Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
  1. #1
    Bienvenue dans ce troisième épisode de notre chronique sur la création du site web de Canard PC. Lancer ce futur site web est une machinerie complexe, lente et parfois frustrante, alors cette fois je vous propose une petite plongée dans les divers aspects du chantier et l’organisation qu’ils impliquent.


    Tout a commencé par un cahier des charges de la rédaction : un document tout bête décrivant (en termes intelligibles par un être humain normal, et pas seulement par un développeur) les différentes fonctions du futur site web dont nous rêvions. Ce document représentait les bases de notre projet et il a été rédigé il y a plusieurs mois. À partir de là, il a fallu avancer sur plusieurs fronts coordonnés.


    La technique au service de l’interaction (ou l’inverse)


    Côté développement, le chef de projet technique (binôme compétent de l’ignare chef de projet éditorial, moi) a travaillé avec les deux développeurs choisis pour établir un cahier des charges (technique lui-aussi) beaucoup plus précis, qui détaillait les implications et besoins de chacune des décisions éditoriales (la phrase « Nous souhaitons que le titre s’affiche en haut » impliquant potentiellement de mobiliser plusieurs technologies dignes de la NASA à travers une myriade de bases de données mystérieuses).
    Côté design, nous avons fait appel à Figs, des spécialistes de l’interaction et du design numérique (dont je vous ai déjà causé ici) pour concevoir le fonctionnement du site web. Comment présenter l’information disponible dans Canard PC sur le web ? Comment faire intelligemment un site qui fasse sentir qu’il est un magazine, mais en gardant les qualités attendues du web ? Mais surtout, comment articuler ensemble le contenu payant, réservé aux abonnés, et le contenu gratuit ? De leur travail et de nos discussions sont nées de nouvelles envies et possibilités, qu’il a fallu en retour soumettre aux développeurs pour étoffer le cahier des charges.


    Une fois ces allers-retours entre design et technique à peu près stabilisés (au prix de quelques négociations épiques entre tenants de la fonctionnalité cool et partisans de la simplicité technique), nous étions en possession de ce que l’on appelle des « wireframes » : ce sont des maquettes des principales pages du site qui ne définissent pas l’aspect visuel mais uniquement les fonctions et le système d’interactions mis en place à travers le site. Et c’est là qu’intervient notre directeur artistique au poil soyeux, Monsieur Chat : à partir de ces maquettes fonctionnelles, il a dû créer tout le design graphique du futur site web en préservant une forme de cohérence visuelle avec le magazine papier.

    Développons, développons, il en restera toujours quelque chose


    Pendant ce temps, les deux courageux développeurs creusent vaillamment dans les mines d’HTML pour extraire les lignes de code dont ils ont besoin. Il y a, là aussi, deux chantiers parallèles (oui, on s’y perd : un site web comme le nôtre, c’est pire qu’un échangeur autoroutier créé par mon fils, 7 ans, dans SimCity).
    D’un côté le site lui-même, un gros machin plein de CSS qui va devoir afficher des tas de contenus différents ; de l’autre, un bouzin séparé que nous avons baptisé « outil de production » et qui représente le tronc commun entre les publications sur papier et sur le web. Les articles et leurs images voyagent dans cet outil de production, y sont vérifiés et corrigés, puis ils sortent d’un côté pour être mis en page sur le magazine papier, de l’autre pour être importés automatiquement dans le site web et publiés illico en fonction de gabarits préétablis. En tout cas, c’est l’idée.


    Entre-temps, comme tout mineur de fond qui se respecte, les développeurs ont dû creuser des galeries et les étayer correctement pour que les différentes parties du gisement d’HTML (site, outil de production mais aussi boutique et forum) communiquent entre elles, et que l’éventuel effondrement de l’une n’entraîne pas celui des autres. Eh oui, cette image un peu pourrie m’évite d’employer des termes techniques auxquels je ne comprends rien.

    Où en sommes-nous ?


    Après une productivité d’été un poil ralentie par la mise en place des structures et organisations, nous avançons désormais à bon rythme dans la création de ce site web. Toutes les fondations ont été mises en place. L’outil de production de la rédaction est codé, livré, actuellement en phase 1 de bêta-test auprès des chefs de projet (la phase 2 étant la mise à disposition de la rédaction pour « jouer avec », aussi appelée « crash-test »). Côté site, les principales pages sont définies graphiquement et leur création online avance à grands coups d’HTML à la sauce CSS. Monsieur Chat et ses séides félidés cravachent en flux tendu pour fournir au fur et à mesure. Bientôt, très bientôt, on pourra vous montrer des exemples, promis.


    À bientôt,




    Rappel : Sortie en décembre 2016. Un questionnaire sera envoyé aux contributeurs du Kickstarter quelques semaines avant pour pouvoir envoyer les récompenses et valider les accès.

    Lire la news sur le site (avec des images !)
    ________________________
    "Bien faire, et laisser braire."

  2. #2
    Ivan, je veux un enfant de toi. (Mais je suis hétéro).

    Ça fait plaisir de suivre l'évolution du projet. Mes parents sont enfin fiers de moi grâce a ce kickstarter.
    Overwatch: Mydriaze#2328 Coming Out: j'aime les LEDs dans un PC et GTA est un jeu de merde pour ados attardés.

  3. #3
    Des bouts d'info, ça fait toujours plaisir
    Comme on dit dans la Creuse : Keep up the good job !

  4. #4
    C'est dans la Creuse qu'on dit ça?
    Overwatch: Mydriaze#2328 Coming Out: j'aime les LEDs dans un PC et GTA est un jeu de merde pour ados attardés.

  5. #5
    Citation Envoyé par Krabator Voir le message
    Des bouts d'info, ça fait toujours plaisir
    Comme on dit dans la Creuse : Keep up the good job !
    T'as pas du bien y passer en Creuse...
    Citation Envoyé par Mydriaze Voir le message
    C'est dans la Creuse qu'on dit ça?
    Non...
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    Fais moi l'amour grand fou

  6. #6
    Je viens de lancer mon auto-entreprise (oui, bon, on dit micro-entreprise maintenant, mais c'est pareil), et mon premier projet est un site vraiment velu. J'ai donc dû m'atteler a la conception d'un cahier des charges, avec descriptions fonctionnelles, techniques, wireframes, tout le tintouin. J'ai pas mal souffert durant le mois de septembre. Ravi de voir que je ne suis pas le seul.

    Bon courage les gars !

  7. #7
    Citation Envoyé par Flad Voir le message
    T'as pas du bien y passer en Creuse...
    J'en suis même natif d'adoption, tout le monde me dit que je suis un "creux" pure souche... on m'aurait menti ?

    NDR: Désolé pour toutes les creusoises et les creusois... votre stigmatisation n'a pas été une démarche volontaire de ma part.
    J'ajouterais également que les creusois nains et roux on tout mon soutient. (j'avoue c'est de la discrimination positive, mais j'assume !)

  8. #8
    Citation Envoyé par Krabator Voir le message
    J'ajouterais également que les creusois nains et roux on tout mon soutient. (j'avoue c'est de la discrimination positive, mais j'assume !)
    Putain j'ai 2 critères sur 3
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    Fais moi l'amour grand fou

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •