Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 5 sur 6 PremièrePremière 123456 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 174
  1. #121
    8-15 Septembre 1870 : Attention il y a un piège


    Je vais être assez bref sur ce tour ci, peut être parce qu'il ne se passe pas grand chose (de nouveau j'entend, je perd des engagements mineurs à la pelle, rien de neuf sous le soleil ). Peut être parce que le break a un peu cassé ma motivation ( à moins que ce ne soit mes échecs à répétition à gagner des batailles à 10 contre 1 ou bien les petites blagues de mes camarades anarchistes.. ) Je vous laisse choisir la raison. .


    Je vous offre une victoire tactique pour commencer ! A l'Est de Bilbao !




    C'est joli mais ça ne sert à rien, depuis l'échec de mes Leo Ferré devant Saragosse, je n'ai pas d'espoir de dégager le Nord à court terme.. Du coup on retourne s'enterrer à Bilbao et on regarde les copains crever de faim à Salander et San Sebastian.






    D'ailleurs mes Proudhon ont réussi à s'extraire de Saragosse sans se faire engager, mais malheureusement j'ai eu une petite surprise encore.. Si il tente de me poursuivre ils sont baisés. Et vu leur faible cohésion, ils mettraient 15 jours à changer de province.. Du coup on les laisse récupérer la, n espérant que les franquistes ne tentent pas la poursuite. Ha et je suis à poil niveau ravitaillement, j'envoie des camions faire le plein à Lerida, en espérant qu'ils ne se bouffent pas entre eux entre temps









    Dans le Sud, je laisse la force de Saravia en passif à Grenade encore une fois (elle va être encore renforcé par des tanks, et de l'artillerie qui vont arrivés en passif), dans le même temps les 10 000 hommes qui se trouvent à Jaen vont se placer au dessus de Grenade pendant que Miaja ira les rejoindre (il a déjà formé un Corps avec Saravia). Normalement je serai en mesure d'attaquer au tour prochain avec plus de 23 000 hommes contre les 3 000 de Grenade..

    Si je gagne pas je crois que je ragequit.



    Je laisse une petite troupette avec un camion dans Jaen en même temps. Histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise. Le bon coté est que ce gros tarba de Franco reste sur Malaga. Ça devrait me laisser le temps de prendre Grenade, à partir de la on avisera.

    Concernant Majorque, le D Day inversé continue, on évacue tout ce qu'on peut. Je me demande quand est ce qu'il va se rendre compte que mes troupes sont de plus en plus nazes sur place et qu'il va se décider à attaquer


    Voila voila. Plein de bisous.



    Dernière modification par LeLiquid ; 07/03/2018 à 15h38.

  2. #122
    Après 3 victoires d'affilé ce ne sont pas quelques revers passagers qui vont te faire baisser les nageoires quand même ?
    Il y a de la satisfaction même dans la défaite. Ne serait-ce que celui de pouvoir offrir un plaisir encore inconnu à ton adversaire.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  3. #123
    Tiens bon, encore trois mois et Seymos est foutu avec toute la neige qui arrive !
    Panzer Vor means Panzer Vor

  4. #124
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    , depuis l'échec de mes Leo Ferré devant Saragosse, je n'ai pas d'espoir de dégager le Nord à court terme.. Du coup on retourne s'enterrer à Bilbao et on regarde les copains crever de faim à Salander et San Sebastian.
    D'ailleurs mes Proudhon ont réussi à s'extraire de Saragosse sans se faire engager, mais malheureusement j'ai eu une petite surprise encore.. Si il tente de me poursuivre ils sont baisés. Et vu leur faible cohésion, ils mettraient 15 jours à changer de province.. Du coup on les laisse récupérer la, en espérant que les franquistes ne tentent pas la poursuite. Ha et je suis à poil niveau ravitaillement, j'envoie des camions faire le plein à Lerida, en espérant qu'ils ne se bouffent pas entre eux entre temps
    Concernant Majorque, le D Day inversé continue, on évacue tout ce qu'on peut. Je me demande quand est ce qu'il va se rendre compte que mes troupes sont de plus en plus nazes sur place et qu'il va se décider à attaquer
    C'est vrai que l'évènement en Aragon est trop punitif: un joueur franquiste pourrait facilement en profiter et ça rendrait un résultat aussi peu historique, mais dans l'autre sens, que dans le jeu original d'avant le patch (amenant l'évènement) où on pouvait se demander bien pourquoi historiquement les anars étaient restés à glander au lieu de prendre Saragosse (à part les propagandes classiques staliniennes ou républicaines: les anars sont des franquistes ou des incapables).

  5. #125
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Peut être parce que le break a un peu cassé ma motivation ( à moins que ce ne soit mes échecs à répétition à gagner des batailles à 10 contre 1 ou bien les petites blagues de mes camarades anarchistes.. ) Je vous laisse choisir la raison.
    Désolé . C'est sûr qu'il vaut mieux y jouer en aillant la propagande d'épinal en tête, au lieu de savoir qu'on joue des camps en gros aussi lamentables l'un que l'autre... (J'avais pas encore mentionné le "Mort à l'intelligence" franquiste; et c'était bien 'intelligence', pas 'intelligentsia').

  6. #126
    Citation Envoyé par ERISS Voir le message
    Ortiz il me semble qu'il fera partie de la Nueve (2eDB Leclerc) (edit: probablement non, un homonyme).
    " Leclerc, « El patrón », comme l’appelaient les hommes de la Nueve, gagna la confiance et l’estime de tous les Espagnols par sa notion originale et efficace du commandement : ne pas rester passif, prendre toujours l’initiative, réagir immédiatement devant un obstacle imprévu –sans attendre la note ou l’ordre–, s’adapter aux circonstances les plus inattendues, atteindre l’objectif dans le cadre de la mission donnée, ne pas obéir à des ordres stupides... préserver autant que possible la vie de ses hommes et les respecter.
    Pour les soldats de la Nueve, « Leclerc n’était pas un général français. C’était un véritable général républicain espagnol, comme ceux qui nous commandaient pendant la guerre contre les franquistes ». (Luis Royo Ibañez, soldat de la Nueve.) "

    Les soldats de la Nueve, d'ailleurs réputés peu militaires, étaient en majorité anarchistes, donc souvent provenant des colonnes. Et s'ils se retrouvent dans la 2eDB, c'est que probablement ils n'avaient pas fuit la militarisation républicaine.
    C'est-à-dire que par "véritable général républicain espagnol qui nous commandaient", ils veulent dire (après les désertions qu'ils comprenaient tout à fait), un des leur élu général pour la militarisation (mais, contrairement aux unités bourgeoises, ils n'étaient probablement pas affublé d'un commissaire stalinien, qu'ils auraient butté lors de batailles). (Référence à "l'infanterie anarchiste", #46 du thread ennemi)
    Et aussi: http://forum.canardpc.com/threads/66...82#post9790982
    Dernière modification par ERISS ; 09/03/2018 à 08h01.

  7. #127
    16-21 Septembre 1345 : En bas à droite, rien de nouveau.


    Comme vous pouvez le constater, ma santé mentale décline fortement. Il me faut une victoire pour casser ce cercle vicieux.

    J'espère bien l'avoir au tour prochain, petit récap des forces en présence pour la future Seconde bataille de Grenade (je vomis si ça passe pas) ! On peut aussi voir qu'il veut tenter de me prendre Jaen dans le dos. J'y ai laissé une unité moisie avec un camion de ravito (et j'y achemine 2 autres milices supplementaires). Ils devront juste tenir le siège le temps que mes futures forces victorieuse reviennent.




    Sinon mes anars se replient toujours vers Barcelone, mes républicains du Nord attendent sagement la mort à San Sebastian.

    Je lance plein de campagnes de propagandes pour lui retirer la vision dans des villes importantes (je viens de me rendre compte que même Madrid est à 54% loyale aux nationalistes )

    J'ai aussi testé vite fait en solo voir si le trait training officier fonctionnait bien. Et oui il fonctionne bien finalement contrairement à ce que je pensais. Je m'en mords un peu les couilles la, j'ai gaché pas mal de tours.. Mais je me rassure en me disant que j'ai quoi qu'il arrive besoin de lui pour réussir à Grenade.

    Et j'attend désespérément la décision pour former l'Armée Populaire.



    Enfin dénigrons un peu mon adversaire : Regardez la violence verbale qu'il utilise à mon égard, moi qui suis l'incarnation de la bonté et de la gentillesse. Voyez quel vil personnage il est !



    Quel gros batard

    Choisissez votre camp camarades !
    Dernière modification par LeLiquid ; 11/03/2018 à 20h47.

  8. #128
    Citation Envoyé par LeLiquid
    Choisissez votre camp camarades !
    C'est fait depuis longtemps
    En tout cas cet AAR magnifique reprend !

  9. #129
    Ouais, cette attaque contre la SNCF est ignoble, en plus d'être indigne de la part d'un privilégié qui paie presque rien pour ses billets. Tu m'étonnes qu'il y a un trou de 50 milliards dans la caisse avec de tels "clients".
    Pour le reste je ne me prononcerai pas, ne disposant pas de sonde colorimétrique pour trancher la question.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  10. #130
    Les ministres de la CNT sont en fait des monarchistes:
    Qu'est-ce-que la monarchie? C'est une corruption de la (vieille) démocratie. Des régions élisaient leurs princes, qui obéissaient à leur peuple. Ces princes ont trahit, et soumis leurs populations, en s'alliant avec des pouvoirs étranger, ils se sont nommés rois, sont devenus une mafia.
    C'est ce qu'ont fait les ministres 'anarchistes': Ils sont entrés dans le gouvernement républicain sans le consentement de leur base (mais ratifié par un plénum qui n'était pas mandaté pour ça), et par leur présence gouvernementale ont contribué à légitimer la soumission de la population au pouvoir russe.
    Montseny règnera encore très longtemps comme une reine sur la CNT par la suite, avec sa famille royale. Dommage, elle est morte avec sa mauvaise conscience (on la sent facilement lors de son interview peu avant sa mort, mentant même sur l'utilité de son rôle de ministre).
    "La monarchie c'est l'anarchie plus un", ou plutôt c'est un dictant sur l'anarchie détruite (comme font les cocos).
    Dernière modification par ERISS ; 15/03/2018 à 12h34. Motif: Montseny+Maurras

  11. #131
    22-30 Septembre 1936 : Gardons espoir camarades !



    Grande nouvelle camarades ! En ce jour, la République s'offre sa première vraie "victoire" d'importance. Dieu abandonne les chiens franquistes !

    Pourquoi des guillemets ? Parce qu'il y a eu stalemate (une fois de plus) mais pourtant j'ai pris le contrôle militaire de la province. La ville est à nous ! Son stack n'a pas pu fuir une fois de plus (car cerné) mais cette fois ci il me laisse le terrain ( je n'ai aucune putain d'idée du pourquoi ).







    Sa force se retrouve dans une province contrôlée à 100% pour moi. Il va devoir fuir en passif ou bien tenter la bagarre sauf qu'il n'a quasiment plus de cohésion selon le log de combat. Je passe donc mon stack en offensif (sans pour autant le bouger de grenade), pareil pour le stack de Miaja juste au Nord. Si jamais il tente de se replier vers le Nord, il a une chance d'en prendre dans la gueule. (de toute manière il va devoir fuir soit au Nord pour soutenir son attaque sur Jaen, soit à l'Ouest pour rejoindre Franco à Malaga, c'est bien ce qui me semble le plus sage pour lui).

    Du coup voila la situation : Grenade entre mes mains, Malaga immobilise Franco pour le moment. Ce tour ci je ne bouge pas pour essayer de choper sa force qui retraite de Grenade, une fois qu'on sera fixé sur ce point, il va s'agir de dégager Jaen, car comme prévu, il tente de prendre la ville.

    Comment est ce qu'on va s'y prendre ? Et bien on va laisser une partie des forces à Grenade pour s'enterrer dans la montagne. Et on enverra le reste attaquer son camp de siège autour de Jaen par le Sud. Le bon coté est qu'une bonne garnison a pop dans la ville (4000 hommes, 300 de puissance) et le camion que j'y ai laissé devrait prévenir toute reddition prématuré de mes troupes (never forget Louisville !).



    Dans le même temps je tente un move un peu couillu : Depuis le départ il n'y a rien de conséquent au Nord de Madrid à Segovia, et il y a une chaîne montagneuse entre nous. Du coup je dégarni encore plus la ville, j'envoie 6000 hommes et 36 canons vers Ciudadreal pour participer à la défense de Jaen par le Nord ( mais elle mettra du temps à y arrivé, c'est surtout dans l'optique ou ça serait plus compliqué que prévu et que le stack de Grenade ne suffise pas).

    Si jamais il lançait une offensive surprise à Madrid, la montagne et les quelques troupes qui y sont devraient me laisser le temps de rapatrier les 10 000 hommes qui assiègent Soria à l'Ouest de Saragosse vers la capitale.


    Concernant le Nord du pays, c'est toujours la merde pour les anar, ils crèvent toujours de faim et galèrent à se replier. Les camions viennent d'arrivé, mais si je les intègre ils vont ralentir le retour de la colonne Durruti (4 jours ----> 10 jours de trajet).. Je les laisse donc dans un stack séparé, je préfère qu'ils prennent encore des dégâts à cause du supply plutôt que se faire rattraper par Seymos (même si je doute qu'il veuille tenter ça). Et avec un peu de chance, vu que le check de supply se fait avant les mouvements, ils piocheront dans le stack de camions avant de se mettre en route.









    Petit aperçu "stratégique"










    Et truc chelou, je ne gagne plus les points de victoire de Madrid ( 20) et Seville ( 5) .. Je n'ai pas la loyauté, mais j'ai pourtant des unités dedans, un truc m'échape. Remarque c'est peut être parce qu'il faut des réguliers, et pas des miliciens.. Bref.
    Dernière modification par LeLiquid ; 14/03/2018 à 18h09.

  12. #132
    J'avais oublié de foutre une musique

  13. #133
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    truc chelou, je ne gagne plus les points de victoire de Madrid ( 20) et Seville ( 5) .. Je n'ai pas la loyauté, mais j'ai pourtant des unités dedans, un truc m'échape. Remarque c'est peut être parce qu'il faut des réguliers, et pas des miliciens.. Bref.
    Oh! c'est sûrement ça, un truc du moteur d'Ageod
    qui sans le faire exprès va dans la politique normale que tout jeu sur cette guerre devrait avoir pour le camp républicain, qui considérait que leur victoire ne peut passer que par leur propre maîtrise, celle des alliés anars ne comptant pas.

    D'ailleurs des années après ils ne comptent toujours pas, les bourges socialistes qui reviennent après la mort de Franco pour faire l'histoire de leur commune, disent qu'il n'y avait aucun anarchiste: c'est pas écrit. Disparition d'au moins un million de personnes.
    Normal, la république, le Frente Popular, n'a créé aucun changement par rapport à la dictature, sauf que les responsables socialistes ont été des cumulards, donc en gros ne foutant rien sur leurs trop nombreux postes. Les salariés se faisaient toujours assassiner sous couvert du gouvernement, la CNT était toujours hors-la-loi, clandestine. Donc si, il y avait des écrits, c'est juste que le socialiste de retour ne veut pas consulter les archives des Renseignements Généraux de l'époque (edit: ou ne peut pas, les anars les ayant probablement brûlées lors de la guerre..).
    Dernière modification par ERISS ; 14/03/2018 à 19h30.

  14. #134
    Ah, l'excellent AAR reprend ! Merci.

    Par contre, une "victoire" à 6 contre 1 avec plus de pertes c'est un abus de langage

  15. #135
    Citation Envoyé par farfrael Voir le message
    Ah, l'excellent AAR reprend ! Merci.

    Par contre, une "victoire" à 6 contre 1 avec plus de pertes c'est un abus de langage
    Rappelle toi d'ou je viens.



    Donc si c'est carrément une victoire .

  16. #136
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    [B][SIZE=4]Et truc chelou, je ne gagne plus les points de victoire de Madrid ( 20) et Seville ( 5) .. Je n'ai pas la loyauté, mais j'ai pourtant des unités dedans, un truc m'échape. Remarque c'est peut être parce qu'il faut des réguliers, et pas des miliciens.. Bref.
    Nickel, tu viens de répondre tout seul à ton interrogation.

    Et bravo pour cet engagement-qui-a-tourné-favorablement-même-si-on-sait-pas-pourquoi-et-qui-peut-quasiment-être-célébrée-comme-une-victoire.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  17. #137
    Merci merci. C'était une formalité. J'ai juste eu à rassembler 26 000 tocards pour un trek en montagne.

  18. #138
    1-7 Octobre 1936 : Aguirre, la colère de Dieu



    Niveau décisions :

    On mobilise toujours plus de camarades !






    Mais surtout on a ENFIN la décision tant attendue : Former l'Armée Populaire !



    Ça devrait me permettre de former des divisions aux tours suivants, et de recruter des réguliers. Apparemment mes miliciens devraient aussi se transformer au fil du temps. J'espère pouvoir faire jeu égal avec les nationalistes à moyen terme.









    Sinon ça commence à doucement s'agiter un peu partout en Hispanie.

    Tout d'abord à Soria (nord est de Madrid). Il a tenté de venir déloger ma force qui était en train d’assiéger la ville. Mais mes ptits loulou ont tenus bon ! La République est fier de ses hommes ! Ils montrent l'exemple (prenez en de la graine putains de catalans )







    J'ai aussi tenter une petite coquinerie, au Nord Ouest de Grenade se trouvait une escadrille de reconnaissance.. J'ai tenté de la prendre le pantalon sur les chevilles avec une unité de miliciens.. Si les pauvres avaient su dans quoi ils allaient s'engager
    (et oui ce connard de Gandhi a retraité dans cette province).








    Dans le Nord Est, mes anars en chient des pendules pour s'extraire de la, ils n'ont plus de ravitaillement, et n'arrivent pas à sortir de la province, c'est méga relou. Après normalement je ne devrais plus avoir d'event qui plombe leur cohésion et le ravitaillement (normalement).







    Dans le Nord Tout court. Rien de nouveau, on attend. Seule bonne nouvelle, j'ai réussi à accumuler 10 000 gus à Gijon. Pour l'instant ils ont un gros déficit de commandement, donc je ne peux pas en faire grand chose, mais au tour suivant je pourrai redéployer un nouveau général ici, et former une division histoire de réduire le coût en point de commandement de tout ce beau monde. A partir de la, j'irai assiéger Oviedo histoire de pousser Seymos à réduire un peu la pression sur Bilbao.







    Enfin le Sud ! lL s'y concentre mon attention et mes moyens, voila le plan :


    Saravia avec le gros des forces va essayer de fister Gandhi. Il y a arrive, ou il y arrive pas tant pis. A partir de cette position je foncerai au tour suivant sur Jaen pour dégager la ville. Miaja est en bonne position pour marcher au son du canon pour ces deux batailles.
    En parallèle je continue de faire descendre les troupes de Madrid vers le Nord de Jaen ou elles rencontreront un petit paquet de généraux. Ils formeront un nouveau Corps d'armée qui pourra également épauler Saravia lorsque la bataille de Jaen s'engagera.




    Comme je vous l'ai dis, ça accapare tous mes efforts : j'utilise tous mes points ferroviaires depuis plusieurs tours pour acheminer les troupes venant de Madrid. Je dégarni totalement la capitale, elle est à poil.
    Je suis également à poil à Grenade en faisant ça (il fait très froid ).

    Mais plusieurs choses devraient me permettre de la jouer serré :

    Quelques forces pourries font écran autour de la ville, il n'a pas la loyauté, c'est montagneux. Du coup je compte sur le fait qu'il manque d'infos, que le terrain le ralentira si jamais il se décide à se mettre en marche, j'espère donc avoir le temps de concentrer mes forces à Jaen et emporter la décision la bas pour ensuite retourner défendre de manière plus équilibrée à Grenade.

    Et surtout, si jamais il abandonne le siège de Malaga avec Franco pour venir assiéger Grenade, il sera loin de ses bases, du coup je ne pense pas qu'il prendra le risque de tenter un plan aussi bancal logistiquement

    Après ça pourrait lui permettre de crever de faim dans les montagnes, et il aime ça on le sait bien

  19. #139
    Bonne chance pour ton plan de Grand Stratéguerre.
    Et dans RuS, RGD ça veut dire Red Guard. J'espère que ceux que tu auras ne dateront pas de 1917.
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  20. #140
    Lecture très agréable !!
    Continue !!
    Citation Envoyé par Monsieur Cacao Voir le message
    Chaque fois qu'un joueur achète un DLC, un nazi naît quelque part dans le monde.

  21. #141
    Citation Envoyé par Pinkipou Voir le message
    dans RuS, RGD ça veut dire Red Guard.
    Ou ReGional Decision? ça donnerait 2 options supplémentaires à acheter.

  22. #142
    Bien vu, ERISS !
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  23. #143
    Hum.. Je regarderai ça tout a l'heure. Je spamme celles qui montent la loyauté pour le moment (je regagne enfin des points avec Madrid et Valence ).

    Je me demande quelles sont les conditions pour que les miliciens se transforment en réguliers, vous pensez qu'ils doivent être dans une ville ?

    (je pense à ça dés que j'entend milice, c'est pas très à propos mais ça me fait rire )


  24. #144
    8-15 Octobre 1936 : Franco Vincent








    Quoi de neuf en Espagne ?











    L'aide des camarades soviétiques arrivent enfin ! Des tanks tout beaux tout neufs ! Et des commissaires politiques, plein, oui le commissaire politique est le produit phare des exportations russes ! Indémoralisable, il a belle allure et encourage ses petits camarades à ne pas fuir, certains diront que c'est par la peur, moi je pense que c'est plutôt due à leur charisme phénoménal et leur sourire chaleureux ! Ne sont ils pas magnifiques ?







    Plus sérieusement, je serai assez bref ce tour ci.

    Au Nord, il a tenté de prendre San Sebastian, sans succès, mais le prochain assaut sera le bon je pense. Je ne bouge pas mes forces de Bilbao, j'ai peur qu'en tentant une sortie, je lui offre la ville, faut pas oublier qu'il a un stack pas dégueu plus à l'Ouest à Santander.. Mais j'ai un PLAN(à moyen long terme, j'ai le temps de perdre le Nord entre temps )




    Je ne peux rien révéler pour le moment, mais il se dit dans la pampa espagnole que ça inclurait des bateaux et des rails pétés.. Ça vous rappelle pas quelque chose ?



    Plus au Sud, de biens mauvaises nouvelles sont arrivées. Malaga et Jaen sont tombés simultanément (des boucheries..).. C'est le pire qui pouvait arriver. Franco est désormais libre de venir me faire l'amour à Grenade.. Or je compte sur les troupes au Nord de la ville pour participer à la bataille de Jaen.. Quant au stack nationaliste qui se trouve à Jaen, il va avoir le temps de se retrancher et récupérer tranquillement sa cohésion..




    Mon stack principal mettrait 14 jours pour atteindre la ville.. Je reste sur mon plan initial, on fonce sur Jaen (en fonction des déplacements de Franco on avisera) mais ça pue pas mal, niveau cohésion je suis pas au top, et c'est pas 14 jours de marche dans les collines qui vont arranger les choses.. Mais je ne peux pas me permettre le luxe d'attendre. Je décide de bombarder la ville via une décision régionale, ça devrait faire chuter la cohésion et infliger des dégats aux franquistes, j'espère que ça les attendrira assez pour me laisser une chance de l'emporter.
    En parallèle, de l'artillerie va arrivé à Grenade ainsi qu'une brigade de tanks soviétiques.

    Le stack de Miaja, au Nord de Grenade bougera aussi en fonction de Franco, il est assez léger pour pouvoir utiliser les rails. Si Franco se met en route en direction de Grenade, je pourrai toujours lui faire regagner la ville en 1 jours via la voie ferrée. En attendant il reste la pour menacer Jaen.


    En conclusion je suis très moyennement optimiste. Si je ne récupère pas Jaen, il coupe mes lignes de communication entre Madrid et Grenade (je peux toujours utiliser la voie ferré qui passe plus à l'Est par Alicante pour rejoindre Ciudad Real puis Madrid mais c'est bien plus long. Et une bataille tourne réellement mal pour moi, il aura le champ libre pour monter vers Madrid.. L'Espagne a peur !

    Que Die.. Lenine nous vienne en aide !

  25. #145
    Faut mettre tes commissaires politiques en première ligne pour montrer l'exemple aux autres. Oui, même celui avec une canne qui est probablement le grand-père de ce gars là :

    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  26. #146
    Citation Envoyé par ERISS Voir le message
    l'Histoire est encore dans le consensus républicain.
    Staline c'est le méchant du camp républicain, alors qu'il n'a fait que continuer et appliquer la politique hypocrite du gouvernement madrilène... On peut même dire qu'il a appliqué la politique républicaine anglaise malgré elle: plutôt Franco que Durruti.
    Quoique "plutôt Franco que Durruti" c'était déjà la politique républicaine espagnole avant la guerre, alors pourquoi ça aurait changé.., pourquoi la république aurait préféré laisser un bout de territoire libéré 'à Durruti' (tiers nord-est de l'Espagne) plutôt que laisser tout l'ensemble sous dictature à Franco?

  27. #147
    Après ta défaite tu prévois un petit résumé de tous les épisodes qu'on aura manqué ?
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  28. #148
    Vous avez manqué aucun épisode pour le moment

  29. #149
    Tu fais la grève ou quoi !?
    2018 sera l’année de l’échange et de la communication qui permettront notre réorganisation avec cohésion dans l’innovation de nos systèmes et le développement de nos produits.

  30. #150
    Habile

    Pour être honnête je crois que j'ai relancé un peu trop vite un nouveau PBEM.. Je crois que je suis arrivé à une certaine saturation pour le moment..

    Pour être honnête j'hésite à forfait, parce que c'est pas super cool de faire poireauter notre ami à képi en attendant l’éventuel retour de ma motivation.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •