Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 7 PremièrePremière 1234567 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 189
  1. #31
    Nous voici début septembre. Un rapide résumé de la situation :



    Crixos a été rejoint par Spartacus et ses troupes, et tout ce petit monde s'est sauvagement jeté à l'assaut de Beneventum, dont la garnison n'a pas su renouveler l'exploit...



    20k hommes, ça commence à causer... On compte trois unités d'infanterie légère (pour un total de 32 composants), une unité d'infanterie d'élites (gladiateurs, 5 composants) et une unité de skirmishers (6 éléments), plus de la logistique.

    Oenomaus et ses rebelles ont rejoints Spartacus, qui a également formé des suiveurs civils. Tout ou partie de ce petit monde est ensuite parti faire du tourisme dans le nord et le centre du pays...



    Et comme vous pouvez le constater, j'ai hérité de deux légios prov. et de quelques officiers ! Malheureusement, pas très groupirs...

    A Rome, une unité de Legio Prov. (Capacité de combat : 95) avec Publius Varinius (deux étoiles 4-2-1, fast mover et dispersed move), Lucius Furius (3-2-1), et Lucius Thoranius (3-1-1).



    A Rhegium, une unité de Legio Prov. (Capacité de combat : 95) avec Lucius Cossinius (3-1-1, fast mover, amateur tactician et dispersed move). Pas activé ce tour-ci en plus.

    Bref, mes officiers envoient encore une fois pas vraiment du rêve, mes deux unités sont assez largement séparées, et je ne peux visiblement pas utiliser un de mes officiers sur ma flotte (j'ai essayé avec Cossinius, il refuse de prendre le commandement de la flotte et se comporte comme une troupe embarquée).

    Je peux également lancer la construction de 3 Legio Prov. supplémentaires !



    Sauf que visiblement, au niveau logistique c'est juste-juste, que ça met au moins 4 tours à arriver, et que je n'ai même pas les moyens de m'en payer une (140 Denarii, j'en ai 50 en banque...). Ha, et j'ignore pourquoi, mais elles sont presque deux fois plus faibles que celles que j'ai reçu (52 points de combat contre 95) alors que celles que j'ai reçu ne sont pas indiquées comme vétéran...

    Du coup, j'imaginais à la base l'une de ces possibilités :



    Car la force dans Capua a l'air faible, de même que celle assiégeant Neapolis. Mais je ne sais pas où sont Spartacus & co, ce qui m'embête pas mal, Cossinius n'est pas activé donc je peux le rapprocher mais il vaut mieux qu'il évite le combat, et dans 2-3 tours c'est l'hiver (donc il faut que je puisse me mettre à l'abri à ce moment).

    Mon unité de cavalerie est également terminée à Ariminum. J'hésite entre y envoyer un officier pour en prendre le commandement ainsi que celui d'une éventuel Legio Prov. supplémentaire que j'y construirais, ou faire descendre la cavalerie sur Rome pour rejoindre le stack existant.

    Ce qui est sûr, c'est que je doit lever de l'argent, et tant pis pour l'inflation. Il faut que je puisse lancer la construction de Legio Prov. supplémentaires si je veux avoir une chance.

    Des idées/conseils ?

  2. #32
    Je connais pas le scénario mais comme dans la réalité faut que tu t'essaye de tenir et de limiter la casse avant l'arrivé de Crassus nan? Peut être te retrancher sur Neapolis et Metapontum vu que ca sera des villes stratégiques importes pour lui et le laisser s'embourber dans des sièges?

  3. #33
    Citation Envoyé par Casimir Voir le message
    Je connais pas le scénario mais comme dans la réalité faut que tu t'essaye de tenir et de limiter la casse avant l'arrivé de Crassus nan? Peut être te retrancher sur Neapolis et Metapontum vu que ca sera des villes stratégiques importes pour lui et le laisser s'embourber dans des sièges?
    Intéressant, ces villes ne sont pas indiquées comme objectif pour Pinkipou par le filtre "lieux stratégiques" (c'est un peu le soucis d'ailleurs, quand j'ai regardé au premier tour aucune ville n'était indiquée comme objectif pour lui).
    Je viens de vérifier, et c'est ultra-relou puisque je doit laisser mon curseur sur chacune des villes pour vérifier de qui elle est objectif (le filtre "strategic locations" ne me montre que ma couleur et les pirates pour leurs deux bastions). Je trouve pour lui :
    - Rhegium
    - Metapontum
    - Tarentum
    - Neapolis
    - Ancona

    Rome est objectif pour les "barbares", je ne sais pas si ça recouvre les esclaves aussi ou pas.

    Du coup c'est marrant qu'il soit parti vers le Nord, plutôt que d'allez prendre Metapontum rapidement. Et c'est marrant que ses PV montent aussi fort et vite alors qu'il n'a encore aucune ville stratégique sous son contrôle...

    Autant Neapolis a des fortifications niveau 2 et un port, donc devrait être relativement à l'abris jusqu'à ce qu'il réussisse à trouver des machines de siège ou un commandant avec la capacité "assaut", autant Metapontum n'a absolument aucune protection.

    Je peux remonter relativement facilement ma légion de Rhegium à Metapontum, mais pour avoir une vraie défense il faut au minimum que j'y ajoute la seconde légion de Rome... Et j'ignore si je vais pouvoir passer Capua et Neapolis sans trop de soucis.

  4. #34
    Bon, voilà ce que j'envisage. Hésitez pas si ça vous paraît aberrant.



    J'envoie mes 2 legios prov. à Metapontum, en contournant par la côte orientale pour celle provenant de Rome.

    J'envoie Furius sur Ariminum récupérer la cavalerie, je verrais au tour prochain si je l'envoie en reco (pour nettoyer le siège de Neapolis et/ou reprendre Capua ?), si je la laisse tranquille, ou si je la déplace.

    Je laisse Cossinius sur Rome si jamais il y a besoin d'un officier supplémentaire pour d'éventuelles futures troupes.

  5. #35
    Tu ne peux pas plutôt embarquer ta légion du sud pour te concentrer près de Rome? On sait que le temps qui passe va améliorer ta situation, en contre partie la situation initiale doit lui donner les moyens d'être agressif. Donc pas la peine de prendre des risques et perdre tes troupes au faire et à mesure (même si s'est historique). S'il prend Neapolis, il contrôle un nœud de central composé de cités avec des murailles. Ça lui donnera l'opportunité d'aller dans la direction qu'il veut, en fonction de tes mouvements, avec un terrier pour revenir se planquer en cas de besoin. Metapontum est vulnérable mais c'est la seule ville du sud sans muraille. Pour les coups suivants, il sera obligé de s'installer à un endroit pour faire un siège. Profite en pour lui mordre les mollets plutôt que de cherche une vrai bataille. Tu auras l'occasion de choisir le comportement adapté: reprendre une ville (Capu est toute indiquée), attaquer une armée s'il s'est divisé ou venir en renfort si la garnison se débrouille miraculeusement.

    En bref, à ce stade, je pense pas que Rome puisse être menacée donc pas la peine de se crisper dessus mais je ne vois pas l’intérêt de faire des manœuvres compliquées au risque d'une rencontre improbable mais dramatique...

  6. #36
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Tu ne peux pas plutôt embarquer ta légion du sud pour te concentrer près de Rome? On sait que le temps qui passe va améliorer ta situation, en contre partie la situation initiale doit lui donner les moyens d'être agressif. Donc pas la peine de prendre des risques et perdre tes troupes au faire et à mesure (même si s'est historique). S'il prend Neapolis, il contrôle un nœud de central composé de cités avec des murailles. Ça lui donnera l'opportunité d'aller dans la direction qu'il veut, en fonction de tes mouvements, avec un terrier pour revenir se planquer en cas de besoin. Metapontum est vulnérable mais c'est la seule ville du sud sans muraille. Pour les coups suivants, il sera obligé de s'installer à un endroit pour faire un siège. Profite en pour lui mordre les mollets plutôt que de cherche une vrai bataille. Tu auras l'occasion de choisir le comportement adapté: reprendre une ville (Capu est toute indiquée), attaquer une armée s'il s'est divisé ou venir en renfort si la garnison se débrouille miraculeusement.

    En bref, à ce stade, je pense pas que Rome puisse être menacée donc pas la peine de se crisper dessus mais je ne vois pas l’intérêt de faire des manœuvres compliquées au risque d'une rencontre improbable mais dramatique...
    J'ai même pas pensé à déplacer par bateau ma légion, tiens. Je viens de vérifier, ça le fait.

    Après, l'idée derrière le contournement était bien d'éviter l'affrontement pour concentrer mes deux légions et s'ouvrir la possibilité de nettoyer Neapolis en priorité. Si je concentre sur Rome, il faut que je commence par reprendre Capua avant de nettoyer Neapolis, non ? Du coup, c'est pas plus intéressant de concentrer sur Rhegium (en faisant l'inverse, transportant par bateau les troupes de Rome) pour reprendre par le sud ? Après, Rome a l'avantage des fortif' de niveau 3, ce qui veut dire que si Pinkipou décide de chercher l'affrontement, je peux rester tranquille derrière les murailles en attendant l'hiver (chose qui ne me sera pas possible s'il décide de prendre Rhegium).

    Par contre, Rome ne disposant pas de port, le débarquement de mes troupes implique de bonnes pertes de cohésion, et j'ignore s'il est possible d'embarquer sans port...

  7. #37
    Oui je comprends bien l'idée de ton contournement mais s'il a un écran quel part, il pourrait te ralentir et décider de maintenir le siège de Neapolis avec une force réduite pour venir chasser l'une des deux légions (celle ralenti ou l'autre). De toute manière vu ce qu'il t'a fait avec 4 000hommes (contre tes défuntes cohortes urbaines) je vois mal ce que tu pourrais faire contre 20 000 hommes même si tes légions sont deux fois meilleures (enfin c'est à toi de voir vu que je n'ai aucune connaissance sur le jeu)... Je pense que tu ne peux pas vraiment te mettre en situation de livrer une bataille rangée. D'où le fait que je trouve la manœuvre risqué même si elle aboutie.

    Dans la même veine, s'il part au sud-est, que tu concentres à Rhegium et marche sur Neapolis: il sera proche de toi, pourra te chasser et te repoussera vers le nord sur ses villes ou vers la zone de Rhegium où tu serras piégé. Dans le meilleur des cas tu auras gagné du temps en le faisant courir mais en risqua les fesses de tes hommes. Ou alors, c'est que cela l'arrange que tu t'occupes à Neapolis pendant qu'il fait ses petites affaires.

    Si tu te bases à Rome, il ne pourra pas venir te chercher comme tu l'as expliqué (on va pas compté qu'il fasse une erreur). Je vois pas l'intérêt qu'il peut avoir à partir au nord en contournant Rome. Il y a de grande chance qu'il cherche plutôt à gambader dans le sud. Ce faisant, il s'éloigne de toi et tu peux grignoter son repère par le nord. En cas de besoin, la retraite se fera vers un endroit sûr et de plus il perd alors du temps en faisant des allez-retours entre ses objectifs du moment et tes incursions. La perte de cohésion ne devrait pas être un gros problème: tu dois attendre qu'il bouge. Tu perdras ta cohésion pendant le tour prochain et au pire tes troupes auront une petite marche vers le sud le tour suivant. S'il se renforce pendant un tour, tu te reposes.

    C'est pas une manœuvre qui restera dans l'histoire, les sénateurs vont te vilipender, les graffitis sur les murs ne seront pas à la gloire de tes attrivus virils... Seulement, vu le peu de moyen dont tu disposes je pense qu'il vaut mieux faire le dos rond... Mais c'est toi qui voit!

  8. #38
    C'est à cause de gens comme ça qu'on a perdu la guerre (je laisse planer le doute ).

  9. #39
    On l'a perdu certes... Mais laquelle? Et est ce les meilleures?

    Répondez. Maintenant.

  10. #40
    Ca me semble bien de concentrer sur Rome, en espérant que la cavalerie (que je vais également ramener) me donne un peu de visibilité sur Capua / Neapolis, avec l'espoir de pouvoir faire un petit quelque chose avant la neige...

  11. #41
    Début Octobre -73.

    Résumé du tour :



    Bonne nouvelle : la concentration des troupes sur Rome est un succès, sans aucune anicroche.

    Mauvaise nouvelle : Pinkipou a pris sans combattre Luceria et Nola (je n'y vois même pas une seule troupe), et a pu écraser les défenseurs de Corfinium. Toutes ces captures font plonger mon compteur de PV dans le négatif...



    Les esclaves s'en sont également donné à coeur joie dans le Nord, les pillages étant toujours très présents.



    Comme quoi l'opération amphibie était une très bonne idée... Merci Jaguar ! (même si c'est tout de même étrange qu'Ostie n'ai pas été modélisé pour Rome !)

    On constate que Spartacus a déjà largement remplacé les quelques pertes que j'ai pu lui faire subir, et également que l'assaut sur Corfinium s'est fait sans Crixos. J'imagine que ce dernier est à Beneventum, où je vois trois sphères de troupes oranges (par contre, si elles ont le temps de remonter au vert, ça promet, quand on voit que les 21k hommes de Spartacus n'en font que deux sphères).

    Par contre, ma cavalerie me donne la vue sur Capua, où il n'y a visiblement pas grand chose (47 points de combat). J'ai donc très envie d'aller reprendre cette ville-objectif avec mes deux légions juste avant l'hiver, en envoyant ma cavalerie sur Neapolis pour voir un peu mieux ce qu'il y a à Beneventum. C'est faire le pari que Pinkipou ne redescende pas sur Capua avec Spartacus (ce qui ne serait pas très logique, après tout, vu qu'il n'a a priori pas de visibilité sur Rome : impossible pour lui de savoir que j'y ai des troupes depuis peu !).

    Je renvoie également mes navires sur Tarentum pour passer l'hiver à l'abri et en profitant des renforts supplémentaires produits par sa base navale, et je lance une legio supplémentaire à Rome qui sera prête au printemps pour renforcer mes deux existantes.

    Qu'en pensez-vous ?


    Un oeil rapide sur le score...


  12. #42
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    C'est faire le pari que Pinkipou ne redescende pas sur Capua avec Spartacus (ce qui ne serait pas très logique, après tout, vu qu'il n'a a priori pas de visibilité sur Rome : impossible pour lui de savoir que j'y ai des troupes depuis peu !).
    Etant donné que tu es absent quasiment partout en Italie, on peut imaginer qu'il se doute que le gros de tes troupes se trouvent la non ?

  13. #43
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Etant donné que tu es absent quasiment partout en Italie, on peut imaginer qu'il se doute que le gros de tes troupes se trouvent la non ?
    Bah en même temps, il a défoncé mes aux en tout début de partie, et n'a plus rien vu de moi depuis, donc il pense peut-être avoir défoncé toutes mes troupes et être tranquille jusqu'à l'an prochain. D'autant plus s'il a lancé le scénar' vite fait en tant que romain et s'est rendu compte que ce sont mes seules troupes en début de partie.

    Après, à part Neapolis il a évité toutes mes villes avec des fortifications importantes et n'a eu de visu sur aucune... Il ne peux donc pas prévoir si mes troupes ne sont pas par exemple sur Tarentum ou Ariminum.

    Mais ma cavalerie lui a peut-être vendu la mèche s'il a pu la voir.

  14. #44
    Une petite question d'ordre pratique, s'il vous plaît : pourquoi vous jouez en anglais ? Il y a une raison particulière ?

  15. #45
    Oublies pas que c'est Pinkipou. C'est une brute, il sait !

  16. #46
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Oublies pas que c'est Pinkipou. C'est une brute, il sait !
    Du coup je ré-embarque mes troupes et les amène à Neapolis pour attaquer depuis le sud au tour suivant ?

  17. #47
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Du coup je ré-embarque mes troupes et les amène à Neapolis pour attaquer depuis le sud au tour suivant ?
    Autant Pinkipou sait, autant moi non.

    Demande l'avis au général Jaguar Flémmard. Il a l'air compétent.

    Quel serait l'avantage d'attaquer depuis Neapolis ? Moins de perte de cohésion grâce au transport par bateau ?

  18. #48
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Autant Pinkipou sait, autant moi non.

    Demande l'avis au général Jaguar Flémmard. Il a l'air compétent.

    Quel serait l'avantage d'attaquer depuis Neapolis ? Moins de perte de cohésion grâce au transport par bateau ?
    Bah c'était pour palier au fait qu'il puisse m'intercepter s'il décide de faire descendre Spartacus à Capua si ma cavalerie l'a alerté. En envoyant mes troupes à Neapolis, ce tour-ci il n'interceptera rien et moi je verrais s'il a bougé, et pourrais ainsi éviter de déclencher mon assaut le tour suivant.

    Par contre, Neapolis étant juste à côté de Capua et Beneventum, il verra que j'y ai ramené des troupes. Sans savoir laquelle de ces deux villes je vise par contre. Mais pour m'interdire l'assaut il n'a qu'à ramener/laisser Spartacus à Capua et Crixos à Beneventum, car je doute avoir une puissance suffisante pour bousculer l'un de ces deux stacks même isolé.

    Du coup ça me semble un peu inutile.

    Je peux aussi temporiser, mais j'aimerais bien une victoire à me mettre sous la dent avant la neige...
    Dernière modification par madpenguin ; 16/11/2017 à 13h09.

  19. #49
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Demande l'avis au général Jaguar Flémmard. Il a l'air compétent.
    Qu'est ce que j'ai dit pour mériter ces sarcasmes?

    Qu'en pensez-vous ?
    Ce que je trouve bizarre, c'est qu'il est parti de Neapolis sans finir le travail... Le siège était compliqué? L'attrition hivernale c'est pour dans combien de tour? Pour l'instant, ça donne l'impression qu'il s'est mis dans une position centrale d'attente pour réagir à un de tes mouvements mais c'est peut être juste la recherche d'un coin chaud. C'est possible que Corfinium ai été vu comme un dernier coup avant l'hiver sans rapport avec la position de ton armée? S'il sait/pense ton armée à Rome, vous jouez un peu au shifumi: s'il descend défendre Capua il laisse Corfinium à ta merci et vice versa.

    Sinon une marche depuis Rome sur Capua au premier tour d'hiver c'est faisable? Tu fais semblant d'attendre et pendant qu'il ne programme pas de mouvement tu attaques (et récupère les pertes pendant le reste de la saison)...

  20. #50
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Qu'est ce que j'ai dit pour mériter ces sarcasmes?
    C'était pas sarcastique.

    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Comme quoi l'opération amphibie était une très bonne idée... Merci Jaguar !
    Dernière modification par LeLiquid ; 16/11/2017 à 20h25.

  21. #51
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Qu'est ce que j'ai dit pour mériter ces sarcasmes?
    C'est carrément pas du sarcasme.

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Ce que je trouve bizarre, c'est qu'il est parti de Neapolis sans finir le travail... Le siège était compliqué? L'attrition hivernale c'est pour dans combien de tour? Pour l'instant, ça donne l'impression qu'il s'est mis dans une position centrale d'attente pour réagir à un de tes mouvements mais c'est peut être juste la recherche d'un coin chaud. C'est possible que Corfinium ai été vu comme un dernier coup avant l'hiver sans rapport avec la position de ton armée? S'il sait/pense ton armée à Rome, vous jouez un peu au shifumi: s'il descend défendre Capua il laisse Corfinium à ta merci et vice versa.
    Comme d'habitude toute la question est de savoir ce que l'adversaire sait ou soupçonne...

    Le siège de Neapolis n'en était plus vraiment un depuis longtemps : il n'y avais qu'une unité de milice présente. Il n'est pas impossible que ce soit l'unité que je vois maintenant sur Capua, peut être rentrée à l'abris pour l'hiver (la neige arrivera probablement ce tour-ci, peut-être le tour suivant). L'idée qu'il se soit déjà mis à l'abri pour l'hiver est fort possible, d'autant plus qu'il m'a envoyé ses ordres très vite après que je lui ai envoyé le tour.

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Sinon une marche depuis Rome sur Capua au premier tour d'hiver c'est faisable? Tu fais semblant d'attendre et pendant qu'il ne programme pas de mouvement tu attaques (et récupère les pertes pendant le reste de la saison)...
    Les déplacements sous la neige, c'est un coup à prendre très, très cher. Après, c'est qu'à deux provinces avec une route. En gros, c'est attaquer ce tour-ci ou le tour suivant, après ce sera trop tard je pense.

  22. #52
    C'était pas sarcastique.
    Oups! Désolé pour la méprise... C'est le fait que tu lui ai dit de me demander mon avis (alors que je le donne) plus le titre, je sais pas... Ça sonnais bizarre...

    Toutes mes excuses.

    Le siège de Neapolis n'en était plus vraiment un depuis longtemps : il n'y avais qu'une unité de milice présente.
    Ah!!! Comme quoi j'étais pas "tout à fait" au point sur la situation... Et dire qu'on écoute mes conseils.

    Les déplacements sous la neige, c'est un coup à prendre très, très cher. Après, c'est qu'à deux provinces avec une route. En gros, c'est attaquer ce tour-ci ou le tour suivant, après ce sera trop tard je pense.
    Justement, c'est l'idée! Il a une plus grosse armée que toi donc s'il bouge cela devrait être pire pour lui. Donc il y a un point où il fera plus de manœuvre de "patrouille". Donc tu prévois le moment où il ne le fera plus et tu attaques le coup juste après. Ton armée morfle un peu à cause du froid mais elle commence son mouvement totalement opérationnelle grâce aux tours d'attente. Bouger pendant un tour au sud de l'Italie devrait pas être la retraite de Russie. Tu prends la ville parce que le rapport de force est totalement en ta faveur et tu penses tes plaies au chaud à Capua. Une fois cela fait, il ne va pas bouger (effet de l'hiver) puis mettre le siège (rebelote) donc tu t'en fiches de prendre des coups dans l'opération (et puis ça éliminera les plus faibles). L'idée derrière c'est que ça serait (enfin je connais pas les règles du jeu donc à toi d'estimer) de subir le mauvais temps hivernal plutôt que foncer (en pleine soleil) en position offensive dans une Capua qui vient d’accueillir un gros tas de rebelles... On est d'accord, l'idéal c'est qu'il ne bouge pas sur Capua et que tu marches dessus sans neige mais encore faut-il qu'il ne fasse rien de génant.

    Après, si l'arrivé de la neige est aléatoire, ça complique la réflexion. Peut être qu'il ne va rien programmer par peur de la neige mais peut être pas... A toi de voir.

    Si tu prends un tour de pose pour bouger en hiver, est ce que tu as des moyens d'améliorer ton opération (construction de ravitaillement, levé d'une milice...)?

  23. #53
    Pas de soucis, je peux comprendre la méprise ma formulation était ambiguë. Pour une fois que je voulais pas utiliser de smileys.. Ça m'apprendra

  24. #54
    Citation Envoyé par Metaldeth Voir le message
    Une petite question d'ordre pratique, s'il vous plaît : pourquoi vous jouez en anglais ? Il y a une raison particulière ?
    Alors, une réponse rapide : parce que le jeu était configuré comme ça par défaut et que je l'ai laissé en l'état.

    A vrai dire, je ne sais même pas s'il y a une version FR. J'ai jeté un oeil rapide dans les options, je n'ai rien vu.
    (par contre le manuel existe en Français)


    Sinon, nous voici donc début Novembre -73.

    Point météo : beau temps sur la partie centrale et sud de l'Italie. Le Nord est sous la pluie, et la neige commence à faire son apparition dans les Alpes.



    Une bonne nouvelle :



    Vu que j'ai lancé la construction d'une Legio Prov et d'un Aux, ça m'arrange. En plus, vu que ça commence à me faire des pools de renfort corrects, je vais peut-être cramer un peu de pognon pour refaire de très onéreux remplacements de navires. Ou alors je relance encore un Aux. Ou j'attend en espérant pouvoir refaire un Legio Prov rapidement. J'hésite.



    Autre bonne nouvelle : grâce à vous deux, je suis sagement resté sur mon cul à Rome, en me disant que mi-novembre devrait être jouable pour la neige. Et hô que j'ai bien fait : Spartacus est redescendu de Corfinium à Capua avec son stack de 1233 points de combat ! Corfinium n'est plus que faiblement défendu avec 31 points de combat.
    Par contre, Pinkipou a laissé un écran qui doit lui donner de la visibilité sur Rome, avec un Latri (l'équivalent de ma cavalerie). Du coup, je ne sais pas si je peux aller prendre Corfinium ce tour-ci (Capua étant plus importante il peut décider d'y rester) ou pas (s'il a suffisamment de visibilité, il peut décider de splitter son stack ou de faire des allers-retour jusqu'à la neige).
    Une autre possibilité serait d'attendre le printemps pour reprendre le bateau direction le Sud, pour par exemple reprendre Metapontum qu'il vient de me capturer sans combat (je n'ai pas de visibilité précise, mais son stack devrait offrir un combat relativement équilibré).



    - - - Updated - - -

    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Après, si l'arrivé de la neige est aléatoire, ça complique la réflexion. Peut être qu'il ne va rien programmer par peur de la neige mais peut être pas... A toi de voir.

    Si tu prends un tour de pose pour bouger en hiver, est ce que tu as des moyens d'améliorer ton opération (construction de ravitaillement, levé d'une milice...)?
    Je n'ai malheureusement pas assez de bouteille pour savoir si l'arrivée de l'hiver est aléatoire ou non. Probablement légèrement, mais arrivant à peu près à la même période (novembre-décembre ?).

    Je peux construire des chariots de ravitaillement (pour 40 Denarii pièce), mais ça met 2 tours à arriver, donc ça commence peut-être à être un peu tard pour les lancer là. Et si ça amène du ravitaillement, je ne sais pas si ça aide à mitiger les pertes sur les déplacements en hiver...

  25. #55
    Waow, Pinkipou doit avoir planifié tout le déroulement de la campagne dès le premier tour : il viens de me renvoyer ses ordres juste 40 minutes après que je lui aie envoyé le tour oO

  26. #56
    Faudrait savoir quand Crassus et son armée arrive, ca te permettrait d'établir une stratégie en fonction de ça.

  27. #57
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Waow, Pinkipou doit avoir planifié tout le déroulement de la campagne dès le premier tour : il viens de me renvoyer ses ordres juste 40 minutes après que je lui aie envoyé le tour oO
    Te fais pas avoir, il essaye de te bouffer au mental ! Résiste !

  28. #58
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Vu que j'ai lancé la construction d'une Legio Prov et d'un Aux, ça m'arrange. En plus, vu que ça commence à me faire des pools de renfort corrects, je vais peut-être cramer un peu de pognon pour refaire de très onéreux remplacements de navires. Ou alors je relance encore un Aux. Ou j'attend en espérant pouvoir refaire un Legio Prov rapidement. J'hésite.
    Tes flottes peuvent combattre pour reprendre une ville côtière? Si non, je ne vois pas l'intérêt de les renforcer contre un adversaire qui n'a pas de flotte. Auxiliaires ou légion? Bah cela dépend des mécanismes de résolution des batailles... Sachant qu'il y aura pas mal d'unité irrégulières en face un peu de nombre ne peut pas faire de mal. Au pire tu pourras peut être réquisitionner/levé de nouveaux impôt pour financer une légion quand la possibilité se débloquera...

    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Une autre possibilité serait d'attendre le printemps pour reprendre le bateau direction le Sud, pour par exemple reprendre Metapontum qu'il vient de me capturer sans combat (je n'ai pas de visibilité précise, mais son stack devrait offrir un combat relativement équilibré).
    Voit déjà si tu peux réaliser l'opération "Jupettes dans le blizzard". Dans les tours suivant tu seras plus au fait de tes moyens et de ses positions. Je suis pas convaincu de l'intérêt d'un combat "égal" si Spartacus peut intervenir le tour suivant.

    Citation Envoyé par Casimir Voir le message
    Faudrait savoir quand Crassus et son armée arrive, ca te permettrait d'établir une stratégie en fonction de ça.
    Je suis aller voir un peu sur wikipédia. -73 c'est open bar pour les anciens esclaves. Visiblement, le sénat lève deux vrais légions en en -72 (qui seront défaites mais pas détruites). Crassus n'est nommé qu'en -71 (donc c'est pas pour tout de suite) avec la levé de 4 légions de plus. Enfin Pompé rentre d'Espagne un peu plus tard la même année. Normalement il ne combat pas (Crassus se dépêche de vaincre Spartacus) mais je suppose que comme cela dépend de l'état de la partie, c'est quand même scripté.

    Donc une montée en puissance progressive mais pas de quoi faire rapidement le fou fou.

  29. #59
    Citation Envoyé par Jaguar Flemmard Voir le message
    Tes flottes peuvent combattre pour reprendre une ville côtière? Si non, je ne vois pas l'intérêt de les renforcer contre un adversaire qui n'a pas de flotte. Auxiliaires ou légion? Bah cela dépend des mécanismes de résolution des batailles... Sachant qu'il y aura pas mal d'unité irrégulières en face un peu de nombre ne peut pas faire de mal. Au pire tu pourras peut être réquisitionner/levé de nouveaux impôt pour financer une légion quand la possibilité se débloquera...
    Non, elles ne peuvent pas combattre pour reprendre une ville côtière. Par contre, elles permettent de compléter le blocus d'une ville portuaire (comme Metapontum par exemple), et d'intercepter et de combattre d'autres flottes (comme celle des pirates, de puissance et localisation encore inconnue, qu'essaiera d'utiliser Pinkipou pour passer le détroit de Messine).

    Pour les Aux : ils sont bien moins (environ 1/2) puissant que les Legio Prov (qui sont elles mêmes bien moins puissantes que les "vraies" légions), mais elles sont aussi plus de 3x moins cher et 2x plus rapide à construire. Du coup je peux envisager la construction d'un autre Aux cet hiver (donc dispo au printemps), alors que je n'ai pas encore assez d'argent pour une Legio Prov.
    Les Aux permettent également de rajouter un petit complément de puissance à une troupe : un officier une étoile fourni 4 points de commandement, une légion (Prov ou normale) en prend 3, un Aux ou une cavalerie 1 seul.

    Quoi qu'il en soit, au niveau de mes troupes, je pense laisser passer ce tour-ci également à l'abri, pour voir ce que va faire Pinkipou. La neige devrait s'étendre sur la moitié Nord du pays, mais j'espère pouvoir encore grapiller une dizaine-quinzaine de jours début Décembre pour tenter un assaut sur l'une des villes à ma portée (dans l'idéal Capua s'il en est reparti, une ville stratégique étant mieux pour les gains de VP pendant l'hiver !), en espérant également que le rapprochement rapide de la neige incite Pinkipou à rester à l'abri.

    Reste à gérer la question du printemps : il faudra que je file rapidement de la ville reprise à l'hiver, sous peine de me faire écraser à ce moment par les forces de Pinkipou (qui reprendra probablement aussitôt la ville, espérant de plus choper mes troupes au passage). Il faudra donc que je tente une retraite début Mars, quitte à souffrir encore de la météo et de perdre un mois ou deux à m'en remettre...
    Le gain ne sera pas ouf, mais je lui aurai fait perdre du temps

  30. #60
    Décembre -73, ou encore l'impression que Pinkipou a sans cesse trois tours d'avance sur moi

    Les mauvaises nouvelles continuent à tomber. J'ai perdu un navire de commerce dans l'Adriatique, et les hommes de Pinkipou ont forcés des prisonniers à se plier à un simulacre cruel des jeux du cirque. Ha, et la neige est arrivée plus vite que je ne le pensais, puisque j'avais oublié que le centre de l'Italie n'était pas juste des collines mais carrément montagneux.

    Dans le Nord, je n'ai pas eu de nouveau rapport d'exactions, mais les régions n'ont pas encore récupérées des pillages.

    Au Centre, Pinkipou a anticipé mon plan et a fait mouvement sur Rome. Malgré leurs positions défensives préparées et une supériorité numérique, la faible valeur de Varinius a été marquante, et mes hommes prendront rapidement la fuite sur des pertes équilibrées.



    Mes troupes "actives" sont donc réfugiées à Spoletum, sous la neige, avec une légère perte de puissance en raison des pertes subies. Et j'ai bien fait d'essayer d'économiser pour une nouvelle Legio Prov, puisque tant que Pinkipou maintiendra le siège de Rome les constructions sont très fortement ralenties.

    Au moins la garnison de Rome a pu se mobiliser, et en leur adjoignant Cossinius que j'avais mis avec les troupes en construction on arrive à une puissance de combat pas vraiment ridicule. Couplé aux fortifications de rang 3, je pense qu'il va tourner les talons.



    Dans le Sud, la garnison de Croton se défend héroïquement et avec un succès inattendu face aux troupes d'Oenomaus, probablement arrivant de Metapontum.



    A voir s'ils arriveront à remettre ça (avec les renforts qu'ils réussiront à assimiler avant l'assaut que Pinkipou ne manquera pas d'ordonner) ou si la ville va se rendre comme tant d'autres...

    Un oeil sur la situation des renforts et des pertes :



    Et toujours pas moyen de lever de l'argent... Il va falloir attendre les impôts annuels !



    Je crains qu'il soit très risqué de tenter un assaut sur Corfinium avec Varinius. Avec la neige, il va mettre 15 jours à arriver, et les barres de cohésion de ses unités sont pleines mais peu hautes... Il serait moins risqué d'aller reprendre Luceria, qui ne me prendrait également que 15 jours ! (si je ne me fait pas surprendre par la neige sur la route...) Par contre, j'ai également perdu trace d'une partie des troupes de Spartacus, et de Crixos et ses hommes (qui étaient sur Beneventum mais ne semblent plus y être).
    Je pense qu'il va falloir attendre la fin de la neige bien sagement. J'hésite.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •