Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 7 PremièrePremière 1234567 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 189
  1. #61
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    T
    Je suis aller voir un peu sur wikipédia. -73 c'est open bar pour les anciens esclaves. Visiblement, le sénat lève deux vrais légions en en -72 (qui seront défaites mais pas détruites). Crassus n'est nommé qu'en -71 (donc c'est pas pour tout de suite) avec la levé de 4 légions de plus. Enfin Pompé rentre d'Espagne un peu plus tard la même année. Normalement il ne combat pas (Crassus se dépêche de vaincre Spartacus) mais je suppose que comme cela dépend de l'état de la partie, c'est quand même scripté.


    .
    Bon encore un an a tenir penguin meme si la situation a devrait s'améliorer, le fait est qu'il se concentre sur Rome te laisse peut etre un espoir, Neapolis est toujours entre tes mains, tant que la ville tient ca lui fait une épine dans son pied. Et Capua reste toujours a ta portée.

  2. #62
    S'il organise des jeux du cirque avec les prisonniers, il ne pourra pas les vendre après (ou en pièces détachées) ni en faire des troupes... C'est toujours ça de moins pour son manpower! Bon après il aura toujours les esclaves et les petites gens qui vont le rejoindre en masse avec des scripts... Mais faut voir le verre à 10% plein!!

    Sinon, je viens de voir que Varinius n'a mis qu'une journée pour aller de Rome à Spoletum... Comme il a l'air de prévoir tes mouvements intelligents, fait un truc de stupide: cours lui dessus! Vu la puissance de la nouvelle garnison de Rome, si elle peut intervenir en cas d'accrochage, il sera pas intéressant de tenter un match retour avant qu'il reparte? Parce que d'accord tu as perdu autant d'hommes que lui mais son armée est plus petite donc chacune de ses unités doit être plus amollie (dans ton screen, je vois un latri 7/41 ça veut dire quoi?)...

    Si c'est pas possible, parce que la vitesse de déplacement et de fuite est pas la même (où que le combat est trop dangereux), est ce que tu ne pourrais pas le suivre (tranquillement) juste à la région entre Rome, Capou et Corfinium. A la fin du tour ton armée se repose un peu tandis qu'il se repli sur une des deux villes (Capua normalement mais va savoir), la neige arrive et, le tour suivant, tu déclenches "jupettes dans le blizzard" quand même. Si réagit en bougeant, il a bien plus de route sous la neige à faire (sortir de sa région, traverser la région centrale et venir dans la tienne) que toi...

    Je suis pas super chaud pour Luceria, c'est quand même vachement bas. Si le jeu t'accorde des renforts sur Rome, tu vas en être séparé. S'il avance sur toi au printemps, tu devras aller vers le sud et il pourra tranquillement remonter une force mettre le bordel au Nord par la côté adriatique. Je pense que c'est quand même assez intéressant de tenir Corfinium pour l'empêcher d'avoir une route pratique dans cette direction (car alors il doit passer par Beneventum et Lucelia) et contenir la ***** dans le sud.

  3. #63
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    S'il organise des jeux du cirque avec les prisonniers, il ne pourra pas les vendre après (ou en pièces détachées) ni en faire des troupes... C'est toujours ça de moins pour son manpower! Bon après il aura toujours les esclaves et les petites gens qui vont le rejoindre en masse avec des scripts... Mais faut voir le verre à 10% plein!!

    Sinon, je viens de voir que Varinius n'a mis qu'une journée pour aller de Rome à Spoletum... Comme il a l'air de prévoir tes mouvements intelligents, fait un truc de stupide: cours lui dessus! Vu la puissance de la nouvelle garnison de Rome, si elle peut intervenir en cas d'accrochage, il sera pas intéressant de tenter un match retour avant qu'il reparte? Parce que d'accord tu as perdu autant d'hommes que lui mais son armée est plus petite donc chacune de ses unités doit être plus amollie (dans ton screen, je vois un latri 7/41 ça veut dire quoi?)...

    Si c'est pas possible, parce que la vitesse de déplacement et de fuite est pas la même (où que le combat est trop dangereux), est ce que tu ne pourrais pas le suivre (tranquillement) juste à la région entre Rome, Capou et Corfinium. A la fin du tour ton armée se repose un peu tandis qu'il se repli sur une des deux villes (Capua normalement mais va savoir), la neige arrive et, le tour suivant, tu déclenches "jupettes dans le blizzard" quand même. Si réagit en bougeant, il a bien plus de route sous la neige à faire (sortir de sa région, traverser la région centrale et venir dans la tienne) que toi...

    Je suis pas super chaud pour Luceria, c'est quand même vachement bas. Si le jeu t'accorde des renforts sur Rome, tu vas en être séparé. S'il avance sur toi au printemps, tu devras aller vers le sud et il pourra tranquillement remonter une force mettre le bordel au Nord par la côté adriatique. Je pense que c'est quand même assez intéressant de tenir Corfinium pour l'empêcher d'avoir une route pratique dans cette direction (car alors il doit passer par Beneventum et Lucelia) et contenir la ***** dans le sud.
    Les fuites ne mettent qu'une journée à changer de région, les mouvements "normaux" sont bien plus longs... En l'occurrence, 5 jours entre Spoletium et Rome.
    Si j'ai bien compris le mécanisme, le 7/41 signifie "7 de puissance de combat actuellement (avec prise en compte des pertes et de la cohésion mais pas du commandement), pour 41 de puissance de combat potentielle au max".

    Du coup, son stack lui donne 319 points de combat bruts (hors officier) à l'heure actuelle, sur un potentiel max de 372 (hors officier) s'il réussi à remplacer ses pertes (peu probable) et refaire sa cohésion (beaucoup plus probable) avant mon arrivée.
    De mon côté, j'ai une garnison qui me donne 323 de points de combat bruts, et la force de Varinius qui rajoute 193 points de combat bruts dans son état actuel. J'ai encore une fois la supériorité numérique, mais Spartacus est bien meilleur que mes officiers et doit donc équilibrer les chances (voire lui donner l'avantage), et je n'aurais pas le bonus défensif cette fois. Ceci dit, j'aime bien l'idée, et sur un malentendu ça peut marcher. J'espère juste que ça ne signera pas la fin de ma cavalerie déjà mal en point (surtout que je ne peux pas en construire de nouvelle si elle est détruite).

    Je ne suis pas sûr que Corfinium soit très utile. Certes, c'est central, mais c'est au milieu des montagnes, sans aucune route qui y passe (de Spoletium à Corfinium par exemple je suis obligé de faire un détour par une côte, impossible d'y aller en direct). Du coup, pour des déplacements rapides, il faut de toutes façons privilégier les côtes.

    L'idée derrière Luceria, c'était de pouvoir continuer au début du printemps sur Tarentum, pour soit obliquer sur Metapontum (qu'il devrait revenir reprendre relativement rapidement, c'est l'un de ses objectifs) soit reprendre le bateau pour repartir sur Neapolis ou Rome.

    L'idée de le suivre en temporisant à Casinum, je suis pas fan. Temporiser à Casinum sous la neige va me faire plus de mal que de bien, pendant que lui sera bien au chaud à l'abri. Et je n'ai pas assez de puissance pour prendre d'assaut Capua avec Spartacus et ses troupes.

    Du coup, je vois trois possibilités :
    - Ne pas bouger avant le printemps (plus sûr sauf s'il est très joueur et essaie de venir me chercher sous la neige avec Spartacus... Mais là c'est moi qui aurais le bonus défensif et l'avantage d'attendre à l'abri !),
    - Revenir sur Rome,
    - Le forcer à lâcher Rome (voire à redescendre Spartacus dans le Sud) en longeant la côte Adriatique.



    (bien sûr, il m'a déjà renvoyé ses ordres, en me provoquant gentiment au passage )

  4. #64
    Il a les bonus défensif? C'est bizarre comme concept vu qu'il peut pas choisir son terrain s'il fait le siège d'une cité... Sinon, je viens de voir que ton commandant est légèrement plus fort en attaque qu'en défense. Ça peut aider! Si ta cavalerie risque d'être détruite avec les 2/3 de ses PV, alors il risque d'en perdre lui aussi. Vu la valeur des canassons romains, on va pas pleurer sur leur sort.

    Je ne pense pas qu'il sera forcé de d'aller au sud/lâcher rome avec un mouvement sur Luceria. Si j'ai bien suivit, il a une deuxième force avec Crixus quelques part, il pourra diriger cette force dans tes pattes (au printemps) . Tarentum est sous ton contrôle et ne risque pas grande chose avec une unité de cavalerie qui s'échappera quand tu viens la chercher.

    Ne pas bouger? Je pense qu'il faut que tu testes le mouvement dans la neige pour avoir une idée de l'effet réel. Sinon tu pourrais continuer toute ta partie en flippant dessus alors qu'il y a moyen de l'envisager sur de cours moment. En plus, tu as passé pas mal de temps à attendre dans ce début de partie.

    Pour finir, je renouvelle quand même ma mise en garde sur le danger de voir une armée montée au dessus de Rome. Même s'il n'y a pas d'objectifs là bas (D'ailleurs, tu pourrais pas nous faire une petite carte là dessus?), il va pouvoir y foutre le bordel: baisser ton moral, augmenter son revenu en prenant le contrôle de villes, voir déclencher des scripts de révolte (c'est purement spéculatif)... Tu seras alors obligé d'envoyer quelqu'un lui courir après...Je dis ça parce que l'on sait qu'historiquement Spartacus à chercher à partir vers la gaule cisalpine. Il y a peut être des trucs dans ce sens qui ont été inclus dans le scénario...

  5. #65
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Il a les bonus défensif? C'est bizarre comme concept vu qu'il peut pas choisir son terrain s'il fait le siège d'une cité... Sinon, je viens de voir que ton commandant est légèrement plus fort en attaque qu'en défense. Ça peut aider! Si ta cavalerie risque d'être détruite avec les 2/3 de ses PV, alors il risque d'en perdre lui aussi. Vu la valeur des canassons romains, on va pas pleurer sur leur sort.
    En fait, tout dépend de la position de ses troupes. S'il a mis ses troupes en position défensive, alors chaque jour qui passe sur une province lui permet d'augmenter son bonus défensif (avec un maximum dépendant de plusieurs facteurs). Ca simule la préparation des troupes. Bien sûr, des fortifications en dur auquel on a accès permet d'améliorer fortement ce maximum de bonus défensif !

    Pour la cavalerie, ce n'est pas la perte de puissance qui m'embête, mais la perte de reconnaissance et d'agilité. Une unité de cavalerie, c'est 4 points de reco terrestre (pour voir les troupes ennemies) et 7 points de patrouille (pour forcer au combat les troupes ennemies dans la province). C'est 2x plus que de l'infanterie classique. Sans cette cavalerie, je ne pourrais pas détecter et forcer au combat toutes ses unités irrégulières (et elles sont nombreuses) qui pourront alors me tendre des embuscades et m'échapper, et j'aurais une vision bien plus mauvaise sur les forces en présence (difficulté à estimer les chances de victoire d'une attaque).

    J'avais listé les objectifs de Pinkipou, les voici matérialisés sur la carte :


  6. #66
    Split c'est gris, la ville appartient aux pirates ? Milan est aux révoltés ?

    Je suis quand meme surpris de la faiblesse de tes troupes face à Spartacus. C'est rude...

    Au fait de quel manière pourrais-tu perdre rapidemment ? Prise de Rome, PV dans le négatif pendant X tours ? Autres ? Ou tous se joue au temps (fin de scénario) et au Points de Victoire ?

    Parce que là j'ai l'impression qu'à part verrouiller l'Italie Centrale (Rome et Ancone du coup) pour sécuriser le nord et sécuriser les brouzoufs à terme, soutenir Néapolis si c'est possible par bateaux, t'aurais tout intérêt à temporiser. Je vois mal l’intérêt que tu aurais à allé à Luceria, à part isoler ton stack pour qu'il puisse le détruire...

  7. #67
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Split c'est gris, la ville appartient aux pirates ? Milan est aux révoltés ?

    Je suis quand meme surpris de la faiblesse de tes troupes face à Spartacus. C'est rude...

    Au fait de quel manière pourrais-tu perdre rapidemment ? Prise de Rome, PV dans le négatif pendant X tours ? Autres ? Ou tous se joue au temps (fin de scénario) et au Points de Victoire ?

    Parce que là j'ai l'impression qu'à part verrouiller l'Italie Centrale (Rome et Ancone du coup) pour sécuriser le nord et sécuriser les brouzoufs à terme, soutenir Néapolis si c'est possible par bateaux, t'aurais tout intérêt à temporiser. Je vois mal l’intérêt que tu aurais à allé à Luceria, à part isoler ton stack pour qu'il puisse le détruire...
    Split appartient bien aux pirates, mais Milan est toujours entre mes mains (et n'est a priori pas un objectif pour les révoltés).

    Si j'ai bien compris le système AGEOD, sauf condition de défaite express dans le scénario (et je n'en ai pas lu dans ce cas), tout se joue aux points de victoire une fois tous les tours écoulés. Qu'on me corrige si je fait erreur !

    Et oui, pour l'instant mes troupes sont faibles. L'impact du commandement est très important dans ce jeu, et historiquement Spartacus et ses hommes sont des combattants aguerris qui font face à des miliciens ou des troupes levées à la va-vite, toutes les forces majeures romaines étant en campagne sur les frontières à ce moment...

  8. #68
    Yep, l'ennemi principal a l'époque c'était Sertorius , Spartacus était une nuisance gênante qui a finis par prendre de l'ampleur et nécessiter de grands moyens.

  9. #69
    Janvier -72 !

    Bonne nouvelle : encore une bonne production d'armements, qui me rapporte 50 Denarii et des renforts dans les pools. En plus, la force de Varinius a plutôt bien reconstitué ses pertes, beaucoup plus que Spartacus (en même temps, en étant dans une province ennemie, ça aide pas).



    Mauvaise nouvelle : la rébellion continue à s'étendre, et les affranchis commencent à rejoindre le camp de Pinkipou.

    J'ai donc tenté l'assaut sur les forces de Spartacus à Rome avec Varinius, pour essayer de le prendre en sandwich avec la garnison. Malheureusement, il m'a glissé entre les doigts, rentrant à Capua avant mon arrivée.



    Le siège étant levé, la constitution des troupes peut reprendre à Rome. Les Auxiliaires devraient être prêts le tour prochain, tandis que la Legio Prov me fera patienter jusqu'à début Avril.

    Plus au sud, les défenseurs de Croton continuent leurs actions héroïques, mais j'ai peur qu'ils n'en aient plus pour très longtemps...



    En effet, en raison du siège, il est difficile pour eux de remplacer leurs pertes... Ca me fait un peu regretter de ne pas avoir tenté la descente par la côte Adriatique pour venir les soulager, surtout avec la neige qui nous offre une accalmie !

    Je peux à nouveau lever des fonds, et les impôts ne devraient tarder (début mars si mes souvenirs sont bons). Par contre, lever des fonds me coûtera encore 25 VP, me faisant retomber dans le négatif...
    Vu la défense héroïque de Croton, j'ai bien envie de payer une unité de garnison en plus pour Rhegium, qui sera en plus prête avant qu'Oenomaus puisse venir toquer à la porte. Mais à 30 Denarii, cela m'empêchera de lancer une unité supplémentaire de Legio Prov à Rome ce tour-ci, décalant donc leur livraison à l'été (120 jours de formation + généralement ils n'arrivent pas à fond en cohésion). Du coup, comme d'hab', j'hésite.

  10. #70
    Encore des ordres de Pinkipou qui arrivent 1/2h après que le tour lui soit envoyé, un samedi soir. Si je n'avais pas oublié d'envoyer le tour avant de faire l'AAR, je les aurais eu avant d'avoir fini de dépiler mon côté du tour... C'est ouf cette impression qu'il déroule tranquillement !

  11. #71
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Encore des ordres de Pinkipou qui arrivent 1/2h après que le tour lui soit envoyé, un samedi soir. Si je n'avais pas oublié d'envoyer le tour avant de faire l'AAR, je les aurais eu avant d'avoir fini de dépiler mon côté du tour... C'est ouf cette impression qu'il déroule tranquillement !
    N'oublie pas qu'il n'a pas d'AAR à faire, forcément il peut jouer beaucoup plus vite que toi.

  12. #72
    Tu es vraiment pas chanceux... 85% d'interception et Spartacus passe entre les mailles du filet...

    Tu es vraiment sud que la neige arrive sur les côtes pendant l'hiver dans cette région? Nan, parce que ton rebelle à pas l'air de vouloir levé le siège par peur du froid en plein mois de Janvier...

    J'ai fait mes petits calculs pour le siège de Croton. En terme de rapport de force, la situation à pas changé en le début de siège et ce que je prévois des prochains renforcement. Bien sûr, il y a toujours le problème qu'à un moment il y aura plus assez d'hommes en valeur absolu mais c'est moins pire que je pensais. Pourquoi ne pas profiter du retour de Spartacus à Capua et ton armée au bord de la côte pour monter une opération navale de secours? Si la ville tient encore un tour, tu devrais pouvoir emmener directement tes légions dans la ville (pas de malus de débarquement je suppose) et si elle est prise prendre au piège son armée.

    Pour le recrutement, je serais plus légion que garnison mais c'est toi qui voit. Par contre, je serais plus tenté de le faire à Tarentium (plus grosse muraille et meilleure garnison si je vois bien) pour avoir un coin qui peut tenir une force faible et ralentir une armée plus grande. Comme ça, tu peux concentrer tes mouvements ailleurs sans devoir tout le temps ménager la chèvre et le choux.

    PS: ne te laisse pas avoir au moral!!

  13. #73
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Tu es vraiment pas chanceux... 85% d'interception et Spartacus passe entre les mailles du filet...

    Tu es vraiment sud que la neige arrive sur les côtes pendant l'hiver dans cette région? Nan, parce que ton rebelle à pas l'air de vouloir levé le siège par peur du froid en plein mois de Janvier...

    J'ai fait mes petits calculs pour le siège de Croton. En terme de rapport de force, la situation à pas changé en le début de siège et ce que je prévois des prochains renforcement. Bien sûr, il y a toujours le problème qu'à un moment il y aura plus assez d'hommes en valeur absolu mais c'est moins pire que je pensais. Pourquoi ne pas profiter du retour de Spartacus à Capua et ton armée au bord de la côte pour monter une opération navale de secours? Si la ville tient encore un tour, tu devrais pouvoir emmener directement tes légions dans la ville (pas de malus de débarquement je suppose) et si elle est prise prendre au piège son armée.

    Pour le recrutement, je serais plus légion que garnison mais c'est toi qui voit. Par contre, je serais plus tenté de le faire à Tarentium (plus grosse muraille et meilleure garnison si je vois bien) pour avoir un coin qui peut tenir une force faible et ralentir une armée plus grande. Comme ça, tu peux concentrer tes mouvements ailleurs sans devoir tout le temps ménager la chèvre et le choux.
    J'aime bien la façon dont tu pense. Par contre, je crains que l'embarquement d'une troupe depuis une province côtière (sans port) me coûte pas mal (soit en cohésion, soit un tour) : je n'ai jamais testé, à voir.

    Pour le recrutement, pour la légion je pensais effectivement le faire à Rome. Il faut que je vérifie si c'est possible à Tarentum (la force de cavalerie de Pinkipou en "siège" pourrais m'en empêcher).

  14. #74
    Si ce brave Oenomaus a du mal avec une garnison sans commandant, je crains pas trop pour tes deux légions dirigé par un mec aussi (peu) compétant que lui... En plus, il y toujours les murs qui n'ont pas de brêches. Et si tu arrives après la prise, tu n'es pas obligé de tenter l'assaut direct (posture défensive ou je ne sais pas quoi).

    Faudrait un avis de connaisseurs s'il est plus avantageux d'attaquer désorganisé un défenseur désorganisé par le siège ou organisé mais avec un défenseur qui a eu un peu le temps de se refaire...

  15. #75
    Bon, vérification faite, la cavalerie de Pinkipou m'empêche bien de produire des troupes à Tarentium. Si je veux produire dans le secteur, c'est Brundisium et ses fortifications de niveau 2.

    Egalement, 28 jours pour que ma flotte rejoigne Rome, et sous la pluie. La cohésion va en pâtir, et j'espère ne pas perdre trop de navires (j'ai déjà des quinquérèmes en moins, et ça douille à mort à remplacer).
    A vue de nez, il faudra ensuite environ 16 jours pour faire Rome - Croton, plus le temps nécessaire pour embarquer les troupes (si c'est bien possible).

    J'aurais dû prévoir de faire passer l'hiver à mes navires à Neapolis, c'est également une base navale et c'est bien plus proche de ma zone d'opérations...

  16. #76
    Début février -72.

    Encore du renfort pour Pinkipou : Cannicus et ses rebelles le rejoignent.

    De mon côté, les défenseurs de Croton continuent leur résistance héroïque.



    Toutefois, il semblerait qu'Oenomaus ai reçu du renfort après ce combat... J'ai également cru voir un mouvement de Nola vers Metapontum : il faudra se méfier. Spartacus n'est plus visible sur la carte, mais je revois des sphères oranges (donc des troupes endommagées) à Beneventum.



    J'ai fait quelques changements dans mon commandement. J'ai laissé Varinius à Rome, en me disant que ses 2 étoiles seront probablement utiles si je reçoit des légions sans commandement, ou pour pouvoir commander seul les légio prov supplémentaires. Par contre, j'ai récupéré Cossinius dans le stack, afin d'avoir suffisamment de points de commandements libre pour prendre en main la légio prov lancée à Brundisium.

    Embarquer mes troupes depuis Rome me coûte 5 jours, et le mauvais temps ralenti la progression navale. Du coup, je débarque à Rhegium, afin d'arriver avant la fin du tour (j'aurais même 2 jours pour regagner un peu de cohésion). En plus, Rhegium n'étant pas en vue d'Oenomaus, j'espère pouvoir lui tomber dessus par surprise.

    Avec l'argent levé, je peux lancer la constitution de ma dernière Legio Prov disponible à Rome. J'hésite ensuite entre lancer un aux à Brundisium, qui épaulera la légio prov qui y est en cours de constitution, ou une unité de ravitaillement à Rhegium pour épauler Cossinius si nécessaire.

  17. #77
    Attention tout de même au temps d'embarquement réel ! Les marins sont souvent moitié optimistes sur les délais annoncés, et moitié pas motivé si finalement les astres ne sont pas biens alignés le jour dit.


  18. #78
    Comme je l'avais prédis, Croton à tenue! Tu devrais recruter tes prochaines légions dans cette ville si tu veux mon humble avis.

    Sinon les unités qu'il a perdu, cela représente quelle échelle? Je suppose qu'une légion est constituée de plusieurs d'entre elles?


    Donc si j'ai bien compris, à la fin du tour, tu es à Rhegium et prochain tour tu passes à l'attaque? C'est plus lent que je ne le pensais (et cela lui donne l'occasion de se retirer pour arrêter les frais) mais si tu lui tombes sur le râble, cela sera juste après un assaut perdu sur la ville. Ca serait pas l'occasion de mettre ta force de secours en posture vraiment agressive? Histoire de le balayer? Ça pourrait également être intéressant que tu penses à faire suivre ta flotte à Croton au cas où tu aurais un Spartacus qui rapplique énervé par les échecs de son subalterne. Je suis pas sûr qu'il fasse trop marcher ses hommes dans la neige (là il est bien obligé pour descendre à Croton) mais on est jamais trop prudent.

  19. #79
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Comme je l'avais prédis, Croton à tenue! Tu devrais recruter tes prochaines légions dans cette ville si tu veux mon humble avis.
    Hahaha Tant qu'il l'assiège, je ne peux rien y construire, et avec des fortifications de niveau 1 ça me semble un peu risqué (surtout aussi proche des forces adverses)

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Sinon les unités qu'il a perdu, cela représente quelle échelle? Je suppose qu'une légion est constituée de plusieurs d'entre elles?
    Là, je ne saurais pas dire exactement, parce que ça dépend des unités. Par exemple, ma cavalerie ou mes aux, c'est 5 éléments (ou escouades ?), mes garnisons 3, mes legio prov. je ne suis pas sûr mais je crois que c'est 6 cohortes de légionnaires et 3 escouades d'auxiliaires (les "vraies" légions je crois que c'est 10 cohortes de légionnaires et 1 unité de légats qui donnent des sacrés bonus).

    J'ai aussi l'impression (je vérifierais) que c'est de l'infanterie légère ou irrégulière que je lui ai détruit.

    [EDIT] confirmation, c'est bien un irrégulier. Je pense lui avoir détruit 20% d'une de ses unités d'irréguliers, qu'il aura du coup plus de mal à rétablir (il lui faut un dépôt, contrairement à un composant abimé mais non détruit). Et a priori, l'une de ses deux unités d'irréguliers n'était déjà plus qu'à 3 composants sur 5, mais je ne sais pas laquelle a pris.

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Donc si j'ai bien compris, à la fin du tour, tu es à Rhegium et prochain tour tu passes à l'attaque? C'est plus lent que je ne le pensais (et cela lui donne l'occasion de se retirer pour arrêter les frais) mais si tu lui tombes sur le râble, cela sera juste après un assaut perdu sur la ville. Ca serait pas l'occasion de mettre ta force de secours en posture vraiment agressive? Histoire de le balayer? Ça pourrait également être intéressant que tu penses à faire suivre ta flotte à Croton au cas où tu aurais un Spartacus qui rapplique énervé par les échecs de son subalterne. Je suis pas sûr qu'il fasse trop marcher ses hommes dans la neige (là il est bien obligé pour descendre à Croton) mais on est jamais trop prudent.
    C'est bien ça. J'espère bien que Croton tiendra et qu'il ne se retirera pas (l'avantage d'arriver à Rhegium, normalement il ne voit pas mes troupes là). La force sera mise en posture aggressive, à voir si je reste en aggressive "normale" ou "pas de quartier" (qui augmente également les pertes de mon côté).

    Je pense bien faire suivre ma flotte à Croton pour pouvoir évacuer au plus vite si je vois que ça commence à sentir mauvais. En plus du coup il ne pourra pas savoir si je remonte sur Rome ou Neapolis (s'il a descendu Spartacus, ça veut dire que Capua est ouverte) ou si je translate sur Tarentum/Brundisium.
    Dernière modification par madpenguin ; 19/11/2017 à 23h36.

  20. #80
    Tour processé, et spoiler : ça va devenir intéressant !

    (et Pinkipou félicite les défenseurs de Croton)

  21. #81
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Tour processé, et spoiler : ça va devenir intéressant !

    (et Pinkipou félicite les défenseurs de Croton)


    Allez ! Au boulot, fais nous un résumé !

  22. #82
    Crucifie moi tout ça!! Un tout les 10 mètres jusqu'à Rome.

  23. #83
    Nous voici donc début Mars -72.

    Les impôts sont tombés, et l'argent coule : 690 Denarii dans les caisses ! De plus, l'économie est florissante, et 1% d'inflation disparaît (donc l'effet de l'une de mes deux levées de fonds). Je vais pouvoir payer des navires de remplacement ! (voire renforcer la flotte : si je peux m'en passer je préfère vu le coût et la durée, le problème étant que je n'ai aucune idée de la puissance de la flotte des pirates quand elle apparaîtra)
    Et le printemps s'annonce, la neige recule vers le Nord.
    Ensuite, Pinkipou a laissé souffler Croton ce tour-ci. La garnison peut donc reprendre des forces !



    Toutefois, si son stack n'a pas reçu de troupes de renfort (j'ai même l'impression qu'il a ou retiré des troupes pour les envoyer se reposer, ou fusionné des troupes entre elles), il a un nouvel officier. Le cartouche m'indique un officier deux étoiles, mais lors du process du tour l'illustration du jeton que j'ai vu se déplacer était celle de Spartacus...
    Il a également ramené une unité d'irréguliers à Brundisium, probablement dans le seul et unique but de stopper la production des troupes détectée par son unité de cavalerie.
    Enfin, ma flotte n'a pas eu le temps d'arriver au port de Rhegium, probablement ralentie par sa cohésion au fond du gouffre et la disparition de tous mes officiers. He oui, visiblement ils étaient élus pour une année seulement, et leur mandat arrivait à terme.



    Par contre, l'excellente nouvelle, c'est que j'ai reçu (à Rome) 2 officiers 2 étoiles et 2 officiers 1 étoiles très corrects !



    Et avec eux... 4 légions et 4 unités de ravitaillement !

    Je reprend donc l'ascendant en termes de puissance militaire. Il va maintenant falloir la faire parler, sans la gaspiller, pour regagner du PV !



    Bon, l'inconvénient, c'est que mes troupes embarquées étant sans commandement, elles sont quasi-inutiles.
    Du coup, je pense concentrer mes 4 légions, et laisser Arrius à Rome pour prendre en charge la Legio Prov qui termine le tour prochain (la seconde ne sera prête que dans 3-4 tours, on verra à ce moment). Avec ces 4 légions, je compte bien libérer Capua séance tenante.
    Dans le même temps, j'envoie mes troupes embarquées à Neapolis. Ainsi, le tour suivant je pourrais faire jonction et redistribuer mes forces en deux stacks de 2 légions et 1 legio prov (2 quand les supplémentaires seront construites), le premier avec la cavalerie qui aura pour objectif de basculer sur la côte Adriatique pour allez désenclaver Tarentum et Brundisium (et y laisser Manlius pour prendre en charge les troupes qui y seront construites), le second avec pour objectif de venir briser le siège de Croton (si ce n'est pas trop tard) et de viser Metapontum.



    Ca vous semble pas trop déconnant ? Je ne veux pas émietter mes troupes, donc l'objectif est d'avoir deux stacks puissants. Les officiers une étoile serviront à ramener les troupes fraîchement construites jusqu'à l'un des deux stacks puis resteront avec.

    (24 minutes entre l'envoi du tour à Pinkipou et ses ordres... Je n'ai même pas fini ce poste qu'il avait déjà décidé quoi faire !)

  24. #84
    Je suis totalement déçu par cet évènement. Déjà parce que ça t'a ruiné un super mouvement et parce que c'est codé de manière stupide. On vire le mec qu'importe où il est et on fait apparaître tous les remplaçant à Rome... C'est pas grave s'il y a des rebelles entre Rome et l'armée: un an c'est un an. On va pas faire des heures sup en plus. Les légionnaires c'est des grands soldats, ils peuvent se commander tout seul... Quitte à retranscrire cette histoire de mandat, ils auraient pu te demander où déployer les généraux... Parce que là ça t'oblige limite à hiverner à Rome avec tout le monde chaque année...

    Pour ton plan, j'aime pas l'idée de laisser tombé Croton mais c'est peut être un peu risqué d'y envoyer tes légions prov par la mère... Je suis pas non plus fan de l'idée de diviser tes troupes tant que tu sais pas combien et où sont ceux d'en face. Mais bon, tu auras sûrement une meilleure idée la dessus après la prise de Capou.

  25. #85
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    c'est peut être un peu risqué d'y envoyer tes légions prov par la mère...
    Ouai ça risque d'être un peu tendu.

    Sinon le coup de officier qui disparaît en mer, oui c'est complètement débile comme truc. Ça te fais perdre tellement de temps.

    Tu peux faire débarquer tes troupes à l'intérieur de Neapolis ? Malgré le siège ? Tu risques pas de te faire engager en débarquant la fleur au fusil ?

    Sinon ça semble pas mal. Tu pourras prendre Capoue au passage ? Puis je me demande si il ne vaudrait pas mieux que tu prennes Beneventum plutôt que foncer vers tes cités assiégés c'est pas une ville à PV mais elle est centrale pour basculer d'unce côte à une autre, vaut donc pas mieux nettoyer les rebelles petit à petit d'autant plus que ça le priverait de vision non ? D'ailleurs il a des provinces qui lui sont loyales ?

  26. #86
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Je suis totalement déçu par cet évènement. Déjà parce que ça t'a ruiné un super mouvement et parce que c'est codé de manière stupide. On vire le mec qu'importe où il est et on fait apparaître tous les remplaçant à Rome... C'est pas grave s'il y a des rebelles entre Rome et l'armée: un an c'est un an. On va pas faire des heures sup en plus. Les légionnaires c'est des grands soldats, ils peuvent se commander tout seul... Quitte à retranscrire cette histoire de mandat, ils auraient pu te demander où déployer les généraux... Parce que là ça t'oblige limite à hiverner à Rome avec tout le monde chaque année...
    Ca, j'avoue que c'est très frustrant. C'est un peu un problème des AGEOD, j'avais déjà eu le coup avec Sulla : si tu n'as pas déjà fait le scénario, tu te fait surprendre par des trucs scriptés. A la limite, c'est des fois justifiable, mais là pour le coup c'est leur message initial qui ne précise pas que tu as tes officiers seulement pour un an.

    En sachant cela, j'aurais probablement joué autrement ces derniers tours pour gagner du temps maintenant...

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Pour ton plan, j'aime pas l'idée de laisser tombé Croton mais c'est peut être un peu risqué d'y envoyer tes légions prov par la mère... Je suis pas non plus fan de l'idée de diviser tes troupes tant que tu sais pas combien et où sont ceux d'en face. Mais bon, tu auras sûrement une meilleure idée la dessus après la prise de Capou.
    Le problème d'envoyer directement mes troupes embarquées à Croton, c'est que sans officier j'ai une pénalité de 25% en mouvement et en combat... Si la troupe de Pinkipou n'a pas été renforcé, cela devrait suffire, mais risque de causer des pertes évitables (voire que mes troupes fuient malgré leur supériorité, comme c'est arrivé du côté de Rome). Du coup, les faire débarquer et leur faire faire jonction permet d'éviter le problème, tout en retardant le soutien à Croton seulement d'un tour (et permet d'ajuster le plan s'il s'avère que Pinkipou a renforcé sa puissance à Croton).

    - - - Updated - - -

    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Ouai ça risque d'être un peu tendu.

    Sinon le coup de officier qui disparaît en mer, oui c'est complètement débile comme truc. Ça te fais perdre tellement de temps.

    Tu peux faire débarquer tes troupes à l'intérieur de Neapolis ? Malgré le siège ? Tu risques pas de te faire engager en débarquant la fleur au fusil ?
    Normalement oui, le port est protégé par les fortifications de la ville, le débarquement risque juste de prendre un petit peu de temps en plus. Et même dans le pire des cas, c'est juste une unité isolée d'irréguliers, donc ça ne devrait pas être un problème.

    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Sinon ça semble pas mal. Tu pourras prendre Capoue au passage ? Puis je me demande si il ne vaudrait pas mieux que tu prennes Beneventum plutôt que foncer vers tes cités assiégés c'est pas une ville à PV mais elle est centrale pour basculer d'unce côte à une autre, vaut donc pas mieux nettoyer les rebelles petit à petit d'autant plus que ça le priverait de vision non ? D'ailleurs il a des provinces qui lui sont loyales ?
    L'idée c'est justement de prendre Capoue, puis de splitter mon gros stack en profitant des renforts débarqués à Neapolis (qui feraient jonction pendant le mouvement par Neapolis).

    2 légions + 1 legio prov (2 si celle en fin de construction à Rome réussi à arriver) + cav (pour être sûr d'intercepter Pinkipou malgré ses irréguliers / augmenter leurs pertes s'ils se débandent) en direction de Croton (vu qu'il y a de la route tout du long, j'espère que cela prendra moins d'un tour).
    2 légions + 1 legio prov + aux vers Beneventum, pour ensuite continuer vers Metapontum ou Tarentum.

    Ca devrait faire dans les 600 points de combats brut pour chacun des deux stacks (plus des officiers moins pourris que ce que j'avais), ce qui devrait être suffisant pour bousculer largement Pinkipou tant qu'il ne s'y attend pas. Le tout étant de les laisser suffisamment proche pour pourvoir se soutenir mutuellement (vu les mécanismes dans le jeu : pour que l'un puisse terminer au tour suivant l'adversaire que le premier aura amoché avant de retraiter, ou les réunir à temps si je vois la concentration adverse suffisamment tôt).

  27. #87
    Et du coup, tu sais ou est son stack principal ? Ta manœuvre se fera mini en deux tours, donc je pense qu'il va essayer d'anticiper lorsqu'il verra 4 légions à Neapolis. A partir de la, est ce qu'il ne va pas essayer de tendre une embuscade à un de tes demi stacks ?

    Et pour la loyauté des provinces ça donne quoi ?

  28. #88
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Et du coup, tu sais ou est son stack principal ? Ta manœuvre se fera mini en deux tours, donc je pense qu'il va essayer d'anticiper lorsqu'il verra 4 légions à Neapolis. A partir de la, est ce qu'il ne va pas essayer de tendre une embuscade à un de tes demi stacks ?

    Et pour la loyauté des provinces ça donne quoi ?
    Bonne question pour le gros de ses troupes. Le tour précédent, il y avais visiblement un bon stack (quoi qu'amoché) à Beneventum, mais je ne vois plus qu'une sphère ce tour-ci.

    Une autre idée pourrais être d'envoyer juste la cavalerie à côté de Croton au plus vite (si je peux le faire pendant que mes légions prennent Capoue ce serait top), pour servir de reco et pour essayer de lui faire croire que c'est par là que mes légions iront, alors qu'en fait je laisse toutes mes troupes en un seul gros stack reprendre Beneventum (avec Metapontum en vue après).

    Pour la loyauté, je vérifie ce soir.

  29. #89
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Ouai ça risque d'être un peu tendu.
    Il était tard! Et puis c'est la faute à la manette!

    Ce que je voulais dire, c'est que perdre les légions en plus de la ville sur un assaut d'une vrai armée (arrivée en renfort) me parait un peu con. Après, si elles peuvent fuir en bateau (même mal en point) si la ville est prise, ça peut valoir le coup d'aller les débarquer à Croton plutôt que de se tourner les pousses à Neapolis.

    Dans le dernier AAR, il a envoyer sa flotte percé le blocus d'un port après la bataille, il c'est retrouvé dedans. Donc je suppose que si tu envois une flotte dans un port, les troupes embarqués mettent pied à terre directement dans la ville et pas dans la région en général... Vu qu'il n'y a a pas de blocus possible par l'ennemi, cela me semble une bonne solution pour amener des secours. Enfin si ça se passe comme je l'imagine. Sinon, je pense que les assiégeants ne sont pas un problème, ce doit être des écrans pour gêner et donner la vision (comme il a fait ailleurs). Le problème de débarquer à l'extérieur, c'est plutôt une armée ennemi qui serait de passage dans le même tour.

    Je pense aussi que Beneventum est une prise intéressante mais est ce qu'il y a besoin de mobiliser 4 légions pour ça? Je pense qu'il vaut vraiment mieux attendre de voir les mouvements de Pinkipou au prochain tour avant de faire des plans sur la commette. Si ça se trouve, dans deux tours, on oubli les sièges et c'est bataille rangée dans tous les sens.

    Une autre idée pourrais être d'envoyer juste la cavalerie à côté de Croton au plus vite(si je peux le faire pendant que mes légions prennent Capoue ce serait top), pour servir de reco et pour essayer de lui faire croire que c'est par là que mes légions iront
    J'aime beaucoup ça!

  30. #90
    Ou alors tu lui lances un défi. Rendez vous dans 10 jours sur une plaine en Campanie pour une bataille rangée. Celui qui vient pas est un bébé.

    Son ego le forcera à se ramener et la c'est victoire assurer avec tes légions.


Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •