Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 109
  1. #61
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    Tu tiens ça d'où, la DGSE ?
    Wikipédia ? (qui dit l'inverse). Le site de la défense ? (qui dit l'inverse) Claude Guéant (qui dit l'inverse) (pour ce dernier point je t'accorde que c'est pas un super argument).Le Sénat ? (qui dit l'inverse).
    Ou le fait que le directeur de la DGSE est proposé par le ministre de la défense, que la décision est prise en conseil des ministres, et que le président ne fait qu'apposer sa signature ?
    Du directeur

    Le DGSE est énarque, 2 promo au-dessus de Hollande. C'est lui qui a reçu le jeune stagiaire Hollande à Alger pendant 8 mois pendant l'ENA.

    Directeur qui a été prolongé 2 ans alors qu'il a dépassé la limite d'âge.

    Comme le CEMP d'ailleurs. Bizarre ces proches collaborateurs du président qui restent malgré les changements de gouvernement.
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  2. #62
    Monsieur Loyal à la retraite Avatar de von_yaourt
    Ville
    Nuffle City
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Justement l'armée a un fonctionnement régalien et légaliste. Si la Constitution dit que le Président est le chef des armées, le Président est chef des armées. C'est simple et sans ambiguïté. Sachant que justement le Président tirant sa légitimité du SUD, il n'a pas à être remis en cause.

    A tel point d'ailleurs que son CEMP a pu prendre quasiment plus d'importance que le CEMA sur certaines prises de décisions.

    Et non, la DGSE dépend directement du Président et ne répond qu'à lui. Le premier ministre n'apparaît même pas dans la chaîne décisionnelle (pas plus que le gouvernement). Le MinDef a d'ailleurs son propre service de renseignement (la DRSD) et le CEMA aussi (la DRM).
    Erf, j'ai cherché, et encore une fois, tu interprètes mal les textes. Comme je te le disais, la DGSE répond au gouvernement. En pratique, le Président étant le chef du chef du gouvernement, ce que tu dis s'applique, mais ce n'est pas la loi. Si demain on est en cohabitation, la DGSE répond au PM.

    Et donc, tu comprends mal la répartition des pouvoirs entre le PR et le PM. Textuellement, la Ve est une république parlementaire classique, où le gouvernement, donc le PM, concentre tous les pouvoirs décisionnels. C'est depuis l'élection au SUD, qui donne une légitimité personnelle au PR, qu'en cas de non-cohabitation, on dérive dans un régime présidentiel factuel : le PR est le chef du PM, donc le PM fait usage de tous ses pouvoirs au nom du PR, qui devient le vrai chef, avec l'appui de la majorité parlementaire. En cas de cohabitation on applique rigoureusement la Constitution, et elle ne dit qu'une chose : c'est le PM qui décide, le PR n'a que des fonctions mineures.

    Et oui, la Constitution dit que le PR est le chef des armées, mais elle dit que c'est un chef qui n'a ni le pouvoir de mobiliser l'armée, ni le pouvoir de décision sur le devenir de l'armée. Elle dit aussi que le PM peut devenir le chef du PR s'il veut sur les questions de défense. Donc le PR n'a que le titre de chef des armées, il n'en n'a les fonctions que si le PM le veut.

  3. #63
    Moi je tiens de mon pote Patrick le fait que les militaires soient tous des cons, j'en fais pas pour autant une vérité

    Ce que je dis, c'est pas que le président et la DGSE ne sont pas de grands copains et que le PR peut faire sauter pas mal de maillons hiérarchiques pour s'adresser à la DGSE (ce qui ne se fait d'habitude pas, parce que faut pas déconner).
    Ce que je dis, c'est que la DGSE dépend du MinDef. C'est dans la loi, c'est dans le budget, c'est le MinDef qui propose le nom. Donc ils dépendent du MinDef.

    Après, que ça leur aille pas du tout et qu'ils disent au MinDef d'aller se faire mettre, c'est autre chose.

    Sois un peu plus clair putain.

    Pat' m'avait dit un truc sur la rigueur des militaires, il avait pas si tort finalement.

  4. #64
    Le SUD change la base légale, c'est le but d'ailleurs.

    Pourquoi c'est le président qui dissout l'assemblée et pas le PM ?

    En cas de désaccord, le PR peut dissoudre l'assemblée, pas le PM.

    Une fois encore, pour l'aspect militaire, c'est le PR le chef des armées, pas le PM. C'est lui qui donne formellement les ordres.

    Toutes les lettres de commandement des chefs militaires sont signées par le PR.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    Moi je tiens de mon pote Patrick le fait que les militaires soient tous des cons, j'en fais pas pour autant une vérité

    Ce que je dis, c'est pas que le président et la DGSE ne sont pas de grands copains et que le PR peut faire sauter pas mal de maillons hiérarchiques pour s'adresser à la DGSE (ce qui ne se fait d'habitude pas, parce que faut pas déconner).
    Ce que je dis, c'est que la DGSE dépend du MinDef. C'est dans la loi, c'est dans le budget, c'est le MinDef qui propose le nom. Donc ils dépendent du MinDef.

    Après, que ça leur aille pas du tout et qu'ils disent au MinDef d'aller se faire mettre, c'est autre chose.

    Sois un peu plus clair putain.

    Pat' m'avait dit un truc sur la rigueur des militaires, il avait pas si tort finalement.
    Administrativement elle dépend du MinDef, mais ce n'est pas le MinDef qui lui donne des ordres. Comme le CEMA. Il est subordonné au MinDef administrativement mais il reçoit ses ordres du PR.

    C'est toi qui ne distingue pas autorité administrative et commandement opérationnel.

    C'est comme entre le CEMAT et le CEMA. Les unités terrestres dépendent administrativement du CEMAT, mais c'est le CEMA qui commande en opérations.
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  5. #65
    Parce que l'assemblée peut renverse le gouvernement, à tout hasard ?
    Et le PR ne peut pas virer le PM.
    C'est juste un équilibre des pouvoirs

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    - - - Mise à jour - - -



    Administrativement elle dépend du MinDef, mais ce n'est pas le MinDef qui lui donne des ordres. Comme le CEMA. Il est subordonné au MinDef administrativement mais il reçoit ses ordres du PR.

    C'est toi qui ne distingue pas autorité administrative et commandement opérationnel.

    C'est comme entre le CEMAT et le CEMA. Les unités terrestres dépendent administrativement du CEMAT, mais c'est le CEMA qui commande en opérations.
    On parle de constitution, tu parles de commandement opérationnel. Faudra qu'on se mette d'accord.
    (par ailleurs je le distingue : il dépend du MinDef, il répond au PR.)

  6. #66
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    Parce que l'assemblée peut renverse le gouvernement, à tout hasard ?
    Et le PR ne peut pas virer le PM.
    C'est juste un équilibre des pouvoirs

    - - - Mise à jour - - -



    On parle de constitution, tu parles de commandement opérationnel. Faudra qu'on se mette d'accord.
    (par ailleurs je le distingue : il dépend du MinDef, il répond au PR.)
    C'est bien ce que dit la constitution : le PR est chef des armées.

    Pour un militaire c'est très clair. Après vous pouvez continuer à enculer des mouches
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  7. #67
    Monsieur Loyal à la retraite Avatar de von_yaourt
    Ville
    Nuffle City
    Haha, j'en suis à espérer Méluche président et Marine premier ministre pour que tu comprennes que le chef des armées c'est bien le premier ministre.

  8. #68
    Citation Envoyé par von_yaourt Voir le message
    Haha, j'en suis à espérer Méluche président et Marine premier ministre pour que tu comprennes que le chef des armées c'est bien le premier ministre.
    On a survécu à deux présidents socialistes, je pense que la crise viendra des armées
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  9. #69
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    C'est pas pour rien que c'est un militaire qui l'a écrite
    Michel Debré était un militaire?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  10. #70
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Michel Debré était un militaire?
    Mobilisé en 1939 comme officier de cavalerie, il est fait prisonnier à Artenay en juin 1940
    Pas longtemps mais il fût.
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  11. #71
    Les mobilisés tu les comptes comme militaires?

  12. #72
    Divers indices émaillent ces posts, sauriez-vous les reconnaître :

    -
    -
    -
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  13. #73

  14. #74
    Cela dit, même si c'est Michel Debré qui a écrit la Constitution, celle-ci a quand même été pensé par et pour de Gaulle. Avec une vision centrée sur la stabilité et la capacité de décision du président comme chef des armées et détenteur de l'arme nucléaire.

    Le SUD vient après le putsch, c'est pas un hasard non plus. Cela vient renforcer la légitimité du président et donc son pouvoir.
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  15. #75
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Cela dit, même si c'est Michel Debré qui a écrit la Constitution, celle-ci a quand même été pensé par et pour de Gaulle. Avec une vision centrée sur la stabilité et la capacité de décision du président comme chef des armées et détenteur de l'arme nucléaire.

    Le SUD vient après le putsch, c'est pas un hasard non plus. Cela vient renforcer la légitimité du président et donc son pouvoir.
    C'est surtout une question de hiérarchie des choses.

    Si tu nommes indirectement via le parlement, le président dépend du parlement en quelque sorte, s'il est élu au SUD, il est indépendant du parlement et donc toute la chaine de l'éxécutif est indépendante du Parlement (à nuancer ofc mais c'est l'idée).
    Par contre le président peut dissoudre l'Assemblée si l'Assemblée ne fait pas docilement ce que le président veut. Ce ce qu'à fait De Gaulle PAs content? La solution c'est la DISSOLUTION!!!

    L'avantage de la chose c'est que ca créé un éxécutif avec une hiérarchie assez claire où il y a deux têtes pour deux roles bien précis sans grande interférence du Parlement.

    L'inconvénient c'est la présidentialisation de la vie politique :" la rencontre d'un homme et d'un peuple". De fait si le président est élu et dirige l'éxécutif, le parlement se retrouve avec un role annexe de législateur.

    A la base De Gaulle avait conçu la chose comme un moyen de diriger sans jamais s'impliquer. Faut voir ca comme un role d'arbitre. Mais en bon général, il avait prévu qu'éventuellement, il devrait mettre les mains dans le camboui.
    Le truc étant que rien n'empêche de mettre les mains dans le camboui en permanence.
    C'est toute la dérive politique depuis Giscard. Tu n'as que des politiques qui se présente en tant que décideurs et homme providentiel.

    Ce qui conduit fatalement au destin d'Iznogoud pour le PM, puisque pour gouverner, il doit atteindre le sommet.
    Jeux du moment: Wars of Napoleon - Stellaris - phpStorm

  16. #76
    Tiens, puisque ça parlait des élections allemandes sur un autre topic, petite présentation du système allemand.

    L'Allemagne est un régime fédéral, avec 16 Länder disposant de compétences assez variées (police, éducation, etc.) même si on n'atteint pas le niveau d'autonomie des Etats américains: tout ce qui relève du pénal est par exemple de niveau fédéral.

    Le régime est parlementaire et bicaméral, avec:
    - le Bundesrat (69 sièges) qui représente les Länder. Ses membres ne sont pas élus spécifiquement mais sont issus des exécutifs régionaux et sont donc renouvelés au rythme des élections locales.
    - le Bundestag (630 sièges) dont les membres sont élus au suffrage universel direct tous les 4 ans. Le mode d'élection est mixte: 300 députés sont élus dans des circonscriptions (au scrutin majoritaire uninominal à un tour), le reste au scrutin proportionnel de liste. Le Bundestag élit le Chancelier fédéral, qui est généralement la tête de liste du parti majoritaire.

    Composition actuelle:

    De gauche à droite:
    - Die Linke (64)
    - SPD (193)
    - Die Grünen (63)
    - CDU (254)
    - CSU (56).

    Voilà, si ça vous intéresse, je ferai une présentation des principaux partis plus tard.

  17. #77
    Citation Envoyé par balinbalan Voir le message
    Voilà, si ça vous intéresse, je ferai une présentation des principaux partis plus tard.
    Très bonne idée. Oublie pas les 2 partis qui n'ont pas de députés ce coup ci mais devrait en avoir/reavoir cet automne.

  18. #78
    Je colle ici parce que ça me parait un bon endroits après avoir été foutu à la porte par nova. N’hésitez pas a m'indiquer The Good Place.

    Citation Envoyé par AquaMamba Voir le message
    On a déjà parlé des famille avec 4-5 gosses qui pleures parce qu'ils sont pauvres ?

    Pourquoi on mettrai pas des revenu minimum par nombre de gosses ? C'est un peu nazie mais je trouve pas ça déconnant. (Totalement sérieusement)
    Citation Envoyé par AquaMamba Voir le message
    Non bigoud1, Sérieusement.
    Pourquoi une famille qui gagne 1500 euros pourrai faire 5 gosses et après viendrait pleurer d'être pauvre ?
    C'est pas un peu de la responsabilité personnel ?

    Je parle en toute Naïveté, je me suis posé la question hier.

    Je suis raccord de toute façon, c'est moi le GCDJ du coup.
    Le grand déstockage c'est ICI.

  19. #79

  20. #80
    Citation Envoyé par dcao Voir le message
    en faite vous etes vraiment pas simpa !
    ces bon je me casse, vous etes nul et imature

  21. #81

  22. #82
    Au lieu de répondre comme ça, vous pouvez expliquer pourquoi c'est si horrible pour vous d'en parler.
    C'est quoi le truc derrière ?

    Si je prends un exemple :

    Je vie actuellement quasiment avec un code d'argent illimité parce que je vie seul. Mais si je fais 3 enfants c'est plus le cas.
    Je passe de mec totalement déconnecté des soucis financier a pauvre.

    C'est parce que c'est un droit fondamental qu'on veux pas y toucher ?

    Pourquoi on laisse des "Working Poor" faire des grandes familles qui ne tourne pas sans aide social ?
    J'imagine qu'on as pas de contrôle ? Pourquoi y a pas de prévention ? Genre attention un enfant sa coûte X jusqu’à la majorité.

    Je sais bien que c'est pas la source de la pauvreté. Mais ça joue clairement sur le pouvoir d'achat d'un ménage.

    Je sais pas, j'ai un client qui emploi des polonais qui gagnent (en Suisse un peu moins de 3000.- ce qui est très peu) Et quand je parle avec leur chef, ils ont tous 3-4 enfants.
    Par pragmatisme j'imagine qu'il sont venu avec, donc on va pas les séparer. Soyons pas Trumpiste.

    Je pose juste la question pour savoir, je veux rien interdire ni quoi que ce sois. Juste pour la culture.

    -------------------------------------------------------------------------------------
    Je remarque que j'arrive pas à l'expliquer donc si je résume en une phrase.

    Pourquoi n'y a t'il aucun "contrôle" ou "prévention" des naissances en Europe sur les ménages à faible revenu ?
    Dernière modification par AquaMamba ; 05/12/2018 à 15h20.
    Le grand déstockage c'est ICI.

  23. #83
    Ce serai un peu comme demander au gens de respirer une fois sur deux pour limiter leur impact carbone .

  24. #84
    Je trouve pas. Respirer c'est un acte automatique. Engrosser de multiples fois sa femme alors qu'on peut pas payer son crédit c'est contrôlable.
    Maintenant, voir sur quel levier agir, c'est toute la question.

    Je répète je pose simplement la question pour en discuter. Si je comprends le pourquoi du comment avec une vrai explication autre qu'un gif #j'aipasd'argument et des banalités genre "respirer". Je suis totalement ouvert a comprendre.

    C'est parce que c'est une liberté ?
    Parce que c'est l'étape obligatoire de l'image qu'on a du bonheur conjugale ?
    Parce que ça serait trop dur à mettre en place ?
    Parce que ça serait inhumain ?
    C'est pas moral ?
    j'en sais rien.

    Je remarque juste qu'un partie des gens dans la pauvreté (c'est peut-être un cliché ? Ou trouve t'on des statistiques fiables ?) ont quand même 2-3 enfants et je me pose une simple question en étant néophyte dans le domaine parce que jusqu’à maintenant je ne m'y intéressais pas.
    Dernière modification par AquaMamba ; 05/12/2018 à 15h19.
    Le grand déstockage c'est ICI.

  25. #85
    Au delà de l'aspect moral/pauvreté, on vis surtout dans des pays où la natalité est déjà très basse et peine à maintenir la population à l'équilibre (sans l'immigration l'Allemagne se vide très rapidement).
    Du coup les mesures pour réduire la natalité sont rarement une bonne idée.
    C'est la faute à Arteis

  26. #86
    On fait même plutôt le contraire et on encourage la natalité en aidant les pauvres qui ont des gosses. Sauf en Suisse où l’on considère que les gamins sont de la responsabilité personnelle pour ensuite pleurer qu’il y a trop d’étrangers
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  27. #87
    D'accord, effectivement j'avais pas regardé ça sur l'angle du nombre de natalités.
    Vous avez un lien qui donne des statistiques fiable de la natalité par tranche de population (richesse) ?

    C'est culturel ou sociologique que la natalités soit encouragé chez les plus démunis ? Les riches veulent moins d'enfants ? C'est super intéressant comme question je trouve.
    C'est étrange, parce qu'on entends beaucoup parler de racisme et de nationalisme alors qu'on demande/encourage les tranches les plus pauvre (qui semblent à première vu majoritairement issue de l'immigration) de renouveller la population d'un pays. C'est un décalage d'un politique de gauche avec une minorité/majorité parlante de droite ?
    Le grand déstockage c'est ICI.

  28. #88
    Des gamins et de l'énergie fossile sont les deux seules choses dont ont besoin nos sociétés basées sur le principe d'une croissance infinie et fonctionnant sur de la dette.
    Si t'enlève l'un ou l'autre tout se pète la gueule.
    (Et si tu touche a rien tout se pètera la gueule aussi un peu plus tard, mais c'est pas le sujet )

  29. #89
    Citation Envoyé par AquaMamba Voir le message
    D'accord, effectivement j'avais pas regardé ça sur l'angle du nombre de natalités.
    Vous avez un lien qui donne des statistiques fiable de la natalité par tranche de population (richesse) ?

    C'est culturel ou sociologique que la natalités soit encouragé chez les plus démunis ? Les riches veulent moins d'enfants ? C'est super intéressant comme question je trouve.
    C'est étrange, parce qu'on entends beaucoup parler de racisme et de nationalisme alors qu'on demande/encourage les tranches les plus pauvre (qui semblent à première vu majoritairement issue de l'immigration) de renouveller la population d'un pays. C'est un décalage d'un politique de gauche avec une minorité/majorité parlante de droite ?
    Il faut regarder un peu ailleurs pour voir quelles peuvent être les problématiques.

    En Europe, on a un défi de renouvellement des générations avec une natalité faible, un vieillissement de la population qui remet en cause l'équilibre actifs/vieux. On a besoin d'encourager la natalité pour maintenir ou au moins limiter le déséquilibre. Donc on donne des sous de pleins de façons différentes. En revanche, le coût de l'éducation va varier en fonction de tes revenus, même si bien sûr il va représenter plus pour un pauvre qui va consacrer davantage proportionnelment qu'un riche.

    Y a des pays qui ont fait le choix de limiter les naissances pour favoriser l'accroissement des richesses en partant d'une population très jeune et en pleine transition démographique. La Chine par exemple. Aujourd'hui c'est une bombe à retardement car ils vont être confrontés dans quelques années au même problème que nous mais de manière plus brutale.

    A l'autre bout du spectre, tu as les pays les plus pauvres où la démographie est clairement un handicap insurmontable, et là aussi une bombe à retardement mais inversée : l'explosion démographique due à la forte natalité et à la baisse considérable de la mortalité infantile est impossible à gérer.
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  30. #90
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message

    Y a des pays qui ont fait le choix de limiter les naissances pour favoriser l'accroissement des richesses en partant d'une population très jeune et en pleine transition démographique. La Chine par exemple. Aujourd'hui c'est une bombe à retardement car ils vont être confrontés dans quelques années au même problème que nous mais de manière plus brutale.
    Ça plus toutes les horreurs qui allaient avec sur place...

    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    A l'autre bout du spectre, tu as les pays les plus pauvres où la démographie est clairement un handicap insurmontable, et là aussi une bombe à retardement mais inversée : l'explosion démographique due à la forte natalité et à la baisse considérable de la mortalité infantile est impossible à gérer.
    C'est leur seule ressource, pour moi c'est impensable de se la jouer néo-colonialiste "on va vous expliquer comment vous devez (sur)vivre et combien d'enfants vous devez avoir" donc c'est un vrai problème oui.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •