Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Ce n'est pas un platformer classique auquel on peut jouer une ou deux heures pour se faire une idée. Lui reprocher sa difficulté c'est comme reprocher la difficulté d'un Dark Souls (qui est elle même bien moindre que la difficulté d'un Ghosts 'n' Goblins). Le jeu ne devient jamais plus facile, mais le joueur apprends ses mécanismes. Les zones de départ qui paraissent extrêmement difficiles paraissent débiles une fois que l'on a traversé les zones plus durs, comme si on avait retiré nos carapaces de 3 tonnes.

    Je suis d'accord que ce genre de jeux n'est pas pour tout le monde, mais il y a des limites à la mauvaise foi. D'où appelez-vous la "putain de pluie" un chronomètre invisible...alors qu'il apparait en bas à gauche de l'écran quand on affiche la map! Il apparait également tout seul à la moitié d'un cycle pour vous avertir!

    On est même suivi par un guide qui périodiquement indique la position de nourriture/d'ennemis/de chambres d'hibernations/du chemin à suivre pour avancer dans l'histoire.

    J'ai l'impression que le testeur a complètement survolé le jeu sans chercher à comprendre les mécanismes. C'est dommage.


    J'aimerais bien discuter avec lui pour mieux comprendre comment son expérience et la mienne ont put être si différentes.

  2. #2
    Rain World est un jeu vraiment très spécial.

    D'un côté je soutiens et j'aime ce jeu car il a un charme particulier, une DA fascinante, un fonctionnement propre à lui que l'on doit observer et comprendre afin de progresser, ainsi que d'autres qualités très singulières comme son écosystème, vraiment étonnant, qui force le respect.
    Il y a aussi le fait que le joueur s'améliore naturellement en progressant dans le jeu, car comme tu l'as dit un obstacle complexe au départ devient une formalité une fois franchi, et ça c'est le côté vraiment kiffant du challenge.

    D'un autre côté, je peux totalement comprendre que bon nombre de personnes préféreront encore aller se faire enlever les dents de sagesse tout en se faisant brûler une verrue placée sur l'orteil plutôt que de jouer ne serait-ce qu'une heure à Rain World.
    Et ce n'est pas qu'une affaire de goût ou de difficulté, c'est aussi dû pour moi à des mauvais choix de la part des développeurs.

    Par exemple, les contrôles sont grossiers.
    Ok on peut s'y habituer et s'en accommoder si on accroche au jeu (perso j'ai franchi ce cap), mais dans les faits ils nuisent à l'expérience ! on ne peut même pas dire que ça fait partie du challenge, c'est juste un défaut de devoir galérer à ce point pour se déplacer correctement dans un jeu de plate-forme / survie.
    D'autant plus que de nombreuses actions absolument indispensables ne sont expliquées nulle part (pouvoir stocker un objet dans sa bouche, pouvoir changer l'item de main), ou sont très difficiles à placer (backflip, dash, etc.) alors qu'elles auraient pu être tout simplement assignées à une touche de la manette qui n'en manque pas.

    Le système de pluie quant à lui peut devenir très frustrant, mais il s'intègre assez bien au concept du jeu à mon sens, il fait partie de la logique de cet univers et force le joueur à devoir s'adapter et à comprendre chaque zone plutôt que de rendre l'exploration "gratuite". (mais oui, on voit le temps qu'il nous reste dans l'interface, et ça c'est expliqué au début).

    Bref, pour ma part je peux comprendre la sévérité du test, même si je pense qu'il aurait mérité un meilleur traitement car il est un poil violent et expéditif. Tout de même, Rain World n'est pas non plus à jeter à la poubelle, loin de là.

    Mais bon, c'est délicat parce qu'il a des qualités parfois aussi grandes que ses défauts, ce qui peut en faire un jeu "élitiste", qui plaira à une poignée de personnes seulement, alors qu'il aurait très bien pu s'adresser à bien plus de monde au lieu de leur cracher d'emblée au visage.

    Cela dit, les développeurs ont l'air un minimum réceptifs aux retours des joueurs.
    Rien que leur premier patch améliore quelques trucs (contrôles légèrement moins pourraves qu'avant, une map qui ne s'efface plus dieu merci, et de l'équilibrage sur l'écosystème notamment). ça m'a permis par exemple de passer presque peinard une zone qui était injustement blindée d'ennemis auparavant.
    Dernière modification par percev4l ; 27/04/2017 à 14h55.

  3. #3
    Citation Envoyé par Kahn Lusth
    Rain World, c'est [...] le genre de titre qui pourrait faire la tournée des écoles de jeu vidéo pour apprendre aux étudiants comment de bonnes idées peuvent être mises à mal par une mauvaise exécution.
    Ben je suis en deuxième année de Game Design à ISART Digital là, et on nous explique en cours que les jeux à niche sont de plus en plus viable, et qu'il ne faut pas chercher à plaire à tout le monde.

    7 mois plus tard et le jeu a 83% de review positives sur Steam. J'en reviens toujours pas que Kahn lui ait flanqué un 4/10.

  4. #4
    Citation Envoyé par Deity Link Voir le message
    Ben je suis en deuxième année de Game Design à ISART Digital là, et on nous explique en cours que les jeux à niche sont de plus en plus viable, et qu'il ne faut pas chercher à plaire à tout le monde.

    7 mois plus tard et le jeu a 83% de review positives sur Steam. J'en reviens toujours pas que Kahn lui ait flanqué un 4/10.
    La note d' un jeu n' est qu' une appréciation subjective de la qualité de ce dernier, si Kahn n' a pas aimé je le vois mal lui mettre une note positive.

    Inversement, prenons l' exemple d' un Age of Empire 3 détesté par énormément de monde. Moi je l' aime bien ce AoE 3 et je lui mettrais bien un 7 si je pouvais. Aller à contresens de l' avis général revient il a dire qu' on a forcément un mauvais avis? Je ne crois pas ^^
    Finaliste Fantasy 2017 - Vainqueur Drive 2018

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •