Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 4 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 116
  1. #1
    Nous avons décidé de nous lancer dans la grande campagne à 4 joueurs de Rise of Prussia, jeu AGEOD, avec Seymos, Pinkipou et Stelteck. Comme vous mourrez probablement d'envie d'en connaitre tous les détails, ce topic servira à vous fournir le point de vue des alliées.
    La campagne se déroule lors de la guerre de Sept Ans, sur le théâtre européen.


    Seymos fait cavalier seul et joue l’infâme Frédéric II, et ses hordes naz.. prussiennes. Il contrôlera également le Corps expéditionnaire anglais, ainsi que les troupes du Hanovre et de la Hesse.

    Pinkipou a décidé de jouer les Russes/Suédois. J'ai cru comprendre qu'il passera la partie à avancer péniblement pendant 2 ans au milieu du néant (la Pologne) pour atteindre le cœur de l'Allemagne, prendre une branlée et retourner à Moscou. Enfin je crois que c'est le plan.

    Stelteck aura l'insigne honneur de défendre les couleurs de la France (COCORICO!). C'est sur lui que je compte pour survivre .

    Quant à moi, j'ai le plaisir de jouer la délicieuse Marie-Thérèse, impératrice d'Autriche. J'espère à l'issue de cette guerre récupérer la Silésie, que Frédéric II m'a usurpé au cours de la première guerre de Silésie. J'espère rappeler à ces bouseux teutoniques qui sont les vrais allemands dans cette histoire. Je contrôle aussi directement quelques états allemands membres du Saint Empire Romain Germanique comme la Bavière. (et je compte beaucoup sur mes 2 alliés, bien plus expérimentés que moi, pour avoir une chance de gagner)



    Je vais essayer de vous montrer le point de vue et les enjeux autrichiens au cours de la partie. Stel et Pinkipu feront de même pour leurs nations respectives par le biais de post sur ce même topic.

    D'ailleurs avant de commencer je vous colle un extrait du manuel, pour que vous retrouviez plus facilement dans la chaine de commandement et le fonctionnement Armée/Corps.







    C'est parti !

    L'Autriche est la première cible de la Prusse. Seymos doit me foutre une rouste pendant que mes alliés sont encore en train de rassembler leurs forces. Historiquement, Frederic II a commencé par viser la ville de Prague, clé de toute la bohème.
    L'Autriche possède des troupes nombreuses, mais très mal commandés. Excepté Von Daun, général 2 étoiles (que j’appellerai par la suite Van Damme) avec son 4-3-4.

    Tout le reste est à chier. L'empereur Charles de Lorraine dirige l'armée avec un magnifique 3-1-1. Les généraux 2 étoiles qui sont à la tête des 3 corps d'armées sont respectivement : 3-0-0 , 3-1-1 et 3-1-1.
    Le but du jeu serait de rapidement promouvoir Van Damme pour lui confier la tête de l'armée. Car une partie des capacités stratégiques du chef d'armée se propage aux différents chefs de corps lorsqu'ils sont pas loin.








    L'essentiel de mes troupes se trouvent en Bohème, notamment autour de Prague. Je vais axé toute ma stratégie autour de la défense de Prague, en y concentrant le maximum de forces et en campant le long du fleuve.
    En attendant, je vais utiliser de la cavalerie et des bateaux fluviaux pour obtenir le plus d'infos sur les troupes prussiennes.












    (J'ai mis une légende moche en bas à gauche.)

    Je l'ai trouvé Perdant 600 cavaliers au passage..

    Le gros de ses troupes descendent vers Prague ( Frédéric et 2 corps d'armée) tandis qu'une seconde armée assiège Konnieggratz ( le corps de cette seconde armée se dirige vers Troppau pour en faire également le siège).
    Ce serait tentant d'aller tenter de dégager l'armée qui assiège Konnieggratz mais ça laisserait Prague démunie.. Et les prussiens sont TRÈS efficaces, je dois prendre des combats TRÈS avec des conditions très favorables pour espérer gagner.
    Du coup je me contente de donner l'ordre aux troupes arrivés à Vienne et la ville à coté () de se mettre en route vers Tabor. Elles assisteront le gros des troupes à Prague, lui barreront la route de Vienne, et devraient l’empêcher de collectionner toutes les villes de Bohème vus que je ne vais quasi pas bouger avec le gros des forces à Prague.

    Charles de Lorraine a perdu son commandement au passage, c'est une très bonne nouvelle et j'en profite pour recréer l'armée avec Van Damme à sa tête.













    Frédéric II et un corps sont à un saut de puce de Prague. Mais mes corps l'attendent de pied ferme sur l'autre rive, prêts à se soutenir mutuellement.
    Plus surprenant, le 3e corps prussien semble se diriger vers Eger (ou j'ai deux stack de 600 pts de puissance mal commandés lockés). Je décide donc d'en rapprocher mon armée de Bavière (melting pot). Elle pourrait lui réserver une surprise.

    Pendant ce temps la, l'armée Hessoise se dirige vers Francfort sur le main. J'envoie la cavalerie sur ses arrières pour l'emmerder.

    Sinon j'ai pu accroché une force conséquente de cavalerie prussienne qui se trouvait à Kolin pour faire de la reconnaissance.

    Dernière modification par LeLiquid ; 02/12/2017 à 23h11.

  2. #2
    Je vais être chiant (mais du coup je pose un drapal...) : comment tu organise tes différents niveaux (dire qui commande qui etc), et comment est-ce représenté sur les unités dans le cas où un corps/brigade/régiment est séparé géographiquement de son niveau supérieur (càd comment on voit d'un coup d'oeil qui commande qui sur la carte) ?

  3. #3
    En fait toutes les forces ont un malus de commandement (leurs officier ne délivreront que la moitié de leurs points de commandement) lorsqu'elles opèrent indépendamment . C'est à dire lorsqu'elles ne sont pas constitués en Armée ou bien en Corps d'Armée rattachés à une armée.

    Pour pouvoir mettre sur pied une armée, il faut un général 3 étoiles. Une fois qu'on a notre armée, les forces avec un général 2 étoiles à leur tête peuvent former un Corps d'armée rattaché à la dite armée. A condition que la force que l'on veut rattaché en tant que Corps à l'armée soit à sa "portée" (celle ci dépend de la valeur stratégique du général 3 étoiles à la tête de l'armée).

    Sur les stacks, l'armée est représenté par une étoile dorée en dessous du portrait du stack, tandis que les Corps le sont par un losange argenté. C'est un peu chaud à voir sur mes screen puisqu'ils sont vachement dé zoomé.. On voit aussi les losanges associés aux portrait sur le coté droit de l'écran. Enfin si on selectionne une armée, les corps clignotent en rouge, et inversement si je sélectionne un Corps.

    Exemple :



    J'ai sélectionné l'armée de Van Damme ( étoile jaune ), les corps clignotent en rouge (losange gris). J'ai aussi affiché sa "portée" de commandement. Si les corps sortent de cette zone, ils sont à nouveau considérés comme autonomes. Et perdent donc la moitié de leurs PC.

  4. #4
    Merci, c'est intéressant Et du coup, il y a une interface pour dire "ok, toi tu prend l'armée, toi tu prend le corps 1 et tu est rattaché à l'autre gonze, et ainsi de suite" ?

  5. #5
    Pas vraiment tout passe par l'onglet "tente". Si un général remplis les conditions, on peut le promouvoir à la tête d'une armée ( en respectant la préséance pour bien faire, sinon on perd des pv et des points de moral).

    Et pareil pour un general 2 étoiles qui remplis les conditions pour que sa force soit rattaché en tant que Corps d'armée (à l'armée la plus proche).

    Exemple:


  6. #6
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Pas vraiment tout passe par l'onglet "tente". Si un général remplis les conditions, on peut le promouvoir à la tête d'une armée ( en respectant la préséance pour bien faire, sinon on perd des pv et des points de moral).

    Et pareil pour un general 2 étoiles qui remplis les conditions pour que sa force soit rattaché en tant que Corps d'armée (à l'armée la plus proche).
    Ouch, ça c'est pas top ergonomique. Mention particulière pour rattacher un corps d'armée à une armée : ça doit pouvoir être problématique assez vite...

  7. #7
    Pour le coup du "plus proche" j'en déduis que c'est ça vu qu'il n'y a pas de moyen de choisir. Après c'est pas trop gênant. Tu refais pas ça tous les 4 matins, et tu n'as pas vraiment d’intérêt à ce que deux armées opèrent dans le même secteur.

    Dans la situation que j'ai screen à Prague, il vaut mieux avoir 1 armée et 3 Corps que 2 armées avec 1 Corps chacune. Puisque les corps/armées d'une même armée se soutiennent et peuvent marcher au son du canon. Ce qui n'est pas le cas pour deux armées distinctes.

  8. #8
    Le jeu organise l'armée autrichienne en corps pendant la guerre de 7 ans ? Ce ne serait pas plutôt des colonnes à cette époque ?

    Ah et encore une question, tu fais un AAR sur toutes tes parties en multi ?

  9. #9
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Si les corps sortent de cette zone, ils sont à nouveau considérés comme autonomes. Et perdent donc la moitié de leurs PC.
    Rectification mon général. Si un corps sort de la zone de commandement, il n'est pas considéré comme autonome et ne perd pas la moitié des PC. Il perd juste le bonus sur ses compétences (off, def, strat) que lui donnait le commandant de l'armée.

    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Ouch, ça c'est pas top ergonomique. Mention particulière pour rattacher un corps d'armée à une armée : ça doit pouvoir être problématique assez vite...
    C'est du AGEOD .


    Citation Envoyé par 60691 Voir le message
    Le jeu organise l'armée autrichienne en corps pendant la guerre de 7 ans ? Ce ne serait pas plutôt des colonnes à cette époque ?
    Il me semble que dans le jeu elles sont nommé colonnes. Mais en soit ça ne change rien.

  10. #10
    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Il me semble que dans le jeu elles sont nommé colonnes. Mais en soit ça ne change rien.
    Ouf, mon côté puriste est rassuré par cette précision, merci Chataigne !

  11. #11
    Citation Envoyé par 60691 Voir le message
    Le jeu organise l'armée autrichienne en corps pendant la guerre de 7 ans ? Ce ne serait pas plutôt des colonnes à cette époque ?

    Ah et encore une question, tu fais un AAR sur toutes tes parties en multi ?
    Je me rend compte que jusqu'à maintenant oui c'est le cas en effet (j'ai pas des masses de parties à mon actif en même temps). Après je peux arrêter si ça vous fait chier.
    Puis c'est à cause des autres canards (notamment Stel et son AAR sur WitE contre l'autre gros con), c’était passionnant, du coup j'essaye de faire de même


    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Rectification mon général. Si un corps sort de la zone de commandement, il n'est pas considéré comme autonome et ne perd pas la moitié des PC. Il perd juste le bonus sur ses compétences (off, def, strat) que lui donnait le commandant de l'armée.


    Il me semble que dans le jeu elles sont nommé colonnes. Mais en soit ça ne change rien.
    Ha ok merci pour la précision, je pensais que les bonus ne s'appliquaient qu'à quelques hex, pas sur toute la portée de commandement du maréchal. Du coup avec mon golio à 2-0-0 en tant que chef d'armée, je ferais mieux de l'envoyer se perdre tout au sud de la map, il va apporter des effets négatifs ce con.

    Et le jeu parle bien de Corps. J'ai même vérifié dans le manuel anglais. Le jeu nomme les forces colonnes lorsqu'elles sont conséquentes mais pas constitués en Corps d'armée. Du coup tu peux recommencer à t'angoisser 60691.


  12. #12
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message

    Ha ok merci pour la précision, je pensais que les bonus ne s'appliquaient qu'à quelques hex, pas sur toute la portée de commandement du maréchal. Du coup avec mon golio à 2-0-0 en tant que chef d'armée, je ferais mieux de l'envoyer se perdre tout au sud de la map, il va apporter des effets négatifs ce con.

    Et le jeu parle bien de Corps. J'ai même vérifié dans le manuel anglais. Le jeu nomme les forces colonnes lorsqu'elles sont conséquentes mais pas constitués en Corps d'armée. Du coup tu peux recommencer à t'angoisser 60691.
    J'ai vérifié sur un vieil AAR que j'avais rédigé, le jeu avait bien nommé mes différents corps prussien "colonne"





    Apres tu peux renommer tes forces, donc tu peux les appeler corps, colonne, légion, spacemarinecorps, amicale du panzerporn.....

    Je crois que c'est juste les armée que tu ne peux pas renommer. Il faut renommer la force avant de la déclarer en armée.

  13. #13
    Du coup j'ai un peu l'impression que c'est au pifomètre. J'ai ça.




    Après c'est vrai que c'est le seul.

    Mais je continuerais à parler de Corps d'armée. Je suis ce que le manuel dit. Puis j'aime bien dire Corps d'armée. Même si Colonne c'est pas mal non plus. .

    (et le screen me fait penser qu'il faut que j'ai oublié d’intégrer ces Grenzer aux différentes brigade dans ce corps.. C'est déjà ça de pris )

  14. #14
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Je me rend compte que jusqu'à maintenant oui c'est le cas en effet (j'ai pas des masses de parties à mon actif en même temps). Après je peux arrêter si ça vous fait chier.
    Puis c'est à cause des autres canards (notamment Stel et son AAR sur WitE contre l'autre gros con), c’était passionnant, du coup j'essaye de faire de même
    Non, au contraire c'est très bien, cela fait plaisir d'avoir des comptes-rendus de partie. Je me tâte d'ailleurs à en faire un sur ma partie de Dominions entre canards mais avec un léger décalé.

  15. #15
    Ha cool, un joueur défendant les intérets de la très noble Marie Thérèse. Je sait plus si j'avais fait un aar sur notre partie avec Chataigne et Stel, il me semble que oui. J'étais partis pour rejoindre le Russe en passant par la Silésie, l'ennui c'est que la Silésie c'est blindés de forteresses difficilement prenables, et quand je touchais enfin le but, Stel s'était fait anéantir . Géographiquement c'est le moyen le plus court de menacer Berlin mais dans les faits c'est autre chose.

    L'armée autrichienne est pas dégeu, le problème c'est quelle est lente , et très défensive. Tu peut tenir Prague aisément mais sortis de tes bases tu t'expose.

  16. #16
    Citation Envoyé par Casimir Voir le message
    Ha cool, un joueur défendant les intérets de la très noble Marie Thérèse. Je sait plus si j'avais fait un aar sur notre partie avec Chataigne et Stel, il me semble que oui. J'étais partis pour rejoindre le Russe en passant par la Silésie, l'ennui c'est que la Silésie c'est blindés de forteresses difficilement prenables, et quand je touchais enfin le but, Stel s'était fait anéantir . Géographiquement c'est le moyen le plus court de menacer Berlin mais dans les faits c'est autre chose.

    L'armée autrichienne est pas dégeu, le problème c'est quelle est lente , et très défensive. Tu peut tenir Prague aisément mais sortis de tes bases tu t'expose.
    Perso je préfère passer par la Saxe. Tu n'as que 2 villes à capturer : Dresden et Torgau et apres tu as une belle route jusqu'à Berlin.

    Pour l'armée autrichienne, son point fort c'est ses troupes légères, les Grenzer. Si tu met un bataillon de Grenzer dans chaque brigade, tu boostera tes brigades. Et en cas de combats en foret ou en montagne tu pourras alligner plus de troupes que le prussien. Et tu possèdes pas mal de hussard, donc tu peut être capable de toujours savoir où se trouve l'armée prussienne.

  17. #17
    La France oui la France !!!!

    Après quelques tours d'organisation, la puissance armée Francaise vient d'entrer en opération. Capturant la forteresse de Wesel, lâchement abandonné par l'ennemi, nos forces se préparent à agir.
    En face, la petite armée d'Hanovre renforcé de conseillers militaires Prussiens et de mercenaire Anglais. Il parait que Frédéric attaque Prague, j'espère que c'est vrai sinon je pourrais avoir des problèmes.

    J'ai réorganisé l'armée Française autour de corps d'infanterie moins nombreux que la configuration par défaut, mais plus puissants. Le gros de l'artillerie, les gardes suisses avec mes meilleurs commandants et les cuirassés de la cavalerie ont été regroupés dans l'armée principale, car c'est l'unité ayant le plus de chance de réagir et soutenir ses corps.
    De la cavalerie légère patrouille en éclairage.

    Pour vous aider à comprendre les opérations, un schéma fait le jeune Louis qui a bientôt 3 ans. Nul doute qu'il deviendra un grand roi et aura une grande carrière militaire devant lui.

    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  18. #18
    Citation Envoyé par Casimir Voir le message
    L'armée autrichienne est pas dégeu, le problème c'est quelle est lente , et très défensive. Tu peut tenir Prague aisément mais sortis de tes bases tu t'expose.
    On va vite être fixé, vus la concentration de prussiens au m² autour de Prague on va vite s'en rendre compte si c'est pas le cas.

  19. #19
    Aller drapal. Bon courage pour rattraper les conneries de LeLiquid !
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    le chpt chinois de maintenant vaut bien la nba de 1990 !!

  20. #20

  21. #21
    Fin juin 1957, l'armée Française arrive rapidement au contact de l'armée Havrienne sur la route de la forteresse de Munster.

    2 corps Francais en pointe, dont un bien mastoc tombe sur un des deux corps de ligne de l'armée Havrienne.

    La bataille est brève, l'ennemi a manifestement reçu des ordres pour se retirer rapidement. Tant mieux.

    On voit la qualité des troupes ennemis, sous le commandement d'un général Prussien spécialiste de la défense.



    Le reste des forces Françaises est en route derrière et le chemin de munster est ouvert.
    Dernière modification par Stelteck ; 04/12/2017 à 11h07.
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  22. #22
    Citation Envoyé par Stelteck Voir le message
    Fin juin 1957, l'armée Française arrive rapidement au contact de l'armée Havrienne sur la route de la forteresse de Munster.
    Je savais que l'armée française avait des problèmes d'organisation et de commandement, mais de là à mettre deux cents ans pour atteindre la Westphalie ... XD

  23. #23
    Apparamment, Seymos a remercié le Duc de Cumberland et a mis le Marechal Keath à la tête de l'armée du Hanovre, faite gaffe, c'est un excellent officier. Par contre je ne comprend pas pourquoi il a envoyé Henry de Prusse, c'est un bon général mais il se tape des malus si il commande des troupes hanovrienne... Il aurait du prendre le Prince Ferdinand qui se trouve avec Frédéric et qui possède le trait multinational.

  24. #24
    Citation Envoyé par 60691 Voir le message
    Je savais que l'armée française avait des problèmes d'organisation et de commandement, mais de là à mettre deux cents ans pour atteindre la Westphalie ... XD
    Ha ha oui c'était 1757 bien sûr.
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  25. #25
    Début juillet 1757.

    L'armée Française arrive devant Munster ou l'attend l'armée hanovrienne pour un nouveau combat. Mais cette fois ci elle se prend la masse de l'armée Française bien rassemblée.

    La bataille dure 4 tour et les troupes ennemis, dirigés par un général prussien complètement pété, tiennent très bien le choc. Les premiers rounds sont à l'avantage des hanovriens, mais la montée de plus en plus de brigades françaises en ligne (Dont certaines quand même très bonnes comme les gardes suisses, ma brigade d'artillerie et quelques brigades de cuirassés) (Même les blessés du combat précédent que j'avais mis dans un corps un peu éloigné par sécurité finissent par rejoindre le combat) convainc l'adversaire de se replier.
    Mais la bataille est complètement non décisive.



    Maintenant le siège est mis devant Munster que je vais devoir tomber avant que mes provisions s'amenuisent. J'ai besoin de son dépot et ses installations comme point de ravitaillement pour aller plus loin.

    - - - Mise à jour - - -

    Petite question à Châtaigne : Te rappelles tu comment marche la décision relative à Gantz qui peut ou non ravitailler l'armée russe, côté Prussien ?
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  26. #26
    Début Juillet 57 : Capitaine Capitaine Capitaine ! Il s'passe rien. ( je vous invite à regarder cette vidéo de 2min30 à 3min. Ça résume bien la situation )



    Tout est plus ou moins dit sur les screen. Pour la petite anecdote, Seymos m'a offert les "honneurs de la guerre" à Troppau. C'est à dire qu'il laisse partir mes troupes en échange de la forteresse. Il est insolent . J'ai evidemment refusé, et au tour suivant mes ptits gars ont colmatés la brèche dans les murailles.

    Bohème :







    Bavière:



    Pour résumer je ne fais rien. Il me grignote petit à petit, mais au moins je mobilise ses forces : L'épée et le bouclier.

  27. #27
    Citation Envoyé par Stelteck Voir le message

    Petite question à Châtaigne : Te rappelles tu comment marche la décision relative à Gantz qui peut ou non ravitailler l'armée russe, côté Prussien ?
    Un peu.

    Il me semble que le joueur prussien peut payer pour que la ville ne ravitaille pas l'armée Russe. Mais je crois que le joueur Russe peut aussi payer pour qu'elle le ravitaille. Si les 2 camps paient, je ne sais pas du tout ce qu'il se passe, je crois que le prussien a la priorité.

  28. #28
    Fin Juillet 1757. L'armée d'Hanovre revient à la charge, guère calmée par les batailles précédentes, afin de libérer le siège de Munster.

    Mais mon armée est retranchée, bien que les retranchements ne soient pas la spécialité des troupes de sa majesté. (Ont elles une spécialité, d'ailleurs ? )

    4 rounds de combat, 2 indécis puis je prends l'avantage. Cette fois des unités ennemis, probablement déjà endommagé dans les combats précédents, sont détruites. Je récupère donc un point de moral avec leur drapeau abandonné dans la fuite.

    Personnellement j'ai pour habitude de retirer du front les brigades "secouées" lors des combats précédents pour éviter ça. Seules les unités au moins au 3/4 complètes ont l'honneur de combattre.



    Par contre le siège de Munster ne progresse pas avec tous ces tracas.

    Enfin pour remercier mon général de sa victoire, celui ci est remplacé sûr un event historique par un courtisan tout droit venu de Paris, encore plus nul.

    L'armée d'allemagne, une seule mais bonne pile de troupes qui commence bien plus au sud est en train de rejoindre ce coin à marche forcée. Il n'y a en effet pas grand chose à faire dans le sud. Son commandant a cependant mauvais caractère, et est excessivement prudent en territoire ennemi quoique brave. Son maigre talent ne sera hélas pas une solution à mes problèmes de leadership.
    Général de canapé : Jamais devant, toujours vivant !

  29. #29
    Début Aout 1757 : Ça bouge ! (un peu)



    J'hésite donc comment réagir à Tabor.. La force au dessus d'Iglau est normalement invisible pour lui.. Je pourrai le surprendre comme ça. Mais je ne sais pas l'effet qu'aura la marche sur la cohésion.. Mais si j'attend à coté le temps de récupérer j'ai bien peur qu'il se sauve au tour suivant. Sinon je tente d'attaquer avec les 2.. Mais j'ai peur qu'il anticipe un mouvement dans le genre et qu'il fasse suivre Frédéric en même temps.

    Bref je me tâte.











    Et la.. Sérieusement ?


  30. #30
    Les 12 canons ont fait des miracles il faut croire, quoique bien disposés et avec la mitraille, ça doit suffire a aretter une charge.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •