Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 21 sur 43 PremièrePremière ... 11131415161718192021222324252627282931 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 601 à 630 sur 1271
  1. #601
    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Vu la taille de ton usine et tes moyens, je pense plus rentable de partir sur la transmission la plus simple. Il faudrait d'ailleurs peut-être que tu fasses des calculs de rentabilité entre développer le potentiel d'un composant pour améliorer ses perf' et juste le fiabiliser à fond pour le délester dans tous les sens.
    Bah l'idéal pour l'année suivante c'est de développer la pièce la plus avancée possible puis la booster à fond Mais sur le court terme de la saison, effectivement, 'faudrait voir ça. Mais j'ai vraiment trop la flemme de me lancer dans les maths nécessaires (en plus je suis une brèle en maths).
    Par contre, sur la taille de l'usine, mef' : j'ai l'impression que l'amélioration est divisée entre toutes les pièces mises à améliorer (vu que si tu met deux pièces au lieu d'une seule, le temps nécessaire augmente, même si la 2è pièce est déjà plus avancée que la première), donc avoir une usine qui me permet de mettre 2 pièces de plus en travail en même temps, c'est pas forcément très intéressant pour avoir des trucs plus rapidement ! Juste pour avoir moins besoin de jongler entre les priorités... Et du coup, si c'est bien ça, il vaut mieux que je commence par améliorer un des bâtiments spécifiques aux composants !

    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Et je suis contre le licenciement de Kaluza. C'est très cher et contre mon éthique : virer quelqu'un.e en position de gagner le championnat avec la voiture secondaire c'est mal.
    Bah il y a deux choses qui m'embête avec Kaluza : elle se vautre bien trop souvent (surtout par rapport à ses stats), et elle manque un peu de valeur commerciale (histoire d'avoir les sponsors 5 étoiles débloqués en permanence). Après, vu le coût, je doute que je vais le faire avant l'intersaison, et seulement si je trouve un autre pilote intéressant.
    Et elle est repassée en 2è place du classement derrière Bindo suite à sa dernière cascade d'ailleurs...

  2. #602
    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Oui, c'est bien divisé par le nombre de pièce mais l'augmentation de la taille de l'usine augmente simultanément le nombre de pièces sur lesquelles tu peux travailler et aussi le nombre de méchanos qui travaillent dessus ! C'est vraiment un bâtiment super important et qui t'aidera plus à progresser qu'une piste d'essai ou un centre de freins top niveau.
    Et c'est aussi l'idée derrière ma suggestion : tu n'as pas assez de capacité de développement en usine pour réellement bénéficier des quelques points de plus sur la pièce bidouillée et légalisée. Concentre toi plutôt sur la pièce suivante qui passera sur la voiture de l'année prochaine, ou sur une autre pièce d'ici là.
    Je constate sur tes images que tu n'améliores pas trop la fiabilité de tes pièces en usage actuellement. De mémoire 5% de fiabilité c'est 15 points de perfs en situation de base quand tu "délestes" d'où ma réflexion sur la rentabilité de l'amélioration ; dans ma partie en monoplace monde avec bien plus de moyen je gagne entre 400 et 600 points au total en délestant (sans risque) sur chaque voiture parce que j'ai toutes les pièces à 100% en fiabilité et que je préfère me concentrer là dessus plutôt que sur l'augmentation des perfs (qui est plus lente, et en plus je construis des pièces à la chaine). Mais c'est des situations différentes.
    J'ai quand même pas mal de pièces qui sont à 100% de fiabilité ou qui en approche. C'est vrai que ça fait longtemps que je n'ai pas mis de screen des optimisations des pièces.
    Dès que je met la priorité sur l'optimisation de perf des pièces (parce que les fiabilités sont suffisamment hautes), je met quand même des pièces en fiabilisation : ça monte pas vite, mais ça monte quand même un peu...

    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Oui je vois bien ce que tu veux dire, mais avant de commencer à penser la remplacer il faut trouver mieux et établir un devis avec ton cabinet d'avocat.
    Mais pour ces accidents à répétition je commence à me dire que c'est peut-être juste un bug dans la base de donnée de ta sauvegarde. Je crois comprendre que ça arrive et surtout avec les patchs qui s'appliquent sur les parties en cours. Mais ça reste pas clair.
    C'est pour ça que je disais que c'était ou l'usine, ou le changement à mi-saison (rien que rompre le contrat avec Kaluza à mi-saison maintenant me coûterait 4,5M€, et probablement la même chose pour débaucher un autre pilote). Pour le changement à l'inter-saison par contre, le contrat de Kaluza sera arrivé à terme, donc ce sera bueno. Restera la rupture de contrat de Sokolov (mais qui ne coûtera pas très cher, largement moins d'1M€ de mémoire) et la négociation avec un autre ingénieur (qui me coûtera bien sûr bien plus cher... d'où l'importance d'avoir les sponsors 5 étoiles !).

    Le bug de la DB est effectivement une possibilité, et pas vraiment une qui m'emballe des masses. Surtout que c'est mort, je recommence pas maintenant ! Je verrais quand j'aurais fait le tour des GT, si je recommence une partie en Endurance après avoir activé le DLC...

  3. #603
    Bon, je part donc sur la transmission la moins chère, et je réclame de l'argent en rab' auprès de la présidente. C'est le bon moment pour ça : je devrait faire des bons résultats sur les deux courses qui arrivent, et ainsi remonter sa satisfaction. Cela me permet de remonter à 14,7M€, ce qui veux dire que je peux lancer l'usine après la prochaine course. Par contre, la transmission "illégale" devra attendre la course suivante, mais ce n'est pas grave : j'ai encore des améliorations à faire sur les pièces utilisable dans la saison de toutes façons.


    19 juillet 2020

    Briefing de la course en Angleterre ! 20% de risques de pluie...



    Spartan est donné favori, mais je devrais faire des étincelles aussi de toutes façons, je n'ai besoin que de faire 7+ pour toucher la conséquente prime sponsor ! Et apparemment, Kaluza est remontée comme un coucou :



    La GMA me propose la possibilité de choisir un vote... vu les priorités actuelles niveau finances, je vais m'abstenir.



    Et nous voici juste avant le week-end de course, à sélectionner les composants des voitures. Malheureusement, Kaluza n'a pas encore récupérée la capacité de faire disparaître les zones rouges, donc le délestage sera plus léger pour elle, mais heureusement les fiabilités sont devenues pas dégueu :


  4. #604
    23 juillet 2020

    La précourse n'indique pas vraiment de pluie... Bah, on verra bien.




    24 juillet 2020

    Ramenez-moi le météo tout de suite. J'ai quelques mots à lui dire...



    Heureusement, le circuit est très court, et la météo tourne à mi-session. Couplé à une bonne base de départ sur les réglages (que je ne devrais ajuster que pour Fara), cela me permet de débloquer tout ce que je souhaites en connaissances !




  5. #605
    25 juillet 2020

    Je commence les qualifs par un bon délestage des familles.



    Ensuite, même si Q1 débute sous le soleil, je ne vais pas prendre de risque, et partir sur une base de 2 tours rapides par session. Pour la première et la troisième sessions, si je vois que je suis en bon classement, je me réserve la possibilité de faire mon second tour rapide sur les mêmes pneus que le premier, histoire d'économiser à ce niveau...

    Au final, le soleil reste présent sur toute la durée de Q1. Même si je suis très bas dans le classement après mon premier tour, je ne change pas de pneus : le grip a augmenté de façon assez monstrueuse, et je pense que ça suffira à me faire progresser fortement. Je ne me trompe pas !



    Au début de Q2, c'est l'inverse : la pluie est là, et ne va pas vraiment allez en s'arrangeant visiblement. Il faut très vite profiter du grip restant avant qu'il disparaisse rapidement ! Le circuit étant relativement court, je devrais avoir fini mon tour rapide en 2 min 30 max...



    Finalement, mon tour de lancement dure un petit peu plus longtemps que ce que je pensais, et je fini mon tour rapide sur une piste déjà détrempée, où mes pneus intermédiaires sont quand même très limites. Mais je serais toujours mieux que beaucoup de mes adversaires, et la météo m'annonce une accalmie pour à peu près le moment où je doit rentrer aux stands ! Malheureusement le grip ne montera pas aussi vite que ce que j'espère en fin de session, mais un second tour rapide en tendres est vraiment impératif, et permet de rester dans le haut du classement.



    Q3 débute sous le soleil, mais je me méfie et part tout de suite. Comme d'habitude, Bindo caracole en haut du classement, et dépasse même pendant son tour rapide Kaluza partie avant lui... Le soleil se maintient, et je lance un second tour rapide sur des pneus neufs en toute fin de session. Les deux amélioreront légèrement, mais le classement reste stable.


  6. #606
    26 juillet 2020

    La course débute sous la pluie, mais qui devrait a priori ne pas trop s'éterniser. Bien sûr, avec mon centre météo de base, je n'en suis pas trop sûr...



    Au moins, cette météo changeante me laisse complètement libre de mes pneus au départ ! J'avoue que j'hésite... Il ne va pas pleuvoir trop et trop longtemps, la piste séchant à partir du 5è tour a priori. Donc ou je part en intermédiaires mais je doit m'arrêter rapidement aux stands, ou je part en pneus secs avec des difficultés pendant 3 tours mais je gagne en n'ayant pas à m'arrêter trop vite.
    Ce n'est pas forcément intéressant de partir en tendres, car ils ne dureront que 8-9 tours avant de devoir être changés. Je ne gagnerait que peu par rapport à mettre des pneus intermédiaires. Par contre, les mediums devraient durer une douzaine de tours.
    Je pense faire partir Bindo en pneus intermédiaires en attaque maximale pour essayer d'assurer une bonne avance sur les premiers tours, avec arrêt au 6è ou 7è tour, quitte à perdre un peu de temps dans les 2 derniers tours. Et Kaluza, qui consomme moins d'essence, partira elle en intermédiaires pour 12 tours. Je sais, c'est casse-gueule de demander à Kaluza de rouler avec des pneus secs sur la pluie...

    D'un autre côté, Bindo est le seul sur la grille en intermédiaires, tous les autres pilotes étant en secs !

    Malgré un bon départ, le premier tour n'est pas encore très humide et les adversaires en tendres collent à Bindo. Puis la pluie s'intensifiant, il parvient à prendre le large, avec 2 secondes d'avance sur le second à la fin du 4è tour quand la piste commence à sécher. Et au 5è tour, c'est l'hallali, les 2 secondes disparaissent et avec elles la tête de la course. Pire, une sortie large au début du 6è tour m'enfonce encore plus dans le classement. Il faut vraiment que je m'arrête au 6è tour, même si cela veut dire qu'il va falloir tirer un peu les pneus tendres, et qu'il va ressortir tout au fond du classement !
    Kaluza, elle, perd et gagne des places au fil des virages, restant à peu près au meme niveau globalement, mais elle se dispute avec des gens en pneus tendres alors qu'elle est en medium ! Par chance, elle use beaucoup moins vite ses pneus que ce que je craignais, ce qui veut dire qu'en les tirant un peu elle parvient à atteindre la fin du 17è tour pour les remplacer ! Bon, à ce moment, ils sont au bout du bout et elle n'a plus guère de carburant, mais au moins elle peut repartir en tendres avec un seul arrêt sur la course.
    Pendant ce temps, Bindo remonte le classement au fil des arrêts aux stands des adversaires, et réduit petit à petit l'écart avec la tête de course. Il doit toutefois rentrer aux stands changer de pneus et reprendre de l'essence juste après Kaluza, et ressort des stands derniers... La plupart des adversaires ayant des pneus encore loin de l'usure max, je ne sais pas de combien de place je pourrais remonter d'ici la fin de la course ! On dirait que ma stratégie n'a pas été très payante...
    Toutefois, au 23è tour, mes pneus sont encore bien frais, et je demande à mes pilotes de passer en attaque maximale, malgré leurs pièces qui commencent à faire la tête. Et Bindo commence à remonter le classement à une vitesse phénoménale jusqu'en 8è position conservée de peu au passage du drapeau à damiers, pendant que Kaluza arrache la victoire à Balcazar dans le dernier virage du dernier tour !

    En conclusion, très mauvaise idée de stratégie de ma part pour Bindo (j'ai hésité en plus car je voyais bien que les prévisions d'eau n'étaient que légères... c'est d'ailleurs pour ça que j'ai pris deux stratégies différentes pour mes deux pilotes !), heureusement les meubles sont sauvés (et j'aurais pu économiser du temps sur les ravitaillement carburant, comme d'habitude j'en ai trop remis), bien qu'en mettant à rude épreuve mes voitures...





    Tiens, Oranje entame le bal des pièces illégales en course : Mori se fait déclasser de 16 à 18... De son côté, Bindo garde la première place au classement général, à 1 point devant Kaluza, grâce aux points bonus de pôle et de meilleur tour en course !



    Et du coup je remonte doucement le moral de la présidente, pendant que je redébloque l'effacement des zones rouges pour Kaluza



    L'interview porte sur les résultats de Hammer... Je m'empresse de les descendre pour faire baisser leurs revenus !



    Et ayant maintenant l'argent pour, je lance aussi sec la construction de l'usine niveau 3 ! Avec 30 semaines de délai, elle ne sera même pas prête au début de la prochaine saison...



    - - - Updated - - -

    Et nous voici, dès le lendemain, avant même que les voitures soient prêtes, avec un nouveau dilemme !



    J'avoue que j'hésite... Je peux me le permettre, mais tout juste, et cela met en péril la transmission illégale. De plus, a priori ce trait (permanent si je ne m'abuse) donne +5 de satisfaction de la présidente (toujours bon à prendre) et surtout +15 de valeur commerciale : Bindo n'est donc pas la cible idéale, avec ses 92% ! Mais cela devrait suffire à redébloquer les sponsors 5 étoiles, ce qui est un must, et me permet de ne pas forcément chercher à remplacer Kaluza à l'intersaison. De plus, de mémoire si Bindo n'est pas le plus jeune des deux, il a largement sous les 30 ans (26 je crois ?) et devrait donc rester dans l'écurie encore quelques années...

    Qu'en pensez-vous ?

  7. #607
    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Et bien, potentiellement c'est remboursé par les sponsors cinq étoiles non ? Et tu peux ensuite essayer de renouveler son contrat pour finir de rentabiliser cet évènement ?
    Ça me semble un bon investissement. Peut-être pas optimal mais finalement c'est les situations concrètes qui comptent non ? Et puis un.e pilote qui renouvelle son contrat est souvent un peu moins cher.
    Ha mais le contrat de Bindo a encore un an de vie avant le renouvellement, et je comptais bien le renouveler à ce moment ! Donc oui, c'est pas non plus foireux comme truc hein.

  8. #608
    Bon, du coup j'ai tenté le truc, et effectivement ça me débloque bien les sponsors 5 étoiles
    Et Bindo n'ayant que 25 ans, je suis tranquille pour au moins encore 4-5 saisons.

    Sur ce, les réparations sont terminées, et je met donc la nouvelle transmission en fiabilisation maximale.


    07 août 2020

    La nouvelle transmission étant 100% fiabilisée, je redispatche les pièces pour repartir sur l'amélioration.



    Je reçoit également le briefing pour la prochaine course : forts risques de pluie...




    13 août 2020

    Juste avant la course, j'apprend que Kaluza est toujours aussi motivée pour reprendre la tête du championnat.



    J'affecte la nouvelle transmission à Bindo (car fiabilisée à 100%, alors que la précédente ne l'est pas), je renouvelle pas mal l'équipe de stands qui commence à être épuisée (je n'ai d'autre choix que de laisser un risque d'erreur moyen sur les réparations de pièce, en espérant que le score n'est pas mutualisé), et il faut choisir le sponsor !



    On tente premier pour pouvoir faire du gras ? Par contre, si je me rate, le compte passe dans le rouge...

  9. #609
    Allez, on tente. J'ai gagné toutes les courses de la saison jusqu'à présent, et j'ai eu la pôle sur les 3 dernières, ce serait bien le diable...


    14 août 2020

    Comme d'habitude, je commence par délester. La récupération par Kaluza de l'occultation des zones rouges me permet d'être plus agressif



    Par contre, ce circuit est tout neuf dans cette catégorie : les seuls réglages que j'ai datent de la catégorie inférieure. J'espère qu'ils ne seront pas une trop mauvaise base de départ !
    C'est le cas pour Fara, mais pas pour Bindo, qui va tâtonner dans ses réglages tout au long de la session - et je ne suis même pas sûr encore d'avoir réussi à trouver un réglage à plus de 96% en fin de session : il faudra vérifier au début des qualifications !
    Par chance, le circuit est très court et le beau temps reste tout du long, et cela ne m'empêche pas de débloquer les niveaux 3 de connaissances en course, qualifications, tendres, et mediums !




    15 août 2020

    Q1 débute sous le soleil ! Mais avec les 40% de risque de pluie annoncé, je ne vais pas prendre de risque, et je part sur une stratégie à 2 tours rapides. Et comme je le craignais, pour Bindo, pas mieux que 96%, mon dernier réglage ayant détérioré la situation.

    Le soleil reste présent tout au long de Q1, et si le second tour rapide permet à Bindo de gagner une place, Kaluza n'améliore pas suffisamment pour changer son classement. Heureusement, elle passe quand même en Q2 !



    Q2 débute également sous le soleil. Il faut croire que la course va être humide, vu le peu de pluie rencontré jusqu'à présent ! Je reste sur ma stratégie à deux tours rapides, mais en changeant de gommes cette fois : si je passe en Q3 et que la météo ne change pas, je serais coincé avec mes gommes du tour le plus rapide en début de course, alors autant faire qu'elles soient le moins usé possible !
    Et cette fois, c'est l'inverse : Kaluza améliore fortement sur son second tour, ce qui lui permet de passer en Q3, alors que Bindo n'améliore pas, ce qui lui fait perdre la pôle temporaire.



    Le soleil reste présent au début Q3. Je fait le pari d'attendre quelques minutes pour que le grip remonte au maximum avant de faire mon tour rapide. C'est un pari gagné, qui permet à Bindo de se propulser en pôle. De retour aux stands, j'ai le temps pour un second tour rapide : par acquis de conscience (beaucoup d'adversaires ayant lancé un second), sur les mêmes gommes, je relance. J'ai bien fait ! Malgré un bouchonnage de Bindo sur la première partie du circuit, il améliore suffisamment pour rester en pôle alors que Cruz a également fortement amélioré ! Quant à Kaluza, elle n'améliore pas sur ce second tour rapide, sans surprise.



    Et hop, la moitié de la prime sponsor dans la poche !


  10. #610
    16 août 2020

    La course débute sous le soleil, pour au moins 10 tours des 42. La météo serait-elle encore tombée complètement à côté lors du briefing ?
    Bon, du coup, les pneus sont verrouillés sur ceux de Q2, qui sont annoncés pour durer 7-9 tours. On verra combien de temps ils durent en pratique, et on établira une stratégie là-dessus au moment du premier arrêt... Au moins, la bonne nouvelle c'est qu'à part 2, tous mes adversaires de Q3 partent avec des pneus plus usés que les miens !

    Sans surprise, au 7è tour, il est temps de changer de gommes pour Bindo, et au tour suivant pour Kaluza (qui est passée en économie depuis un tour ou deux)... Des tendres neufs sont donnés pour 11 tours efficaces, les mediums pour 15. Vu qu'il reste encore 36 tours, je vais partir sur des mediums, à voir combien de tour j'arrive à les conserver pour savoir si je part sur un 2è pneu medium après ou 2 changements supplémentaires en tendres...
    Malheureusement, Bindo subit une erreur de cric... Il faut croire que le risque d'erreur plus élevé d'un seul membre impacte toute l'équipe, même s'il n'agit pas lors de l'arrêt ! Il ressort donc en dernière position... Pour Kaluza, ce sera une erreur sur un changement de pneu, heureusement qui n'impacte pas la durée d'arrêt puisque le ravitaillement en carburant n'est pas terminé !
    Au 12è tour, le stand de Hachimoto prend carrément feu ! Ca fait un adversaire de moins j'imagine, vu qu'il prend presque un tour avant de repartir. Au 15è tour, je donne à Bindo la consigne de laisser passer Kaluza, qui lui colle au cul depuis 1/2 tour en lui mettant la pression : pas envie d'un accident !

    A la fin du 20è tour, il est temps de changer les pneus de Bindo. 13 tours effectifs, c'est pas glorieux tout ça... Et toujours pas de signe de pluie, du coup je repart sur un set de medium, en prévoyant un nouvel arrêt pour passer des tendres pour la fin de la course. Sans surprise, au tour suivant, même chose pour Kaluza !
    Au 33è tour, il est maintenant sur qu'il n'y aura pas de pluie, et il est temps de faire rentrer Bindo pour passer son dernier train de pneus. C'est fort compromis pour la victoire : Cruz, qui a dominé tout du long, n'est que 4 secondes derrière moi, a un rythme d'enfer, et est en mediums récents qui devraient pouvoir durer jusqu'à l'arrivée sauf grosse surprise... Et à la fin du 38è tour, alors qu'il allait remonter en seconde place, Bindo se sort !



    Ne reste plus que Kaluza, qui était heureusement juste derrière, et qui devrait aussi pouvoir profiter de l'arrêt aux stands de Navarro pour prendre la seconde place. Par contre, la première place est quasiment inatteignable maintenant, sauf si Cruz se sort... Et effectivement, même si Kaluza regagne 4 secondes, Cruz passe le drapeau à damiers avec encore 11 secondes d'avance. Pari sponsor raté... (et voilà pourquoi je déteste partir sur un objectif sponsor 1er ! Heureusement, mon trait "financier" me permet de limiter les dégâts...)





    Je conserve la première place au général, et Bindo cède la tête à Kaluza.



    Bien sûr, je perd la superaccélération avec Bindo. Les prochaines qualifs vont donc être plus compliquées...



    Bien sûr, l'interview porte sur l'accident de Bindo. Je ne veux surtout pas faire baisser plus la relation mécano, j'ai encore pas mal à rattraper avec la présidente, et je le jette donc sous le bus, en espérant des résultats corrects sur les prochaines courses pour remonter ça.



    Paf, -20 de moral, ça fait pas semblant !

  11. #611
    Citation Envoyé par MauriceMorisson Voir le message
    Pour les arrêts au stand, je crois que c'est bien au niveau individuel que ça se joue (il faudrait faire le calcul mais à vue de nez la probabilité affichée est largement une moyenne de l'ensemble).

    Et sinon pour les accident je ne sais plus si on en a parlé mais est-ce que tu mets souvent tes pilotes dans les plus gros paramètres d'attaque ? Sur plusieurs tours ? Parce qu'a priori ça a un impact important sur les chances d'accidents à un instant t.
    En moteur, ils sont tout le temps à fond, sauf rare exception. En pneus, ils sont généralement en standard, je les baisse parfois en économie, je les pousse en attaque assez rarement (en l’occurrence, Bindo venais de faire un tour ou deux en attaque et venait de redescendre en standard).

  12. #612
    17 août 2020

    Les réparations sont terminées, et j'ajuste donc les priorité de travail pour la prochaine course.




    23 août 2020

    Bindo me demande de remplacer Sokolov...



    Ca tombe bien, c'est ce que j'avais prévu de faire à la fin de la saison ! Espérons que l'engagement tienne jusqu'à la fin de la saison, pour ne pas avoir à trop se précipiter. Et bien sûr, ce n'est pas le cas : j'ai 4 semaines seulement pour le faire... Et j'ignore ce que ça donne de ne pas le faire dans le délai, mais j'imagine que c'est pas terrible pour le moral de Bindo ?

    Bon, au moins j'ai le temps d'attendre après la prochaine course, dans l'espoir de faire baisser les coûts. Rompre le contrat avec Sokolov à l'instant me coûtera 450 k€, on verra de combien ce sera abaissé après la prochaine course. J'ai déjà repéré 3 ingénieurs intéressants :
    - Jim Harris, si je parviens à le faire venir des monoplaces : au top dans les trois pièces qui sont importantes pour la catégorie, et sera probablement moins cher que l'alternative principale de par ses faibles scores sur les autres pièces.



    - Fredrick Kelley en principale alternative, qu'il faudrait réussir à débaucher de Spartan. Pratiquement aussi bon que Jim Harris dans les 3 catégories principales, avec du potentiel pour encore s'améliorer (ce que n'a pas Jim), mais coûtera plus cher, ne serait-ce que par son potentiel plus élevé et son score élevé en freins.



    - Consuelo Vivas reste mon alternative de secours. Elle est plus équilibrée que Sokolov : j'y perdrais en aileron, très légèrement en moteur, mais j'y gagnerais partout ailleurs. Elle n'a pas de potentiel d'amélioration, mais elle est disponible immédiatement et sera probablement pas trop chère.



    On verra ça après la prochaine course !


    26 août 2020

    Il est temps de voter pour le nombre de pneus... Bien sûr, je vote contre, puisque j'ai une voiture qui économise bien les pneus !



    Et c'est rejeté !




    03 septembre 2020

    Briefing pour la prochaine course. Encore une fois, forts risques de pluie... Mais ils annonçaient déjà ça la dernière fois et il n'y a rien eu, alors que j'ai eu plein de pluie un week-end avec seulement 20% de chance de pluie...




    07 septembre 2020

    C'est l'anniversaire de Bindo ! Je craque le compte en banque pour faire une fête d'anniversaire : son moral est toujours un peu bas à mon goût.




    10 septembre 2020

    Avant de partir pour la course, il est temps de regarder le sponsor à renouveler... Que deux offres reçues jusqu'à présent, et le choix est vite fait ! Prochain renouvellement de sponsor dans 2 courses...



    Je modifie aussi les priorité de travail pour la course suivante. Pas de changement d'attribution des pièces toutefois !



    Une passe sur l'équipe de stands, et on est prêts à partir pour la course !

  13. #613
    11 septembre 2020

    Comme d'habitude, je déleste avant même les essais.



    Le beau temps restera tout au long de la session, mais le circuit est long... très long... Et cela se traduit en un déblocage uniquement des niveaux 3 en course & extra-tendre, et niveaux 1 en qualif' et tendres. En plus, autant les réglages sauvegardés de Bindo étaient excellent, autant ceux pour Fara n'étaient pas terrible, mais son feedback en piste ne le laissait pas penser : je ne l'ai découvert donc qu'à la toute fin de la session, et je vais devoir finaliser les réglages en qualifs... Pas idéal !





    12 septembre 2020

    He ben voilà la pluie ! Q1 commence sous une pluie torrentielle. L'humidité de la piste n'est qu'à la moitié au tout début de la session, mais grimpe en flèche après : il va falloir partir en pneus pluie directement ! Par contre, méfiance : vu la longueur du circuit, pas sûr de pouvoir faire 2 tours rapide, donc si la météo change il faudra réagir TRES vite !
    Et à peine au milieu de mon tour de lancement, c'est ce qui arrive : une éclaircie se dessine ! Retour immédiat aux stands, et si l'éclaircie se confirme, on ressortira en extra-tendres. Remarquez, ça me permet de voir que mon ajustement de réglages pour Kaluza a tapé juste !
    Je repart immédiatement, je ne veux pas risquer de me retrouver en slick sous la pluie sans avoir le temps de rechanger de gommes si l'éclaircie ne dure pas. Et je fait bien ! La pluie reprend plus d'une minute 30 avant la fin de la session, juste à la fin de mes tours rapides ! Etant le seul à avoir fait mes tours en pneus secs pendant l'éclaircie, inutile de dire que je truste le haut du classement, 8 secondes devant tout le monde...





    Q2 commence sous le soleil, mais la pluie est visible toute proche... Par contre, impossible de savoir pour quelle quantité et durée pour l'instant ! Je vais donc tenter de partir en intermédiaires. Et encore une fois, arrivée à la moitié de mon tour de lancement, il semble qu'il faille changer de plan : la pluie s'annonce beaucoup plus courte que prévu. Donc, retour aux stands pour repasser en slicks ! Malheureusement, l'écrasante majorité de mes adversaires partis en slicks ne souffrent que peu de la pluie, qui ne dure généralement que sur la fin de leur tour de lancement, et le résultat est moins écrasant qu'en Q1. Mais au moins je passe en Q2 !



    Et c'est le retour de la pluie au début de Q3, et qui a l'air copieuse et durable. Comme en Q1, départ en pneus pluie (en espérant que mes adversaires partent surtout en intermédiaire, la piste en début de la session n'étant qu'à moitié humide), et on verra bien si ça change comme en Q1... Et devinez quoi ? Comme en Q1 et en Q2, retour aux stands en fin de tour de lancement ! Cette fois, le changement de temps est moins rapide et discernable, mais il arrive bien. Et le pari est payant : la piste est séchante et la pluie ne reprend pas de la session, ce qui me permet encore une fois d'écraser mes adversaires.



    Je suis quand même obligé d'avouer que ces qualifs étaient assez flippantes : j'aurais à chaque fois pu me planter dans les grandes largeurs !

  14. #614
    13 septembre 2020

    Au début de la course, les pneus sont déverrouillés... mais c'est parce que la pluie s'invite à la fête. Et n'a pas l'air de s'arrêter. Le soucis, c'est que je n'ai de la visibilité que sur 6 tours. Sur ces 6 tours, la piste est suffisamment peu humide pour justifier un départ en intermédiaires... mais va en augmentant, et aussi bien en intermédiaires qu'en pluies, je peux durer une 15aine de tours. Sur 24. Diable. Pas besoin de vous faire un dessin sur le dilemme, j'imagine.



    Du coup, pour la jouer safe, je fait partir Kaluza en pneus pluie, et Bindo en pneus intermédiaires.
    Sans surprise, toute la grille part en intermédiaire. On va voir si mon pari avec Kaluza va payer !
    Dès le départ, la différence de rythme est nette... Je donne à Kaluza la consigne de laisser passer Bindo, bien plus à l'aise pour l'instant avec ses pneus intermédiaires. Sans surprise, Kaluza s'effondre au classement, et peut-être pour rien : le premier créneau de visibilité au-delà des 6 tours apparaît doucement, et montre une légère accalmie ! Au début du 4è tour, Kaluza affiche déjà 10 secondes de retard sur l'avant-dernier, et 20 sur Bindo... Et si la piste va continuer encore un petit peu à s'humidifier, la tendance après le 6-7è tour est clairement à l'éclaircie. Au début du 5è tour, il semble que la piste sera sèche pour le 12è tour, et j'ordonne donc à Kaluza de passer en attaque à outrance, en espérant réduire un peu son retard : de toutes façons, elle sera clairement la première des deux pilotes à passer aux stands changer ses gommes ! Et pendant les deux tours où la piste est la plus humide, elle parvient à réduire légèrement l'écart, mais à la fin du 8è tour la tendance recommence à s'inverser. Encore 2 tours à tenir et je repasse en pneus secs !
    A la fin du 11è tour, quand Kaluza peut enfin repasser en pneus secs, elle accuse presque 35 secondes de retard sur Bindo. Et vu qu'il reste 15 tours à faire, elle repart en tendres au lieu d'extra-tendres. Mais si tout va bien, ce sera son seul arrêt aux stands - dont elle ressort certes avec presque 1 minute de retard sur la tête de la course. Inutile de dire que sa place sur le podium est pour le moins compromise sur cette course !
    Deux tours plus loin, je fait rentrer Bindo. J'aurais bien aimé pouvoir pousser encore un tour de plus pour être sûr de ne pas trop devoir tirer sur les extra-tendres, mais l'usure de ses intermédiaires commence à être notable, la piste à être très sèche, et tous les adversaires repassent déjà en tendre : je ne peux pas me permettre de prendre trop de retard sur le rythme ! Mais les pneus tiendront plutôt pas mal jusqu'au bout, seul le dernier tour sera un petit peu ralenti... et vu l'avance pris sur tous les adversaires en tendres, c'est sans soucis ! Par contre, Kaluza ne parviendra qu'à regagner une place grâce à un second arrêt aux stands de quelques adversaires... Autant dire que je peut dire adieu à nouveau au super-délestage !







    Et si je ne déconne pas trop sur cette fin de saison, je devrais même réussir à gagner le trophée !





    Heureusement, l'interview n'est pas méchante, et me permet de remonter le moral de Kaluza. Dommage, cela n'a pas d'impact sur la relation mécano, qui aurait bien plus besoin de boost avant la prochaine course...


  15. #615
    Ha, et je viens de vérifier : plus que 6 jours pour tenir la promesse à Bindo de changer d'ingénieur. Quelqu'un sait ce que ça donne si on ne tiens pas la promesse dans les délais ?

  16. #616
    Bon, j'ai essayé d'approcher Harris et Kelley, sans succès. Vivas ne m'intéressant que moyennement, on va serrer les dents et découvrir la pénalité de ne pas tenir sa promesse, en espérant qu'ils soient plus réceptifs en intersaison !


    14 septembre 2020

    Les voitures étant réparées, je met l'accent sur la fiabilisation des pièces critiques pour la prochaine course. Ca basculera sur les performances après.




    19 septembre 2020

    Hop, bascule vers les performances, et je met mes dernières pièces à fiabiliser dans la machine.




    22 septembre 2020

    Je découvre la pénalité pour ne pas avoir tenu ma promesse... et ça pique ! Heureusement, cela ne dure que 5 semaines, mais cela signifie qu'il faut que Bindo fasse des bons résultats jusqu'à la fin de la saison pour éviter de risquer de me le faire souffler !




    29 septembre 2020

    On me propose un reportage, ce qui embêterait mes mécanos pour un petit 100k€. Merci mais non merci. J'ai besoin du maximum de relation mécano pour Kaluza !




    01 octobre 2020

    Briefing pour la course ! Encore une fois, fort risque de pluie...




    08 octobre 2020

    Dommage, à pas grand chose Kaluza n'a pas encore récupérée la capacité d'effacement des zones rouges !

    Avant de partir en course, je pense lancer une transmission "illégale". Le surplus de performance sera appréciable pour la voiture de l'an prochain !



    Une autre possibilité peut être plus intéressante vu que je risque de ne pas avoir le temps d'optimiser au max avant l'intersaison, mais qui coûte plus cher :



    Certes, le coût est important, et m'amène pas loin du rouge. Mais après la prochaine course, j'ai deux sponsors à remplacer, et je suis de retour aux sponsors 5 étoiles !

    Qu'en pensez-vous ?

  17. #617
    Pas loin du rouge c'est pas dans le rouge ! Fonce !

  18. #618
    Allez, on tente. C'est vraiment, vraiment pas loin du rouge !



    Et je me suis rendu compte que j'ai gâché du temps de fiabilisation sur une transmission dont je ne me sers plus, au lieu de finir de fiabiliser celle dont je me sers... c'est bête.


    Sur ce, nous sommes le 09 octobre 2020, et il est temps de passer aux essais qui débutent sous une petite pluie qui a l'air de vouloir durer sans non plus s'aggraver.

    Je commence par lancer un délestage, assez agressif mais moins que d'habitude pour Kaluza, faute de possibilité de faire disparaître les zones rouges...



    Les réglages sauvegardés ne sont pas excellents, mais sont corrects et pas loin du meilleur compromis qu'il est possible d'avoir vu les exigences contradictoires du circuit. Je tente quand même quelques modifications à la marge de Fara, qui permettront d'améliorer quelques peu.
    In fine, avec la pluie qui ralenti un peu les tours et qui s'arrête uniquement en fin de session, je fini en niveau 3 sur les pneus intermédiaires et les connaissances course, en niveau 2 en connaissances qualifications, et seulement en niveau 1 en pneus ultra-tendres.




    10 octobre 2020

    Q1 débute sous le soleil. Je vais partir sur une stratégie à 2 tours, pas envie de me faire surprendre par la pluie en attendant un meilleur grip...
    Le premier tour rapide permet à mes deux pilotes de se qualifier pour Q2, quoi que de manière très juste pour Kaluza. Je relance tout de même le second tour rapide sur les mêmes gommes pour économiser. Bindo parviens à légèrement améliorer, mais pas assez pour améliorer sa position (contrairement à ses adversaires, donc sa position décline), mais Kaluza parviens à améliorer suffisamment pour rester qualifiée pour Q2.



    Le soleil reste présent sur Q2. Le premier tour rapide permet à Bindo de se qualifier pour Q3, mais pas Kaluza. Je fait repartir sur un second tour rapide sur des gommes neuves, pour profiter du meilleur grip sans rester coincés avec des gommes usées pour le début de la course. Malheureusement, mes pilotes ne parviennent pas à chauffer correctement leurs pneus, et le résultat n'est pas fameux : Kaluza améliore, mais se fait rebouler sous la ligne de qualif' par les adversaires qui améliorent plus, et Bindo n'améliore pas. Ca va être compliqué pour réussir à toucher la prime sponsor pour éviter de finir dans le rouge après la course !



    Q3 commence sur une légère pluie. Je vais tenter un truc, perdu pour perdu : d'abord un tour rapide en slicks, puis un tour rapide en intermédiaires. En effet, la pluie a l'air de vouloir rester légère et le niveau de grip plutôt haut. Malheureusement, mon tour de lancement dure plus longtemps que ce que j'espérais (et en plus Bindo ne chauffe pas correctement ses pneus), et l'eau est plus importante que prévu lors de mon tour rapide, ce qui fait que je me fait ratiboiser par les adversaires partis en intermédiaire. Heureusement, d'autres ont eu la même idée de con que moi, mais partant plus tard que moi font encore moins bon. Par contre, la pluie a l'air de vouloir se calmer sur la fin de la session, donc plutôt que de faire un 2è tour rapide en intermédiaire qui n'apportera pas grand chose car le grip a diminué, je vais attendre un peu et tenter un second tour en slicks une fois la pluie calmée en toute fin de session. Et ça marche ! Malgré ne pas avoir changé de gommes, la chauffe est bien meilleure, et je me propulse en seconde place des qualifs, raflant au passage la moitié de la prime sponsor ! OUF !!!


  19. #619
    11 octobre 2020

    La course commence sous une pluie légère, qui devrais garder la piste légèrement humide une dizaine de tours. Je prévois donc un départ en pneus intermédiaires, vu que l'eau ne montera pas très haut mais que ce serais tout de même compliqué en slicks... C'est d'ailleurs les pneus sélectionnés par défaut pour Kaluza (mais pas pour Bindo, de manière surprenante).



    La grille de départ est assez mixée, avec 7 candidats sur 20 en slicks... On verra si ce choix était viable (ce qui risque de me faire mal) ou pas !
    Kaluza fait un très bon départ mais reste bloquée dans le peloton, pendant que Bindo fait un très mauvais départ mais réussi à rester à l'intérieur sur les premiers virages et à ainsi rester combatif. Les slicks prennent la tête assez facilement, mais dès la fin du second tour la fête change de camp : il semblerait que ce pari n'était pas gagnant, cette fois...
    A la fin du 8è tour, la piste étant bien séchante, je fais déjà changer Kaluza pour des extra-tendres. L'idée est qu'ils devraient tenir suffisamment longtemps pour ne faire qu'un second changement après, en ultra-tendres pour la fin de la course, tout en permettant à Bindo d'avoir plus de latitude pour son changement. Et c'est là que je remarque la boulette : j'ai oublié de m'occuper de mon équipe de stands avant la course, et la moitié sont fatigués : obligé de rester en stratégie sûre et de perdre 2s par arrêt...
    Au tour suivant, je fait rentrer Bindo : la piste est suffisamment sèche pour qu'il perde beaucoup de temps, et ses intermédiaires sont en lambeaux. Pour être tranquille sur les pneus, il partira également sur des extra-tendres, comme d'ailleurs quasiment tous les adversaires.
    Les places remontent doucement au fil de l'usure des pneus des adversaires, et à la fin du 21è tour il est plus que temps de changer les pneus en lambeaux de Kaluza, qui pourra repartir en ultra-tendres qu'il devrait être possible de tirer jusqu'à la fin de la course. Au tour suivant, c'est Bindo de changer avec soulagement de gommes, et la course repart sur un bon rythme, avec Bindo qui remonte doucement mais sûrement le classement... avant de faire une sortie large au début du 28è tour qui lui fait perdre 5-6 places d'un coup. Et c'est la fin des espoirs de terminer dans les objectifs sponsor, les positions de mes pilotes n'évoluant plus qu'à la marge jusqu'à la fin de la course...







    La bonne nouvelle : je récupère l'effacement des zones rouges pour Kaluza, et je vais donc pouvoir à nouveau délester comme un porc.
    La mauvaise nouvelle : pas de progression sur le moral de Bindo, et perte de valeur commerciale... heureusement, suffisamment peu pour conserver les sponsors 5 étoiles : ça tombe bien, j'ai 2 sponsors à renouveler et les finances sont passées dans le rouge...



    L'interview porte sur la gagnante de la course. Je ménage tout le monde avec la réponse C, qui se traduit par une augmentation de moral pour mes pilotes... sans effet en raison du plafonnement (Bindo est plafonné en raison du trait "promesse rompue" actif pendant encore 2 semaines).


  20. #620
    Heureusement qu'Hammer à faire de la merde aussi pour le classement général...

    Il reste combien de courses ?

  21. #621
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Heureusement qu'Hammer à faire de la merde aussi pour le classement général...

    Il reste combien de courses ?
    Plus beaucoup, juste 2. Mais les points de la second course sont doublés, donc il faut quand même se méfier. Si je fait un bon résultat à la prochaine course, je devrais être à peu près tranquille.

  22. #622
    14 octobre 2020

    Les offres sponsor sont arrivées !



    Sur l'offre "fixe", pas d'hésitation, je fonce sur Shimizu, qui me permet de moins dépendre des objectifs sponsor pour ne pas être trop dans le rouge après une course. Par contre, sur l'offre "résultat", c'est plus compliqué. Je n'aime pas devoir parier sur une première place, pour des raisons on ne peut plus évidentes en cette fin de saison, ce qui me ferait favoriser Cupcake. Mais d'un autre côté, et même si je ne pourrais pas profiter du bonus en Angleterre (le GP idoine étant trop éloigné), le circuit qui arrive devrait m'être assez favorable (car demandant moteur, transmission et aileron, qui sont les points sur lesquels je met l'accent même si je ne suis qu'en milieu de peloton sur la transmission), et cette saison m'a montré que je peux être très compétitif en début de saison (surtout avec le trait de Kaluza permettant d'ignorer les zones rouges).
    Du coup, je me tâte pas mal, là. Vous en dites quoi ?

    Et entre temps, il est temps de voter pour le retrait des points bonus pour la pôle position ! Vu mes résultats en qualifs (seulement deux pôles sur toute la saison), inutile de dire que ça m'intéresse, comme mesure !



    Ca passe crème !





    27 octobre 2020

    Et voici le briefing pour la prochaine course. Comme d'habitude cette année, pas mal de risques de pluie... Au moins Bindo a l'air détendu !



    J'en profite pour ajuster les recherches sur les pièces, mes ailerons, moteurs et transmissions "légales" étant optimisées au max :




    28 octobre 2020

    Quelques heures avant de devoir préparer le départ pour Yokohama, la nouvelle transmission sort des ateliers de R&D. Je la met en optimisation avec l'aileron illégal, et la bonne nouvelle c'est que tout sera optimisé à 100% avant la fin de la saison !



    Cette fois, je n'oublie pas de faire les remplacements nécessaires aux stands, mais je n'ai guère le choix : les équipiers à la réparation des pièces sont trop fatigués. Ils ne devraient pas servir, mais la dernière fois j'ai quand même eu une erreur aux stands alors que seul un équipier à la réparation avait un risque d'erreur plus élevé que "faible"...
    Ne reste plus qu'à se décider sur le sponsor avant de partir sur le GP... Alors, votre avis ?

  23. #623
    Je pense que prendre Cupcake en sponsor est une bonne idée, t'as su démontrer que tes petits gars savaient se débrouiller malgré un véhicule qui semblait être en retard par rapport à ses concurrents.
    Je crois que tu peux leur faire confiance pour obtenir des 1ères places.

  24. #624
    Citation Envoyé par Heknerr Voir le message
    Je pense que prendre Cupcake en sponsor est une bonne idée, t'as su démontrer que tes petits gars savaient se débrouiller malgré un véhicule qui semblait être en retard par rapport à ses concurrents.
    Je crois que tu peux leur faire confiance pour obtenir des 1ères places.
    Ca peut se faire, je suis plutôt confiant sur le début de saison prochaine. Par contre, reste à voir quel sponsor choisir pour cette course de Yokohama, et là même si j'ai un excellent moteur (2è meilleur apparemment), ça me semble peut-être plus risqué vu mes performances plus moyennes en transmission et en aileron... Votre avis ?

  25. #625
    Pour le coup je trouve les étoiles étonnante...

    Transantarctique rapporte à peine moins et te permet une "erreur" avec la 2ième place.
    Combien de fois tu es arrivé second par rapport à premier ?

  26. #626
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Pour le coup je trouve les étoiles étonnante...

    Transantarctique rapporte à peine moins et te permet une "erreur" avec la 2ième place.
    Combien de fois tu es arrivé second par rapport à premier ?
    400k€ par course, c'est quand même pas rien, ça fait 2M€ sur 5 courses. Pour donner une idée, j'ai un sponsor 5 étoiles qui me donne 600k€ pour finir 7+, et un 3 étoiles qui m'en donne 800k€ pour finir 4+...

    Pour l'instant, cette saison, sur 9 GP courus j'en suis à 7 victoires, une seconde place, une 7è place. Sur les 11 courses de la saison dernière, j'ai fait 3 victoires, pour les secondes places il faudrait que je creuse.

  27. #627
    7/9 donc effectivement statistiquement c'est clair, il vaut mieux partir sur stonewell. Surtout que tu es sur la pente ascendante.

  28. #628
    Allez, on est parti sur Stonewell alors. Et allons-y en mode Banzaï pour Yokohama, malgré la pluie qui menace !




    30 octobre 2020

    Les essais débutent sous le soleil. Il va falloir essayer de monter au max les compétences sur pneus extra-tendres tant que c'est le cas, en espérant être moins à la peine en qualifs ! Mais commençons par du délestage, en mode agressif vu le retour de la compétence du mécano de Kaluza !



    J'ajuste très légèrement les réglages sauvegardés, et je parviens à les améliorer sans perdre trop de temps. La pluie arrive à mi-session, ce qui me force à finir les pneus slicks sur une piste mouillée, mais je parviens à débloquer le niveau 3 en qualif & extra-tendres, et le niveau 2 en course et en intermédiaires.




    31 octobre 2020

    Q1 débute sous une espère de petite pluie pourrie, qui n'a pas l'air de vouloir trop ce qu'elle veut. Je pense tenter un premier tour rapide en slicks, on verra ce que donne la piste par la suite... Au final, mon tour de lancement dure un peu plus longtemps que prévu, et la pluie s'accélère un tout petit peu. Mais les slicks restent les plus performants sur cette faible eau, et les adversaires étant parti plus tard souffrent d'un grip légèrement inférieur ! Par contre, la pluie a l'air de s'arrêter en fin de session, donc il va falloir partir sur un second tour rapide pour maintenir l'avance...



    Et malgré le faible grip, l'absence d'eau me permet d'améliorer et de garder un excellent classement !



    Q2 débute sous le soleil. Hors de question de prendre des risques, je sors aussitôt en pneus slicks : si la météo se maintient, il sera toujours temps de faire un second tour, et sinon j'aurais au moins un tour rapide sous la ceinture. Et ce sera la première option : le second tour rapide me permet d'améliorer, mais pas suffisamment pour récupérer la pôle.



    Grosse pression pour Q3 ! Le ciel est couvert, mais pas de pluie de prévue dans l'immédiat... Je décide donc d'appliquer la même stratégie que pour Q2 ! Et la pluie ne se présentant pas, le second tour rapide de Bindo lui permet d'arracher de justesse la pôle ! C'est la liesse dans mon stand, par ici les pépettes du sponsor !


  29. #629
    01 novembre 2020

    La course commence sous une légère pluie, mais qui ne devrait guère s'accentuer avant de s'arrêter. Je vais donc rester en slicks pour l'instant.



    Les extra-tendres sont annoncés pour 11-13 tours, donc 10 en pratique avant de ralentir. Les tendres, eux, sont annoncés pour 14-16 tours, donc plutôt 13 en pratique. Mais la course ne doit durer que 28 tours... Du coup, je tente une stratégie osée avec l'un de mes pilotes. Bindo reste sur une stratégie classique à 2 arrêts aux stands et une course full extra-tendres (sauf changement dû aux conditions météo), pendant que Kaluza qui consomme moins d'essence et a une voiture plus performante grâce au délestage va tenter de faire tenir les tendres suffisamment longtemps pour ne faire qu'un arrêt aux stands...

    Mes deux pilotes prennent un excellent départ, mais Kaluza se retrouve bouchonnée dans le peloton et souffre face aux adversaires en extra-tendres. Bindo réussi à garder la tête de la course, et aux 8è et 9è tour les adversaires partis en tendres s'arrêtent aux stands. Au 10è tour, il est temps pour Bindo de les imiter, pendant que Kaluza reste en tête du reste des adversaires malgré avoir basculée en économie de pneus depuis une paire de tours. Bindo ressort malheureusement assez bas dans le classement, le ravitaillement en carburant ayant pris pas mal de temps... mais c'est ensuite au tour des adversaires partis en tendres de commencer à s'arrêter aux stands, et Bindo en profite pour remonter !
    Au 13è tour, je vois un adversaire passer en pneus intermédiaires. Je suis un peu interloqué, puis mon regard se tourne vers la météo... Caramba, la pluie se pointe d'ici une paire de tours ! Bon, ben je passe Bindo en attaque à outrance pour essayer de remonter le max de places avant de devoir s'arrêter pour passer en intermédiaires : vu la pluie qui s'annonce, il ne sera pas possible de serrer les dents avec les tendres. Par contre, ça va tomber pile poil pour le relais de Kaluza ! Et c'est aussi à ce moment qu'un adversaire se crashe, permettant à Bindo de reprendre une place de plus.



    A la fin du 14è tour, Kaluza s'arrête pour changer ses tendres usés pour des intermédiaires, sous le début de la pluie, puis c'est au tour de Bindo au tour suivant vu l'accélération de la pluie. Les positions en sortie de stands ne sont pas ouf, mais les adversaires encore en slicks sont vite à la peine ou doivent s'arrêter pour changer de gommes, et les classements remontent. De plus, certains adversaires ayant changé plus tôt leurs pneus slicks pour des intermédiaires risquent de les avoir trop bouffés sur une piste sèche ou à peine humide pour tenir jusqu'à la fin de la course sans un arrêt supplémentaire, alors que cela devrait m'être possible si la pluie se maintient !
    Au fil des tours, Bindo remonte les positions, pendant que l'humidité de la piste diminue doucement en parallèle de l'augmentation des températures et d'un léger allègement de la pluie. La météo annonce un arrêt de la pluie en toute fin de course, avec le ou les deux derniers tours sur une piste très séchante : mais pour si peu, ça ne vaut pas le coup de manger un arrêt aux stands, mieux vaut manger un à deux tours à quelques secondes de plus si les pneus peuvent tenir le choc ! Dans le doute, je passe Kaluza en économie de pneus au 22è tour : elle a une confortable avance sur ses poursuivants, et elle a changé ses pneus un tour avant Bindo, donc autant ne pas prendre de risques.
    Les deux derniers tours sur une piste très séchante sont effectivement très durs pour les pneus, mais les deux-trois adversaires pas trop loin de Bindo ont des pneus dans un état encore pire que les miens - l'un doit même changer de pneus 2-3 tours avant l'arrivée ! C'est donc un pari payant, cette fois !





    Doublé 1-2 et en plus les points bonus pour la pôle et le meilleur temps en course ! Avec ce résultat, j'ai le championnat dans la poche, même avec un DNF sur mes deux pilotes... Et le championnat pilote me demanderez-vous ? Pareil : Bindo est en tête, Kaluza suit à 5 points, puis le 3è est 24 points derrière. Par contre, qui va le gagner entre mes deux pilotes ? Cela dépendra de la prochaine course !







    L'écran qui fait du bien



    Apparemment, Kaluza aurait déclaré que nos freins sont pourris. En soit, c'est pas faux, mais je suis obligé de la rabrouer...


  30. #630
    Pas grand chose à signaler entre Yokohama et Doha, dont voici le briefing : sans surprise, il fera beau. Et il semblerait que certains adversaires aimeraient bien détrôner mes pilotes... dommage pour eux, mathématiquement ce ne sera pas possible !



    Seul événement : il semblerait que Bindo se mette à la motoneige !



    Le +5 de valeur commerciale ne changera rien, le score de Bindo étant maxé, mais le +1 d'adaptabilité est toujours bon à prendre.

    Et il va falloir se mettre en route vers la dernière course de la saison... Après cette course, l'idée est de renouveler le contrat de Kaluza, et de voir si je parviens à approcher l'un des deux ingénieurs que j'ai repéré et dont le contrat arrive à son échéance pour remplacer Sokolov !

Page 21 sur 43 PremièrePremière ... 11131415161718192021222324252627282931 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •