Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 269 sur 269 PremièrePremière ... 169219259261262263264265266267268269
Affichage des résultats 8 041 à 8 067 sur 8067

Discussion: Le topic des niouzes

  1. #8041
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Muriel Tramis reçoit la Légion d'Honneur.

    Je suis trop jeune pour avoir connu ses jeux mais ils ont marqué pas mal de monde et c'était un nom dans le monde du JV apparemment.

    Cool de voir le milieu du jv chaque jour un peu plus reconnu.

    https://www.gamekult.com/actualite/p...050807543.html

    Elle compte revenir dans le milieu d'après l'interview.
    Sais-tu que la seule autre personne dans le monde du jeu-vidéo à avoir reçu cette distinction, c'est David Cage ? Que d’ÉMOTIONS.

  2. #8042
    Ils donnent la Légion d'honneur à n'importe qui de nos jours, pour moi ça veut plus dire grand chose... Doit y avoir un million de péquin qui l'ont déjà reçu (même des joueurs de foot )
    Citation Envoyé par Wikipédia
    Le psychisme des trolls est depuis peu un sujet d'étude. Il en ressort une corrélation entre le comportement de troll et le sadisme, la psychopathie et le machiavélisme.

  3. #8043
    Citation Envoyé par jokletox Voir le message
    Ils donnent la Légion d'honneur à n'importe qui de nos jours, pour moi ça veut plus dire grand chose... Doit y avoir un million de péquin qui l'ont déjà reçu (même des joueurs de foot )
    C'est marrant cette croyance populaire que la légion d'honneur est donnée à n'importe qui "de nos jours", alors qu'il y a 3 fois moins de légionnaires vivants qu'il y a 50 ans (et je parle même pas des scandales de la Troisième République).

  4. #8044
    Ça a toujours été de la merde, faut pas chercher plus loin. Vous m'direz, au moins c'est raccord.
    God's in his heaven, all's right with the world

  5. #8045
    Les plus vieux se rappelleront de Muriel Tramis comme de la créatrice du merveilleux cheval de Troie qu'a été adibou

    Mais si, papa, maman j'ai besoin d'un ordinateur pour faire mes devoirs . Jouer aux jeux vidéo ? Ah non, ça jamais !
    J'ai pas d'amour propre: clique sur mon gros lien de parrainage humble pour me faire gagner des soussous
    https://www.humblebundle.com/monthly?refc=Qu8ddM

  6. #8046
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    (...) mais ils ont marqué pas mal de monde et c'était un nom dans le monde du JV apparemment.(...)
    Mouais... Son nom était connu parce qu'ils étaient deux à faire des jeux en France à l'époque (j'exagère un peu).
    La légion d'honneur pour des point n' click de gnomes qui vomissent, ou des trucs érotiques comme Emmanuelle ou Geisha. Je reste un peu dubitatif quant à la pertinence de la décoration.
    Dernière modification par M.Rick75 ; 19/07/2018 à 21h23.

  7. #8047
    Citation Envoyé par yodaxy Voir le message
    Pharaoh Rebirth était très cool (bien que vraiment trop bavard mais bon), et là ça a l'air d'y ressembler beaucoup (trop ?).

    Par contre on est vraiment obligé de jouer une maid ?
    On y joue le même perso que dans Koumajou Densentsu 2, dont j'ai oublié le nom. Donc oui, t'es obligé.

  8. #8048
    Citation Envoyé par jokletox Voir le message
    Ils donnent la Légion d'honneur à n'importe qui de nos jours, pour moi ça veut plus dire grand chose... Doit y avoir un million de péquin qui l'ont déjà reçu (même des joueurs de foot )
    C'est pas tellement la quantité mais la qualité qui pose problème.


  9. #8049
    Citation Envoyé par Momock Voir le message
    On y joue le même perso que dans Koumajou Densentsu 2, dont j'ai oublié le nom. Donc oui, t'es obligé.
    Mais était-on vraiment obligé de jouer une maid dans le 2 (et par extension le 1er) ?

    @Nono : UnOdieuxConnard devrait enseigner dans les écoles

  10. #8050

  11. #8051
    Citation Envoyé par yodaxy Voir le message
    Mais était-on vraiment obligé de jouer une maid dans le 2 (et par extension le 1er) ?

    @Nono : UnOdieuxConnard devrait enseigner dans les écoles
    Il a été prof dans le secondaire et maintenant il donne des cours comme consultant dans les universités.
    Steam : Wedgge - Uplay : Wedgge_ - Flickr

  12. #8052
    Citation Envoyé par yodaxy Voir le message
    Mais était-on vraiment obligé de jouer une maid dans le 2 (et par extension le 1er) ?
    Tu peux ne pas jouer au jeu pour ne pas jouer une maid (dans le premier ont jouait une miko par contre).

  13. #8053
    Citation Envoyé par Wedgge Voir le message
    Il a été prof dans le secondaire et maintenant il donne des cours comme consultant dans les universités.
    Blogueur quoi.

    "A vincr sen perile on trionf san glouar" Franck Ribéry à propos de L'EDF 2018

  14. #8054
    Citation Envoyé par MegABiloU Voir le message
    C'est grâce a lui que j'ai trouvé mon avatar
    RDJ

    Pitch le chien, ici juste après avoir entendu une blague de Laurent Ruquier
    Citation Envoyé par nAKAZZ Voir le message
    HS mais pas trop

  15. #8055
    Vous vous souvenez de ce monsieur ?



    A l'occasion de la sortie prochaine de la mise à jour No Man's Sky Next il est finalement sorti de son bunker pour donner sa première série d'interviews en deux ans. Il y en a une chez The Guardian et une autre plus complète chez Eurogamer. Et.. heu... ouais, à la lecture de certains passages il y a de quoi comprendre pourquoi il en sort seulement maintenant:

    Sean Murray does not like talking to the press. He says this several times when we meet at the Guildford offices of Hello Games, the development studio he founded in 2008 with Grant Duncan, Ryan Doyle and David Ream. He is loquacious, but nervous. No one at the studio has spoken to any journalists for nearly two years, since the release of Murray’s pet project No Man’s Sky, an extraordinarily ambitious space exploration game that aimed to put an infinite universe on a games console – a game that, when it didn’t meet some players’ high expectations, triggered an appalling internet harassment campaign that left the small studio and its staff reeling.

    It is hard to blame him for his hesitance. Talking to the press is partly what led to Murray’s ordeal in the first place. As the visible creative lead of No Man’s Sky, the person who talked up the science-fiction game and its enormous ambitions in interviews before it was released, he bore much of the ire when features promised during development were not present when the game came out. One poster on Reddit drew up a list of everything Murray had said in interviews about No Man’s Sky, cross-referenced with what was actually in the game. It was not flattering.

    The press didn’t attack Hello Games when No Man’s Sky turned out to be a different game than the one some players had expected. Most reviews noted its emptiness, but critics also praised its lonely mood, Asimovian aesthetic, and the astounding technical feat of generating an entire universe of planets and systems complete with procedural flora and fauna. But unwittingly, the press gave the attackers ammunition. After a couple of weeks, disappointed players moved on, and the angry ones were all that were left.

    “The internet is really good at knowing when somebody has made a mistake,” says Murray. “It’s not necessarily the best at determining the most appropriate response, but it’s really good at knowing when somebody has messed something up. We definitely messed up a whole bunch of communication. I’ve never liked talking to the press. I didn’t enjoy it when I had to do it, and when I did it, I was naive and overly excited about my game. There are a lot of things around launch that I regret, or that I would do differently.”
    “In the lead up to launch, oh my god, I would have chopped off my own arm to have more time,” says Murray. “We were under enormous pressure from the community and external forces. We were out of money. We were working so hard, way too hard. We’ve gotten much better balance in our lives now.
    “I remember getting a death threat about the fact that there were butterflies in our original trailer, and you could see them as you walked past them, but there weren’t any butterflies in the launch game. I remember thinking to myself: ‘Maybe when you’re sending a death threat about butterflies in a game, you might be the bad guy.’”
    Chez Eurogamer il revient en particulier sur le fameux mode multijoueur imaginaire:

    Multiplayer is a big part of this new update. And it was the one big thing that hung over the game around launch. What happened there? People had the impression that multiplayer was going to be in there. Did you lie about it? How did that come about.

    Sean Murray: We talked about things during development for four years. We talked about the game way earlier than we should have talked about the game. When we were first talking about it, in the real early days we were talking about - you can see in those early interviews - these aspirations. And then as we moved through development certain things became reality. The classic things - you know this from any developer - that if you're showing things off in a video it's because they exist. And you don't just put that work - we're certainly not organised enough to do that! You're making things, researching things, and we're trying to make this big innovative game with a small team.

    And we would go way down some routes sometimes and they wouldn't turn out to be a good idea. Other things we were fighting to get into the game until the last breath, basically. Multiplayer was one of those things. To be super clear - multiplayer at that time was the way we had talked about it. It was something that'd happen to people super infrequently. In play-testing it was of almost no value to the player - it was just a cool thing, a cool moment that some people would have, and we talked about it with the press that there's this cool thing that would maybe make a story sometime. But it's a big complicated thing for that payoff. We were fighting for it until pretty much the final hours of the game.

    But it was never that big a part of the game - and if you look at the updates we've done we introduced something in Atlas Rises which was this joint exploration, this light multiplayer, where you had these glowing orbs that you could see and you could create a monument together when you meet up. That's what we were shooting for with release. If you see Atlas Rises, when it came out we had a million people playing on day one. People really liked that update, but they don't talk about that multiplayer. It wasn't that big a deal - annoyingly, because it was a lot of work!

    But we always knew that throughout development. I think what people wanted - and the potential that they saw in No Man's Sky was what you've seen [in Next] which totally changes the game. And actually the reason that that's exciting is because of all the features that are supported - like base-building, which was never intended to be put in the original launch. Riding around in vehicles. Owning freighters. Playing the story co-op. Having missions together. None of these things existed, and we've kind of had to build the game out for multiplayer to make sense.

    At launch, the number one post on Steam was a petition for us to add multiplayer. There was a whole bunch of people that knew it was never a big part of the game. It was a lonely experience.
    Et sur l'ambiance, de plus en plus tendue ces dernières années, entre les joueurs et les développeurs:

    Oh the game was clearly a success - I mean look at these new offices! It's just more the fact that it might be tainted by those first few months when everything went to shit.

    Sean Murray: It's a thing that a lot of studios are having to deal with over the last couple of years - making a game and releasing it, and dealing with a super-polarised audience, hyper criticism and very very vocal and directly aimed at you personally, not just the company. That's something I'm not a massive fan of, but it's a thing a load of studios are having to deal with. We're one of the few companies that have faced that, and continued. It's really sad that loads of studios, ones you can think of, have often folded the entire studio when met with loads of criticism. Like EA shut down the Mass Effect studio and stuff like that. I really felt for them. Those guys were trying to do procedural planets when we were, we were meeting them at conferences and they were like how are you guys doing this, and they had 300 people working on it! I look at them and think, imagine if they'd been talking about the game that early.
    Mais il y a un passage en particulier qui est

    He is reluctant to relive the particulars of what happened in the weeks and months following No Man’s Sky’s release in August 2016 (“I find it really personal, and I don’t have any advice for dealing with it,” he says), but it involved death threats, bomb threats sent to the studio and harassment of people who worked at Hello Games on a frightening scale. They were in regular contact with Scotland Yard and the Metropolitan police. “We didn’t talk about it, but it was as bad as things can get, basically,” Murray says. “There’s a smorgasbord of things that the angry mob can do. It is a crowdsourced thing of how bad you can make someone’s life.
    Je vais commencer à me faire du soucis pour les développeurs de Star Citizen, dans l'éventualité où le projet devait mal tourner.

  16. #8056

    incroyable quand même ce qui peut se passer par la tête de certains joueurs. C'est un jeu visiblement décevant (je l'attendais pas spécialement et n'y ai jamais joué), mais c'est même pas financé par les joueurs. Comment peut-on en venir à des menaces de mort juste parce qu'on est... déçu ?
    J'aime bien cette interview en tout cas, notamment parce qu'il a l'air très lucide sur les problèmes de son jeu et de sa communication "naïve".

    Et oui, pour Star Citizen c'est même encore pire, vu comme la communauté a du mal à accepter qu'on puisse moquer ce développement interminable sur lequel certaines personnes mettent des milliers d'euros. A l'origine, je pensais pouvoir trouver ça cocasse qu'ils n'aillent pas au bout, mais quand on voit déjà l'agressivité de certains déçus, si SC ne va pas au bout Chris Robert devra clairement changer de nom.
    Pour un jeu vidéo.

  17. #8057
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    J'aime bien cette interview en tout cas, notamment parce qu'il a l'air très lucide sur les problèmes de son jeu et de sa communication "naïve".
    Bof, j'y vois beaucoup de broderie pour esquiver une certaine malhonnêteté. Sincèrement, s'il avait pris la parole peu avant la sortie du jeu pour déclarer "Bon, vous savez, telle, telle et telle feature dont a parlé plusieurs fois pendant le développement ne seront pas présentes au lancement du jeu. Nous essaierons néanmoins de les intégrer par la suite.", tu esquivais 90% des critiques des joueurs qui l'ont acheté et se sont senti floués. Ça n'excuse absolument aucune menace, soyons clairs, mais lorsque les développeurs sont honnêtes avec les gens qui veulent acheter leur produit, ça se passe quand même bien mieux dans l'ensemble.

    On peut toujours essayer de faire passer ça pour des problèmes de communication, ou être un peu plus réalistes (cyniques ?) et se dire que s'il n'y pas eu de comm' à ce sujet c'était avant tout pour ne pas plomber les ventes.
    Let me never fall into the vulgar mistake of dreaming that I am persecuted whenever I am contradicted.
    - Ralph Waldo Emerson

  18. #8058
    Nan mais Murray continue de mentir ouvertement sur le contenu du jeu alors qu'il est sorti depuis quelques années maintenant, c'est dingue.

    At launch, the number one post on Steam was a petition for us to add multiplayer. There was a whole bunch of people that knew it was never a big part of the game. It was a lonely experience.
    Le problème à la sortie du jeu c'est pas que le multijoueur n'était pas "une grosse partie du jeu", c'était que le multijoueur était à 100% absent, que dalle , nada.

    https://www.pcgamer.com/no-mans-sky-multiplayer/
    Citation Envoyé par Le Butor Voir le message
    Espèce de paon-de-nuit
    The Witcher, tome 1. Vive la VF

  19. #8059
    J'ai l'impression que t'as lu de travers, (ou alors c'est moi) il est pas en train de prétendre que le multijoueur existait dans le jeu tel qu'il est sorti, il s'explique justement sur les raisons de son absence.

  20. #8060
    Je suis d'accord avec tous les devs, studios, éditeurs qui se plaignent d'"internet".
    Mais je rappelle que ce sont ces mêmes devs, studios, éditeurs qui utilisent de manière massive, systématique, la précobande. Donc ils ont une obligation renforcée d'être honnêtes avant la sortie de leur jeux, comme si c'était une pub de sortie de jeu. La loi allemande (et espérons européenne ,) anti-précobande est très bien. Cela peut résoudre beaucoup de litiges des deux côtés, et ça sera bien fait pour Ubisoft et EA.

  21. #8061
    Citation Envoyé par Clear_strelok Voir le message
    J'ai l'impression que t'as lu de travers, (ou alors c'est moi) il est pas en train de prétendre que le multijoueur existait dans le jeu tel qu'il est sorti, il s'explique justement sur les raisons de son absence.
    Non justement, il ne dit jamais clairement que le multijoueur est absent du jeu, il dit que ce n'est pas un gros morceau du jeu, mais que ça existe quand même, même si c'est une part infime du jeu.

    C'est la raison pour laquelle les gens croyaient qu'il y avait du multijoueur à la sortie du jeu, et c'est pour ça que les joueurs se sont cherchés à la sortie du jeu pour essayer de jouer ensemble.
    Citation Envoyé par Le Butor Voir le message
    Espèce de paon-de-nuit
    The Witcher, tome 1. Vive la VF

  22. #8062
    Citation Envoyé par Jon_Wo-o Voir le message
    Non justement, il ne dit jamais clairement que le multijoueur est absent du jeu, il dit que ce n'est pas un gros morceau du jeu, mais que ça existe quand même, même si c'est une part infime du jeu.
    C'est pas ce que j'ai compris:

    Multiplayer is a big part of this new update. And it was the one big thing that hung over the game around launch. What happened there? People had the impression that multiplayer was going to be in there. Did you lie about it? How did that come about.
    Le journaliste entame le sujet en partant sur la constatation que le multijoueur n'existait pas à la sortie et demande à Sean Murray si il sciemment menti sur son existence:

    Sean Murray: We talked about things during development for four years. We talked about the game way earlier than we should have talked about the game. (...) And then as we moved through development certain things became reality. The classic things - you know this from any developer - that if you're showing things off in a video it's because they exist.

    (...)

    And we would go way down some routes sometimes and they wouldn't turn out to be a good idea. Other things we were fighting to get into the game until the last breath, basically. Multiplayer was one of those things. To be super clear - multiplayer at that time was the way we had talked about it. It was something that'd happen to people super infrequently. In play-testing it was of almost no value to the player - it was just a cool thing, a cool moment that some people would have, and we talked about it with the press that there's this cool thing that would maybe make a story sometime. But it's a big complicated thing for that payoff. We were fighting for it until pretty much the final hours of the game.
    Murray ne le contredit pas: le multijoueur n'était pas présent dans le jeu final et il s'en explique en invoquant la bonne idée sur le papier qui n'a pas fonctionné pour une raison ou pour une autre en pratique. Il se défend par contre d'avoir menti au sujet de l'existence de cette feature et affirme qu'elle existait bien pendant le développement, qu'elle était mineure mais qu'ils ont cherché à la garder jusque dans les derniers stades du développement. (Après c'est à chacun de voir le crédit qu'il donne à cette défense)

    But it was never that big a part of the game - and if you look at the updates we've done we introduced something in Atlas Rises which was this joint exploration, this light multiplayer, where you had these glowing orbs that you could see and you could create a monument together when you meet up. That's what we were shooting for with release. If you see Atlas Rises, when it came out we had a million people playing on day one. People really liked that update, but they don't talk about that multiplayer. It wasn't that big a deal - annoyingly, because it was a lot of work!
    Là il ne dit pas "ce n'est pas un gros morceau du jeu mais ça existe quand même", il renforce l'idée que le multijoueur tel qu'il existait selon lui pendant le développement était un aspect mineur avec pratiquement aucune interaction et le souligne en expliquant que l'embryon de fonctionnalité en ligne qu'ils ont implanté après la sortie du jeu (admettant donc qu'il n'y en avait aucune dans la version initiale) était très similaire à ce qu'ils avaient prévu pour la sortie, et le "That's what we were shooting for with release" laisse entendre que ça a été coupé du jeu au dernier moment, probablement pour tenir les délais.

    But we always knew that throughout development. I think what people wanted - and the potential that they saw in No Man's Sky was what you've seen [in Next] which totally changes the game. And actually the reason that that's exciting is because of all the features that are supported - like base-building, which was never intended to be put in the original launch. Riding around in vehicles. Owning freighters. Playing the story co-op. Having missions together. None of these things existed, and we've kind of had to build the game out for multiplayer to make sense.
    Là il est beaucoup plus clair: Rien de tout ça n'existait.

  23. #8063
    Citation Envoyé par Ronrount Voir le message
    Bof, j'y vois beaucoup de broderie pour esquiver une certaine malhonnêteté. Sincèrement, s'il avait pris la parole peu avant la sortie du jeu pour déclarer "Bon, vous savez, telle, telle et telle feature dont a parlé plusieurs fois pendant le développement ne seront pas présentes au lancement du jeu. Nous essaierons néanmoins de les intégrer par la suite.", tu esquivais 90% des critiques des joueurs qui l'ont acheté et se sont senti floués. Ça n'excuse absolument aucune menace, soyons clairs, mais lorsque les développeurs sont honnêtes avec les gens qui veulent acheter leur produit, ça se passe quand même bien mieux dans l'ensemble.

    On peut toujours essayer de faire passer ça pour des problèmes de communication, ou être un peu plus réalistes (cyniques ?) et se dire que s'il n'y pas eu de comm' à ce sujet c'était avant tout pour ne pas plomber les ventes.
    J'aime bien les mecs qui sont pas sous la pression technique et commerciale du développement d'un produit très complexe et attendu et qui se permettent de venir faire la morale et qu'il fallait faire ci et yaka pas faire ça.

    Et que l'autre qui a pas su faire la com et qu'on a menacé de l'assassiner à coups de bombes pour un jeu vidéo, c'est sûrement qu'il l'a fait exprès en fait.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  24. #8064
    Je suis d'accord avec Ronrount et je vois pas ce que t'essaies de dire Catel.
    Que tu n'arrives pas à livrer ce que t'as promis, ça arrive, mais dans ce cas tu communiques dessus.
    Je pense aussi que c'était volontaire de pas faire un état du jeu au moment où le studio l'a livré, pour éviter de plomber les ventes.
    Evidemment je n'excuse pas non plus les comportements délirants des animaux auxquels le studio a eu affaire.

    Je précise que je parle du sujet "en général" car je ne sais pas exactement ce qui a été promis et livré sur ce jeu en particulier.

  25. #8065
    Citation Envoyé par Catel Voir le message
    J'aime bien les mecs qui sont pas sous la pression technique et commerciale du développement d'un produit très complexe et attendu et qui se permettent de venir faire la morale et qu'il fallait faire ci et yaka pas faire ça.
    Faire remarquer l'hypocrisie d'une personne qui a volontairement laisser le doute flotter sur les caractéristiques du produit qu'il a conçu avant sa mise à vente, ce n'est pas faire la morale mais dénoncer une pratique pas folichonne à laquelle aucun joueur ne souhaite être confronté. Et je n'aurais rien dit si on était pas deux ans après la sortie du jeu, loin de toute "pression technique et commerciale du développement d'un produit très complexe et attendu" et que la personne en question tentait de se dédouaner complètement sous le couvert de "problèmes de communication".
    Let me never fall into the vulgar mistake of dreaming that I am persecuted whenever I am contradicted.
    - Ralph Waldo Emerson

  26. #8066


    Je ne suis pas sûr d'être intéressé.

  27. #8067
    Citation Envoyé par Clear_strelok Voir le message
    C'est pas ce que j'ai compris:



    Le journaliste entame le sujet en partant sur la constatation que le multijoueur n'existait pas à la sortie et demande à Sean Murray si il sciemment menti sur son existence:



    Murray ne le contredit pas: le multijoueur n'était pas présent dans le jeu final et il s'en explique en invoquant la bonne idée sur le papier qui n'a pas fonctionné pour une raison ou pour une autre en pratique. Il se défend par contre d'avoir menti au sujet de l'existence de cette feature et affirme qu'elle existait bien pendant le développement, qu'elle était mineure mais qu'ils ont cherché à la garder jusque dans les derniers stades du développement. (Après c'est à chacun de voir le crédit qu'il donne à cette défense)

    Là il ne dit pas "ce n'est pas un gros morceau du jeu mais ça existe quand même", il renforce l'idée que le multijoueur tel qu'il existait selon lui pendant le développement était un aspect mineur avec pratiquement aucune interaction et le souligne en expliquant que l'embryon de fonctionnalité en ligne qu'ils ont implanté après la sortie du jeu (admettant donc qu'il n'y en avait aucune dans la version initiale) était très similaire à ce qu'ils avaient prévu pour la sortie, et le "That's what we were shooting for with release" laisse entendre que ça a été coupé du jeu au dernier moment, probablement pour tenir les délais.

    Là il est beaucoup plus clair: Rien de tout ça n'existait.
    Y'a rien de ce que tu dis qui contredit la quote que j'ai posté (où il parle bien de "at launch"). Tu peux lire l'article de pc gamer que j'ai posté aussi qui reprend le bordel qu'il y a eu sur le fait de savoir si No Man's Sky était multijoueur à sa sortie ou non.

    Pour en rajouter une couche: la1ere question de l'article d'Eurogamer:

    Multiplayer is a big part of this new update. And it was the one big thing that hung over the game around launch. What happened there? People had the impression that multiplayer was going to be in there.
    Les gens avaient l'impression qu'il y aurait du multijoueur dans no man's Sky que Murray en parlait jusqu'à la veille de la sortie du jeu:

    Despite developer Hello Games founder Sean Murray saying just yesterday that “The chances of two players ever crossing paths in a universe this large is pretty much zero,” two players managed to cross paths in the studio's procedurally-generated sandbox game No Man’s Sky today. Almost.
    Donc comme le dit Ronrount, y'a vraiment eu de la malhonnêteté de la part de Murray, y'a aucune remise en question de la part du mec.
    Citation Envoyé par Le Butor Voir le message
    Espèce de paon-de-nuit
    The Witcher, tome 1. Vive la VF

Page 269 sur 269 PremièrePremière ... 169219259261262263264265266267268269

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •