempler davantage les étoiles la nuit, pour que jamais il n’oublie l’existence des astres. (6). Mais son peuple préfèrait dormir.

    Les journées dans le désert sont chaudes, et les nuits froides. Xantosh décida de donner à ses suivants la capacité de s’adapter à toute température. (8). On ne sait comment ce miracle se fit, mais cela marcha, et les Bigarros s’adaptent bien plus vite aux changements de température que les autres humains, leur évitant de s’épuiser à résister au froid, ou de s’effondrer dans une mare de sudation sous la canicule. (« 37.5 pour tous » (permanent) : ne subit plus les effets des événements et des actions influant sur les changements de température).

    (6) Les Bigarros s’intéressèrent malgré tout à la contemplation. (6) Mais rien ne se passa.

    On compte trente naissances et dix décès cette saison. Un point en technologie est gagné.

    Population : 120
    Technologie : 1
    Caractéristique : 37.5 pour tous (peu sensible à la chaleur étouffante ou au froid glacial)


    Nërenthïrn, le Dieu de l'Elégance (Max Pictave) et les Crwuths de la Grotte Exclusive

    Nërenthïrn aimait bien les souterrains sous les montagnes Formidables.. Il trouvait qu'on pouvait faire des choses très agréables à voir avec toute cette roche ! D'ailleurs, il n'était nullement gêné par l'obscurité grâce à sa vue. Par contre, pour les Crwuth, c'était une autre histoire..

    Le Dieu les trouvait dégoutants et stupide.. C'est vrai quoi ! Ils ne savent pas faire un mètre sans se prendre une stalactite dans la figure ! Ce n'est pas élégant du tout !

    Nërenthïrn se glissa donc dans leurs rêves et leur chuchotal'habile art de la taille des pierres. Afin de rendre leur caverne principale un peu plus élégante et digne d'abrité leur Divin seigneur

    Après cela, notre Dieu se demanda comment son peuple allait pouvoir tailler tout ça, sans torche tout les 50 mètres.. Il leur partagea donc un fragment de sa Divine vue. Leur permettant donc de voir aussi bien de jour, comme dans la nuit la plus sombre.

    Ainsi, les Crwuth se montrerait un peu plus habile dans leur environnement et le rendrait quand même plus classe !
    Souhaitant propager l’élégance, le dieu proposa à ses suivants d’apprendre la taille de la pierre. (8). C’est avec plaisir que celui-ci vit son peuple commencer pas-à-pas à utiliser divers gammes de pierres taillées, créant ainsi les premiers outils ! (Industrie rudimentaire (78) : huit outils de base sont construits. Les outils rudimentaires se bloquent à dix pour cent de la population, et rajoutent +1 à vos jets pour désigner des armes rudimentaires ou des outils basiques.)

    Mais dans cette grotte sombre, comment distinguer la beauté ? Il fallait qu’ils puissent voir de jour comme de nuit. Et surtout de nuit. Puisqu’il fait sombre. Dans une grotte. (10). La greffe prit encore mieux que prévu. Les Cruwths devinrent non seulement capables de voir quel que soit la luminosité, mais en plus étaient capables en se concentrant de produire un rayon lumineux partant de leurs yeux, qui amusaient les enfants lorsqu’ils se couraient après. (Vision de Lumière : pas de malus en combat de nuit, pas de malus dans les endroits sombres. Peuvent admirer le monde, de jour comme de nuit, intérieur et extérieur, +1 technologie par tour jusqu’au prochain cycle.)

    (1) Nous étions au printemps. (1). Malheureusement, une épidémie de rhume des foins prit les Crwuths, habitués plutôt au confort de leur grotte, et découvrant avec méfiance les senteurs du printemps. (62) Sept Crwuths meurent du rhume. (« Faiblesse printanière » (permanent) : +10% mortalité au printemps).

    On compte vingt-huit naissances et dix-neuf décès cette saison. Deux points en technologie sont gagnés.

    Population : 102
    Technologie : 2
    Industrie : 8 outils rudimentaires
    Caractéristiques : Vision de Lumière (voir de jour comme de nuit, projection lumière), Faiblesse printanière (+10% mortalité au printemps)


    Laeknir, le Dieu de la Droiture (Dyce) et les Daleks de la Merveilleuse Forêt

    Laeknir voit son petit monde se reveiller et avancer doucement dans l'ombre. Plissant des yeux pour tenter d'identifier ce qu'il y'a autour d'eux. Mais la noirceur de la foret les gênent.

    Comme premier cadeau divin pour se nouveau peuple, laeknir leur accorda la capacité de créer du feu, simplement en claquant des doigts. Ainsi, ils pourront allumer les ténèbres et s'aventurer dans la grande foret inconnue.

    Une fois la foret quelques peu decouverte, les Daleks trouvèrent un endroit pour s'établir. Une belle clairière. Ils y firent un feu de camp, puis commencèrent à ramasser des morceaux de bois assez solides. Ils trouvèrent également quelques pierres. Laeknir, par le bruit du vent dans les arbres, leur fit comprendre que mettre ensemble les pierres et le bois leur permettrait de créer des outils.....qui leur seraient très utiles pour avancer dans le temps.
    Tout devait marcher au doigt et à l’œil. Justement, Laeknir essaye de transmettre le don de produire du feu avec les doigts. (5). Mais les Daleks semblaient préférer leur sombre forêt plutôt que s’essayer à cela.

    Il fallait bien qu’ils soient au moins capables alors de produire des outils ! (4). Mais les Daleks appréciaient de vivre dans leur confort actuel, et seuls quelques maladroits s’essayèrent à combiner pierre et bâton. Ce qui fut loin de marcher. (« Maladroit » (un tour) : -1 pour les actions qui demandent un peu d’adresse et de sens pratique).

    (3) Les Daleks partirent explorer un peu la sombre forêt. (7). Ils découvrirent une ruine oubliée de tous. (9). Les Ruines Nombreuses sont celles d’une ancienne civilisation (1). Mais malheureusement, de mystérieux gardiens protègent ces ruines, et une nuée de fléchettes s’abat sur vos explorateurs. Six sont tués. Restez loin de ces ruines.

    On compte vingt-neuf naissances et dix décès cette saison. Un point en technologie est gagné.

    Population : 113
    Technologie : 1
    Caractéristique temporaire : Maladroit (-1 pour l'adresse et la pratique)
    Site spécial : les Ruines Nombreuses (hostile)

    Aëthius, le Dieu Complexe (Aethius) et les Karn'Guds des Montagnes Formidables

    Parce que la complexité n’est qu’une combinaison de choses simples, Aëthius décida d’être conciliant avec ce peuple et d’avancer pas à pas. Depuis sa dimension, il étendit sa conscience pour toucher celle de ces disciples. Primitive et désorganisée, se fut telles qu’elles lui parurent. Au moins y avait-il la cohésion de groupe mue par le désir d’appartenance et la peur de la solitude. « Bien. La force est issue de l’individualité mais se développe lorsqu’elle est partagée pour un plus grand accomplissement. » Il fallait leur apprendre à s’organiser, à s’adapter d’abord à leur milieu pour en tirer ensuite le plus grand profit. Il leur présenta alors sa volonté. Une nuit, l’entité pénétra la conscience de ces adeptes, et atteignit leur subconscient afin de toucher l’intuition. Il fit ainsi naître de ce contact un rêve, projeté depuis leur subconscient vers leur inconscient, et qui se présenta à ses suivants de la manière suivante. Des ténèbres se levèrent un peuple. Ils se trouvèrent au creux d’une vallée brumeuse très encaissée, bordée de montagnes à l’aspect inquiétant et leur sommet découpant un ciel froid. Apeurés ils se recroquevillèrent, mais un mot résonna à leurs oreilles : « Aëthius ».Une grande lumière frappa le centre de la vallée, dissipant la brume, éclairant les flancs des montagnes qui ne semblèrent plus du tout menaçantes, mais au contraire presque bienveillantes, comme des remparts face à l’adversité du monde extérieur. Le centre de la vallée s’éleva, les hommes avec lui, et une cité majestueuse commença à s’y dresser. Les hommes n’étaient plus des rustres mais se tenaient droits, souriants, le regard brillant d’intelligence, parés de vêtements aux couleurs chatoyantes et bordées d’or. Finalement, ils rejoignaient leur Dieu devenant eux-mêmes des entités célestes. Alors que les dernières images du rêve s’estompaient, une ‘courte’ phrase résonna dans les esprits du peuple endormi : « Equipe-toi ! La recherche de la technologie t’apportera le savoir nécessaire pour avancer.» Sur ces mots apparurent aux yeux des dormeurs les images d’instruments primaires d’une civilisation naissante. Un instrument tranchant pour sectionner le bois et un autre pointu pour briser la pierre. Avec les dernières forces qu’il lui restait, il tenta d’aider ses suivants en leur insufflant la vigueur, pour résister aux épreuves de leur monde. Il se retira ensuite dans son néant pour recouvrer des forces, gardant un œil sur ses protégés.
    On ne comprend pas toujours Aëthius. On sait juste qu’il voulut que ses suivants produisent des outils. (1). Mais ce fut vraiment trop complexe, même pour eux ! Et pourtant ils s’acharnèrent, et huit d’entre eux s’ouvrir les veines en tâchant de découvrir le secret de la pierre taillée. (« Maladroit » (permanent) : -1 pour les actions qui demandent un peu d’adresse et de sens pratique).

    Voyant cela, la réponse la plus simple fut d’insuffler la vigueur à son peuple, selon une méthode fort complexe qui requiert beaucoup de pages. (4). Mais l’énergie, au contraire, diminua des corps des Karn’Guds, qui s’affalèrent pendant une saison entière, sans comprendre pourquoi. (« Flemmard » (un tour) : -1 pour toutes les actions physiques).

    (6) Ca tombe bien, une partie des Karn’Guds s’intéressèrent à l’art et à la contemplation. (1) Ils se posèrent mille questions inutiles, et décidèrent que contempler le lointain et faire de l’art était strictement inutile. (« L’art c’est chiant » (permanent) : -1 point technologique par tour).

    On compte vingt-huit naissances et dix décès cette saison. Aucun point en technologie n’est gagné.

    Population : 110
    Technologie : 0
    Caractéristiques : Maladroit (-1 action d’adresse ou pratique), L’art c’est chiant (-1 point technologique)

    Races mineures

    Dans les profondeurs de la Merveilleuse Forêt, les Daleks ont réveillé une ancienne race, tapie dans l’ombre des ruines d’une civilisation très ancienne. Des objets technologiquement avancés sont largement dispersés dans les restes de murs et d’anciennes façades, envahies par le lierre, et ont l'air d'avoir une valeur inestimable, d'où l'arrivée de l'expédition humaine. Pourtant, cette mystérieuse civilisation dont il ne reste plus aucune trace a laissé la place à des occupants d’un genre…particulier. Des humanoïdes reptiles qu’on nomme Reptiliens (parce que pourquoi pas) se sont établis dans ces ruines, mélangeant extrême rusticité et très haute technologie. Ils se déplacent sur leurs deux pattes arrières et sont constitués comme les hommes. Leur tête légèrement allongée laisse entrevoir des yeux petits et oblongues. Pour les Daleks, ils sont les Protecteurs Berserks. On ne sait ce qu’ont fait les hommes du Dieu de la Droiture pour réveiller l’hostilité de cette race vivant recluse et défendant ses terres sans se soucier du monde extérieur, mais il semblerait que les Daleks se soient créés de nouveaux ennemis mortels.

    L’expédition malheureuse des Daleks racontent l'attaque de ce qu'ils appellent les Serpents Agés, l'unité de combat des Protecteurs Berserks : ils se battent avec leurs griffes et leurs crocs, et sont équipés d'armure assez résistantes aux coups de bâton et de pierre, faites dans un matériel inconnu. Elles leur couvrent la partie supérieure et la moitié de la partie inférieure. Leurs crocs et griffes sécrètent un liquide empoisonné, qui emporte les malheureux blessés dans les 12 heures. Vous n'aurez malheureusement pas d'autre information, et il sera difficile d'en récolter, car la civilisation des Protecteurs Berserks est Discrète (4) (5). Vous ne connaissez donc ni la population, ni le niveau d'infrastructure.

    Protecteurs Berserks des Ruines Nombreuses : ?, hostile aux Daleks, Défenseurs (moins de chance d'être attaqué par les défenseurs de ruines anciennes)


    Voilà pour le premier tour du premier cycle. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. J'attends vos ordres pour le second tour. Et nom d'un chien, votre maladresse haha
    Et notez que je ne suis pas responsable des jets de dés (même si pauvre Aethius )
    Dernière modification par CptSparke ; 23/02/2018 à 12h38.
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  17. #47
    Vache, oui, à part pour les Crwuths, on a pas été gâté aux dés !
    Je m'occuperai de mon post dans la soirée.

  18. #48
    Et bien ca commence bien
    Do not fear me. Ours is a peaceful race, and we must live in harmony...
    Ma Ludothèque

  19. #49
    A part ma populace qui baisse un peu, ça commence bien ouais ! (Bordel, mourir du rhume des foins, si c'est pas une mort en mousse..)

    Je dirais mes prochaines actions dans la journée du coup !
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Surtout quand tu te retrouves en face d'un mec taillé comme un pilier de rugby (pour la carrure) croisé avec un basketman (pour la taille) et avec un caractère de bourrin qu'a coté Salakis ferait figure de violette délicate...

  20. #50
    Fiou je m'en sors ! J'ai pas pu m'empêcher de rigoler sur la description d'Aethius , la RNG est une maîtresse cruelle.

    Vu que tu demande des avis Captain, tu nous donne des chiffres et formules, comme des modificateurs de jet, liés aux conséquences de nos actions, mais sans que nous ayons une réelle connaissance des algorithmes (ce qui est tant mieux pour moi, ca fait moins de metagame et plus de rp, mort aux grosbills !), c'est pour nous donner une idée de la façon dont nos actions impactes ?
    Car du coup ne serait il pas mieux de ne rien marquer des effets bruts de l'événement/aptitude pour tuer dans l'oeuf les apprentis grosbills, quitte à marquer un petit texte d'ambiance expliquement brièvement l'effet ou ses conséquences ? Cad au lieu de dire "+ 10% de mortalité au printemps", mettre quelque chose du genre " le rhume des foins blabla mortalité légèrement en hausse au printemps" ?

    Edit : a la réflexion je chipote pour rien, en relisant le résumé ca roule très bien, mais je laisse qd meme le message dès fois que ca te donnerait des idées
    Dernière modification par Dacen ; 21/02/2018 à 16h29.

  21. #51
    C'est pas bête en effet. Je note les effets des choses plus pour les garder en mémoire que pour vous donner des mécaniques précises, mais c'est aussi parce que j'élabore une partie des règles en parallèle. Si je fais une saison 2, devrait y avoir encore davantage de mécaniques cachées Mais c'est vrai que je pourrai roleplay encore davantage, j'y pense parfois... Toutefois, comme je l'ai dit sur l'article de mon site, je veux en faire un mix entre un jeu de rôles et de stratégie, donc je vous donne malgré tout quelques mécaniques solides pour vous rattacher à quelque chose. Je sais pas, c'est complexe comme question haha.

    Pour les tirages, c'est la plupart du temps un D10 (1 : échec magistral, 2 : gros échec, 3-4 : échec, 5-6 : rien, 7-8 : succès, 9 : succès majeur et 10 : succès exceptionnel), donc vous voyez quand vous réussissez ou ratez, et pouvez imputer cela au sort capricieux. Ca change juste pour savoir quel événement sort (ça dépend de où vous en êtes), pour voir le nombre de pertes où j'utilise un D100 sur un pourcentage précis de population (10%, 20%, 50%, ça dépend de la situation), et pour d'autres mécaniques qui vous sont encore cachées

    En tout cas, j'attends vos prochains ordres mes chères divinités
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  22. #52
    Voila les ordres qui sortent du four ! Une obscure Divinité de la cuisine dirait même "Ils sont croquant fondants !"

    En voyant que son peuple avait bien compris comment tailler la pierre, Nërenthïrn se demanda si il devait pas passer à l'étape supérieur.. Il débattit longtemps avec lui même, à grand coup de "Ca serait plus classe devant les autres !" ou encore "Ils seraient assez stupide pour s'embrocher eux-mêmes sur un pique et ça serait moche".
    Finalement, le Dieu se glissa dans le rêve des Crwuth et leur chuchota cette belle idée qu'était l'écriture. Car l'écriture, c'est le transfert du savoir. Et le savoir, bah c'est pratique pour que les générations futures n'oublient pas les leçons du passé.

    Cela étant fait, il était prêt à retourner se coucher quand il se dit "Ah zut, j'ai oublié de leur donné leur Don à ces mioches."
    Il leur donna donc le don d'un temps de gestation raccourcit, car faut bien remplacer les pignoufs qui sont morts au printemps ! Un rhume des foins en plus !

    Et finalement Nërenthïrn alla se mettre au lit tout content de ses tâches
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Surtout quand tu te retrouves en face d'un mec taillé comme un pilier de rugby (pour la carrure) croisé avec un basketman (pour la taille) et avec un caractère de bourrin qu'a coté Salakis ferait figure de violette délicate...

  23. #53
    Et beh ca s'enhardit de ses victoires passées à ce que je vois !

    J'envoie mes directives dans la soirée

  24. #54
    Le hasard ça marche dans les deux sens Dacen
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  25. #55
    Ixarys siffla de colère devant les résultats de ses directives.
    C'était bien des humains pour rater si lamentablement des ordres aussi simples ! Mais ce qui l'irritait encore plus, c'était de perdre son temps à cause d'un échec.

    Ah ! Alors comme ça, ils ne savaient pas se servir de leurs deux mains ? Alors peut-être qu'aller à pleine puissance sur la procréation donnerait de meilleurs résultats ?
    Le Naga bombarda de rêves son peuples. Dans ceux-ci, les humains qui avaient du succès étaient ceux qui avaient des enfants. Beaucoup. Ensemble, les familles se serraient les coudes face à l'adversité. Du côté des personnes seules, isolées, elles succombaient sous le poids des épreuves. Il espérait que le signal était clair.

    Côté génétique, Ixarys réfléchit à une solution plus simple que le bidouillage d'hormones. Et il l'a trouva !
    Il augmenta légèrement le délai avant la fermeture de l'ovule lors de la fécondation, augmentant ainsi grandement les chances d'avoir des jumeaux, des triplés voir plus encore.

  26. #56
    Xantosh est partagé. D'un côté, il éprouve une certaine satisfaction à voir que ses pouvoirs divins fonctionnent toujours, malgré son affaiblissement. D'un autre côté... son peuple avachi, d'avantage concerné par la taille des hamacs que par le mouvement des corps célestes. Lui, leur guide éclairé, a bien cherché à leur montrer ! Et qu'a fait le troupeau : dormir, jouer aux osselets, tant de bêtises les éloignant des choses essentielles... du moins celles que Xantosh considèrent essentielles, mais c'est évidemment synonyme. Ces petits merdeux n'allaient pas s'en sortir ainsi...
    Xantosh envisagea dans un premier temps de répandre parmi ses ouailles une terrible maladie. Mais au vue de la petitesse de sa population, cela serait revenu à se tuer lui même. Ravalant pour un temps sa fierté, et devant ses échecs en astronomie, il tenta toujours par visions et rêves de les pousser à répertorier et apprendre les propriétés des végétaux poussant dans l'Oasis et le désert. Il n'ignorait pas les vertus médicinales et fortifiantes de certaines, tout en espérant que ça ne finirait pas avec des Bigarros dormeurs, paresseux ET fumeurs d'herbe.
    Parallèlement à cela, il souhaitait que les Bigarros se trouvent incapables de se mentir et cacher les choses. Aussi il s'occupa progressivement a développer chez eux une empathie télépathique, faisant que chaque individu ressentirait les émotions et pensées vives de ses semblables. C'était, se disait il, un moyen de souder mieux les Bigarros entre eux, car ils seraient obligés de partager et faire confiance, ne pourraient se mentir ni laisser pourrir leur rancœur.

    Edit : est ce mieux ? Je n'ai pas touché au don
    Dernière modification par Dacen ; 22/02/2018 à 17h20.

  27. #57
    Je me suis mis un rappel......surbooke aujourd'hui, je vous fais ca demain
    Do not fear me. Ours is a peaceful race, and we must live in harmony...
    Ma Ludothèque

  28. #58
    No problemo

    Dacen : beaucoup de choses dans ton action ! C'est quoi que tu veux qu'ils fassent exactement ? Qu'ils prennent conscience de leur mortalité et cherchent le savoir ? Astronomie ? Exploration ? Précise bien pour ton action sinon je vais faire à ma sauce

    J'en profite pour faire une note pour le futur : si vous êtes fatigués de jouer, si vous en avez marre d'écrire, et si vous voulez abandonner ce jeu, c'est tout à fait possible, et recommandable (ne vous forcez pas) TANT QUE je suis prévenu par message privé Comme ça je peux chercher tout simplement des remplaçants sans soucis. Pour des mini-retards sur quelques jours ou une semaine, un petit message sur le forum comme Dyce, pourquoi pas

    Allez, j'attends donc le Droit Dyce, et le Complexe Aëthius pour process le second tour
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

  29. #59
    rien du tout
    Dernière modification par Dacen ; 22/02/2018 à 17h07.

  30. #60
    Haha, édite ton message et précise ce que tu veux exactement qu'ils réussissent à faire ce tour en gras (tu peux laisser le reste du RP avec les rêves et tout, mais précise ce qu'ils font ce tour, et si effectivement ils étudient les plantes autour
    Vous voulez des news vidéoludiques subjectives, de l'histoire militaire et de la géopolitique ? Chouette, rendez-vous là : le Monde du Captain Sparke (avec Facebook et Twitter pour égayer les masses).

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •